juste un hommage

4 participants

Aller en bas

juste un hommage Empty juste un hommage

Message par mypseudo Dim 8 Avr 2018 - 15:23

mypseudo
mypseudo

Messages : 537
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 47
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

juste un hommage Empty Re: juste un hommage

Message par I am So Sure Dim 8 Avr 2018 - 16:10

Heureuse d avoir découvert Higelin  avant même ma douance à l âge adulte et aussi d avoir développé des compétences à l écouter... Wink

Des bulles ...de Champagne ... cat
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

juste un hommage Empty Re: juste un hommage

Message par MoojiKadja Ven 6 Juil 2018 - 15:26

R.I.P., monsieur le musicien archi-doué (trop) méconnu — qui donnait ici la part belle aux femmes, toutes grimées comme lui, dans son tube manqué :

MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 351
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

juste un hommage Empty Re: juste un hommage

Message par Invité Ven 6 Juil 2018 - 21:57


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

juste un hommage Empty Re: juste un hommage

Message par MoojiKadja Jeu 20 Juin 2019 - 17:45

A défaut d'un topic dédié, j'utiliserai (encore !) celui-ci afin de rendre hommage à la moitié de Cassius qui vient de nous quitter brutalement. On se souviendra de ça, dont il se disait particulièrement fier :




Et également de ça :



Chef d’œuvre produit par Philippe "Zdar" Cerbonesci, dont il était très satisfait aussi. Il disparaît de façon troublante, la veille du dévoilement de "Dreems", le cinquième album du duo Cassius que Zdar formait avec Hubert "Boombass" Blanc-Francard. Sa mort rappelle étrangement celle de DJ Mehdi, prodige de l’électro française disparu dans des conditions analogues en 2011... R.I.P.

Quand "Zdar" évoquait sa propre mort :

À 50 ans, Philippe "Zdar" ne semblait pas vieillir. Après sa mort brutale dans la nuit de mercredi à jeudi 20 juin, l'une de ses interviews accordées au magazine Trax revient avec un écho différent. Le musicien y expliquait quelle serait sa mort "idéale". "Ce serait chez moi à Ibiza, les spaghettis mezza notte avec de la moutarde, les spaghettis de la nuit quand tu rentres de fête. Avec juste de l’ail, de l’huile de l’olive et du piment", confiait alors Philippe "Zdar", évoquant cette île où il avait l'habitude de se retrouver avec Hubert Blanc-Francard.
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 351
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

juste un hommage Empty Re: juste un hommage

Message par MoojiKadja Ven 14 Aoû 2020 - 0:15

Le philosophe Bernard Stiegler disparaît subitement.
https://www.letemps.ch/culture/philosophe-bernard-stiegler-disparait-subitement

juste un hommage Bernar11

La mort, le jeudi 6 août, à l’âge de 68 ans, du philosophe français Bernard Stiegler a quelque chose de stupéfiant. C’est une mort que rien ne laissait présager aussi subite, tant il avait l’esprit jeune, avide de modernité, ivre de ses enthousiasmes. Atteint d’un mal qui l’avait beaucoup fait souffrir il y a quelques mois et dont il pressentait un retour inéluctable, il s’est donné la mort, non en dépressif, mais en philosophe, dit son ami Paul Jorion.

Personnage volubile, attentif, amical et irascible, il s’était ces vingt dernières années consacré à la réflexion sur l’emprise des technologies numériques sur nos vies et la société, après s’être imposé sur la scène intellectuelle française, dès le milieu des années 1980, puis avec sa thèse avec Jacques Derrida en 1993, comme un penseur majeur de la technique.
La mort a figé sa vie en roman. Sans bac, tenancier d’un bar à jazz à Toulouse, il a les finances difficiles. Qu’à cela ne tienne, il va régler cela lui-même en décidant d’aller braquer une banque. Ça marche, et il y prend goût. C’est le quatrième braquage à main armée qui lui sera fatal, et lui vaudra 5 ans de prison. C’est là que, grâce à un professeur de philosophie (Gérard Granel) qui l’avait pris en amitié dans son bar, il découvre les grands auteurs, qu’il dévore avec passion.

Dès sa sortie de prison, il ira à la rencontre de Jacques Derrida; il se fait remarquer, et sa carrière s’enclenche alors, insolite, hétérodoxe, multiforme mais pas incohérente: professeur de technologie à Compiègne, directeur adjoint de l’INA (Institut national de l’audiovisuel) de 1996 à 1999, fondateur de l’association Ars Industrialis depuis 2005, professeur en Chine, directeur d’un centre de recherche au Centre Pompidou depuis 2006, il voulait dans tous ces domaines combattre la bêtise culturelle que le marché imposait à tous.
Le poison et le remède
La technologie numérique, Stiegler la caractérisait d’un terme grec qu’il a remis à l’ordre du jour: pharmakon, qui désigne à la fois le poison et le remède, comme le fut pour lui la prison sans laquelle, dit-il, il aurait mal tourné. Le numérique, poison lorsqu’il est abandonné aux géants industriels, peut être le remède dès lors qu’il se retourne contre l’automatisation des esprits. D’où son appel à pratiquer la «pharmacologie», c’est-à-dire à imaginer des pratiques bénéfiques pour que la technologie – qu’il était loin de rejeter – ne devienne pas empoisonnante.
Des autodidactes, il a gardé cette caractéristique d’accumuler, de relier, de mobiliser une foule de concepts, parfois ronflants, pour y asseoir sa légitimité intellectuelle. Mais c’était un bonheur de l’écouter, comme on peut facilement s’en rendre compte à revoir les innombrables entretiens dont il a laissé la trace sur la Toile. Sa passion de penser y apparaît sans fard, comme l’ardeur à partager son savoir.

https://www.letemps.ch/opinions/bernard-stiegler-toute-technologie-porteuse-pire-autant-meilleur
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 351
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

juste un hommage Empty Re: juste un hommage

Message par il lui Ven 14 Aoû 2020 - 3:55

Alain Delorme, notre idole nationable


il lui
il lui

Messages : 107
Date d'inscription : 12/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum