Rejet de le zebritude...

+6
ZeBrebis
MNN
Nash
UK09
Supertramp
Jk7
10 participants

Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Rejet de le zebritude...

Message par Jk7 Sam 3 Mai 2014 - 22:32

Bonjour, tous.....

Je me decide enfin aujourdhui à poster, pour savoir s'il existait des gens dans mon cas, s'ils arrivaient à gérer ce problème et si oui, comment...

En effet, il y a quelques années (vers mes 17 ans) il "semblerait" que je fus découvert en "surefficience mentale"... Je dis bien "SEMBLERAIT" car en effet depuis un moment, je crois que je fais un réel REJET DE LA ZEBRITUDE!

Je vous explique....

Généralement, la plupart des gens découvre qu'ils le sont suite au(x) test(s), et ce(s) test(s) étant passé(s) suite à la découverte d'anomalies dans leur insertion sociale ou dans leur épanouissement, généralement source de grande souffrance, ou MIEUX encore suite à de TROP "BONS" RÉSULTATS SCOLAIRES....

Le problème moi, c'est que je "semble" l'avoir découvert suite à aucun de ces cas de figure, puisque c'est limite dans "l'amusement" avec une amie (zébrée elle-même) que j'ai accepté de me soumettre à un test, puis obversations, etc. Sauf que ces derniers auraient "conclu" que je sois.... moi-même "haut potentiel"

Ah, choc! Surprised

En fait, pas tant que ça... Parce que hormis le fait de toujours avoir eu l'impression d'être un peu différent, je me suis toujours senti très stable dans ma vie, et ce contrairement à bon nombre de diagnostiqués l'ayant souvent découvert suite à des circonstances bien plus négatives ou exceptionnelles que les miennes.

Le fait est que 10 ans plus tard, les circonstances de la vie ont fait que tout cela me rattrape (difficultés, échecs, dépression, etc) et c'est maintenant que je me pose la question de: QUI SUIS-JE?

Sauf que l'idée de me voir en surefficience mentale (surtout avec tout ce que celà engendre) m'horripile au plus haut point!
Je me sens tout ce qu'il y a de plus NORMAL. Je ne me sens pas SURDOUÉ (quel mot...). Je n'arrive pas à accepter une telle idée, et de me voir comme un animal de zoo que tout le monde viendrait voir parce que c'est si rare.
Je n'aime pas cette idée, j'ai toujours rêvé d'une vie NORMALE (avec la vision que j'en ai)

et je souhaitais savoir s'il y avait des gens qui vivaient la même phase que moi... Merci
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Supertramp Sam 3 Mai 2014 - 23:07

T'as juste eu de la "chance" de pas l'avoir remarqué plutôt parce que tu avait une vie plutôt stable, une famille et/ou des amis réconfortants et encourageants, ect.. 

Mais puisque tu ne peut pas renié éternellement ce que tu es , va falloir faire un travail sur toi même pour l’accepter Very Happy 
Seul moyen de passer à autre chose!

J'aimerai juste précisé qu'il est possible d'avoir une vie "normale" (du moins comme moi je l'entends : une femme, des enfants, un boulot, des amis ect) tout en étant surdoué ..
Supertramp
Supertramp

Messages : 208
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Jk7 Sam 3 Mai 2014 - 23:22

@Supertramp J'en suis persuadé qu'il est tout à fait possible d'avoir une vie "normale" (ou stable), mais le problème qui m'habite est le fait de devoir me rendre compte de toutes les différences que la surefficience engendre.

Moi, je ne me sens pas d'attaque à devoir accepter que presque tous les etres humains n'ont pas ce besoin particulier d'être logique, précis, compatissant, etc, etc... etc.
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par UK09 Dim 4 Mai 2014 - 0:27

Bah, déjà, je perçois un problème de vocabulaire.

Évidemment, si on emploie sur-efficient/surdoué, on met l'accent sur un trop plein qui en réalité n'existe pas. C'est-à-dire que ce qui sert de base est l' intellectuellement normal/normé et qu'aller au-delà, c'est du gaspillage.
Or, c'est une différence qualitative - donc non gaspillable a priori - qui engendre une différence quantitative, mais qualifier ces différences par une connotation "d’excès de" est préjudiciable au zèbre, comme au non-zèbre.
Si on prend pour base le zèbre, alors c'est le reste qui est normalement mou; et je préfère cette idée car elle donne l'opportunité au non-zèbre de se battre pour combler par le travail/la triche/etc ce qui peut être "inné" ou "facile" chez le zèbre, et donc, dans le meilleur des cas, tirer le niveau par le haut.
Sans compter que les non-zèbres comblent nos failles comme nous comblons les leurs.

On peut aussi considérer le caractère monstrueux du zèbre. Il y a un mot en anglais que j'apprécie tout particulièrement; awe: a feeling of reverential respect mixed with fear or/and wonder; un sentiment de respect révérencieux mélangé à de la peur et/ou de l'émerveillement.
Et c'est cet "awful/awesome" qui est au cœur de nombre de réactions autour des différents mots sur la douance.
Cette différence "awe-esque" est finalement une arme et un bouclier dans la construction permanente de l'identité d'un zèbre/surdoué/whatever. Elle nous rappelle notre appartenance - au sens large - à un group tout en soulignant l'expérience personnelle et interpersonnelle de notre condition zébresque.

UK09
UK09

Messages : 958
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 33
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Invité Dim 4 Mai 2014 - 0:32

T'inquiète pas fabkay t'as des dispositions, si tu veux pas en être t'as toutes tes chances.
Je suis avec toi. Ne perds pas ton temps ici, y a mieux à foutre ailleurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Nash Dim 4 Mai 2014 - 0:46

@UK09
Quelles failles ?
Combler quoi ? Par quelle triche ?
Nash
Nash

Messages : 160
Date d'inscription : 30/05/2013
Localisation : dans le plan complexe

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par UK09 Dim 4 Mai 2014 - 1:19

Quelles failles? Si je pense au travail, je dirais que:
-les zèbres ont la fâcheuse tendance à voir loin et à oublier le truc sous leur nez. c'est l'inverse pour les normo-pensants.
-les zèbres sont très forts en analyse, mais qu'est-ce qu'on est mauvais en synthèse et résumé! Inversement pour les non-zèbres.
Du coup, on se compense assez naturellement, pour peu que l'on veuille apprendre les uns des autres.

Quelles triches?
D'expérience, les zèbres n'ont pas vraiment besoin de tricher; on peut dire que dans certains domaines, la zébritude est une arme d'avance sur les autres. Que faire quand tes concurrents sont en avance sur toi? Tu peux suivre les règles imposer par tes concurrents ou bien tricher.
Tricher, c'est au sens large, la ruse, la fourberie, la malhonnêteté etc. Mais pour savoir tricher/ruser/etc, il faut l'apprendre: comment apprendre un système de mécanismes sociaux - la triche - dont on n'a jamais eu besoin auparavant et dont on ignore le fonctionnement pratique et théorique?
UK09
UK09

Messages : 958
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 33
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par MNN Dim 4 Mai 2014 - 13:36

Uccen Inu a écrit:T'inquiète pas fabkay t'as des dispositions, si tu veux pas en être t'as toutes tes chances.
Je suis avec toi. Ne perds pas ton temps ici, y a mieux à foutre ailleurs.

C'est quoi cette réponse bizarre ?
Fabkay vient demander de l'aide et on lui dit d'aller voir ailleurs ? C'est strange ou c'est moi qui n'ait pas compris ?
Je ne fonctionne pas du tout comme ça et ce n'est pas ma conception de l'aide à autrui.
Ou bien est ce que j'ai juste mal compris ce que tu veux dire ? C'est surement le cas puisqu'à la fois tu dis "ne perds pas ton temps ici" et en même temps tu es un "inconditionnel" alors que je suis encore classée "zèbre timide" (ce que je ne suis pas vraiment - rires).

@ fabkay : Tu dis : "Moi, je ne me sens pas d'attaque à devoir accepter que presque tous les etres humains n'ont pas ce besoin particulier d'être logique, précis, compatissant, etc, etc... etc. " Je crois que tu connais toi même la réponse puisque tu précises : "particulier". On ne peut pas TOUS, par définition, avoir le même besoin PARTICULIER  Suspect Very Happy 

Les zèbres ont des besoins particuliers, les autres aussi, mais pas les mêmes ... sinon ils ne sont pas particuliers ...
On peut s'apporter beaucoup les uns les autres mais tu vas faire ton chemin et prendre le temps d'accepter ta zébritude. Je rejoins l'avis de supertramp Smile.

Zèbrement vôtre.
MNN
MNN
MNN

Messages : 17
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Jk7 Dim 4 Mai 2014 - 15:29

@MNN en tout cas merci.. Wink
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Invité Mar 6 Mai 2014 - 9:36

.


Dernière édition par F le Ven 11 Juil 2014 - 0:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Invité Mar 6 Mai 2014 - 10:36

Nan ce serait contraire au véganisme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par ZeBrebis Mar 6 Mai 2014 - 10:44

fabkay6 a écrit:
Le fait est que 10 ans plus tard, les circonstances de la vie ont fait que tout cela me rattrape (difficultés, échecs, dépression, etc) et c'est maintenant que je me pose la question de: QUI SUIS-JE?

Sauf que l'idée de me voir  en surefficience mentale (surtout avec tout ce que celà engendre) m'horripile au plus haut point!
Je me sens tout ce qu'il y a de plus NORMAL.   Je ne me sens pas SURDOUÉ (quel mot...). Je n'arrive pas à accepter une telle idée, et de me voir comme un animal de zoo que tout le monde viendrait voir parce que c'est si rare.
Je n'aime pas cette idée, j'ai toujours rêvé d'une vie NORMALE (avec la vision que j'en ai)
Tu as déjà eu une vie stable par le passé, une bonne insertion. Ce passage à vide actuel n'a aucune raison de ne pas être un passage.
Soit dit en passant, le problème d'intégration du zèbre me semble plus provenir de sa vision de l'autre et de l'image que lui-même renvoie que d'une inadéquation fondamentale...

Et pour finir, ce n'est même pas rare la douance, une personne sur 50 est concernée, et nombreux sont ceux qui vivent de manière satisfaisante. Et le fait d'être mal dans sa vie est loin de leur être réservé, même si l'écart à la norme peut poser problème et augmenter sensiblement la proportion de surdoués mal à l'aise (mais je pense comme je l'ai dit que cela se résout, en apprenant à gérer cette différence, à la relativiser et fonder alors le rapport aux autres sur de nouvelles bases).

PS : les majuscules me piquent un peu les yeux, si cela t'est possible de faire sans Wink (avec du gras, ou souligné, pour moi cela passe beaucoup mieux...je sais je suis exigeante !)
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Invité Mar 6 Mai 2014 - 13:09

A mon avis, ça ne sert à rien de se forcer à avaler des termes insupportable (voir complètement idiot) tel que "surdoué". Si ce terme te met mal à l'aise, il y a une raison sans doute. Pas besoin d'avoir un haut score sur ces tests pour traverser des crises dans la vie non plus.

Le test te fait simplement remarquer qu'il faut prendre soin de ta manière de communiquer avec les autres, essayer de te mettre à leur place, de cerner leurs capacités un peu plus que ne le fait la moyenne des gens pour communiquer. Et il t'indique également dans quelle direction chercher si tu as un besoin dévorant de discussions à battons rompus ou de ... quelque chose d'indéfinissable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de la zebritude

Message par ShineFlower Mar 6 Mai 2014 - 13:40

Bonjour fabkay6,
Comme le disait Monique de Kermadec, le mieux c'est de poser l'hypothèse que oui et de vérifier.  Smile
Cf du livre adulte surdoue. Comment faire simple quand on est compliqué.
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3583
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 62
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Jk7 Mar 6 Mai 2014 - 14:45

@Shineflower poser quelle hypothese?

@Stauk je suis vraiment d'accord sur la direction que cela pousse à prendre suite à ce besoin de discussion. Par contre, si seulement les "zèbrés" pouvaient avoir un signal lumineux sur le front (ou un brassard Zebrascrossing Wink lol) pour m'éviter d' essayer un peu tous les autres avant d'en trouver, ça m'arrangerait un peu plus. Wink lol

@Faustermax merci à toi! Wink et j'ai en effet lu une partie du livre "trop intelligent pour..." (Seul livre que j'ai sur le sujet d'ailleurs...). Le problème que je soulignerais d'ailleurs à "Jeanne", il est dans le titre lui-même: " TROP" intelligent... Pour être heureux (Désolé @ZebreBis pour la majuscule, j'avais vraiment pas le choix lol). Car difficile de nous expliquer comme thérapie qu'il est plus acceptable de se voir qualitativement different lorsque le titre lui-même évoque une quantité, elle-même "excessive". (après peut-être était-ce pour mieux vendre le bouquin.. Lol )

Tous:
Mais en gros le sentiment général qui s'échappe, il n'est pas tant dans le fait d'imaginer ne pas avoir la possibilité d'avoir une vie "normale" du tout, mais réellement dans le fait d'avoir éventuellement à me rendre compte d'une si grosse différence (parce que je la trouve vraiment conséquente) pour mieux vivre un quotidien avec quand meme les 98 autres % de la population... Et cela est peut-être encore plus marqué par le fait de ne jamais vraiment avoir eu besoin de m'en inquiéter avant, surtout quand on se sent quelqu'un de tout à fait "normal"..

Ps: en tout cas merci pour toutes ces réponses un peu plus constructives! Wink
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par ZeBrebis Mar 6 Mai 2014 - 15:15

fabkay6 a écrit:
Mais en gros le sentiment général qui s'échappe, il n'est pas tant dans le fait d'imaginer ne pas avoir la possibilité d'avoir une vie "normale" du tout, mais réellement dans le fait d'avoir éventuellement à me rendre compte d'une si grosse différence (parce que je la trouve vraiment conséquente) pour mieux vivre un quotidien avec quand meme les 98 autres % de la population...  Et cela est peut-être encore plus marqué par le fait de ne jamais vraiment avoir eu besoin de m'en inquiéter avant, surtout quand on se sent quelqu'un de tout à fait  "normal"..

Ps: en tout cas merci pour toutes ces réponses un peu plus constructives! Wink
Si tu ne te sens pas en décalage c'est que tu es bien adapté, que tu te saches surdoué n'y changera rien (si tu digères l'info et ne restes pas bloqué dessus, ce qui peut prendre du temps) ; il n'y a pas lieu de s'inquiéter je pense Wink
Et la différence, réelle, peut être appréhendée sous l'angle de la diversité...stauk parlait de comprendre l'autre, la similarité n'est pas nécessaire à la relation.
Et s'il manque certaines choses que tu recherches, on complète par ailleurs...Je reprends encore stauk, que je plussoie.

Bref, pas besoin de paniquer : tu es capable de faire ton chemin dans l'existence et avec les autres.
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par UK09 Mar 6 Mai 2014 - 15:46

Car difficile de nous expliquer comme thérapie qu'il est plus acceptable de se voir qualitativement different lorsque le titre lui-même évoque une quantité, elle-même "excessive". (après peut-être était-ce pour mieux vendre le bouquin.. Lol )
Oui, dans le monde de l'édition - en SHS notamment - , un bon titre a plus de valeur qu'un bon auteur; donc pour vendre, le titre du bouquin doit faire son effet.
Renommons le livre de JSF:
-Les adultes surdoués ont-ils le droit d'être heureux?; c'est une rédaction de philo, ça.
-Intellectuellement différents: heureux à l'age adulte?; un livre de coaching ou un article de psychologie magazine!
-Les surdoués à l'age adulte: la fin du calvaire?; la Une de l'Expresse ou du Point.

Je n'ai aucun talent pour les titres, mais on comprend pourquoi le "Trop intelligent pour être heureux" (TipH) fonctionne: il s'adresse à un public qui a généralement connaissance des mondes de la zébritude et qui connait les codes de ces univers - il m'est arrivé de me dire "trop intelligent pour avoir droit au bonheur - ; peut être le public-cible a-t-il lu les précédents livres de JSF etc; le titre cible son sujet (adulte surdoué), réutilise les codes du genre avec un peu d'humour("trop intelligent", ça parait aberrant comme idée, à la base): les anti-QI - pas la crème de jour, bande de malins - y voient une ode à la suprématie des zèbres, les zèbres y voient un titre plein d'humour et des réponses peut-être.

Mais en gros le sentiment général qui s'échappe, il n'est pas tant dans le fait d'imaginer ne pas avoir la possibilité d'avoir une vie "normale" du tout, mais réellement dans le fait d'avoir éventuellement à me rendre compte d'une si grosse différence (parce que je la trouve vraiment conséquente) pour mieux vivre un quotidien avec quand meme les 98 autres % de la population... Et cela est peut-être encore plus marqué par le fait de ne jamais vraiment avoir eu besoin de m'en inquiéter avant, surtout quand on se sent quelqu'un de tout à fait "normal"..
Il est fort probable que tu te sois déjà rendu compte des décalages possibles entre toi et certains autres. Mais comme tu t'es adapté à la société pour x ou y raison, ton (in)conscient prend peut-être ces petites choses comme ça vient. Mes frangins font ça.
Et plein de surdoués se sentent normaux. La majorité j'ai l'impression: on ne se la joue pas "check my brain, girl/boy", comme certains se la joue "check my ass/pecs/arms".
Finalement, si ta sphère privée et ta sphère professionnelle sont compatibles avec ta façon de penser, tu ne t'en rends pas compte d'être différent qualitativement: tu te sens donc normal.
UK09
UK09

Messages : 958
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 33
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Invité Mar 6 Mai 2014 - 19:46

.


Dernière édition par F le Ven 11 Juil 2014 - 0:35, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Fobeul Mar 6 Mai 2014 - 20:56

Tous d'abord bienvenu.

Découvrir le chiffre de son QI peut être perturbant en soit mais il ne change rien en faite.

si seulement les "zèbrés" pouvaient avoir un signal lumineux sur le front a écrit:
 Idée Idée Idée 
je vote pour, qui d'autre?

Mais regarde comme tu as su prendre soin de toi, tu parles d'une amie zèbre...j'ai constaté un truc les zèbres finissent souvent pas se rencontrer, le zebre est un animal gregaire.

Tu te connais et tu t'es construire tous comme il te faut. Ne perd pas cette confiance que tu as en toi a cause d'un chiffre...suit ton instinct et répond a tes besoin comme tu as sur le faire, c'est une passe que tu vis garde confiance
Fobeul
Fobeul

Messages : 156
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Invité Mar 6 Mai 2014 - 23:32

Ah bah voilà le mec il est dans la mouise jusqu'au cou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par UK09 Mar 6 Mai 2014 - 23:43

pour ou contre le panneau clignotant:

je vote pour, qui d'autre?
Contre. Je suis déjà une lumière, pas besoin d'un panneau clignotant en plus. Et accessoirement, du haut de mon petit mètre quatre-vingt-cinq, je me mange déjà la moitié des pubs suspendues dans les magasins, un bon tiers des toiles des devantures des bars, sensé protéger les clients en terrasse; donc, non merci.
UK09
UK09

Messages : 958
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 33
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Plume88 Mar 20 Mai 2014 - 22:01

Ce qui est insupportable, c'est de passer de "oui, je suis doué" à "non, je me sens pas doué, ça peut pas être moi".
Plume88
Plume88

Messages : 162
Date d'inscription : 28/03/2014

http://tribulations-poete.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rejet de le zebritude... Empty Re: Rejet de le zebritude...

Message par Bird Mar 20 Mai 2014 - 22:17

Ce qui est supportable (dans mon cas), c'est d'admettre qu'étant donné qu'une bonne partie des processus d'apprentissage et de gestion mentale (du temps notamment) se situent en dessous du niveau de la conscience, je fonctionne effectivement différemment de la majorité - ça je l'avais remarqué - mais je n'ai plus à me questionner ni à (trop) m'angoisser là-dessus.

Je ne me demande plus si je suis surdoué ou pas (la réponse évidemment reste non à mes yeux), mais j'ai admis être doté de ce qui m'apparaît comme une surefficience relative dans certains domaines. Ce qui explique et me permet d'accepter sans trop de perturbations émotionnelles le regard - que j'estime, moi, étrange - que les autres ont parfois sur moi. Et surtout, me redonne confiance en ces capacités venues on ne sait d'où; et m'aide à considérer mes bizarreries comme normales si on considère la minorité à laquelle j'appartiens. Enfin, et c'est très important, à mieux comprendre dans quels cadres je peux m'épanouir et ceux pour lesquels je ne dois pas trop gaspiller mon énergie (énorme).

Donc je ne me pense pas trop zèbre. Mais j'en profite.
Bird
Bird

Messages : 1570
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum