Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

+12
Shad
paradoxchval
Swiss made
Bimbang
Charv
Zarbitude
isNaN
So Sûre 2
REGBEL
Dumnos
siamois93
My_illusion
16 participants

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par isadora Dim 31 Mar 2024 - 10:10

pour la vigne, c'est le dernier moment ce week end, parce qu'on est encore en lune descendante jusqu'à lundi 10h56. et en plus aujourd'hui, on est en "jour fruits", donc, c'est idéal.

ce n'est pas trop tard, la mienne avait déjà débourré quand j'ai taillé le 25 mars. j'applique le dicton "taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars".

par contre, comme je taille tard, elle a tendance à pleurer et bien que mon vieux voisin me dise que ce n'est pas grave, je mets des bouchons d'argile sur les gros sarments, pour "cautériser". s'il pleut ensuite, bien sûr l'argile va tomber mais au moins, juste au moment de la taille, j'ai l'impression de moins la blesser.

je taille comme je peux, et c'est toujours un moment où je dois sélectionner les meilleurs sarments et aussi éliminer les parties mortes.

c'est un renouveau chaque année et je mesure combien il faut aussi savoir le faire dans sa vie, pour toujours se donner la possibilité de récolter des fruits. trier, sélectionner, ça vaut aussi pour les amis, les relations, les choses qu'on garde.

une vigne bien entretenue est un trésor qui peut perdurer sur plusieurs dizaines d'années. la mienne est déjà très vieille je pense qu'elle a plus de 40 ans.

parfois il ne faut pas hésiter à sacrifier des amitiés de longue date qui sont en train de végéter, pour garder vivante sa capacité à en développer de nouvelles. et à l'inverse, conserver les vraies amitiés, et leur accorder tout le soin qu'elles méritent.

isadora

Messages : 3770
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par Wyrdwynn Dim 31 Mar 2024 - 10:45

La maison est assez mal orientée, dans une pente mal orientée, dans un courant de vent du Nord. Tous les troncs sont tapissés de lichen et ma pelouse est couverte de mousse par endroits (et NON, je ne démousse pas pour planter du gazon anglais^^) la consoude doit y trouver son compte. On a un coin dédié aux fraises des bois qui se sont installées il y a qqs années et prennent leurs aises. A côté, c'est le royaume de la bugle rampante (je me suis prise d'une passion furieuse pour les anti-inflammatoires naturels depuis que je me suis flingué l'estomac avec des AINS).

Le figuier est plein Sud, protégé par un bâtiment, mais je n'ai qu'une place vraiment réduite pour les plantes pas trop rustiques. D'où le projet de serre.

Je n'ai pas autant d'énergie que toi et passe de plus en plus par des phases OFF où je ne vaux plus rien, pour le jardin ça ne pardonne pas alors moins une plante a besoin de moi, plus je l'aime.
Et puis, je fais partie des gens qui veulent de l'esthétique : pas des gazons à l'anglaise ou des poireaux bien alignés, mais des fleurs, et toute l'année. Quand j'ouvre la fenêtre le matin, en ce moment, les touffes de jonquille et les premières tulipes me mettent de bonne humeur malgré les douleurs.

Une difficulté chez moi : beaucoup de ravageurs. Comme on vit contre la montagne, cerfs, chevreuils, sangliers (clôture en étude). Mais aussi des limaces, des taupes, des rats taupiers, etc. d'où pas mal de perte chaque année. Les hérissons et les couleuvres ne sont pas assez nombreux, et mes chats sont des chats de salon qui se contentent de chasser la croquette.

Te lire m'encourage : je vais retenter des semis de choux cette année. Poireaux aussi. C'est peut-être trop tard ? on verra bien. Là j'ai des roquettes en fleur dont je vais resemer les graines... à suivre !

Isadora : je me suis rassurée avec le même dicton ^^ la taille est faite en tout cas. Concernant la lune, je n'y connais rien. J'avoue, j'y vais au pif...

Ma vigne est d'âge variable : une variété daterait... de mon arrière-grand-père. J'ai oublié le nom. D'autres que j'ai récupérées dont un plant de persan et un de noah qui végète et dont je désespère de goûter les fruits un jour.
Tu traites ta vigne, toi ?

parfois il ne faut pas hésiter à sacrifier des amitiés de longue date qui sont en train de végéter, pour garder vivante sa capacité à en développer de nouvelles. et à l'inverse, conserver les vraies amitiés, et leur accorder tout le soin qu'elles méritent.
J'aime beaucoup ce que tu écris, et d'autant plus que c'est ma "méditation" du moment... Very Happy

Wyrdwynn

Messages : 114
Date d'inscription : 12/02/2023

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par isadora Dim 31 Mar 2024 - 11:03

j'ai deux jardins : un en montagne, avec le même souci que toi pour les animaux qui mangent tout; les rats taupiers qui sont je l'ai appris récemment des campagnols qui se servent des tunnels des taupes pour venir se nourrir directement dans le jardin... l'an dernier, tous les plants de blettes ont été mangés par la racine, les salades pareil, ils m'ont laissé 1 plant de courgettes et 2 potimarrons... ils ont mangé la moitié des plants de PDT et par contre, ont laissé les choux. par contre, mes ancêtres avaient clos le jardin de murs. inconvénient : je ne peux pas passer de motoculteur par le portillon étroit, donc, je bêche à la main 2 fois par an, printemps et automne. mais pas avant mai, car la terre est trop froide.

j'étais un peu défaite. au point que je ne sais pas si je recommence le jardin cette année. quand il fait chaud, la terre est plus meuble et les taupes creusent plus loin dans le jardin.

pour la vigne, non je ne traite pas. elle est dans le jardin de Lyon. elle se débrouille seule. je taille une deuxième fois, en juillet pour éviter qu'elle ne file trop dans les arbres du jardin. c'est une vigne en treille.

la "méditation de la vigne" chaque printemps est essentielle pour moi. je partage ton état d'esprit.
isadora
isadora

Messages : 3770
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par My_illusion Dim 31 Mar 2024 - 18:23

Quelques plantes à fleurs, dont la surprise de cette Bergenia que j’avais récupérée il y a deux ans.
Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 D1d63910
Les muscari sont sorti, jonquilles c’est déjà fini, les jacinthes y sont presque, le muguet, le lilas et la glycine se préparent.

My_illusion

Messages : 5868
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par Wyrdwynn Lun 1 Avr 2024 - 12:04

Isadora : je vais tenter les plantes qui repouss(erai)ent les taupes type fritillaires impériales. Je ferai un retour si ça fonctionne.
Une épurge a poussé toute seule dans le jardin, mais je crois qu'il faut mettre les branches dans les galeries, pour le moment je la garde en l'état, elle est assez décorative, j'essaierai de récupérer les graines.
Mon jardin n'est quasiment jamais bêché. Paillé et désherbé si le paillage est insuffisant. Fainéante je suis, fainéante je reste ^^
Tu as beaucoup de surface ?

Je crois que ma voisine en a, des Bergenias. Et c'est plutôt sympa, vu la résistance au froid (je vis en zone 6A).

Les plants d'artichaut ont vaillamment traversé leur premier hiver (bien au chaud sous leur voile), mais on a eu un hiver chaud, quasi sans neige et sans températures négatives. En attendant, ils se fortifient, alors peut-être une première récolte cette année.

Les framboisiers sont au taquet, la rhubarbe est magnifique, les petits pois atteignent bien 5 cm.
Le lilas est minable cette année, juste quelques grappes faméliques, je suis déçue. On verra le muguet qui pointe hors de terre (l'an dernier, presque pas de fleurs). Les hortensias je me fais aucune illusion : je crois que je finirai mes jours sans avoir compris comment les tailler.
Heureusement, mes cœurs de Marie sont magnifiques...

Wyrdwynn

Messages : 114
Date d'inscription : 12/02/2023

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par isadora Lun 1 Avr 2024 - 14:16

@Wyrdwynn : le jardin est en montagne 1200 mètres altitude, il y avait 10 cm de neige mardi dernier. il fait 230 mètres carrés. je bêche environ 200 mètres carrés avec mes petits bras. je bêche à la triandine, pas à la bêche, j'aère la terre plutôt que de complètement la retourner et je désherbe en même temps. et j'enterre du fumier de vache.

j'ai testé le paillage... avec de la paille il y a deux ans. résultat : toutes les graines qui se trouvaient dans la paille ont poussé... je n'ai pas recommencé.

à Lyon, je laisse des fleurs (tous les bulbes de printemps et le muguet) et la vigne. pas de culture potagère, sur 70 mètres carrés, j'ai préféré garder 2 gros arbres : tilleul et cerisier, pour avoir de l'ombre l'été. et j'ai un coin cactées/succulentes en plein soleil. quand j'ai acheté le jardin, pendant 6 ou 7 ans, j'ai eu des récoltes de tout : salades, tomates, haricots, petits pois, sans mettre un seul gramme d'engrais. je trouvais cela fabuleux, mon jardin bio... jusqu'à ce que je comprenne que les anciens propriétaires avaient bourré la terre d'engrais chimique.

ensuite, les récoltes ont décliné , les arbres ont poussé et j'ai lâché l'affaire. mais cela m'avait permis d'éduquer mes enfants à la culture du jardin.

pour les taupes, il n'y a rien à faire (qui ne soit cruel), elles creusent les galeries. ce ne sont pas elles qui mangent les racines mais les campagnols qui utilisent les galeries qu'elles ont creusées. contre les taupes, il faudrait des renards et contre les campagnols, des chats pas nourris avec des croquettes.

isadora
isadora

Messages : 3770
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par Wyrdwynn Mer 3 Avr 2024 - 10:07

200 m² à la bêche ! Shocked rien que de lire ça, j'en chope une lombalgie. Même à la triandine. Mon jardin est à peu près quatre fois plus petit. Le paillage (qui porte mal son nom) est fait de peu de paille, plutôt du produit de la tonte du verger et du broyage des branches taillées selon ce qui est destiné à être "paillé", mais c'est une solution qui a bouleversé mon rapport à l'arrosoir, passé en semi-retraite.

Des renards, on en a. Trop pour certains. Mais s'ils régulent la population de rongeurs, ils ne l'éradiquent pas - en tout cas pas dans mon jardin ! en adopter un ? Et priver mes chats de croquettes ? j'essaie de croire encore aux divers répulsifs avant de me résigner. Car non, absolument hors de question d'adopter des pratiques barbares.

Wyrdwynn

Messages : 114
Date d'inscription : 12/02/2023

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par Alyenor Dim 7 Avr 2024 - 20:40

Salut, Notre potager est infesté de rats taupier, une armée de chats affamés n'en viendrait pas à bout. Les répulsifs végétaux semblent être une solution, et dans les trous les dissuadent aussi. Empoisonner la terre de poisons chimiques n'est pas une bonne idée. Nous avons érigé des perchoirs pour permettre aux oiseaux et gros rapaces de les chasser la nuit mais il est difficile de savoir s'ils sont efficaces. Il semblerait qu'il faille diversifier les stratégies pour les éloigner ou encore cultiver en grande quantité pour que chacun ait sa part mais c'est déjà beaucoup de boulot de faire le jardin. La bonne nouvelle est qu'ils n'aiment pas tous les légumes racine, ils ont dévoré les carottes, céleris, raiforts, ail, oignons mais nous ont laissé tous les navets, betteraves... On verra ce que nous réservera cette année...

Alyenor

Messages : 37
Date d'inscription : 25/05/2017
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par isadora Dim 7 Avr 2024 - 21:30

en plus des carottes, des échalotes et oignons, les rats taupiers ont mangé aussi les pommes de terre chez moi et les racines des blettes, et les racines de la moitié des plants de courgette.

ils m'ont laissé intacts les choux... tous les choux (rouge, frisé, verts) ainsi que les poireaux. et les plants de courge.

je dis comme toi : on verra ce que nous réserve cette année.
isadora
isadora

Messages : 3770
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par isadora Lun 27 Mai 2024 - 9:27

Le coin des jardiniers :

J ai planté 85 plants de PDT. ( dont 25 de rattes cette petite pomme de terre au goût de noisette et 60 de princesse amandine)

Dans mon pays, on plante au moment où les lilas fleurissent, cette année presque 20 jours de retard par rapport à l an dernier.

En comptant que la moitié pourrait être mangée par les campagnols et un quart limitées dans leur développement par les doryphores, il devrait en rester suffisamment pour la consommation familiale.

J ai semé de la roquette et acheté 7 courges, butternut, potimarrons. Et planté 3 courgettes et 4 bettes.

Il reste une partie du jardin à bêcher. Avec la pluie, la terre est lourde et ça n avance pas vite, entre deux averses il faut laisser le temps de « ressuyer » pour pouvoir s y remettre.

Ensuite je sèmerai les carottes et repiquerai les poireaux, choux et betteraves rouges.

Et en juin j irai danser en attendant que ça pousse.
isadora
isadora

Messages : 3770
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par Nefelibata Lun 27 Mai 2024 - 11:55

J'ai planté pas mal de trucs en jardinières sur le muret.
Ca limite les dégâts causés par les campagnols agrestes et surtout par les limaces, très nombreuses ici.

Je limite les poisons aux granulés bio anti-limaces (phosphate de fer) , par crainte d'empoisonner mon chien ou mes chats.

Cette année, les salades, persil, coriandre, basilic, cucurbitacées, haricots d'Espagne sont en jardinière; seuls les oignons et les plants de tomates sont plantés dans le potager du fond du jardin.

Les cucurbitacées et les haricots d'Espagne les rejoindront en juin, quand les plants seront plus grands.

3 carrés potagers abritent le cerfeuil perpétuel, la ciboulette, l' houttuynia et quelques autres plantes.

J'essaie de planter des euphorbes, d'utiliser le marc de café et les coquilles d'oeufs pilées pour tenter d'éloigner les différents prédateurs.
Nefelibata
Nefelibata

Messages : 312
Date d'inscription : 14/06/2018
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Empty Re: Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions)

Message par My_illusion Lun 27 Mai 2024 - 15:09

Bravo !!! J'aime voir des gens motivés à cultiver des légumes et fruits.

Sympa les variétés de pdt. N'ayant pas assez de place, je me contente d'aller en glaner en champs après le passage de l'agriculteur. Ceci dit, j'ai réussi à refaire des plants de patates douces, à partir d'un tubercule, je les préfère au goût.

Le potager bat son plein, j'ai utilisé une serre froide cette année, ça m'a drôlement bien aidée. Mes plants de tomates et d'aubergines sont plus que vigoureux. Rien à voir avec ce qu'on trouve dans le commerce. C'est du costaud. Les courges aussi. 14-15 différents, de tout. Avec cette année quelques nouveautés dont la courge de Siam et la chayotte blanche (offerte par une inconnue, passionnée). J'ai protégé 5 plants de tomates avec une serre qui était à jeter. En coupant la base de la bâche et changer un écrou, ça fait tout à fait le job. L'ail et les oignons de Printemps sont aux anges (bcp de sable pour que l'eau ne stagne pas car ils détestent). Des tas de cultures différentes dont le pois chiche que j'avais envie de tenter depuis quelques années. Une photo d'une petite partie :

Gagner en autonomie (jardin, habitat, durabilité, recyclage, réparations, inventions) - Page 4 Img_2032

Faut que je vois c'est quoi ta plante Nefi' houttuyinia?
J'ai réussi les semis de l'ashwagandha cette année. I'm so happy. Et pour aider encore plus le système nerveux central j'ai fait germer aussi deux plants de chanvre riche en cannabidiol. J'ai hâte d'avoir les fleurs et les faire macérer dans l'huile d'olive. Les voisins risquent de croire que c'est du cannabis.

J'ai la main verte, c'est indéniable. Ça s'apprend en fait. En fonction de sa terre et de son ensoleillement. C'est très riche en apprentissages, même si ça n'en a pas l'air. Connaître les terreaux aussi.

Je n'ai gardé les plants à l'intérieur que pour faire germer, et rentrer deux fois lors de gel. Sinon, même à 2 degrés la nuit ça restait dans la serre froide. Mes plants sont du coup bcp plus robustes, et d'un vert bien intense. Faut pas écouter ceux qui disent que sous 7 degrés, il faut rentrer les plants. Il faut juste pas que ça reste sous 7 degrés pendant plusieurs jours mais en alternance avec quelques rayons de soleil, la serre monte rapidement en température.

C'est génial tout ce qu'il y a à savoir sur les plantes. Il y a quelques jours, j'ai appris que les feuilles de noisetiers étaient comestibles alors que j'ai grandi avec cet arbrisseau, j'y jouais dedans d'ailleurs car il était immense.

Je déplore le fait qu'on apprenne pas aux enfants toutes les merveilles de la Nature. J'ai du tout apprendre par moi-même, sur le tard car je suis la seule de cette famille à avoir cette fièvre.

My_illusion

Messages : 5868
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum