Enfants de z

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Greysun le Jeu 16 Juin 2011 - 9:05

Coucou
Perso au contraire je pense que j'aurais eu beaucoup plus de mal à "gérer" des filles Wink
J'ai 2 garçons (5 ans et 5 mois) et je comprends très très bien mon aîné (bon il est encore jeune), sans eux je n'en serais pas là où j'en suis et notamment pas sur ce forum.
Cependant je te rassure Clemelle il m'arrive de crier (hurler?), de m'énerver, je suis loin d'être Caroline Ingalls lol
Par contre j'ai donné une claque sur les fesses à mon aîné une seule fois et je me suis sentie tellement stupide et honteuse que je n'ai jamais recommencé.
Par contre moi aussi il m'arrive d'avoir besoin d'être seule, au calme ... et j'avoue que parfois je suis une mère indigne et je l'incite à aller jouer sur une jeu vidéo plutôt que de me solliciter encore et encore.
Sinon j'essaie toujours de lui expliquer pourquoi je me suis énervée et en général ça m'aide moi-même à comprendre que je suis "juste" fatiguée.
Bon numéro 2 appelle Wink

Alors les dents ont repoussé ? Wink

Greysun
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 43
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Clemelle le Jeu 16 Juin 2011 - 9:12

pas vraiment, mais une autre est tombée

+1 sans elles je ne serai pas ici !
et je les comprends aussi très bien mais ça n'empêche pas d'avoir des gueulantes (tout comme on peu aussi être en rogne contre soi même ^^' )

Clemelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Greysun le Jeu 16 Juin 2011 - 10:13

Clemelle a écrit:
et je les comprends aussi très bien mais ça n'empêche pas d'avoir des gueulantes (tout comme on peu aussi être en rogne contre soi même ^^' )

Tout à fait. En fait perso je crois que je m'accepte beaucoup mieux parce que justement je ne peux pas ne pas comprendre mon fils et donc finalement je finis par me dire que moi aussi j'ai des "excuses" (bon c'est pour faire rapide) à ce que je suis.
Petite et jeune je ne voulais surtout pas d'enfant (pour ne pas les faire souffrir en gros), la nature a failli accéder à ma demande contre ma volonté et je me dis que c'est peut-être parce que finalement je les ai tant désirés que je les aime autant et que je désire plus que tout essayer de faire de mon mieux pour eux.... ou peut-être qu'un psy dirait que j'essaie de réconforter la petite fille que j'ai été après l'avoir niée pendant longtemps (toujours ?) lol!

Ici numéro 1 a hâte que ses dents tombent pour avoir des dents de "grands" comme ses copains Wink

Greysun
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 43
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Greysun le Jeu 16 Juin 2011 - 10:15

Au fait mon "grand" n'est pas scolarisé si quelqu'un a envie d'en parler je suis ouverte à toute discussion Wink

Greysun
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 43
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Clemelle le Jeu 16 Juin 2011 - 10:27

il a testé la maternelle et ça c'est mal passé ou tu as décidé d'office ?

Clemelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Greysun le Jeu 16 Juin 2011 - 10:42

Il a testé la petite section parce que je ne me suis pas posée de question à l'époque. Il était super content d'aller à l'école pour rencontrer plein d'enfants et apprendre plein de choses et moi je trouvais ça "normal" d'aller à l'école.
Premier jour il était très content : "c'est bon maman tu peux partir". Au retour le soir : "maman à l'école les enfants ne savent pas parler" Sad

Bref petit à petit je me suis rendue compte du décalage entre mon petit bonhomme et les enfants de sa classe et combien il était malheureux. En fait il commençait à déprimer en moins de 3 mois d'école et comme ça c'est fait insidieusement je ne m'en suis pas vraiment aperçue, enfin je n'ai pas perçu l'ampleur du phénomène tout de suite.
J'ai essayé de parler avec la maîtresse (malheureusement complètement fermée) et avec la psy sco (bon contact) et puis j'ai décidé de le sortir de là (c'est à partir de là que j'ai pensé à la "précocité).
En 15 jours il est redevenu le petit bonhomme qu'il était et depuis il n'y a pas un jour où je regrette ce choix. Je ne sais pas combien de temps ça durera mais pour l'instant ça se passe très bien et nous sommes très heureux comme ça.
En fait il a toujours été très sociable du coup je ne m'étais pas aperçue qu'il ne jouait qu'avec des enfants plus grands que lui ou avec des adultes.

Désolée pas le temps d'en dire plus pour l'instant, si tu as des questions n'hésite pas Wink

Greysun
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 43
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Clemelle le Jeu 16 Juin 2011 - 11:23

et pour le CP tu vas l'y mettre ?

pour la PS je confirme que les écarts verbaux sont assez hallucinants ! mais bon j'insiste un peu qd même, ya d'autres modes de communication... on verra si la petite a des soucis un jour pour le moment ça se passe bien elle a une petite copine de son age ds sa classe

Clemelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Albatros le Jeu 16 Juin 2011 - 12:22

Je suis une éleveuse de zèbres :-)

Mon aîné de bientôt 7 ans a été testé récemment. Je ne suis pas ébahie devant ses performances, à vrai dire je le trouve tout simplement normal Razz mais il me fait bien plaisir par moments... Bébé, il a eu dès l'instant de sa naissance un regard très éveillé, et a eu un développement moteur très rapide (très tonique dès la naissance, tombé du canapé à deux mois car il roulait, debout à 7 mois, marche indépendante à 10 mois et demi). Par contre, c'est le recordman de la parole tardive. Scolairement depuis qu'il a été testé et qu'il a droit à des adaptations à l'école, ça va plutôt bien. Mais nous venons de passer une année scolaire chaotique, nous en avons bavé... surtout moi en fait. Mon fils a démarré l'école primaire (je ne sais pas quel est l'équivalent en France... c'est l'année où on apprend sérieusement à lire et à écrire) de manière catastrophique, considéré comme un imbécile par son institutrice, maltraité par ses camarades... je me suis battue durant des mois. Autant concernant la sous-performance scolaire que la violence. Pour finalement en arriver à ce que j'évitais depuis deux ans : un bilan psychologique avec tests de QI. Mon fils est clairement HPI avec peut-être un trouble de l'attention (en clair quand il s'emm...) et une motricité pas au top. Rien que du normal en somme. J'ai donc à domicile un enfant adorable mais sans un instant de repos, aux questions incessantes. Capable au saut petit déjeuner, à froid, de vous questionner sur le fonctionnement d'une centrale nucléaire ou sur la mère du premier être humain. C'est passionnant, mais épuisant. Et c'est un mauvais dormeur, déjà. Il n'arrive pas à s'endormir le soir. Alors il lit, lit, lit... A l'école, soit il est excellent, soit il zappe la moitié des exercices, est d'une lenteur épouvantable... totalement lunatique. Bref... il est ainsi. Et il ne changera pas. J'en prends acte. Comme je l'ai dit au corps enseignant (qui nage la brasse coulée face à mon fils, à croire que c'est le premier zèbre de la région) je suis une mère débutante donc je prends mon fils tel qu'il est sans me baser sur des normes. Il faut dire qu'à part ses attributs masculins et de beaux yeux bleus (chez les zèbres aussi on peut être gaga de ses enfant) je me vois dans mon fils comme dans un miroir. D'où une souffrance sur-dimensionnée quand je l'ai vu isolé, déconsidéré, maltraité. Oh j'en ai vécu des nuits blanches... Oh elles sont remontées les vieilles blessures... Enfin... il est testé, reconnu, des mesures sont prises sur le long terme pour lui dans le cadre scolaire, et en famille il est compris, reconnu. Nous ne lui parlons pas de son QI toute la journée, mais dans les jours difficiles, nous savons au moins comprendre ce qui se passe. Et ne pas lui en vouloir. Ce n'est pas facile tous les jours, ça ne le sera jamais. Mais au moins notre relation est harmonieuse, complice, et j'ai pour longtemps un challenge : amener mon petit zèbre à l'âge adulte de la meilleure manière possible.

J'ai aussi un petit garçon de 3 ans... zèbre ? Je ne sais pas. Il a les mêmes signes précoces que son frère, et depuis la naissance un regard encore plus dérangeant. Nous verrons...

Albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Greysun le Jeu 16 Juin 2011 - 19:46

Clemelle a écrit:et pour le CP tu vas l'y mettre ?

Non ça n'est pas du tout notre intention. En fait plus le temps passe, plus je réfléchis à l'école, moins j'ai envie de l'y mettre (pas mal pour une ex prof lol). Il apprend à son rythme, approfondit les sujets qui l'intéressent avec mon aide, rencontre du monde, semble vraiment s'épanouir donc pour moi l'école ne servirait à rien à part créer des problèmes là où il n'y en a pas. Il a commencé à lire des syllabes à l'âge de 3 ans (il lisait toutes les lettres à 2 ans et demi), lit bien depuis ses 4 ans et demi (finalement il a pris son temps lol), sait compter, connaît un tas de choses sur différents sujets. En ce moment il apprend à écrire les lettres cursives, on affiche ses œuvres partout dans la maison Wink En mois de 3 mois à l'école il s'est mis à refuser de tenir un crayon (il ne s'agissait pas d'écrire bien sûr) alors qu'il commençait à écrire spontanément de petits mots avant d'y aller, il n'allait plus vers les gens spontanément, il était triste si triste que même une personne qui nous connaît bien et qui est pro école m'a dit après : "heureusement que tu ne l'as pas laissé à l'école, on ne le reconnaissait plus". En ce moment il observe les insectes à la moindre promenade, s'amuse à attraper des papillons avec une épuisette (lol) pour les regarder et essayer de les reconnaître puis les relâche, pourquoi est-ce que je le priverais de tout ça ? Alors certes il y a des instits (pardon prof Wink ) formidables mais je n'ai pas envie qu'il serve de cobaye et puis à quoi ça l'avancerait d'y aller ?
Honnêtement je ne vois aucun avantage à l'école en ce qui le concerne pour l'instant.

Désolée coupure obligatoire je reviens plus tard Wink

Greysun
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 43
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Clemelle le Jeu 16 Juin 2011 - 20:26

de toutes façons c'est l'instruction qui est nécessaire pas la scolarisation donc si vous n'en avez pas envie, que tu as le temps, les moyens et l’énergie nécessaire et que le petit bout semble y trouver son compte je vois pas où est le problème... de toutes façons tu seras suivie et "inspectée" annuellement si mes souvenirs de discussions avec une autre maman qui a descolarisé sa fille (ado) sont bons.

tu vas demander via le cned alors pour faire toi même les enseignements ou prendre un instructeur ? (Du coup s'il sait déjà lire et écrire, le CP risque d'être torché rapidement)

Clemelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Greysun le Ven 17 Juin 2011 - 8:58

En fait on fait déjà partie d'une association d'instruction à la maison donc pour ce qui est des démarches on a la chance d'être bien informés mais merci de ton intérêt Wink C'est vrai que j'ai tendance à parler au conditionnel, c'est parce que je me dis que tout peut toujours changer du jour au lendemain donc j'évite d'affirmer quoi que ce soit mais ça peut prêter à confusion ..
Si les modalités intéressent quelqu'un : on doit faire une déclaration à la mairie de son domicile et une à l'inspection académique à la rentrée. Ensuite on peut avoir 2 contrôles : une enquête sociale (pas toujours faite a priori) et une inspection de l'éducation nationale (qui normalement ne doit pas s'appuyer sur le programme scolaire mais vérifier que l'enfant est bien instruit donc une évolution des connaissances d'un contrôle à l'autre). Le but est d'arriver à une maîtrise des connaissances du socle commun à 16 ans (âge de la fin de l'instruction obligatoire).

Sinon c'est vrai que ça demande beaucoup d'énergie d'instruire son enfant (surtout ce genre de loustic Wink ) mais pour l'instant je pense que ça va aller et puis c'est aussi passionnant. Le plus dur pour moi c'est qu'avec l'arrivée du 2ème j'ai décidé d'arrêter mon activité pour l'instant (le papa travaille, on ne roule pas sur l'or mais on ne manque de rien) car ça serait trop dur à gérer au niveau des gardes (surtout que je suis du genre parano et que je déteste déranger) et pour d'autres raisons un peu longues à détailler. On va bien voir combien de temps je peux rester sans travailler, tant que j'ai des projets ça devrait aller et puis pour mes petits loups je suis capable de beaucoup, je suis même en train de me réconcilier avec les maths ... enfin presque lol

Je ne pense pas utiliser le CNED, j'ai déjà reçu des cours de CP d'un autre organisme par correspondance et effectivement il n'y a que pour l'entraînement à l'écriture que c'est utile (et encore), pour le reste ben ... ça m'a permis de voir que je préfère mes méthodes geek

Greysun
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 43
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Greysun le Ven 17 Juin 2011 - 9:01

DarkCandy a écrit:Enfin... il est testé, reconnu, des mesures sont prises sur le long terme pour lui dans le cadre scolaire, et en famille il est compris, reconnu. Nous ne lui parlons pas de son QI toute la journée, mais dans les jours difficiles, nous savons au moins comprendre ce qui se passe. Et ne pas lui en vouloir. Ce n'est pas facile tous les jours, ça ne le sera jamais. Mais au moins notre relation est harmonieuse, complice, et j'ai pour longtemps un challenge : amener mon petit zèbre à l'âge adulte de la meilleure manière possible.

Je pense qu'avoir quelqu'un qui le comprend est essentiel pour lui, j'espère que ça se passera bien à l'école maintenant Wink

Greysun
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 43
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Albatros le Ven 17 Juin 2011 - 9:43

Je pense qu'avoir quelqu'un qui le comprend est essentiel pour lui, j'espère que ça se passera bien à l'école maintenant

Il y a 2 jours je pensais que oui... et là il s'est à nouveau plaint qu'on lui disait qu'il était bête, que tout le monde le détestait et que ce n'était pas vrai qu'il avait des amis... du coup il a à nouveau des tonnes de travaux à finir à la maison :-(

Albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de z

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum