La ConScience de Soi

+3
Hugues
Bibo
EmiM
7 participants

Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty La ConScience de Soi

Message par EmiM Lun 9 Mar 2015 - 19:25

Qu'est ce que la ConScience ?

Like a Star @ heaven préfixe "con" = avec,          [Du latin con- (« avec, tous ensemble, tout »), préfixe dérivé de cum (avec).]
Like a Star @ heaven et science = savoir,           [Du latin scientia (« connaissance »), lui-même du verbe scire (« savoir »).]
Like a Star @ heaven donc ConScience = Avec Savoir

Je pense que pour avoir conscience de Soi, il faut se connaître et se comprendre un minimum...
Ces vidéos peuvent vous apprendre certaines informations sur nos modes de fonctionnement, afin d'être conscient de Soi

Voir aussi : Mettre des mots sur nos maux
Outils pour se connaître et mieux communiquer

Le fonctionnement des émotions éclairé par les neurosciences


L'irrationalité expliquée par la neurologie :

Biais cognitif en pagaille, par psychomédia:




           


   


     




Dernière édition par EmiM le Mar 10 Mar 2015 - 18:51, édité 8 fois
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Bibo Lun 9 Mar 2015 - 20:29

Je sais que ce n'est pas le centre du débat, mais rien n'évolue pour (au sens du but).
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 33
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Lun 9 Mar 2015 - 20:49

je veux bien faire un effort, mais va falloir développer ta pensée Bibo... Rolling Eyes
Tu dis qu'on ne peut pas évoluer --> pour soi, pour vivre bien, pour grandir, pour acquérir des compétences, pour améliorer ses relations aux autres, pour se dépasser, pour développer sa conscience, pour changer ??? scratch
Et si tu peux faire le lien avec la vidéo, je veux bien Very Happy
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Bibo Mar 10 Mar 2015 - 9:15

Je parlais de l'évolution biologique, comme elle est évoquée dans la video, celle qui prend forme sous le terme de sélection naturelle (dans son acceptation la plus générale).
Il y a un argumentaire "latent" dans la vidéo qui explique que nous sommes fait pour être empathique, social et ouvert à l'autre, comme si cela avait été la raison nécessaire de notre apparition et la finalité de notre évolution (s'il n'est pas évident (l'argumentaire "latent"), je ré-ecouterais et ferais des quotes). Ca donne l'impression d'un état de nature voulu, "déterminé pour" par on ne sait quelle loi, qui doit nous inciter à agir dans ce sens avec le risques d'être (si nous n'agissons pas en accord avec ces fonctions naturelles) considéré comme vivant de manière contre-nature.
C'est un type d'argumentaire que l'on retrouve chez certains végétariens, du type "parce que nous avons de grosses molaires et un peu de mal pour digérer la viande, alors c'est une preuve que nous sommes fait pour manger des légumes et des fruits uniquement, donc vous devriez tous arrêter la viande, c'est contre votre nature".
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 33
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Mar 10 Mar 2015 - 9:35

Alors, en effet il faudrait que je ré-écoute la vidéo, pour être attentive à ta perception.
Cependant est-ce la vidéo qui sous-entend cela, ou ne fait-elle que retransmettre ce qui est déjà considéré comme tel dans d'autres domaines...
D'après ce que tu dis, cela me fait penser à un reportage/documentaire que j'ai vu sur l'évolution des hommes ; le commentateur était anthropologue, il me semble, et il expliquait que ce qui avait permis à l'homme de devenir celui qu'il est, au lieu de rester un animal (un singe), c'est notre cerveau limbique, que nous possédons et avons développé quand les autres espèces n'en ont pas.
Je comprends parfaitement ce que tu dis Bibo, mais je pense qu'il faut connaître et comprendre le cerveau humain, d'un point de vue global pour juger de ce qui est implicite ou non. Si ce que tu considères implicite est en fait reconnu dans d'autres domaines scientifiques, alors le ton de la vidéo te dérange et c'est concevable, mais ce n'est pas pour autant que l'information proprement-dite est erronée. Elle est juste transmise sous une forme qui peut être mal appréhendée par certains.
Pour me gaver de neurologies/neurosciences à travers différentes approches, depuis ma découverte de la douance, je n'ai rien vu dans cette vidéo qui ne soit déjà formulé, observé et étudié par d'autres dans ce domaine, si on s'en tient aux neurosciences "pures".
On peut remettre en question les liens qui sont fait entre neurosciences et conscience de Soi, mais pas ce qui concerne ce qui est sur le cerveau.
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Mar 10 Mar 2015 - 11:08

Conférence Cyclope du 11 février 2015 avec Stanislas Dehaenne, Professeur au Collège de France, chercheur en sciences cognitives à Neurospin (CEA-I2BM)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Mar 10 Mar 2015 - 11:10

C'est en regardant celle-ci que j'ai trouvé l'autre Very Happy
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Mar 10 Mar 2015 - 14:43



Ce soir sur France 2 Les pouvoirs extraordinaires du corps humain
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Bibo Mar 10 Mar 2015 - 15:07

Le fait que quelque chose, un argument ou des théories provenant d'autres domaines, soit utilisé implicitement ou explicitement ne m'embête pas, au contraire, le recoupement épistémologique est une force.
Ce qui m'embête c'est quand les raisonnement sont erronés ou énoncés comme vérité alors qu'ils sont non réfutables.
EmiM a écrit:
D'après ce que tu dis, cela me fait penser à un reportage/documentaire que j'ai vu sur l'évolution des hommes ; le commentateur était anthropologue, il me semble, et il expliquait que ce qui avait permis à l'homme de devenir celui qu'il est, au lieu de rester un animal (un singe), c'est notre cerveau limbique, que nous possédons et avons développé quand les autres espèces n'en ont pas.
Concernant ton exemple, une analyse objective dirait : Il y a des différences entre espèces de manière générales. Il y a des différences entre l'être humains et le reste des primates. Une de ses différences concerne une partie du cerveau identifié comme le système limbique. Ensuite, tu peux citer les caractéristiques de cette partie du cerveau, dans quels processus cela entre en jeux etc ... et tout cela sera vrai.
Mais dire que "nous avons développé" un telle chose est un mauvais raccourci, de même que relier le dévelopmeent d'une telle chose à l'explication d'une situation actuel (relation de cause à effet) est erroné. En fait, on ne sait pas, il y a bien trop de variables en jeux.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 33
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Mar 10 Mar 2015 - 15:26

@bibo:
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Bibo Mar 10 Mar 2015 - 18:03

Quand on me demande de développer, je développe.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 33
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Hugues Mer 11 Mar 2015 - 4:19

C'est uns sujet vachement intéressant , par contre plus je m'y intéresse plus j'ai l'impression d'être anormale

A chaque fois que je vois une étude qui dit le cerveau fonctionne comme ca et que je regarde mon mode de fonctionnement qui n'a aucun rapport, surtout au niveau de l'inconscient qui est censé décharger totalement la conscience, je remarque toujours les details qui ne sont normalement pas important pour le cerveau, pour quoi moi ca me saute aux yeux si le cerveau est censé n'en avoir rien a foutre ?

Bref ca me rend fou

Hugues

Messages : 291
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Mer 11 Mar 2015 - 4:37

j'ai entendu y'a pas longtemps, je ne dirai pas ou, je m'en rappelle pas d'ailleurs, que la psycho au sens large du terme étudiait justement ce concept de "conscience"
C'est un domaine très peu étudié et exploré, d'ou l'intérêt des sciences de psychologie expérimentale de creuser pour peut être découvrir des "choses" intéressantes...

rien à voir, mais le gars en question, un belge, parlait de greffe de cerveau^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Zarbitude Ven 13 Mar 2015 - 13:26

J'aime bien pratiquer la méditation de pleine conscience. C'est un exercice assez facile à réaliser.

http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/12/meditation-pleine-conscience-explications_n_3070940.html
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 8895
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Sam 14 Mar 2015 - 16:22

En partage...

Réincarnation : Quand la physique quantique rejoint la mystique orientale:

Une science pas si rationnelle:

Esprit et matière :


Nos pensées et nos intentions influencent-elles la réalité ?
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par krapopithèque Sam 14 Mar 2015 - 18:33

savoir avec ou savoir sans ?:
krapopithèque
krapopithèque

Messages : 2295
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 72
Localisation : sud

https://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Sam 14 Mar 2015 - 18:40

Cette histoire est joliment racontée sur le fil "Outils pour se connaître"... C'est drôle... Very Happy
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Mar 24 Mar 2015 - 11:47

Le subconscient : un ami qui vous veut du bien:
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Zarbitude Mar 24 Mar 2015 - 13:02

Génial, j'adore Alfred. Moi je l'appelle mon Pote en Ciel mais j'aime bien aussi Interne-Etre-Explorer.
On s'en fiche, c'est la même chose Razz
Dieu, c'est la même chose....exactement !
Moi j'ai fait la connexion avec Lui il y a quelques années , comme ca, par hasard Wink
Ensuite c'est vrai, j'ai essayé de me reconnecter en toute conscience. Et ca fonctionne plutôt bien....
Quoi? Non, ca fonctionne super!!!
C'est effectivement un ami, mon meilleur âme-i, même!
Que ferais-je sans Lui?
Je n'ose même pas l'imaginer.
Les exemples de ses interventions sont nombreuses dans ma vie. Tellement nombreuses !
Il suffit de lui "tenir la main".
Je peux parler des conditions qui sont nécessaires pour effectuer cette connexion. Pas besoin de lire le livre ( qui doit certainement être génial! Chais pas, j'le sens Wink )
La première condition c'est en effet le lâcher prise, décrit dans le texte: ne plus y penser.
Ou plutôt ne plus y "réfléchir".
L'intelligence ne sert à rien dans ce cas-là. Je dirais même qu'elle est une sorte de frein.
D'autres conditions?
Y croire, croire que cet interne-Etre-Explorer existe.
Ecouter ce qui vient de l'intérieur. Pour cela, faire le silence, ne plus se laisser contaminer par l'extérieur.
Quoi d'autre ?
L'aimer, le remercier d'avance, lui faire confiance. C'est un ami bon sang!
Ouais bon, j'm'emballe Very Happy
Calme, Zarbi, calme....
T'es trop géniale, EmiM, merciiiiiiiiii Razz
Toi aussi, j't'm I love you I love you
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 8895
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Jeu 22 Oct 2015 - 12:33


Je remercie Harpo d'avoir posté cette vidéo sur le fil Le degré d'introspection est il mesurable ?



Au début, de part le titre "Ce que mes gènes disent de moi" j'ai craint que la génétique soit l'excuse/l'explication/la justification à/de tout et puis finalement cela m'a fait grandement plaisir parce que même s'ils n'emploient pas les mots, ils parlent bien de la plasticité du cerveau et de l'épigénétique.
Souvent sur des sujets, les gens ramènent tout aux gênes, où l'implicite du déterminisme fatale s'insinue insidieusement et je déteste ces discours qui viennent dire : "on ne peut rien faire c'est génétique, c'est ainsi c'est génétique, oui mais on peut pas lutter contre la génétique..." etc, comme si la génétique était la réponse à tout et surtout qu'elle venait nous déresponsabiliser de nous-même. Et à chaque fois que je suis confrontée à ce type "d'arguments" qui n'en sont pas au final, et bien je réponds si la génétique est la cause, et c'est possible, cela n'empêche pas que la plasticité du cerveau et l’épigénétique sont les effets et les solutions...
C'est important de comprendre que nos gênes s'expriment en fonction de l'environnement et si nous ne pouvons contrôler nos gênes, nous pouvons contrôler notre environnement, nous ne pouvons pas changer qui nous sommes et ce que nous sommes, mais nous pouvons changer notre regard sur nous-même, nous pouvons changer notre vision du monde, nous pouvons maitriser nos pensées et lorsque l'on dit qu''il existe des gens qui voit la vie avec le verre à moitié plein et d'autres avec le verre à moitié vide, il s'agit bien de cela.... Comment choisissons-nous de voir, de prendre,d'accueillir la vie et qu'en faisons-nous ?
Et au delà de l'environnement physique, notre façon de penser le monde est également un environnement qui joue sur nous, nos émotions, notre motivation, nos envies, nos élans de vies...
En cela le documentaire donne quelques clés à ceux qui n'ont pas conscience, qu'ils peuvent s'apporter du positif ou du négatif et que cela dépend uniquement d'eux.

Je vais me permettre de faire un lien avec le sujet qui a initié le post d'Harpo, à savoir comment mesurer son dégré d'introspection...

Ce fil, La ConScience de Soi a été ouvert pour vous donner des clés, pour que certains puissent témoigner, partager, initier... Parce que je pense que c'est l'introspection qui mène à l'élévation de la conscience en général, pas que de soi.
Et même si l'idée de mesurer peut paraître curieuse au premier abord, elle me semble bien au contraire intéressante, puisque comment savoir que l'on évolue ? comment savoir si l'on est efficace ? comment vérifier les résultats ? si à un moment donné on essaye pas de mesurer notre travail introspectif.
Et par mesurer, j'entends davantage évaluer.
J'ai participé à cette question en proposant l'idée suivante :

moi a écrit:Je propose une pratique...
Il me semble que plus on se connait, meilleurs sont nos choix pour nous-mêmes, moins on se connait, plus nous prenons de mauvaises décisions pour nous-mêmes.
Je pense qu'un bon choix nous apporte des choses positives et qu'un mauvais choix nous apporte des choses négatives, et que plus on se connaît mieux on choisit pour nous-même.
Je n'ai pas défini qu'est ce qui est positif ou négatif, je sais à quoi cela correspond pour moi, ce qui est positif me satisfait, m'apporte de la joie, nourrit mes valeurs et mon estime de moi, quand ce qui est négatif me fait du mal, me fait souffrir... Ces choses sont subjectives et propres à chacun, nous sommes nos seuls juges, nous sommes nos propres bourreaux, et il me semble que c'est le travail introspectif qui nous permet de prendre conscience de nos jugements, de nous responsabiliser du bien ou du mal que l'on se fait parfaitement tout seul. Derrière ces mots, chacun est libre d'y mettre ce qu'il veut, qu'il juge de bon ou de mauvais pour lui même, avec ou non la conscience de ce qui l'a mené à faire tel choix plutôt qu'un autre pour lui même... L'introspection c'est le développement de la relation intra-personnelle de soi à soi.
Aussi si on fait un travail d'introspection, on est sensé être apte à évaluer quand nous faisons un bon ou un mauvais choix pour nous-mêmes, puisque nous savons quand nous apporter les "bonnes" choses et nous avons l'honnêteté de reconnaître quand nous nous sommes trompés et que nous nous sommes apportés des conséquences qui nous déplaisent...
Ainsi sans doute en déterminant un nombre de choix (10,50,100) est il possible d'observer quelle est la proportion de bons et de mauvais choix et ainsi de connaissance de soi...

Alors, je ne pense pas qu'il faille compter, bien que si cela aide certains, faites-le...  Je pense davantage, toujours à l'introspection même, d'observer à chaque choix et ses conséquences (d'un bout à l'autre) ce que l'on a gagné, ce que l'on s'est apporté, pour évaluer/mesurer si au global c'était un bon choix pour soi ou non.
Oui cela est binaire, mais les choix neutre sans apports ni négatifs, ni positifs, ne nous apportent rien, ni en terme de conscience, ni en terme de quoique ce soit... Tant que nous ne reconnaissons pas que ce qui nous élève, est ce qui nous touche, et que ce qui nous touche est plein/entier/total, sans nuance, sans demi-mesure, clairement positif, clairement négatif, et clairement on apprend et comprend ce qu'il y a à prendre pour nous, alors nous ne sommes pas conscient, parce qu'on accepte encore de se raconter de jolies histoires qui dans leurs nuances infinies nous perdent et nous noient dans des détails insignifiants et sans importance... et pendant que l'on se raconte tout ça, on ne vit pas, on passe à côté de l'essentiel, on complique ce qui est simple, on est soumis par notre mental qui nous embrouille l'esprit....
Si vous pensez vraiment que la vie ne nous demande pas de choisir entre ce qui est bon ou mauvais pour nous-même, si vous pensez que c'est trop simple, si vous pensez que les réponses sont toutes autres et plus complexes, alors c'est que vous n'êtes pas prêt à un travail introspectif, c'est que vous manquez de lucidité et de conscience, pour accéder à cette expérience, à ce voyage extraordinaire....
Revoyez cette femme (dans la vidéo) qui a décidé de se regarder en face, bien en face (le miroir), parce qu'elle souffre et qu'elle ne veut plus souffrir et qui fait preuve de courage, pour apprendre, pour comprendre, pour aller à la rencontre d'elle-même et changer, changer de regard, changer d'environnement, changer de vie...
Avez-vous ce courage ? Êtes-vous prêt à vous offrir l'opportunité de changer de vie ?
Parce que la conscience de soi, l'introspection mène à ça, changer sa vie, changer de vie, pour n'être rien d'autre que soi, soi en pleine conscience, maître de ses pensées, maître de ses actes, maître de sa vie...
Vous sentez-vous maître de votre vie ? Souhaitez-vous maitriser votre vie ? pas la vie, pas les autres, juste ce qui vous concerne vous ?
Je/nous partageons, à vous de prendre ou pas.... C'est votre choix. I love you


Dernière édition par EmiM le Mer 18 Oct 2017 - 18:47, édité 1 fois
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Mer 28 Oct 2015 - 9:38


EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Lun 2 Nov 2015 - 10:31

Jacques Salomé a écrit:
Relation à Soi-Même               Le courage d’être soi           par Jacques Salomé

Le courage d’être soi ne se transmet pas par les gênes, pas plus qu’il ne nous est donné ou offert à la naissance par quelques bonnes fées ou devins qui se serait penchés sur notre berceau pour y déposer ce qui est souvent considéré comme une vertu.

Le courage d’être soi ne s’acquiert pas à partir de faits d’armes ou d’actes héroïques sur des champs de bataille ou dans des combats pour vaincre un ennemi, il se découvre et se développe à partir d’une confrontation et d’un dépassement de soi même. Il ne vise pas à vaincre ou à convaincre, mais à croître, à permettre un grandissement de l’intérieur Il va naître d’une lutte contre nos conditionnements et habitudes, d’une plongée dans nos zones d’ombre et surtout d’une confrontation avec nos culpabilités, avec la peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir aimer ou de mal aimer.

Le courage d’être soi est une conquête qui doit se confirmer chaque jour, il est l’aboutissement d’un cheminement semé de découvertes et de déceptions, d’enthousiasme et d’obstacles. Il s’appuie sur le dépassement d’un certain nombre de leurres et de croyances erronées.

« Je ne savais pas que j’entretenais en moi beaucoup d’interdits et d’auto-privations dans une dynamique de sacrifices et de renoncements, car je voulais en aucun cas me mettre en avant par rapport à mon frère, qui avait des difficultés, et que mes parents sur-protégeaient »…

Le courage d’être soi va se révéler à nous au travers d’une succession d’épreuves. Il devra se nourrir à des racines autour de la confiance en soi, du respect de l’ex-enfant qui est en nous, de la responsabilisation pour l’adulte que nous sommes devenus.

Et pour cela nécessiter un nettoyage de la tuyauterie relationnelle avec notre passé, un lâcher prise sur les ressentiments, les regrets, les amertumes ou les accusations sur les personnages clés de notre histoire. « Le jour où j’ai pris conscience que j’exigeais, avec beaucoup de violence, de ma mère qu’elle soit une adulte responsable, cohérente, aimante, alors qu’elle a été toute sa vie une petite fille fragile, insécure, qui cherchait toujours la mère qu’elle avait perdue à cinq ans, j’ai pu enfin prendre en charge mes propres besoins, au lieu de reproduire le même schéma et arrêter de me vivre, moi qui avait théoriquement une mère, comme une petite fille abandonnée… »

Le courage d’être soi suppose d’aller au-delà des loyautés invisibles, des fidélités qui nous enferment pour accepter d’oser sa propre vie, sans se sentir coupable de la vivre à temps plein.

Trouver la bonne distance dans une relation proche, se définir et surtout refuser de se laisser définir par nos proches, ceux qui prétendent nous aimer et qui voudraient trop souvent nous mettre au service de leurs besoins et désirs, cela suppose de prendre le risque de faire de la peine, d’être mal jugé, d’être perçu comme égoïste ou sans cœur. « Il m’a fallu beaucoup de courage pour quitter mon mari que je n’aimais plus, que je ressentais comme un étranger, avec lequel je ne partageais plus rien depuis des années, ni sur le plan physique, ni sur le plan relationnel et rien surtout sur le plan émotionnel, vibratoire qui aurait dû nourrir un mouvement, un abandon vers lui. Je me vivais comme mauvaise, d’envisager une séparation avec un homme, à qui je n’avais rien à reprocher, mais n’éveillait plus rien en moi ! » Le courage auquel fait référence cette femme est celui de pouvoir se regarder en face, sans se disqualifier et d’assumer son propre changement, les mutations de ses sentiments, la découverte de nouveaux besoins, l’acceptation du respect de soi.

Le courage d’être soi va s’imposer parfois à nous comme une nécessité, celle de sortir de la survie, pour naître enfin à la vie.

La ConScience de Soi  Lecouragedetresoi
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par mypseudo Sam 28 Nov 2015 - 12:00

bonjour Emim, et bonjour aux autres,

Merci beaucoup pour cette réflexion et tous ces documents que je vais prendre le temps de lire/visionner. Je m'intéresse aux progrès récents des neurosciences qui vont probablement révolutionner (enfin c'est déjà en marche) nos représentations de la conscience. Je te conseille la lecture de Michel Delage. La vie des émotions. Il s'inspire des thèses psycho, socio, des travaux en neuroscience, de la systémie pour mieux nous parler de l'être humain.

A mon goût, il résume tout ! Pour résumer très grossièrement, la conscience de soi n'est possible que grâce aux interactions avec nos figures d'attachement. Il y a de la programmation génétique en terme de fonctionnement pour survivre une fois né, puis beaucoup d'interactions avec l'environnement qui vont façonner notre cerveau, lequel permettra au fil de notre développement certaines compétences ou/et inscrira certaines limites. Sachant que le cerveau continue tout au long de la vie de se développer. En fait, il y a une co évolution : l'environnement façonne le cerveau qui façonne notre représentation du monde et de soi au monde qui façonne notre adaptation à l'environnement qui façonne notre cerveau etc...

au plaisir d'échanger sur le sujet !
mypseudo
mypseudo

Messages : 537
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 50
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par PavZ Mer 23 Déc 2015 - 16:24

Bonjour à vous,
De ce que pour ma part j'ai compris sur le sujet il y a différents stades qui nous empêchent d'être "Nous" :

- Dès la naissance l'enfant développe très vite un ego / mental (apparemment ce mécanisme est présent car il jouerait en faveur de notre survie mais les scientifiques n'expliquent pas encore le pourquoi).
- Ensuite suivant notre Langage / Environnement Culturel / Environnement Proche, nous construisons des mécanismes de pensées qui vont avoir des effets sur notre perception du monde (couleurs, objets) et sur nos modes de pensées.
- Petit à petit on s'identifie à ce mental / ego ainsi qu'aux émotions que nous ressentons en pensant que c'est ce qui nous définie en tant que personne (alors que ce ne sont que des constructions de notre mental / ego).
- Plus tard il devient très difficile de faire la part des choses, prendre du recul, se "désidentifier" de cette égo et on finir par croire que tout ce "brouhaha" qui tourne en boucle dans notre tête nous correspond.

Pour ma part je penses que les notions clés à pratiquer pour retrouver la conscience de son "vrai" soi c'est :
- Développer de l'intelligence émotionnelle (prendre du recul sur ses émotions pour s'en détacher).
- Utiliser la pleine conscience pour augmenter son attention de tous les jours et calmer ce mental / ego / ...

Une idée de déclic possible : « Le changement a lieu quand la douleur de se maintenir est supérieure à la peur de lâcher prise. » Spencer Johnson

PavZ

Messages : 39
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 38
Localisation : Anglet

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Mer 23 Déc 2015 - 23:13

PavZ a écrit:- Dès la naissance l'enfant développe très vite un ego / mental (apparemment ce mécanisme est présent car il jouerait en faveur de notre survie mais les scientifiques n'expliquent pas encore le pourquoi).
- Ensuite suivant notre Langage / Environnement Culturel / Environnement Proche, nous construisons des mécanismes de pensées qui vont avoir des effets sur notre perception du monde (couleurs, objets) et sur nos modes de pensées.
- Petit à petit on s'identifie à ce mental / ego ainsi qu'aux émotions que nous ressentons en pensant que c'est ce qui nous définie en tant que personne (alors que ce ne sont que des constructions de notre mental / ego).
- Plus tard il devient très difficile de faire la part des choses, prendre du recul, se "désidentifier" de cette égo et on finir par croire que tout ce "brouhaha" qui tourne en boucle dans notre tête nous correspond.

A tout ces points, pourquoi ?, comment ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Jeu 24 Déc 2015 - 11:18

Les notions décrites succinctement par PavZ, relève de la psychologie et à moins que PavZ soit un professionnel de la psychologie, il me semble qu'il ne soit pas en capacité de justifier son message en répondant à tes questions Narkyss.
Je souhaiterai que ce fil ne dérive pas et ne se transforme pas en chamaillerie mentale...
Aussi PavZ a exprimé un point de vue qu'on partage ou non, et Narkyss si ces questions de psychologie t'intéressent, je pense qu'il existe des bouquins, ou des informations sur le net, qui seront susceptibles de répondre précisément à ta curiosité, sans venir titiller PavZ sur ce fil...
Maintenant si vous souhaitez partager votre expérience de la conscience de soi, ou proposer des conseils ou mise en pratique pour être conscient de soi, ce fil est fait pour ça et vos interventions sont les bienvenues.
Merci pour votre compréhension.
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par PavZ Jeu 24 Déc 2015 - 11:47

Les notions décrites succinctement par PavZ, relève de la psychologie et à moins que PavZ soit un professionnel de la psychologie, il me semble qu'il ne soit pas en capacité de justifier son message en répondant à tes questions Narkyss.
Je souhaiterai que ce fil ne dérive pas et ne se transforme pas en chamaillerie mentale...
Aussi PavZ a exprimé un point de vue qu'on partage ou non, et Narkyss si ces questions de psychologie t'intéressent, je pense qu'il existe des bouquins, ou des informations sur le net, qui seront susceptibles de répondre précisément à ta curiosité, sans venir titiller PavZ sur ce fil...
Maintenant si vous souhaitez partager votre expérience de la conscience de soi, ou proposer des conseils ou mise en pratique pour être conscient de soi, ce fil est fait pour ça et vos interventions sont les bienvenues.
Merci pour votre compréhension.

[EDIT] : Par respect pour l'auteur de ce fil et suite à sa demande je ne répondrais pas à votre question.

Je tiens simplement à dire que je ne suis ni psychologue, ni scientifique et que les remarques formulées dans mon message précédent ne sont que des tentatives de vulgarisations de découvertes scientifiques récentes couplées à des réflexions philosophiques (stoïcisme, bouddhisme, ...).
De ce fait il s'agît de mon interprétation de la chose et j'engage chacun à se faire sa propre opinion. Mon but initial était de créer un échange de point de vue sur ce sujet.

Narkyss si vous souhaitez approfondir ces sujets (et si vous maitrisez l'anglais) je vous invite à chercher du côté de Richard Davidson (neuroscience et psychologie) , Daniel Goleman (intelligence émotionnelle), Lera Boroditsky (langage et perception) ainsi que du côté du stoïcisme (Marc Aurèle, Épictète, ...) pour un aspect plus philosophique.


Dernière édition par PavZ le Jeu 24 Déc 2015 - 12:28, édité 2 fois

PavZ

Messages : 39
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 38
Localisation : Anglet

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Jeu 24 Déc 2015 - 12:12

Ego Wikipédia
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Jeu 24 Déc 2015 - 12:18

EmiM a écrit:

aahh j'adore ce type depuis longtemps !

"il faut penser pour changer.. non il faut changer pour penser"

magnifique

la con-science c'est un peu cela.. utiliser ses outils pour découvrir ce que l'on est , et en changeant , penser autrement,voir différemment des choses vues mille fois et hop.. une pensée nouvelle émerge, une nouvelle conscience

la prise de conscience comme si on prenait Constantinople, lol,  c'est la capacité de prendre du recul ou de changer d'angle de vue, ou de hauteur ou de ce que l'on veut pour prendre un autre cliché, une autre vue qui amène de nouveaux questionnements

et ce n'est pas un hasard si la prise de conscience se produit dans des moments difficiles le plus souvent , 'est parce que la notion d'urgence ou de danger nous pousse à sortir de la torpeur et de la facilité pour aborder de nouveaux rivages

la conscience se construit donc elle est un produit du parcours de vie et l'éveil de conscience est souvent la conscience des consciences multiples et de la relativité de ces consciences là entre elles mais de l'existence d'une sorte de méta conscience au dessus quelque part

mm monsieur vous êtes méta conscient là que si vous bougez pas votre véhicule je devrais verbaliser ?

conscience mais pas inconscience.. la conscience implique la responsabilité et la lucidité aussi

quoique parfois paradoxalement l'inconscience finisse par amener des conséquences qui font une prise de conscience

dingue non ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Jeu 24 Déc 2015 - 12:31

exemple appliqué au texte ci dessus en lisant les derniers mots

j'ai longtemps pensé, c'était magnifique

une nouvelle conscience

questionnements sur les (autres) rivages quelque part

verbaliser est aussi une forme de conscience

.. je me rend compte en me relisant que le fait de faire des jeux de mots me fait aborder les choses autrement et d'en prendre une autre conscience

relativité du regard de sa "propre science"

la créativité est une chose très étonnante, on peut en trouver dans de nombreux endroits inattendus

la conscience peut elle émerger sans créativité ? je ne sais pas









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Jeu 24 Déc 2015 - 12:58

Tout dépend de ce que tu définis par créativité.
Toute pensée est créatrice, mais qui en a conscience ? Qui maitrise ses pensées ? Qui est conscient de sa création ? de la création ? et de ses multiples formes ?
Beaucoup de gens pensent à tort et à travers, comme ils parlent, comme ils agissent et quand il arrive quelque chose ils ne s'en sentent jamais responsable, pourtant consciemment ou inconsciemment, ils ont souvent participé à ce qui leur arrive, mais qui a conscience de cela ?
Les croyants ? les observateurs ? les expérimentateurs ?
Je préfère aborder la conscience sous l'angle de la spiritualité, plutôt que sous celui de la psychologie, parce que je reproche à cette dernière d'être peu ou pas aidante. Bien sur que comprendre ce qu'est l'égo peut être intéressant, mais cette compréhension me semble avoir une dimension limité qu'il s'agisse dans le développement de la pleine conscience, ou dans l'aspect pratique du travail personnel à réaliser pour être plus conscient de soi.
Cela ne m'empêche pas d'aimer certaines notions scientifiques comme dans les neurosciences, ou les études cognitives, pour accompagner notre compréhension de nos modes de fonctionnement et transformer nos perceptions de nous-mêmes et du monde.
Il y a tant de choses qui sont à notre portée, mais qui ne sont pas utilisées par les individus faute de foi et je ne parle de religion, mais de spiritualité, d'avoir une conception métaphysique du monde qui nous permette de croire et de voir quelque chose de plus grand que nous, qui nous serve, et seule la conscience des possibles nous permet d'accéder à certaines expériences.
Par exemple, il y a une limite incroyable, que nombre d'entre nous ne dépasse pas ; il s'agit de la croyance, en tout et n'importe quoi j'entends, encore une fois je ne parle pas de religion ou même de dieu... Notre esprit est bien programmé, il doit être cohérent, et donc il ne peut voir que ce en quoi il croit, ainsi si vous pensez qu'il n'est pas possible qu'un éléphant rose se déplace sur 2 pattes dans les rues, et bien le jour où cela arrivera vous ne le verrez pas, parce que votre esprit ne le reconnaitra pas. Bon j'ai exagéré volontairement, ceci dit  il y a un certains nombres de phénomènes que les gens refusent d'accueillir comme possible et quand ils se produisent, ils n'en ont pas conscience, parce que cela ferait "bugger" leur programme. C'est en cela que dépasser nos croyances, ou ce qui est communément admis dans nos sociétés est difficile, ça nous oblige à lutter contre nous-mêmes, ce que l'on croit comme vrai (et qui ne l'est pas bien sur) et à lutter contre la société, parce que n'avez-vous pas remarqué que lorsqu’on adhère à quelque chose qui va à l’encontre de la majorité, de ce que pense la norme, on est ridiculisé dans les meilleurs des cas, ou humilié ou raillé et pire encore... Aussi assumer des pensées et des croyances différentes de la norme, c'est difficile, cela demande de la force et du courage, pour s'opposer à ce qui fait généralement l'unanimité.
On l'observe très bien sur ce forum, dés qu'un fil soumet un sujet, une opinion, différente de ce qu'il est admis "normalement", des opposants se manifestent et utilisent toute sorte de méthodes pour démontrer que l'on a pas le droit de penser ou d'exprimer des idées différentes.
C'est sans doute pour cela qu'il est difficile d'être Soi, avec une pleine de Conscience de Soi, parce que notre monde ne nous facilite vraiment pas la tache Very Happy
Mais c'est possible si l'on a conscience de ce que cela nous apporte, pourquoi on le fait et ce qu'on en fait...
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Jeu 24 Déc 2015 - 14:06

Je m'excuse mais je n'ai pas voulu titiller.
Il me semble que la conscience de soi est la conscience de ce que l'on pose.

Alors je posais des questions simplement pour pointer ce sens.

Mais je m'excuse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Jeu 24 Déc 2015 - 14:12

EmiM a écrit:Tout dépend de ce que tu définis par créativité.
Toute pensée est créatrice, mais qui en a conscience ? Qui maitrise ses pensées ? Qui est conscient de sa création ? de la création ? et de ses multiples formes ?

en ce qui me concerne je ne maîtrise pas mon processus créatif et je le contraire pas, au contraire je le dorlotte, je lui donne du terreau et de l'eau pour que l'arbre grandisse,je ne sais pas comment l'arbre pousse mais je sais ce qui l'aide à pousser


EmiM a écrit:Beaucoup de gens pensent à tort et à travers, comme ils parlent, comme ils agissent et quand il arrive quelque chose ils ne s'en sentent jamais responsable, pourtant consciemment ou inconsciemment, ils ont souvent participé à ce qui leur arrive, mais qui a conscience de cela ?
Les croyants ? les observateurs ? les expérimentateurs ?

il y une part d'absence de contrôle mais l'inconscient sait souvent ce qu'il fait et en effet certaines causes engendrent des effets mais on n'en est pas toujours conscient mais vu l'arborescence des conséquences le savoir complet rendrait fou

et se sentir responsable de quoi ? du vivant ? de ce que je suis, du fait que je ne maîtrise pas tout ? je ne suis pas un dieu , je ne suis qu'un homme et c'est déjà assez compliqué comme cela mais j'essaie d'être responsable si j'anticipe une conséquence néfaste pour autrui ou pour moi même, mais chacun a son niveau de conscience et l'enfer est pavé de bonnes intentions dit on, on peut vouloir faire le bien et au finale faire du tort ou du mal , c'est la conscience de la portée des choix comme il est bien expliqué dans la trilogie matrix


EmiM a écrit:Je préfère aborder la conscience sous l'angle de la spiritualité, plutôt que sous celui de la psychologie, parce que je reproche à cette dernière d'être peu ou pas aidante. Bien sur que comprendre ce qu'est l'égo peut être intéressant, mais cette compréhension me semble avoir une dimension limité qu'il s'agisse dans le développement de la pleine conscience, ou dans l'aspect pratique du travail personnel à réaliser pour être plus conscient de soi.

je connais peu de choses en psychologie, je ne me suis jamais vraiment penché sur ces sujets parce que j'ai pensé longtemps que ces matières n'étaient pas fondées, c'est aussi ce que pensait le grand Albert toute proportion prises avec son copain Freud avant de changer, un peu.. d'avis

la psychologie me semble quand même aider à faire un travail sur soi et en cela elle aide plus que je ne le pensais initialement , mais cela tient beaucoup de qui aide, j'ai croisé des psy véritablement idiots.. hélas et heureusement très peu de psy dans toute ma vie, mais celle qui me suit me redonne une vision nettement plus positive sur cette discipline,mais bon elle est surdouée et a des méthodes propres qui moi me conviennent parfaitement , mais c'est mon expérience à moi bien sur , je ne peux parler que de ce que je connais

EmiM a écrit:Cela ne m'empêche pas d'aimer certaines notions scientifiques comme dans les neurosciences, ou les études cognitives, pour accompagner notre compréhension de nos modes de fonctionnement et transformer nos perceptions de nous-mêmes et du monde.
Il y a tant de choses qui sont à notre portée, mais qui ne sont pas utilisées par les individus faute de foi et je ne parle de religion, mais de spiritualité, d'avoir une conception métaphysique du monde qui nous permette de croire et de voir quelque chose de plus grand que nous, qui nous serve, et seule la conscience des possibles nous permet d'accéder à certaines expériences.

les neuro sciences ne sont qu'en partie des sciences selon moi, il ya un grand facteur d’interprétation quand même et de tâtonnement , je suis plus pour aller puiser dans la métaphysique , la spiritualité et l'éveil

savoir que j'ai deux hémisphères et qu'ils s'échangent sans cesse des informations me fait penser que comme la double hélice de l'adn , la double hélice du cerveau permet les combinatoires , sinon pourquoi diable aurions nous deux hémisphères ??


EmiM a écrit:Par exemple, il y a une limite incroyable, que nombre d'entre nous ne dépasse pas ; il s'agit de la croyance, en tout et n'importe quoi j'entends, encore une fois je ne parle pas de religion ou même de dieu... Notre esprit est bien programmé, il doit être cohérent, et donc il ne peut voir que ce en quoi il croit, ainsi si vous pensez qu'il n'est pas possible qu'un éléphant rose se déplace sur 2 pattes dans les rues, et bien le jour où cela arrivera vous ne le verrez pas, parce que votre esprit ne le reconnaitra pas.

cela dépend.. l'ouverture d'esprit est fondamentale pour voir ce qui n'existe pas.. encore...ou qu'i n'est pas "cru"

j'ai un gros défaut, j'accepte les idées comme elles viennent, je me fous dans un premier temps de savoir si c'est cohérent logique, utiles, vrai ou faux

je prend l'idée, la machinerie la traite et en sort rien ou quelque chose

j'ai aussi une capacité d'abstraction qui me permet de jouer avec les idées , à ce stade là rien n'est vrai , utile pratique... c'est ce que fait la recherche fondamentale comme on l'appelle aussi , on cherche et on trouve souvent ce qu'on n'a même pas cherché



EmiM a écrit:Bon j'ai exagéré volontairement, ceci dit  il y a un certains nombres de phénomènes que les gens refusent d'accueillir comme possible et quand ils se produisent, ils n'en ont pas conscience, parce que cela ferait "bugger" leur programme. C'est en cela que dépasser nos croyances, ou ce qui est communément admis dans nos sociétés est difficile, ça nous oblige à lutter contre nous-mêmes, ce que l'on croit comme vrai (et qui ne l'est pas bien sur) et à lutter contre la société, parce que n'avez-vous pas remarqué que lorsqu’on adhère à quelque chose qui va à l’encontre de la majorité, de ce que pense la norme, on est ridiculisé dans les meilleurs des cas, ou humilié ou raillé et pire encore... Aussi assumer des pensées et des croyances différentes de la norme, c'est difficile, cela demande de la force et du courage, pour s'opposer à ce qui fait généralement l'unanimité.

ni force ni courage, dans mon cas c'est plutôt une forme de jeu, d'amusement, un côté presque enfantin dans un monde où rien n'est impossible

la responsabilité d'adulte vient par la suite et elle est parfois d'une lucidité très crue y compris sur le propre processus enfantin , mais je l'aime bien moi cet enfant au profond de moi, il est moi aussi


EmiM a écrit:On l'observe très bien sur ce forum, dés qu'un fil soumet un sujet, une opinion, différente de ce qu'il est admis "normalement", des opposants se manifestent et utilisent toute sorte de méthodes pour démontrer que l'on a pas le droit de penser ou d'exprimer des idées différentes.
C'est sans doute pour cela qu'il est difficile d'être Soi, avec une pleine de Conscience de Soi, parce que notre monde ne nous facilite vraiment pas la tache Very Happy
Mais c'est possible si l'on a conscience de ce que cela nous apporte, pourquoi on le fait et ce qu'on en fait...

oui et cela m'énerve souvent très rapidement parce que je ne fonctionne en rien comme cela, c'est l'antithèse de mon fonctionnement même, mais je reste moi.. sans eux

la conséquence est l'isolement, j'ai raison, le monde entier a tort et mon génie sera reconnu après ma mort

je vis cela depuis que je communique ou essaie avec "l'autre monde" celui des bien pensants, de la science officielle, celle qui publie et qui sait..

quand on creuse un peu ce que pond cette science là avec ses outils d'évaluation à elle on finit toujours par trouver l'hypothèse h0 foireuse qui sous tend tout l'édifice, il m'arrive quand je suis énervé de pointer alors l'hypothèse h0, inutile de dire que cela ne fait pas des amis du tout...

je me dis parfois que c'est une question de tact et de didactique, que je devrais prendre la peine d'expliquer tout mon raisonnement,mais c'et long compliqué et qu'est ce que eux retiennent ou comprennent ? en communication vous dites "chaise" en face on comprend autant de chaises différentes que de récepteurs

faut il nier cette capacité de penser et d'être conscient ? non si on est comme cela c'est que cela doit servir

la question est ..à quoi et comment ?

prendre conscience de sa différence est une chose utile , je n'ai pas dit que cela ne faisait pas souffrir

je pense cependant que la majorité des gens ne se posent même pas ces questions là , on leur a dit que c'était comme cela ? et bien c'est que c'est comme cela

l'éducation doit enseigner l'esprit critique, c'est une des bases à enseigner

on me dit A.. et moi je dois apprendre à questionner, pourquoi A et pas B et pourquoi pas A aussi d'ailleurs mais si c'était C , une partie de A et B ? etc etc

exemple pourquoi le ciel est bleu et pas mauve ?

pourquoi la lumières des étoiles ne remplit il pas la nuit de lumière ?

pourquoi on appelle une poule une poule ?

etc etc


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Jeu 24 Déc 2015 - 15:06

PavZ a écrit:- Dès la naissance l'enfant développe très vite un ego / mental (apparemment ce mécanisme est présent car il jouerait en faveur de notre survie mais les scientifiques n'expliquent pas encore le pourquoi).

Bonjour,
J'ai lu autre chose sur les enfants (Olivier Maurel : Oui, la nature humaine est bonne).
Il ne s'agirait pas d'ego mais d'agressivité.
L'enfant n'étant pas autonome à sa naissance, il a besoin d'attirer l'attention à lui, c'est-à-dire de solliciter les adultes pour être nourri et stimulé.

Mais ce n'est pas la sujet de ce fil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Jeu 24 Déc 2015 - 16:49

Bérénice a écrit:
PavZ a écrit:- Dès la naissance l'enfant développe très vite un ego / mental (apparemment ce mécanisme est présent car il jouerait en faveur de notre survie mais les scientifiques n'expliquent pas encore le pourquoi).

Bonjour,
J'ai lu autre chose sur les enfants (Olivier Maurel : Oui, la nature humaine est bonne).
Il ne s'agirait pas d'ego mais d'agressivité.
L'enfant n'étant pas autonome à sa naissance, il a besoin d'attirer l'attention à lui, c'est-à-dire de solliciter les adultes pour être nourri et stimulé.

Mais ce n'est pas la sujet de ce fil.

L'enfant a aussi besoin de représentation pour se développer il me semble (la sociabilisation, le monde, papa, maman) il a besoin de crée des concepts, de délimiter le monde dans lequel il vit.
L'ego n'est peut-être pas le constitue des besoins primordiaux (boire, manger, etc...) mais peut-être est t-il maître de nos représentations, de nos désirs et nos besoins secondaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par Invité Jeu 24 Déc 2015 - 17:02

@Narkyss

Oui, très certainement. Je réagissais à "dès la naissance l'enfant a un ego".
Je pense que cette affirmation est excessive.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Ven 19 Fév 2016 - 12:15

J'ai trouvé ça sympa...

20 questions existentielles qui vous feront réfléchir aux choses importantes de la vie

1 – Quel âge auriez-vous si vous ne saviez pas votre âge ?

2 – Qu’est-ce que vous aimeriez le plus changer dans ce monde ?

3 – Qu’y a t-il de pire pour vous entre l’échec et le fait de ne pas avoir essayé ?

4- Si vous pouviez choisir un métier, lequel choisiriez-vous maintenant si la seule condition était qu’il doit vous permettre de ressentir du bonheur ?

5 – Qu’est-ce qui vous rend réellement heureux ?

6 – Croyez-vous vraiment en ce que vous faites ou essayez-vous de donner un sens à ce que vous faites ?

7 – Quand avez-vous aidé quelqu’un pour la dernière fois ?

8 – Si la durée de vie moyenne était réduite à 40 ans, que changeriez-vous dans votre façon de vivre ?

9 – A quel point avez-vous contrôlé le chemin que votre vie a pris ?

10 – Si vous pouviez donner un seul et unique conseil à un enfant, ce serait lequel?

11 – Pourriez-vous faire quelque-chose d’illégal pour celui ou celle que vous aimez ?

12 – Quelle est la chose que vous ne faites pas comme la majorité des gens ?

13 – Quelle est la chose que vous n’avez pas faite et que vous souhaitez réellement faire ? Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ?

14 – Gardez-vous quelque-chose sur le cœur que vous devriez laisser sortir ? Si oui, comment pourriez-vous vous en débarrasser ?

15 – Pourquoi êtes-vous la personne que vous êtes ? Qu’est-ce qui fait de vous la personne que vous êtes ?

16 – Êtes-vous l’ami que vous voudriez avoir comme ami ?

17 – Pour quelle chose êtes-vous le plus reconnaissant ?

18 – Préférez-vous oublier tous vos anciens souvenirs ou les garder mais ne pas être capable d’en créer de nouveaux ?

19 – Que feriez-vous autrement si vous saviez que personne ne vous juge ?

20 – Si nous apprenons de nos erreurs, pourquoi alors avons-nous si peur d’en faire?
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

La ConScience de Soi  Empty Re: La ConScience de Soi

Message par EmiM Ven 11 Mar 2016 - 10:16

EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 42
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum