Fragmentation de conscience

Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Fragmentation de conscience

Message par DeltaDuRenard Ven 27 Déc 2013 - 11:49

Bonjour  Courbette 


J'ai justement parcouru un sujet quasi similaire à celui que je m'apprête à poster mais qui finalement n'y ressemble que de loin, alors je me permets d'ouvrir le mien.

Depuis plusieurs mois, des choses assez étranges à mon goût se produisent, déjà en évoquant les "sens", il m'arrive fréquemment de sentir des odeurs concises qui n'ont pourtant pas lieu d'être car rien susceptible de la justifier ne m'est contextuel, et elles sont bien claires, elles surgissent inopinément puis disparaissent aussitôt  Huh 

Après ce qui me taraude aussi est le fait que mon mental se fragmente trop maintenant, je veux dire, parfois ce n'est pas moi qui "parle", c'est comme si ma conscience était une entité propre à elle et que j'y étais partiellement étrangère.. Enfin lorsque je m'écoute penser, il y a mon point de vue en léger retrait, puis un narrateur inconnu (qui explique et détaille tout ce que je fais), une sorte de psychanalyste (qui m'explique tout le temps pourquoi je fais telle ou telle chose, pour quelle finalité, etc et qui m'explique aussi l'agissement des autres), un commentateur (si, si.. - un peu plus en retrait que le narrateur) et un critique (qui gueule tout le temps après tout), la raison aussi (qui fait tout pour équilibrer justement les situations), puis le plus effrayant, celui que j'appelle le "Fou" ; Une conscience que je ressens comme extérieure car elle me met en tête des idées complètement farfelues, mais vraiment.. Comme ce moment où l'on est encore un peu endormi mais que la conscience s'éveille.. Et je finalise mon inquiétude partagée par le fait que maintenant régulièrement je me détache de la réalité, c'est difficilement explicable et ce n'est pas de la dépersonnalisation, mais je suis souvent obligée de regarder autour de moi pour certifier ce qui m'entoure.

Est-ce que je déraille légèrement ou sévère ?  Non désolé 

Qu'est-ce, surtout ??  Crying or Very sad 

DeltaDuRenard
DeltaDuRenard

Messages : 639
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 28
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Mimozzz Ven 27 Déc 2013 - 19:27

Je ne sais pas ce que c'est mais je connais la même chose. A vrai dire, je pense que c'est juste une manifestation qui te dit que ton esprit est tout à fait sain et équilibré ahah ! Ces voix, ces juges intérieurs appartiennent à ton "sur-moi" et à ton moi. Disons que ton Moi émet une idée puis ton surmoi va se disputer la réponse en prenant la forme de plusieurs entités. J'imagine qu'il y a un lien entre ton état d'esprit actuel, ton état physique et la voix qui l'emporte sur le jugement d'une situation.
Ce qui est sur : nous ne sommes pas fou, sinon nous ne nous en rendrions pas compte  

A vrai dire, quand je passe par une phase de dépersonnalisation , j'ai plutot l'impression de ne plus avoir d'ego ( de moi), et du coup, c'est mon sur-moi qui parle à ma place. Tout ce que je dis est ce que les gens veulent entendre, tout ce que je fais est ce qu'il faudrait faire dans l'idéal. Mais au fond je le fais de mauvaise grace et sans trop y croire.

Par contre, lorsque je me lance dans des défis-philosophiques, ces voix peuvent être très utiles. Disons que je pense que nous avons tous en nous une éspèce de fragmentation de la conscience, mais nous la personnifions, en tant que zèbres surement plus que les autres. La lucidité se construit sur un point de vue objectif : et qu'est-ce-qu'un point de vue objectif ? La concertation de plusieurs avis afin de trouver le juste milieu
Plus nous sommes lucides, plus notre esprit serait divisé alors et torturé par cette fragmentation

Après je n'émet qu'une théorie Smile
A nous d'apprendre à sublimer cette fragmentation, et à ne surtout pas essayer de recoller les morceaux, car si nous avons dévelloppé ça , c'est probablement pour mieux survivre
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Bibo Ven 27 Déc 2013 - 22:17

Tu les considère comme des personnes différentes dissertant dans ton esprit quand je considère que je suis le seul à disserter mais en total contradiction avec moi même.
Tous ces personnages te permettent de mieux identifier des points de vue que peut-être tu as du mal à t'accorder ?

Pour les odeurs, ca peut être lié au stress, à des souvenirs précis de situations qui amènent ensuite les odeurs ou alors tu as une tumeur.  Very Happy


Dernière édition par Bibo le Ven 27 Déc 2013 - 22:17, édité 1 fois (Raison : smiley...)
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par DeltaDuRenard Dim 29 Déc 2013 - 17:44

J'ai oublié de préciser que certaines intervenaient en même temps, c'est donc perturbant..

Bibo, le coup de la tumeur est angoissant  Dent pétée 
Mais bonne hypothèse pour les points de vue, cependant je ne sais pas, ils interviennent spontanément et subitement, je ne peux pas prévoir
DeltaDuRenard
DeltaDuRenard

Messages : 639
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 28
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par sheep149 Mar 31 Déc 2013 - 7:26

Je rejoins mimozzz sur sa réponse. D'un point de vue théorique ca relève surement d'un pseudo instinct de survie. Le cœur, la raison, le moi, l'esprit, la morale...tout le monde y va un peu de son point de vue pour permettre finalement une analyse complète du sujet. Même si effectivement cela paraît au premier abord très perturbant (ben oui se sentir à plusieurs à l'intérieur de soi c'est...voilà quoi), je pense que cela témoigne d'une extrême lucidité et que cela peu parfois apporter des réponses lucides à des questionnements qui le sont parfois un peu moins. Le plus difficile étant finalement de rester maître à bord du bateau pour ne pas passer en mode dépersonnalisation.
sheep149
sheep149

Messages : 42
Date d'inscription : 19/06/2013
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par DeltaDuRenard Mar 31 Déc 2013 - 10:30

Et tu le vis Sheep ?
Donc ce serait lié à une extrême lucidité ?
DeltaDuRenard
DeltaDuRenard

Messages : 639
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 28
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Bibo Mar 31 Déc 2013 - 12:42

Je serais assez d'accord avec l'extrême lucidité.
D'un point de vue cognitif :
Tu arrives à envisager tous les points de vues rapidement ce qui te semble correspondre à des dialogue entre personnages.
D'un point de vue psychométrique :
C'est notamment en lien avec ta vitesse de traitement de l'information supérieur à la moyenne corrélée avec la mesure du QI.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par DeltaDuRenard Mar 31 Déc 2013 - 15:26

Donc ce qui me ferait plafonner à combien environ selon vous, vos avis ?
DeltaDuRenard
DeltaDuRenard

Messages : 639
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 28
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Bibo Mer 1 Jan 2014 - 17:55

Impossible à dire, pour ça il y a la WAIS IV.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Leeloo_Dallas Lun 6 Jan 2014 - 8:59

Je me sens également fragmentée, un bout par-ci, un autre par-là, n'intervenant jamais en même temps (ou parfois mais assez rarement, dans des situations de "crises" par exemple ou là c'est un brouhaha pas possible, comme être dans une pièce ou tout le monde aurait une conversation dans son coin et on n'en comprendrais aucune clairement).

Chacun de ces morceaux appartiennent à une facette de ma personnalité, et s'expriment selon les situations. Comme s'ils avaient réussit à établir entre eux une sorte de procédure à respecter, laissant chacun s'exprimer quand c'est son tour de le faire (selon leur jugement bien sur), et j'aurais le rôle de juge lors de conflit notamment, afin de faire en sorte que ce "pacte" soit respecté sans aliénation d'aucune de ses parties. Mais comme je l'ai dit, il arrive parfois qu'ils se liguent contre moi pour me dire "hé c'est bon ta gueule là, tu vois pas qu'on essaie de te sortir de la merde, laisse nous trouver une solution et arrête de nous les briser". Ok, je vous laisse parler, dites moi quand vous aurez finit de foutre le bordel là haut et que vous vous serez mis d'accord.

Cette chose me fait beaucoup penser à un épisode de United States of Tara, lorsqu'ils sont autour d'une table et qu'ils discutent tous ensemble de comment faire pour ne pas se laisser "abattre" par la facette destructrice de Tara. Celle aussi où ils ecrivent tous leur exigeances sur un papier pour ensuite justement passer une sorte de pacte afin que chacune de ses facettes ai le droit à la parole et surtout de vivre.

Quand au fait de ne pas les réunir, je pense au contraire qu'il faut les "accorder". Pas les supprimer pour n'en faire qu'une, mais réussir à les "mettre d'accord", leur donner un ennemi commun, afin qu'ils arrêtent de se tirer dans les pattes en fouttant le bordel dans nos têtes. Se les ralier à notre cause, en leur faisant comprendre que nous c'est eux. Et que l'un ne va pas sans l'autre, quoi qu'il arrive.
Leeloo_Dallas
Leeloo_Dallas

Messages : 100
Date d'inscription : 11/12/2013
Age : 33
Localisation : Quelque part dans le Continuum espace-temps

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Invité Mar 7 Jan 2014 - 19:51

J'ai pendant un temps laissé mes fragments évoluer à leur guise, chacun décroché des autres, décroché de moi: ce fut positif pour certains fragments , à qui je laissais la liberté d'évoluer et de changer. A ce moment de ma vie, je ne pouvais leur offrir liberté ni croissance si je les avais gardé en moi. Je les aurais alors éteints, comme d'autres fragments.

Lorsque je me sentis par contre trop fragmentée, je pris la décision de les "reprendre" de nouveau en mon centre. En moi. D'effacer, retirer leur ancrage ailleurs qu'en moi, qu'en mon centre. Je pensais récupérer ainsi un peu de centrage, pour être moins fragmentée, mais que cela les "tuerait" probablement... Il me fallait le faire.
J'eus la surprise de découvrir que ces fragments restaient vivaces, et prenaient de nouveau racine en moi, mais sur un terreau cette fois-ci qui correspondait à mon centre, et non pas à "là-bas" - loin de moi...

Ces fragments de moi que je reprenais, m'ont non seulement nourrie de nouveau, mais aussi rééquilibrée avec leur force. Contrairement aux fragments que j'avais gardés en moi, qui étaient restés faibles ou s'étaient éteints. C'est un peu comme se préserver un bout de soi ailleurs, le protéger, et le jour où c'est ce bout-là qui peut te porter, alors tu le remets en toi.


(je ne sais pas si c'est clair)



C'est comme de laisser un bout de soi devenir quelque part un cactus, ailleurs devenir un poisson, ailleurs encore un rapace etc... Pour faire une image. Et finalement, ces bouts de soi sont tous un morceau réel de notre personnalité. Mais chacun a besoin du bon lieu et des bonnes personnes pour s'épanouir, ou du bon ermitage-solitude au contraire. Le poisson grandira dans l'eau, le cactus se renforcera au désert, le rapace devra trouver de quoi voler...
Et le jour où tu as besoin d'eux, hop, tu les reprends en toi. Ils sont entretemps devenus forts. Ont grandi. Et peuvent alors revenir en toi sans l'eau pour le poisson, sans le désert pour le cactus, et sans les cieux pour le rapace. Ils sont "devenus" leur élément en grandissant. Le Poisson est devenu eau, ou devient capable de créer l'eau en toi qui sera son habitat.




Voilà, s'ils tirent dans les pattes entre eux, les laisser croître un moment loin de toi, pour certains, les déposer et faire vivre en un temps, en un lieu. Où ils seront libres de grandir. Après, tu pourras les reprendre le jour venu.
 I love you




Qui a dit qu'il était "simple" de vivre la complexité simultanée ? ^^
L'équilibre se trouve, se chemine avec le temps, comme le bon vin. Wink
Et en trouvant par l'instinct ce qui nous est soufflé, en laissant liberté à notre esprit de faire ce qu'il intuite. Car c'est instinctif, ça se fait, il suffit de lâcher du mou à nos rênes de vouloir tout contrôler en nous, et là, hop, c'est merveille.
 Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Bibo Mer 8 Jan 2014 - 10:45

Magic whale a écrit:
Ces fragments de moi que je reprenais, m'ont non seulement nourrie de nouveau, mais aussi rééquilibrée avec leur force. Contrairement aux fragments que j'avais gardés en moi, qui étaient restés faibles ou s'étaient éteints. C'est un peu comme se préserver un bout de soi ailleurs, le protéger, et le jour où c'est ce bout-là qui peut te porter, alors tu le remets en toi.
(je ne sais pas si c'est clair)
 

C'est claire et beau. Je n'avais jamais pensé aux images que tu évoques.
Merci de nourrire nos fragments.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Invité Mer 8 Jan 2014 - 12:42

C'est toujours un plaisir de voir grandir et croître. D'entendre la forêt-savane qui pousse, rayure après rayure.  I love you 
Et de se laisser soi-même pousser, en étant soi aussi dans la forêt. Tout se nourrit réciproquement, comme un écosystème complexe et parfait, qui se découvre jour après jour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Aethos Mer 8 Jan 2014 - 13:32

Je suis légion  Cool 

J'aime bien toutes vos images... parlantes s'il en est... moi mon "subconscient" me parle...

Ça, moi et surmoi dialoguent souvent en permanence... et pire...il m'arrive même, non de me parler à moi-même, mais bien de commenter objectivement ce qui me passe par la tête et ce que je suis en train de faire... comme le ferait une personne extérieures, lucide, sans être trop critique... quoique des fois je me marre tout seul en regardant moi ;-)

Un ami me disait il y a plus de dix ans..."il faut te "recentrer", on dirait un électron qui changerait d'orbite constamment!"
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 41
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Invité Mer 8 Jan 2014 - 14:18

Normal Razz 

D'où le principe d'invisibilité-discrétion qui protège à plus d'un titre, et aide à mieux grandir soi autant que les autres.
Cela efface des choses qui n'ont rien à faire que de brouiller la vue de tous, ou la compréhension.

Ne laisser visible qu'un bout à la fois est plus qu'utile. Et bien plus puissant. Paradoxale création.



Pour les dialogues intérieurs, le Huna Hawaïen (hoponomo) l'explique très bien.
Triple est notre intérieur selon ce concept ancestral, avec dialogues entre les trois niveaux sous certaines conditions qui optimisent la discussion et la portée.
J'ai lu l'an dernier leur vision sur notre fonctionnement interne humain, c'était à la fois simple à suivre et pouvait être tout autant difficile à accepter en première lecture. L'instinct et la reconnaissance de certains points-clés poussaient à explorer, et je n'ai pas regretté d'avoir poussé plus loin. Ils ont réellement trouvé et exprimé des clés sur ces dialogues intérieurs.


Se recentrer, se disperser, c'est comme l'Univers après tout. ^^
Tantôt l'un, tantôt l'autre, pour un jour choisir vraiment ou alterner sans choisir selon chacun et selon son moment de vie. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Aethos Mer 8 Jan 2014 - 14:37

En fait de dualité de conscience ou de multiplicité de conscience, je ne vois aucun problème dans le paradoxe. En fait, le paradoxe en lui-même n'est pas problématique. Il est souvent le truchement d'un esprit trop cartésien qui peine à voir la pleine réalité des choses et fini par considérer un objet comme uniquement perceptible sous un angle tout autre que celui-ci étant caduc puisqu’à priori exclusif de ma perception sur le moment et selon le point d'observation considéré. Rien de grave somme toute.

Là ou le paradoxe devient extrêmement dangereux c'est lorsqu'il se double d'une injonction , aussi silencieuse soit-elle  Shocked 
Et effectivement, nombreux sont ceux qui exigent "à demi mot", ceux qui imposent des ordres sans "réaliser même" que leurs dires sont non seulement paradoxaux mais porteur d'un impératif. Et en ceci la double contrainte devient le monocle de la toute puissante oblitération perceptive. A croire que toute expérience ou acquisition de connaissance serait directement inversement proportionnel à l'HUMILITE.

Ma thérapeute m'a parlé d'"Hoponomo"... Je crois qu’intuitivement je m'en remets à cela depuis longtemps, sans le savoir... comme a bien des techniques différentes de "pleine" conscience...inconsciemment ;-) C'est intuitif chez moi, ou instinctif... quoique je ne suis pas si sûr que cela soit des synonymes ;-)

Inflater et déflater sa conscience en quelque sorte... oui ... mais l'invisible discrétion j'adhère que très moyennement. Le merveilleux avec l'invisible et qu'il ne l'est que pour les yeux... or ceux-ci ne sont que l'un des mes sens... pas tous...et surtout pas le 6ème ;-)

Je suis de ceux qui montrent facilement tout ce qu'il y a à voir d'eux dedans... mais formellement différemment en fonction des lieux et contextes... Je "choisis"... comment je montre. Celui qui ne me montre pas sous prétexte de conserver une partie de lui-même par devers lui me laisse perplexe...croit-il que je ne vois pas? Non que je vois tout, mais qu'en j'en perçois suffisamment pour ne pas me tromper en parlant des gens. Enfin si rarement que s'en est négligeable. Et c'est cela mon plus grand drame... mon instinct me trompe rarement... Pas pour moi, mais pour les autres ;.)
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 41
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Fragmentation de conscience Empty Re: Fragmentation de conscience

Message par Invité Mer 8 Jan 2014 - 17:39

La discrétion est généralement plus féminine que masculine. ^^
On apprend vite à devoir s'en servir, quand on nait sous ce signe-sexe. Un peu comme les Hobbits finalement.
Ou comme les Ents. Qui ne savent même plus retrouver leurs Ents féminines, tellement elles se cachent.  Like a Star @ heaven  (pas loin de la contrée des Hobbits d'ailleurs, justement)

Certains diront que c'est un instinct maternel de protection de soi et de ceux qu'on aura ensuite à protéger en cercle proche... Ce n'est pas complet, mais a le mérite d'être correct.

Puis apprendre à être plus visible parfois quand il le faut, à se forcer au début à sortir son nez, puis à se défendre autrement qu'en étant invisible, et puis en découvrant que notre côté dit masculin a aussi des choses à dire et que ça vaut la peine de le laisser aussi parler, que cela nous équilibre et renforce.

Pour la force de l'Invisible, il y en a des choses à raconter... Comme en Aïkido: tout ne se voit pas.

Avec des expériences vécues par hasard, j'ai pu voir aussi ce que l'invisible et le discret peut créer. Cela a l'avantage de ne pas laisser de prise aux ego des gens en place.
On évite ainsi nombre de complexes de Cassandre. A la fois pour soi, mais aussi pour réellement faire avancer les autres, quand on souhaite les aider.
C'est également plus rapide, avec moins d'énergie dépensée en prime. Comme l'Aïkido.
 drunken 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum