La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Niobée le Dim 2 Mar 2014 - 15:19

Pour ceux et celles qui veulent entendre un autre regard (...) que les "classiques" :

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006, Éditions Ères.

Le nombre de demandes de consultations pour le motif « est-il surdoué ? » ne fait qu’augmenter. Les praticiens confrontés aux pièges de cette question ont parfois du mal à garder leur regard clinique devant cette interrogation qui vient implicitement valider l’existence de cette prétendue nouvelle nosographie. Mais que cache donc l’inflation actuelle du signifiant surdoué ? D’où vient donc cet attachement récurrent et obstiné à la valeur de l’intelligence ? Est-ce une fois de plus un moyen d’éluder la question du désir et des théories sexuelles infantiles ? Que vient masquer la reprise dans la dynamique familiale de ce signifiant érigé dans le social ? Ne peut-on craindre que ces enfants, à faire ces économies, n’en paient ultérieurement et diversement le prix, selon ce qu’il leur est demandé de soutenir ou de mimer comme objet au regard de l’idéal ?

Cet ouvrage se propose de soutenir une démarche clinique et thérapeutique face à ce signifiant « surdoué » qui a l’art d’arrêter la pensée et de provoquer en chacun le sentiment d’être éjecté de sa place symbolique (parents, enseignants, professionnels et bien sûr l’enfant en premier lieu). Se peut-il que ce ne soit pas le signifiant « surdoué » lui-même qui provoque ces embarras, mais la manière dont actuellement il est articulé et manipulé par le social ? Ce livre montre les tentatives de praticiens pour redonner une dynamique à ce signifiant dictatorial. Il poursuit la réflexion entamée avec le numéro 18 du Journal français de psychiatrie.
Niobée
Niobée

Messages : 154
Date d'inscription : 19/01/2014
Localisation : Le Logos

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par never mind le Dim 2 Mar 2014 - 15:41

Niobée a écrit:Pour ceux et celles qui veulent lire un autre regard (...) que les "classiques" :

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006, Éditions Ères.

Le nombre de demandes de consultations pour le motif « est-il surdoué ? » ne fait qu’augmenter. Les praticiens confrontés aux pièges de cette question ont parfois du mal à garder leur regard clinique devant cette interrogation qui vient implicitement valider l’existence de cette prétendue nouvelle nosographie. Mais que cache donc l’inflation actuelle du signifiant surdoué ? D’où vient donc cet attachement récurrent et obstiné à la valeur de l’intelligence ? Est-ce une fois de plus un moyen d’éluder la question du désir et des théories sexuelles infantiles ? Que vient masquer la reprise dans la dynamique familiale de ce signifiant érigé dans le social ? Ne peut-on craindre que ces enfants, à faire ces économies, n’en paient ultérieurement et diversement le prix, selon ce qu’il leur est demandé de soutenir ou de mimer comme objet au regard de l’idéal ?

Cet ouvrage se propose de soutenir une démarche clinique et thérapeutique face à ce signifiant « surdoué » qui a l’art d’arrêter la pensée et de provoquer en chacun le sentiment d’être éjecté de sa place symbolique (parents, enseignants, professionnels et bien sûr l’enfant en premier lieu). Se peut-il que ce ne soit pas le signifiant « surdoué » lui-même qui provoque ces embarras, mais la manière dont actuellement il est articulé et manipulé par le social ? Ce livre montre les tentatives de praticiens pour redonner une dynamique à ce signifiant dictatorial. Il poursuit la réflexion entamée avec le numéro 18 du Journal français de psychiatrie.

Est-ce une fois de plus un moyen d’éluder la question du désir et des théories sexuelles infantiles ?

Ils en sont encore là ???
Cela veut tout dire du niveau auquel ils ont atteint , mieux vaut passer sont chemin !
Donnée de départ erronée ... et ce n'est plus à prouver ...
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Niobée le Dim 2 Mar 2014 - 15:45

Mais de rien, il n'y a pas de quoi. Tu verras, c'est un ouvrage assez intéressant et qui traite, entre autre, de ce que tu viens d'écrire.

Pour celles et ceux qui n'ont pas de problème de "niveau" (ou qui en doutent)... n'hésitez pas !

PS : C'est bête, je n'y ai pas pensé. J'aurais du faire un sondage : Pensez-vous, a priori, que ce bouquin est une daube ?
Niobée
Niobée

Messages : 154
Date d'inscription : 19/01/2014
Localisation : Le Logos

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par never mind le Dim 2 Mar 2014 - 16:13

Je suis désolé ,
ma réponse a pu paraitre abrupte ,
mais je pense sincèrement que les données de départ de cette réflexion sont aujourd'hui dépassées , voir obsolètes .
Mais dans ce domaine , rien n'est acquis et je ne voudrais pas vous empêcher de progresser dans vos recherches et faire obstruction à votre curiosité ; Le plus beau de tous les défauts !!!
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Harpo le Dim 2 Mar 2014 - 16:35

Bah oui Nevermind, c'était un peu dommage de balayer ainsi d'un revers de main cet ouvrage. Mais bon, soyons certains que d'autres n'y manquerons pas.

La littérature "classique" sur les surdoués est en général écrite par des psychologues ou des psychiatres, il est intéressant de voir le point de vue d'autres psy. Il est d'ailleurs à noter que cet ouvrage date de 2006  (je croyais au départ qu'il était récent), et qu'il est écrit par des psychanalystes lacaniens. Je crois qu'il est important de prendre en compte la dimension symbolique du terme "théories sexuelles enfantines".

Niobée, tu veux pas nous faire un petit topo ?
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par never mind le Dim 2 Mar 2014 - 16:53

Bonjour Harpo, tu as tout a fait raison et effectivement je n'avais pas vu que ce livre datait de 2006 . Ceci pourrait expliquer cela ... Bonne lecture tout de même, aux curieux ...
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Invité le Dim 2 Mar 2014 - 18:56

.


Dernière édition par Cuicui le Lun 3 Mar 2014 - 15:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Invité le Dim 2 Mar 2014 - 19:24

Pour les curieux : http://www.cairn.info/revue-journal-francais-de-psychiatrie-2003-1.htm
Et une discussion à propos d'un des articles : http://adulte-surdoue.fr/livres-articles/journal-francais-psychiatrie-culture-surdoues-t3399.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Ainaelin le Dim 2 Mar 2014 - 19:44

Merci Cr4G. Charles Melman montre son ignorance du sujet dans l'interview (ici : http://www.cairn.info/revue-journal-francais-de-psychiatrie-2003-1-page-26.htm), il ignore tout des études qui ont été faites, même à l'époque (son bouquin date de 2003). Donc son avis, il peut se le garder. Ca va s'ajouter à une coupe déjà bien pleine, et peut-être me donner le coup de pied au cul nécessaire à changer de psy, moi.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Pieyre le Dim 2 Mar 2014 - 20:01

Moi, c'est le style qui me rebute. Il n'y a aucun doute dans le ton, aucune question qui n'ait déjà sa réponse stigmatisante. C'est comme passé à une moulinette genre charabia.net.

Ainsi le nombre de termes dépréciatifs ou soupçonneux. Je voulais en faire l'inventaire mais autant les marquer en rouge dans le texte tant il y en a.
Le nombre de demandes de consultations pour le motif « est-il surdoué ? » ne fait qu’augmenter. Les praticiens confrontés aux pièges de cette question ont parfois du mal à garder leur regard clinique devant cette interrogation qui vient implicitement valider l’existence de cette prétendue nouvelle nosographie. Mais que cache donc l’inflation actuelle du signifiant surdoué ? D’où vient donc cet attachement récurrent et obstiné à la valeur de l’intelligence ? Est-ce une fois de plus un moyen d’éluder la question du désir et des théories sexuelles infantiles ? Que vient masquer la reprise dans la dynamique familiale de ce signifiant érigé dans le social ? Ne peut-on craindre que ces enfants, à faire ces économies, n’en paient ultérieurement et diversement le prix, selon ce qu’il leur est demandé de soutenir ou de mimer comme objet au regard de l’idéal ?

Cet ouvrage se propose de soutenir une démarche clinique et thérapeutique face à ce signifiant « surdoué » qui a l’art d’arrêter la pensée et de provoquer en chacun le sentiment d’être éjecté de sa place symbolique (parents, enseignants, professionnels et bien sûr l’enfant en premier lieu). Se peut-il que ce ne soit pas le signifiant « surdoué » lui-même qui provoque ces embarras, mais la manière dont actuellement il est articulé et manipulé par le social ? Ce livre montre les tentatives de praticiens pour redonner une dynamique à ce signifiant dictatorial. Il poursuit la réflexion entamée avec le numéro 18 du Journal français de psychiatrie.
De plus, s'il y a un attachement récurrent et obstiné ici, c'est dans le texte même. Ainsi la répétition du terme signifiant « surdoué », la technique d'association de deux termes pour bien enfoncer le clou : récurrent et obstiné, bien sûr, du désir et des théoriesultérieurement et diversement, de soutenir ou de mimer, clinique et thérapeutique, d'arrêter la pensée et de provoquer [...] et articulé et manipulé enfin.

En somme, c'est du pur langage manipulatoire.

Quand aux théories sexuelles infantiles, on ne voit pas ce que cela vient faire dans cette histoire, comme certains l'ont souligné, sinon rappeler la doxa pour garder un peu d'emprise sur les niais qui peuvent accrocher à ce genre de soupe.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Invité le Dim 2 Mar 2014 - 21:23

.


Dernière édition par Cuicui le Lun 3 Mar 2014 - 15:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Pieyre le Dim 2 Mar 2014 - 21:50

Eh bien je suis stupéfait que les intellectuels français restent aussi hypnotisés par la psychanalyse, les seuls en Europe sans doute à ce point. Sur France Culture c'est typique. Combien de fois, quand un invité parle de son enfance, on a une réplique du journaleux de service du genre : sans faire d'interprétation psychanalytique sauvage, on peut dire que cela explique ceci ou cela... alors qu'il ne présente qu'une interprétation psychologique tout à fait banale.

Non, je crois qu'après toutes les remises en question de la psychanalyse, ne serait-ce que comme pratique, que ce soit à l'étranger ou en France même, il faut que les intellectuels soient niais ou complices pour la défendre jusqu'en son esbroufe ou son imposture.

Quant au surdouement, il y a sans de ça aussi, oui. Si cela m'intéresse de participer à des forums où l'on se dit surdoués, c'est au départ pour un certain niveau de réflexion qu'on peut y trouver. Certes j'ai pu y découvrir qu'il y avait une certaine identité, ou certains éléments d'identité que j'avais négligés jusque-là, en particulier que certains troubles pouvaient y être liés. Mais cela reste pour moi une nébuleuse, avec des réalités assez nettes mais aussi une variabilité très importante. Ce qui fait qu'on peut facilement s'y reconnaître. Alors, j'essaie de me préserver d'en faire un symbole qui me dispenserait de m'interroger sur une singularité personnelle qui ne saurait être la même que celles des autres.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Invité le Dim 2 Mar 2014 - 22:07

.


Dernière édition par Cuicui le Lun 3 Mar 2014 - 15:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Pieyre le Dim 2 Mar 2014 - 22:28

Oui, je sais cela, non pas que j'aie tellement lu par moi-même, mais j'y ai souvent été obligé dans l'intérêt de débats. J'ai sans doute tendance à pousser un peu fort le balancier dans l'autre sens. Mais, encore une fois, c'est qu'il s'agit de la France.

Freud avait certes une formation de neurologue avant de se faire psychanalyste. Alors quel dommage qu'il n'ait continué ses travaux dans le cadre de l'université !
Si la psychanalyse a erré, c'est à partir de cela selon moi : développement de théories sans qu'elles reçoivent de validation scientifique (et sans intégrer les nouvelles connaissances en effet) et marchandisation de prestations sans aucun contrôle médical. D'un côté des intellectuels sont séduits, de l'autres des clients sont maintenus sous dépendance, parfois à leur grand dommage financier.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Invité le Dim 2 Mar 2014 - 22:55

.


Dernière édition par Cuicui le Lun 3 Mar 2014 - 15:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par gmk le Lun 3 Mar 2014 - 10:15

Lu il y a un moment.
Un ou deux articles pas inintéressants, le reste est un ramassis des pires c******** qu'on peut lire sur le sujet. Même pour un livre sorti il y a plus de 10 ans, c'est lamentable.
Et ce qui est pire, c'est que c'est une publication destinée à être lue par des psychiatres, comme s'ils connaissaient déjà trop le sujet ^^
pshhhhhhh..........
gmk
gmk

Messages : 75
Date d'inscription : 11/07/2011
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Niobée le Lun 3 Mar 2014 - 11:01

Par contre, ce serait intéressant d'argumenter un peu en quoi ces textes sont une collection de daubes, avec de vrais arguments que l'on peut étudier soi-même, et pas ceux du genre "oui mais non" ou le ton (la forme) ne me plait pas (on est sur un forum de surdoués, merde !). En face, il y a quand même une grosse brochette de "professionnels du psychisme" (n'en déplaise) dont le QI moyen ne doit surement pas tourner autour de 100. Chez eux, il y a consensus, pas ici.

Cela ferait un peu plus sérieux et enrichirait le fil.
Niobée
Niobée

Messages : 154
Date d'inscription : 19/01/2014
Localisation : Le Logos

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par never mind le Lun 3 Mar 2014 - 13:00

.
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 3 Mar 2014 - 13:42

Je n'ai lu que quelques articles dedans (si c'est bien le bouquin auquel je pense) très rapidement chez un ami, donc donné un avis dessus serait de la malhonnêteté de ma part. Mais (si c'est bien celui auquel je pense) il y avait quelques articles sur la notion même de surdoué qui méritent d'être lu, même si on n'est pas d'accord ne serait-ce que pour rebondir dessus.

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20731
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

https://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par gmk le Lun 3 Mar 2014 - 13:43

là je suis au boulot, donc je ne vais pas développer plus que ça, mais dans mes souvenirs, on en arrivait à des conclusions niant totalement les réalités neuropsy, un peu comme quand certains psychanalystes disent (encore aujourd'hui) que l'autisme est une psychose infantile développée en réaction à une mère mortifère^^
gmk
gmk

Messages : 75
Date d'inscription : 11/07/2011
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par never mind le Lun 3 Mar 2014 - 14:01

gmk a écrit:là je suis au boulot, donc je ne vais pas développer plus que ça, mais dans mes souvenirs, on en arrivait à des conclusions niant totalement les réalités neuropsy, un peu comme quand certains psychanalystes disent (encore aujourd'hui) que l'autisme est une psychose infantile développée en réaction à une mère mortifère^^

Bien vu ; Pour moi c'est exactement ce dont il s'agit .
Pas de discussion possible avec ce type de raisonnement , qui n'en est pas ...
Lisez bien , la majorité des prémisses sont fausses ... ou reconnues comme tel depuis belle lurette .
Aussi , je ne comprends pas que ce texte ait pu être édité là où vous l'avez trouvé ...

La seule chose qui me semble pouvoir être retenue :
il y a certainement une certaine forme de mode (déjà relevée et discutée sur d'autres fils)
chez un nombre (peut-être) de plus en plus important de parents désirant que leur enfant soit reconnu " surdoué".
Et cela doit saouler pas mal de psychologues (certes ) et pouvoir être expliqué par la psychanalyse ( certes ),
mais ici ce sont tous les " " surdoués " " qui trinquent !
Ni fait , ni à faire !
Les psychanalystes/psychologues qui s'expriment là , sont des ...(je m'octroie un point kaltu).
Et je quitte le fil (nauséeux ...) .


never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006. Empty Re: La culture des surdoués ? Journal français de psychiatrie, 2006.

Message par Niobée le Lun 3 Mar 2014 - 15:02

gmk a écrit:là je suis au boulot, donc je ne vais pas développer plus que ça, mais dans mes souvenirs, on en arrivait à des conclusions niant totalement les réalités neuropsy, un peu comme quand certains psychanalystes disent (encore aujourd'hui) que l'autisme est une psychose infantile développée en réaction à une mère mortifère^^

Il s'agit d'une autre approche que les "réalités neuro-psy" (ou "données actuelles" des neurosciences, soit celles qui sont bien incapables d'avancer la moindre information sur "l'intentionnalité" dans le psychisme humain), voire même une autre dimension (peut-être orthogonale), symbolique et non cognitive. Je ne vois pas trop en quoi ces conclusions les "nient", et encore plus surprenant, "totalement". Je prends toutes les informations qui passent.

Pour l'autisme, il y a bien un jour où l'on va sortir de cet amalgame. Pour l'instant, il semble être encore utile à beaucoup. La psychose chez les lacaniens (ceux qui nous intéressent donc dans ce livre) est une structure et non plus seulement une manifestation pathologique. Bien malin est celui qui peut avancer avec assurance qu'il ne relève pas d'une structure psychotique, y compris chez les "bien portants" (si cela veut dire quelque chose).
Niobée
Niobée

Messages : 154
Date d'inscription : 19/01/2014
Localisation : Le Logos

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum