Le choc des hautes pressions.

Aller en bas

Le choc des hautes pressions.

Message par Fata Morgana le Ven 25 Jan - 17:59

Quand le temps passe d'humide et gris à clair brutalement, (temps anticyclonique) je me lève le matin exténué, énervé, le cerveau embrouillé, incapable de me concentrer et souvent avec de la conjonctivite, très mal dans ma peau, irritable, avec une sensation de picotement désagréable dans les yeux et dans la tête. Je suis hotrriblement sensible à ce changement de pression. On voit sur moi que ça ne va pas, je baîlle sans arrêt, j'ai des cernes et suis incapable de me prendre en main pour faire quoi que ce soit. Je suis complêtement décalé (déjà que d'habitude...)
Un seul espoir: une ou plusieurs grosses nuits de sommeil pour redémarrer le système. Et vous ? Sommes-nous un nombre significatif dans ce cas ?


Dernière édition par Fata Morgana le Mer 6 Fév - 4:19, édité 1 fois
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Fata Morgana le Sam 26 Jan - 7:34

...............Clairement la réponse est non......................
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 8:01

Je n'ai jamais relié ce genre de ressenti physiologique à un changement de pression.
Effet de la haute pression ou de la pollution qu'elle bloque au sol ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 8:01

.


Dernière édition par Theoric le Sam 26 Jan - 20:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 8:11

Tu n'auras pas mis longtemps à te dévoiler, dis donc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Fata Morgana le Sam 26 Jan - 8:12

Le rapport avec le sujet m'echappe un peu... Suspect
@fusain. Ici la pollution faut pas trop compter dessus...


Dernière édition par Fata Morgana le Sam 26 Jan - 8:14, édité 1 fois
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Fata Morgana le Sam 26 Jan - 8:16

Spoiler:
Qu'est-ce qui peut y avoir comme chieurs inutiles sur ces forums... 
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 8:20

Fata Morgana a écrit:Le rapport avec le sujet m'echappe un peu... Suspect

Horacle réagit à peu près aussi automatiquement qu'ychine, sauf que quel que soit le sujet, il écrit la même chose.

Sinon, ben je ressens à peu près la même chose que toi, sauf que comme ici HP entraîne aussitôt alerte pollution, je pensais plutôt à cette cause.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 8:26

.


Dernière édition par Theoric le Sam 26 Jan - 20:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 8:31

Finalement, le lien avec le sujet, c'est qu'on a ici un bel exemple de pollution.

Spoiler:
Je n'aime pas les Tanguy du cynisme qui font passer leur impolitesse et leur fainéantise pour de la haute philosophie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 8:39

.


Dernière édition par Theoric le Sam 26 Jan - 20:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Thaïti Bob le Sam 26 Jan - 9:36

Fata Morgana a écrit:
Quand le temps passe d'humide et grais à clair brutalement, (temps anticyclonique) je me lève le matin exténué, énervé, le cerveau embrouillé, incapable de me concentrer et souvent avec de la conjonctivite, très mal dans ma peau, irritable, avec une sensation de picotement désagréable dans les yeux et dans la tête. Je suis hotrriblement sensible à ce changement de pression. On voit sur moi que ça ne va pas, je baîlle sans arrêt, j'ai des cernes et suis incapable de me prendre en main pour faire quoi que ce soit. Je suis complêtement décalé (déjà que d'habitude...)
Un seul espoir: une ou plusieurs grosses nuits de sommeil pour redémarrer le système. Et vous ? Sommes-nous un nombre significatif dans ce cas ?
Ben faut croire que j'habite tous les jours sous un méga anticyclone des açores !! ^^
Perso, je suis (plutôt très) aguerri en météorologie, mais je n'ai jamais fait/observé de lien sur les effets du temps sur ma condition physique. Généralement même, je suis plutôt bien excité par cette bonne nouvelle vu pendant la soirée précédente en regardant la météo, nouvelle annonciatrice de belles sorties en montagne potentiellement. D'ailleurs, il faut que j'y aille : je part en rando raquettes à l'instant !! bounce
avatar
Thaïti Bob
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1828
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 31
Localisation : Avignon

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 9:51

.


Dernière édition par Theoric le Sam 26 Jan - 20:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Sam 26 Jan - 9:55

.


Dernière édition par Theoric le Sam 26 Jan - 20:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Corsaire le Sam 26 Jan - 10:10

Eh bien, l'ambiance ici n'est clairement pas à l'anticyclone.

Fata -> Pour ces expériences de ressentis, procèdes-tu empiriquement ?

Pas besoin de méthode en double-aveugle hein, je veux juste dire, en gros : regardes-tu la météo la veille ? As-tu connaissance du temps qu'il va faire ou constates-tu toujours le changement météo à posteriori de cet état ?
Genre tu te sens mal un matin, tu regardes par la fenêtre (ou sur ton baromètre^^) en ayant aucune connaissance de la météo qui était prévue et là tu constates "paf, anticyclone, j'en étais sûr !", ou alors tu sais à l'avance le temps qu'il va faire ?

Edit : c'est subtil, parfois, de plus, car il est fréquent d'avoir un temps gris et légèrement humide sous des pressions encore relativement hautes... Bref, fais-des relevés de pression chaque matin ! geek
avatar
Corsaire
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 326
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 31
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Fata Morgana le Sam 26 Jan - 16:05

C'est la deuxième option. Je suis mal fichu, complêtement déphasé, et je constate qu'il fait (trop ) beau.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par cramique le Sam 26 Jan - 17:06

Mon ex ressentait cela fortement. Limite il annonce le changement de temps Wink
En ce qui me concerne je ne sais pas : parfois je le crois et parfois je crois que je le crois. Vu que les femmes sont aussi influencées par les hormones et que je suis migraineuse, possible que tout soit lié, ou pas.

cramique
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Fata Morgana le Sam 26 Jan - 17:30

Je suis un homme. (Mais j'ai quelques hormones quand même...)
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par moldamel le Mar 5 Fév - 18:46

Essaie peut-être la luminothérapie, les lampes valent assez cher mais c'est reconnu, moins que les problèmes de magnétisme; à savoir que scientifiquement rien n'est prouvé de ce côté!

moldamel
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 76
Date d'inscription : 04/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév - 19:15

A voir. Merci du conseil.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par Invité le Mar 5 Fév - 19:39

A défaut, envoie-toi déjà une bonne ampoule de vitamine D, non ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choc des hautes pressions.

Message par j0hn le Sam 15 Juin - 7:44

Quand le temps passe d'humide à sec, tu es dans la situation où, comme le temps est humide depuis quelque temps, le corps emmagasine une certaine quantité d'humidité. Lorsque le temps passe à la sécheresse, le corps réagit en produisant de l'humidité.

Bref, lorsque cette séquence se produit, on peut potentiellement se retrouver dans l'état que tu décrit. En principe, cet état s'améliore pendant la journée mais tu dois avoir du mal à aller te coucher.

J'ai une solution, si ca te tente, on en discute en MP.

A+
avatar
j0hn
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 46
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum