Forum sans rhum

Aller en bas

Forum sans rhum  Empty Forum sans rhum

Message par oyans Jeu 25 Mai 2017 - 15:30

Voilà j'espère ne pas être trop évasif dans mes propos.

J'eus un ordinateur assez tardivement, du fait de m'octroyer une occupation, lors de mes premières années de maladie...
Ne sachant guère qu'en faire (je ne suis pas un informaticien émérite) je m'inscrivais sur un forum dédié à cette maladie psychique me taraudant l'existence et j'avoue qu'à cette époque lointaine, j'étais plus prolixe en "délires" ou en imaginations, l'un et l'autre après réflexion se ressemblent outrageusement.

Puis vint un temps de remise en question, où j'arrêtais tout bonnement, l'affirmation de soi par le biais du net, car, en effet, c'est de cela qu'il s'agit, devenir au travers des autres, une entité, j'irais jusque là puis que notre chair est ainsi dématérialisé, seul reste le contenu plus ou moins riche de nos pensées.

Il était un temps, où, pour récupérer psychiquement, j'eus le réflexe considéré de me lancer dans une littérature excessive je lisais et, ayant une mémoire bien aiguisée, je retenais à peu près tout, de ce qui m'était offert à la lecture; je fus un dévoreur de livre, bon soit...
Donc ces deux périodes cohabitèrent de façon symbiotique, si symbiotique, que même mes écrits en portaient la marque, mon imagination et ma pathologie galopaient avec fureur dans chacun des fils auxquels je participais, en ce temps là j'étais fou.
Les autres participants de cette époque m'appréciaient. Il faut dire qu'à ce moment et je ne sais trop pourquoi, ce forum assimilait de façon plus spontanée les choses d'ordres triviales.
Nous, nous entendions assez bien, même si parfois, nous étions dans l’échauffourée, le combat idéologique ou je ne sais quel genre de conversation dont les palpitations irrationnelles de délire libéré, faisaient sensiblement tourner la tête...

Puis vint le jour, comme je l'ai déjà dit, je crois avant, l'envie abrupte d'arrêter définitivement ce contentement de l'ego.

Mais voilà ce forum m'a une nouvelle fois attirée, je retrouvais quelques connaissances anciennes, d'autres je l'appris, de la maladie en mourir et puis l'apparition d'une nouvelle génération, je suppose que le net actif des forums ne fonctionnent que par strates génératives, les autres de lassitude s'éloignent ou meurent comme je l'ai déjà stipulé.
Et bien cette génération nouvelle, tant absorbée par les décrets médicaux, les leçons de comportements, les fines analyses psychiatriques et nosographiques des symptômes, ne voit plus chez l'humain sa capacité de rêverie, ses extrapolations imaginatives, non! tout est devenu maladie, sérieusité blasphématoire des engouements, nous détachant si souvent de la rudesse inébranlable de l'existence, non tout dès que c'est hors des sentiers battus devenu anicroches et flatterie de l'ego.
Pour ainsi dire je ne suis plus fait, ni en phase avec ce faux rhum, peut-être suis-je trop vieux, peut-être sont ils plus fragiles et moi trop rude? en tous les cas, il ne contient plus cet éthanol subtil, qui dans ma jeunesse m'était si jouissif...
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Forum sans rhum  Empty Re: Forum sans rhum

Message par oyans Jeu 25 Mai 2017 - 21:41

je me suis encore sur ce même forum, fait agresser verbalement par trois personnes, dont les interventions n'en valaient pas la peine, juste bonne à m'écraser publiquement.
Je pense être un soupçon, quelque part, masochiste et en même temps je me dis que la maladie, ses effets, donnent bien des prétextes à ce genre de réactions, puis j'essaie de comprendre, j'essaie de savoir si mon comportement, induit de tels problèmes, pour je ne sais quelles raisons.
je creuse et ne trouve rien de probant quant à cela.
D'une certaine manière cela me touche un peu, puisqu'ils me sont semblables, enfin presque, je croyais trouver de la compassion et de la fraternité et n'y puise que désolation et amertume, comment nos problèmes de santés, peuvent ils autant déteindre sur nos actes et nos écrits de façon si insidieuse et si méchante?
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Forum sans rhum  Empty Re: Forum sans rhum

Message par oyans Ven 26 Mai 2017 - 13:27

Ce matin tôt, je me suis encore fait prendre à partie, j'étais à ce moment dans un état second, lors de ma toilette j'ingurgitais, je ne sais trop pour quelle raison, un formag, ce qui décupla excessivement ma nervosité, j'étais très alerte comme on dit et j'ai sans culpabilité, pris l'initiative de clouer le bec, une bonne fois pour toute à mon interlocuteur, ce que je fis par la suite.
Lors de cet échange, auparavant, avant que je n'intervienne, un autre protagoniste, m'ayant lui aussi "harcelé", laissa un message, genre: ils vont tous deux se mettre sur la face, il jouissait de cela cet importun.
Ce que je fis, c'est que je décidais d'échanger les rôles, mon premier adversaire était KO, je pris donc l'initiative, de m'excuser auprès de lui, car j'étais, c'est vrai, allé trop loin et d'introduire au même instant, que j'avais minutieusement préparé quelques minutes auparavant, un dessin humoristique sur le dit jouisseur, le représentant en train de pratiquer une séance de tai chi particulièrement ridicule. J'eus donc réglé à ce jour, deux inconvenantes altercations d'un seul coup.

Je n'en ai tiré aucun plaisir, que de la déception en fait,envers moi-même, envers mes agissements, tout cela j'aurais pu l'éviter, ne pas rendre les coups et laisser couler l'eau sous les ponts, être vindicatif était il une véritable solution? Je ne sais pas...
j'ai honte
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum