Pensés intrusives et obsessionnelles

+5
Confiteor
Zorglub_33
Edel
Bimbang
Lou Djinn
9 participants

Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Lou Djinn Lun 21 Déc 2020 - 21:32

Je viens de découvrir le concept.
Hier soir mon fils de 8 ans nous explique qu'il n'en peut plus de toutes ces pensées qu'il a dans la tête en permanence, elles tournent et ça l'épuise, il ne sait pas s'en débarrasser et nous demande de l'aide. Mon mari fait une petite recherche, m'en parle.. et je réalise que j'ai ce type de pensées obsédantes tout le temps et que c'est certainement à l'origine de mes angoisses et de ma dépression. J'ai la sensation que mon cerveau bug en permanence, impossible de virer ces pensées elles reviennent.
Par exemple, si je me dispute avec quelqu'un (c'est fort rare mais c'est pour donner l'idée) je vais y penser CHAQUE MINUTE de mes journées, m'endormir avec, me réveiller avec, traîner les émotions comme des boulets et ça peut durer des jours, des semaines et même des mois.
En ce moment, j'ai un tas de pensées parasites qui me donnent envie de pleurer tout le temps (je passe sur les idées noires du type "je ne vaux rien puisque je foire "ça" tout le temps" vu que le sujet m'obsède). C'est évidemment disproportionné (en avoir conscience ne m'apporte aucune aide).

Maintenant que j'ai mis un mot sur le problème, je cherche des solutions (histoire de survivre à ce désastre permanent).
L'avez-vous déjà vécu ? Avez-vous des pistes, testé des "trucs" ?
Je vais continuer à chercher sur le net, mais je veux bien votre aide !

SOS
Lou Djinn
Lou Djinn

Messages : 382
Date d'inscription : 02/08/2020
Localisation : 91 cm à côté

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Bimbang Lun 21 Déc 2020 - 21:50

Je fais ça aussi. J'appelle ça des "idées collantes". Très souvent, elles sont culpabilisantes, mais pas que.
Le pire c'est que j'ai une manie de sortir ces idées là, typiquement au moment de m'endormir genre... Crying or Very sad
Parfois, c'est simple. Je me dis : ah non ! paaas une idée collante, une autre ! Et ça marche.
Mais parfois, ça marche pas.

Je pense qu'avoir réussi à les identifier, leur donner un nom "collante", me permet de m'autoriser à les chasser du fait de leurs inutilités. Je ne peux plus rejouer la partie, c'est du passé, et picétout !
Ça ne veut pas dire que je n'essaierai pas de faire mieux une prochaine fois, mais très surement que je ne suis pas parfaite. Il faut savoir l'accepter aussi.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6179
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Invité Lun 21 Déc 2020 - 21:53

La pensée c'est à oublier ou à mettre en forme. Sinon cela reste bloqué en quelques sorte. Alors c'est top, c'est positif. Sauf quand c'est négatif alors le fait de perdurer c'est horrible, cela gâche la journée.

Oui constamment si je n'y prends garde. Mais de nature active et volontaire, cela ne me bloque pas. C'est de l'ordre de l'interférence, du filtre ou de qqch qui te colle au basque jusqu'à tant que tu ais de la chance à te trouver en situation faisant avancer l'état ou alors l'opportunité de soulager voire de supprimer une pensée de cette catégorie.

Moi je me concentre en réfléchissant sur les liens et ce qui peut me forcer ou m'inviter à m'en tenir à ces pensées quand elles reviennent ou persistent trop. Une fois le lien établi, pas forcément de cause à effet car cela peut être à découvrir quelque chose d'imprévu et sans rapport qui me fait du bien en m'aidant à supprimer l'intrusif ou l'obsessionnelle. Je me mets alors en situation, quand je peux et dans la mesure du possible pour autrui. Même si c'est souvent hors discussion ou réglage de compte avec la ou les véritables personnes qui font du mal, cela m'apporte l'observation et la facilité de faire la chasse aux pensées négatives de toutes sortes.

Mes amitiés sincères y sont pour beaucoup mais j'y arrive aussi seul. C'est la condition importante que de s'ouvrir à cette possibilité et de se bouger car ce n'est pas facile.

En fait, je crois que dans les seules pensées sans devenir ou qui ne font pas envie, donc dans les pure pensées négatives, il y a du vrai et un lien mais il y a aussi beaucoup plus de fausses représentations ou sensations que l'on se fait, par ignorance ou faute de l'avoir vécu pleinement ou jusq'au bout. Bien sûr quand on a vécu beaucoup de pensées négatives de la même catégorie, on finit par prendre du recul et on vit bien avec car on gère sans devoir aller plus à se découvrir ou à se retrouver. C'est pourquoi pour un enfant, cela doit être pire s'il n'a pas ses parents pour le rassurer. Pire au point de ne pas vivre une enfance un minimum heureuse ou alors au point de tout enfouir pour que ça ressorte bien plus tard, aux mauvaises situations ou périodes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Edel Lun 21 Déc 2020 - 23:38

Lou Djinn a écrit:Par exemple, si je me dispute avec quelqu'un (c'est fort rare mais c'est pour donner l'idée) je vais y penser CHAQUE MINUTE de mes journées, m'endormir avec, me réveiller avec, traîner les émotions comme des boulets et ça peut durer des jours, des semaines et même des mois.

[...]

L'avez-vous déjà vécu ? Avez-vous des pistes, testé des "trucs" ?
Je vais continuer à chercher sur le net, mais je veux bien votre aide !


Oui je le vis/vivais assez régulièrement et j'ai trouvé mon équilibre grâce à des activités sportives régulières.
J'ai trois séances par semaine ce qui me permet de me vider l'esprit et le corps.

Edel

Messages : 189
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Lou Djinn Mar 22 Déc 2020 - 10:51

Merci pour vos réponses. Avoir trouvé ma (une) méthode m'aide énormément, voir que je ne suis pas seule, aussi.

@Bimbang, je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis. D'avoir identifié la chose, de leur avoir donné un nom, une étiquette, me permet pour la première fois de leur dire "stop tu es une pensée intrusive" et ça fonctionne ! Je suis tellement soulagée, bluffée aussi. J'adore mon cerveau, enfin en capacité d'arrêter net ces mouvements dans ma tête.. c'est un tel soulagement.

Astrobeat283 a écrit:je crois que dans les seules pensées sans devenir ou qui ne font pas envie, donc dans les pure pensées négatives, il y a du vrai et un lien mais il y a aussi beaucoup plus de fausses représentations ou sensations que l'on se fait
C'est tellement ça en effet, une projection de la situation fort pénible. Soulagée d'arriver à stopper l'engrenage depuis hier !

Edit : j'ai répondu un peu trop vite. Ta remarque sur le besoin de rassurer l'enfant pour qui ce doit être plus inquiétant, est très juste. Nous travaillons activement à l'accompagner.
Et en effet "se connaître" est important dans ce processus.. je suis fascinée par le mécanisme aussi bien de cette pensée ritournelle que la manière d'y mettre fin !


@Edel, je ne peux pas pratiquer de sport (dommage car j'en vois bien l'utilité ici !), mais d'une certaine manière je m'occupais l'esprit sur le net afin d'enrayer ces pensées justement. Ce qui fonctionne, mais pas durablement.


Lou Djinn
Lou Djinn

Messages : 382
Date d'inscription : 02/08/2020
Localisation : 91 cm à côté

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Zorglub_33 Mar 22 Déc 2020 - 12:01

Edel a écrit: Oui je le vis/vivais assez régulièrement et j'ai trouvé mon équilibre grâce à des activités sportives régulières.
J'ai trois séances par semaine ce qui me permet de me vider l'esprit et le corps.

Je confirme, ça fonctionne, parce que je me concentre sur autre chose. A la salle de muscu, je compte 1 - 2 - 3... quand je fais mes exercices, et en cours de Yoga, je me concentre sur la posture et ma respiration. Puisque tu ne peux pas faire de sport, trouve toi une occupation qui te permette de dériver ton cerveau sur autre chose que tes pensées obsédantes. Les mots croisés, la couture, que sais-je.

Zorglub_33

Messages : 213
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Confiteor Mar 22 Déc 2020 - 12:15

Hyperthymie ?
Confiteor
Confiteor

Messages : 6532
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 62
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Lou Djinn Mar 22 Déc 2020 - 13:02

Zorglub_33 a écrit:Puisque tu ne peux pas faire de sport, trouve toi une occupation qui te permette de dériver ton cerveau sur autre chose que tes pensées obsédantes. Les mots croisés, la couture, que sais-je.

Que je fasse de la couture, la vaisselle, du dessin ou ce que tu veux, les pensées sont là. Je suis capable de regarder un film et lire en même temps, sans rien perdre de l'un ou l'autre, alors une activité de ce type ne m'aide pas, je suis concentrée et parasitée en même temps. Ce qui m'aidait jusque là c'était de me perdre dans les jeux sur le net (mais une fois arrêté, idées en boomerang qui reviennent) ou de lire un livre (mais ensuite pareil).
Pour l'instant la simple constatation de ce que c'est, une pensée intrusive, me permet de mettre fin à la boucle. Je verrai dans le temps comment ça s'équilibre, mais là tout de suite je respire :-)

Confiteor a écrit:Hyperthymie ?

Je copie-colle le wiki associé :
Le tempérament hyperthymique pourrait être lié à des composantes de la personnalité comme l’ouverture, l’extraversion, la recherche de sensations ou la persévérance. Hagop Akiskal, psychiatre (professeur à l'Université de Californie à San Diego) et chercheur, propose plusieurs attributs du tempérament hyperthymique : selon lui, les personnes hyperthymiques sont « loquaces, infatigables, extraverties, hyperactives, elles ont le contact facile, une multitude de projets en tête et recherchent toutes sortes de stimulations »

et ça ne me correspond pas (à part le "multitude de projets en tête"), donc à priori je répondrais non. Merci pour cette piste :-)
Lou Djinn
Lou Djinn

Messages : 382
Date d'inscription : 02/08/2020
Localisation : 91 cm à côté

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Confiteor Mar 22 Déc 2020 - 13:58

C'est mieux, c'est un peu chiant comme particularité.

Aussi bien, tu es seulement un peu plus intelligente que la moyenne.
Confiteor
Confiteor

Messages : 6532
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 62
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Lou Djinn Mar 22 Déc 2020 - 14:12

Confiteor a écrit:Aussi bien, tu es seulement un peu plus intelligente que la moyenne.

Naaaan je n'en crois pas un mot Suspect
Ça se saurait.
Lou Djinn
Lou Djinn

Messages : 382
Date d'inscription : 02/08/2020
Localisation : 91 cm à côté

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par bepo Mar 22 Déc 2020 - 14:23

Certains expliquent que la méditation de pleine conscience en focalisant le cerveau sur un objectif, permet de l'empêcher de tourner en boucle en mode rumination, rumination typique d'une phase d'inactivité standard.
Cela constituerait ainsi un entrainement au lâcher prise.
(Mode résumé simpliste +++ Ne pas taper svp lol)

bepo

Messages : 2643
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Confiteor Mar 22 Déc 2020 - 14:41

Hammam et/ou sauna, à dose élevée et au moins une fois par semaine.
Confiteor
Confiteor

Messages : 6532
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 62
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Chunasse Mar 22 Déc 2020 - 15:17

Emmerdements qui se succèdent non-stop. Tu peux pas rester obsessionnellement sur un seul type de pensées vu que tu es obligée de passer aux suivantes. Jte file mon élevage si tu veux.

Chunasse

Messages : 21170
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Lou Djinn Mar 22 Déc 2020 - 16:48

Cela m'est arrivé, et c'est pire qu'insupportable. En général je vrille à un moment ou un autre (vu que les pensées se télescopent et/ou s’enchaînent) à moins d'être arrivée à régler certains problème au milieu (ou sur les bords). Je veux dire par là que la pression générée doit sortir ; si c'est une crise de larmes tant mieux, si c'est plus gros que ça.. c'est plus dur. Mais ça doit sortir..
Je compatis bien..
Pour ta proposition je vais y songer doucement et sans doute pas trop vite ; je peux les dessiner si tu veux à la place Razz
Lou Djinn
Lou Djinn

Messages : 382
Date d'inscription : 02/08/2020
Localisation : 91 cm à côté

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par zebrisse Mar 22 Déc 2020 - 17:32

Bonjour Lou Djinn,

Apprendre à reprendre le controle sur ses pensées, c'est ce que nous travaillons dans les cours de méditation bouddhiste que je fréquente.
On y apprend aussi bien des techniques (pratiques) que de la théorie.
Par exemple : acquérir la capacité de chasser les pensées nocives, plutôt que de rester immergé dedans. (Pour cela, les méditations sur la respiration sont un bon entrainement).
Au niveau théorie : des connaissances pour affaiblir voire désamorcer ce que nous appelons les perturbations mentales : jalousie, colère, anxiété, ...
Ca fait 2 ans que j'ai commencé et je suis fier et content des résultats obtenus jusque là, donc je recommande vivement !
zebrisse
zebrisse

Messages : 236
Date d'inscription : 16/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Edel Mar 22 Déc 2020 - 17:52

Lou Djinn a écrit:@Edel, je ne peux pas pratiquer de sport (dommage car j'en vois bien l'utilité ici !), mais d'une certaine manière je m'occupais l'esprit sur le net afin d'enrayer ces pensées justement. Ce qui fonctionne, mais pas durablement.

Internet je pense que ça peut être une fausse bonne idée, en tout cas pour moi à la longue cela a un effet pervers car je bois des tonnes d'informations qui ne font finalement que nourrir et amplifier mes pensées et mes réflexions et pas toujours de manière volontaire. Peux-tu pratiquer des activités manuelles ? As-tu un ou plusieurs centres d'intérêts qui te permettraient de t'évader, voire de t'affilier à un club ?

Edel

Messages : 189
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Lou Djinn Mar 22 Déc 2020 - 19:15

Je fais beaucoup de choses : dessin, aquarelle, crochet, couture, la cuisine (dont le pain), le jardin..
Pratiquer des activités manuelles n'aidaient pas spécialement (concentrée pourtant, mais en même temps avec les pensées présentes qui s'agitent même si moins fortes). La capacité de pouvoir faire plusieurs choses à la fois a son revers..

Mais je progresse ! Je copie-colle ce que j'ai écrit sur mon carnet :
Suite à une conversation en message privé, je suis arrivée à cette conclusion concernant les pensées intrusives (dans l'ordre, du plus facile au plus difficile):
* apprendre à identifier la pensée parasite et la reconnaître comme telle
* apprendre à laisser aux autres leurs propres responsabilités (ne pas chercher à justifier un comportement en le prenant à ma charge)
* accepter de ne pas pouvoir tout comprendre et mettre un point final à la situation


Je vais beaucoup mieux et j'ai passé une bien meilleure journée ^^
Lou Djinn
Lou Djinn

Messages : 382
Date d'inscription : 02/08/2020
Localisation : 91 cm à côté

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Invité Mer 23 Déc 2020 - 1:46

Tant mieux, c'est ce que je me suis dit de suite, même si j'ai lu l'ensemble des posts avec plaisir.

Mon obsessionnel à moi est plutôt auto généré, volontairement mais sans m'y attendre. Un peu comme du chocolat, on commence et on ne s'arrête pas dès qu'il faudrait s'arrêter. Bien entendu, ce sont des pensées positives à la base. Au bout d'un moment, c'est l'excès et cela peut devenir négatif donc intrusif et m'empêcher de quitter ce mode ou monde de certaines pensées alors que je suis occupé à faire autre chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Lou Djinn Mer 23 Déc 2020 - 11:25

En effet bien pénible aussi Mad C'est bien de développer des astuces pour le résoudre d'une manière ou d'une autre !
Lou Djinn
Lou Djinn

Messages : 382
Date d'inscription : 02/08/2020
Localisation : 91 cm à côté

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Invité Jeu 24 Déc 2020 - 1:48

Parfois, même souvent, c'est l'extérieur qui me réveille. "Tiens, il est déjà 23h. Faudrait que j'arrête, je continuerai demain et faudrait que je prépare quelque chose à manger, que je commence à ranger et nettoyer pour être tranquille dans une heure...".

C'est parce que je suis très libre et seul. Même moins excité qu'avant, je suis toujours passionné par ce que je fais et le temps m'importe peu. Au final, mes pensées les plus intrusives et obsessionnelles sont celles qui ne me dérangent pas donc les positives. Contrairement aux négatives que je souhaite éradiquer immédiatement dès que je m'en aperçois. C'est pour cela qu'elles durent plus longtemps ou qu'elles me surprennent davantage que les négatives.

Ce sont celles que je prémédite en aucune manière mais les plus faciles à penser. Cela vient de l'action. Cela me fait penser aussi. Notamment lors de la résolution d'un problème. Si je ne mets pas trois plombes à résoudre le problème alors je vais le résoudre plus rapidement que la moyenne et mieux mais, et c'est le plus important, je serai déçu et j'en suis encore, alors que tout est résolu et nickel et que cela convient à tous, à réfléchir des heures, des jours, des semaines ! Les notions me viennent comme au quotidien mais au lieu de disparaître... En fait elles disparaissent mais reviennent parce que je leur ai fait en quelque sorte la gueule, les ayant comme injustement boudé.

A partir de là, une arborescence en suspend, mise en attente pour les prochaines actions, qu'elles aient un rapport ou non. Et c'est là que je suis le plus inspiré malgré moi, donc hors de contrôle en créativité, réalisation et expression. Si je ne fais rien, et comme je suis quelqu'un qui peut se contrôler ou se retenir sans difficulté, même pendant des mois entier, cela va se matérialiser extérieurement, par autrui ou sans autrui mais dans tous les cas quand que je fasse quoi que ce soit. C'est pour ça que je dis souvent que je fais attention de ne pas influencer ou convaincre dans les moments sensibles. Déjà je déteste forcer quelqu'un ou qu'on me force mais en plus, les personnes qui me suivent trop ou qui se disent trop souvent inspirées par ce que je dis ou je fais ne m'intéressent pas particulièrement, sauf exception ou situation particulière.

En fait, ce n'est pas moi qui influence même si tout porte à me faire croire. Avant j'en culpabilisais de ne pas faire attention mais maintenant, je vis avec cela depuis quelques années. Ce sont justement les pensées obsessionnelles, les intrusives pouvant très bien passer leur chemin. Les obsessionnelles finissent toujours par se réaliser d'une manière ou d'une autre. Si je considère que c'est moi, c'est parce que je me sens responsable mais ça s'arrête là puisqu'extérieurement ou physiquement je ne fais absolument rien. Avec l'expérience, j'ai appris à m'attendre à ceci et à recevoir cela, toujours différent et en rapport à la fois, la vie est magique et jamais là où on l'attend, comme l'illusion peut nous le faire savoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Invité2 Jeu 24 Déc 2020 - 4:20

Invité2
Invité2

Messages : 1492
Date d'inscription : 10/10/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Chunasse Jeu 24 Déc 2020 - 9:32

Interessant, Astrobeat, c'est plus ou moins ainsi que je fonctionne. Merci.

Chunasse

Messages : 21170
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Bimbang Jeu 24 Déc 2020 - 10:26

Les obsessionnelles finissent toujours par se réaliser d'une manière ou d'une autre.

Les pensées que je définis comme "collantes" ne se réalisent jamais. Ce sont des pensées hantées qui viennent te susurrer à l'oreille, que tu aurais dû faire ceci ou cela à ce moment là, ou que tu n'aurais pas dû faire ça, ou que tu ne comprends pas que, puisque tu as fait ça, l'autre a compris de travers et que c'était évident, mais que t'as dû merder quand même.
En fait, elles ne concernent que moi, dans ma relation aux autres. C'est aussi un des critères de reconnaissance au final.

En te lisant, j'ai découvert que j'ai des pensées effectivement qui sont aussi un peu envahissantes, comme des sortes de projet que tu prends et reprends de temps en temps, pour les faire évoluer, mais j'aime ça. Je ne les assimile pas à des "collantes" du coup.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6179
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Invité Dim 27 Déc 2020 - 0:59

Désolé si je t'ai donné l'impression de m'approprier ton fonctionnement, soit pour me rendre intéressant, soit pour interpeller ou être lu comme tu sembles l'être, soit pour te plaire ou soit pour toute autre hypothèse.

Il se trouve que si je fonctionne comme cela c'est quand je n'ai pas le choix. Oui, je n'ai pas souvent le choix... Donc je dirais que ce n'est pas comme cela que je fonctionne, même si je fonctionne la plupart du temps de cette façon.

En fait rien n'est figé chez moi. Je ne suis pas stable en pensée juste parce que je m'adapte. Parfois à merveille, parfois en y laissant des impacts, volontaires ou non, parfois en y laissant des plumes et plus rarement mais aussi régulièrement, en me surprenant sur le constat que je m'en tire même mieux que je n'aurais osé espérer ou imaginer.

A Noël, je suis venu fêter à contre-coeur. J'étais bien de l'autre côté de la frontière, avec ma petite psyko adorée... Un des membres de ma famille m'a énervé, comme les autres jours. Résultat, présent, je me suis installé dehors ou dans une autre pièce et je n'ai pas mangé avec eux. Je savais que cela serait d'une violence plutôt que de reprendre la route facilement et me consoler dans ses cheveux... Et j'ai réalisé qu'à Minuit, j'étais toujours à m'occuper toujours d'autre choses n'ayant rien à voir avec Noël, ni même ma famille. J'ai souhaité Noël par téléphone, le lendemain, en même temps que d'autres membres de la famille, restriction de confinement viral oblige... Donc présent mais pas présent à cause de cette goutte d'eau de trop.

Là je ne me suis pas adapté et ce que j'ai fait en présence de ma famille à proximité, c'est ce que je fais quand je suis seul. Voilà un des milliers de points qu'ils ignorent et que j'aurais pensé qu'ils ignoreraient jusqu'à la fin de mes jours, qu'ils n'ignorent pas. J'en suis heureux ! Pas eux... Les voila pour certains à changer de comportement, en mieux pour moi ! Jusqu'à quand cela va-t-il durer ? Je n'en sais rien mais j'en profite comme jamais, moi aussi je suis scotché car je n'aurai jamais cru que cela, juste un formatage de plus traditionnel, puisse avoir l'effet que je n'escomptais pas ! Effet que je voulais juste donner dans un sens histoire de dire Non, même à Noël, à l'obstination comme à l'acharnement.

Ce Non là violent puisque Noël est justement une des rares voire la seule soirée à prendre en compte pour être un peu différent, donc un peu aimable entre incompatibilités totales, a comme été déclencheur ou révélateur à mon insu. Tant mieux pour la suite si cela dure mais je n'attends rien depuis des décennies, alors je considère cela juste comme une pensée inattendue mais au bout du compte positive. J'ai mangé à 1 h du matin et j'ai remercié les personnes ayant apporté les délicieux mets que j'ai avalé tranquillement seul comme un con... mais tranquillement Very Happy !

Je crois que dire Non ne suffit pas dans les situations assez lourdes ou pesantes... Je vois bien depuis quelques années qu'il faut savoir dire Non (ou Oui) au bon moment, disons à un moment opportun. C'est ce que craint Chunàpart apparemment bêtement ou machinalement. Mais ce n'est ni bête, ni automatique, ou alors pas que. C'est fondé sur une réalité récurrente cette crainte du retour ! Je suis sûr que beaucoup, en se protégeant et en refusant de dire Non, limitent relativement la casse en entretenant celle-ci. C'est-à-dire que tant qu'il n'y aura pas d'électro choc ou quelque chose, aussi subjectif ou concret soit-il, les multiples Non ou consentement en "qui ne dit mot consent" seront toujours de mise, donc potentiellement à trouver une excuse ou un alibi pour exister...

Par contre, je ne suis pas contre tout le mal qu'on me fait. Je ne suis pas blasé au point de ne pas renoncer à ce style d'aventure déplaisante ou de mauvais goût de mon point de vue. Curieux non ? Et bien non, car maints avantages en découlent paradoxalement. Alors je dis "Non c'est non !" mais je ne renonce pas à la plupart des projections. Je sais que cela libère un bon nombre en pensée et même initiative inappropriée mais je tiens à ce que les autres existent un peu. J'ai trop vu de gens m'ayant emmerdé à un point pour ensuite m'apercevoir qu'un rien pouvait les faire basculer d'emmerdeur/harceleur à adorable/respectueux. C'est toute la magie et l'alchimie du genre humain qui me dégoûte... mais aussi qui me fait grandir malgré lui et malgré moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Chunasse Ven 16 Avr 2021 - 21:08

Coucou Lou Djinn, je retombe sur ton fil et je me suis dit que tu trouverais ptèt des bouts de réponse sur cette chaine.
Il parle beaucoup de l'anxiété, et cette anxiété est souvent liée à des ruminations. Il donne plusieurs techniques pour tenter de modérer ça.

Chunasse

Messages : 21170
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Pensés intrusives et obsessionnelles Empty Re: Pensés intrusives et obsessionnelles

Message par Lou Djinn Sam 17 Avr 2021 - 12:37

Merci, je vais regarder ! C'est vraiment à point nommé ^^
Lou Djinn
Lou Djinn

Messages : 382
Date d'inscription : 02/08/2020
Localisation : 91 cm à côté

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum