Devoir de 4ème, vos avis

Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Devoir de 4ème, vos avis

Message par Andromaque le Sam 9 Mar 2013 - 11:08

Voici une nouvelle qui est un devoir de 4ème d'un petit zèbre. Il manque terriblement de confiance en lui et se croit nul. Pouvez-vous lui donner vos avis pour l'aider à prendre confiance en lui. Merci d'avance à ceux qui auront pris cette peine.

Sujet : Créer un effet de suspense pour captiver le lecteur durant les événements.


Rédaction :

En quelques secondes, je remontais l’échelle et trouvais refuge sous un vieux tapis recouvrant un amas de meubles et de pots de peinture. Une brèche me permettait de voir ce qui se passait dans la pièce. Soudain, le silence le plus total se posa telle une chape de plomb sur la maison, comme si toute vie s’était arrêtée aux alentours. Le silence fut rompu quelques secondes plus tard par des petits tapotements sourds, suivis d’un pas lourd, discret. Cela avançait, lentement, vers l’échelle. Le silence alentour donnait une intensité insupportable à ces pas, si lents, qui continuaient implacablement vers moi, telle une menace obscure… Soudain, l’horrible marche s’arrêta brusquement pour laisser place à de légers tapotements, et l’échelle branlât.
L’“hôte” montait ! Comment décrire le sentiment d’impuissance qui m’envahit à ce moment-là. Pourquoi être resté ici ? Dans cet endroit où régnait une horreur inconnue ? Mais je ne pus me morfondre plus longtemps sur ma situation, car une latte du parquet grinçât, à quelques mètres de moi, me faisant sursauter.
Dans le noir extrême, je ne fus plus guidé que par l’ouïe. Dans l’angoisse la plus totale, voici ce que j’entendis : une chute d’objets légers suivie de curieux tapotements, un instant après, des pas vers le fonds de la pièce, quelques secondes puis un froissement de papier et soudain une allumette qui craque suivie d’une minuscule lueur et d'un bruit s’apparentant à des coups de tisonnier sur du charbon : on avait allumé la cheminée…
La lumière du feu se diffusa dans la pièce et j’eus enfin un aperçu de l’étrange chose en question, qui me glaça le sang : une forme trapue pas plus haute qu’un mètre cinquante, d’un blanc cadavérique pourvu de bras dotés de longues griffes noires. Ces bras étaient beaucoup plus longs que le corps lui-même. Mais le pire : cette tête, ô combien affreuse ! C’était en tout celle d’une tortue, le cou sortant en avant d’entre deux épaules massives, le nez, deux petits trous au sommet d’une bouche affreuse dont les lèvres étaient comme enduites d’un liquide noir et visqueux. Le plus étrange, c’était ces yeux, mi-clos, laissant deviner deux petits éclats noirs où brillait une lueur sournoise. Il était occupé à nettoyer un meuble avec un vieux chiffon quand il se retourna complètement : je compris enfin d’où venaient ces petits tapotements. L’abdomen entier était recouvert de minuscules tentacules pas plus grands que mon pouce, cependant, quatre d’entre elles étaient remarquables par la taille, quasiment celles de ses bras ! Cette chose était sans aucun doute à moitié aveugle et s’aidait de ses tentacules pour ses tâches diverses, aussi bien pour se déplacer que pour… nettoyer un meuble ! Il était certain que cette créature, rien qu’à la voir, pouvait alimenter de sentiments de craintes à n’importe qui de sain d’esprit.
Il posât son chiffon et fit le tour de la pièce, en s’aidant de ses deux plus bas tentacules, pour se diriger vers un petit tourne-disque. Il choisit alors soigneusement un disque parmi une pile et le mis à lire, en faisant attention de ne pas le rayer avec ses griffes abominables. Un petit fox-trot enjoué se mit à sortir de la machine.
Son petit ménage devenait incompréhensible ! Toute l’attention qu’il mettait à effectuer ces choses insignifiantes ajoutait au “bizarre” de cette scène, ce qui éveillait toute ma curiosité et dissipait ma peur peu à peu.
Le monstre se plaçât devant la table étrange, posa ses grosses griffes sur chaque extrémité du U, dans les cavités circulaires et se soulevât complètement pour s’asseoir sur un petit fauteuil rouge.
Je levais donc les yeux et mon cœur faillit lâcher : il avait posé son regard exactement dans la brèche par laquelle je l’observais et dit d’une voix qui aurait pu être humaine :
-“Bonsoir, Martin ; ton oncle m’a beaucoup parlé de toi, curieux, têtu comme un mulet… Je suis enchanté de reconnaître que tu es aussi audacieux que me le vantait ce cher Daniel et que tu ne t’es pas enfui de peur devant mon aspect, qui, je le conçois, est assez ‘pittoresque’ pour vous… humains…”
Un éclair de malice passa dans ses yeux soudain écarquillés.
Pris de panique, je fis tomber maladroitement un pot de peinture à côté de moi.
Alors, il partit alors d’un rire gras et caverneux en se penchant pour avancer ses griffes sur moi.
C’est à ce moment précis que je m’évanouis.

Le lendemain matin, au réveil, je me trouvais encore dans mon lit de camp, que j’avais installé là pour la nuit. J’étais persuadé que c’était un mauvais rêve alimenté par les rumeurs que j’avais entendues quelques heures auparavant.
Ainsi soulagé, je décidais de monter au grenier pour la première fois : une belle tache de peinture blanche et fraîche sortait de dessous un vieux tapis, recouvrant un amas de meuble...

Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par marielloue le Dim 10 Mar 2013 - 8:39

C'est un jeune homme de 4ème (donc de 13 ou 14 ans j'imagine) qui a écrit ça ??? C'est pas plutôt Maupassant ou Edgar Poe ???!!! affraid
Franchement, tu pourras lui dire que si tous les profs de français recevaient des devoirs de cette qualité aussi bien littéraire qu'imaginative, il n'y aurait plus de grève à l'éducation nationale ! Impec !

Bon après, il y a toujours moyen d'améliorer un peu, sur des détails (euh je suis prof en fait ! Wink )... Donc à destination de ce jeune homme talentueux :

"En quelques secondes, je remontais l’échelle et trouvais refuge sous un vieux tapis recouvrant un amas de meubles et de pots de peinture. (...)
Je levais donc les yeux (...)
je décidais de monter au grenier"
Es-tu sûr que l'imparfait soit approprié dans tous ces cas ? (rappel : imparfait je chantais, passé simple je chantai)

Autre petit détail d'orthographe (oui je sais...! Rolling Eyes ) : il n'y a pas d'accent circonflexe au passé simple et la terminaison des verbes du 1er groupe est "a" (pourquoi faire simple, etc... ! Dent pétée )
"l’échelle branla, Il posa son chiffon, Le monstre se plaça et se souleva." Tu as confondu avec le subjonctif imparfait (il fallut qu'il soulevât...)

"il le mis à lire..." : y'a rien qui te choque ? Very Happy

"Alors, il partit alors d’un rire gras"
Je te laisse juste relire... (au passage, indispensable la relecture, même quand on est proche de la perfection ! Wink )

Bon en conclusion, j'ai un peu chipoté sur les fautes d'orthographe qui m'ont sauté aux yeux, mais franchement, ton devoir est formidable ! Donc surtout continue à écrire !

Bravo !
marielloue
marielloue

Messages : 84
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 55
Localisation : Chatou

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Andromaque le Lun 11 Mar 2013 - 10:11

Merci Marielloue d'avoir pris la peine de faire ce commentaire et de nous avoir donné un peu de ton temps. En effet cet élève vient d'avoir 14 ans. J'ai voulu lui faire la surprise de demander des avis sur le forum, parce qu'il se braque dès qu'on lui dit que ce qu'il fait est bien. Pareil pour le dessin, la musique et tout le reste. C'en est à un point qu'il ne dessine plus tellement il est paralysé. Il voit toujours ce qu'il ne parviendra pas à faire (son idéal) et pas ce qu'il peut faire de bien.

Bref, tout ça pour dire que la surprise a été grande et qu'il était loin de s'attendre à ça. Alors quand je lui ai montré ton avis - de prof en plus - il n'a pas eu le temps de se faire une contenance et a laissé éclater sa joie par un sourire qui allait d'une oreille à l'autre. L'idée que tu l'aies comparé à Maupassant l'a laissé sans voix. "Mais comment elle a pu deviner que c'est mon livre de chevet?..." Merci beaucoup Marielloue.

Spoiler:
J'aime beaucoup tes messages en général, même si je ne les ai pas tous lus. Very Happy
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par marielloue le Lun 11 Mar 2013 - 10:18

Merci ! à toi ! Tu diras à ce jeune homme que j'attends la suite de ses écrits avec impatience ! Wink
marielloue
marielloue

Messages : 84
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 55
Localisation : Chatou

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Andromaque le Lun 11 Mar 2013 - 10:27

Il m'a dit qu'il avait toute l'histoire dans sa tête. Ce qu'il y a avant et la suite. Je lui ai demandé de l'écrire. Réponse : Pour quoi faire puisque je l'ai dans ma tête Exclamation

A+ Very Happy
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 10:28

Wahou !

Juste parmi les broutilles outre celles signalées par Marielloue : il y a aussi un "grinçât" au lieu de grinça et tentacules qui est masculin au début puis féminin à la fin de la phrase Wink
Et des points de suspension avant le mot seraient plus judicieux que des guillemets autour de "pittoresque". A part ça... Ouaah !

Mais comment elle a pu deviner que c'est mon livre de chevet?

ça se sent qu'il est imprégné du style de Maupassant et qu'il le reproduit d'instinct. Ce que je trouve le plus marquant, c'est la maturité notamment dans la sobriété du style : quoique dans un registre semi-fantastique, il n'en fait pas des tonnes, n'accumule pas les emphases, dose avec justesse les mots du registre des émotions intenses.
Voilà, je mettrais ça en avant : non seulement les outils sont là (vocabulaire, figures de style, structure du récit) mais ils sont maniés avec une adresse et une juste mesure qui me laisse assez pantois.

Disons-le carrément : le premier réflexe d'un prof sera de googler des extraits pour voir s'il n'a pas repompé ça quelque part. Il faudra veiller à ce que ton élève ne soit pas accusé de triche "parce que c'est trop bien écrit, ça ne peut pas être d'un élève de cet âge". Si j'en parle, c'est parce que c'est déjà arrivé à une de mes condisciples, précisément en 4e, je crois... et s'il manque à ce point de confiance en lui, ça risque de faire de sacrés dégâts.

Réponse : Pour quoi faire puisque je l'ai dans ma tête

Parce que nous on veut la lire ! Si tu lui faisais ouvrir un blog ? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par marielloue le Lun 11 Mar 2013 - 10:32

Andromaque a écrit:Il m'a dit qu'il avait toute l'histoire dans sa tête. Ce qu'il y a avant et la suite. Je lui ai demandé de l'écrire. Réponse : Pour quoi faire puisque je l'ai dans ma tête Exclamation

Ahahahah !!! Excellent ! Ben ! pour en faire profiter les autres tiens ! Idée
marielloue
marielloue

Messages : 84
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 55
Localisation : Chatou

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Andromaque le Lun 11 Mar 2013 - 11:11

Merci à vous deux de vos encouragements. Ce serait vraiment bien qu'il continue en effet. Surtout comme moyen d'expression car il est très renfermé et n'éprouve pas le besoin de verbaliser. Je crois qu'il souffre terriblement de ce que nous avons tous bien connu ici sur ZC, enfants. Mais chacun doit trouver ses propres portes de sortie.

Fusain, j'ai googleisé avant d'envoyé moi aussi. Mais pour le prof, pas de problème, il est habitué... De toute façon, il a toujours écrit des trucs aussi ébouriffants.

C'est vrai que ce qui me semble le plus scotchant, c'est cette économie de moyen. Il n'y a rien de plus difficile que d'écrire une nouvelle. Là c'est torché en trois pages format poche. Effectivement, ça fait penser à Maupassant pour cette concision totale. De plus, le genre fantastique est incroyablement contraignant pour parvenir à sortir du déjà vu : je trouve la vision du monstre assez réussie. D'ailleurs je soupçonne que le véritable modèle plus ou moins conscient soit Lovecraft. Quand je pense que c'est un gamin qu'on a pu croire "autiste" et qui semble toujours un peu largué (comme un grand nombre d'entre nous...)

Je vais creuser l'idée du blog. Comme dit Marielloue :

Ben ! pour en faire profiter les autres tiens ! Idée

D'ailleurs moi aussi j'aimerais bien savoir comment ça finit (le début, il me l'a un peu raconté).

Mais qu'est-ce que c'est difficile les gens qui se referment comme des huitres au moindre compliment, comme si on se moquait forcément d'eux!!!
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 12:03

D'ailleurs je soupçonne que le véritable modèle plus ou moins conscient soit Lovecraft

J'y ai pensé aussi. Wink

Mais qu'est-ce que c'est difficile les gens qui se referment comme des huitres au moindre compliment, comme si on se moquait forcément d'eux!!!

Je ne sais pas si c'est ça, mais je connais un phénomène - et je le connaissais déjà à son âge - qui peut l'expliquer : quand on crée, et que ça se déroule bien, on entre dans une espèce d'extase, un état de quasi transe, et tout à coup, on en ressort, on se retrouve devant les autres. (Quelquefois on est interrompu genre par une personne qui se met à lire par-dessus votre épaule...) Et il y a un tel décalage entre ce qu'on est pendant l'état créatif et ce que nous sommes, ce que les autres voient de nous, dans le monde ordinaire, qu'on se sent effroyablement ridicule, comme si on avait été surpris en train d'essayer un costume trop grand et trop pompeux pour soi. Ce décalage est si intense que les mots des autres sont toujours mal perçus, il y a un truc qui ne va pas, on n'aurait pas dû être "pris en flagrant délit" de vol dans les hautes altitudes, et en plus quand on a cet âge, on ne sait jamais si l'adulte est admiratif "dans l'absolu" ou s'il y a ce quelque chose du "oooh comme il est mûr pour son âge" qu'on perçoit comme condescendant - genre l'enfant pris en flag de jouer à l'adulte.
C'est tellement intime, en fait, ce qui se joue au moment de la création à ce niveau-là, que même le compliment le mieux formulé est toujours intrusif, tout est intrusif. Drôlement délicat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Andromaque le Lun 11 Mar 2013 - 14:05

Je ne sais pas si c'est ça, mais je connais un phénomène - et je le connaissais déjà à son âge - qui peut l'expliquer : quand on crée, et que ça se déroule bien, on entre dans une espèce d'extase, un état de quasi transe, et tout à coup, on en ressort, on se retrouve devant les autres. (Quelquefois on est interrompu genre par une personne qui se met à lire par-dessus votre épaule...) Et il y a un tel décalage entre ce qu'on est pendant l'état créatif et ce que nous sommes, ce que les autres voient de nous, dans le monde ordinaire, qu'on se sent effroyablement ridicule, comme si on avait été surpris en train d'essayer un costume trop grand et trop pompeux pour soi. Ce décalage est si intense que les mots des autres sont toujours mal perçus, il y a un truc qui ne va pas, on n'aurait pas dû être "pris en flagrant délit" de vol dans les hautes altitudes, et en plus quand on a cet âge, on ne sait jamais si l'adulte est admiratif "dans l'absolu" ou s'il y a ce quelque chose du "oooh comme il est mûr pour son âge" qu'on perçoit comme condescendant - genre l'enfant pris en flag de jouer à l'adulte.
C'est tellement intime, en fait, ce qui se joue au moment de la création à ce niveau-là, que même le compliment le mieux formulé est toujours intrusif, tout est intrusif. Drôlement délicat.

Évidemment tu as tout bon. Et puis il y a aussi une question de tempérament. Quand il était moins fermé, ce gamin donnait comme explication à l'agressivité consécutive aux compliments qu'on lui faisait : "je suis pudique". Tout est dit!
Malheureusement ça ne dit pas comment lui permettre d'exprimer quand même ses petits talents naturels. Les encouragements des proches tombent toujours à plat, pour les raisons que tu as dites. L'adolescence n'arrange rien.
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Sol# le Lun 11 Mar 2013 - 16:17

Juste pour donner un avis de plus, même si je ne suis pas particulièrement compétent en matière de littérature : oui, moi aussi je trouve que c'est très très bien écrit ; très largement au-dessus de ce à quoi on s'attendrait de la part d'un élève de quatrième, et pour le dire carrément, nettement mieux que ce qu'auraient fait la plupart des adultes !! (et même que certains profs de français ?). De là à en faire l'égal de Maupassant, bon ; pas encore sans doute ; et puis il faut aussi voir si ce jeune homme sera capable de s'aventurer dans d'autres styles avec le même brio (car là si j'ai bien compris il était quand même dans son registre de prédilection, et en plus il a pu s'appuyer sur la trame d'un scénario qu'il avait en tête depuis longtemps). En tout cas, il est dores et déjà clair qu'il a là un grand talent qu'il serait extrêmement dommage qu'il ne cultive pas !

(Sinon, comme d'autres l'ont déjà souligné, l'orthographe n'a par contre rien de remarquable ; il devrait la travailler car ce serait bête qu'elle le pénalise au brevet ou au bac : ça peut transformer un 20 en 16...).

Une dernière remarque : je trouve que ce jeune homme a une belle chance d'avoir des enseignants (au moins un en tout cas, plus Andromaque) qui s'intéressent autant à lui, qui ont repéré son potentiel zébré et qui cherchent à l'assurer de ses capacités pour qu'il continue à progresser dans le développement de ce potentiel... Or je m'inquiète de le voir mépriser cette chance et de ne pas réaliser qu'elle ne se représentera peut-être pas : je lui donc souhaite de prendre conscience très vite de l'appui que cela peut représenter pour lui dans son développement personnel, et de faire un effort pour s'ouvrir (au moins vis-à-vis de ceux qui croient en lui) pour ne pas laisser son potentiel pourrir ! Si j'osais, je dirais que je lui mettrais bien deux claques dans la gueule pour lui dire : « petit con ; tu as du talent, des capacités intellectuelles remarquables ; il y a des gens qui te le disent et qui croient en toi ; et toi, par timidité et par orgueil mal placé tu voudrais sabrer cette chance qui est peut-être celle de ta vie ?! Mais écoute-les, bordel ! Pour une fois qu'on te propose d'aller de l'avant, fais confiance à ceux te disent que tu peux le faire, prends ton courage à deux mains, et vas-y !! ».

Bonne journée tout le monde,
Sol♯
Sol#
Sol#

Messages : 219
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 34
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 16:20

Je parie qu'il lui faut plus de courage pour étouffer que pour laisser vivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Andromaque le Lun 11 Mar 2013 - 17:21

Merci Sol, particulièrement de la dernière partie. Je lui montre dès que je croise l'intéressé. Si avec ça, il ne se mets pas au boulot, c'est désespéré. Moi à son âge, ça m'aurait boostée de la mort.

Fusain :

Je parie qu'il lui faut plus de courage pour étouffer que pour laisser vivre.

C'est bien le problème et il est urgent d'inverser la vapeur. Je sais de quoi je parle...

Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 18:00

Mon humble avis bien au-dessus de ce qu'on attend d'un garçon de 14 ans (si c'est un Z', normal Smile ) et comme précisé plus haut, même en général. Il va avoir une bonne note. Il a énormément de vocabulaire qu'il maîtrise bien. Je pense qu'on peut toujours parfaire, mais c'est déjà très au-dessus Smile

J'étais inscrite à ce site (gratuit) pour les jeunes, là où l'éditeur m'a contacté. Les jeunes écrivent sur tous les sujets, et donnent leurs avis sur les autres : http://www.france-jeunes.net/Je n'étais pas du tout au courant que des éditeurs y passaient. Je lui souhaite d'avoir la même chance que moi, car ça a été une consécration. J'ai pu enfin me dire "ah, je vaux quelque chose". Puis j'ai continué à publier mes textes sur facebook, mes amis interagissent et il est important qu'il ait des retours. Qu'il essaie aussi de participer aux concours de nouvelles, il y en a pour les lycées, etc. Je n'ai jamais osé, car je sentais que je ne rentrais pas dans le cadre. S'il a d'autres écrits, un blog ou quoi, on pourrait déjà venir dire nos avis et cela pourrait l'encourager. L'écriture a été ma psychanalyse, dès que j'avais une émotion violente, une théorie à exprimer, j'écrivais. Ce sera très bon pour lui.

J'ai relevé quelques petites fautes en plus de celles citées au-dessus, donc je ne les re-corrige pas, à voir s'il a encore le temps de corriger son texte. Chapeau en tout cas jocolor

En quelques secondes, je remontais l’échelle et trouvais refuge sous un vieux tapis recouvrant un amas de meubles et de pots de peinture. Imparfait ou passé simple ? Je mettrais plutôt du passé simple. L’imparfait est pour planter un décor, de la description, là avec le « en quelques secondes » on décrit une action au passé. Donc « remontai et trouvai »

Une brèche me permettait de voir ce qui se passait dans la pièce. Soudain, le silence le plus total se posa telle une chape de plomb sur la maison, comme si toute vie s’était arrêtée aux alentours. Le silence fut rompu quelques secondes plus tard par des petits tapotements sourds, suivis d’un pas lourd, discret.
Cela (plutôt remplacer par le bruit) avançait, lentement, vers l’échelle. Le silence alentour donnait une intensité insupportable à ces pas, si lents, qui continuaient implacablement vers moi, telle une menace obscure…

Soudain, l’horrible marche s’arrêta brusquement pour laisser place à de légers tapotements, et l’échelle branlât.

L’“hôte” montait ! Comment décrire le sentiment d’impuissance qui m’envahit à ce moment-là ? (mettre le point d’interrogation) Pourquoi être resté ici, (pas de ? mais une virgule) dans cet endroit où régnait une horreur inconnue ? Mais je ne pus me morfondre plus longtemps sur ma situation, car une latte du parquet grinçât, à quelques mètres de moi, me faisant sursauter.

Dans le noir extrême, je ne fus plus guidé que par l’ouïe. Dans l’angoisse la plus totale, voici ce que j’entendis : une chute d’objets légers suivie de curieux tapotements, un instant après, des pas vers le fonds de la pièce, quelques secondes puis un froissement de papier et soudain une allumette qui craqua (utiliser le passé aussi non ?) suivie d’une minuscule lueur et d'un bruit s’apparentant à des coups de tisonnier sur du charbon : on avait allumé la cheminée…

La lumière du feu se diffusa dans la pièce et j’eus enfin un aperçu de l’étrange chose en question, qui me glaça le sang : une forme trapue pas plus haute qu’un mètre cinquante, d’un blanc cadavérique pourvu de bras dotés de longues griffes noires. Ces bras étaient beaucoup plus longs que le corps lui-même. Mais le pire : cette tête, ô combien affreuse ! C’était en tout celle d’une tortue, le cou sortant en avant d’entre deux épaules massives, le nez, deux petits trous au sommet d’une bouche affreuse dont les lèvres étaient comme enduites d’un liquide noir et visqueux. Le plus étrange, c’était (ses ?) ces yeux, mi-clos, laissant deviner deux petits éclats noirs où brillait une lueur sournoise.
Il était occupé à nettoyer un meuble avec un vieux chiffon quand il se retourna complètement : je compris enfin d’où venaient ces petits tapotements. L’abdomen entier était recouvert de minuscules tentacules pas plus grands que mon pouce. (je mettrais un point ici).Cependant, quatre d’entre eux(tentacule est masculin) étaient remarquables par (leur) taille, quasiment celle(singulier) de ses bras ! Cette chose était sans aucun doute à moitié aveugle et s’aidait de ses tentacules pour ses tâches diverses, aussi bien pour se déplacer que pour… nettoyer un meuble ! Il était certain que cette créature, rien qu’à la voir, pouvait alimenter de(s) sentiments de crainte à n’importe qui de sain d’esprit.

Il posât son chiffon et fit le tour de la pièce, en s’aidant de ses deux plus bas tentacules, pour se diriger vers un petit tourne-disque. Il choisit alors soigneusement un disque parmi une pile et le mis à lire, en faisant attention de ne pas le rayer avec ses griffes abominables. Un petit fox-trot enjoué se mit à sortir de la machine.
Son petit ménage devenait incompréhensible ! Toute l’attention qu’il mettait à effectuer ces choses insignifiantes ajoutait au “bizarre” de cette scène, ce qui éveillait toute ma curiosité et dissipait ma peur peu à peu.
Le monstre se plaçât devant la table étrange, posa ses grosses griffes sur chaque extrémité du U, dans les cavités circulaires et se soulevât complètement pour s’asseoir sur un petit fauteuil rouge.
Je levais donc les yeux et mon cœur faillit lâcher : il avait posé son regard exactement dans la brèche par laquelle je l’observais et dit d’une voix qui aurait pu être humaine :
-“Bonsoir, Martin ; ton oncle m’a beaucoup parlé de toi, curieux, têtu comme un mulet… Je suis enchanté de reconnaître que tu es aussi audacieux que me le vantait ce cher Daniel et que tu ne t’es pas enfui de peur devant mon aspect, qui, je le conçois, est assez ‘pittoresque’ pour vous… humains…”

Un éclair de malice passa dans ses yeux soudain écarquillés. Pris de panique, je fis tomber maladroitement un pot de peinture à côté de moi. Alors, il partit alors d’un rire gras et caverneux en se penchant pour avancer ses griffes sur moi. C’est à ce moment précis que je m’évanouis.

Le lendemain matin, au réveil, je me trouvais encore dans mon lit de camp, que j’avais installé là pour la nuit. J’étais persuadé que c’était un mauvais rêve alimenté par les rumeurs que j’avais entendues quelques heures auparavant.
Ainsi soulagé, je décidais de monter au grenier pour la première fois : une belle tache de peinture blanche et fraîche sortait de dessous un vieux tapis, recouvrant un amas de meuble...

Bonne chance à lui pour la suite !


Dernière édition par Colours le Sam 16 Mar 2013 - 13:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Mars vigila ! le Lun 11 Mar 2013 - 22:05

Il manque terriblement de confiance en lui et se croit nul.

C'est vraiment bien et même impressionnant.

Mars vigila !
Mars vigila !

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Ardel le Mer 13 Mar 2013 - 1:45

[A l'attention d'un jeune écrivain]

Hey !

Je suis comme tout le monde très impressionné. En 4eme, je n'étais pas mauvais, mais j'étais (très) loin d'être à ce niveau. Beaucoup de choses ont été dites, notamment :

Sol# a écrit: Il devrait travailler [son orthographe] car ce serait bête qu'elle le pénalise au brevet ou au bac : ça peut transformer un 20 en 16...

(et oui, on est embêtant avec ça, mais pour quelqu'un de sensible (un prof de français qui corrige une copie, par exemple), ça donne une mauvaise impression difficile à rattraper).

Je rajoute juste mes impressions personnelles, bien sûr très subjectives, sur les images et le style. (Après ce par quoi j'ai commencé, j'espère que mon orthographe sera irréprochable. Sinon ce sera (bien évidemment ...) des fautes de frappes Smile )

"Le silence se posa" : moi, ça me gêne un peu, qu'un silence se "pose". En même temps, je ne vois rien qui m'aille vraiment mieux. "S'abattit" ? (la même chose, soudaineté en plus ...)

"Le silence se posa ... Le silence fut rompu ... le silence alentour." Ca fait un peu répétition. A moins que ce ne soit voulu, je remplacerai bien le second "silence" par un "il".

"Soudain, ... brusquement" : un des deux avec plaisir, mais les deux, c'est un peu trop.

"Comment décrire ... moment-là ?"

"Dans le noir extrême, je ne fus plus guidé que par l'ouïe" : soit la luminosité a baissé quand l'"hôte" (très bon choix pour le qualifier !) est monté (puisqu'auparavant "une brêche [te] permettait de voir dans la pièce"), et il faut le préciser (astuce facile : un nuage a caché la lune ...), soit tu es dans le noir dès le début, et donc la brèche ne te sert à rien, et en plus l'imparfait serait plus adapté ("je n'étais guidé que par l'ouïe").

"... tapotements, un instant après, des pas ..., quelques secondes puis un froissement ..." : pour le rythme, je supprimerai une virgule avant ou après "un instant après", selon qu'il se rapporte aux tapotements ou aux pas.

"d'un blanc cadavérique pourvu de ..." : Ca doit être l'hôte qui est pourvu, pas son blanc, du coup une virgule avant "pourvu" a l'air appropriée.

"pourvu" ... "dotés" : alors là, c'est du grand pinaillage, mais deux quasi-synonymes si proches l'un de l'autre, ça se répète aussi un peu. "bras s'achevant par de longues griffes noires" ?

"sortant en avant" : je n'arrive pas trop à voir ce que tu veux dire. "vers l'avant", si la tête est inclinée ?

"cependant, quatre d'entre elles ..." : le "cependant" ne me semble pas tout à fait adapté ici. Disons que même en sa présence, le "recouvert de tentacules pas plus grands que mon pouce" puis "quatre étaient plus grands" me semble une contradiction. " ... mon pouce, excepté quatre, d'une taille remarquable ..." ?

"Sans aucun doute ... il était certain" : c'est aussi un peu répétitif, laisse un peu de place au doute ^^ . Un "probablement", en premier lieu ? (Après tout, elle peut avoir de très bon yeux ET avoir la flemme de remonter ses tentacules quand elle marche, ta créature. Lesquels tentacules tapoter au lieu de trainer parce qu'ils sont caoutchouteux. Tu te balades toujours les bras en l'air, toi ? ( cheers ). Je suis par ailleurs assez d'accord avec la certitude de la seconde affirmation.)


"alimenter ... [] n'importe qui" (sans le "à")

"deux plus bas tentacules" -> "deux tentacules les plus bas" ?

Ma-gni-fique, le passage où l'hôte, son blanc cadavérique, son liquide visqueux, sa lueur sournoise et ses tentacules vont se mettre leur petit vinyle.

"au "bizarre" " : en général, je n'aime pas trop les mots entre guillemets dans la narration, mais j'en met dans les dialogues puisqu’il m'arrive d'en placer quelques-uns quand je parle. Le "pittoresque" de l'hôte, par exemple, est parfait. " à l'étrange", "à la bizarrerie" ?

"que j'avais installé là" : où ça, "là" ? Avec le début de l'histoire, ça doit couler de source, mais comme le texte est supposé être auto-suffisant, il serait bon de le préciser.

"de dessous" : "de sous" ?

"un vieux tapis, recouvrant un amas de meuble" : des érudits pourront sans doute m'éclairer, mais j'ai toujours appliqué la règle du "un participe présent isolé se rapporte au sujet de la phrase", ici à la tache de peinture. Du coup, j'enlèverais la virgule pour que ce soit le tapis qui recouvre.

Bon, comme tu l'as vu, quelques détails persistent pour les as du pinaillage tels que moi (et tous ne seront pas d'accord avec moi), mais ça reste bougrement impressionnant. Le sujet est parfaitement respecté. Impec !

J'espère bien que ça ne restera pas dans ta tête ad vitam aeternam, tu as vu que je ne suis pas le seul à vouloir le début et la fin de l'histoire !

Bonne continuation !

Ardel
Ardel
Ardel

Messages : 5014
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 32
Localisation : Palaiseau et Paris

https://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscrip

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Wam le Mer 13 Mar 2013 - 23:24

Carrément, ce qui surprend le plus est la légereté du syle, tu n'en fais pas des caisses et c'est très agréable, souvent les jeunes en font trop ou pas assez, chez toi c'est vraiment agréable, nuancé.

J'ai aussi pensé à lovecraft, mais il faut dire que je n'ai pas lu maupassant (je ne suis d'ailleurs pas une référence en matière de littérature, j'aime écrire à l'occasion mais étais un cancre à l'école, je ne connais pas les règles et n'ai pas lu les classiques scolaires)

Bref continue ! et ne laisses pas les notes ou la peur de l'échec te freinner, l'important est d'y prendre du plaisir
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Fata Morgana le Ven 20 Nov 2015 - 13:27

Rien à dire sauf qu'il y a une petite répétition des mots "alentour" et "soudain" au début. Pour le reste ça me rappelle quelqu'un... Very Happy
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Devoir de 4ème, vos avis Empty Re: Devoir de 4ème, vos avis

Message par Invité le Ven 20 Nov 2015 - 13:39

Andromaque a écrit:Voici une nouvelle qui est un devoir de 4ème d'un petit zèbre. Il manque terriblement de confiance en lui et se croit nul. Pouvez-vous lui donner vos avis pour l'aider à prendre confiance en lui. Merci d'avance à ceux qui auront pris cette peine.

Sujet : Créer un effet de suspense pour captiver le lecteur durant les événements.


Rédaction :

En quelques secondes, je remontais l’échelle et trouvais refuge sous un vieux tapis recouvrant un amas de meubles et de pots de peinture. Une brèche me permettait de voir ce qui se passait dans la pièce. Soudain, le silence le plus total se posa telle une chape de plomb sur la maison, comme si toute vie s’était arrêtée aux alentours. Le silence fut rompu quelques secondes plus tard par des petits tapotements sourds, suivis d’un pas lourd, discret. Cela avançait, lentement, vers l’échelle. Le silence alentour donnait une intensité insupportable à ces pas, si lents, qui continuaient implacablement vers moi, telle une menace obscure… Soudain, l’horrible marche s’arrêta brusquement pour laisser place à de légers tapotements, et l’échelle branlât.
L’“hôte” montait ! Comment décrire le sentiment d’impuissance qui m’envahit à ce moment-là. Pourquoi être resté ici ? Dans cet endroit où régnait une horreur inconnue ? Mais je ne pus me morfondre plus longtemps sur ma situation, car une latte du parquet grinçât, à quelques mètres de moi, me faisant sursauter.
Dans le noir extrême, je ne fus plus guidé que par l’ouïe. Dans l’angoisse la plus totale, voici ce que j’entendis : une chute d’objets légers suivie de curieux tapotements, un instant après, des pas vers le fonds de la pièce, quelques secondes puis un froissement de papier et soudain une allumette qui craque suivie d’une minuscule lueur et d'un bruit s’apparentant à des coups de tisonnier sur du charbon : on avait allumé la cheminée…
La lumière du feu se diffusa dans la pièce et j’eus enfin un aperçu de l’étrange chose en question, qui me glaça le sang : une forme trapue pas plus haute qu’un mètre cinquante, d’un blanc cadavérique pourvu de bras dotés de longues griffes noires. Ces bras étaient beaucoup plus longs que le corps lui-même. Mais le pire : cette tête, ô combien affreuse ! C’était en tout celle d’une tortue, le cou sortant en avant d’entre deux épaules massives, le nez, deux petits trous au sommet d’une bouche affreuse dont les lèvres étaient comme enduites d’un liquide noir et visqueux. Le plus étrange, c’était ces yeux, mi-clos, laissant deviner deux petits éclats noirs où brillait une lueur sournoise. Il était occupé à nettoyer un meuble avec un vieux chiffon quand il se retourna complètement : je compris enfin d’où venaient ces petits tapotements. L’abdomen entier était recouvert de minuscules tentacules pas plus grands que mon pouce, cependant, quatre d’entre elles étaient remarquables par la taille, quasiment celles de ses bras ! Cette chose était sans aucun doute à moitié aveugle et s’aidait de ses tentacules pour ses tâches diverses, aussi bien pour se déplacer que pour… nettoyer un meuble ! Il était certain que cette créature, rien qu’à la voir, pouvait alimenter de sentiments de craintes à n’importe qui de sain d’esprit.
Il posât son chiffon et fit le tour de la pièce, en s’aidant de ses deux plus bas tentacules, pour se diriger vers un petit tourne-disque. Il choisit alors soigneusement un disque parmi une pile et le mis à lire, en faisant attention de ne pas le rayer avec ses griffes abominables. Un petit fox-trot enjoué se mit à sortir de la machine.
Son petit ménage devenait incompréhensible ! Toute l’attention qu’il mettait à effectuer ces choses insignifiantes ajoutait au “bizarre” de cette scène, ce qui éveillait toute ma curiosité et dissipait ma peur peu à peu.
Le monstre se plaçât devant la table étrange, posa ses grosses griffes sur chaque extrémité du U, dans les cavités circulaires et se soulevât complètement pour s’asseoir sur un petit fauteuil rouge.
Je levais donc les yeux et mon cœur faillit lâcher : il avait posé son regard exactement dans la brèche par laquelle je l’observais et dit d’une voix qui aurait pu être humaine :
-“Bonsoir, Martin ; ton oncle m’a beaucoup parlé de toi, curieux, têtu comme un mulet… Je suis enchanté de reconnaître que tu es aussi audacieux que me le vantait ce cher Daniel et que tu ne t’es pas enfui de peur devant mon aspect, qui, je le conçois, est assez ‘pittoresque’ pour vous… humains…”
Un éclair de malice passa dans ses yeux soudain écarquillés.
Pris de panique, je fis tomber maladroitement un pot de peinture à côté de moi.
Alors, il partit alors d’un rire gras et caverneux en se penchant pour avancer ses griffes sur moi.
C’est à ce moment précis que je m’évanouis.

Le lendemain matin, au réveil, je me trouvais encore dans mon lit de camp, que j’avais installé là pour la nuit. J’étais persuadé que c’était un mauvais rêve alimenté par les rumeurs que j’avais entendues quelques heures auparavant.
Ainsi soulagé, je décidais de monter au grenier pour la première fois : une belle tache de peinture blanche et fraîche sortait de dessous un vieux tapis, recouvrant un amas de meuble...


remarquable , effet de suspense bien généré en particulier en utilisant la première personne pour que le lecteur puisse s'identifier

l'utilisation judicieuse de vocabulaire choisi entretenant le suspense utilisant beaucoup les sons, silences bruits et émotions, peur inquiétude , curiosité

description pointue du monstre pour en augmenter l'effroi jusque dans les détails

franchement c'est du très bon texte de mon point de vue et la capacité de reconsidérer l'entièreté de l'histoire à la fin comme un mauvais rêve mais de réalimenter de nouveau le suspense c'est faire plus que ce qui avait été demandé

remarquable et félicitations, savoir observer décrire et rêver sont des choses essentielles dans la vie



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum