Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par ifness le Dim 4 Sep 2016 - 0:25

J'ai voulu ce matin te rapporter des rose;
Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures close
Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir.

Les noeuds ont éclaté.Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées.
Elles ont ont suivi l'eau pour n'en plus revenir.

La vague en a paru ROUGE et comme enflammée.
Ce soir, ma robe encore en est toute embaumée.
Respires-en sur moi l'odorant souvenir.
....................................................(M.Desbordes.Valmore)

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par ifness le Dim 4 Sep 2016 - 0:42

J'ai introduit
par ce poème
le thème
d'un sujet passionnant,
brûlant.
Evidemment : que je suis féministe.(I'm a Man)
Evidemment : que..................................................................................


Mais je ne crois pas que
"la femme est l'avenir de l'homme", comme chantait Aragon via Ferrat.
J'ai pu l'espérer.
Je ne l'espère plus.
........................................................................
Je crois que nous n'avons pas inventé le nouveau paradigme.
Nous avons calqué nos rêves sur nos rêves de femmes.
mais : de quoi rêvent les femmes ?
............................................................
La nuit est venue, immense, et pure. Plus un bruit, plus un chat, plus une lumière humaine.
Les crêtes du Parnasse me dessinent le gigantesque et
sombre écrin d'un ciel brillant de constellations.
Je m'allonge dans l'herbe et guette patiemment le passage d'une étoile
filante.
S'il en vient une, je ferai un voeu.

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par ifness le Dim 4 Sep 2016 - 1:05

Un voeu.
Espérons que ce ne soit
ni celle de la jeune mariée,
ni celle de la belle promise....

flower

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par ifness le Dim 4 Sep 2016 - 7:43

A vous.

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par ifness le Mar 6 Sep 2016 - 22:59

Pas de suite.

Deux énormes fautes d'accord dans mes premières lignes : rédhibitoire ?

Le thème est très ouvert.
Je l'ai abordé en poésie, peut-être ai-je eu tort ?

Quoiqu'il en soit, je le poursuivrai.
Citant des femmes.

J'eusse préféré les lire, ici.

So long. I love you
Ifn.

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Weigela le Mer 16 Aoû 2017 - 2:43

Il y eut le féminisme. La reconnaissance de l'injustice. S'en suivit le militantisme. Le déséquilibre en naquit. Et la tentative de reconstruire un nouvel équilibre vint.
Puis il y eut le chaos. Des grands pas en arrière. Des grands pas en avant. C'est tout ? Non, aussi des grands pas sur le côté. Et aussi... sur l'autre côté. Et du sur place. Des gens qui  regardaient passer les autres sur un chemin différent. D'autres qui croyaient être sur l'un alors qu'ils étaient sur un autre. Et certains qui restaient plantés là. Décrit ça pourrait ressembler à une chorégraphie, vécu c'était plutôt une cacophonie. Cacophonie entre les habitudes, les sentiments, le raisonnement, les croyances.
Alors qu'espérer pour après ?
Une convergence, vers la reconnaissance de la différence...moyenne (en moyenne, les femmes sont plus...; en moyenne, les hommes sont plus ...), vers l'égalité dans les faits, vers la liberté de choix, qu'on soit homme ou femme.
Mais qu'arrivera-t-il ?
Weigela
Weigela

Messages : 983
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par ifness le Mer 16 Aoû 2017 - 16:51

C'est fou, ça : j'ai oublié 2 s d'entrée ! NUL !

@ fleurdesel
C'est bien, ce que tu écris.
Très synthétique, et on sent la réflexion en amont.

Ceci dit, je suis un peu plus âgé que toi,
et je n'ai pas, de fait, le même ressenti.
Je veux dire : quand on a parcouru un demi-siècle, on ne se rend pas compte,
mais on a parcouru une belle page d'Histoire.

Un exemple qui n'a rien à voir : j'étais môme, dans le village de ma grand-mère où je passais mes vacances, on travaillait avec des chevaux. On moissonnait à la faucheuse-lieuse. Il y avait de vieux paysans qui vivotaient sur 10 ha, avec 5 vaches. On allait chercher l'eau au broc à la fontaine, et mon père a installé lui-même l'électricité dans la maison.
Et ceci en Picardie, une région pas réputée comme pauvre sur le plan agricole !

Alors ce féminisme, oui, je l'ai vu se déployer.
Comme j'ai VU la transition vers une reconnaissance SOCIALE des homosexuel(le)s, mot qu'historiquement parlant je préfère à gay et lesbienne.
(Mon grand amour d'enfant, la jeune femme dont j'étais fou amoureux, une enseignante  sur les genoux de laquelle je me blotissais avec délices, mariée 2 fois, 2 fois divorcée, a fini sa vie avec son amiE, et mes parents n'y ont rien trouvé à redire. Smile
(Moi non plus, sûr !)

J'ai, en tant que mec des années 70, traduit mon féminisme en partageant complètement les responsabilités de maison, lessives, ménages, et enfants compris. C'était un combat que l'on menait, et mes amis en faisaient autant, et mes 2 fils, dorénavant papas, en font NATURELLEMENT autant, tout autre système leur semblant hors de propos.
...........................
Au cours des récentes décennies, j'ai eu peur. Il y avait régression.
P-ê pas pour les LGBT, pas en notre pays,
mais pour les femmes.
Il m'est arrivé de mettre ça sur le dos de l'immigration.
Les clips et autres mises en scène du monde hip hop/rap m'ont révulsé : ah ces femmes aux allures d'objets sexuels....
Ma fille fut (ado) fan, et je me révoltais : disputes à la maison, assez curieuses. pale
(je vous rassure, elle a changé.... Laughing ouf !)

Mondialisation aidant, le combat est-il devenu mondial, donc plus âpre et plus difficile ?
(En Europe, j'ai vu un pays, la Grèce, que je connais bien, progresser à pas de géant , vers le"féminisme". Ceci dans un contexte autre, l'orthodoxie régnant en maîtresse. )

Voilà. J'ai ajouté mon graindesel, fleurde  Wink

Comme je ne désire pas gloser seul ici (je le fais suffisamment à la maison),
A VOUS !

Et bisous.

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty utopie

Message par Ana1974 le Lun 13 Nov 2017 - 22:06

Je suis féministe (et femme) en ce que je défends l'égalité entre hommes et femmes.
Je prétends que nous sommes différents (physiquement, c'est indéniable) mais que cela ne devrait pas empêcher l'égalité. Mais je sais que c'est une utopie.
J'ai parlé avec des milliers de gens, hommes et femmes et le constat est affligeant : la plupart du temps, dans un couple, la femme sert de bonniche à l'homme qu'elle aime. Les hommes trouvent cela normal : les femmes sont tellement plus naturellement douées qu'eux pour remplir le lave-vaisselle, plier le linge, repasser, etc.
Les femmes trouvent cela normal - ce qui est pire encore ! - car elles ont depuis la naissance été conditionnées pour en être absolument convaincues.

Parfois, je rencontre une exception - comme mon ami Dom (un homme, un zèbre), qui est capable de faire le diner en semaine pendant qu'il envoie sa femme chez le coiffeur, alors qu'il est salarié et elle femme au foyer - et je me prends à rêver... Et si moi aussi je rencontrais quelqu'un comme ça ???
Mais je me rappelle vite de mes expériences, de celles de mes amies et collègues, voisines et autres rencontres d'une discussion.
Je fais du sport, un sport d'hommes bien sûr (à 65%), et ce à quoi j'assiste quand je m'entraîne est le reflet de note société : la domination masculine et virile des pauvres créatures vaines, fragiles et souvent stupides que nous sommes, nous les femmes... Heureusement que nous sommes appétissantes, on (les hommes) nous pardonnerait (presque) tout rien que pour cela.
Je ne crois pas qu'un jour, il existera une société totalement, parfaitement égalitaire entre les hommes et les femmes.
Et si toutefois je me trompais, je suis certaine de ne jamais vivre assez vieille pour la connaître.
Ana1974
Ana1974

Messages : 52
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 46
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Ana1974 le Lun 13 Nov 2017 - 22:07

Mais des hommes tels qu'Ifness nous permettent de rêver...
Ana1974
Ana1974

Messages : 52
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 46
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Beautymist le Lun 13 Nov 2017 - 22:30

Ana1974 a écrit:Mais des hommes tels qu'Ifness nous permettent de rêver...

ou comme ton ami Dom...

(perso j'en suis à ça Sad concernant les violences au quotidien subies par les femmes, moi y compris)
Beautymist
Beautymist

Messages : 1687
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 47
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Ana1974 le Mar 14 Nov 2017 - 21:15

Beautymist, la violence physique de certains hommes envers des femmes est la pire honte de cette moitié de l'espèce humaine. A leur place (celle des hommes), je combattrais activement et par tous les moyens ce fléau qui salit les hommes, tous les hommes.

J'espère que tu parles au passé.
Ne compte sur personne pour t'aider.
Si ça continue, tu dois y mettre fin.
Tu dois partir, emmener tes enfants si tu en as.
Tu dois porter plainte.

Ou bien tu profite de son départ au boulot pour changer les serrures. (A mon avis, partir est moins dangereux.)

Les gens n'ont aucun courage, hommes et femmes confondus.
Toi seul peut et doit t'aider.
La solitude c'est la réalité de l'être humain. Même si on la déguise, même si on l'ignore, elle est là. Tous trop différents. Et les zèbres plus encore que les autres.

Je t'en prie. La condition de femme battue n'est possible que si la femme se laisse faire.
Va porter plainte.
Ne te laisse pas faire.
Ta vie t'appartiens.
Ana1974
Ana1974

Messages : 52
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 46
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Beautymist le Mer 15 Nov 2017 - 20:41

Ana1974 a écrit:Beautymist, la violence physique de certains hommes envers des femmes est la pire honte de cette moitié de l'espèce humaine. A leur place (celle des hommes), je combattrais activement et par tous les moyens ce fléau qui salit les hommes, tous les hommes.

J'espère que tu parles au passé.
Ne compte sur personne pour t'aider.
Si ça continue, tu dois y mettre fin.
Tu dois partir, emmener tes enfants si tu en as.
Tu dois porter plainte.

Ou bien tu profite de son départ au boulot pour changer les serrures. (A mon avis, partir est moins dangereux.)

Les gens n'ont aucun courage, hommes et femmes confondus.
Toi seul peut et doit t'aider.
La solitude c'est la réalité de l'être humain. Même si on la déguise, même si on l'ignore, elle est là. Tous trop différents. Et les zèbres plus encore que les autres.

Je t'en prie. La condition de femme battue n'est possible que si la femme se laisse faire.
Va porter plainte.
Ne te laisse pas faire.
Ta vie t'appartiens.

Il s'agit d'un inceste mère-fille (donc non les hommes n'ont pas l'exculsivité de la perversité. elle est aujourd'hui décédée, mais continue à me pourrir la vie depuis sa tombe.
Il y a eu des viols à répétition depuis la petite enfance, avec la complicté de toute la famille proche.
Porter plainte et faire de nombreuses autres démarches n'a servi à rien, pire ça s'est retournée plus d'une fois contre moi.

C'est peu dire que j'ai LA RAGE et que j'en veux à ces professionnels du système judiciaire qui re-traumtisent des victimes en état de choc et qui n'en peuvent plus.

Et fuir ? J'en aussi assez.

Encore heureux que j'ai pas fair d'enfants, histoire de ne pas les entrâiner dans cette galère, mais c'est encore moi qui suis punie : pas de vie privée, ni de vie familiale, ni de vie amoureuse, ni de vie professionnelle, ni de vie amicale (tout le temps malade et dieu sait que j'ai essayé toutes les thérapies pissibles et imaginables), bref... j'existe à peine, comme tant d'autres. Les professionnels du médico-social m'en rajoutent une couche en me donnant des conseils contradictoires... je ne leur dis pas bravo ! Ils s epermmetent de juger, de critiquer et de faire la morale !!!
Beautymist
Beautymist

Messages : 1687
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 47
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Beautymist le Mer 15 Nov 2017 - 20:46

Et je ne suis pas uen femme battue... quel cliché ! La maltraitance (psychologique et autre...) c'est insidieux ET invisible aux yeux de tous.

Je voudrais pas être dans l'amertume, mais j'y suis quand même :

C'est facile de dire de fuir (pour aller où ? avec quelles forces ? quelles ressources (ma propre famille m'a escroquée et je n'ai pas d'argent) alors que je suis isolée, terrorisée, malade et à pied.

Beaucoup trop choquée pour re-déménager uen énième fois... pour mieux attirer à nouveau des violents et de s prédateurs. Y'EN A MARRE.

Les DSK et autres Harvey Weinstein, je les ai dans mon salon, dans ma chambre à coucher, partout et je ne les ai pas choisis : ce sont les membres de ma propre famille.

et quand je sors dans la rue (seule forcément) en plein jour ? Harcèlement de rue incessant (je suis belle, grande, brillante et ne passe pas inaperçue...) et ce dans l'indifférence générale). et les gendarmes qui disent "c'est un conflit privé débrouillez-vous toute seule..." Ben voyons.

L'inceste tue et l'inceste rend fou mais tout le monde s'en fout !!!

PS: il existe des psys sans scrupule qui couchent avec leurs patientes victimes de viol... Qu'ils essaient donc un peu avec moi pour voir !


Dernière édition par Beautymist le Mer 15 Nov 2017 - 20:51, édité 1 fois
Beautymist
Beautymist

Messages : 1687
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 47
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Beautymist le Mer 15 Nov 2017 - 20:47

Je suis au courant que la plupart des gens sont lâches et hypocrites, merci...
Beautymist
Beautymist

Messages : 1687
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 47
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par ifness le Jeu 23 Nov 2017 - 19:59

Ces temps-ci (oui, les temps rôdent...)

je me suis posé une foultitude de
questions
en rapport avec le thème.

En tant que mâle Embarassed Twisted Evil Evil or Very Mad Rolling Eyes
j'ai eu pas mal de problèmes à "être", en fait.

J'ai toujours haï le schème admis et dominant, depuis ma préado,
et bien qu'hétéro total,
et ça m'a posé bien des problèmes existentiels.

A un point tel que, parvenu à mon âge (dirait Du Bellay)
j'en suis dépité, un brin aigri, et je choisis mes pauvres mots.

Je lis, je comprends, j'entends, j'empathise
(y compris avec les homophobes)
mais
moi, ça me sert à quoi, dans MA vie ?

J'ai été "victime" d'approches pédophiles. Jadis.
Et alors ? Que dois-je en penser ?

En penser : j'ai philosophé grave.
Et relativisé. Les graves (bis) philosophes de l'Antiquité n'avaient-ils point
une autre approche, dont on peut s'inspirer pour ??????

Questions.
Je ne suis que questions.

Moi, j'ai été le témoin (avec une autre "témoigne" quel féminin ?)
d'une maltraitance d'une femme envers un homme.
Mon père.

Mon frère (+ jeune) a été battu et traité de sale pédé
parce qu'il courait (en short) pour préparer son marathon.

Moi, ça va !
J'ai pas envie de battre une femme !
Je passe l'aspi, je repasse le linge,
je faisais des bisous et je racontais des histoires à mes enfants,

QUI
QUI dois-je Etre ?

Je ne sais plus. Aidez-moi.

NB. Je suis doux, j'adore les arbres,
et j'ai été très étonné lorsqu'une femme aimée m'a dit un jour
"Viens, j'ai envie de toi".
J'avais...un certain âge.
Et, oui, ce fut bon, et doux, et fort, et long.
(Elle me connaissait d'avant.)

Bisous à toutes et tousses.

Je vous aime.

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Heldé le Ven 24 Nov 2017 - 22:31

Je suis féministe (et femme) en ce que je défends l'égalité entre hommes et femmes.
Je prétends que nous sommes différents (physiquement, c'est indéniable) mais que cela ne devrait pas empêcher l'égalité. Mais je sais que c'est une utopie.

Je me permets d'intervenir sur ce fil. Je suis toujours interloqué d'entendre (ou lire en l'occurence) une femme prôner l'égalité homme/femme. De quelle égalité est-il question au juste??? J'avoue que le but de la quête m'échappe. Quel serait l'intérêt pour une femme de tendre à devenir l'égal d'un homme??? A quel(s) niveau(x)?

J'ai parlé avec des milliers de gens, hommes et femmes et le constat est affligeant : la plupart du temps, dans un couple, la femme sert de bonniche à l'homme qu'elle aime. Les hommes trouvent cela normal : les femmes sont tellement plus naturellement douées qu'eux pour remplir le lave-vaisselle, plier le linge, repasser, etc.
Les femmes trouvent cela normal - ce qui est pire encore ! - car elles ont depuis la naissance été conditionnées pour en être absolument convaincues.

Alors là, j'ai dû vraiment mal chercher car je ne suis jamais tombé sur ce genre de phénomène. Bien au contraire... La femme serait une boniche conditionnée?? Les quelques jeunes femmes que j'ai croisé sur ma route s'efforçaient ( plus ou moins consciemment d'ailleurs) justement à en être le contre-exemple... Pour moi, le conditionnement est justement l'inverse de celui évoqué! Alors comment expliquer ces deux constats opposés??? Mauvaise pioche de ma part?? Qui pour éclairer ma lanterne??  

Je ne cherche en ces lignes qu'à comprendre un peu plus le point de vue, la vision des femmes et des féministes sur le sujet car l'intérêt porté à bon nombre de points, comportements et préceptes m'échappent finalement.

La communication écrite est parfois sujette à mauvaise interprétation, mais ayez l'assurance, Mesdames, que le ton employé est cordial et puissiez vous bien accueillir le bien-fondé de ma requête.
Heldé
Heldé

Messages : 652
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par Fata Morgana le Ven 24 Nov 2017 - 22:48

Je ne suis plus féministe depuis que des n'importe quies m'ont traité de porc. C'est mal ? Je m'en branle !
A ce propos je me demandais: quelle orthographe faut-il adopter pour complaire à Amanda Lear ?
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ? Empty Re: Le féminisme ? Evidemment ! Et ensuite ?

Message par ifness le Dim 26 Nov 2017 - 17:23

Ce fil est
passionnant.
Trop passionnel ?

Il achoppe semble-t-il sur.....

Duuur, le sujet.

J'essaie de recentrer le thème :

oui, le féminisme.
Mais qu'est-ce ? (j'ai tout relu, je sais..... Smile )

Je reste féministe, parce que.... (plein de raisons).

Oui, reste à définir : l'égalité. L'egalite.

Car l'égalité entre un "noir" et un "blanc", entre un "jaune" et un "arabe",
FACILE.

Mais entre 2 êtres différents, tels qu'un mâle
et une femelle
c'est + dur.

Je pense que
philosophiquement,
c'est le point d'achoppement.

Nous sommes égaux, mais différents (ne serait-ce que génétiquement, niveau ADN)
(NB. Bien + différents qu'un "noir" et un "blanc".)

Alors : égalité ?

Oui, devant la Loi.
La Loi doit énoncer des principes intransgressables.
Nous sommes des êtres humains à égalité parfaite, sans aucun déni possible.

Quant aux règles de vie...
bon, je n'ai jamais pu allaiter, à mon grand regret.
Je n'ai jamais accouché, et j'en fus marri. Laughing (C'est vrai, en +)

Je suis hétérosexuel : je suis attiré/séduit/fasciné par l'esthétique féminine.
Dois-je remettre en cause ce constituant du Moi ?
((Provoc : à la limite, j'ai envie de toucher le cul d'une fille. OOOOh !!!!
Mais je crois que des homosexuel(le)s me comprendront.))

J'ai passé ma vie (enfin, pas toutes : des femmes m'ont aidé)
à refréner mes désirs
pour rester dans les normes,
pour être un mec bien
pour..........
J'ai foutu ma vie en l'air. (Enfin : pas toute.)

....................................................................................................
Dans le cadre du fonctionnement social,
à 100/100 d'accord, une femme = un homme.
Une femme = respect comme un homme.
(Je ne me suis jamais, issu de culture française/catholique, posé la question mais p-ê merci Papa ?)

...............In the private life (je cite L.Cohen)
quoi ?

La Loi doit prédominer, sans exclusive (cf et merci à Marcela Iacub)

Et puis : la liberté. Dans le cadre de la Loi Juste.

(Oui, j'ai connu des cas de harcèlement sexuel d'un homme par une femme,
y compris dans l'espace conjugal !!!!!
Alors soyons justes !)

So long.
Ca suffit.
Smile  Embarassed  I love you

J'en ai assez dit pour l'heure.

Le sujet est passionnant.
QUI passionne-t-il ?

a vous de le dire

ifness

Messages : 2981
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 97
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum