Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

4 participants

Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par HariSeldon Mer 13 Mai 2020 - 14:10

Bonjour à toutes et tous,

Voilà, j'ai 32 ans, père d'un petit garçon en couple. Aujourd'hui, je profite de souffler un peu dans ma vie personnelle pour refaire le point sur mon potentiel HP. Je précise un peu, consommateur régulier de cannabis, j'ai longtemps enfoui cette évidence pour m'évader avec ce travers, me permettant au passage de dormir convenablement. Confinement oblige, je n'ai plus de weed (et je ne m'en plains pas) depuis bientôt 1 mois.

J'ai ainsi le sentiment de me redécouvrir avec mes sensations profondes que j'inhibe depuis longtemps pour vivre une vie "normale". Et comment dire.. C'est une explosion d'émotions et de pensées qui me traversent aujourd'hui, de souvenirs aussi... Cette suractivité cérébrale a un impact très fort sur mon sommeil (je me réveille par exemple vers 3h du matin en pleine forme et alerte, je lis beaucoup), je précise que j'ai passé la phase de sevrage désormais. Ce phénomène s'est amplifié avec le déconfinement et je profite du fait que ma femme soit partie quelque jours chez ses parents pour requestionner tout cela, là où je n'ai pas le temps ni la force au quotidien. Je me renseigne beaucoup, je réalise des pseudo tests à la validité douteuse sur internet mais dont les résultats me promettent un QI très supérieur à la moyenne (dont le pré-test Mensa - 39/40). Aussi, les témoignages, podcasts, vidéos de psychologues font échos en moi comme jamais auparavant. J'ai pour ainsi dire le sentiment d'ouvrir les yeux, ce qui a légèrement tendance à me déprimer d'être passé à côté de tout cela toutes ces années (à moins que ce ne soit la fatigue de mes insomnies qui affectent mon moral Laughing )

Bref, j'ai une véritable envie de discuter de cela avec un(e) psy, de poser un diagnostic, de savoir! Ma crainte étant principalement la réaction de ma femme. Elle est de nature assez directe là où je suis plutôt d'une nature plus conciliante (bref, vous voyez bien de quoi je parle - je ne cache pas que notre relation n'est pas au beau fixe non plus).

J'aimerais pouvoir lui annoncer que j'ai une forte suspicion de HP sans passer pour l'arrogant de service, que je souhaiterai voir un psy pour cela. Elle a fait des études de psy et je crains qu'elle ne me dise que "tout ça c'est bien gentil mais pour moi t'es pas HP" ou encore qu'elle me dise qu'elle n'y croit pas trop à toutes ces théories. Bref, mon histoire et ma relation est ce qu'elle est et ce n'est pas forcément des conseils de relations de couple que je demande. J'aurais aimé surtout savoir si certains se sont déjà retrouvés à découvrir tardivement qu'ils sont HP, et ce dans une vie de famille/de couple. Et si c'est le cas, comment avez-vous abordé le sujet avec votre entourage? Quelle a été leur réaction? Avez-vous été soutenu ou alors vous avez ressenti une certaine méfiance quelque part car le diagnostic peut faire peur?

Voilà, désolé pour ce long post, j'avais sur le coeur de pouvoir échanger.

Merci pour celles et ceux qui prendront le temps de lire et de répondre Smile

HariSeldon

Messages : 13
Date d'inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par Confiteor Mer 13 Mai 2020 - 14:20

Ah ! un lecteur d'Asimov.

Et bien, c'est simple, ne lui en parle pas. Trouve un psy spécialisé dans le domaine. Très important, non pas pour le test en lui même, mais pour le débrief.

Attends le résultat. Plusieurs mois : prise de rendez-vous (compliqué ces temps), entretien préalable, test, attente avant le débrief, etc. Ne laisse rien entrevoir de ta démarche à ta compagne.

* Si le résultat est positif, annonce-le en insistant surtout sur l'analyse fine de celui-ci et non sur le QIT. C'est de très loin ce qui enseigne le plus sur soi.

* Si le résultat est négatif, ben ... pareil mais avec un gigantesque éclat de rire :
"Chérie, au final, je suis bien le tocard que tu imagines. A tel point que je me suis cru surdoué au point d'éprouver le besoin de me faire tester.
Au final ? NON.
Si besoin, tu peux me quitter sans regret
"
Confiteor
Confiteor

Messages : 8808
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par HariSeldon Jeu 14 Mai 2020 - 8:14

Laughing Laughing

Merci pour la réponse. J'avoue préférer éviter de faire ça dans le dos, je suis pas certains de savoir faire profil bas sur quelque chose qui peut être aussi bouleversant psychologiquement parlant.

Bon, puis après, y'a l'aspect confiance dans le couple qui est pas négligeable... et enfin, on a une vie très rythmée, je peux pas me barrer comme ça un après-midi et dire que je vais me balader alors qu'il y a un enfant à s'occuper Laughing Laughing

Et sinon, personne n'a eu à vivre cette expérience de l'annonce aux proches?

HariSeldon

Messages : 13
Date d'inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par RonaldMcDonald Jeu 14 Mai 2020 - 11:06

HariSeldon a écrit:(.../...)
Et sinon, personne n'a eu à vivre cette expérience de l'annonce aux proches?

Ici, plein, mais pas moi. Parler de ça à la famille, ça a commencé par le bouquin de JSF dans un cadeau de Noël pour moi. Dit autrement, ce n'est pas venu de moi. D'ailleurs, ça n'a choqué personne. Je suis conscient d'être chanceux d'avoir une famille proche assez ancrée dans la réalité, et capable de comprendre certaines choses sans vouloir mettre les gens dans des cases. Tout le monde n'a pas cette chance.

Bon, depuis, je suis passé à Carlos Tinocco, c'est une toute classe que JSF (qui n'est guère qu'une mise en bouche, pour dire "ça existe"; je ne cracherais pas dessus, ce n'est pas mauvais, mais c'est juste une introduction). Il faudra aussi que je me mette à Fanny Nusbaum, il parait que c'est très bien aussi.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 10590
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 48
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par Invité Jeu 14 Mai 2020 - 11:53

HariSeldon a écrit: Avez-vous été soutenu ou alors vous avez ressenti une certaine méfiance quelque part car le diagnostic peut faire peur?


N'est ce pas plutôt toi qui a peur ? Peur de l'être ou de ne pas l'être.
Quel besoin as-tu de vouloir te mettre une étiquette ?
Quelle peur veux tu ainsi affronter en toi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par HariSeldon Jeu 14 Mai 2020 - 13:04

RonaldMcDonald a écrit:
HariSeldon a écrit:(.../...)
Et sinon, personne n'a eu à vivre cette expérience de l'annonce aux proches?

Ici, plein, mais pas moi. Parler de ça à la famille, ça a commencé par le bouquin de JSF dans un cadeau de Noël pour moi. Dit autrement, ce n'est pas venu de moi. D'ailleurs, ça n'a choqué personne. Je suis conscient d'être chanceux d'avoir une famille proche assez ancrée dans la réalité, et capable de comprendre certaines choses sans vouloir mettre les gens dans des cases. Tout le monde n'a pas cette chance.

Bon, depuis, je suis passé à Carlos Tinocco, c'est une toute classe que JSF (qui n'est guère qu'une mise en bouche, pour dire "ça existe"; je ne cracherais pas dessus, ce n'est pas mauvais, mais c'est juste une introduction). Il faudra aussi que je me mette à Fanny Nusbaum, il parait que c'est très bien aussi.

Merci pour ton retour quand même et pour les références de lecture que je découvre. Pour ma curiosité, qui est JSF? (désolé si cette question parait bête...)

HariSeldon

Messages : 13
Date d'inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par RonaldMcDonald Jeu 14 Mai 2020 - 13:11

Jeanne Siaud Fachin, la dame qui a inventé le mot zèbre.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 10590
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 48
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par HariSeldon Jeu 14 Mai 2020 - 13:25

Hirondelle78 a écrit:
HariSeldon a écrit: Avez-vous été soutenu ou alors vous avez ressenti une certaine méfiance quelque part car le diagnostic peut faire peur?


N'est ce pas plutôt toi qui a peur ? Peur de l'être ou de ne pas l'être.
Quel besoin as-tu de vouloir te mettre une étiquette ?
Quelle peur veux tu ainsi affronter en toi ?

C'est une bonne question... Bien sûr que ça me fait peur. Enfin, je pense que c'est un sentiment partagé entre peur du diagnostic (positif ou négatif) et ouverture vers une meilleure compréhension de ma personnalité.

Je ne cherche pas à mettre une étiquette, mais je cherche surtout une ou des réponse(s). En effet, je suis souvent incompris dans mon fonctionnement social ou dans ma manière d'aborder un simple projet car j'ai tendance à trop considérer les choses dans leur ensemble, ayant pour conséquence de ne parfois pas faire ou retarder l'échéance car ça peut vite être épuisant mentalement rien que de penser à toutes les choses auxquelles je vais penser. Et rien que ça, ça me dévalorise intérieurement.
Par ailleurs, ma femme a mis beaucoup de temps à comprendre que pour mon équilibre personnel, j'ai besoin de moments de "respiration" où je peux me laisser aller à toute occupation (jeux vidéos, lecture, musique, dessin, jardinage peu importe (seul)) et ainsi à avoir tendance à freiner quelque peu les sollicitations de sorties chez les amis ou la famille car nous avons des vies animées (et pour ça, je passe un peu pour le mec bizarre avec qui c'est compliqué parfois) mais de procéder ainsi me stabilise nerveusement et émotionnellement.

J'aimerais aussi mieux comprendre ce qui a pu me pousser au burn out il y a de cela quelques années car ma vie ne répondait pas à certains besoins, où j'étais incapable de dormir, incapable de mettre son cerveau sur "off". Bref, je ne vais pas faire la liste de toutes ces choses car j'ai le sentiment d'espérer quelque part ce diagnostic en énonçant ce qu'on peut entendre sur les personnalités HP.

A vrai dire, j'aimerais savoir si je suis juste bizarre ou alors j'ai l'espoir de me dire que je ne suis pas le seul, que d'autres vivent ces problèmes et qu'enfin, je pourrais plus sereinement écouter mes besoins sans avoir à culpabiliser et à me torturer l'esprit car d'autres personnes nourrissent des attentes vis-à-vis de moi et que je ne me sens pas armé pour pouvoir tout suivre. J'aimerais avancer tout simplement !

HariSeldon

Messages : 13
Date d'inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par HariSeldon Jeu 14 Mai 2020 - 13:26

RonaldMcDonald a écrit:Jeanne Siaud Fachin, la dame qui a inventé le mot zèbre.

Merci Wink

HariSeldon

Messages : 13
Date d'inscription : 06/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par Edel Jeu 14 Mai 2020 - 20:33

Quand j’ai découvert le sujet j’ai contacté mon ex conjoint et lui ai listé les caractéristiques souvent allouées aux surdoués en lui demandant pour chacune si pour lui j’étais concernée. Après une pluie de réponses affirmatives il m’a naturellement demandé ce qu’était cette liste. Il a donc plutôt bien réagit car le doute était pour le coup permis et les raisons indéniables. Même si cela restait assez superficiel ça a suffit à ce qu’il me prenne au sérieux, et de mon côté de confirmer mes doutes.

Par contre j’ai attendu l’anamnèse avant d’en parler à mes parents. J’attendais d’avoir l’avis d’un professionnel pour être « plus crédible » à leurs yeux. La psychologue n’avait que peu de doutes à mon sujet alors j’avais pris rendez-vous pour la passation. Je ne me suis pas étalée sur le sujet mais mère ne l’a pas très bien pris sur le coup. Ça ne l’a pas empêché de me soutenir et après le diagnostic ils ont beaucoup lu sur le sujet ce qui m’a profondément touché. Depuis ils sont plus compréhensifs sur certaines choses. Ils l’ont annoncé à la famille en disant que je n’aimais pas en parler, du coup rien n’a changé et je n’ai pas la sensation d’être jugée.

Edel

Messages : 302
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e) Empty Re: Annonce de son caractère HP à son/sa conjoint(e)

Message par Confiteor Jeu 14 Mai 2020 - 21:41

Edel a écrit:je n’ai pas la sensation d’être jugée.
Déjà, beaucoup moins que si tu étais rentrée à la maison en déclarant :
"Cette fois, ça y'est, les pros confirment : je suis complètement conne".
Confiteor
Confiteor

Messages : 8808
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum