L'assertivité

+2
Paradoxe
Math
6 participants

Aller en bas

L'assertivité Empty L'assertivité

Message par Math Mar 10 Fév 2015 - 18:34

Vous connaissez?
J'ai rencontré ce terme par hasard il y a quelques jours et depuis je lis un peu sur le net ce qui s'en dit:

"L'assertivité, c'est quoi au juste ?
Savoir s'affirmer sans agressivité
L'assertivité est un terme basé sur l'anglais « assertiveness » lequel vient du verbe « to assert » qui signifie : défendre ses droits, ses opinions.
En fait dans le mot « assertivité », il y a le « faire » mais aussi le « comment ». À la question : « comment défendez-vous vos idées et vos droits ? », l'assertif répondra toujours « fermement mais en douceur et dans le respect des droits d'autrui ».
En effet, pour certains « s'affirmer » ne peut se faire qu'en élevant la voix dès que quelqu'un n'est pas d'accord avec eux. Or, ce n'est pas un comportement assertif. L'assertif a envie de s'affirmer, mais il sait gérer ses émotions et utiliser un langage qui soit OK avec l'autre."

ça m'a fait réfléchir sur les relations que j'ai dans le cadre du travail ou dans mon couple et j'ai envie de changer!
et je trouve cette idée d'arriver à faire passer des messages sans blesser l'autre séduisante. Mais est ce que c'est bien possible?
Je voulais savoir si certaines personnes ont déjà lu sur le sujet.
Et avoir des témoignages s'il y en a de personnes qui utilisent cette façon de communiquer.
Et enfin si quelques uns sont motivés, nous pourrions nous motiver pour developer notre assertivité.
Sur une site il y a 10 astuces pour commencer:
http://www.assertivite.net/10-astuces-developper-assertivite/#more-4
1. Croyez au maximum en vous-même – pensez toujours positivement et abreuvez vous d’un dialogue intérieur positif. Postez-vous devant un miroir, regardez vous droit dans les yeux et dites vous combien vous êtes merveilleux !

2. Acceptez le fait que vous ne pouvez pas changer les autres personnes. Vous pouvez seulement changer ce que vous faites, et un changement de votre part donnera l’occasion aux autres de se comporter différemment envers vous.

3. Apprenez à répondre, pas à réagir. Choisissez comment vous comporter en acceptant et en assumant les conséquences. Acceptez que vous – et seulement vous – avez fait ce choix : personne ne vous y a forcé.

4. Arrêtez de vous en prendre à vous-même pour vos décisions et vos comportements. Au lieu de cela, faites de chaque situation une occasion d’apprendre quelque chose d’utile pour un changement de comportement futur.

5. Observez votre langage corporel. Assurez-vous qu’il corresponde à ce que vous dites : les gens ont tendance à croire ce qu’ils voient plutôt que ce qu’ils entendent.

6. Suivez ces trois préceptes : S’arrêter / Regarder / Écouter – ensuite, et seulement ensuite, réfléchissez à la manière dont vous voulez répondre à la situation qui se présente à vous. Ceci vous assurera de garder le contrôle de vous-mêmes et de la situation et cela donnera l’occasion aux autres l’occasion d’en faire de même.

7. Ayez comme objectif la résolution de la situation, et non l’autodéfense. Concentrez-vous sur la situation plutôt que sur vos propres sentiments et reconnaissez que l’autre personne a un problème non pas avec vous, mais avec la situation elle-même.

8. Pesez et choisissez vos mots. Oubliez les expressions qui envoient le mauvais signal et donnent l’impression que vous êtes un « gamin », telles que « je suis vraiment désolé », « j’ai peur », « est-ce qu’il serait possible que vous… ? » ou « puis-je juste … ? ». Utilisez le grand « Je » des déclarations, suivi de descriptions factuelles au lieu de jugements ou d’exagérations. Ceci encouragera votre interlocuteur à faire de même.

9. Dites « Non » quand vous le voulez. N’oubliez pas que vous avez exactement les mêmes droits que ceux qui vous accordez aux autres. Si cela peut vous aider, rappelez-vous que vous ne dites pas non à la personne, mais que vous dites simplement non à la demande.

10. Adoptez cette attitude : « Je PEUX le faire ». Sachez en votre for intérieur que les choses ne vous arrivent pas juste comme cela – mais que c’est vous qui pouvez les faire arriver.

Pour garder ces 10 conseils sous la main, n’hésitez pas à imprimer cet article au format PDF et à le garder dans un coin de votre ordinateur. Relisez-les régulièrement et mettez-les pratique. Ils sont simples à suivre, mais il vous aideront concrètement au quotidien.

Pour continuer à recevoir nos conseils sur l’assertivité, la confiance et l’affirmation de soi, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !
Math
Math

Messages : 563
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Paradoxe Mar 10 Fév 2015 - 19:32

L'assertivité sans l'agressivité c'est un peu comme manger sans le goût, tu arrives au même point mais tu perds tout le fun Wink

Plus sérieusement, ce sont des principes de bon sens. Si tu est convaincu de ce que tu dis, tout en gardant l'esprit ouvert, que tu ne réagis pas sous le coup de l'émotion, tout en gardant confiance en ton intuition et que tu te respectes autant que tu respectes ton interlocuteur, fatalement tu crées des conditions favorable à une échange sain et équilibré dans lequel si tu as raison, on l’admettra peut être et si tu as tord, tu apprendras surement quelque chose.

math01 a écrit:Et enfin si quelques uns sont motivés, nous pourrions nous motiver pour developer notre assertivité.

Je donne des cours si ça intéresse. Paiement en espèce ou en nature selon les participants.
Paradoxe
Paradoxe

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Math Mar 10 Fév 2015 - 20:06

J'imagine que ta dernière phrase est ironique mais je ne comprends pas la blague...
Math
Math

Messages : 563
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Paradoxe Mar 10 Fév 2015 - 20:36

Il faudrait que l'on discute en face pour que mon cynisme naturel émerge de manière plus manifeste Wink

Ou alors je ne suis juste pas drôle Razz
Paradoxe
Paradoxe

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Math Mer 11 Fév 2015 - 7:43

A l'écrit c'est toujours difficile de faire des blagues, surtout cynique.
Wink
Math
Math

Messages : 563
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Princeton Dim 15 Fév 2015 - 15:29

Merci pour avoir partagé ce concept d'"assertivité" (tiens, le mot est souligné avec des pointillés rouges), il me plaît bien. J'avais déjà identifié certains des points, mais d'autres m'interpellent, par exemple "vous dites non à la demande, pas à la personne". Ce point de vue me plaît. Quant à cette affirmation : "reconnaissez que l’autre personne a un problème non pas avec vous, mais avec la situation elle-même" Comment savoir ? Parfois l'interlocuteur peut créer un conflit pour nous blesser, auquel cas le problème est avec nous, et la situation est "créée" de toutes pièces.

Cette notion d'assertivité me renvoie à mes réflexions autour de la colère et de l'affirmation de soi. Je découvre que l'émotion de colère est une émotion positive, elle est comme un signal, que nos limites, notre intégrité (physique, psychique, etc.) a été attaquée ou atteinte. Ainsi, on peut utiliser la colère pour être, comme tu dis, "assertif", c'est-à-dire qu'on ne va pas chercher à blesser l'autre en retour (dans le genre de la loi du talion, oeil pour oeil dent pour dent), ce qui ne ferait qu'envenimer la situation, mais à rétablir les barrières, les limites qu'il a franchies. On lui dit "non". Là tu es allé trop loin. Il ne s'agit pas d'être agressif, mais de se respecter, et d'être respecté dans ses droits, dans son intégrité, avec force et autorité s'il le faut, en respectant les droits et l'intégrité de l'autre qui nous a attaqué (plutôt que de nier ses droits et son intégrité en retour, comme une "vengeance"... bien que cette envie soit bien naturelle...).
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Sograd Dim 15 Fév 2015 - 17:07

Un mot utile et positif pour construire des relations sociales saines, je prends!
Les deux premiers points me seront particulièrement utiles je pense...
Quant à la Loi du Talion... Que faire de plus inadapté socialement parlant...
Merci Math pour ces quelques "règles".

Sograd

Messages : 21
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Pieyre Dim 15 Fév 2015 - 21:25

L'anglais est une langue où la création de nouvelles acceptions est foisonnante, mais trop anarchique pour quelqu'un comme moi élevé à la rigueur de la langue française. En particulier la racine des mots y est trop peu prise en compte pour assurer la cohérence sémantique des mots dérivés.
Ainsi dans la définition de Assertiveness sur Wikipedia en anglais, on ne trouve pas une seule fois la référence au verbe to assert, sans doute parce qu'on s'en écarte trop. Alors que dans la définition de Assertivité sur Wikipedia en français, on y fait heureusement référence :
Le mot assertivité vient de l’anglais assertiveness, substantif formé à partir du verbe « to assert » : affirmer, s’affirmer, défendre ses droits, défendre son opinion. Assertiveness peut se traduire en français par affirmation de soi.
Avec ma mentalité bassement logique de français, j'entends to assert principalement comme affirmer (et donc assertiveness comme affirmation), les autres sens étant trop différents pour être considérés autrement que comme des acceptions secondaires.
C'est d'ailleurs le sens de assertion en français, qui ne signifie rien d'autre, d'après le TLF, que :
Proposition, de forme affirmative ou négative, qui énonce un jugement et que l'on soutient comme vraie absolument.
C'est un sens attesté depuis au moins 1294 (précisément : proposition qu'on avance comme vraie).
Certes l'étymologie latine est différente : adsertio, c'est-à-dire : action de revendiquer pour quelqu'un la condition de personne libre.
Pourquoi est-ce qu'en français seule la dimension d'affirmation s'est-elle conservée tandis qu'en anglais, sans doute issu du français quant à ce terme (la conquête normande commence en 1066), les deux restent sensibles, et mêmes d'autres ? C'est sans doute l'alchimie d'une langue de bardes chérissant les sens multiples et d'hommes de pouvoir préférant diviser pour mieux régner, enfin tout ce qu'il faut pour aller contre la logique.

Tout cela pour dire que la terme d'assertivité me semble trop chargé pour désigner une notion simple :
— affirmer fermement une opinion et s'affirmer soi-même ne sauraient correspondre au même terme;
— s'affirmer et revendiquer, ce sont encore deux notions qui méritent des termes différents;
— défendre des opinions et défendre des droits, de même.

Quant à la dimension de communication non violente, c'est une invention moderne qui ne me semble correspondre en rien aux usages millénaires qui vont du latin à l'anglais en passant par le français.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Math Lun 16 Fév 2015 - 11:40

intéressant pieyre.
En quoi la communication non violente est un invention moderne?

J'ai trouvé ce lien qui me parle beaucoup:
http://coaching.comprendrechoisir.com/comprendre/assertivite

Comment développer son assertivité ?
Lorsque vous devez demander quelque chose à quelqu'un, la première règle de l'assertivité est celle du QQOC : Qui, Quand, Où et Comment ?
Il s'agit donc de :

Choisir la bonne personne : c'est le qui ? Inutile de demander quelque chose à quelqu'un qui n'est pas le décisionnaire final.
Exemple : vous n'êtes pas d'accord avec votre responsable sur sa façon de mener les réunions (trop de pertes de temps, de digressions sur les sujets abordés, etc.) et pensez que vous perdez tous trop de temps par rapport aux autres tâches à réaliser. Dites-le clairement à votre responsable. Inutile d'en parler aux autres personnes qui assistent à la réunion si elles n'ont pas le pouvoir de changer quoi que ce soit.

Choisir le bon moment : c'est le quand ?
Exemple : prenons cette fois l'exemple au sein du couple – puisque l'assertivité fait aussi des merveilles dans la relation homme-femme. Vous voulez demander à votre femme d'être un peu plus à l'écoute de vos soucis professionnels car vous souhaitez partager vos idées avec elle. Non seulement vous choisirez le mode, la façon d'en parler, mais vous ne lui direz certainement pas au moment où elle est soucieuse parce que l'aîné des deux enfants a attrapé la rougeole.

Choisir le bon endroit : c'est le où ?
Exemple : raccompagner son patron jusqu'au parking et profiter de ce moment là pour lui demander une augmentation n'est pas très judicieux. Mieux vaut lui demander un entretien ou choisir un moment de la journée où il est moins pressé.

Choisir le contenu du message : le comment ?


Surtout le premier: le qui. Effectivement dans le monde du travail, je me rends compte que j'ai l'habitude ne pas parler à la bonne personne (à mon collègue au lieu de la personne concernée). J'essaye maintenant de délivrer le message à la personne concernée au lieu de rabacher 15 fois le même message à des personnes qui ne peuvent rien changer à mon problème.
Math
Math

Messages : 563
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Christelle Lun 16 Fév 2015 - 12:21

Bonjour,
L'assertivité, j'ai découvert ce mot avec un copain qui me trouvait très assertive pendant ma séparation ! Il est dans le management, et ça fait partie des techniques qui sont enseignées.
J'adhère totalement à ce principe d'affirmation de soi sans violence, de prise en compte de l'autre, de respect mutuel. C'est la volonté de trouver un terrain d'entente.

L'assertivité est contagieuse jusqu'à un certain point : dans ma famille où une certaine agressivité régnait, nous avons fini par adopter un moyen de communication nouveau, c'est tellement plus agréable.
- Si notre interlocuteur a assez d'intelligence pour apprendre, pour se rendre compte que s'il communique sans agressivité, il aura bien plus de chance de s'affirmer, tout en respectant l'autre c'est gagné.
- Si notre interlocuteur ne comprend pas grand chose à ce qui se passe et qu'il finit par abandonner son idée sans vraiment se rendre compte que lui-même ne s'affirme plus alors là, attention, la limite avec la manipulation n'est pas loin.
- Si notre interlocuteur est absolument incapable d'abandonner son mode de communication agressive, autant réduire la communication à son minimum, toute assertivité sera totalement impossible.

Etre assertif demande quand même un certain recul et une acceptation totale que l'autre est rigoureusement égal. On a beau décider d'être assertif, parfois l'affectif reprend le dessus (souvent quand on se sent menacé).

Depuis les 4 ans que je connais ce mot, ce concept et que je l'applique, mes échecs relationnels sont excessivement rares, et je peux réussir à obtenir des informations ou à arriver à ce que je veux (une communication où chacun se sent respecté) de la secrétaire aigrie, au parent d'élève sur la défensive, au membre de ma famille blessé, au collègue pénible. C'est vraiment agréable, et une fois que les premiers jalons de communication dans le respect sont établis, il y a de grandes chances pour qu'ils se solidifient au cours du temps et des relations suivantes.
Pour les quelques échecs que j'ai évoqué, tant pis pour eux, c'est pas ça qui m'empêche de dormir : j'arrive à communiquer dans suffisamment de cas (complexes ou non) pour savoir le problème ne vient normalement pas de moi.

Math01 : si tu souhaites être plus assertif, commence par travailler sur toi et sur le recul que tu peux adopter dans tes relations avec les autres, sur ta confiance en toi.

PS : je sais qu'il y a des redites avec ce qui a été écrit précédemment, mais bon, j'espère que vous me les pardonnerez
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Pieyre Lun 16 Fév 2015 - 12:54

math01 a écrit:En quoi la communication non violente est un invention moderne?
Non, là je suis allé un peu vite. Je voulais juste dire que la dimension de communication non violence avait été introduite tardivement dans le champ sémantique du terme assertive, pour forger un assertiveness qui s'éloigne beaucoup du sens qu'on attendrait en ajoutant simplement ness.

Je lis pour assertive dans le Merriam-Webster :
1. disposed to or characterized by bold or confident statements and behavior <an assertive leader>
2. having a strong or distinctive flavor or aroma <assertive wines>
— as·ser·tive·ly adverb
— as·ser·tive·ness noun

Synonyms
ambitious, aggressive, enterprising, fierce, go-getting, high-pressure, in-your-face, militant, pushy, self-asserting, self-assertive

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Math Lun 16 Fév 2015 - 13:34

Merci pour ces précisions.
Dans ton premier post tu cites "le TLF", c'est quoi?
Math
Math

Messages : 563
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Pieyre Lun 16 Fév 2015 - 14:05

C'est le Trésor de la langue française, principal dictionnaire dont je me sers, le plus complet sur le plan de la langue (sauf pour les termes récents : c'est un trésor, c'est-à-dire une compilation de l'usage qu'on eu de la langue les auteurs passés).
Certains en préfèrent l'accès par le Centre national de ressources textuelles et lexicales.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'assertivité Empty Re: L'assertivité

Message par Math Lun 16 Fév 2015 - 14:10

Merci pour les liens je ne connaissais pas.
Math
Math

Messages : 563
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum