Amour fou

+5
Basilice
paradoxchval
*Elea*
I am So Sure
Percevaline
9 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Amour fou Empty Amour fou

Message par Percevaline Sam 30 Mai 2020 - 13:32

Bonjour,
Je suis assez récente sur le forum mais j'en ai fait partie auparavant quelques années. Il m'est arrivé une drôle d'histoire et je peine à me faire comprendre déjà par les gens de mon entourage alors que j'aurais besoin d'un sérieux coup de main.
En juillet dernier, on m'a mis en contact avec un type qui écrit des recueils de textes, je lis beaucoup de témoignages sur les addictions et les troubles psychiques en autre, des bouquins qui viennent de sortir que Facebook sponsorise et je discute avec les auteurs, je leur fait un retour, un peu de pub bref, ma maîtrise de Lettres ne m'ayant pas servie dans le domaine professionnel, ça m'occupe. Or là il s'agissait d'un ancien addict qui était à moitié paralysé des jambes suite à une overdose. Son frère me dit, ça serait bien de le faire connaître mais fait gaffe vas y mollo il est un peu perturbé mon frangin.
Le type m'envoie son recueil contre un billet de 20 balles qu'il me réclame de suite, ça m'a limite fait chier, j'lui envoie ses 20 balles dans une pochette DVD d'es reliques de la mort d'Harry Potter lol. Ce qui l'a fait explosé de rire d'ailleurs.
Je reçois son truc, j'le posé près de mon lit, je soupire, la flegme...
À un moment perdu, je le parcours et là..
J'ai eu un gros coup de cœur. Dans les textes il parle pas mal de lui et c'est d'une beauté et d'une telle sensualité que je lui fais part tout de suite de mon impression. Et là nous commençons à avoir de longs échanges et bref, c'est l'amour fou.
Nous nous sommes parlés comme ça des heures durant et vu que je projetais de faire une formation d'auxiliaire de vie, il a pu me briefer un peu, m'incite à écrire des textes aussi, on a aimé les mêmes bouquins, les mêmes films, on s'échange de la musique, enfin bref le pied total. Il me raconte toute sa vie et me fait des confidences de ouf et nous projetons de nous rencontrer à son anniversaire.
Mais voilà, juste avant de se rencontrer il se met à flipper, on s'engueule et là je me tape une grosse déprime. Son frère me dit que c'est une grosse connerie et que je dois arrêter de penser à lui et de lui écrire. On m'envoie voir un psy parce que j'ai des idées suicidaires, lui me répond plus, et le psy me dit que je suis en proie à un fantasme que je plane et on me fout dans des réunions de dépendants affectifs.
Et puis vu que je lui écris quand même, un jour l'aimé de mon cœur m'envoie un deuxième recueil et insiste pour que je le lise. Rebelotte, c'est l'amour fou, on fait l'amour au téléphone, on planifie les détails pour se voir, le jour de mon anniversaire cette fois et il me fait le même coup que la première fois. Là je péte un boulard, je le traite de tous les noms, je lui renvoie son recueil papier, il me renvoie pas content un cadeau que je lui ai fait et Rebelotte silence radio.
Son frangin me dit de laisser tomber et me donne des trucs pour arrêter de lui écrire... Bref j'ai à peu près 100 mails envoyés à une boîte fictive à ce jour. Pas de nouvelles, je me dis qu'il faut que je lâche l'affaire mais je n'ai plus goût à rien et tout le monde me dit de laisser tomber mais il m'arrive de chialer en pensant à lui et je ne regarde plus les autres mecs depuis 8 mois, aucun désir à part un vague souvenir de lui qui finit toujours par me faire déprimer et je ne sais pas quoi faire.
Disons que son frère aurait dû nous faire rencontrer mais je crois qu'il est un peu jaloux alors j'ai plus ou moins coupé les ponts et la seule connaissance que j'j'ai dans sa ville sort aussi peu de chez elle que lui vu qu'elle a une angoisse généralisée.. (lui m'a dit qu'il était phobique social).
, J'ai son adresse mais vu qu'il ne sort pas je me vois mal devant son appart... Et puis j'j'ai un peu peur...
Je ne sais pas quoi faire mais je peux pas en rester là et j'j'ai envie d'en avoir le cœur net. Je l'ai juste vu en photo.
Si vous avez des tuyaux parce que je vous jure je peux pas en rester là...
Mervi
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Invité Sam 30 Mai 2020 - 14:00

Hello,

J'ai traversé une route presque parallèle il y a quelques temps.

Je crois qu'il faut que tu n'oublies pas de garder les pieds sur terre. Lorsqu'on aime, on ne réfléchit pas. Lorsqu'on réfléchit, on ne peut pas laisser parler ses sentiments.
Ce que tu apprécies chez lui, indéniablement, ce sont ses textes. Or, si tu as une histoire, ça sera avec lui, pas ses textes. Si tu partages des choses, ce sera avec lui, pas ses textes. Si tu dois échanger des choses, ce sera avec lui, pas ses textes. Déjà, cela change tout. J'ai une amie qui dit, avec raison je pense, qu'on "ne doit jamais tomber amoureux d'un poète." Recevoir ses textes, les accueillir, les apprécier, et c'est tout.
Autre chose importante, l'amour est quelque chose qui se partage. Si lui, ne veut pas te voir, ne veut pas s'investir dans une relation, ou même juste prendre le risque de la créer, cette relation, alors tu ne pourras rien faire pour changer la donne.

Autre chose encore, le frangin entremetteur, et des-entremetteur, pour moi ça sent le coup foireux et fumeux. Raison de plus de ne pas perdre pied. Il peut y avoir tout un tas de trucs pas clair, du "le frangin est aussi "fou" que l'écrivain", au "l'écrivain et le frangin sont en fait une seule personne, en mode trouble de personnalité(s)".

A te lire en quelques mots, on sent que certaines choses sont vacillantes en toi. Je n'ai pas à te dire ce dont tu as besoin, mais peut-être qu'une relation doit t'apporter des bases, de la stabilité, des certitudes, de la bienveillance. Là, l'image que j'ai, c'est comme si tu étais sur un monocycle, et que tu te pointais devant un fil tendu au milieu d'une falaise, et que tu te disais "mais il faut absolument que je teste le monocycle sur le fil ! Ca va passer à l'aise !".
Et même, sans aller jusque là, une relation amoureuse n'est pas une solution à tes problèmes.

Je ne veux pas être violent dans mes propos. Ni avoir l'air de juger. Je ne dis pas que tu dois tout laisser tomber et passer à autre chose. Je dis que tu dois d'abord te poser, te recentrer, faire le point sur ce que tu ressens vraiment, et sur ce qui peut être emballement ou désir de relation fusionnelle. Faire la part des choses. Que tout soit clair, de ton côté. Tout en étant pas dans "l'exigence" ni la "projection" sur ce que l'autre peut ressentir, vouloir, ou pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Sam 30 Mai 2020 - 14:34

Non t'inquiète je te remercie ça m'aide beaucoup.
Juste le détail c'est que ce n'est pas forcément ses textes, c'est la personne que j'ai eu au téléphone aussi, ce que j'ai eu du mal à faire comprendre à mon psy. Les textes c'est un point de départ, c'est plutôt la relation qui s'en est suivie. Pour recadrer les choses je parle avec beaucoup d'auteurs, je ne me permets pas d'envisager des relations. Ce n'est d'ailleurs pas moi qui ait fait le premier pas.
Et d'ailleurs, c'est ce que j'ai voulu faire en lui renvoyant son recueil, c' était pour lui dire: ok, t'es juste un écrivain (enfin peu importe qu'il se considère comme un amateur ou pas) j'ai aimé tes textes on va arrêter là. Il était super en colère d'ailleurs que je fasse ça mais bon.
Ce qui me gêne, là c'est que dans l'histoire je passe pour une folle qui a juste fantasmé sur un poète mais il ne parle pas en vers et j'ai passé des heures au téléphone avec lui.
Enfin bref, à part ce point là, simple petite réaction egotique peut-être, je suis tout à fait d'accord et je te remercie.
À partir de "autre chose importante, tu es carrément dans le vraie. Et je t'avouerai que je suis sciée par l'image du monocycle, là c'est assez intuitif de ta part, c'est exactement ce que j'ai ressenti.
Le trouble de la personnalité est d'ailleurs avéré car il m'a raconté ses échanges avec son psychiatre et la relation qu'il a avec son frère est pas nette du tout. Autant je suis d'accord sur plein de choses quand je parle avec lui, autant la question des relations qu'il a avec lui était problématique et je pense que j'ai servi de projection entre eux surtout et j'en suis venue à la conclusion que j'étais tombée dans le panneau et que je ferai bien de me protéger. J'ai d'ailleurs reçu des messages très bizarres sur Facebook de quelqu'un qui se faisait passer pour son frère et les derniers échanges que j'ai eu avec lui m'ont donné l'impression d'être dans un thriller psycho.
Je n'ai pas de problèmes dans ma vie et absolument pas besoin d'une relation amoureuse pourtant, je suis très bien célibataire j'ai plein d'amis. C'est aussi là dessus que se trompe le psy
Mais tu as raison de me décourager de faire quoi que ce soit, je pense et de me recentrer parce que je ne comprends pas bien ce qui m'est arrivée.
Merci à toi en tout cas. Je prends note. Je le relirai de temps en temps parce que j'ai vraiment du mal à me raisonner.
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Invité Sam 30 Mai 2020 - 14:55

Hum...

Alors je reviens sur un truc : je ne veux te décourager de rien. Juste, être prudente et te protéger, toi. Ça, c'est la base.

Tu dois probablement connaître déjà le triangle de Karpman : bourreau > sauveur > victime. Je pense que ça te parlera. Prendre du recul (et sortir du triangle) peut faire bouger et évoluer les autres (pour qu'ils en sortent aussi). Ou pas. Cela leur appartient.

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Sam 30 Mai 2020 - 14:59

Oui tout à fait, c'est ce triangle infernal.
Tu as raison. Je vais laisser passer du temps 😉
Merci de t'être donné la peine de me répondre 👍
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par I am So Sure Sam 30 Mai 2020 - 15:16

Bon courage. Je te souhaite de rencontrer quelqu'un ou des personnes pour contrebalancer cette histoire. Un pouet chouette et sain... Ne serait ce que pour te changer les idées
Et qu'on pourra te dire que les deux font la paire et qu'ils se valent
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Sam 30 Mai 2020 - 15:47

Oui, merci ça serait l'idéal de pouvoir se changer les idées, c'est vrai que j'ai un peu honte de l'avouer mais mes relations proches c'est que des addicts ou anciens addicts. Je suis un peu renfermée sur moi-même à part ça.
J'attends de rentrer en formation d'auxiliaire de vie et je ne sors que pour aider un ami à faire ses courses son ménage ou ses papiers, sinon je m'occupe de mes chats et de mes fleurs mais clairement j'ai pas de vie en ce moment. 🤣
Je vais reprendre le sport, la salle de sport rouvre le 8 juin, heureusement 😅
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par I am So Sure Sam 30 Mai 2020 - 15:51

Syndrome du sauveur et déformation professionnelle ?

Et piscine et ciné et un chocolat chaud en terrasse.

Que cela puisse te faire un carré plutôt qu'un triangle..
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par *Elea* Sam 30 Mai 2020 - 18:22

Je crois que tu es dans la phase normale d’idéalisation de l’autre, une pure projection de l’esprit mais si forte qu’elle en devient réelle. Une forme de passion amoureuse.

Le gros hic c’est que ce n’est visiblement pas réciproque et je dirais que la raison pour laquelle c’est le cas importe peu.

Je me place de ton seul côté pas du sien et vois les faits de façon raisonnable.

Tu dois absolument tout jeter et de débarrasser de tout ce qui le concerne. Ce sera probablement très très dur et il va te falloir du temps pour que ton esprit cesse de travailler sur cela. Mais ça passe crois moi, et un jour tu te demanderas ce qui avait bien pu se passer pour que cela arrive.

Il a rempli un besoin une place disponible cependant et sers t’en pour apprendre de toi.

*Elea*

Messages : 21
Date d'inscription : 16/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Sam 30 Mai 2020 - 18:50

Oui c'est effectivement ce que j'ai fait, je me suis basée sur les actes et non sur les paroles qui étaient très prometteuses. Je me suis débarrassée du recueil et ai coupé les ponts avec les personnes qui nous rattachaient plus ou moins car la souffrance était insupportable. À chaque idée suicidaire j'ai pris des décisions de cet ordre là. Et globalement je souffre de moins en moins. Ça revient de temps en temps toutefois, c'est très long et un inquiétant du coup c'est pour ça que j'ai voulu en parler.
Je pense que je vais y repenser un certain temps et ne pas pouvoir envisager une autre relation avant longtemps.
C'est juste le sentiment d'échec qui est dur à digérer.
Lui bah on en sait rien du tout. Il me disait souffrir que je veuille couper les ponts mais refusait tout dialogue.
Et en effet c'est vrai que j'ai senti vraiment qu'il y avait quelque chose de dangereux pour moi dans cette histoire en tout cas.
Merci 😊
Je crois que ça confirme un peu les décisions que j'ai prises même si elles sont très dures à tenir. Face à la souffrance t'as pas le choix, si on veut pas dialoguer avec toi et qu'on te dirige vers des numéros d'urgence ou des psys qu'est-ce que tu veux faire. Il fonctionne sans doute sur des coups de tête et il s'en fout. Un coup je veux une relation avec toi, un coup il veut se débarrasser de toi donc c'est sûr que c'est ni très humain ni fair play.
Malheureusement pour moi, quand j'ai des relations comme ça avec un mec, je m'investis à fond, je suis entière et profondément ça fait mal quand la personne finalement n'est pas aussi investie et s'amuse avec ta gueule. Il va sans dire, les sites de rencontre et les plans baises bah j'en suis incapable. Et du coup j'en viens à me dire que les relations amoureuses modernes, les relations purement sexuelles, et bien je suis complètement à côté de la plaque. C'est dur pour moi parce que derrière tout cela il y a une crise existentielle, à mon âge, je n'ai pas d'enfants, les hommes m'attirent rarement et le peu qui m'ont attirée n'ont pas voulu construire quelque chose avec moi.
Alors je me retrouve seule avec mes chats et je me pose des questions. Je me dis que les amours c'est peut-être fini pour moi.
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par *Elea* Sam 30 Mai 2020 - 23:27

Erf. Je te comprends o combien et te serre dans mes bras. Tu n’as rien à te reprocher, rien. Tu donnes tout et c’est magnifique. Tu n’as pas à remettre cela en question. Je crois que quand on sait se relever après ça on peut tout, tu y arriveras car tu es pleine de vie. Savoir aimer autant c’est être en vie.

Ne change rien, je suis un peu pareille, probablement. Les rêves violents et la réalité plus douce.

Continue de te faire du bien en laissant passer du temps. Seul le temps etc...

*Elea*

Messages : 21
Date d'inscription : 16/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par paradoxchval Dim 31 Mai 2020 - 0:31

Bonjour Percevaline,

je pense que tu prend la bonne décision, quelque soit la douleur actuelle.

Malheureusement pour moi, quand j'ai des relations comme ça avec un mec, je m'investis à fond, je suis entière et profondément ça fait mal quand la personne finalement n'est pas aussi investie et s'amuse avec ta gueule. Il va sans dire, les sites de rencontre et les plans baises bah j'en suis incapable. Et du coup j'en viens à me dire que les relations amoureuses modernes, les relations purement sexuelles, et bien je suis complètement à côté de la plaque. C'est dur pour moi parce que derrière tout cela il y a une crise existentielle, à mon âge, je n'ai pas d'enfants, les hommes m'attirent rarement et le peu qui m'ont attirée n'ont pas voulu construire quelque chose avec moi. Alors je me retrouve seule avec mes chats et je me pose des questions. Je me dis que les amours c'est peut-être fini pour moi. Percevaline Messages : 11 Date d'inscription : 26/05/2020 Age : 43 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Revenir en haut a écrit:

Je ne suis pas une femme, mais je fonctionne aussi comme ça, alors forcément cela me parle.
Par contre ton envie d'enfant et ton âge ton peut être inconsciemment poussé à croire à plus. 43 c'est pas fini et nous sommes enfin libérés, les parcs et jardins sont ouvert, profite du soleil et je te souhaite de vite rencontrer quelqu'un.
paradoxchval
paradoxchval

Messages : 20
Date d'inscription : 01/05/2020
Age : 58
Localisation : Limbes - Capitale

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Invité Dim 31 Mai 2020 - 1:21

C'est long de se désinfecter de ce sentiment (j'insiste sur le choix du mot). Huit mois ne me semble pas une durée démesurée devant l'intensité de l'emballement sur une construction que tu t'es faite : parfois, on se fait tout seul de très belles créations qui nous durent, durent, durent, même après avoir coupé les ponts avec la personne, finalement fort éloignée de notre création mentale.

D'accord avec Alcedo... le frère et l'intéressé ne seraient-ils pas une seule et même personne ? Le thriller psycho, le proche qui fait l'entremise, généralement, ça sent pas bon. Si c'est vraiment une personnalité phobique ou évitante, tu peux prendre cher émotionnellement. Se protéger. Accueillir quelqu'un qui serait réellement demandeur d'une relation. Des phobiques qui se soignent, des mal à l'aise déterminés à confronter leur trouble social, il y en a. De ce que tu décris, cela n'a pas l'air d'être son cas. Et s'il n'est pas demandeur... tu ne peux rien lui imposer, malheureusement.

Pas besoin de salle pour reprendre le sport ! Mais je crois comprendre que c'est un prétexte et qu'il ne te déplairait pas de reprendre le sport sous des regards masculins plus particulièrement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Dim 31 Mai 2020 - 3:38

I am so sure, Oui on m'appelle Mère Theresa des fois😅, je travaille dans le social depuis quelques années, j'ai la fibre, il faudra limiter aux relations professionnelles et non personnelles un jour 😅
Ah ah, oui il y en a marre des triangles, tu as raison 😅

Balisette, merci ça fait du bien... 😘
Autant de bienveillance, je n'avais plus l'habitude. C'est rassurant de se dire qu'on est pas seul à fonctionner comme ça.

Paradoxchval, sympa le pseudo, oui je suis effectivement une grande fan des parcs, et chemins près des cours d'eau à arpenter. Avec de la musique sur les oreilles, rien de mieux. Rassurée aussi de n'être pas la seule à avoir ce sentiment de décalage par rapport à l'authenticité des relations actuelles. Mais je crois que j'ai toujours été un peu comme ça. J'imagine oui que cette peur que tout cela soit fini, à 43 ans, est aussi iraisonné qu'un passage normal...

Finch, c'est vrai que j'ai toujours eu tendance à compter les mois concernant cette relation, je trouvais franchement que je perdais mon temps. J'étais effectivement étonnée d'une telle intensité simplement pour des échanges verbaux, un recueil de textes... et la difficulté à s'en remettre... C'est fou quand même cette saloperie... Sans compter la tentation encore de lui écrire ou d'échafauder un plan pour une rencontre dans mon premier message grrrr...
Non en fait j'ai connu son frère, l'ai côtoyé, il habite dans ma ville. J'ai vu des photos de l'album familial chez lui. Heureusement qu'on ne m'a pas donné le contact avec le 3ème, visiblement il avait des soucis aussi.
Ce n'est pas Fight Club les amis lol, même si j'ai adoré ce film 😅
Mais franchement on nageait dans l'ambiguïté, homosexualité latente, troubles psys, rapports aux drogues...
Ils ne vont pas être étonnés de plus avoir de nouvelles, merci les mecs ça ira ! Vous êtes bien sympas mais c'est un peu flippant vos histoires quand même !
Oui j'ai pris cher... Il m'a touchée en plein dans le mille l'enfoiré. En effet, vis à vis de moi, il n'a pas envie de faire d'efforts, c'est juste selon son bon vouloir, il l'a décidé comme ça. Je crois que c'était très caractériel nos relations. Et tant que je serai collée à ses basques comme ça, la situation n'évoluera pas, c'est un peu fuis moi j'te suis, suis moi j'te fuis. Je suis un peu obligée de me faire violence pour me sortir de là. J'avais limite perdu tout amour propre, je rampais, suppiait, c'est assez dingue, jamais je ne m'étais comportée comme ça...
Mais déjà le fait d'en avoir parlé ici ça m'a fait vachement de bien, parce que je tournais un peu en rond dans ma cage comme un hamster là...

Reprendre le sport pour les regards masculins ? Non surtout pour papoter je crois. Je suis un peu gênée par les regards en salle, je m'habille très ample, je ne suis pas très à l'aise. Mais j'aime bien discuter avec les habitués, hommes ou femmes, les gens prennent soin d'eux, de leur santé, les rapports sont plus sains que ceux précédemment cités 😂

OH là là mais vous êtes réels ? Ça me fait bizarre de parler à des gens gentils et intelligents, la vache 😯
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Basilice Dim 31 Mai 2020 - 9:22

Salut Percevaline,

Je suis padak avec l'ami Alcedo, d'après mon vécu non seulement on peut aimer et réfléchir mais encore, réfléchir permet d'aimer - de faire un carré plutôt qu'un triangle.

Peut-être que les hommes qui te touchent ne peuvent pas devenir des compagnons (?)

Bon courage à toi.
Basilice
Basilice

Messages : 1936
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Chuna Dim 31 Mai 2020 - 10:48

Je n'oppose pas non plus réflexion et émotions, cependant, quand les émotions prennent le dessus, la réflexion peut faire "pouf!" ^^

Percevaline : tu as raison de fuir, il me semble, ne serait ce que parce que tu sembles avoir perdu le contrôle, ce qui est généralement dangereux.

J'ai eu moi aussi une relation virtuelle. Elle a duré des années, et j'ai mis 7 ans avant de rencontrer la personne.
Que de temps perdu à profiter de la vraie vie pour une addiction virtuelle.
Je me méfie désormais de ce genre de relations qui enferme dans du rêve, même s'il y a des choses très réelles (les heures au téléphone, la passion échangée, moi c'était aussi beaucoup de webcam, ce qui rend la relation bien plus réelle).
Pour moi, la personne existait vraiment, et lorsqu'on me rappelait la virtualité de la relation, le fait qu'on fantasmait la personne, ça me mettait en colère.
Ce qui est certain : c'est que tant qu'on ne voit pas la personne en face, tant qu'on ne capte pas tous les signaux qu'elle émet, tant qu'on ne la touche pas, qu'on ne la sent pas, il manque une dimension.
Mais également, quand bien même on a tout ça, si l'on ne crée rien ensemble, la relation (pas la personne) reste plus ou moins virtuelle. (et ça peut arriver avec qq1 qui vit à 15 km et qu'on ne voit que le we ou de temps en temps).

Je te souhaite courage pour te remettre de ça.

J'aurais pu écrire des trucs que tu as écrit (notamment ça : C'est dur pour moi parce que derrière tout cela il y a une crise existentielle, à mon âge, je n'ai pas d'enfants, les hommes m'attirent rarement et le peu qui m'ont attirée n'ont pas voulu construire quelque chose avec moi. Alors je me retrouve seule avec mes chats et je me pose des questions. Je me dis que les amours c'est peut-être fini pour moi.
- je vis seule avec 9 chats et 4 chevaux et d'autres bêtes Dent pétée )

Je me dis que c'est peut être l'occasion de s'interroger en effet. Tenter de comprendre pourquoi cette emprise là a pu avoir lieu. Comment ça se fait que tu aies eu des envies de suicide (il a appuyé là où ça fait mal, encore, et là où ça fait mal, c'est ptèt planqué qq part dans un coin de ton cerveau, et c'est ptèt un énorme point de blocage à ton épanouissement total, même si, lorsqu'on a des chats, on est forcément épanoui lol!!!)

Pourquoi retourner systématique dans des milieux où des anciens addictifs trainent ?
Pourquoi vouloir sauver la terre entière ? N'est ce pas un risque pour toi ? Ou un moyen de t'oublier ?

Qu'en penses tu ?
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par paradoxchval Dim 31 Mai 2020 - 11:05

Percevaline, ton pseudo est pas mal aussi, c'est ce qui ma fait venir sur ce fil. Dit toi que cette histoire n'est qu'une embûche, elle va te laisser une cicatrice, mais c'est le lot de ceux qui sont en quête. Nombre d'entre eux fuient, ce perdent etc mais Perceval est le seul à trouver le chemin du Graal et pas qu'une fois. Si tu ne reprend pas ton chemin tu vas errer dans de sinistre limbes qui te volerons ton temps et se nourriront de ton énergie. Tu sait te faire violence, tu l'a écrit toi même, je ne doute pas que tu sorte de cette situation plus forte, plus avertie sur tes désirs et plus en alerte sur ce qui t'est néfaste. A la réflexion tu as juste besoin que l'on valide ton choix car le doute est très présent mais si tu te relis avec la bouffée d'air respirée ici tu vas te rendre compte de la toxicité de la situation exposée. Reprend tes chevauchées Percevaline!
paradoxchval
paradoxchval

Messages : 20
Date d'inscription : 01/05/2020
Age : 58
Localisation : Limbes - Capitale

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Invité Dim 31 Mai 2020 - 11:11

Hello,

Juste pour préciser effectivement que ressentir et réfléchir sont complémentaires. Mais pouvoir "faire le pas" de recul pour appréhender les deux et les conjuguer, d'une, n'est pas chose aisée, et de deux, est encore plus ardu lorsqu'il y a un investissement émotionnel très fort, pas mal de tensions, de flou, comme c'est le cas pour Percevaline visiblement.
D'où ma suggestion de faire un pas en retrait, pour faire "baisser" cette tension émotionnel, et pouvoir y voir "plus clair".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Dim 31 Mai 2020 - 13:48

Alcedo, j'avais vu une vidéo sur Facebook concernant la dépendance affective chez les HP, c'était un peu ça.
Là j'ai eu un gros problème avec mes émotions. Je suis hypersensible et ai appris sur le tas à gérer ça dans le milieu du travail. Travaillant avec des personnes fragiles, les débordements émotionnels ne sont pas trop indiqués et au bout d'un moment je crois qu'on finit par en avoir marre de se faire traiter de gamin.
Là clairement, j'ai RIEN géré. Tout est sorti. Donc lui, dès la première alerte, c'est "mais t'es dingue, vas voir un psy et me fait pas chier je m'occuperai de toi quand tu seras calmée" Alors je me rebiffe je brandis du poing en l'air "Salaud ! Irresponsable Gna Gna Gna" le sketch quoi.
J'ai bien compris ce qui s'était passé mais de une, c'est allé trop loin et de deux nos caractères font que c'est soi la fusion totale, soit on s'arrache les cheveux de la tête. Or on a la quarantaine tous les deux, on a eu des partenaires et en arriver là, à ce niveau de gaminerie, bah je crois qu'il faudrait un miracle après ça pour qu'on reprenne une relation apaisée.Enfin je ne sais pas si je suis HS dans ma réponse. Je suis vraiment très pessimiste sur ma capacité à gérer mes émotions face à lui et sur son niveau de tolérance à mes propres émotions. Tant qu'on parle doucement, de manière posée, qu'on est dans l'écoute, ça va... Mais dès le premier petit malentendu, remou, paf y'a plus personne...

Basilice, si si j'ai eu des compagnons qui me touchaient beaucoup, je suis restée en bons termes avec ceux avec qui je me suis le plus investie. Mais là en effet il me touche TROP. 😉

Chuna, 9 chats et 4 chevaux, le rêve. Oui j'adore leur présence. Elles sont d'ailleurs très câlines. Il y a vraiment des moments où je me dis que j'ai tout pour être heureuse, des comptes à rendre à personne, du plaisir à faire des activités seules et des contacts réguliers avec des proches.
Oui si je ne règle pas ce problème en psychothérapie c'est obligée qu'un jour ça me pète en pleine tête de nouveau. C'est un souci qui s'est présenté sur un cycle de 2-3 ans depuis que je me suis rendue compte que nous ne construisions rien avec mon dernier partenaire. Et c'est ressenti de façon de plus en plus forte à chaque fois. Là c'était l'apothéose. J'ai plutôt intérêt à me pencher dessus.
Pour les relations virtuelles, 7 ans et ben dis donc ! Ça ne valait pas tant le coup que ça alors ?
Le psy m'a dit de faire attention parce qu'il trouve que j'ai beaucoup d'imagination quand même 😅 Mais justement je voulais accélérer la rencontre et pas rester là dedans, j'ai l'impression frustrante dans ce genre de relation qu'on m'a mise dans une boîte et que je scie les barreaux de ma cage avec mes dents lol 😁
Pour les addicts, et bien l'hypothèse serait que j'étais une dépendante affective qui s'ignorait donc pour me sentir en sécurité il me fallait un autre dépendant. Or là, je suis tombée sur un os. Parce que je pense qu'il n'avait pas du tout envie de fonctionner comme ça. Il a fait ressortir la peur du rejet et de l'abandon chez moi et m'a dit d'aller me soigner. Point barre. Il a pas fait un pli. C'est vachard, mais c'est comme ça.
Oui il m'a envoyé dans la tête aussi que je ferai bien de m'occuper de moi plutôt que de m'occuper des autres. Je réagis assez mal à ça en général. Je réponds en général que c'est comme ça que je me raccroche à la vie. Sans doute suis-je bien désespérée et m'occuper de quelqu'un me fait bouger de chez moi, oublier mes problèmes, je reçois des retours gratifiants....le type que j'aide en ce moment me remercie des fois pour ce que je fais. Je lui ai répondu que c'était plutôt moi qui le remerciait parce sans ce devoir, quelqu'un qui vous attend et qui a besoin de vous, je sais pas ce que je deviendrais.
C'est un phénomène de projection un peu,couplé à de l'empathie. Je trouve injuste qu'ils souffrent et qu'on les abandonne.Je fais ce que j'aurai aimé qu'on fasse pour moi sans doute. Je n'ai jamais vraiment eu une épaule sur laquelle me reposer depuis le décès de mon père.

Paradoxchval, oui j'aime bien aussi ce pseudo. Depuis quelques années je l'adopte régulièrement sur les réseaux ça retient bien l'attention. C'est aussi par rapport aux valeurs de la chevalerie, le courage, globalement, que j'ai adopté ce pseudo. 😊 Merci pour cette belle métaphore, reprenons donc la route...

OH là là je raconte ma viiiie...
Bon après midi les zèbres vous êtes géniaux, j'ai l' impression d'abuser presque !
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Titine78 Dim 31 Mai 2020 - 14:02

Bonjour,

J'ai vécu un début de relation toxique. Ce que tu vis me touche.
J ai tdce à développer assez vite une dépendance affective et un syndrome d abandon.

Ce que je tire de ma relation toxique est q il ne faut pas miser sur une personne.
Il faut arriver à etre complété soi même.
Avoir des attentes, attendre que les autres fassent pour te satisfaire, c'est s'exposer à être déçu.
Mon bonheur ne peut dépendre que de moi.
Je suis responsable de mon bonheur.

Il faut surtout pas rester seule.

Si une relation te fait souffrir alors il faut en sortir, parfois couper tout lien pour arriver à en faire le deuil.
Personnellement J ai fui et J ai Coupe tout lien.
C est pas simple mais au beau d un tps ça passe.

Titine78

Messages : 26
Date d'inscription : 14/04/2019
Age : 51
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Invité Dim 31 Mai 2020 - 14:22

T'abuse pas du tout, parfois un pep talk avec des inconnus permet de lâcher des choses qu'on craindrait de dire à des amis par peur de leur jugement, culpabilité ou honte. C'est assez thérapeutique finalement. Croiser les expériences et se nourrir de celle des autres tout en gardant à l'esprit qu'il n'y a jamais de solution toute faite qui conviendrait à tous les vécus, et toutes les structures mentales que ces parcours ont engendré. Méfie-toi simplement des "il faut" et des yakafokon : faut rien du tout, pas d'injonction qui tienne. La réponse adéquate pour toi, c'est toi et toi seule qui en décide, ici tu n'envoies qu'un ballon sonde en quelque sorte.

Est-ce qu'on est réels ? Va savoir. Pour du code binaire séparé de sa corporalité, on est pas mal opérationnels, en tout cas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par I am So Sure Dim 31 Mai 2020 - 14:35

Parfois les taka fautkon ça donne une direction.

Si tu ne te dis pas tu as qu'à marcher pour aller au bout de la rue il faudrait que j'arrive au bout de la rue tu restes coincé.. là où tu es et tu tournes en rond et tu stagnes...

Si tu as quelqu'un de néfaste autour de toi qui te tire vers le bas, c'est pas bon..
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Invité Dim 31 Mai 2020 - 15:16

L'impératif kantien du "il faut" et le conditionnel, ce n'est pas la même chose. L'injonction est souvent paniquante ; quant à l'invitation ouverte, elle indique la direction, mais laisse le Sujet être le maître à bord. Rien ne fonctionne aussi bien que ce qui vient de soi, in fine.

D'autre part, je n'envisage pas la stagnation et la stase comme des phénomènes nécessairement négatifs : quand on stagne, au moins, on ne glisse pas. Certes, il n'y a pas de progression fulgurante , mais une phase d'entre-deux ou de plateau est souvent nécessaire pour reprendre son souffle après avoir traversé des perturbations émotionnelles de l'ampleur évoquée par Percevaline. Je ne crois pas que l'on reprenne son chemin et sa remontée en claquant des doigts... tu as d'abord une temporalité qui est celle de la cicatrisation, où l'on est un peu "entre deux eaux", mais où l'on a arrêté de couler, ce qui est déjà une forme de progrès significatif. Métaphoriquement, stagner, ce peut être "avancer" si l'on était engagé auparavant dans une spirale descendante.

Emploi de guillemets car au fond, je crois que l'on n'avance pas vraiment, mais je n'ai pas encore défini exactement le phénomène : soit nous sommes fixes comme la lentille d'un bloc optique, c'est le disque qui tourne (= le temps). Soit nous sommes le diamant d'une platine qui suit le sillon, qui saute parfois un sillon quant une rayure apparaît dans nos vies. En tout cas, plutôt que de nous voir mobiles et évolutifs, je crois que c'est plutôt le temps qui passe à travers nous et nous modifie, mais que nous ne bougeons pas vraiment pour des raisons neurobiologiques. Bon, je me barre dans des considérations qui n'ont plus rien à voir avec la plainte initiale, et qui ne sont pas encore assez "avancées" dans ma tête pour que je les expose de façon convaincante, aussi je m'arrêterai là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par I am So Sure Dim 31 Mai 2020 - 15:19

Be Quick ou be dead. Iron Maiden. Musique.

J'étais plutôt par là Wink mais c'est intéressant Very Happy
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par I am So Sure Dim 31 Mai 2020 - 15:28

Amour fou Guerir10
Amour fou Blesse10

Et par ici Very Happy

Kant un impératif...
Hors ce contexte, je suis entièrement d'accord avec toi.
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Dim 31 Mai 2020 - 16:19

Titine78, merci pour ton témoignage. 😊
Finch, là je ne vais pas pouvoir te suivre l'état dépressif m'en empêche aujourd'hui mais pas d'inquiétude
I am so sure Bravo pour l'à-propos des images
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par I am So Sure Dim 31 Mai 2020 - 16:26

C'est fou toutes les personnes qui ont dit des trucs intéressants avant qu'on arrive...
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Titine78 Dim 31 Mai 2020 - 17:58

De rien Percevaline.
C est bien que tu en parles en tout.
Parler aide à exterioriser et aussi à sortir de sa tête enfin pour moi ça M aide 😃.


Titine78

Messages : 26
Date d'inscription : 14/04/2019
Age : 51
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Dim 31 Mai 2020 - 18:45

Ça remue aussi, parce que c'est condensé ici ce que j'ai écrit. Mais j'écris beaucoup aussi, ça m'aide. Je fais un brouillon d'abord parce qu'il y a des choses que je ne veux pas garder. Je recopie sur des carnets d'artistes, Paperblanks, et dernièrement j'ai accumulé au moins 100 mails envoyés à une boîte fictive (l'acharnée), des lettres d'amour principalement, je vais en faire un roman épistolaire 😅
Tu écris aussi ?
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Titine78 Dim 31 Mai 2020 - 18:48

Non J écris pas.
Quand je vais pas bien, je vais voir une psy ou J en parle à qqs amis en qui J ai confiance.

Écrire ne M aide pas car J ai besoin d echanges avec des personnes bienveillantes.

Titine78

Messages : 26
Date d'inscription : 14/04/2019
Age : 51
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Titine78 Dim 31 Mai 2020 - 18:48

Non J écris pas.
Quand je vais pas bien, je vais voir une psy ou J en parle à qqs amis en qui J ai confiance.

Écrire ne M aide pas car J ai besoin d echanges avec des personnes bienveillantes.

Titine78

Messages : 26
Date d'inscription : 14/04/2019
Age : 51
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Dim 31 Mai 2020 - 19:01

Titine78, oui c'est beaucoup mieux, l'écriture c'est un peu la soupape de sécurité pour moi, ou un plaisir mais je préférerais parler avec la psychothérapeute plus souvent je crois. Mes amis je leur cache un peu.
J'ai le sentiment d'être incomprise et parfois il m'est arrivé d'avoir l'impression qu'on ne me croyait pas.
Au sujet de cette histoire particulièrement, peu de personnes ont pris ça au sérieux. J'ai bien parler de la teneur des idées suicidaires que j'ai eu, mais le seul qui a pris ça au sérieux c'est le psy. Il m'a dit que je pouvais l'appeler aux heures de bureau, je crois que je vais l'appeler demain d'ailleurs parce que ça m'inquiète.
Les amis me disaient plus des trucs style "lâche l'affaire, passe à autre chose, ta vie est pas terminée". Ce n' est que maintenant qu'on commence à m'écouter un peu mais ils ont vraiment pris ça à la légère.
De plus j'ai un peu honte de cette fragilité, cette obsession, dans un monde où les histoires d'amour ça va et ça vient, j'ai l'impression d'être un peu en décalage...
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Chuna Dim 31 Mai 2020 - 19:37

Je suis pas certaine que tu juges les personnes que tu aides de façon à ce qu'ils aient honte de leurs faiblesses, non ?

Les amis peuvent écouter, mais ils sont rarement compétents pour apporter une aide, et facilement démunis face à la souffrance.
Souvent, on obtient des yakafokon, comme disait Finch, et c'est rarement efficace, même si ça part du cœur.
Bref, oui, aller se décharger face à un pro qui a appris les techniques pour accueillir ça, tout en se protégeant, et en donnant de vraies pistes de réflexions et d'aide, ça me parait être une bonne idée Smile
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par I am So Sure Dim 31 Mai 2020 - 20:38

Les trois peuvent être utiles différemment mais tes connaissances tes amis et ta famille ne peuvent pas être ton psy... sinon t'as une vie toute déséquilibrée et tu déséquilibres aussi celle des autres et ça fait boule de neige..

C'est pour ça qu'il ne faut pas être blessée lorsqu'une personne  se limite a indiquer justement il faudrait faire ceci ou cela...c'est qu'elle reste à sa place..et c'est plutôt une bonne chose et plus efficace qu'on pourrait le penser..
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Titine78 Dim 31 Mai 2020 - 20:48

C est difficile aussi d aider qqn.
Parfois on est pas armer pour ça.
Un psy sait écouter sans prendre.

Titine78

Messages : 26
Date d'inscription : 14/04/2019
Age : 51
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Dim 31 Mai 2020 - 22:28

C'est pas facile de discerner à qui et dans quel état parler de quoi, la fréquence etc... Ça dépend de la tolérance de chacun. C'est tout un travail pour tenter de garder des relations sociales. Il arrive qu'on me reproche aussi de ne pas répondre ou de ne pas dire quand ça ne va pas. Et puis quand tu t'epanches un peu trop longtemps tu te prends un revers. Ce n'est pas forcément facile d'entretenir des relations sociales quand ça ne va pas... C'est une vraie gestion. Je comprends pourquoi certains s'enferment.
Moi je ne me pose plus trop de questions par rapport à ça, honnêtement. J'suis là quand ça va et quand ça va pas faut pas trop insister sur le téléphone, je vais pas faire chier mon psy H24 non plus, il faut bien que je gère un peu ma crise existentielle aussi...
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Invité Lun 1 Juin 2020 - 1:02

On peut simplement ne pas avoir envie de "faire chier" les amis pendant les (plus ou moins longues) nuits de l'âme — même s'ils prétendent que cela ne les ennuie pas. Se faire moins présent pour mieux revenir lorsque la crise interne sera moins consommatrice de ressources, et l'humeur un peu plus stable. À force de trop tirer sur la corde, souvent les gens se lassent : la gestion de la relation c'est un peu "les économiser pour les faire durer plus longtemps" (rires). Bon, blague à part, c'est pas qu'on s'enferme : se faire discret dans ces cas-là, c'est limite un acte de respect envers les autres... et envers soi (la commisération appuyée, ça craint pour l'estime !).

Déplacer un maximum ces matériaux douloureux vers le psy et moins vers les amis, ça a fait du bien à mon entourage je pense. On a proportionnellement plus de choses gaies / lumineuses à partager maintenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Basilice Lun 1 Juin 2020 - 10:57

Alcedo a écrit:Hello,

Juste pour préciser effectivement que ressentir et réfléchir sont complémentaires. Mais pouvoir "faire le pas" de recul pour appréhender les deux et les conjuguer, d'une, n'est pas chose aisée, et de deux, est encore plus ardu lorsqu'il y a un investissement émotionnel très fort, pas mal de tensions, de flou, comme c'est le cas pour Percevaline visiblement.
D'où ma suggestion de faire un pas en retrait, pour faire "baisser" cette tension émotionnel, et pouvoir y voir "plus clair".

Salut Alcedo,

Je comprends ce que tu dis et sur le fond je suis dak avec toi.
Pour témoigner chez moi le recul est le fruit d'une conciliation entre coeur et réflexion, que je nomme sensibilité.
Ma sensibilité est précieuse, elle est mon guide, si quelqu'un la piétine c'est un indicateur qui me fait prendre des décisions radicales. Dans une rencontre je prends mon temps pour échanger avec la personne, si elle piétine ma sensibilité je renonce à partager mon intimité avec elle. Je peux partager d'autres choses, nous pouvons avoir une relation mais pas une relation amoureuse car je ne pourrais pas m'abandonner à l'autre, or j'ai besoin de m'abandonner pour aimer et recevoir l'amour de l'autre (je parle d'amour amoureux).
Basilice
Basilice

Messages : 1936
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Basilice Lun 1 Juin 2020 - 11:07

Percevaline a écrit:
Basilice, si si j'ai eu des compagnons qui me touchaient beaucoup, je suis restée en bons termes avec ceux avec qui je me suis le plus investie. Mais là en effet il me touche TROP. 😉

Je posais la question parce que "fragile" et "sensible" n'est pas pareil ; si ce qui te touche est la fragilité (tu dis travailler avec des personnes fragiles et tu évoques ton besoin que quelqu'un de fragile ait besoin de toi), ça peut être piégeux d'aller vers un homme qui te touche ; si en plus il te touche trop, ça peut vite deviendre super galère.  lol!
Basilice
Basilice

Messages : 1936
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Lun 1 Juin 2020 - 13:07

Finch, oh que tu as raison... C'est là que je me dis que je fonctionne sur un besoin affectif qui trouble ma réflexion, car effectivement ce que tu écris me semble vraiment tout à fait censé, c'est même apaisant de lire cela. Ce qui m'a empêchée de fonctionner comme ça c'est
_ le besoin d'affection et de reconnaissance malgré un état dépressif beaucoup trop présent depuis une vingtaine d'années
_ la culpabilité par rapport au fait que ces gens parfois sont très attentifs et encourageants et que je ne peux pas toujours leur rendre la pareille
_ la peur, l'angoisse de rester dans cet état pour toujours, comme ces guerriers masaï qui se suicident en prison car ils ne pensent pas revoir la lumière un jour (d'après ce que j'ai lu, ils n'ont que très peu la notion du futur)
Mais quand je te lis tous ces facteurs qui m'empêchent d'adopter cette attitude volent en éclat. J'ai d'ailleurs reçu un coup de fil et sans te lire, décliner gentiment la conversation expliquant brièvement que ce n'était pas le moment et la personne a très bien réagi, beaucoup mieux que si je lui avais déversé tout mon mal être je pense.

Basilice, oui, disons que je rêve d'autre chose que d'être un soutien univoque très clairement. Je cherche surtout un homme sensible qui puisse me comprendre à la base surtout. Et surtout pas une aventure sans lendemain, quelque chose qui dure dans le temps. La personne dont je parlais au début de ce fil est célibataire depuis 15 ans, il ne s'agissait pas de venir le sauver de quoi que ce soit. L'encourager dans sa reeduc peut-être à la rigueur comme moi il aurait pu m'encourager dans mes activités.
Mais en effet, je me pose des questions disons et avec mon psy on a pensé que ces personnes devraient être plus dans mon champ pro que ma vie perso.... J'avançais une hypothèse, un essai d'explication sur un désir inconscient mais c'est encore un terrain en friche 😊
J'ai des types qui me courent un peu après en ce moment, là peut-être que tu comprendras mieux. Ce sont deux auto entrepreneurs qui travaillent chacun dans mes deux centres d'intérêt principaux. Le problème c'est que l'un a une maîtresse qui veut le garder pour lui tout seul donc il se cache pour entretenir une relation avec moi. J'ai refusé d'avoir des relations intimes avec lui à cause de cette femme.
L'autre a un CV de fou au niveau amoureux... Il saute de relations en relations depuis que je le connais il a essayé de vivre en couple avec des dizaines de femmes et il ne se pose pas.
Mais bon je pense que ça va me faire du bien de me poser pour déterminer ce que je veux vraiment.
Je dis ça mais hier j't'aurai dit: "je crois plus en l'amour, j'suis foutueeeee j'suis une incapable je me plante sans arrêt ouinnnnn..." 😂
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par rené1 Lun 1 Juin 2020 - 15:28

"Ce sont deux auto entrepreneurs qui travaillent chacun dans mes deux centres d'intérêt principaux. Le problème c'est que l'un a une maîtresse qui veut le garder pour lui tout seul donc il se cache pour entretenir une relation avec moi. J'ai refusé d'avoir des relations intimes avec lui à cause de cette femme.
L'autre a un CV de fou au niveau amoureux... Il saute de relations en relations depuis que je le connais il a essayé de vivre en couple avec des dizaines de femmes et il ne se pose pas."
en effet, à la description de ces deux prétendants, je me poserais un peu après la lecture des différents échanges et réactions.
Bon courage, bonne réflexion.

rené1

Messages : 50
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 53
Localisation : europe

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Lun 1 Juin 2020 - 15:46

Merci 😊
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Basilice Lun 1 Juin 2020 - 19:22

Percevaline a écrit:disons que je rêve d'autre chose que d'être un soutien univoque très clairement. Je cherche surtout un homme sensible qui puisse me comprendre à la base surtout.

Tu as évoqué la dépendance affective à plusieurs reprises, dont la marque est la recherche de fusion avec l'autre.
Contrairement à l'idée reçue, fusionner ce n'est pas aimer tout ce que l'autre aime ou se conformer aux attentes de l'autre (ce sont des comportements possibles mais pas systématiques et qui ne disent rien du fond). Cela se traduit plutôt par faire dépendre ses décisions de l'autre, et renoncer à diriger sa vie. Si tu prends des décisions qui ne vont pas dans le sens de ce que tu ressens et penses, dans le sens de ce à quoi tu aspires profondément, c'est peut-être que tu laisses quelqu'un d'autre diriger tes pas.
Basilice
Basilice

Messages : 1936
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Basilice Lun 1 Juin 2020 - 19:32

Percevaline a écrit:je pense que ça va me faire du bien de me poser pour déterminer ce que je veux vraiment.

Ton souci est-il de déterminer ce que tu veux vraiment, ou d'agir en fonction ?
Basilice
Basilice

Messages : 1936
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Lun 1 Juin 2020 - 19:49

Basilice, j'ai été soupçonnée dépendante affective et on m'a mis sur cette piste là seulement au sujet de la relation virtuelle et par téléphone que j'ai eu, parce que j'ai eu une sensation de fusion totale puis un grand vide psychique qui d'après mon psychiatre a provoqué pas mal de suicide. Et c'est vrai que j'ai eu très peur. À la suite de cela en effet, c'était comme si mon bonheur ne dépendait que de lui et le fait de ne pouvoir arrêter de lui écrire à dirigé le psy et un pair aidant vers ce diagnostic.
Par contre, vu mon caractère, il ne me semble pas du tout correspondre à cette description. Mes décisions sont parfois beaucoup trop prises à la hâte, mais il est quasi impossible de m'imposer quoi que ce soit et je détecte facilement les tentatives de manipulation. Toutes les décisions que j'ai prises jusqu'à présent viennent de moi, je suis vraiment indépendante mais depuis que cet homme a disparu de ma vie, j'ai dû mal à retrouver l'entrain pour mettre en route mes projets. C'est comme si j'avais un peu avancé pour lui, pour lui plaire quelque part oui.C'est plus une question de motivation. Comme si sans "amour" dans ma vie, sans ce regard de l'autre, j'étais comme morte à moi même.

Déterminer ce que je veux vraiment comme relation. J'estime que je ne suis pas encore prête pour avoir une relation amoureuse, je ne sais même pas, au stade où j'en suis si un jour je serais capable tellement j'ai du mal à digérer. Donc agir dans le sens, faire des choses pour moi, me suffire à moi même, prendre soin de moi et c'est surtout ça que j'ai du mal à faire depuis 2 mois, où nous avons coupé les ponts. C' était à mon initiative mais j'ai eu bien de la peine à arrêter de lui écrire, je ne progresse plus, je n'avance plus, je délaisse ce que j'aimais faire ou ce que j'ai projeté de faire pour moi.
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Basilice Lun 1 Juin 2020 - 20:48

Percevaline a écrit:
Par contre, vu mon caractère, il ne me semble pas du tout correspondre à cette description. Mes décisions sont parfois beaucoup trop prises à la hâte, mais il est quasi impossible de m'imposer quoi que ce soit

Heureusement il y a des limites à faire dépendre ses décisions de l'autre. Smile
J'insiste un peu car c'est la piste proposée par tes psys.
Le besoin alternatif de fusion et de distance avec l'objet de la dépendance affective, passe avant les autres besoins.
Par exemple, une personne dans la dépendance affective va préférer nier son besoin de soutien et conclure qu'elle n'a besoin de personne (puisqu'elle fait dépendre ses décisions de l'autre et que l'autre ne peut ou veut pas apporter de soutien), plutôt que de considérer réellement ce besoin et y répondre.
Autre exemple, une personne dans la dépendance affective va préférer abandonner un projet personnel et se persuader que c'est sa décision, alors qu'il s'agit d'une résignation suite à un besoin de fusion avec l'autre.

Percevaline a écrit:j'ai eu bien de la peine à arrêter de lui écrire, je ne progresse plus, je n'avance plus, je délaisse ce que j'aimais faire ou ce que j'ai projeté de faire pour moi

Cela pourrait être une façon de faire dépendre tes actions de lui, quand bien même il n'est pas/plus là.
Ou pas ! Ce n'est qu'une hypothèse.

Basilice
Basilice

Messages : 1936
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Lun 1 Juin 2020 - 21:43

C'est clair, désolée si je maîtrise mal sur le portable le système de citations. Dis donc tu es calée sur la dépendance affective ! En effet, il se trouve que je nie fréquemment avoir des besoins, souvent les personnes (et là ça rentre dans le champ amical) me parle "d'aide". Les gens sentent un besoin chez moi et je nie, souvent parce que la personne ne peut ou ne veut pas. C'est le cas.
J'ai repoussé mes projets professionnels à cause de cette histoire. Un peu parce que j'avais besoin que la personne me donne cette confiance en moi que je n'ai pas, m'apporte ce regard qui me fasse sentir que je suis une fille capable. J'aurais eu besoin d'être rassurée constamment sur le fait que je suis aimée, jolie etc...
Oui j'en ressens de la honte de lui écrire encore, c'est terrible. Il y a des moments où il s'éloigne de mes pensées, où ça va mieux, j'arrête quelques jours et puis une angoisse, un mal être me fait réécrire. C'est une espèce de fixation obsessionnelle...
Un ex avec qui j'ai un peu eu ce schéma là et avec qui je suis restée en lien m'a avoué que j'avais un espèce de réservoir affectif complètement vide et que je pouvais être du coup envahissante, épuiser les gens, leur faire peur. On m'a même comparée à un vampire (c'était plutôt de la taquinerie mais quand même c'est revenu plusieurs fois ce terme pour me désigner, c'est assez moche)
Le problème c'est que ça s'arrange pas trop avec le temps, ça creuse au contraire, vu que je fais peur.
Les réunions des dépendants affectifs au téléphone m'ont un peu saoulée pendant le confinement, je vais essayer de contacter ceux de ma ville. 😊

EDIT: J'ai fait une séance de thérapie de libération émotionnelle ce soir via une vidéo YouTube:" Comment combler votre manque affectif ? ". J'ai ressenti une grande chaleur dans ma poitrine qui est montée jusqu'à ma gorge, à refaire ! Et je suis en train de lire les topics sur la dépendance affective ici. Je planche !
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Basilice Mar 2 Juin 2020 - 9:00

Percevaline a écrit:j'avais besoin que la personne me donne cette confiance en moi que je n'ai pas, m'apporte ce regard qui me fasse sentir que je suis une fille capable. J'aurais eu besoin d'être rassurée constamment sur le fait que je suis aimée, jolie etc...
(...) je suis restée en lien m'a avoué que j'avais un espèce de réservoir affectif complètement vide et que je pouvais être du coup envahissante, épuiser les gens, leur faire peur. On m'a même comparée à un vampire (c'était plutôt de la taquinerie mais quand même c'est revenu plusieurs fois ce terme pour me désigner, c'est assez moche)
Le problème c'est que ça s'arrange pas trop avec le temps, ça creuse au contraire, vu que je fais peur.
Les réunions des dépendants affectifs au téléphone m'ont un peu saoulée pendant le confinement, je vais essayer de contacter ceux de ma ville. 😊

EDIT: J'ai fait une séance de thérapie de libération émotionnelle ce soir via une vidéo YouTube:" Comment combler votre manque affectif ? ". J'ai ressenti une grande chaleur dans ma poitrine qui est montée jusqu'à ma gorge, à refaire ! Et je suis en train de lire les topics sur la dépendance affective ici. Je planche !

Tu as entreprise des choses constructives pour toi, tu peux en être fière. Smile
Bon courage pour traverser ce moment, Percevaline.
Basilice
Basilice

Messages : 1936
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par Percevaline Mar 2 Juin 2020 - 9:18

Merci Basilice !
Ça se dénoue peu à peu..
C'est la racine d'un problème qui dure depuis 20 ans...
À chaque fois que je souffre maintenant je commence à entreprendre des choses pour régler le souci alors qu'avant j'avais tendance à fuir.
Mais vous m'avez été d'une grande aide aussi. Super heureuse de retrouver ce forum. 😊
Percevaline
Percevaline

Messages : 78
Date d'inscription : 26/05/2020
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Amour fou Empty Re: Amour fou

Message par isadora Mer 3 Juin 2020 - 8:32

Percevaline a écrit:Bonjour,
Son frère me dit, ça serait bien de le faire connaître mais fait gaffe vas y mollo il est un peu perturbé mon frangin.
Le type m'envoie son recueil contre un billet de 20 balles qu'il me réclame de suite, ça m'a limite fait chier, j'lui envoie ses 20 balles dans une pochette DVD d'es reliques de la mort d'Harry Potter lol.


Si vous avez des tuyaux parce que je vous jure je peux pas en rester là...
Mervi

souvent, ce qu'on raconte de la rencontre donne tout son sens à ce qui se vit ensuite.

"son frère me dit : ça serait bien de le faire connaître." le faire connaître, pas le connaître... "mais fais gaffe" : mise en garde

et en payant les "20 balles", c'est là que tu as commencé une relation faussée par rapport à ton intention. tu es venue aider spontanément, et en réalité, tu as commencé par payer. dans une relation d'aide, la personne aidée accepte d'être en dette momentanément. ce qui ne fait pas d'elle une mendiante, pour autant. dans les relations d'amitié, il y a des dettes légères, qui se payent ensuite à un autre moment. comme dans les chantiers participatifs, par exemple. en amour, selon le poids de la dette, c'est plus compliqué. même si le créancier ne les réclame pas, certaines dettes sont tellement lourdes à porter pour l'ego que la personne peut préférer rompre. (digression, désolée)

non seulement, ton héros n'a pas accepté d'être aidé, mais en plus il t'a fait payer, pour bien te montrer que tu ne venais pas à son secours. ce faisant, il équilibrait dès le départ la relation par un échange monétaire. il ne t'a rien offert, il t'a vendu son oeuvre. je trouve que c'est très sain. cela ouvrait la porte à une relation donnant donnant. tu as renvoyé l'argent dans un coffret des reliques de la mort. moi qui suis fort attachée aux symboles, je ne sais si en recevant le pli, j'aurais pensé être J.K.Rowling ou Voldemort. (en vérifiant l'orthographe de son nom, j'apprends que la fortune de J.K. Rowling dépasse les 750 millions £ !)

il n'a pas baissé la garde, tout au long de la relation, malgré la force de vos échanges. il est possible qu'il croie que te maintenir à distance renforce le lien et qu'il ait tout simplement peur que, le mystère disparu, tu te trouves désemparée devant le quotidien d'un semi-handicapé.

cela dénote un ego très fort, une indépendance d'esprit et une volonté de se protéger. il n'a pas envie de prendre le risque de voir la relation disparaître au moment de la rencontre, si tu étais déçue. de ton côté, il existe peut-être inconsciemment la même peur, tu ne l'as vu qu'en photo.

je me permets de citer une contribution du fil d'à côté :

ʦuke a écrit:Tu as eu de la chance antho, tu es tombé sur une fille empathique et sympathique. Souviens-t'en, elle était empathique.

Parce qu'elle a raison quand elle te demande pourquoi tu es venu sur un site de rencontres. Pour parler de tes exs, parler de toi, tes souffrances et te faire plaindre jusqu'à trouver une infirmière ?

Ou rencontrer ton égale et vivre un peu dans l'intensité.

Il y a trois règles basiques je crois à ne jamais franchir dans un premier rendez-vous
- ne jamais se dévaloriser
- ne jamais tout dire
- ne jamais mentir

Si tu te tiens à ça, ça va s'améliorer. Inutile de te dévaloriser, vraiment. Oublie-ça. Tu en as le droit et l'attraction passe par là. Par le mystère aussi, surtout s'il est sincère.

ton héros a fait exactement cela : il ne s'est pas dévalorisé, au contraire, il s'est valorisé : cf les 20 euros, il n'a pas tout dit, (puisqu'il a produit un deuxième recueil, et que des milliers de mots sont encore sous sa plume probablement) il a entretenu le mystère, sans doute de façon sincère. et ça marche, visiblement.

par contre, si cette attitude me paraît acceptable pour une première rencontre, quoique trop stratégique à mon gré, je désapprouve cette démarche sur le long terme. je ne crois en aucun cas que cela permette de rencontrer son égale. il est certain qu'entretenir le mystère de part et d'autre permet de vivre dans l'intensité, mais pas de construire sur le long terme.

si tu veux dénouer cette relation, je me permets de te proposer de prendre 20 euros dans ton porte-monnaie, pour t'offrir un cadeau, par exemple un premier roman d'un auteur encore inconnu du grand public. ce pourrait être un premier pas.
isadora
isadora

Messages : 3766
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum