Quels sont vos rapports avec vous même ?

+40
Confiteor
J043947.08+163415.7
toutestpossible
Babek
Zarbitude
dawnofthedove
isadora
RonaldMcDonald
St'ban
actarus_71
Bulle de Puce
i.a.
Heart of Darkness
oyans
Gothique
Mindview
Surfi
Stauk
Suzanne Smith
ifness
Elebora
alexiscool
SB.ABcube
Darth Lord Tiger Kalthu
Bird
mico
Alosely
Pola
CarpeDiem
C0liBRi-REvEuR
Kass
Chuna
-Benoit-
SophieDeKiev
tieutieu
an.a.co.lu.the
boule-d-ombre
Pouniapod
Noob
I am So Sure
44 participants

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par alexiscool Dim 28 Mai 2017 - 10:06

La fatigue comme tu dis SB,
la fatigue de lutter en permanence contre tous ses états que l'empathie t'impose alors que ce ne sont pas tes pensées, tes ressenties, tes feelings
la fatigue d'avoir trop usé de ce faux self à en avoir perdu ta vraie nature
la fatigue de chercher inlassablement la réponse à "comment je peux utiliser toutes mes capacités dans mon intérêt et celui des autres ?" , "est ce que ce monde veut de moi et de ce que j'ai à lui offrir au delà d'un intérêt purement pécuniaire ?"

S'en vouloir ? pas question !
mon hyper lucidité est une force, mon hyper sensibilité est une force, mon hyper empathie est une force
mon hyper susceptibilité n'en est pas une mais au moins elle me permet de filtrer certaines personnes qui me sont néfastes

Ne pas voir seulement ce long tunnel mais la lumière qu'il y a au bout #optimiste




alexiscool

Messages : 5
Date d'inscription : 28/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par I am So Sure Dim 18 Juin 2017 - 16:54

Mes moi et moi on s'entend bien Smile On se soutient, on se console, on se passe de la pommade quand y'a bobo, on se marre, on se détend, on se motive, on s'encourage, on fait équipe, une association, on se fait des réunions, des bouffes, on se fixe des rendez vous avec nous mêmes, on se fait des bilans, parfois, on débat, on se modère, on se tape des délires, on se moque de nous, on se charrie, on fait une bonne équipe en fait.... on a de bons rapports et on se répète souvent qu'on est contents de s'être rencontrés Very Happy cat
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Elebora Lun 19 Juin 2017 - 18:49

je reprends le thème des oscillations....et elles passent rarement la zone positive.
Adepte de l'humour basé sur l'auto-dérision parfois cinglante (on encaisse mieux les coups quand on se les met soi-même et ça dissuade les autres de le faire à notre place Rolling Eyes )
Et si un compliment est sincère : ça me surprend toujours, d'abord joyeuse comme une gosse à qui on a filé une peluche, je rétrograde ensuite brutalement et je cherche la manipulation ou l'enjeu caché derrière.
Bref : travaux en cours sur l'estime de soi, mais j'y travaille Trinquons
Elebora
Elebora

Messages : 31
Date d'inscription : 29/05/2017
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Invité Lun 19 Juin 2017 - 20:09

Tu verras, ça prend du temps, les oscillations ne s'en vont pas complètement, mais avec patience et l'envie d'avancer, c'est un chemin qui se parcourt... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par I am So Sure Mar 20 Juin 2017 - 0:07

Spoiler:
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Lun 26 Juin 2017 - 18:06

Tu m'emmerdes, Benoît.
(Ceci dit très affectueusement).

Je n'aime pas la bienpensance.
Je suis révolté.

Je pense aussi que la philosophie n'a pas pour but le bonheur.

Je pense que beaucoup souffrent, voire sont dans la torture,
et meurent,
souvent précocément,
se suicident (cf le récent Hors-Série de Telerama sur la révolution bolchevique)

Tu as mal lu (ou pas assez lu) Pascal.
Un mathématicien, aussi.
Relis Montaigne, plutôt. Smile

..............................Mon rapport avec moi-même est très mauvais.
Je suis sexagénaire, et rien n'y fera plus.
Je sais que cela est né de mon enfance, de ma famille, de mon adolescence.

J'ai procréé 3 enfants.
Ces 3 enfants ne me comprennent pas.
C'est que j'ai tenté (et en apparence réussi) à/de faire qu'ils soient différents de moi,
qu'ils ne souffrent pas des mêmes névroses qui ont empoisonné ma vie 'j'ai sacrifié ma vie de couple et ma vie sexuelle à cela, ma compagne est pour beaucoup dans la réussite de l'éducation de nos enfants, pour beaucoup dans ma frustration intime.)

Alors : mes rapports avec moi-même ?
Mauvais.
En même temps : je m'aime bien.

J'espère avoir un jour le courage, comme Sénèque, de me suicider.
Lorsque j'estimerai mon temps terminé.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Lun 26 Juin 2017 - 22:39

Je suis désolé Ifness. Je ne peux pas te comprendre. Je n'ai pas ton âge ni ton parcours de vie.
J'ai une vie facile car j'évite les embuches.
Et je prépare ma trousse de soin au cas où je devrais tomber à terre.
Je ne dis pas que je réussirais mieux que quiconque. Juste, j'y crois, et je me donne les moyens d'avoir la vie que je rêve.

Ma philosophie vie, c'est que chaque seconde qu'on passe à râler, est une vie de perdue.

Je n'aime pas Pascal. Je ne l'ai pas assez lu, mais je trouve qu'il est con de passer son temps à mépriser l'humain (parce qu'il juge que l'humain est con)

Ce qui donne du sens à la vie, ce sont les émotions, l'amour, la gratitude.
La philosophie est un outil pour y parvenir, mais tout le monde ne comprend pas cette règle du jeu.
Et malheureusement, je crois que toi non plus Wink

J'ai vite compris que pour vivre heureux, il fallait vivre des émotions positives, et accueillir les émotions négatives aussi.
Pour y parvenir, j'essaie simplement de me détacher de moi, me détacher de mon contexte. On peut appeler ça du lâcher prise.
Je remets tout en question, tout le temps. Je passe mon temps à sortir quelque chose de son contexte pour le regarder sous toutes les coutures.

Si je prends un coup, c'est parce que je ne l'ai pas vu venir. J'éprouve de la gratitude pour les coups que je prends car ils me rendent plus fort. Et je suis obligé de me remettre en question pour comprendre comment éviter le coup la prochaine fois. Je vis littéralement la loi "ce qui ne tue pas rend plus fort" . Grâce à la remise en question permanente.

La vie ne peut pas être prise au sérieux. Sinon on a la tête dans le guidon et on prend tous les coups de face.
Peut être que tu voudrais remonter dans le temps et recommencer.

Moi aussi j'éprouve des remords pour certains trucs. J'ai un ami qui s'est suicidé sur une mauvaise passe, et je suis rongé par la culpabilité. Les "Si j'avais vu ci, si j'avais fait ça..."
Mais de toute façon, je ne peux pas changer le passé. Alors je vis dans le présent. rabbit
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Mar 27 Juin 2017 - 0:00

Nous ne pouvons pas nous comprendre, je l'ai compris depuis longtemps.

Au moins sachons nous écouter.

Je t'écoute, tu m'agaces, mais t'es sympa.

Alors vis, vis.

Moi je trouve que les moments de galère sont des moments aussi passionnants que ceux de "bonheur".
J'ai écrit que je ne philosophais pas dans le but du "bonheur".

J'aimerais bien lire le récit de tes jours, ta bio récente.

Mais , si je te lis et relis,
mon petit pote,
tu vis aussi à côté de ta vie, je n'invente rien cf "je passe mon temps à.....etc......"

So long, my young friend.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Invité Mar 27 Juin 2017 - 22:24

Moi j'aime bien ta manière de voir et de vivre les choses Benoît, elle est assez proche du bouddhisme je trouve.

Même si je n'ai pas ta capacité de recul, ou que très ponctuellement, et que j'ai de temps à autres des passages de tourment intenses: je ne veux pas me laisser emporter par ça.

Namasté!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Mar 27 Juin 2017 - 23:11

C'est ça le paradoxe ! Quand on va bien, on a de l'énergie pour creuser, trouver, partager notre bonne humeur, et avancer dans la vie ! Tandis que, quand ça va moyennement bien, là on est dans un cercle vicieux car , inconsciemment, on ne s'autorise pas à aller bien, on ne voit pas les possibilités, et on reste butés à ce qu'on connait : ça va moyennement !

A part être heureux, je ne vois donc aucune utilité à la philosophie. (Dans le cas où, être heureux, sert aussi à faire avancer le monde , hein.)

Bise les amis Wink
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Suzanne Smith Mer 2 Aoû 2017 - 23:10

Cordiaux.
Suzanne Smith
Suzanne Smith

Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Stauk Jeu 3 Aoû 2017 - 9:22

On s'évite, c'est mieux pour tous le monde.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Jeu 3 Aoû 2017 - 16:49

Je tente de relancer.

Le thème est FONDAMENTAL.

J'aimerais avoir une bonne discut' avec Benoît , en présence d'autres.
Si tu ne trouves que la philosophie ne doit/peut servir qu'au bonheur, alors t'as rien compris, selon moi.
Les religions à mystères/à résurrections/à méditations sublimes
suffisent bien.
Je ne signifie pas par là que le bonheur est à fuir-en-soi,
mais tel n'est pas le but.

1)Je n'ai pas du tout une vision du Monde (historique et actuel) "agréable" : je pense que les malheurs persos ou individuels égalent ou davantage les bonheurs.

2)Je pense que le Bonheur est une notion qui ne sert à rien.
Peut-on parler bonheur à un survivant de Mossoul ?
Je ne pense pas que l'on puisse prendre le Monde par ce Bout-là.

D'autre part, je suis étranger (et depuis longtemps, dès ton âge, Benoît!) à l'idée de sublimation via une pensée spirituelle.

Alors je sais : ma démarche est difficile, difficultueuse.
Le philosophe actuel dont je me sens le plus proche par sa démarche est Michel Onfray.
L'écrivain : Milan Kundera.

Ma démarche est âpre,
d'où
pour en revenir au thème,
(Je suis très bac-philo, moi Laughing )
des rapports avec moi-même pas faciles.

Mais riches, très riches.
Oui, sans guère d'excès de modestie,
j'ai séduit par la richesse de mes doutes
et je continue à plaire par mes méthodes de recherche,
qui se nourrissent aussi des sciences les plus dures (équations non-comprises).

Bon, allez, je vais m'éviter, comme m'y invite Stauk avec sagesse. Twisted Evil

So long.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Jeu 3 Aoû 2017 - 19:02

ifness a écrit: [...]
Je suis révolté.
[...]

Mon rapport avec moi-même est très mauvais.
[...]
J'ai procréé 3 enfants.
Ces 3 enfants ne me comprennent pas.

C'est que j'ai tenté (et en apparence réussi) à/de faire qu'ils soient différents de moi,
qu'ils ne souffrent pas des mêmes névroses qui ont empoisonné ma vie 'j'ai sacrifié ma vie de couple et ma vie sexuelle à cela, ma compagne est pour beaucoup dans la réussite de l'éducation de nos enfants, pour beaucoup dans ma frustration intime.)

[...]
En même temps : je m'aime bien.

J'espère avoir un jour le courage, comme Sénèque, de me suicider.
Lorsque j'estimerai mon temps terminé.


ça y est. J'ai fait "tilt".
Je suis désolé pour la réponse à retardement mais bon, mieux vaut tard que jamais.
En fait, je me reconnais vachement dans ta perception des choses.
Parce que je l'ai vécu aussi, à mon échelle d'enfant.
L'enfant qu'on était, n'a pas grandit. Les blessures sont toujours là, recouvertes d'un pansement. Mais ce n'est pas suffisant.

En réalité, on ne sait pas qui on est, on ne sait pas qu'il faut avoir une bonne relation a soi pour que tout fonctionne.
On ne s'autorise pas à avoir confiance en soi, à avoir une bonne relation à soi, à avoir une bonne estime de soi .
C'est un processus inconscient qu'on ne controle pas. Une petite voix dans notre tête qui nous dit : "tu peux faire mieux", ou encore "tu ne mérites pas!"

Quand je vois des gens acheter une voiture, ou une bouteille d'eau minérale, je me dis "bon sang, ils sont à côté de la plaque, ils polluent [...] "

Bref, la révolte, je sais ce que c'est. Le petit vélo dans la tête. ça, c'est parce qu'on s'identifie à nos pensées sombres.
On pense qu'on n'a pas d'autres solutions que de faire cela (penser en boucle, et en plus, à de mauvaises choses)

On ne peut pas demander aux autres de nous comprendre à notre place.
Quand on ne se comprend pas soi même, et qu'on fait un blocage, il se produit quelque chose de très commun : inconsciemment, on va se comporter de façon à mettre les 2 pieds dans le plat.

Par exemple, si je me dis " ce mec est différent de moi, il ne peut pas me comprendre", sans le vouloir, je vais me mettre une étiquette sur le front avec marqué "je me méfies de toi" .

De plus, notre pensée nous éloigne de la vérité : En pensant de la sorte, on cherche à se protéger des gens.
Or, on a déjà vu qu'il y avait deux chemins dans la vie : l'amour, ou la peur. Le bien, ou la facilité.
Le premier chemin que l'on voit , n'inspire pas confiance, mais on ne voit que lui, donc on l'emprunte sans se poser de questions.
Si je te dis qu'il existe un autre chemin, il ne tiens qu'à toi de faire marche arrière, et de continuer à chercher, jusqu'à ce que tu trouves.
Ce n'est qu'une question de temps.

Pour que je passe de mon état d'esprit "torturé / révolté / anxieux" vers un état d'esprit "serrein" , il m'a fallu du temps. Parce qu'il a fallut que j'en ai suffisamment marre de me prendre des gamelles, pour que j'ai enfin la curiosité de taper "surdoué" dans google. Et là je me suis libéré, parce qu'en moins de 6 mois, j'ai appris 95% de mon fonctionnement, à travers youtube, des bouquins, les arts martiaux, l'intro spection, et surtout... La sortie de ma "zone de confort", qui n'est autre que ma "croyance limitante" fataliste : avant je me disais "c'est comme ça, ça ne pourra jamais changé" , mais le simple fait de se dire ça, ça nous conditionne à ne pas chercher plus loin. C'est complètement débile.
Pourtant tu demande à n'importe quelle personne "vous avez un problème que vous aimeriez résoudre dans votre vie ?" la personne va dire oui, je suis gros, je suis déprimé, etc. Mais à aucun moment , cette personne n'aura la curiosité d'aller chercher pourquoi elle est dans cette situation, et elle aura encore moins , la volonté de chercher comment résoudre ses problèmes.

Alors que t'ai 70piges ou 17, pour moi ça change rien...

La philosophie de vie m'apprend à ne plus juger, et à accueillir les évènements.
Dans ma famille, j'ai des cabochards à qui on ne peut rien faire entendre.
Je pourrais très bien me mettre sur la défensive et les envoyer balader.
Je pourrais aussi noyer le poisson et faire comme si j'étais pas du tout contrarié par leur point de vue, ni par leur façon d'agir qui, en réalité, me contrarie.

Mais le fait est que je me sens supérieur aux autres.
Et en plus, j'ai peur des autres. Parce que je n'ai aucune défenses.
Du coup, je ne leur fait pas confiance. Je m'accorde le monopole , je penses être le seul à pouvoir sauver le monde, et que tous les autres sont incapables.
Cela fait un an que j'ai complètement muri, complètement changé d'état d'esprit.

Aujourd'hui je n'ai plus d'attente de la part des autres.
J'accueille leur état d'esprit, aussi tordus et bornés soient-ils.
Parce que j'ai décidé d'aimer , et de ne plus me focaliser sur des broutilles.

Je n'ai que 24 ans, et je me sens pourtant "au pied du mur", comme toi qui en a 50 de plus...
Et je sens, au fond de moi, qu'il y a un apprentissage à tirer de tout ça.
Je sens l'infinité du temps et le caractère éphémère de notre existence .

Du coup, je pense qu'on peut grandir, et apprendre à aimer, à se détacher...
La souffrance n'est pas juste, elle est terrible et on ne peut rien y faire.
Mais oui, plutot deux fois qu'une, j'irais dire aux rescapés de mossoul que la vie est belle. D'accord, oui, c'est triste, je ne nierais jamais ça, mais je ne les plaindrais pas. Parce que ce n'est pas constructif.
Dans la vie, il y a une espèce de verre d'eau, dont la partie pleine ne satisfait jamais assez, et on focalise toute notre attention sur la partie vide. Même si le verre est plein à 99%, on n'est jamais content.
Quand il s'agit de la construction de notre façon de pensée, c'est la même chose. Si on s'identifie à ce verre, c'est terminé.
Nous ne sommes pas ce verre. Et même si nous voudrions nous identifier à lui, moi je pense qu'il faut regarder le coté vide en se disant : cool, j'ai du boulot, je peux encore grandir !

Quand on regarde les infos  à la télé, ça ne nous rend pas solidaire de la misère des autres. Au contraire, ça nous plombe le moral et ça nous empêche d'agir !


Si tes enfants ne te comprennent pas, c'est qu'il y a une raison.
Peut être que cette situation est indénouable.
Mais comment en être sûr ?

Je suis mécanicien. Je cherches toujours le meilleur outil pour réparer . Et s'il n'existe pas, je dois faire appel à mon observation, à ma logique, et à mes tripes, pour inventer l'outil.

Dans ton cas, l'outil, ce serait tout simplement de te comprendre parfaitement, et de te dire que, de toute façon, si tu veux avancer, il faudra que tu mettes la main à la pâte.

On n'est pas obligé de souffrir pour avancer.
On n'est pas obligé de souffrir, pour avoir le droit d'être respecté (même si on est tout seul à se regarder)
C'est une idée reçue à la con.

Il n'y a pas de mérite. Il n'y a pas de récompense. Tout ça c'est du flan.
Le seul truc qui marche dans cette vie sur terre, c'est d'avoir un coup d'avance.

Si les choses tournent mal , dans quelque domaine que ce soit (ta relation avec ta famille, ou la paix dans le monde...) tout cela c'est à cause
-de la peur
-de l'ignorance
-...

Tu ignores comment changer de chemin. Mais il y en a forcément un.

Nous passons 15 à 25 ans de notre vie à l'école. Pour pouvoir s'insérer dans la société .
Nous passons 40 ans de notre vie à travailler, pour vivre.

Pendant ces années là, il nous reste peu de temps pour avancer, chercher des solutions pour soi, et pour notre planète.
Pour autant, si on a mis 20 ans à être "opérationnel" pour rentrer dans la société, il en faudra beaucoup moins pour apprendre les bases fondamentales.
Car oui, le développement personnel apprend à se détacher du "négatif" , car c'est une idée reçue à la con, de vouloir rester là dedans.
Oui la philosophie permet de faire grandir l'esprit.
Et oui, il faut apprendre à être heureux et épanoui, parce que sinon, on n'a pas envie d'avancer.
Si on n' a pas envie, je commence à comprendre pourquoi les gens vont "mal" . Ils ont des problèmes mais ne prennent pas le temps de trouver des solutions...

Dans mon prochain métier, je voudrais que les enfants construisent le monde de demain, pendant qu'ils sont à l'école.

En effet, ils ont du temps libre, et un contexte favorable. Après tout, l'humain est con, pour la simple raison qu'il répète le schéma de l'ancienne génération.

Un peu comme le poulpe qui meurt au moment de mettre au monde. Il n'a pas le temps d'enseigner à ses enfants quoi que ce soit.
Du coup, l'espèce survit pendant des milliers / millions d'années sans avoir évolué.

L'être humain est semblable ... rabbit


Bien sûr, mon point de vue ne peut pas être de bon conseil, parce que je ne suis pas toi, je n'ai pas ton bagage.
La philosophie m'a appris à creuser, à comprendre le pourquoi du comment, et à chercher de bons outils.
Je me fiche pas mal de savoir si la philo sert à quelque chose ou pas. J'en ai fait un systeme ad hoc.
Dans mon cas elle m'oblige à être dans le positif, et dans le détachement.
Du coup, d'une façon ou d'une autre, le but c'est que ça tende vers le bonheur.

A quoi servent les livres ? A acquerir de la connaissance, pour avoir plus d'outils pour avancer, ou juste pour le fun de lire. Le but des livres, c'est le bonheur.
A quoi sert une clé à pipe ? à réparer une voiture, pour aller voir nos amis avec, ou pour aller au travail, ce qui nous permet de remplir le frigo. C'est du bonheur aussi.

A quoi sert à un connard ? à me dire "apprends à devenir plus fort, plus tolérant" .
Quelque part, un connard m'apporte du bonheur..
Et pour les cas extremes comme la centrale de Fukushima, et bien ça m'apprend à vivre dans l'instant présent, à être reconnaissant d'être encore en vie (je suis content de ne pas avoir de cancer mais pour autant, je suis prêt.)
ça apprend à se détacher de la souffrance. Quand la maison prend feu, inutile de pleurer pour les meubles brulés.
Notre véritable maison ne se situe pas dans la société qu'on a construite, ni dans notre foyer, ni dans le corps humain qu'on possède. Notre véritable maison, c'est notre esprit, et les liens qu'on entretient avec les autres, avec notre planète...

Quand t'en auras marre de "subir" la vie, peut être que tu te décideras à plonger tongue
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Invité Jeu 3 Aoû 2017 - 20:30

I am so sure a écrit:Quels sont vos rapports avec vous même ?
Hélas platoniques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Surfi Jeu 3 Aoû 2017 - 20:50

Viril mais correct.
Surfi
Surfi

Messages : 737
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : A ma place.

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Jeu 3 Aoû 2017 - 22:47

Bon, en prem's, je réponds à la blague.

Lubi, mes rapports avec moi-même ne sont pas platoniques.
Alors explique.
Parce que je suis triste...pour nous 2 , en fait. Twisted Evil

Merci Benoît.
Avec toi on n'est jamais déçu.
Tu te donnes à donf.

Je suis sur le fond assez d'accord avec toi.
De quelle manière ?
.....................Oui je pense qu'il faut se battre jusque la dernière goutte de sueur.
Oui je pense qu'il faut faire penser nos enfants et petits-enfants
dans le sens de la survie.
je le fais. (je tente.)

Mais je pense aussi que......

Si je me passionne pour la Science, les Sciences,
c'est aussi pour ça :
beaucoup de grands scientifiques sont là qui nous donnent espoir, qui ont espoir,
qui se battent pour le futur.

Beaucoup ont franchi le seuil vers la philosophie.
Logique.

Alors oui, Benoît, je suis avec toi sur le chemin,
mais plus triste compère,
un peu comme Dom Quichotte.... Smile

Ca fait du bien de lire un mec comme toi, ici,
mais ne chois pas dans un excès d'idéalisme. Tu t'enliserais.

Amicalement tien.
If.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Invité Jeu 3 Aoû 2017 - 22:50

ifness a écrit:Lubi, mes rapports avec moi-même ne sont pas platoniques.
Alors explique.
Parce que je suis triste...pour nous 2 , en fait. Twisted Evil
Oh, je n'aurai pas l'impudeur d'exposer ici mes non-rapports avec moi-même. Par MP si tu veux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Jeu 3 Aoû 2017 - 23:20

Ok pour le MP, Luli chère,
enfin, si t'es du genre (now : on sait plus très bien. Pas d'a priori.)

Ben non, mes rapports ne sont pas platoniques.
D'ailleurs, j'aime pas trop Platon.

Bon, on plaisante, mais c'est du sérieux, ces non-rapports.
J'ai toujours réagi ainsi ces temps derniers
lorsque j'ai ouï

"le DROIT" à ceci
le DROIT à cela

et nous...Nous....
Le DROIT aux non-rapports ?

QUID du "Pleasure"???

A toi, Luli.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Jeu 3 Aoû 2017 - 23:35

Lulibérine, t'es tu déjà demandé depuis quand tu vivais avec ça ?
N'as tu pas envie que ça change ?

C'est pas si compliqué .
Il suffit d'imaginer la finalité...
Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Th10
Il ne suffit pas d'avancer à taton et de "tomber" sur une sortie au hasard.
Il faut prendre du recul, imaginer quelle "sortie du labyrinthe" te plait, et ainsi, il suffit de commencer par la fin du labyrinthe, pour être sûr de trouver le bon chemin
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Jeu 3 Aoû 2017 - 23:44

Ouaahhhh.
Ben si on m'avait explicationné ça avant,
j'eussé-je eu une autre vie,
c'est certain ! Cool

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Invité Jeu 3 Aoû 2017 - 23:45

Vains conseils ! Il y a une solution, je la connais. Bien. Rien ne m'empêcherait d'y avoir recours. On se fait souvent des idées fausses sur les problèmes, leur nature véritable et la psychanalyse nous a bourré le mou de choses fallucieuses. Mais non, je n'en veux pas. Aussi, je préfère puiser en l'autre qu'en moi-même. Sans doute est-ce une torture vaine, les soirs de pleine lune. Sans doute est-ce un réflexe aristocratique tout-à-fait déplacé. Et je ne m'en plains même pas. Un jour peut-être je craquerai, abandonnant mes faims et mes festins. Robotique-ment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Suzanne Smith Ven 4 Aoû 2017 - 2:10

Attention à la sortie du labyrinthe.
Suzanne Smith
Suzanne Smith

Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par I am So Sure Ven 4 Aoû 2017 - 2:23

Spoiler:
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Ven 4 Aoû 2017 - 8:27

Je n'ai jamais eu l'idée ni la prétention d'écrire.
Mais puisque vous m'avez donné l'idée, je vais essayer de faire quelque chose de sympa. Wink
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Mindview Ven 4 Aoû 2017 - 8:32

Depuis que j'ai appris à me faire confiance si je grossi le trait j'ai un peu le sentiment d'être Neo dans la matrice (sans les "pouvoirs").
Cette différence pouvant être associée à une forme de supériorité, je culpabilise d'avoir ce sentiment, même s'il m'est imposé.
Bref c'est un peu la guerre quoi, mais ça va j'ai l'impression que ça se tasse avec le temps.

Puis ben sinon je suis droitier.
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Ven 4 Aoû 2017 - 15:16

Il y a deux façons de se sentir supérieur.
Soit on l'est, soit c'est notre égo qui se la raconte ...
Dans les 2 cas, il ne sert à rien de se battre.
Décides de le comprendre, de l'accueillir, de l'accepter, et automatiquement, ça ira mieux.
Il faut accepter d'être fier, d'être plus grand, d'être plus fort. Il le faut, car c'est en faisant cela qu'on arrive à être soi même et à se sentir libre. Dès qu'on ne se bat plus, on n'a rien à défendre, puisqu'on n'a plus peur ...

En acceptant d'être supérieur aux autres, on se transforme, et on reprend notre place.
Nous ne sommes pas meilleurs que les autres. Nous sommes meilleurs. Tout court Wink
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Ven 4 Aoû 2017 - 18:26

Décidément, très cher Benoît,
nous ne communiquerons jamais..... Crying or Very sad

Tiens, rien que d'écrire ça, ça ne t'interpelle pas ?
Parce que si tu es tellement "supérieur", tu devrais savoir entrer dans mon monde aussi  !
Et pas le combattre, parce que ça ne sert à rien !

Et puis j'ai pas dit que j'avais 50 ans de + que toi, faut pas exagérer.
Mais certes j'ai plus que toi,
et s'il y a une chose que ta superbe intelligence ne peut pas saisir, quand bien même elle s'y efforcerait,
c'est te mettre "à la place" d'un mec/d'une meuf + âgé(e).
...........
(Tiens, en écrivant, je me pose cette question :
prétends-tu te mettre à la place d'une meuf ?
Prétends-tu être intellectuellement transgenre à volonté ?
Moi je réponds : non.
................Pis une autre question  : et dans ta vie, ça va ?
T'es pas obligé de répondre, je bosse pas à la Stasi ou pour les Grandes Oreilles de l'Amérique Laughing
Parce que, les grands discours, c'est bien, les beaux projets, parfait,
mais je préfère le discours de I am lorsqu'elle évoque sa vie intérieure, c'est + convaincant.)
...........................
Bon, on va avoir l'impression que je suis toujours sur ton dos.
Mais dis-moi : penses-tu que tes récents posts ici même te rendent éminemment sympathique ?
Lorsque tu écris que tu te sens "supérieur", tellement "supérieur", ça frise la parano !
Les autres sont donc des cons, OK.

Bon, que fais-tu de ta vie ? (précisément)(à part avoir des projets)

Moi je sens beaucoup plus d'humanité dans les écrits des zot's.
Dans leurs blessures, leurs fêlures.

Y'en a une qui a écrit que ton écrit lui plaisait, qu'elle voyait ta démarche proche du bouddhisme.
Bôf.

Et moi, ce qui me gêne le plus, c'est ta quasi-négation du malheur, de la souffrance,
de l'enfermement de l'humain en ses propres schémas, créations,
en son propre passé, oui,
mais aussi en ses propres cultures.

Je suis atterré par les malheurs que l'Homme s'inflige à lui-même.
NB. Et c'est pas prêt de finir.

Je suis atterré lorsque tu dis que Fukushima, c'est rien, t'es vivant, c'est l'essentiel.
Que Mossoul, c'est rien, t'es là, tu pètes le feu.
.....................................................................................................................

Moi, il me semble que tu as un gros problème perso.
Tu l'as réglé, c'est bien,
nous avons toutes et tousses des pbs persos à régler,
mais tu t'enfermes dans une logique intenable.
...................
Alors j'écris : STOP ! STOP !
DANGER !

Bon, je stoppe moi-même,
n'ayant pas le goût des pavés. (Surtout dans la tronche Evil or Very Mad )

Tu sais, et c'est bien la 1ère fois que j'écris ça ici (je veux dire sur ce forum)
j'ai écrit plusieurs bouquins.
(C'est du boulot, bien davantage que de taper un post sur un forum,
le style on s'en fout ici -ou presque-
et le suivi n'est pas excessivement contraignant.)

Si je dis ça, ce n'est pas pour me vanter Evil or Very Mad
mais pour dire : j'ai suivi des idées, des histoires, des personnages, des thèmes,.....
tout au long de centaines de pages.

J'écris, tu le sais, que la vie est pas facile, que je lutte.
J'AI FAIT et JE CONTINUE A FAIRE.
Dans l'humilité.
.......................
Ah, oui...... (tu vois, on n'est pas dans un de mes bouquins, sinon je remettrai tout ça en bon ordre !)
j'ai compris mon papa (je continue à le comprendre de mieux en mieux, à un point tel que je crois que je vais me saisir de lui -il ne dirait pas non- pour écrire un bouquin autour de sa story) au fur et à mesure que j'"attrapais" son âge.
Donc : tu prétends pas être capable de saisir la vie depuis ton âge, d'accord ?
Sinon tu te prends pour Rimbaud, et là tu lis "La vie est ailleurs" de Kundera, tu comprendras ce que je veux dire.
......................................
Tu es plein de qualités.
Te prends pas pour un démiurge, ce serait dommage.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Suzanne Smith Ven 4 Aoû 2017 - 18:45

Qu'a tu à reprocher à Benoit que tu ne puisse faire mieux ?
"se mettre à la place"
L'autre se dit supérieur et pourtant n'affiche pas une telle prétention.

Moi aussi je suis supérieur, c'est métaphysique.
Moi aussi j'ai choisis d'ignorer l'ignorance et la bêtises qui font la veangance, le mépris, les éclats et la méchanceté.
Je pourrais bien sauver un tel de sa misere, mais de sa connerue, à lui seul.

Les hommes sont ce qu'ils ont envie ou imagine être, et aucun ne demande que la politique aide l'individu à s'elever et faire preuve de discernement.

Suzanne Smith
Suzanne Smith

Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par I am So Sure Ven 4 Aoû 2017 - 18:59

Spoiler:


Dernière édition par I am so sure le Ven 4 Aoû 2017 - 19:19, édité 5 fois (Raison : C'est cool, merci de faire vivre ce fil, ça me donne plein d'idées, de pensée, de rappels...)
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 53
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Invité Ven 4 Aoû 2017 - 19:39

mes rapports avec moi même sont purement sexuels

au delà nous nous entendons très bien , le problème est extérieur pas intérieur, j'accepte ce que je suis sans savoir le définir

il ya des doutes, des blessures et des tas de choses pas simple à accepter de soi mais j'ai fait ce que j'ai pu la plupart du temps

si je me remets en cause c'est si j'estime que ma vision est fausse ou tronquée et toutes ces choses bien entendu ne se voient absolument pas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Ven 4 Aoû 2017 - 19:55

J'aime l'humanisme fondamental de I am.

Quant à Suzanne Smith, il dit des trucs faux.
Les hommes ont rêvé que la "politique" aide l'individu à s'élever.
Ce depuis Platon (au moins Smile ) (Cf la République de ....merde mon wiki déraille, bref c'est en Sicile, je pense à Syracuse.)
et au temps de Rome,
et dans Les Empires Chinois (cf Confucius)

bref, partout.

J'ai posté un pavé qu'on pourrait intituler :
"Contre Benoît".
Comme Lysias écrivit "Contre....."(mon internet bégaie, je ne me souviens plus du titre exact Embarassed )

Je ne me fatiguerai point à récidiver, mais son dernier opus m'a un peu gonflé.

Et je pense que ce qu'il écrit est de mauvais conseil.
Donc je réagis.

Mais je vais laisser béton, t'en fais pas I am.
de là à dire que je l'aime, ce Bebe,
bon,
j'aimerais qu'il soit ....
que dire ?......
instructif,
comme tu l'es (ive) I am,
comme l'est chun'

mais là, il me semble dangereux.
Alors j'ai un peu de mal à lui dire que je l'aime.

............................................
Un type (une type) à l'esprit...négatif (je pense soudain à Cioran)
peut être plus...utile...constructif...
qu'une personne "positiviste".
La réalité s'oppose au positivisme.
Elle crée conflit.

....................................Et puis je ne supporte pas le
"je suis supérieur"
Suzanne Smith,
non, je ne l'accepte pas.
Un humain est un humain, tu es autant une merde qu'un autre,
poussière tu retourneras en poussière,
et je t'emmerde.

Et si la "modération" s'en mêle,
qu'elle efface tes propos pleins de mépris,
voire d'esprit d'"untermensch".
(Qu'on note déjà chez Benoît, oui oui .)

If en colère.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Surfi Ven 4 Aoû 2017 - 20:21

-Benoit- a écrit:Il y a deux façons de se sentir supérieur.
Soit on l'est, soit c'est notre égo qui se la raconte ...
Dans les 2 cas, il ne sert à rien de se battre.
Décides de le comprendre, de l'accueillir, de l'accepter, et automatiquement, ça ira mieux.
Il faut accepter d'être fier, d'être plus grand, d'être plus fort. Il le faut, car c'est en faisant cela qu'on arrive à être soi même et à se sentir libre. Dès qu'on ne se bat plus, on n'a rien à défendre, puisqu'on n'a plus peur ...

En acceptant d'être supérieur aux autres, on se transforme, et on reprend notre place.
Nous ne sommes pas meilleurs que les autres. Nous sommes meilleurs. Tout court Wink


Accepte ton Ego.

Refuse Ton Orgueil.


Simple comme Bonjour.
Surfi
Surfi

Messages : 737
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : A ma place.

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Ven 4 Aoû 2017 - 20:36

Surfi fait simple.
Et je suis en accord.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Ven 4 Aoû 2017 - 23:41

Faudra que tu te décides à plonger, un jour ou l'autre. Tu verras, c'est pas si haut Wink
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Sam 5 Aoû 2017 - 0:03

Non.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Suzanne Smith Sam 5 Aoû 2017 - 0:08

@ ifness : Parce que un Homme comme Platon, ou quelque uns ont rêvés de quelque chose de superieur, tous l'on fait ?
Il y a certains superieurs qui rêvent de choses supérieurs. Peut-être faudrait-il admettre que certains sont plus aptes à ce qui est de la reflexion.
Il n'a pas menti, elle pose des suppositions et idées
Suzanne Smith
Suzanne Smith

Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Sam 5 Aoû 2017 - 0:19

Bôf.
Tu lis Platon, et tu décides.

Je ne me laisse pas impressionner.
P-ê parce que je suis Z ? Laughing

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Suzanne Smith Sam 5 Aoû 2017 - 0:42

Je ne cherche pas à donner l'impression.
J"ai lu Platon, je le trouve supérieur.


Edit : Quand à Benoit, tu n'as qu'a mettre ça ou comprendre sur le compte de la jeunesse.
Nous savons bien que nous sommes tous toujours moins cons avec l'age, quand bien même ce ne serait pas le cas, nous le savons bien quand même.
Si Benoit manque d'expérience pour appuyer toute sa pensée etc sur des choses vécus, il ne manque pas de pensée et de volonté, et à ça, personnellement, je ne peux que l'encourager à prouver grâce au temps, ses raisons.
Je suis presque étonnée de le lire et de voir si jeune age en si grande "vérité", je sais après , quand bien même l'on me reconnait là, que, ce que l'on dit n'est jamais vraiment ce que l'on dit.
Et qu'en zone de pensée, la vérité ne se dévoile qu'au travers de l'expérience elle même.

Les "grands" hommes devaient certainement savoir qu'ils en étaient et ne rougissaient certainement pas à s’élever au dessus, sinon ils ne seraient pas ce qu'ils étaient.
Et pourtant, comme tout est si bien paradoxal, il me semble bien que beaucoup d'entre eux possédaient bien plus d'humilité que n'importe qui aujourd"hui.
L'homme "médiocre" ne connait pas le sentiment d'humilité.
Suzanne Smith
Suzanne Smith

Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Sam 5 Aoû 2017 - 2:49

Je ne parles que pour vous encourager.
Je parles de mon observation et de mon interprétation .
Je parles de ma propre expérience.
Je parles parce que je suis passé à l'action...

La colère et la peur nous font rester immobiles.
Les idées reçues aussi. "Je crois que", "Je suis sûr que" ...

Le problème avec les adultes, c'est qu'ils sont souvent "figés" dans leurs certitudes.
Ma passion, c'est d'explorer de nouvelles choses. C'est de remettre tout en question, tout le temps. Particulièrement quand ça fait chier les autres .
Je n'aime pas me montrer. Je n'aime pas contrarier. Mais j'aime apprendre, et partager, quel qu'en soit le prix.

La jeunesse est pleine de rêve et de fougue, sans filtre, sans peur, sans freins.
Les adultes ont l'expérience. Mais ils n'ont pas la vérité absolue.

Laissez les enfants apprendre aux adultes. Et non l'inverse. C'est toute la différence que je vois entre le monde d'aujourd'hui, et le monde demain.

Je ne suis pas plus sage qu'un autre. Je ne suis pas plus humble.
Je suis juste moi, et je suis libre de tous les maux que l'on peut rencontrer .
Je suis libre car je suis détaché.
J'ai fait le choix de dépenser toute mon énergie à la recherche de solutions pour aller de l'avant.
A commencer, par moi même.

On le voit au secourisme, dans le sport ou autre : commencez par vous soignez vous même, vous aurez davantage d'énergie à revendre pour aider les autres ensuite cat

C'est lié à notre éducation, au plaisir immédiat. On ne sait plus voir " à long terme" .

On m'a longtemps reproché de poser trop de questions. Parce qu'elles sont justes, en fait. Elles piquent. Et c'est bien le but Wink
Si on va plus loin, pour avoir observé des enfants, le conditionnement et l'autorité de l'adulte brident cette fougue dès l'âge de 5 ans.

J'ai décidé d'être un enfant. Car l'enfant est libre, authentique, vivant.

Ne vivez plus dans votre tête. Autorisez vous à vibrer, à ressentir ..
Inspirez vous des "grands" ... Gandhi, Mandela, Pierre Rabhi, nietzsche, Jung...

On a des "gros problèmes" dans le monde, et des "gros problèmes individuels", comme les déceptions amoureuses, un clash avec nos enfants, etc...
Pensez à ces problèmes, c'est ça. Focalisez vous dessus. C'est comme quand on marche ou qu'on conduit (vélo / voiture etc).
Regardez sur la route, il y a une crotte. Focalisez dessus et vous roulerez assurément dessus !
Soyez inconscients, et compter sur le hasard pour ne pas la toucher, vous roulerez dessus quand même !
Dans ce cas, soyez conscient de la présence de cette crotte sur la chaussée, et focalisez votre attention à un mètre à côté.
Ainsi, vous ne laissez aucune part au hasard.

Nos pensées sont très puissantes. Notre vie nous amène ce à quoi nous pensons... Ce à quoi nous croyons (d'où l'intérêt de ne pas se fier à ses croyances ou à ses certitudes ! )

Bref, dans mon cas, l'optimisme est ma seule arme. Un peu arrogant , du point de vue d'un vieux grigou qui a vécu et qui a souffert.
Ce n'est ni à travers l'effort, ni à travers l'effort, que l'on obtiens des résultats.

Pour aller de l'avant il faut sortir de l'ignorance qui nous bloque la route...
Nous passons 8 heures par jour à travailler, en moyenne. Et si nous passions ce temps à la recherche de solutions pour aller mieux , et faire en sorte que le monde entier aille mieux ?

J'ai un taf, et je reprends mes études à côté. Les deux s'accordent à me laisser suffisament de temps pour chercher les outils dont j'ai besoin pour avancer. Mais ce sont mes outils. Je ne peux pas vous les donner. D'ailleurs, vous n'accepteriez probablement pas de les utiliser.

En revanche, il est temps que vous les fabriquiez, maintenant.

Je ne veux plus vous voir pleurnicher , tel un enfant inconsolable dès qu'il a fait tomber sa glace par terre.  bounce
Le temps n'y changera rien.

Les choses changeront au fur et à mesure que vous prendrez le temps de vous renseigner sur les sujets qui vous intéressent vraiment (à savoir : comment avoir une bonne relation avec soi, avec sa famille etc , et pour cela, il faut connaitre le fonctionnement de l'être humain, du zèbre, de l'hypersensibilité, de la relation a soi, etc. ça passe aussi par le développement personnel... Ou le yoga si ça vous chante, j'en sais rien moi tongue  )

Solution = temps x  (actions : réflexion)


Dernière édition par -Benoit- le Sam 5 Aoû 2017 - 3:07, édité 2 fois
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Suzanne Smith Sam 5 Aoû 2017 - 2:56

Détends toi, je ne fais en aucun cas une espèce de frontière Enfants / adultes.
Je dis juste que le temps...
Dans dix ans tu auras déjà pas mal bougé, fait des expériences autres, peut-être plus "poignantes", que sais-je.
Tu seras peut-être plus con, ça arrive souvent, mais tu seras aussi peut-être plus avisé, plus patient, plus ceci ou cela qui travail sur l'esprit.
Je dis juste, que la vérité ce n'est pas plus le début que la fin, encore.

Il n'est pas question dans mes propos de figer, bien au contraire, de prendre en compte le temps. Qu'il soit d'avant ou d'après.
Suzanne Smith
Suzanne Smith

Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Lun 7 Aoû 2017 - 17:03

"je ne veux plus vous voir pleurnicher."
Et tels des enfants.....

T'as des enfants.
Et t'es pas psy-quelque chose, j'espère ! Evil or Very Mad

Parce qu'avec vous, Maître B., ça rigole pas !

- Allez, bande de nazes, au boulot, rompez !

- Oui, chef. Bien, chef .

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Lun 7 Aoû 2017 - 22:13

Disons que l'être humain a tendance à rester focus sur ce qu'il connait déjà.
Si ce qu'on connait ne nous convient pas (situation familiale, pro ,etc) , souvent on ne sait pas comment en changer. On ignore que c'est possible, et plus on passe de temps dans cette situation, plus on renforce cette conviction que rien ne changera.
Donc oui, plus une personne a de l'expérience, plus elle a galéré, plus je vais essayer de mettre mon grain de sel. Dent pétée

Il n'y a pas 36 chemins pour aller de l'avant.
Personnellement, je me contente de suivre les "grands" .

Si je lis une citation de Gandhi, elle ne va pas "faire sens" tout de suite.
Par exemple, je lis "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde".
-Bon, ok, admettons... Mais finalement, ce mec doit forcément avoir raison. Alors justement, comment arriver au même état d'esprit que lui ?

Personnellement, c'est mon point de départ.
Il n'y a aucune raison suffisamment juste, qui puisse vous obliger à choisir de vivre une vie qui ne vous correspond pas.

Faut-il perdre tout ce qu'on a pour se réveiller ?
Faut-il souffrir énormément pour légitimer notre droit de vivre ?
Bien sûr que non . Cette force et cette liberté sont fondamentales, et elles sont déjà à l'intérieur de notre caboche.

Fouillez vos poches, la clé doit pas être bien loin Wink

Tu me sembles un peu dépassé, mon chèr Ifness. Je sens le regret et l'incompréhension dans tes mots.
Peut être voudrais tu revenir en arrière et changer le passé. Peut être que tu t'en fiches, de toute façon ça n'aurait rien changé.

Dans tous les cas, j'espère que ce forum t'apportera un minimum de réconfort.

De la part d'un p'tit con qui s'prend pour Gandhi Dent pétée
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Lun 7 Aoû 2017 - 22:25

Suzanne Smith a écrit:Je ne cherche pas à donner l'impression.
J"ai lu Platon, je le trouve supérieur.


Edit : Quand à Benoit, tu n'as qu'a mettre ça ou comprendre sur le compte de la jeunesse.
Nous savons bien que nous sommes tous toujours moins cons avec l'age, quand bien même ce ne serait pas le cas, nous le savons bien quand même.
Si Benoit manque d'expérience pour appuyer toute sa pensée etc sur des choses vécus, il ne manque pas de pensée et de volonté, et à ça, personnellement, je ne peux que l'encourager à prouver grâce au temps, ses raisons.
Je suis presque étonnée de le lire et de voir si jeune age en si grande "vérité", je sais après , quand bien même l'on me reconnait là, que, ce que l'on dit n'est jamais vraiment ce que l'on dit.
Et qu'en zone de pensée, la vérité ne se dévoile qu'au travers de l'expérience elle même.

Les "grands" hommes devaient certainement savoir qu'ils en étaient et ne rougissaient certainement pas à s’élever au dessus, sinon ils ne seraient pas ce qu'ils étaient.
Et pourtant, comme tout est si bien paradoxal, il me semble bien que beaucoup d'entre eux possédaient bien plus d'humilité que n'importe qui aujourd"hui.
L'homme "médiocre" ne connait pas le sentiment d'humilité.

Je vois ce que tu veux dire...
Au début, je me lance dans des théories fumeuses . Trop d'utopie. Trop d'idéalisme. Reprocher aux autres les conneries qu'ils font. Jusqu'à ce que la vie t'amène à te regarder dans la glace, et à voir que tu n'es qu'un être humain comme les autres. Que le bien et le mal sont en fait la même chose.
Je pourrais passer des années à inventer des solutions qui ne s'appliquent pas dans la réalité. Je sais. Je ne le sais que trop.  bounce
C'est toujours plus facile de juger ou de trouver des solution pour les autres. Lorsqu'il s'agit de soi, c'est autre chose .
"Il faudrait faire ci, il faudrait faire ça" ... Ok, est - ce que moi je le fais , déjà ? Bon... j'ai rien dit pig

D'où mon mentra : sois le changement que tu veux voir dans le monde ... cat
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Mar 8 Aoû 2017 - 17:12

..."le bien et le mal sont en fait la même chose".
Hum, tu tires ça d'où ? Hannah Arendt ?
Tu dis de ces choses.....Difficiles à accepter en l'état !

Bon, puisque tu écris "tu te sens dépassé , mon cher Ifness",
je vais te faire une courte biographie de moi-même. Tu jugeras sur pied.
Et sache que je n'aime pas ça ! Mais tu m'agaces.

Etudes sans forcer jusqu'à un bac S "classique" à 16 ans (c à d +latin +grec).
Au cours de cette adolescence, j'avais beaucoup lu, de romans, de théâtre, etc...mais aussi de philo, et j'avais découvert l'ethnologie via Mauss Malinowski Levi-Strauss,
et surtout la psychanalyse, Freud, Jung, Adler, Reich, que je dévorais.

Ce qui fit que j'avais envie de devenir psycha.
J'ai donc entamé des études de médecine, que j'ai abandonnées, découragé par toutes ces années (une dizaine) qui  me restaient à bosser des trucs inintéressants (selon moi) avant d'entamer ma pratique rêvée. Auprès de psychiatres dont on n'arrêtait pas de me dire le + grand mal, en plus.

Va savoir pourquoi, j'ai changé de voie, me suis mis aux petits boulots, et ai intégré la fac d'histoire-géo. Surtout géo, grâce aux profs.
Là je me suis bien éclaté, bandes de copines, et rencontre avec celle qui allait devenir ma femme.
Nous avons vécu ensemble et fait vite un premier bébé. J'ai échoué à l'oral de l'agrég à cause de ça, aussi parce que nous fréquentions une bande de potes qui....

Tu vas voir, je te rejoins, l'un d'eux m'a branché vers la spiritualité, en particulier Lanza del Vasto, disciple, mais chrétien, de Gandhi, qui avait fondé dans le sud de la France une communauté, l'Arche.
C'était aussi l'époque, j'ai accroché, j'ai lu, les échanges étaient riches et intenses, et hop, voilà-ti-pas que nous voulons monter notre propre communauté.
Et rehop, on monte une SCI, on achète une ferme avec 50 ha dans la Creuse, j'obtiens des remplas de prof dans l'enseignement privé là-bas, mon principal pote, instit', obtient sa mut', l'autre, postier, aussi, et nous voilà partis. 4 couples.

Ca a duré....un temps.
En fait il y a eu des frictions entre les femmes au sujet de l'éducation à donner aux gamins (j'en avais eu, moi, un second), et
perso, tout ce qui était rituels et spiritualité commença à me gonfler peu à peu.
Je me sentais "enfermé" et rêvais à une reconquête de ma liberté de me révolter, de penser ce que je voulais, l'idée de la foi m'abandonnait, je désirais prospecter ailleurs.

Tu imagines : ça a été un beau bordel pendant quelques mois. Longs mois. Années. Les plus douloureuses de ma vie.

Finalement, ma femme et moi avons quitté la Creuse (peu après un autre couple en fit autant) , le projet a été abandonné, la ferme revendue,
seuls 2 couples reformèrent une pseudo-communauté de vie du côté d'Amiens (dont nous étions originaires).

J'en profitai pour changer de métier, prof d' hist-géo ne me convenait pas pédagogiquement, je devins instit'. Comme ma femme.
Et un troisième enfant.
Je n'avais pas encore trente ans.

Bon, là , ça s'est un peu calmé, je me suis consacré à ma famille, ai merdé un peu côté couple et ai commencé une psycha sur divan (qui allait durer presque 15 ans),
j'ai pris beaucoup de bonheur à faire grandir mes enfants,
le couple était un peu limite des 2 côtés
nous avons beaucoup voyagé (en camping-car, toutes les montagnes de France, et l'Europe)
et je me suis mis à peindre et à écrire. (plus de télé, évidemment, on ne peut tout faire, je suis bon dormeur...:-))
Donc créations, lectures nombreuses aussi allant de la SF à l'exégèse biblique, sans oublier les sciences qui m'ont toujours passionnées (je m'accrochais comme je pouvais en lisant les grandes revues)

résultat : beaucoup de poésies,
2 romans, 1 recueil de nouvelles, la traduction d'un livre de mon père (qui, picardisant, écrivait en langue picarde), très peu de peintures exposées. hélas.

Les enfants ont grandi. J'ai divorcé. Vécu avec ma grande amie. En ai profité pour prendre un poste de conseil aux familles à mi-temps après une formation interne que j'ai eu la chance de dégotter.

Pour faire simple, tout a foiré un peu (pas le poste), il fallait payer les études des mômes à Amiens, Paris, Lille, Troyes...
j'ai repris vie commune/séparée avec mon ex pour mettre les sous en commun et louer une maison pratique sur Amiens même.

Ces gamins (désormais laaaargement adultes, bien sûr : )

n°1 médecin, avec une médecine, Nouméa, 3 mômes
n°2 inspecteur/formateur sécurité/environnement à la Carsat de Rhône-Alpes Auvergne, avec une psychologue clinicienne, 2 mômes
n°3 cheffe de projets à la BNP, vit à Paris, voyage beaucoup et loin, pour son boulot, mais aussi pendant ses congés, avec son copain informaticien, ne veut pas d'enfant(s), elle trouve ce monde trop dangereux, les couples trop instables

Voilà. Pour moi ça s'est calmé en apparence. Je suis venu vivre dans le sud (Gard) mais
pof infarctus.
Bon, ça m'a un peu cassé, je m'en suis très bien remis, all's right, ça m'a permis de voir la mort de près.

Psycho, je ne vais pas trop bien. Mais ça on en parle ailleurs.
Côté coeur non plus.
Je me suis fâché avec à peu près tout le monde (au moins éloigné)
une sorte de déprime agressive,
je voyage souvent,
et ça y est, je me suis remis à l'écriture, un bouquin philo-historique (nourri par ma passion pour les antiques et quelques amis philosophes ou historiens,
un roman (compliqué; j'en bave)
mais pas encore au dessin ou aux arts graphiques.

.......................................Bon, pourquoi t'ai-je
et vous ai-je, excusez-moi
narré tout ça ?
Hé bien pour dire que ma vie a été très riche, je trouve,
que je la recommencerais bien, oui, pour tenter autre chose,
on ne peut tout faire,
et le "choix" d'avoir jeune des enfants avec un métier qui offre des super-vacances mais peu payé,
ça engage pour un sacré bail
.........................................

et que je peux mourir demain, sans regrets ni peur, et bien que non-croyant,
comme me l'enseignent mes amis stoïciens,
qui sacrifiaient aux dieux de la Cité, c'était de règle et, bon, on ne sait jamais, Poseïdon ou Athena n'ont pas toujours bon caractère.

So long, guys and girls.
Mais Benoît, je n'ai plus l'intention après avoir écrit cet indigeste pavé, de débattre avec toi. J'espère simplement que tu comprendras désormais mieux pourquoi.
Vis ta vie. Bonne chance. Sois pas trop gourou, quand-même... Very Happy

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- Mar 8 Aoû 2017 - 22:24

Merci Ifness cat

Il n'y a rien à débattre, chacun sa vie, et ma foi, j'aime bien me mêler de ce qui ne me regarde pas Dent pétée

Elle est bien remplie, ta vie... T'auras appris des trucs, c'est sûr What a Face
C'est juste que, la plupart du temps, quand quelqu'un a un "probleme", il le garde pour lui. Il n'essaie pas de se battre. Ou alors il l'a fait trop longtemps en vain. Et là je me ramène tout pétillant, comme si j'allais sauver le monde ... Ben voyons ...
Bon, je sais, ça marche pas à tous les coups !

Quand j'étais ado, j'étais plutot arrogant, mon but c'était de rameuter les gens à ma cause.
Aujourd'hui, je m'en fiche. Je veux juste être utile. Si je vois que je peux résoudre un problème, j'y vais. Mais bon, j'oublie souvent que ce n'est pas approprié.

Je m'identifies assez à cette scène de will hunting :

-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Mar 8 Aoû 2017 - 23:34

Jolie scène, en effet.

Mais je ne dirai pas ce que j'ai envie de dire après coup.
Pas pour le moment.

Bonne nuit, gamin. Cool Flebelebele !

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Gothique Sam 19 Aoû 2017 - 3:07

Moi je vais d'un extrême à l'autre parfois je suis contente de moi parfois je me trouve nulle...

Gothique

Messages : 31
Date d'inscription : 17/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Mar 29 Aoû 2017 - 22:29

Moi j'aime les goths, moins les tiques.
Les mousses pas du tout (surtout les mousses-tiques).

C'est bizarre, j'adore le style gothique...heu...style, quoi,
le gothique d'aujourd'hui.
Sinon, je préfère le roman.

Fantasme : une romance gothique. (Le roman gothique, c'est déjà fait.) Fou Suspect

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par CarpeDiem Ven 1 Sep 2017 - 14:04

alexiscool a écrit:La fatigue comme tu dis SB,
la fatigue de lutter en permanence contre tous ses états que l'empathie t'impose alors que ce ne sont pas tes pensées, tes ressenties, tes feelings
la fatigue d'avoir trop usé de ce faux self à en avoir perdu ta vraie nature
la fatigue de chercher inlassablement la réponse à "comment je peux utiliser toutes mes capacités dans mon intérêt et celui des autres ?" , "est ce que ce monde veut de moi et de ce que j'ai à lui offrir au delà d'un intérêt purement pécuniaire ?"


Mon Dieu... Comme je m'y lis!
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont vos rapports avec vous même ? - Page 2 Empty Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness Ven 1 Sep 2017 - 23:38

Oui, Carpe, moi aussi.

Faut-il s'y complaire ?
Faut-il mourir ainsi ?

Je désire autre chose, et cet autre chose me hante,
il nourrit mon désir, fût-il celui d'un être qui vieillit.

Résister à la fatigue. Se reposer un peu, et puis
poursuivre,
suivre un sentier, celui-là,
celui-ci, tel autre,
errer dans la forêt magique,

errer



ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum