la (bonne) littérature jeunesse est aussi pour les adultes

Aller en bas

la (bonne) littérature jeunesse est aussi pour les adultes Empty la (bonne) littérature jeunesse est aussi pour les adultes

Message par Invité le Mar 26 Juin 2018 - 10:44

Je n'ai pas trouvé de sujets sur la littérature jeunesse, aussi j'en ouvre un, car j'en lis énormément, avec un plaisir toujours renouvelé.
J'aimerais présenter quelques titres, au fur et à mesure que je les lis, même s'il y en a un paquet dont j'aimerais parler, parce qu'après les avoir lus, ils m'accompagnent, je continue à vivre avec eux : parmi les auteurs que je préfère, je citerais Anne-Laure Bondoux, Xavier-Laurent Petit, Michael Morpurgo, Marie-Aude Murail...
J'y ajoute les séries comme Harry Potter, Hunger Games, le Labyrinthe, Divergente, Pretties/Uglies... Je compte me refaire la totale cet été.  study

En ce moment, je poursuis une série de Marie-Aude Murail, Sauveur et fils :

la (bonne) littérature jeunesse est aussi pour les adultes Sauveu11


L'auteure parle énormément aux ados, presque tous adorent ses livres, même quand ils n'aiment pas lire : Oh, boy !, Maïté coiffure, Miss Charity, 3 000 façons de dire je t'aime. J'ai commencé par la conseiller à mes filles, et maintenant je leur emprunte ses livres. Very Happy

Sauveur et fils est conçu comme une série, divisée en saisons. Le personnage principal est Sauveur Saint-Yves, psychologue clinicien. A travers ses jeunes et moins jeunes patients, il est confronté à divers problèmes de société : le refus de genre et le harcèlement au collège, les couples de parents qui se déchirent et se traitent l'un l'autre de manipulateurs, oubliant leurs enfants au passage, l'échec et la phobie scolaire, les addictions, les TOC... Dans le tome 3, le carnage du Bataclan est à l'honneur.
Sauveur a une famille atypique : il a un fils, Lazare, qu'il élève seul (sa femme s'est suicidée), il héberge également un lycéen paumé dont la mère est en HP, et un vieux routard, Jovo, ancien légionnaire, au passé trouble, qui cache une mitraillette à la cave, plus trois hamsters, Madame Gustavia, Sauvé et Bidule. Il est tombé amoureux de la mère du meilleur ami de son fils, et tenter de former une famille recomposée avec tout ce monde ne va pas sans heurts...
Les jeunes se cherchent, aucune solution n'est facile et toute trouvée, on apprend qu'il faut affronter et accepter ses contradictions. C'est décalé, atypique, et plein de vie, vraiment réjouissant. Ca se lit très facilement, mais c'est dense quant au contenu et à l'écriture.

Pourquoi se priver de bons livres, sous prétexte qu'ils sont publiés dans des collections estampillées jeunesse ? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la (bonne) littérature jeunesse est aussi pour les adultes Empty Re: la (bonne) littérature jeunesse est aussi pour les adultes

Message par ZEBRE MASQUE le Mer 4 Juil 2018 - 22:58

exactement !!! je n'ai jamais vu de recommandation sur les livres jeunesses "interdit aux adultes "!!
donc nous pouvons les lire. D'autant plus qu'ils sont souvent très bien écrits avec un bon vocabulaire;
ZEBRE MASQUE
ZEBRE MASQUE

Messages : 123
Date d'inscription : 03/03/2017
Age : 60
Localisation : NANTES

Revenir en haut Aller en bas

la (bonne) littérature jeunesse est aussi pour les adultes Empty Re: la (bonne) littérature jeunesse est aussi pour les adultes

Message par Invité le Jeu 5 Juil 2018 - 9:03

Merci @zèbre masqué : bien sûr, il n'y a pas d'empêchement à les lire, et on peut même y trouver beaucoup. Plusieurs écrivains sont d'ailleurs polyvalents, écrivent aussi bien pour adultes que pour la jeunesse : Pennac, Anne-Laure Bondoux...
Ca commence à changer : je constate qu'en librairies les romans ados sont présentés comme de la littérature jeunes adultes. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum