Mécanique cérébrale: L'eteindre...

+2
Tan
Alex38
6 participants

Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par Alex38 Mer 6 Aoû 2014 - 16:53

Bonjour,
Je souhaiterai savoir si certains zèbres ont tentés d’éteindre leur mécanique cérébrale via des inhibiteurs.

En ce qui me concerne, j’ai été détecté jeune durant ma scolarité. Mes parents, professeurs ou plutôt le corps enseignant (j’ai été interne), ne m’ont rien expliqués et laissé arpenter le chemin à ma façon. Loin de moi l’envie de jeter la pierre aujourd’hui, même si au fond de moi, mon « passager noir » (j’appel ma tête ainsi) a été en ébullition et a envie d’en vouloir a la terre entière voir même a l’univers... Trop d’énergie perdue.
Découvert sur le tard après une sorte de burn out assez destructeur, je me jette dans cette nouvelle bibliothèque d’informations qui pour une fois me correspond. Je prend conscience au fur et a mesure de mon exploration zébrale, que j’ai passé certaine étapes a l’instinct et d’autres que je n’aient pas encore réglées.
Bref la vie est comme une boite de chocolat...
Pour revenir à nos moutons, j’ai cherché durant toute mon adolescence à éteindre ma tête. J’ai essayé beaucoup de chose en pensant finalement que je devais être soit malade soit fou... Heureusement pour moi j’ai été très tôt en couple et elle a réussis à canaliser un minimum l’énergie volcanique de mon esprit en ne me jugeant pas et essayant de comprendre le monstre qu’elle aimait. Après de nombreuses visites médicales chez mon médecin traitant, je fini par commence un traitement léger d’anti dépresseur. Les effets abrutissant n’empêchent pas le fonctionnement de nos têtes, ils les pervertissent et les rendent encore plus sombre. Ensuite les anxiolytiques, amis pervers et versatiles. Tu te sent mieux mais t’es plus toi donc on ne règle pas le problème. L’alcool, ami toujours présent mais pas assez puissant pour certains zèbres qui possède un bouton « off » mal fonctionnant. Pour enfin en arrivé au THC et CBD, mon plus gros dossier et ma source de repos. Je m’explique, Certaines souches possèdent la capacité de ralentir mon passager noir. Pourquoi, comment, je cherche à le savoir avec précision mais c’est assez difficile dans notre pays.
Quelqu’un a un mode de fonctionnement similaire ?
Une solution moins contraignante au quotidien ?
L’adresse d’un psy résistant dans le sud de la région lyonnaise ? Wink
Quelques idées pour moins cérébraliser le monde ?
Merci d’avance pour vos questions, réponses, avis,... .
Milles excuses pour les fautes (je fais des efforts), ainsi que mon statut de nouveau sur le forum (maladresse ou autres erreurs).
Alex38
Alex38

Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 39
Localisation : Sans dessus dessous

Revenir en haut Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Re: Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 0:43

salut

concernant le cbd etc il existe une association "principes actifs" qui se bat pour l'utilisation et la reconnaissance du cannabis à usage therapeutique..  ils sont bien organisés et font des recherches (par des labos selon leurs moyens) meme au niveau moleculaire parfois etc
essaie de les contacter sur leur site internet en expliquant que tu es bien conscient de ne pas relever de leur association (à part si tu as une maladie avérée,un handicap avec douleurs etc...ton passager noir n'etant pas un crabe en lui-meme bien sur)mais que tu cherches à te renseigner de maniere scientifique et serieuse..ils te donneront peut etre des references interessantes (pour cotoyer certains d'entre eux,j'en suis meme certaine)

si cela n'aboutit pas,envoie moi un mp quand tu auras 10 messages au compteur et j'essaierai de faire le relais avec des collegues..certains sont surdoués et ça leur permet aussi de s'apaiser cerebralement.. moi ça me fait l'effet inverse tout en m'abrutissant (quelque soit la souche) donc j'ai arrété..mais c'est pas faute d'avoir insisté durant un certain temps....  What a Face aujourd'hui plus aucune addiction et c'est quand meme une sacrée liberté interieure je trouve..mais bon,c'est ma vision perso et mon propre choix..je n'eteins plus mon cerveau,je le gere
bonnes perigrinations à toi,peut etre à +

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Re: Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par Alex38 Jeu 7 Aoû 2014 - 9:54

J'ai en effet rencontré les substances suite a un accident a une épaule qui me ravage la tête a cause de la douleur. J'ai remarqué que la douleur aide a moins réfléchir mais elle te rends très méchant (pour ma part). Je n'ai pas encore le bon nombre de message donc je ne puis encore te rejoindre pour plus d'informations mais je reste a l’écoute de conseils vérifiés et de contact saint.
Alex38
Alex38

Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 39
Localisation : Sans dessus dessous

Revenir en haut Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Re: Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par Tan Lun 11 Aoû 2014 - 22:45

Si tu trouves des solutions, fais tourner Smile.
Tan
Tan

Messages : 101
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Re: Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par dedeshan Lun 11 Aoû 2014 - 22:58

THC je connais, oui  jocolor 

C'est vrai que ça ralentit car je passe "dans ma bulle" et une grande partie de mon esprit va là dedans et donc je ne ressens pas l'hyperactivité. Autrement c'est vrai, c'est pénible...

Ceci dit, le THC a ses limites et y'a mieux, la méditation. (ainsi que le yoga d'ailleurs, ça complète)
Ca permet d'éteindre les pensées passives. Donc si on ne souhaite pas réfléchir, l'esprit est totalement calme.
C'est incompatible avec toute substance genre : caféine, THC, ethanol, etc... la diet, en gros.

Et si la pensée devenait un processus complètement sous contrôle? ça ferait rire la plupart des gens, mais vous et moi savons l'importance que ça peut avoir.

Si on a aucune pensée, cesse-t-on d'être? (je pense donc je suis.. ou l'inverse?)  study 

dedeshan
dedeshan

Messages : 138
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Re: Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par plop Mar 12 Aoû 2014 - 0:24

Je suis d'accord sur la méditation, et vu que je recommence à perdre un peu le contact avec la réalité (je pense un peu trop, et perds la concentration sur le moment présent), j'aurais bien besoin de m'y remettre ^^

Pour l'instant, je n'ai pas encore prévu d'arrêter le thé, le café ou l'alcool, donc ça sera un peu moins efficace j'en ai peur Very Happy

dedeshan a écrit:Si on a aucune pensée, cesse-t-on d'être? (je pense donc je suis.. ou l'inverse?)  study 

Petit aparté "philo":  en réalité, cette phrase n'a pas pour but de démontrer que l'homme existe forcément par le fait de penser. (Contrairement à ce qu'on peut croire)

En réalité, il s'agit d'un principe de base de la philosophie de Descartes : le scepticisme.

D'aprés le scepticisme, il est impossible de savoir ce qui existe vraiment, nos sens ne nous le permettent pas. Nous n'avons pas accés à la vérité ultime.

Cette table existe-t-elle? Ce monde existe-t-il? etc. Aucun moyen de le savoir!

Par contre, on peut être sûr que nous même, on existe. Ainsi, si je dis "je pense donc je suis", cela signifie qu'il y a "quelque chose" qui pense. Donc ce "quelque chose" existe!

En gros, dans le scepticisme, nous, on existe, mais le reste, aucune idée! jocolor

edit = les vrais amateurs de philo me corrigeront surement ^^
plop
plop

Messages : 188
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 38
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Re: Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par dedeshan Mar 12 Aoû 2014 - 1:32

plop a écrit:D'aprés le scepticisme, il est impossible de savoir ce qui existe vraiment, nos sens ne nous le permettent pas. Nous n'avons pas accés à la vérité ultime.
C'est une règle bien lourde à imposer à mon esprit! bien trop lourde Very Happy

Ce que dit la science du yoga est plus simple à concevoir. https://youtu.be/bODvB_U5ixo?t=3m52s
J'espère que tu comprends l'anglais Smile j'ai choisi un orateur compétent qui explique bien.
Si ça te plaît y'a plein de thématiques reliées au bien-être du même auteur.

Bon visionnage! ^^
dedeshan
dedeshan

Messages : 138
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Re: Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par Soserious Sam 16 Aoû 2014 - 2:03

Je suis pas sûr que ça existe. Mais si ça existe, n'hésite pas à le dire xD
Marre de mettre 2 heures à m'endormir car mon esprit a envie de travailler sur mes projets en cours et des moments d'absence °^°
Soserious
Soserious

Messages : 54
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 25
Localisation : Limbes

Revenir en haut Aller en bas

Mécanique cérébrale: L'eteindre... Empty Re: Mécanique cérébrale: L'eteindre...

Message par Caillou Ven 22 Aoû 2014 - 0:36

Pas de substances pour moi, je ne les supporte pas ou très peu. Seulement les fleurs de bach (et spécialement, pour le vélo dans la tête, le marronnier blanc).

Relaxation, méditation (essayer d'éprouver la sensation) n'ont rien éteint, mais ont suffisamment apaisé pour rendre supportable le vélo, parfois turbine. 

Surtout la respiration profonde, quand on parvient à s'y mettre (très dur parfois, mais plutôt efficace quand on le fait assez longtemps, impossible dans les trop grands emballements où il faut recourir aux calmants classiques; le moins souvent possible bien sûr).

La psychothérapie aussi permet d'éviter de s'emballer sur les détails, les trucs qui ne nous concernent pas directement ou les accélérations superficielles, c'est un travail au long cours, très efficace à terme.

L'activité physique (même douce), du moment qu'elle plaît est un formidable catalyseur, surtout si on la couple à la respiration, et qu'on est curieux (on fait des expériences / observations à la con, ça occupe, ça décentre, ça emplit et au final, c'est même parfois utile pour aller plus loin ou partager avec les autres).
Idem pour la peinture, le dessin ou autre truc qui retient l'attention sans être pénible de concentration.

A chacun de trouver l'activité qui va pouvoir mobiliser son attention sans trop faire d'effort.

Je ne regrette rien de tout ce que j'ai mis en place, mon vélo est désormais supportable.

Bon courage à toi.
Caillou
Caillou

Messages : 507
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 50
Localisation : Dans la banlieue bordelaise de Jupiter.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum