quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par noir le Mer 31 Déc 2014 - 12:07

Bonjour, ci-après quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie (de juillet 2010)

Les poèmes datent de 2009 - 2010.

Je n'ai découvert la poésie et ai commencé d'écrire qu'en 2009, ainsi une certaine spontanéité et jeunesse se traduisent dans les écrits.

J'ai fait qq saisies de pages mises en image (perte de définition mais je pense lisible)

Vous souhaitant une bonne lecture.


4ème de couv
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Essai_10

Tache d'huile
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Tache_10

Cailloux en fleurs
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Caillo10

Gouttes de mots
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Goutte11
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Goutte12

Castagne des castagnoles
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Castag10
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Castag10

Quai de brume
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Quai_d10

Sur les Rails de l'Ephémère
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Rail_d10
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Rail_d11

Sous l'olivier
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Sous_l10

Les yeux du pont
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Les_ye10

Sinusoides
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Sinuso10

Nicotine, Mesrine
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Nicoti10

En trompe l'oeil
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie En_tro10

le héron
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Heron_10

le fil de vie
quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Fil_de10


Dernière édition par noir le Mar 20 Jan 2015 - 8:31, édité 10 fois

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par Invité le Mer 31 Déc 2014 - 15:35

Très beau cadeau de fin d'année.
Merci!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par noir le Jeu 1 Jan 2015 - 23:07

J'ai complété un peu le post initial.

Te souhaitant une bonne lecture
@

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par Invité le Mer 25 Nov 2015 - 15:05

Tes poèmes faisant référence aux plantes et aux poissons (méditerranéens je suppose) ont attiré mon attention, alors je me suis concentrée sur ceux-ci.

D’abord, tu demandes aux lecteurs s’ils ont vu tous les poissons mentionnés… Pour ce qui me concerne, sans l’indication des majuscules, certainement pas :-) … Quand à savoir si j’en ai vu quelques uns de mes propres yeux et dans leur milieu naturel, encore moins ... Et pourtant, ce n’est pas faute de sympathie, pour la castagnole notamment !

Par ailleurs, le titre "cailloux en fleur" m’évoque littéralement les petits lithops en vogue en ce moment, espèces qui n’ont rien de méditerranéen, alors qu’il se prête joliment aux plantes de rocaille ou du maquis en l’occurrence… Dont les noms à eux-seuls sont déjà poétiques :-) J’aime bien l’image de la pierre dont les fissures colonisées par le végétal auraient été ouvertes par les plantes elles-mêmes, en s’extrayant de leur matrice...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par FleX le Ven 4 Déc 2015 - 10:30

Merci pour ces lectures, j'avoue ne pas avoir tout lu mais l'Ophtalmo est génial Smile

FleX

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par noir le Dim 6 Déc 2015 - 16:12

ah et bien merci pour vos retours / lectures et compléments Onagre et FleX. Smile

Content que l'on parle de " l'ophtalmo " Very Happy

Comme indiqué au début, ce sont dans mes 1ers poèmes (et découverte de la poésie). Ainsi pour tous ceux-là ils sont assez originels = avec peu / pas ou le minimum d'influences.
Avant d'écrire je ne m'intéressais et ne me suis intéressé à la poésie, alors ça a donné des choses sans doute pas géniales Wink mais au moins assez originales dans un domaine (la poésie) où tout a tendance à être + ou - maitrisé / contrôlé voire "standardisé".

Depuis ces écrits, je suis aussi diag aspie. La part visuelle et pensée visuelle très prédominante sont / étaient bien visibles, ne serait-ce dans ces qq posts, et "l'ophtalmo" bien entendu.. + couleurs et "mots-images" comme ils m'apparaissent.

Ben, sinon j'ai recroisé la peintre il n'y a pas si longtemps Smile, elle a fait 2 peintures murales sur un établissement dans une rue de ma petite ville.
PS: et mon ophtalmo semble bien aller !! (le bougre)

@onagre: j'apprécie bcp les lithops Smile
mais n'en ai pas


A+ les z'ami(e)s

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par Invité le Dim 6 Déc 2015 - 17:41

En effet, l'ophtalmo est bien mené aussi :-)
Il est vrai qu'aujourd'hui, la pratique de l'écriture est globalement normalisée, mais en ce qui concerne les jeux visuels, il y a quand même quelques précurseurs, tu te plairais sans doute avec les oulipiens :-)
D'après ce que je comprends de la notion de "pensée visuelle" (aussi sur le plan verbal), cela signifie que le mode de pensée asperger a quelque chose de proprement poétique...
(et pour les lithops, je pense que c'est plutôt leur rendre service que de ne pas s'en procurer ;-))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par ou-est-la-question le Lun 7 Déc 2015 - 14:46

tes textes sont superbes Noir
emplis de ton regard qui glisse sur les "choses" pour faire naître des poèmes

si tu es dans le Sud il y avait "les voix de la méditerranée" à Lodève 3eSem de Juillet où tout un tas de poètes du bassin méditerranéen venaient déclamer leurs textes

Sète a ouvert "Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée" pour concurrencer et ce superbe festival lodévois a disparu l'an dernier

celui de Sète (depuis 2010) a repris les intervenants classiques de Lodève + des nouveaux poètes

dans ce genre de festival on réalise que ,surtout en Italie ,la poésie prend tout un tas de formes :sonore, et/ou avec des couleurs....etc

c'est assez magique

en tout cas ton recueil est parfait et il m'a évoqué les "Voix" de Lodève car il y a dedans les illustrations , la couleur et les jeux de typo .
Les textes sont beaux et il est très sympa à lire



ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 7841
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par Invité le Lun 7 Déc 2015 - 17:29

J'apprécie beaucoup tes poèmes :-)

Particulièrement, le lien entre la forme et le fond et ce qui semblent être des calligrammes, comme l'ophtalmo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par Pieyre le Lun 7 Déc 2015 - 18:02

Il y a manifestement un investissement personnel important dans ces poèmes, mais peut-être une certaine dispersion. Chacun instaure un climat particulier, mais la recherche d'un style me semble encore sensible, dans le fait d'évoquer l'acte même d'écrire ou de s'appuyer sur la nature.

Il y en a un qui me semble se distinguer, Quai de brume, parce que son unité tient à une situation rencontrée, extérieure aux préoccupations du poète, mais qui capte son attention. Aussi la forme est-elle plus classique, avec un effet de répétition qui me semble focaliser le regard du lecteur. Il pourrait donner lieu à une chanson.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par noir le Lun 7 Déc 2015 - 20:05

Merci où-est-la-question et Astaflorilegis pour vos commentaires et compléments.

@Onagre :
" D'après ce que je comprends de la notion de "pensée visuelle" (aussi sur le plan verbal), cela signifie que le mode de pensée asperger a quelque chose de proprement poétique..."

Je ne saurai quoi répondre à cela..
Si j’entame sur une petite perception perso, je pense que ce tu pourrais évoquer dans ton emploi de « poétique » pourrait correspondre à une analogie de « imagée » dans un sens de « figuratif ».
Alors, il peut être le cas, mais dans la situation ici (et globalement) on / je transcrirai plus dans le sens de rapport d’images – c’est dans l’ensemble plus globalement cela en ce qui me concerne = il s’agit d’une suite ou d’une somme d’images qui forment un objet écrit à la fin avec une place faible à nulle pour la partie réflexion et linguistique. Il n’existe non plus de scission entre les 2 (visuelle / verbale) mais quand on / je lis d’autres, je me rends compte de la somme d’images utilisées par les uns ou les autres, et en général cette somme est faible – et même dans des cas basés sur du descriptif, on trouvera un ou qq éléments visuels mais sur fond verbal et non un empilement de suite d’images (parfois diverses / multiples / divergentes / inattendues).
Verlaine me parait assez singulier et davantage dans ce registre dans son mode d’écriture.

Ainsi, il n’est pas forcément facile à expliquer voire même à définir, et je ne saurai même pas vraiment (hormis les contextes d’écriture, mais qui sont extrêmement rares = je n’écris « presque » jamais) comment ça marche dans d’autres situations. Juste que dans l’écriture, comme c’est en général direct ou assez direct, je peux me rendre compte de certaines choses.

Aussi, sur la mention (supposition) de « figuratif », elle est encore une autre strate, entre le visuel et image(s) directe(s) et le linguistique ; c’est du visuel + traitement ultérieur.

En complément (un peu long), ceci : http://autisme.aveyron.free.fr/spip.php?article7


" (et pour les lithops, je pense que c'est plutôt leur rendre service que de ne pas s'en procurer ;-)) "

Tu supposes que je ne les tiendrai pas vivants ?! possible  Smile  mais chez moi le climat est presque jouable. J’avais une connaissance (ancienne dans autre région) qui était fana de cactus et autres plantes grasses – c’est de là que j’eus connu les lithops. Ici, le problème majeur est que les lithops sont trop / très petits , et comme il y a des arbres (grands chênes) ils seraient recouverts de feuilles et ça ne leur plairait pas, plus : on ne les verrai pas !


@ où-est-la-question :
Les lectures publiques sont un supplice pour moi.
J’eus essayé : 7 fois
J’ai arrêté : trop dur.
Et encore, le contexte « jouable », audience locale et participative, bon accueil où on me connaît et où je connais, salle et audience correcte (50 à 100 personnes).
Ce n’est pas que les gens n’appréciaient pas mais pour moi c’était un supplice et un non plaisir. Peut-être que dans une autre vie ça changera, mais dans celle-là, bein c’est pas gagné !!

Quant à aller dans l'Herrault (jusque dans l'Herrault) c'est pas gagné non plus !  Smile


Il en est un (poème) que j’ai lu publiquement, parce qu’on me l’avait demandé, parce que je connaissais et la personne demandeuse et la personne (et circonstance) vers qui cette lecture était destinée.
Et ce poème j’y pense en ce moment, ces jours.
Aussi parce que j’aurai pu le relire il y a une semaine (j’y ai pensé puis non) (il me fut proposé de lire / dire un ou plusieurs mots)
Aussi parce que qn m’a dit par la suite qu’il aurait pu le lire à ma place (je n’y avais pas pensé).
Alors comme je l’ai gardé pour moi, que j’y pense et comme il figure dans ce 1er recueil, je le partage ici.
Le fait et contexte récent est que j’ai perdu mon père, il fait 11 jours, des suites d’un arrêt cardiaque.


quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Dernie10



--

@Pieyre : merci pour ton passage et les mots laissés.

A l’origine, « quai de brume » est parti d’une photo : « paysage sous la brume » et d’un défi perso d’écriture : faire tout un poème sur 2 rimes. Avec entre les 2, association de brume et le film : « quai des brumes » qui donnera ce quai de brume.. où je n’ai jamais mis un pied !
Le reste, rien n’existe(ait) et le fil des images, des mots, des sons ont donné ce poème - vécu (depuis mon canapé dans ma forêt) effectivement comme une marche que l’on retrouvera au moins autant dans le rythme (4-4) (plus ou moins = à me lire-entendre / presque partout- abstraction des « e » à l’hémistiche et fin de vers sans doute) que dans la suite des situations. De mémoire, mon plus long poème à écrire : 2 heures, et un sérieux casse-tête pour l’obtention satisfaisante. Je pense qu’il est dans mes 10 premiers, peut-être en 8.

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par Pieyre le Lun 7 Déc 2015 - 20:27

Selon moi on ne sent pas le travail, et c'est un compliment bien sûr.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par ou-est-la-question le Mar 8 Déc 2015 - 13:07

quel bel hommage Noir .....
ce texte est magnifique

mes pensées sont à tes cotés si tu en as besoin

ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 7841
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par Invité le Mar 8 Déc 2015 - 15:53

Merci pour ce lien, très éclairant, une véritable découverte pour moi… A ma connaissance, je ne fais pas partie des 3 % de penseurs visuels non asperger, et pourtant je me retrouve assez dans la description de cette manière de percevoir l’environnement, hyperréceptivité et mosaïque de détails… Alors je reconsidère ma compréhension de ton allusion, que je n’avais pas complètement saisie, ainsi : la pensée visuelle me semble plus proprement « artistique » (ou bien poétique au sens large). Et cela nous renvoie en même temps à cet autre sujet : [ Sondage ] Production artistique : instinct animal ou intelligence ? où la mise en relation du penseur visuel et de l'animal (le chimpanzé cité dans l'article par exemple, mais d’autres et au passage, qu’on ne craigne pas cette comparaison est déjà un grand pas selon moi…) me parait très pertinente, et elle atteste une intuition que je m’étais déjà plus ou moins formulée…

Et pour les lithops, je ne suis pas experte, loin de là, mais il me suffit d’entendre parler de culture très délicate et de constater leur fragilité apparente, la nature de leur sol originel pour avoir des doutes sur leur capacité d’adaptation ; j’ai lu récemment que leur motif marbré est destiné à capter la lumière malgré un léger enfouissement, qui le tient sans doute à l’abri des dommages du soleil, mais une couche de feuilles n’est pas une couche de sable, alors je serais pour la prudence et le respect vis-à-vis de ces petits cailloux en fleurs :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par noir le Mer 9 Déc 2015 - 8:18

@ où-est-la-question :
Je prends volontiers tes pensées et t’en remercie.

@Onagre :
Les lithops sont des plantes de désert. Je possède de nombreuses plantes de désert, notamment cactus, agaves, aloe, etc. Il faut / suffit d’un sol bien à extrêmement drainé et respecter les températures limites. Certaines peuvent supporter qq degrés sous zéro, les lithops non ou quasi non.
Pour la couche de feuilles éventuelle et inévitable dans mon cas, au-delà de les faire un peu disparaître visuellement, tendrait surtout à maintenir l’humidité, et ça elles ne le supporteraient pas longtemps et pourriraient à la première grosse pluie. Je pense que je pourrai en tenir dans un pot dans un endroit bien protégé et au chaud et dans un substrat essentiellement sableux.


« Merci pour ce lien, très éclairant, une véritable découverte pour moi… A ma connaissance, je ne fais pas partie des 3 % de penseurs visuels non asperger, et pourtant je me retrouve assez dans la description de cette manière de percevoir l’environnement, hyperréceptivité et mosaïque de détails… »

Ok pour cette partie

Sur le sujet évoqué, je mets le lien :
ICI

J’y avais un chouia ramené ma fraise ^ et dit 2-3 trucs.

Sur ce qui est posté, en lien avec ce que j’ai écrit, le lien que j’ai transmis et tes réponses – il apparaît assez les parts de l’ordre de l’optique = ce qu’on voit = ce n’est quasi ou que de ça, d’où la difficulté (et la quasi –inexistence) de faire autre / autrement ; soit : de créer ou écrire en mode réflexif.
Et qu’il s’agisse d’optique direct = ce qu’on voit, y compris les multi détails.
Qu’il s’agisse d’optique indirecte = ce qu’on voit dans son écran cerveau.

Juste en exemple, et suite à l’intervention et réponses sur « quai de brume » , où à la fin j’écris : « j’observe cela » et d’un autre côté j’exprime qu’en fait rien n’existait, etc. Mais en réalité, c’était bien ce que je voyais, tout ce que je voyais et dans un environnement brume et atmosphère brume reconstruite.

Ensuite, sur la strate suivante et évoquant de « imagée » ou « figurative », elle n’est et comme tu as pu le lire dans le lien, pas première, et des fois absente aussi = certains ont du mal ou n’utilisent pas ou peu le 2nd sens ou métaphore / figuratif, mais ce n’est pas non plus systématique : certains l’utilisent un peu à bcp.

Dans ce qui est posté, pour moi, c’est un peu = il y a peu de métaphores ou d'images en 2nd degré.
Mais parfois ou plus tard il y en a souvent à bcp.

Mais les figurations se basent aussi / quand même sur un visuel presque de l’ordre optique sauf qu’alors ce sont des notions qui peuvent prendre forme alors qu’en fait elles n’ont pas de forme.

Par exemple, dans le dernier poème « dernière moisson » :

« Ecrasé, compressé, entre la vie et la mort »

Pour moi, la vie et la mort prennent la forme de masses = d’objets, entre lesquels on se trouve.
Quand on se rapproche de la mort, sa masse ou part visuelle devient grande. Les 2 notions vont tendre à écraser..

Il y en a qq autres comme ça.
Et aussi des double sens.

Par exemple dans « quai de brume »
Au début : « un soir de brume »
C’est de l’ordre optique (= brume) + émotionnel (= un peu tristesse, mélancolie).

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie Empty Re: quelques poèmes de mon 1er recueil de poésie

Message par EtoileduParadoxe le Mer 9 Déc 2015 - 12:13


J'aime beaucoup tes poèmes Noir. Smile
Spécialement Sinusoïdes, le Héron et le Fil de Vie.
J'aime également leur expression visuelle, mais aussi beaucoup la subtilité, la délicatesse des mots.
J'écris moi aussi des poèmes, j'aime intensément la poésie, et j'aimerai pouvoir publier un recueil de certains de mes
poèmes dans le futur.
Les poèmes que tu présentent ici me donnent envie de continuer, de continuer le voyage des poèmes , des mots.
EtoileduParadoxe
EtoileduParadoxe

Messages : 336
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 31
Localisation : dans l'univers, dans les étoiles, sous la lune

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum