........

Aller en bas

........ Empty ........

Message par PJ Mer 11 Jan 2017 - 13:16

.


Dernière édition par PJ le Mer 24 Mai 2017 - 18:49, édité 2 fois
PJ
PJ

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 30
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

........ Empty Re: ........

Message par -Benoit- Mer 11 Jan 2017 - 23:29

J'en suis qu'à la moitié.

A mon sens, pour avancer dans la vie, il y a des portes à ouvrir. A commencer par la connaissance de soi.
Et avant, on doit commencer par la connaissance de l'être humain en général. Mais bon, à la limite on se débrouille là dessus.
Là ou c'est gênant, c'est qu'à l'école on ne nous apprend pas le fonctionnement des gens atypiques, comme les zèbres.
Les livres (comme ceux de JSF) sont là pour expliquer notre fonctionnement, et nous donner des outils pour avancer dans la vie.
Mais rencontrer d'autres zèbres apporte
-une acceptation des autres (ou pas) qui sera clairement différente, jamais vue, par rapport à ce qu'on a vu toute notre vie.
Etre accepté par "les siens" permet parfois d'entre ouvrir "l'acceptation de soi" qui souvent une porte fermée a clé depuis des années.

-une probable amitié
-un échange énorme de ressentit, sur la vie, des tuyaux pour avancer, tout ça tout ça.
Mais ça, c'est mon point de vue. Je sais, c'est pas sympa, je ne t'aide pas, puisque je n'ai pas lu le livre jusque là . Rolling Eyes

Tu veux peut être détailler ta question pour qu'on y réponde précisément ?
Clairement : as tu déjà fait des rencontres ? Et ta famille a t-elle quelque chose a redire là dessus?
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 28
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

........ Empty Re: ........

Message par PJ Jeu 12 Jan 2017 - 0:50

.


Dernière édition par PJ le Mer 24 Mai 2017 - 18:50, édité 1 fois
PJ
PJ

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 30
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

........ Empty Re: ........

Message par -Benoit- Jeu 12 Jan 2017 - 20:56

Salut !
Prends ton temps avec tes parents.
Dis toi que , si toi tu as du mal à comprendre ton fonctionnement et à t'accepter, il ne faut pas attendre des autres qu'ils en fassent autant !

Il faut pas s'attarder sur la compréhension des autres. J'veux dire, faut pas la chercher. Elle vient ou pas, tant mieux, tant pis.

C'est aux gens d'être curieux et d'avoir envie de comprendre. Tu ne peux pas forcer un con à comprendre qu'il est con. Parlons clairement ^^.

Pour en revenir aux parents : prends le temps de discuter avec eux de ton ressentit sur les choses, la vie en général.
Tu es comme tu es. L'étiquette du zèbre est là pour expliquer notre fonctionnement. Ce n'est en aucun cas une explication à donner aux autres, et encore moins une excuse. C'est pas très constructif de dire a nos amis ou a nos parents : "Hey, je sais qui je suis, je suis un zèbre !"
Non, clairement pas...
Si par exemple ton père ne comprends pas, surtout, sois patient. C'est un peu "mettre la charue avant les boeux" !

En ce qui me concerne, c'est l'inverse : mes parents savaient tout, c'est juste moi qui alimentait mon déni.
Mais j'ai joué la comédie tellement longtemps que je ne me suis même pas aperçu que j'étais l'auteur de toutes mes souffrances, toutes mes incompréhensions (trop d'attente affective + pensée omniciente + etc etc = les autres me jugent et me rejette = je ne comprends rien à ma vie = je projette une mauvaise image de moi = je cherche l'acceptation par les autres.. Et c'est une boucle, un cercle vicieux.
Donc a 24 ans j'ai eu l'idée d'écouter, pour une fois dans ma vie, mes parents, et j'ai enfin commencé à bouquiner et à voir que mon comportement, ma façon de voir les choses, était clairement identifié ...

Donc avec mes parents, c'est idylique, ça se passe merveilleusement bien. Mais avec le reste de ma famille, c'est l'incompréhension : Certains sont au courant parce que j'en parle, ne comprennent quedalle, mais me respectent quand même, et ne me jugent pas . C'est quand même pas trop mal Smile
Pas chez toi ?

Pour les rencontres, j'en ai fait que 4 depuis ce mois ci, avant jamais. Enfin, pas entre zèbres.
Le côté génial, c'est qu'il y a une patience énorme, une absence de jugement.
Je dirais que, par rapport a n'importe quel type de rencontre, là on peut être soi-même sans avoir peur d'être jugé. Mais bon, c'est juste un "gain de temps" quand on se présente. Au lieu de dire "salut ça va, t'as passé une bonne journée ?" , on attaque direct la conversation avec des "t'en penses quoi de la physique quantique?" .
Mais là ou je tourne un peu en rond, c'est que souvent (sur le forum, en vrai j'en sais rien ) je trouve qu'on ne fait que s'entre aider sur le fait d'être incompris des autres, parfois rejetés par la société. Donc on est sensiblement dans le même cas que des homosexuels qui auraient créé leur forum pour parler de leur souffrance ... Franchement c'est du pareil au même.
C'est instructif, et le courant passe. Mais honnêtement, en ce qui me concerne, je m'y retrouve pas. Je veux dire, être zèbre, c'est juste avoir un V12 sous le capot. Notre "souffrance" dans le monde vient du jugement des autres et de notre lucidité qui nous fait parfois ressentir les injustices de ce monde plus que la normale.
Après, avoir V12 sans avoir le permis de conduire, clairement, c'est juste chiant.
Tandis que les "normaux" ont un moteur normal de 90ch et savent conduire tout a fait normalement, alors que nous on sait pas passer les vitesses, on met pas le clignotant avant de tourner, etc etc.

Donc ouais, pour moi, les rencontres, tout comme les livres, m'aident à apprendre le "code de la route" pour mieux me servir de mon V12 et ainsi mieux aider les autres.  Mais ma façon d'être, ma vision des choses, je ne la partage pas qu'avec des zèbres.
J'apprécie la patience des zèbres et leurs centres d'intérêts. Mais il ne suffit pas de se respecter et de se comprendre. Il faut aussi être sur la même longueur d'onde. Et ça, je ne l'ai vécu qu'avec mes propres amis, qui ne sont pas nécessairement des zèbres !

Franchement, les rayures de zèbres, faut pas s'y accrocher.
Apprendre le code de la route, faire des tours de piste avec d'autres V12, c'est fun. Mais la vie est très intéressante avec "les autres" , à mon sens.
Et je prends chaque "con" sur ma route comme un apprentissage. Après tout, j'ai passé le cap. Je ne juge plus. Je ne m'énerve plus. J'accueille , et j'aime. C'est tout Smile
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 28
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

........ Empty Re: ........

Message par PJ Jeu 12 Jan 2017 - 21:12

Merci, je vois beaucoup de beauté dans ces mots et de compréhension, d'empathie, d'amour du prochain.
Comparer tout ceci à du V12 me parle aussi un peu.
Hahah.
Oui, clairement, se raccrocher à des rayures pour se définir me semble aussi manquer l'essentiel, d'une certaine façon.
Perso, je concois le forum un peu sous un autre angle, et comme une manière d'apporter ma pierre à l'édifice, pour éviter aux autres certains "pièges" dont j'aurais moi fait l'expérience.
Je suis un peu pressé par le temps, et mes parents m'attendent pour continuer à regarder nos 2-3 épisodes quotidiens du soir de Twin Peaks ( série que je leur offrais à Noel ! ) ;-)
Bon, je te laisse pour le moment, mais te remercie encore une fois pour la patience et le retour,
Bien à toi,
PJ.
PJ
PJ

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 30
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

........ Empty Re: ........

Message par Gigi Ven 13 Jan 2017 - 18:14

PJ a écrit:Elle me renvoyait à "Trop intelligent pour être heureux ?", dans lequel il serait apparemment question des avantages et inconvénients de rencontres entre zèbres.
Ne connaissant ce livre que de très loin, je me demande si celles et ceux qui le connaissent un peu davantage peuvent m'éclairer à ce sujet ? :-)
Qu'est-il écrit dans le livre ?

Pages 138-139 de TIPEH a écrit:Les groupes d'adultes surdoués
L'alternative du groupe est à la fois une bonne idée, les adultes en ont envie, et une idée qui fonctionne mal, les adultes en ont peur. Se rencontrer en groupe pose la question du semblable : suis-je comme les autres ? Ou, plus exactement, les autres ne seront-ils pas très différents de moi et, en particulier, plus que moi ? Plus surdoués, s'entend ! On retrouve ici, paradoxalement, cette représentation du surdoué qui serait quelqu'un d'exceptionnellement doué. Chacun a alors peur de ne pas être à la hauteur. C'est un frein pour le travail en groupe. Il en existe un autre, important, le besoin de se sentir unique. C'est toute la dialectique de l'identification et de l'identité : rechercher le même pour se reconnaître dans le regard d'autres semblables à soi, et revendiquer sa différence, y compris parmi ceux qui nous ressemblent. D'où l'attirance des surdoués adultes pour des rencontres en groupe et la crainte du ghetto qu'il pourrait représenter. Le groupe doit se situer dans cet équilibre, le pareil et le différent, et créer une dynamique créative où chacun se retrouve, où chacun se sente à la fois impliqué et concerné, seul, mais dans un processus d'identification à l'autre, rassurant. Le groupe sert de contenant pour exprimer ce que chacun a de plus intime dans un espace où l'on se sait, où l'on se sent, respecté et compris pour ce que l'on est, vraiment. Un travail en groupe, qui prend correctement en compte ces paramètres et la spécificité du fonctionnement de ces adultes en recherche d'eux-mêmes, est un formidable accélérateur de restauration de soi.
Gigi
Gigi

Messages : 905
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 48
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

........ Empty Re: ........

Message par Kadjagoogoo Jeu 1 Juin 2017 - 13:12

PJ, je t'interpelle ici, plutôt que sur l'une des dizaines de tes colonnes que tu as récemment décapitées, précisément car nous causons là de la relation avec les autres zèbres. Le prérequis à toute relation, c'est le respect élémentaire : le sien propre, et celui que l'on doit par principe à ses interlocuteurs potentiels. Et je tiens à te dire qu'en défigurant le forum comme tu le fais depuis quelques temps, en escamotant sauvagement tes posts et jusqu'aux titres de tes topics, tu foules au pied ces deux faces d'une même pièce. En effet, tu ne montres là aucun respect ni pour toi - ce qui est dommage - ni, surtout, pour les gens qui ont pris soin et temps pour répondre à tes fils de discussion - ce qui est pénible pour nous tous - et donc, aussi, pour ceux qui auraient été susceptibles de s'intéresser aux questions ici soulevées.
A propos d'interrogation, j'en ai donc une pour toi, fort logiquement : sabotes-tu ainsi tes tentatives de communication et de partage par ennui (cogitation rétrospective envahissante et paralysante), par doute (sujet que tu pensais initialement porteur/intéressant, puis moins par la suite ?) ou par découragement (trop peu d'échos [à ton goût] = frustration = dépit = renoncement = auto-sabotage/effacement) ? Non désolé
Kadjagoogoo
Kadjagoogoo

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum