"Je" est changeant

+7
Princeton
Unhorriblehurlement
Amazinc
Sol œil
RêveuseEnDroit
Lyanah
Petite Perle Givrée
11 participants

Aller en bas

"Je" est changeant Empty "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Jeu 29 Jan 2015, 12:21

Qui suis-je..?

Voilà bien une question à laquelle il me semble que l'on trouve trop souvent des réponses erronées.

C'est que c'est bien pratique de trouver des réponses. Vous avez remarqué comme il faut tout le temps se définir?
Quand on parle avec les gens sur le net (ou pire, sur les sites de rencontres) en somme c'est la question que tout le monde se pose : "qui es-tu?"... et toi, tu as cette pression de devoir y répondre, alors tu choisis des étiquettes qui semblent te correspondre.


Sauf que voilà... "je" est mouvant.
"Je" n'était pas hier ce qu'il est aujourd'hui. Et "Je" ne sera pas pareil demain.

"Je" ne se résume pas avec des mots. Pas même avec des statuts.

Il me semble que l'identité est une histoire de moment présent.



Est-ce que vous aussi vous êtes prisonniers de l'identité de votre activité professionnelle (lucrative ou non d'ailleurs)?

Pour ma part, je suis musicienne, compositeur, et il s'avère que cette identité sociale ne me convient plus tant que ça. C'est qu'à un moment, les étiquettes trop petites, ça enferme.
Et puis quand des portes s'ouvrent, quand on peut révéler certaines aptitudes, on se dit enfin "tiens ... mais je suis ça aussi! ", et on se surprend à n'avoir pas été que ce que l'on croyait, parcequ'à force de se présenter d'une certaine manière, on se résume... et quand on se répète un certain discours, on finit par y croire j'ai l'impression.

Le problème c'est que la société ne reconnait pas très bien les mosaïques. Le coté multi-facettes, quand tu te présentes.. ça fait trop.
A la limite, dire son prénom, ça devrait suffire. Bonjour, je suis unetelle et je suis un être humain sur la planète terre.
Ah oui mais zut... non, il reste, je suis surdouée, je suis une artiste, je suis bisexuelle à tendance majoritairement homo, je suis musicienne... tout le bordel...



Il me semble que les surdoués ont ce besoin absolu de chercher leurs semblables...
Mais avec ce "je" mouvant, cette transformation perpétuelle... comment vraiment savoir qui nous ressemble?

Il me semble que ceux qui me ressemblent me ressemblent à cause de leur essence, et de comment ils tendent à s'en rapprocher.
Sauf que voilà... je ne sais pas bien qui je suis, je ne le saurai que lorsque j'aurai vraiment le droit d'exprimer toutes mes facettes.


Quand j'étais adolescente, on m'a dit un jour, lorsque je sortais mes massues de jonglerie à un stage de jeu de rôle où j'avais également amené ma guitare "Pff, tu sais tout faire toi...." sur un air dégouté, jaloux et agressif.
Et vous...? On vous rejette aussi pour être multifacettes et changeants?


Avez vous aussi une identité mouvante?

Savez-vous qui vous êtes? Et si vous le savez.. pensez-vous que vos certitudes dureront?
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Lyanah Jeu 29 Jan 2015, 17:25

Un peu pareil. Un peu rejetée de partout parce que "de toute façon on te donne un truc à faire, tu sais déjà presque faire même si t'as jamais touché", "tu sais plein de trucs sur plein de choses, tu fais semblant ou quoi".

Alors je me suis tue, et j'ai arrêté de faire... en public. Je sais que je sais faire. ça m'amuse pour moi-même. Quelques rares savent ce dont je suis capable. Les autres, tant pis.

Quand on regarde mon CV, c'est une mosaïque. Mon histoire est une mosaïque. Mes loisirs, mes centres d'intérêt, mes projets. Ma personnalité. Je commence à me cerner, un petit peu mieux, jour après jour (parfois d'un coup). Un proche m'a définie comme étant "atypique". Je pense que c'est encore ce qui me définit le mieux.

Au fil des années, j'ai à la fois l'impression d'avoir changé et d'être restée la même. C'est comme si ce n'étaient que de petits détails qui avaient changé. Juste des années d'expériences, et le "savoir ce que je veux et ce que je ne veux pas". Je reste toujours calme, patiente, pondérée, certains diront trop gentille... mais dedans c'est explosif (et ceux qui disent que je suis trop gentille sont souvent ceux qui finissent par se prendre cette explosion dans la tronche, à force de pousser le bouchon un peu trop loin Maurice).

J'ignore si je "sais" qui je suis, je me contente déjà d'être.
Je me suis trop peu reconnue ces derniers temps pour encore dire "je sais qui je suis".
Je vois à peu près ce que je veux, je sais en gros ce dont je ne veux pas, et je suis.
Juste je suis.
Lyanah
Lyanah

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par RêveuseEnDroit Jeu 29 Jan 2015, 17:28

J'ai trouvé la réponse il y a peu à "Qui suis je ?" ... Je suis un paradoxe ambulant !
Prétentieuse mais n'ai pas confiance en moi, très timide mais me montre extravertie, etc, etc, etc ..!
RêveuseEnDroit
RêveuseEnDroit

Messages : 347
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 29
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Invité Jeu 29 Jan 2015, 17:54

Oui, c'est fatiguant de sentir qu'on devrait être résumable en trois lignes, quatre idées...
Je me suis pas mal cherchée aussi, et dès que je mettais le doigt sur quelque chose, je me rendais compte que je pourrais tout aussi bien me définir par l'exacte opposé.
Un jour, j'ai décidé de faire simple. Depuis, je suis officiellement un peu tout et son contraire à la fois... alien

Je crois que c'est déjà très caractéristique, mais pour l'accepter il faut apprendre à se (re)connaitre, parce que ce n'est pas une image de soi qu'on retrouve facilement dans le regard des autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Invité Jeu 29 Jan 2015, 18:24

Petite Perle Givrée a écrit:
Quand j'étais adolescente, on m'a dit un jour, lorsque je sortais mes massues de jonglerie à un stage de jeu de rôle où j'avais également amené ma guitare "Pff, tu sais tout faire toi...." sur un air dégouté, jaloux et agressif.
Et vous...? On vous rejette aussi pour être multifacettes et changeants?
Avez vous aussi une identité mouvante?

Oui, mais j'ai sur toi l'avantage de ne pas être doué. Quand je joue du piano, on me dit "stop, c'est trop". Quand je danse on me dit : "Ah toi alors, t'as un vrai don pour ne pas suivre le rythme". Par contre l'identité social, c'est assez terrible. Surtout quand elle est couplée au salaire. Je me sens un peu tenu par les parties sensibles, par une bande d’hurluberlus auxquels je n'ai pas confié les clés du village. Des fois je voudrais avoir un vrai métier (ou plusieurs ...) où je serais reconnu et apprécié, sans avoir à sortir de mon sac dieu sait quelle relique cérémonielle indispensable. Ou alors vivre en démocratie. Un endroit où on produirait plus, pour s'en foutre plein les poches.

Le système de Baronnies actuels, je n'y comprends goutte. (Ah on m'annonce dans l'oreillette qu'il faut dire "grandes sociétés Françaises cotés au CAC 40 - Au temps pour moi).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Lun 02 Fév 2015, 11:13

Lyanah a écrit:


Alors je me suis tue, et j'ai arrêté de faire... en public. Je sais que je sais faire. ça m'amuse pour moi-même. Quelques rares savent ce dont je suis capable. Les autres, tant pis.

Est-ce que ça ne te pèse pas, à force, de ne jamais pouvoir être toi-même?
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Lun 02 Fév 2015, 11:16

mallollo a écrit:Oui, c'est fatiguant de sentir qu'on devrait être résumable en trois lignes, quatre idées...
Je me suis pas mal cherchée aussi, et dès que je mettais le doigt sur quelque chose, je me rendais compte que je pourrais tout aussi bien me définir par l'exacte opposé.
Un jour, j'ai décidé de faire simple. Depuis, je suis officiellement un peu tout et son contraire à la fois... alien

Je crois que c'est déjà très caractéristique, mais pour l'accepter il faut apprendre à se (re)connaitre, parce que ce n'est pas une image de soi qu'on retrouve facilement dans le regard des autres.

J'ai regardé il y a peu le film "Le secret", et on y dit dedans que le passé, tout ce qui nous définissait avant ne définit véritablement que ce que nous étions dans le passé justement.
Je me demande si du coup, le présent ne doit pas se définir.
C'est peut être seulement avec le recul qu'on peut dire qui on était... mais justement... qui on était... pas qui on est.

C'est peut être la clef non?
Si on me demande qui je suis, je ne peux que dire qui j'ai été, et stipuler que je ne suis plus la même. ^^
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Lun 02 Fév 2015, 11:24

ઝેબ્રા a écrit:

Oui, mais j'ai sur toi l'avantage de ne pas être doué. Quand je joue du piano, on me dit "stop, c'est trop". Quand je danse on me dit : "Ah toi alors, t'as un vrai don pour ne pas suivre le rythme". Par contre l'identité social, c'est assez terrible. Surtout quand elle est couplée au salaire.

Le talent est stigmatisant c'est vrai.
Les facilités aussi.

Je me souviens d'avoir fait un concours de chant à la télé, en fait, la première édition de ce concours passait juste à la radio, j'avais été finaliste, et une des organisatrices de la radio me connaissait donc déjà, l'année d'après, pour le second concours et un passage télé (mon premier)... pendant que je me concentre avant d'entrer sur le plateau, elle dit "Oh mais "Petite Perle Givrée" (voui je reste anonyme ^^) elle a pas le trac elle! Ça va aller comme sur des roulettes!"

Et c'était faux... je suis une grande traqueuse, j'avais un trac monstrueux (juste que ça ne se voyait pas), et sa remarque m'a énormément déstabilisée et pour mon passage... j'ai eu un blanc dans les paroles. (J'ai beaucoup de difficulté à retenir le texte en général.) Et ma plantade monumentale est bien entendue passée à l'antenne.
(Bonjour la honte.)

Cette femme était partie du principe que mon talent ne me demandait aucune concentration et que ma performance ne pouvait être ébranlée.


Depuis, je suis exécrable juste avant de monter sur scène et j'interdis à quiconque de me parler dans ces moments. Ma concentration est sacrée.
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Sol œil Sam 07 Fév 2015, 06:22

,Que voulez dire par le "je" est changeant ?? qu'est ce que le "je", le "moi" ?

Ne suis-"je" pas une histoire individuelle avec toute mes souffrances, mes plaisirs, mes désirs et mes peurs ??

Ne suis-je pas l'histoire que ma mémoire à enregistrée ? conditionné par celle-ci je me vois à travers toute ses mémoires ?

Le "je" est donc le résultat de notre mémoire personnel, la mémoire est elle changeante ?? très peut ... n'est ce pas ?? elle évolue par l'accumulation de nouvelles données, d'expériences, de savoir et connaissance, mais sont changement reste encadré, limité et donc le changement ne peut pas être le résultat d'une limite, il doit être absolue, pas la continuité des 1000 hiers, sinon il n'est pas changement, mais continuité sous une forme légèrement différente, n'est ce pas ?...

Alors le "je" qui est mémoire ne peut pas changé réellement, il sera toujours le résultat de son passé modifié avec l'illusion du devenir ?

Ceci renvoie à la question de: existe t'il une réel révolution psychologique (non évolution) ? (qui ne soit donc pas le résultat d'hier)
Sol œil
Sol œil

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Lun 09 Fév 2015, 00:34

Je ne pense pas que l'identité soit la résultante de faits.

Je pense que l'identité est influencée psr ces faits, mais elle a plutôt trait à notre compréhension, notre analyse, ou notre réception de ces faits.
J'en veux pour preuve un instant quasi mystique assez récent de ma vie, où ma compréhension d'un très grand nombres de faits a brutalement et complètement changé.
A cause de cet événement, mon identité a également changé, tout aussi drastiquement que ma compréhension.

"Je" n'est pas que mémoire.

"Je" est, je le suppose, une forme d'équilibre entre notre essence et ce que nous manifestons concrètement.
"Je" est disharmonieux lorsque la manifestation est très loin de l'essence.

En tous cas... "Je" est très mystérieux.
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Sol œil Lun 09 Fév 2015, 00:47

Je parlais ici juste du "je" mémoire et non de l'entité "spirituel", âme que nous sommes, car elle n'est accessible qu'une fois le "je" mémoire, auquel nous sommes identifié compris dans son mouvement totale.
Sol œil
Sol œil

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Lun 09 Fév 2015, 00:54

Ouais mais justement... Je ne suis pas totalement certaine de m'identifier encore à ce "je mémoire" justement... ^^
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Sol œil Lun 09 Fév 2015, 00:59

Ha tu connais le proverbe quand y a un doute y a pas de doute ^^
Sol œil
Sol œil

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Lun 09 Fév 2015, 01:05

Donc bref justement, je ne m'y identifie plus. Razz
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Amazinc Lun 09 Fév 2015, 01:27

@Petite Perle Givrée , ta position sur le "je" me fait songer à celle de l'existentialiste Sartre qui avait tenu un journal intime avec la conviction (intime) de cette mouvance du "je". Bonne recherche.

Amazinc

Messages : 59
Date d'inscription : 01/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Lun 09 Fév 2015, 01:58

Ah ben tiens, je n'ai pas lu Sartre, il faudrait peut être aue je m'y mette alors! Smile
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Invité Lun 09 Fév 2015, 02:31



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015, 23:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Invité Mer 04 Mar 2015, 03:22

La richesse de nos vies n'est elle pas dans le titre du fil ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Invité Mer 04 Mar 2015, 07:34

licorneau a écrit:La richesse de nos vies n'est elle pas dans le titre du fil ?

effectivement; je vais me recoucher Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Unhorriblehurlement Mer 04 Mar 2015, 08:16

Coucou PPG.

Est-ce que "Je" est défini, même dans l'instant présent ?
Pourquoi supposer que nous soyons intérieurement cohérent ?

Je ne pense pas qu'il soit pertinent de chercher à définir notre "Je" avec les concepts qu'on nous a enseignés depuis notre plus jeune âge, car ils présupposent une certaine logique qui n'est pas celle de notre fonctionnement.


Sinon, nous ne faisons que la description de ce que nous voyons à un instant t avec les concepts que nous avons à portée de mains.
Unhorriblehurlement
Unhorriblehurlement

Messages : 673
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 34
Localisation : Un endroit abstrait reflétant mon intériorité

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Princeton Mer 04 Mar 2015, 15:12

Je pense que le "Je" n'est pas changeant, car il est la capacité qu'a l'être humain de se dire. Cette faculté demeure toujours, quand bien même il ne sait pas vraiment qui il est. Il peut dire "Je sais qui je suis" comme "Je ne sais pas qui je suis"... Dans tous les cas, il peut toujours dire "Je", et plus loin "Je suis moi", comme une auto-réflexion, quasiment tautologique. L'être s'identifie à lui-même par le discours. N'est-ce pas un piège que de vouloir se définir par des adjectifs, des attributs, des caractéristiques, plutôt que d'en rester à ce qui est en fait le plus juste, le plus exhaustif, le plus précis, dans le domaine de l'identité : "Je suis moi" ?

"- Qui es-tu ?" "- Je suis moi. Je suis Princeton." "Qui est Princeton ?" "Princeton, c'est moi." Et la boucle serait bouclée... Je pense qu'on se leurre à vouloir fournir exhaustivement notre identité par le discours. Car le discours ne sera jamais suffisant pour recouvrir notre identité. Le langage est une limite.

Pour le reste, c'est s'intéresser à la manière dont j'occupe mon temps, à mon histoire, à ce qui me distingue des autres êtres humains, ce qui me caractérise. C'est une description, forcément limitée, plus ou moins réussie, de ce qui m'identifie ou peut m'identifier (différent de l'identité), de ce que je dis de moi (après avoir dit : je suis moi). Je pense que l'identité a une partie stable, à laquelle on peut se raccrocher. Cette partie de l'identité contient des éléments stables, qui ne changent pas, auxquels on peut s'identifier. C'est ce critère de stabilité, d'immuabilité, qui peut fonder notre identité, notre sentiment d'identité. Quels sont ces éléments ? Eh bien, selon moi, tous ceux qui constituent notre histoire personnelle, propre, unique, immuable. Notre histoire constitue une grande partie de notre identité, parce que notre histoire, notre passé, ne change pas, par exemple son tout début : notre naissance. Où, quand, comment sommes-nous nés. De qui ? Ensuite, on y ajoute un élément indispensable à l'individuation : un prénom. Voilà un autre élément stable de notre identité. Et puis notre sexe : masculin ou féminin. Tous ces éléments ne changent pas, aussi ils peuvent nous identifier, on peut les investir. Ils répondent à la question : "Quelle est mon histoire ?", "Que puis-je dire de moi ?", "Que m'est-il arrivé ?"

Ensuite, l'identité s'enrichit, par des mécanismes psychiques complexes. On peut s'identifier (souvent), se dés-identifier (rarement), s'identifier à des personnes que pourtant nous ne sommes pas et n'avons jamais été (car nous ne pouvons être que nous-mêmes), je pense à nos parents, on peut identifier en nous des éléments, des caractères, des qualités, mais sont-ils permanents ou passagers ?... Pour prendre l'exemple de la profession, du métier, de l'occupation, pour moi, ce n'est pas un élément de l'identité, car ce n'est pas un élément stable. Aujourd'hui, je suis avocat, musicien, écrivain. Mais demain ? Garagiste, plombier, peintre, ingénieur, chômeur... Aussi, je ne mets pas mon métier comme élément de mon identité personnelle. En revanche, que j'aie été avocat, musicien, écrivain, est un élément de mon identité car c'est une partie de mon histoire personnelle. Et je m'identifie à mon histoire.

Je pense que l'identité se construit au fil du temps, elle se renforce, notamment par la connaissance de son histoire et de soi-même. Avoir une identité n'enferme pas, mais permet d'avoir une ancre, des points de repères, pour pouvoir avancer sans crainte de se perdre. Elle n'empêche pas de s'épanouir, de se développer, de changer. Mais ce n'est pas vraiment l'identité qui change (car elle est stable, elle est identique), mais plutôt des manières de fonctionner, des besoins, des manières d'entrer en relation, des manières d'être, de vivre... Je pense que l'identité évolue avec notre histoire, un peu comme une biographie, mais qu'elle n'est jamais "révolutionnée" (comme dit plus haut), parce qu'elle est bâtie, construite, avec de nouveaux éléments, en lien avec les éléments précédents, et tous ces éléments nous constituent.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Pascartes Dim 05 Avr 2015, 18:30

Je dirai que le "je" est mouvant notamment dans deux cas particuliers. Le premier est fonction des gens avec qui nous interagissons : l'intersubjectivité a quand même une influence très forte sur la subjectivité et la majorité des gens portent des masques en société, en qui ils croient plus ou moins d'ailleurs. Le second est lié à l'humeur, qui me paraît de plus en plus comme un concept d'une grande importance. J'arrive désormais à évaluer plus nettement son impact sur ma personne et elle n'est pas mince. Je peux clairement dire que mon architecture intérieure peut être littéralement révolutionnée par la disposition de mon esprit.
"La conscience est la plus changeante des règles" disait Vauvenargues.
Pascartes
Pascartes

Messages : 325
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 38
Localisation : Paris-Breiz

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Toshi Dim 05 Avr 2015, 18:47

Perso je me dis que ça intéresse pas spécialement les gens d'en savoir plus que ça sur moi. Donc le problème se pose pas. Ils ne me posent pas de questions et c'est pas moi qui vais déballer ma vie à des gens qui m'ont rien demandé. 

Et si d'aventure quelqu'un me dis "qui es tu ?" Je lui répond que sa question est trop vaste et de cibler ses questions. Je pense que c'est difficil de faire plus claire. Je refuse de répondre à un truc insensé.

Inutil de dire à quel point il me paraitrait absurde de me demander qui je suis à mes yeux. En japonais il y a par exemple un mot pour décrire le bruit de l'univers. Tout le bruit ajouté qu'on entends. Et un etre c'est la meme chose. Une chose ajouté a toute les autres. Il serait aussi absurde de decrire le bruit de l'univers qu'une personne.

Toshi

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par Petite Perle Givrée Dim 05 Avr 2015, 20:56

Un mot pour décrire le bruit de l'univers... mais waaaah... *___*
Petite Perle Givrée
Petite Perle Givrée

Messages : 409
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 39
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par CellarDoor Mer 30 Déc 2015, 05:34

Ha le fameus problème d'identification ! C'est compliqué en effet de s'identifier soi-même quand on change si souvent ! Il y a peu de temps je racontais justement que j ai l'impression d'avoir eu déjà 50 vies jusqu'ici ! Mon ressenti est que je ne suis plus aucune des personnes que j'ai été. Elles font partie de mon histoire et de mon expérience mais je m'en sens si éloignée qu'elles ne sont plus moi, mon moi actuel et je sais que mon moi actuel ne sera plus mon moi futur. Chais pas trop si c'est clair hein Shocked
Si je devais écrire ma vie je n'écrirais pas plusieurs chapitres d'un même titre mais plusieurs nouvelles totalement différentes.
Parfois je trouve ça très déstabilisant d'être dans ce "je" si changeant.
Aujourd'hui, j'aimerais simplement me poser et arrêter ces pulsions de vouloir tout comprendre, de toujours changer (de boulots par exemple), bouger, adapter ma personnalité pour essayer d'appréhender les codes sociaux et les gens en général... C'est difficile à expliquer cette impression d'être constamment en quête de tout connaitre et de se disperser tout le temps dans tous les sens : "tiens un truc nouveau, vite je lâche tout pour aller l'essayer de suite !" A la longue on ne sait plus qui on est... un caméléon rayé peut-être Wink Est-ce que vous aussi, un jour, vous vous êtes dit "stop je voudrais enfin figer mon identité et me poser" ? Parce que l'air de rien, ce genre de vie coûte beaucoup en énergie, en relations, en sécurité intérieure etc...
CellarDoor
CellarDoor

Messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 45
Localisation : Outer Space

Revenir en haut Aller en bas

"Je" est changeant Empty Re: "Je" est changeant

Message par mypseudo Mer 30 Déc 2015, 22:49

hello petite perle givrée,

j'aime bien ce sujet. Il me fait penser à un ouvrage de philippe lejeune sur l'autobiographie : "Je est un autre."


Extrait:


  "“Une vie n’a qu’un seul auteur”, déclarait péremptoirement François Maspero, au cours d’une polémique qui l’opposait à Annie Mignard, rédactrice d’une “autobiographie”, La mémoire d’Hélène, d’Hélène Elek, dont elle demandait à partager la signature. Pour lui, bien sûr, l’auteur était celui qui avait vécu cette vie suffisamment douloureuse et exemplaire pour qu’on la présente au public, et qui en avait assumé le récit devant le magnétophone; le reste est travail technique, plus ou moins bien fait, et qui ne donne aucun droit. Maspero assimilait donc le rôle du rédacteur à celui d’un traducteur.

   Annie Mignard, en revanche, mettait en lumière l’initiative qu’elle avait eue en menant l’interrogatoire et en organisant les réponses en récit, travail qui la rapprochait du rôle, et de la responsabilité, du biographe.


   Au-delà de la querelle personnelle qui les opposait, l’un et l’autre étendaient leur réflexion à tout le champ de la littérature “en collaboration”, et finissaient par se trouver pratiquement d’accord pour condamner comme une imposture paternaliste la vogue actuelle de l’autobiographie “au magnétophone” de gens du peuple.

   Le lecteur est troublé de cette rencontre finale: plus troublé encore en constatant qu’il a été successivement convaincu par l’argumentation des deux adversaires, chacun présentant, comme il est normal dans une joute polémique, les aspects du débat qui confortent sa position (...).

   Cette affaire révèle que toutes les affaires judiciaires ou les polémiques de presse par lesquelles le scandale arrive portent sur des cas “mal choisis”. Le cas d’Annie Mignard semble assez douteux. C’est que, dès que les causes sont “bien choisies”, il n’y a pas de scandale; l’éditeur ou l’auteur visés évitent qu’il n’éclate (...).


   Annie Mignard préconise donc de rendre le pouvoir au peuple en lui rendantl’écriture. Selon elle, les éditeurs devraient se tourner directement vers les “gens du peuple” et leur proposer des “contrats d’écriture”. “Le peuple, pour sa part, est parfaitement capable d’écrire sans attendre qu’on vienne le cuisiner au magnétophone.” Sans doute. Mais écrire pour qui? Pour les gens qui lisent. La généreuse proposition d’Annie Mignard reste enfermée malgré tout dans le cercle vicieux qu’impose le marché des biens culturels. Elle semble ignorer le relatif échec de la “littérature prolétarienne”, et ses raisons (...)."


Je trouve que le propos illustre la difficulté à définir "je" car il sera de toutes façons interprété par l'"autre" de même qu'il est influencé dans la relation à l'autre. Et "je" face à lui même n'a que peu d'écho pour ne pas dire d'intérêt. "je" est changeant : quelle belle définition en fait !!Wink
mypseudo
mypseudo

Messages : 537
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 50
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum