Moins réactifs à la drogue?

5 participants

Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Moins réactifs à la drogue?

Message par BlueShift Mer 15 Juin 2016 - 14:22

Etes-vous plutôt réactifs à l'alcool et à la drogue? Ou au contraire, très résistants?

(N'utilisez pas ce sujet comme excuse pour vous griller les neurones avec des substances illicites, hein? je décline toute responsabilité si vous décidez de tester pour "la science" !!)
afro

J'ai récemment testé le cannabis (par curiosité, ça m'a jamais intéressée).
Verdict: tout le monde plane, sauf moi. J'ai pourtant pris la dose des habitués (ils avaient commencé par me faire un truc soft avec plein de tabac et j'ai à moitié étouffé avec, tellement je déteste la clope), et les seuls effets que j'ai observés, c'est que j'avais très soif et vaguement le vertige (franchement ennuyeux).

Idem avec les space cakes: un très vague vertige le deuxième jour, et ça s'est atténué jusqu'à "plus rien" les deux jours suivants.

Je n'ai pas l'intention d'expérimenter avec les drogues dures, mais je me demande quand même si c'est une caractéristique zèbre, ou si c'est juste moi.

Des expériences à partager?
BlueShift
BlueShift

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 39
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Croquinette Mer 15 Juin 2016 - 15:54

Absolument pas réactive ni à l'alcool, ni au cannabis...

Le cannabis, légère diminution du flux de pensée, impression que les idées s'enchainent "normalement", j'entends une par une et non en explosion fulgurante... Mais possibilité d'une consommation très importante sans effets secondaires majeurs.

L'alcool, légère désinhibition, pas de modification de la personnalité, consommation potentiellement très importante avec peu d'effets. (Je suis toujours debout en train de danser quand tout le monde s'écroule, je peux avoir une discussion tout à fait cohérente en ayant bu 10 verres).

Je suis septique concernant le fait que tout celà soit imputable à la zébritude...
Croquinette
Croquinette

Messages : 7
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : ROUEN

Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Kass Mer 15 Juin 2016 - 16:06

quel niveau de thc, le cannabis ? cultivé sous lampe ? avec intrants ?
si ça se trouve on t'a fait fumer des feuilles.

sinon la toute première fois (et aussi la deuxième), ça m'avait pas fait grand chose.
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Invité Mer 15 Juin 2016 - 16:26

Mes expériences en la matière sont limitées, mais pareil: faible réactivité. Je résiste moins à l'alcool qu'autrefois, mais c'est surtout que cela me fatigue et m'ensommeille, plutôt que de m'amener à des conduites anormales. Dans mes folles années étudiantes, bien qu'ayant souventes fois descendu des doses assez gratinées, il ne m'est arrivé qu'une fois de ne pas me souvenir de tout de A à Z.
Je suis tenté de le relier avec une très faible réaction, également, aux médicaments tels qu'anxio et antidépresseurs (à mon grand dam, car je suis passé par des phases douloureuses où j'en aurais bien eu besoin). J'ai eu, et dans la durée, des traitements de produits dont j'étais censé respecter scrupuleusement le dosage, ne jamais oublier la prise, ne surtout pas arrêter abruptement... Résultat: très peu d'effets secondaires au début, mais quasiment pas d'efficacité non plus. En revanche, je pouvais arrêter, reprendre, prendre à éclipses, de manière totalement anarchique, sans jamais constater de différence sensible ni d'effet non désiré du genre problème de sevrage. En gros: drogues et psychotropes pour moi ça n'a pas plus d'effet sur le fonctionnement cérébral que des anis de Flavigny.
Un toubib m'avait dit une fois que ce devait être une affaire de récepteurs. Nous n'avons pas tous dans nos cellules autant de récepteurs utilisés par ces molécules et certains en ont peu, de sorte que, pour le meilleur et pour le pire, ces produits sont aussi inefficaces qu'une clé devant une porte sans serrure.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Invité Mer 15 Juin 2016 - 18:09

Testé une fois le cannabis (ne me demandez pas quoi - je sais juste que c'était top qualité). Genre 2 taffs. Pire expérience de ma vie. Il ne s'agit pas d'un bad trip : après discussion tout ce que j'ai décris comme sensations semble être ce qui est recherché (perte de contrôle ...)
Sans déconné j'ai ne voyais même plus net, j'ai cru que je devenais aveugle (entre autre choses -_-').

Hypersensibilité ici (aux médocs également). Par contre l'alcool non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Invité Mer 15 Juin 2016 - 18:19

Un peu comme Sethlans. J'ai testé le cannabis une seule fois (2 taffes). C'est comme si j'avais perdu toute volonté. Je me suis retrouvée dans une soirée à me faire coller par un dégueulasse, ma tête me criait de me dégager, mais j'étais complètement incapable de le faire. Très désagréable.

Je suis également sensible aux médicaments. Les ISRS qui sont sensés ne faire effet qu'au bout de 3 semaines m'ont mis dans le coltard les 3 premiers jours, c'était violent.

Pour l'alcool, c'est différent. Question d'habitude peut-être, mais ça va très vite. 2 verres suffisent à me brouiller.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Croquinette Jeu 16 Juin 2016 - 11:05

A priori aucune corrélation donc... Enfin, nous sommes un échantillon ridiculement représentatif.

"quel niveau de thc, le cannabis ? cultivé sous lampe ? avec intrants ?
si ça se trouve on t'a fait fumer des feuilles."

Non, des fleurs bien concentrées en THC, pures sans tabac, pipe ou bang... C'est censé être assez efficace tout de même...^^
Croquinette
Croquinette

Messages : 7
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : ROUEN

Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Kass Jeu 16 Juin 2016 - 11:42

Sethlans a écrit:après discussion tout ce que j'ai décris comme sensations semble être ce qui est recherché (perte de contrôle ...)

ça m'étonne beaucoup que ce soit la perte de contrôle qui soit recherchée... si c'est pour ça faut rester à l'alcool Laughing
au contraire, moi ça me donne plus de contrôle, plus de concentration - mon cerveau s'éparpille moins.
j'ai passé le test chez mensa après 10 ans de conso quotidienne, faut croire que mes capacités cognitives n'ont pas trop souffert Laughing


Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par BlueShift Jeu 16 Juin 2016 - 12:15

Croquinette a écrit:A priori aucune corrélation donc... Enfin, nous sommes un échantillon ridiculement représentatif.

"quel niveau de thc, le cannabis ? cultivé sous lampe ? avec intrants ?
si ça se trouve on t'a fait fumer des feuilles."

Non, des fleurs bien concentrées en THC, pures sans tabac, pipe ou bang... C'est censé être assez efficace tout de même...^^

Pour ma part j'étais avec des "connaisseurs" qui choisissent leurs Coffee Shops avec beaucoup de soin, on était à Amsterdam Smile
Donc je sais que c'était de la bonne qualité et bien concentré (à en juger par l'effet sur eux). Pour le reste...j'y connais rien.

Je détesterais perdre le contrôle. Ca me rendrait dingue, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'ai JAMAIS été saoule de ma vie.
1) j'en vois pas l'intérêt
2) je ne pourrais pas supporter l'idée d'être vulnérable, de ne plus avoir de contrôle sur mes actes ou mes paroles, et surtout, de ne pas me souvenir clairement de ce qui m'est arrivé...

Oui, visiblement les expériences varient fort.
Ca n'en reste pas moins intéressant  Very Happy
BlueShift
BlueShift

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 39
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Invité Jeu 16 Juin 2016 - 12:25

Kass a écrit:au contraire, moi ça me donne plus de contrôle, plus de concentration - mon cerveau s'éparpille moins.
C'est surprenant Kass. Le cannabis n'entraîne  pas une baisse de la mémoire et de la concentration normalement ?

Perso je suis très sensible à tout : drogue, alcool, caféine. Je réagis vite.
Je suis économique ^^
Mon pire souvenir c'est avec un space cake. Mon coloc venait de le sortir du four, ma copine et moi en avons goûté une part. Et après nous sommes parties à un dîner entre amis. On rigolait comme des bécasses pour un rien (ça a vexé les autres qui pensaient qu'on se foutait d'eux). Et en rentrant la descente a été pénible, je frissonnais, j'arrivais plus à parler.

J'ai du mal aussi avec ce qui m’empêche de garder le contrôle, alors que ce soit alcool ou drogue, c'est toujours avec modération.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Invité Jeu 16 Juin 2016 - 12:33

On rigolait comme des bécasses pour un rien (ça a vexé les autres qui pensaient qu'on se foutait d'eux). Et en rentrant la descente a été pénible, je frissonnais, j'arrivais plus à parler.

Tu fais pas une bonne junkie Parisette, non. Tu t'es fâchée avec tes amis ou tu leur as juste dit que tu t'étais droguée? Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Kass Jeu 16 Juin 2016 - 12:58

Parisette a écrit:Le cannabis n'entraîne  pas une baisse de la mémoire et de la concentration normalement ?

peut-être, j'en sais rien, j'ai pas vu d'étude vraiment digne d'intérêt pour l'instant - si ça se trouve, avant, j'étais TTTHQI... zut alors  Rolling Eyes

j'avais lu un truc sur les effets du cannabis sur les personnes souffrant de TDAH (suis pas très d'accord avec la définition de ce trouble, en tout cas je ne m'y reconnais pas, mais bref), et il semblait que sur eux, c'était différent, les effets étant généralement plus positifs que négatifs.
j'avais aussi lu un truc sur les récepteurs à cannabinoïdes il y a longtemps.

on est vraiment tous câblés différemment, comme si il existait une substance particulière "adaptée" à chaque profil (pour ne pas dire chaque névrose...).
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par RupertDrop Jeu 16 Juin 2016 - 14:34

BlueShift a écrit:
Verdict: tout le monde plane, sauf moi. J'ai pourtant pris la dose des habitués (ils avaient commencé par me faire un truc soft avec plein de tabac et j'ai à moitié étouffé avec, tellement je déteste la clope), et les seuls effets que j'ai observés, c'est que j'avais très soif et vaguement le vertige (franchement ennuyeux).

Idem avec les space cakes: un très vague vertige le deuxième jour, et ça s'est atténué jusqu'à "plus rien" les deux jours suivants.



Ton organisme a besoin de plusieurs administrations et d'un certain temps pour apprendre a metaboliser de maniere efficiente les cannabinoides, ceci s'effectue en partie a travers le foi si ma mémoire est bonne..., pour les rendre pleinement psicoactifs.

Voilà pourquoi les premières interactions avec cette molécule ne sont pas concluantes.

Ensuite il est vrai que le cerveau dispose de toute une serie de recepteurs plus ou moins spécifiques a divers substances psicoactives. Chaque personne possédant une configuration neurochimique particulière, nous montrons plus ou moins d'affinité avec une molecule ou une autre. Dans le chamanisme, les chamans reconnaisent les plantes comme une entíté, une divinité, leur attribuant différentes propriétées et interactions selon le "biotype" des "patients".

Dans mon cas je suis hypersensible a la majorité des substances dites "drogues" que j'ai pu experimenter dans mes recherches passées.

Dire aussi que l'approche a ce sujet influe enormément, les expériences diffèrent selon si le point de vue est purement recréatif a celui d'une recherche plus consciencieuse...

Quoi qu'il en soit, pour tout usagé quelqu'il soit, le dosage est extrêmement important.
RupertDrop
RupertDrop

Messages : 649
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 39
Localisation : Saint Raphaël

Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Invité Jeu 16 Juin 2016 - 19:40

@Kass:

Kass a écrit:
peut-être, j'en sais rien, j'ai pas vu d'étude vraiment digne d'intérêt pour l'instant - si ça se trouve, avant, j'étais TTTHQI... zut alors  Rolling Eyes
Console
Un de perdu, deux de retrouvés...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moins réactifs à la drogue? Empty Re: Moins réactifs à la drogue?

Message par Gwel56 Jeu 16 Juin 2016 - 20:31

Perso, le bédo marche bien sur moi tant que je n'en prend pas souvent, si ça devient régulier, presque plus d'effet agréable, juste de la fatigue. Pour que ça reste cool, bien espacer les joints, c'est plus économique, meilleur pour la santé et pour la défonce.
Ce que ça m'apporte est de laisser un peu plus mon esprit vagabonder sans être trop emmerdé par ma rationalité, ça me fait cogiter, mais de travers et c'est assez plaisant.
Pour l'alcool je rechercherais plutôt la perte de contrôle, mais même ivre mort, j'y arrive pas, même les soirées entières que j'ai passées sans plus aucun souvenir ne semblent pas modifier mon comportement, et quand je demandais inquiet ce que j'avais fait comme conneries à mes potes, personne ne semblait avoir remarqué que j'étais différent...la lose quoi.
Mouarf, j'm'en fumerai bien un ptit mais mon fournisseur est en rade...
Gwel56
Gwel56

Messages : 134
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 40
Localisation : Hautes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum