Votre rapport aux mots, au langage...

Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Votre rapport aux mots, au langage...

Message par CarpeDiem Dim 12 Jan 2014 - 19:33

Bonjour à tous!

Voilà, cela faisait un moment que je voulais ouvrir un fil sur les mots, le langage, ça y'est, je me lance!

Je viens de m'apercevoir que ça va rejoindre un peu le fil qu'a ouvert Zeppo... néanmoins, le sujet de fond n'est pas le même...

En fait, je me suis rendue compte que (j'espère être clair, c'est difficile à expliquer) je n'ai pas une signification propre à un mot mais bien une émotion/sensation (quelque chose de l'ordre de l'émotionnel, sentimental... et non intellectuel).
C'est-à-dire que si vous me demandez la signification d'un mot, je vous répondrais "Euhhh bennn euhhh" tout en me sentant d'une certaine manière (propre au mot en question). En gros, ça fait un peu synesthésie bien que je pense que ça n'aie rien à voir. Même si l'effet est le même, c'est un peu comme si j'apprenais le "lundi" parce que je le voyais "rouge" (au hasard) sauf que moi le lundi, ça va être une sensation de difficulté (lié au début de semaine, sommeil...). Bon, je dis grosso modo les choses car je n'ai pas cette sensation avec tout mais globalement, je fonctionne comme ça... Je n'y avais jamais fait trop gaffe jusqu'à ce que je commence à comprendre que mon langage, ma compréhension des choses, les mots en général sont liés à l'émotionnel... Vous me direz: "Bah, chez tout le monde!". Oui, sauf que j'ai l'impression d'avoir, à la base, la case intellectuelle qui manque en face de la signification d'un mot par exemple. Cela ne veut pas dire que je ne comprends pas, enfin si, mais plutôt, je RESSENS le mot...
Cela m'a souvent valu de trouver la signification d'un mot anglais par exemple que je ne connaissais pas... Parce que je le "ressentais". Je crois qu'une partie est liée à la manière dont le cerveau stocke l'information mais je pense aussi que je fonctionne à l'émotionnel.

Tout ça pour dire que je suis souvent en difficulté pour m'exprimer (oralement surtout) alors que je possède un vocabulaire étendu (je lis beaucoup, j'adore écrire...). Je pense que c'est parce que je passe par la case émotionnelle, qu'il me faut décrypter pour ensuite intellectualiser. Quand beaucoup intellectualisent directement. En tout cas, cela expliquerait pourquoi je pense à une sensation ou émotion quand on évoque tel mot mais que je soie incapable d'en donner la signification (et pourtant, je la sais, avec la nuance la plus subtile).

Mes questions seraient donc:
- Vous retrouvez-vous dans cette description?
- De manière plus particulière, avez-vous cette sensation de ressentir les mots et non d'en avoir une signification un peu "brute", purement intellectuelle? (vous allez me dire, c'est jamais purement intellectuel mais je force le trait exprès)
- Que vous inspire cette description?
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par Jhaal Dim 12 Jan 2014 - 19:43

Je suis un peu dans ce cas. Lorsqu'on me demande la signification d'un mot, je me sens parfois démuni parce-que pour un mot, je perçois surtout des images. Parfois d'un contexte qui y est lié et qui me fait ressentir son sens.
La méthode pour moi la plus simple de définir un mot c'est donner un synonyme très précis de celui-ci. Mais ça ne peut satisfaire un interlocuteur car il n'a pas forcément une définition en tête de ce synonyme.
Jhaal
Jhaal

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 45
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par CarpeDiem Dim 12 Jan 2014 - 21:41

Merci pour ta réponse Jhaal!

C'est ça, être démuni... Par contre, je ne parle pas forcément du fait que le mot renvoie à un contexte, à un souvenir finalement, je parle bien d'une sensation automatiquement attitrée au mot. Par exemple, un mot que je ne connais ni d'Eve, ni d'Adam, aura une émotion/sensation attitrée (et ce n'est pas une histoire de souvenir, même si ça aussi, je le vis).

Pour les synonymes, mon problème, c'est que je "sens" tellement les mots qu'un synonyme n'est jamais assez précis pour définir un mot, à mes yeux...
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par Fata Morgana Dim 12 Jan 2014 - 22:18

Pareil, je vois plein d'images et tous les synonymes me sautent aux yeux.
Je pense que je reviendrai poster ici.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par sandymaly Dim 12 Jan 2014 - 22:31

un peu pareil....mais pas dans l'émotionnel, ni dans l'image....

j'ai l'impression d'avoir une compréhension abstraite/inconsciente des mots...quand on me demande une définition, c'est "bah euh...comment dire..." et la définition m'échappe dans un vaste brouillard Laughing et dans ce ces, j'utilise aussi la tactique du synonyme Wink
et je m'aperçois utiliser des mots dont je n'ai aucune idée de la signification Suspect (après vérif google, ah ouais, c'est bien le mot qui convient Laughing )

il y a comme une part d'intuitif....un mot que je ne connais pas, je vais le comprendre (sans pour autant pouvoir l'expliquer) en fonction du contexte qui l'entoure....et en fonction de ce contexte la definition du mot change...
sandymaly
sandymaly

Messages : 129
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par CarpeDiem Dim 12 Jan 2014 - 22:46

sandymaly a écrit:un peu pareil....mais pas dans l'émotionnel, ni dans l'image....

j'ai l'impression d'avoir une compréhension abstraite/inconsciente des mots...quand on me demande une définition, c'est "bah euh...comment dire..." et la définition m'échappe dans un vaste brouillard :lol:et dans ce ces, j'utilise aussi la tactique du synonyme Wink
et je m'aperçois utiliser des mots dont je n'ai aucune idée de la signification Suspect(après vérif google, ah ouais, c'est bien le mot qui convient Laughing)

il y a comme une part d'intuitif....un mot que je ne connais pas, je vais le comprendre (sans pour autant pouvoir l'expliquer) en fonction du contexte qui l'entoure....et en fonction de ce contexte la definition du mot change...

RAhhh merci, c'est tout à fait mon ressenti!

Quand tu parles de "compréhension abstraite/inconsciente des mots", c'est ce que je vis mais c'est étrange parce que, pourtant, je sens précisément le sens du mot (mais il n'est pas traduit en mot) et c'est là que je rejoindrais aussi "l'intuition".

Merci aussi à toi Fata Morgana, au plaisir de te revoir ici pour en savoir plus!
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par Campagne Radis Dim 12 Jan 2014 - 22:54

Peut-être cette étude peut intéresser:
A tripartite trans-modal relationship among sounds, shapes and emotions: A case of abrupt modulation

Je ne sais pas si je peux poster des liens, en cherchant dans google on peut trouver le pdf.
C'est en anglais, cependant.
Campagne Radis
Campagne Radis

Messages : 215
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : mailto:webmaster@frederiquebrissonlambert.com

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par ahhotep Mer 15 Jan 2014 - 16:26

C'est fou comme je m'y reconnais. Quand on me demande une définition, je suis incapable de la donner. Et aussi je me demande, les fautes d'orthographe, ça doit venir d'un mauvais apprentissage également. Dès fois par rapport à certains, je me sens réduite en vocabulaire.

ahhotep
ahhotep

Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par medusa Ven 21 Fév 2014 - 2:28

oui très beaucoup! c'est comme si tu baignais dans une huile avec pleins de fils, que tu connais, tu sais ce qu'ils représentent mais tu n'arrive pas à les attraper pour en résumer l'essence et exprimer à partir de là un tout cohérent traduisant ce que tu veux signifier!
c'est peut-être pas clair mais dans le ressenti c'est comme tu l'as écrit pour moi!
d'ailleurs c'est souvent la même galère quand on me demande d'expliquer ce que je viens de dire (Smile ça arrive souvent) ce qui donne à réfléchir sur la traduction de pleins de mots du coup t'utilise des images, ça raccourcit l'affaire c'est pas mal, des fois Smile
medusa
medusa

Messages : 188
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation : 62

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par la rouge Ven 21 Fév 2014 - 7:00

Pareil, et plus je suis fatiguée plus c'est fort. Par contre j'arrive à expliquer aux autres les définitions, à ma manière, mais je crois que c'est juste une question d'éducation (la verbalisation est très importante dans ma famille). En gros je fais le tri entre ce que je ressent et ce que je sens que je sais, et voila j'explique.

Les moments où je bloque et n'arrive pas à m'exprimer c'est parce que tout se bouscule dans ma tête entre ce que je viens de ressentir à froid en écoutant, les images parasites, ce que je pense que la personne voulais dire (surtout quand ils utilisent le mauvais vocabulaire), se que je pense qu'elle attend comme réponse et pourquoi, quelle est la réponse, est-ce que je peux lui livrer, comment pour ne pas la froisser ou pour qu'elle me comprenne... etc... Tout ça très très vite, mais parfois pas assez vite.

Cette semaine j'ai découvert une grande vérité de ma vie. Mon entourage à souvent cru que j'avais des problèmes d'auditions parce que je demande souvent aux autres de répéter. Cette semaine j'ai découvert que j'entend très bien dès la première fois, mais c'est une manière que j'ai chopé depuis petite pour me donner du temps à la réponse.

Le problème c'est de vouloir trop bien répondre. Dès qu'on accepte de se tromper on lâche prise. Accepter que ce jour là une définition peut être pas aussi juste qu'on voudrait. Que le lendemain on y aura déjà apporter des compléments, et donc la fois suivant on aura une définition "parfaite". Là on se débloque. Il faut être indulgent envers soi-même, s'autoriser l'erreur, et surtout la revendiquer, parce qu'il est évident que quand on se trompe il y aura quelqu'un pour nous le dire. Alors assumons gaiement nos failles.

ma maman disait qu'il n'y a que ce qui ne font rien qui ne se trompe jamais. Moi je veux faire plein plein de choses.

la rouge

Messages : 48
Date d'inscription : 16/02/2014
Localisation : 13-71-...

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par medusa Ven 21 Fév 2014 - 11:03

la rouge a écrit:Les moments où je bloque et n'arrive pas à m'exprimer c'est parce que tout se bouscule dans ma tête entre ce que je viens de ressentir à froid en écoutant, les images parasites, ce que je pense que la personne voulais dire (surtout quand ils utilisent le mauvais vocabulaire), se que je pense qu'elle attend comme réponse et pourquoi, quelle est la réponse, est-ce que je peux lui livrer, comment pour ne pas la froisser ou pour qu'elle me comprenne... etc... Tout ça très très vite, mais parfois pas assez vite.

ça s'emberlificote beaucoup dans mes fils aussi cet aspect-là, du coup soit je bégaie, soit je pousse un petit cri (un tout petit et pas aigüe, avec tout mes nerfs dedans) pour me forcer à me refocaliser déjà sur la définition pour moi puis retraduire après en fonction de ces interférences, une de mes collègue me fait secouer la tête (Smile je vous promet c'est drôle et ça a déjà marché!), soit quelqu'un trouve un mot qui fait que tout sort bien d'un coup mais dans ces cas-là y a pas eu la phase traduction pour l'auditoire et des mots qu'ils ne comprennent pas ou n'utilisent pas peuvent apparaître ou une syntaxe pas terrible. (des personnes se vantent en me taquinant un peu quand ça arrive d'avoir la chance de posséder mon dictionnaire! bon des fois faut expliquer le ou les autres mots du coup  Neutral ), soit j'esquisse et je complète plus tard aussi.
c'est assez rigolo, des fois on se cherche des mots dont il faut trouver le sens pour le plaisir et pour dormir un peu moins bête! ou des fois ayant une traduction relativement imagée ça part complètement en vrille!
medusa
medusa

Messages : 188
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation : 62

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par medusa Ven 21 Fév 2014 - 11:14

oh et c'est pas mal l'histoire des oreilles, pareil un orl m'avait débouché et on a vérifié mon audition tout était ok et pourtant niveau audition je suis toujours un boulet aussi! je ne pensais pas que c'était un mécanisme pour me laisser le temps de répondre mais un premier filtre pour soit ne pas avoir à répondre, soit pour observer tout les éléments émis (verbal et para-verbal) ce qui peut peut-être te rejoindre un peu tiens, soit parce que je pense à autre chose et qu'il n'y a plus de place! (je ne veux pas perdre mes fils!)
medusa
medusa

Messages : 188
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation : 62

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par la rouge Ven 21 Fév 2014 - 14:00

Possible. La plupart du temps j'ai la tête ailleurs juste avant. Mais j'ai fait le test, si je ne dis pas "hein?" et que je me retourne vers la personne qui me parle, je me concentre sur elle, hop ça me reviens, la phrase qu'elle vient de dire, et je peux lui répondre. j'avais très bien entendu. Après c'est étrange comme instant parce qu'il y a un gros blanc, et que je fixe la personne, et dans cette intervalle, alors que je prépare ma réponse je vois la panique grandissante dans les yeux de mon interlocuteur...
haha des fois il vaut mieux dire "quoi?"

la rouge

Messages : 48
Date d'inscription : 16/02/2014
Localisation : 13-71-...

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par Arkhèss Ven 21 Fév 2014 - 15:13

Lisez Ludwig Wittgenstein. Il a travaillé sur ces questions.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par BBTani Dim 30 Mar 2014 - 4:06

Hello
Moi je veux vous parler d'un autre truc, je sais pas si c'est votre cas, je m'explique: pour moi, il n y a pas assez de mots dans la langue pour exprimer mes émotions, je ne trouve donc pas assez de ressources linguistiques pour m'exprimer pleinement et avec la rigueur que je souhaite, d'où mon intérêt pour l'étude des langues et des différents langages qui sont pour moi des mini-langues, mais aussi l'art et la musique et bien sûr la seule chose qui ne trompe jamais et ne peut mentir : l'œil et le regard!
BBTani
BBTani

Messages : 14
Date d'inscription : 29/03/2014
Age : 33
Localisation : Alger, Algérie

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par Chat Bleu Lun 31 Mar 2014 - 18:07

Bon d'abord à peu près (la flemme de détailler) tout ce qui est écrit là depuis le début : pareil pour moi Smile

BBTani :
Oui je comprends ce que tu veux dire, je crois, c'est un peu pareil pour moi, et c'est parfois vraiment rageant de ne pas trouver de mot qui convient à ce que je veux exprimer ! Et pourtant je lis beaucoup, je ne manque pas de vocabulaire...
Par contre je suis une quiche en langues ^^ (bon, j'exagère un peu) mais quand je découvre un mot d'une autre langue qui n'a pas d'équivalent en français et qui exprime quelque-chose de profond ou d'important pour moi je l'intègre complètement.
Je suis d'accord l'art pallie souvent admirablement ce genre de lacunes ! D'où d'ailleurs souvent la difficulté à en parler sans trahison... Lorsque j'écris c'est pour moi un défi de parvenir à exprimer toutes ces choses infiniment riches que les mots ne suffisent pas à expliquer ... Et voilà pourquoi il m'arrive de tomber en extase dans un poème...

Bon j'm'arrête avant de trop dévier du sujet initial ^^
Chat Bleu
Chat Bleu

Messages : 844
Date d'inscription : 28/03/2014
Age : 28
Localisation : au gré des vents

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par Pouet Lun 31 Mar 2014 - 18:39

Tout pareil que Sandy Maly pour la définition des mots. je les connais, je sais les utiliser des fois sans meme savoir comment je les connais => du coup, je vais vérifier que c'est bien ce que je voulais dire mais je suis incapable d'en donner la définition.

Et pareil que La Rouge pour le "quoi", "hein". C'était surtout plus jeune jusqu'à ce que je percute que c'était pour me laisser le temps d'entendre ce qui était dit et ce qui n 'était pas dit. Avec le temps, j'ai amélioré le temps de réponse (ou je me suis mieux isolé...). Des fois, il faut juste que j'atterisse dans ce bas monde.

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Votre rapport aux mots, au langage... Empty Re: Votre rapport aux mots, au langage...

Message par Qu'ouïë-je Lun 8 Avr 2019 - 21:38

"est-ce-que" débute mes questions plus souvent qu'une inversion verbale. Comme un refrain de comptine infantilisant le dialogue...peut-être le manque de beaux dialogues a déprimé ma confiance aux inversions verbales.

Je voudrais moins commencer par "est-ce-que" mes échanges verbaux, mais, dans la spontanéité, c'est la forme qui me vient au quotidien.
Qu'ouïë-je
Qu'ouïë-je

Messages : 913
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum