Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité

2 participants

Aller en bas

Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité Empty Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité

Message par Duranduran Mer 28 Juil 2021 - 3:27

Je ne sais pas si c'est courant ou non, mais, pour avoir des capacités (intellectuelles) qui se manifestent parfois et disparaissent ensuite pour un long moment, je sais de l'intérieur de ce que c'est d'être plutôt intelligent et aussi ce que ça fait d'être diminué intellectuellement.

Je ne sais pas si la plupart des gens ne connaissent que l'un des deux tableaux... moi, je vis les deux en alternance.

Ça pourrait être juste une impression, je pourrais me tromper... Toujours est-il que je crois savoir comment ça fait d'être soi à différents niveaux de possession de ses moyens.

Comme je suis sujet à l' "incapacité acquise", je crois que c'est en effet possible que selon les périodes, selon si je subis ou non ce phénomène, je sois plus ou moins habile mentalement, capable de mobiliser mon "potentiel".

Je ne créé pas ce sujet pour une raison précise... En ce moment, si vous avez besoin d'une idée très bête, je peux vous aider. Idea
Duranduran
Duranduran

Messages : 115
Date d'inscription : 03/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité Empty Re: Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité

Message par RonaldMcDonald Mer 28 Juil 2021 - 9:54

Je ne pense pas être sujet à de tels écarts, mais depuis la naissance de mon fils, je suis quand même clairement moins performant intellectuellement. Ca me parle, et oui, c'est très désagréable. J'aimerais retrouver mes performances d'antan.

Et j'aime beaucoup ta formulation : "capacité à mobiliser le potentiel". C'est exactement ça. Je sens que les capacités sont toujours là, juste inaccessibles, bloquées par une chape de fatigue nerveuse. Avec parfois juste un accès fugace.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6026
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité Empty Re: Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité

Message par Duranduran Mer 28 Juil 2021 - 12:31

Je pense comme toi, que c'est inaccessible. Il y a des aspects qui ne sont pas trop touchés : ce qu'on appelle "intelligence cristallisée", je suppose. Le manque d'aisance induit un découragement, si on sait que cela pourrait être rapide et évident, si on se souvient que c'est agréable d'avoir des idées rapides et pertinentes.

J'ai tenté de résoudre le souci, mais je me surmène en réalité quand je mets en place des méthodes à observer pour être plus vif : rien que le fait de penser à ce que je pense et comment ce serait si j'agissais de telle ou telle manière, ça apporte beaucoup de complications et de frustrations (et cela entretient cet état, je suppose).
~~~~~~
Ce que j'ai cru observer :

avec des capacités diminuées :

- formulation des phrases appauvries (je parle de l'oral qui demande de la réactivité (pour l'écrit, il existe des assistances et le rythme n'est pas le même, alors la qualité d'expression est un peu touchée, quoique, la faiblesse des phrases écrites (avec des redondances) tient peut-être du plus faible afflux de pensées)) : difficultés pour trouver les bons mots, concevoir les bonnes tournures...
- compréhension de ce qu'on me dit atteinte : je dois rattraper les trains de retard, et des fois je suis vraiment hors sujet en réagissant (comme mon humour ressemble à faire des commentaires absurdes en temps normal, je peux me débrouiller pour que ça passe inaperçu)
- manque plus important de créativité / de flexibilité mentale : je ne trouve pas plusieurs façons d'accomplir une tâche, et dans certains cas, je n'en trouve aucune (pour des choses basiques, ou que je sais gérer d'habitude), le manque de flexibilité mentale fait que j'interprète les propos d'une façon et que je ne change pas d'idée en tenant compte d'autres informations pertinentes que je pourrais avoir en tête si ma tête ne moulinait pas autant.
- problèmes de concentration : vérifications nécessaires, par doute, manque de mémoire.
- mémoire laborieuse ou aléatoirement efficace.
- pas assez de cohérence dans le fil des idées pour agir finement en ayant des hypothèses sur la suite.
- difficultés à faire des choses simples et à se figurer (pour tenter de compenser) comment monsieur Toutlemonde fait.

Dans les films Dumb and Dumber, c'est super bien fichu. Ils montrent plein de façon de tomber à côté : en confondant des concepts, en essayant de penser intelligemment, en se trompant dans la façon de concevoir le temps. Les personnages comprennent des choses, mais sont démunis et dépassés (scène des toilettes routières dans le 1er) ou croient maîtriser la situation à partir d'observations et de déductions bancales.

C'est ce que je vis.
Duranduran
Duranduran

Messages : 115
Date d'inscription : 03/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité Empty Re: Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité

Message par Invité Mer 28 Juil 2021 - 14:03

Je connais cet état, cette alternance... Plusieurs facteurs ont pu en être la cause suivant les périodes où ça a été vécu : grosse fatigue, burn-out, dépression... l'émulation également, dans le sens où discuter avec des personnes de "haut niveau" (de plus haut niveau que moi s'entend) peut me stimuler intellectuellement si je suis en confiance ou m'écraser si je suis fragile à ce moment-là ou si la personne en face a un tel ego qu'elle va vouloir me faire sentir "inférieure"...
Je sais que certains médicaments peuvent également influer sur les capacités cognitives.

J'ai appris à être indulgente avec moi dans les moments de down, à prendre soin de moi et à réunir de nouveau les conditions pour que je me sente au plus proche de mon potentiel (le sommeil pour moi est une condition sine qua non pour ça ! Et j'ai besoin de beaucoup de sommeil...).

Je ne sais pas si ça correspond à ce dont tu parles mais dans mon cas, ça m'a fait penser à ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité Empty Re: Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité

Message par Duranduran Mer 28 Juil 2021 - 18:52

Sarahara a écrit:Plusieurs facteurs ont pu en être la cause suivant les périodes où ça a été vécu : grosse fatigue, burn-out, dépression... l'émulation également, dans le sens où discuter avec des personnes de "haut niveau" (de plus haut niveau que moi s'entend) peut me stimuler intellectuellement si je suis en confiance [...]

Ah oui, exact, j'ai remarqué la même chose pour la dépression (le burn out, je n'en ai jamais vécu un, je ne sais pas si c'est un cousin du surmenage Question ) et l'effet inverse quand les conversations sont plaisantes.

Merci pour ton message. Oui, c'est ce que je voulais exprimer : je veux parler des hauts et des bas des performances.

Je me demande aussi si la plupart des gens ont un niveau intellectuel "stable", et aussi à quel point cette observation que j'ai de me croire moins futé pourrait être fausse. Je suis partagé : à la fois, je me dis que mes facultés s'en vont et reviennent, et je me dis aussi qu'elles ne s'en vont pas vraiment : qu'elles travaillent à démêler des préoccupations (et qu'alors je ne cesse pas d'être bidule qui carbure : je suis bidule qui carbure moyennement et qui a des blocages, des états d'âme).


Dernière édition par Delightfull Grey le Mer 28 Juil 2021 - 23:34, édité 1 fois (Raison : Rectification BB codes)
Duranduran
Duranduran

Messages : 115
Date d'inscription : 03/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité Empty Re: Savoir ce que c'est d'être limité, et également moins limité

Message par Duranduran Jeu 29 Juil 2021 - 9:14

Cioran parle de cette alternance :
Après les moments d'intensité, l'on ne redevient pas une personne, mais un objet. Se rapprocher de l'Absolu a des conséquences plus graves que toute autre intoxication. L'état consécutif à l'ivresse est paisible et agréable en comparaison du raidissement qui suit les faiblesses accomplies pour Dieu. L'ultime accès ne fait sentir que la terreur de ne rien comprendre, et on ne rentre dans la matière qu'après l'extase. Qui aurait le courage de définir ces instants où les saints regardent en haut vers les idiots ?
Duranduran
Duranduran

Messages : 115
Date d'inscription : 03/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum