To be or not to be...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

To be or not to be...

Message par CarpeDiem le Mer 26 Déc 2012 - 17:23

Bonjour à tous,

Alors, pour faire court mais efficace, je suis une jeune femme de 24 ans. Je suis "tombée" ici en surfant sur le net, par un complet hasard.

Ne me demandez pas ce que je fais ici, la question me triture déjà les méninges...

Pour éclaircir tout ça, reprenons au début, je suis donc arrivée sur une page de ce forum traitant des relations amoureuses. Je dois, avant de continuer, vous avertir que je traverse une période très difficile (amitiés absentes, célibataire, études incertaines...), où l'ennui, le désintérêt total pour toute chose et personne me guette à chaque coin de rue... Ainsi donc, je me retrouve sur cette fameuse page et alors que je lisais négligemment quelques pages ici et là pour tuer le temps, pour, sans grand espoir, trouver des réponses à mes questions, quelle ne fût pas ma surprise de trouver enfin de l'intérêt à quelque chose! Non pas que je n'eus jamais eu d'intérêt à quoique ce soit, loin de là, mais les années passant, mon intérêt global pour les choses s’est émoussé… Mon attention a donc été retenue sur vos questionnements, votre argumentation, surtout que j’ai remarqué que l’âge des personnes intervenant était proche du mien. Je me suis dit : « Tiens, c’est rare de voir des discours aussi intéressants et élaborés », des discours qui me parlent et m’interrogent tout autant…
Surfant à une heure tardive de la nuit (voire matinée), je n’ai pas tout de suite compris qu’il s’agissait d’un forum pour les personnes à haut potentiel intellectuel. Je vous avoue d’ailleurs que les termes de « zèbres » et « douance » (et bien d’autres) m’ont fortement interpellé. Puis, j’ai découvert ce qu’il en était, ai parcouru le net à la recherche de témoignages de gens surdoués et ai également lu des témoignages sur le forum.
Pour continuer dans ce sursaut d’aveux, je dois vous dire que j’ai fait plusieurs tests de QI en ligne ( dont les résultats ne sont pas édifiants pour un sou : 115, 132, 99 : test de Qi sur un autre site pour le dernier). Je me suis demandée, bien entendu, si ces tests étaient valables et suis tombée sur une autre partie du forum, où j’ai compris que ces tests étaient plus ou moins bidons.

Au final, qu’est-ce qui m’a amené là ? Est-ce que je pense être surdouée ? Là, tout de suite, je vous réponds : lol ! (cette génération de d’jeuns, j’vous jure !) = ça m’étonnerait vraiment !
J’ai passé le plus clair de mon temps dans mes cours (mais je les survolais plus qu’autre chose) et à avoir des notes moyennes, où parfois apparaissaient des notes miraculeusement hautes et d’autres miraculeusement basses. Avec le recul, je m’aperçois que je me suis toujours forcée à bosser des choses… inintéressantes (où j’ai forcé l’intérêt). Socialement parlant, j’ai toujours été à part et continue de l’être… mais j’étais très timide (je le suis beaucoup moins)… même si je ne m’intéressais pas aux mêmes choses que les autres… Je n’ai pas appris à lire très tôt mais je me souviens avoir voulu apprendre à lire très tôt en revanche et si j’avais eu quelqu’un pour me l’apprendre, nul doute que j’aurais su lire avant le CP. Quoiqu’il en soit, une fois que j’ai su lire (je n’ai pas de souvenirs de cet apprentissage, aucun… je pense que j’ai appris très vite, en tout cas, il n’y a eu aucun soucis), j’ai commencé à dévoré les bouquins, d’abord les petits mais très vite les gros, les romans, j’aimais feuilleter les encyclopédies, les revues… et j’ai très vite aimé écrire, écrire pour écrire (l’amour des mots) et écrire pour inventer (imagination débordante). J’ai souvenir d’avoir toujours su écrire sans faute et avec un français de bon niveau sans effort aucun (je n’ai jamais appris ces foutues règles de grammaire, etc..). Lorsque ma mère me demandait pourquoi j’écrivais tel mot ainsi (et l’orthographe était bon), je ne savais pas pourquoi… et moi aussi, je lisais jusqu’à pas d’heures sous la couette avec une lampe torche !
Sinon, j’ai toujours été dans la lune (parole de mes parents) mais ne m’en suis jamais rendue compte. .. lol !
Petite précision tout de même, j’ai une « petite » perte d’audition qui m’a valu de l’orthophonie en maternelle pour apprendre certains mots, etc…
En grandissant, j’ai toujours beaucoup travaillé (je suis perfectionniste) et cela marchait bien et puis de moins en moins bien pour devenir correct voire insuffisant en première (que j’ai redoublé).
Je ne vais pas préciser tout mon cursus (sinon, autant préparer la couette et tout le reste) mais aujourd’hui, je suis plutôt perdue… avec l’impression de forcer l’intérêt sur tout…
Paradoxalement, j’ai souvenir d’avoir toujours été très curieuse, d’avoir toujours voulu savoir ceci et cela (mais dans les moindres détails), m’être posée très tôt des questions existentielles ( ce qui m’a valu d’aller chez le psy alors qu’il ne s’agissait que d’un questionnement sur la mort, etc…), de m’être intéressée aux sciences, à la lecture ( variée), et même à des choses qui ne m’intéressent pas à priori mais qui finissent par m’intéresser par tel ou tel aspect. .. Au final, je ne trouvais pas répons e à mes questions : mes parents ne prenant pas forcément le temps de me répondre ou n’ayant pas la réponse… Etant dans un environnement beaucoup moins studieux que moi-même, j’ai vite diminué le taux de questions (je le vois avec le recul maintenant) et d’intérêt.
Quand j’étais petite, j’ai aussi eu le microscope, le nécessaire au chimiste, etc… Sinon, j’ai toujours été perfectionniste et le suis beaucoup moins actuellement (mais toujours en mon for intérieur) par défaitisme : je ne peux pas atteindre le « parfait » alors je ne cherche plus à faire « au mieux ». Cela m’a valu (le fait d’être perfectionniste) d’être extrêmement stressée et d’avoir une confiance en moi proche de zéro.
Concernant ma mémoire, elle a toujours été très bonne jusqu’à mes 20 ans environ où elle a comme disparu (je suis une vraie passoire) : j’ai eu quelques soucis de santé (rien de grave) qui l’ont altéré mais j’ai parfois l’impression que cela vient également de moi, comme si j’avais fait un blocage…

Je me qualifierai également d’hypersensible (et le phénomène empire). Je me pose des questions sur tout et tout me sensibilise. J’ai également un intérêt pour l’art en général, que j’enfouis bien profondément en moi tellement cela me paraît décalé aux gens qui m’entourent…

Actuellement, je suis perdue, plutôt dépressive… rien ne m’intéresse à priori ou plutôt tout m’intéresse mais je ne sais pas où donner de la tête, l’impression que je ne pourrais jamais tout savoir (mais c’est un peu vrai lol)… J’aime et ai toujours aimé les sciences, les volcans (les catastrophes naturelles de manière générale), l’art, la lecture, etc… (il y a tellement de choses) mais je m’y connais peu sur tout au final… faute de pratiquer (merci les études qui me prennent tout mon temps et me dégoûtent…), faute de lire, faute d’aller au musée, faute de plein de choses…

Je ne me comprends pas, plus (ne me suis jamais comprise)… Par exemple, je fais des études d’infirmière et j’aime le social et le médical… mais ces études me dégoûtent… Premièrement, je voulais faire médecin et rien d’autre (mais j’ai très vite arrêté : je stressais comme une malade et avais beaucoup de mal à apprendre par cœur, j’ai toujours eu du mal à apprendre « bêtement »). En plus, j’ai l’impression que les cours ne m’intéressent que si je vais moi-même voir dans un bouquin et que je recherche à ma manière en allant voir au fond des choses etc… Au final, je crois que les cours me frustrent (ils sont balancés à la va comme je te pousse avec zéro réponses aux 1000 questions qu’on peut se poser)…

Je ne pense pas être une surdouée… et en même temps, je me souviens m’être fortement interrogée il y a pas longtemps du pourquoi rien ne m’intéressait à priori alors que, j’aurais tendance à aller feuilleter tous les bouquins, que je suis très curieuse, etc… Pourquoi suis-je tenue à l’écart des autres ? J’ai toujours été vue comme la fille « sérieuse »… Plein de questions comme ça… Lors de problèmes de maths ou dans des situations problématiques de manière générale, systématiquement, je n’arrive pas ce qui est simple et réussis ce qui est difficile voire très difficile…
Par contre, je n’ai pas l’impression d’avoir d’aptitudes particulières pour faire des rubik’s cubes, jouer aux échecs (mais on ne m’a jamais vraiment appris non plus), etc…

Voilà, je ne sais pas ce que j’attends de vous, je sais juste que la seule chose qui m’a intéressé dernièrement, c’est tout ce que vous écrivez sur le forum. Mes excuses pour le pavé.

CarpeDiem
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par Invité le Mer 26 Déc 2012 - 17:40

Les tests de Q.I. ont été inventé dans les années 1940 pour permettre à l'armée U.S. de trouver des cadres militaires rapidement.
Alors bon, comme je ne connais pas de militaires intelligents, ne stress pas pour tes résultats de cui cui.

Quand au "pavé", c'est plutôt une bonne chose, cela veut dire que tu as beaucoup de choses à dire.
Alors parle, libère ta parole.



Vol vol vol, et fait gaffe içi y'a pas que des "gentils".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par CarpeDiem le Mer 26 Déc 2012 - 17:45

Bonjour Mis en pate et merci pour ta réponse, qui m'a bien rire Smile.

Des choses à dire, toujours... même si j'ai l'impression que ça se bouscule au portillon et que, du coup, souvent, je ne sais plus quoi dire et trouve inintéressant ce que je dis...

CarpeDiem
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par The Rebirth© le Mer 26 Déc 2012 - 20:53

Bonjour CarpeDiem.

Surtout n'aies pas peur.
Ici nos oreilles sont grands, on t'écoute, on te comprendra et on t'aidera si plausible. Wink

The Rebirth©
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 25
Localisation : Paris

http:// http://www.facebook.com/pages/Le-Clair-de-Verre

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par CarpeDiem le Mer 26 Déc 2012 - 21:18

Merci beaucoup The Rebirth! C'est très gentil à toi!

Pour te répondre, je me questionne, je me questionne... que vous évoque ma situation?

CarpeDiem
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par ptitJésus le Dim 30 Déc 2012 - 0:17

Bienvenue CarpeDiem ! Very Happy

Pour ta situation, tout ce que je peux dire, c'est qu'on retrouve beaucoup de point commun avec les autres présentations (ce qui ne risque pas de t'avancer beaucoup Laughing ). Après, personnellement, je pense que, plus que de savoir si tu rentres dans la catégorie "surdouée", l'important est de savoir si tu te sens bien ici, et c'est tout ce qui compte.

Bref, je vais pas me lancer dans le commentaire de ta présentation, même si j'ai tout lu (ça serait trop long, et puis je suis aussi du genre "je vois pas pourquoi ce que je pourrais dire serait intéressant" Razz ). Parcours le forum, et donne toi du temps pour assimiler tout ça. Wink

Je tenais juste à te dire que des rencontres In Real Life sont organisées, notamment à Nantes (où on commence à être un bon troupeau Fou ), dans la section Attroupement de Zèbres, au cas où tu ne le saurais pas. Je ne sais pas si ça te tente, ou même si c'est ce que tu cherches, mais au moins, je suis sûr que tu le sais. sunny
C'est l'occasion de discuter de sujets intéressants "en vrai", et de faire de belles rencontres, ce qui peut être un bon complément à la lecture du forum.
Moi j'adore, et les gens reviennent en général, donc c'est bon signe ! Bref, je m'arrête là, j'ai l'impression de faire une pub ! What a Face

Encore une fois, laisse-toi le temps, et ça ne pourra qu'aller en s'améliorant. Smile

ptitJésus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 202
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par Lophophora le Dim 30 Déc 2012 - 10:12

Bienvenue CarpeDiem ! Je pense que tu trouveras ici d'autres âmes sensibles qui te parleront et te liront sans te juger. Et si tu veux approfondir ta quête sur toi-même, pourquoi pas te plonger dans quelques livres sur les "zèbres" ? (par exemple : Jeanne Siaud-Facchin - Trop intelligent pour être heureux)

En chemin

Lophophora
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 43
Localisation : Dans le sud du Vexin

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par CarpeDiem le Lun 31 Déc 2012 - 14:36

Merci ptitJésus et Lophophora pour vos réponses!

Désolée pour ma réponse tardive... J'ai beau parcourir ce forum ( et d'autres sites sur la douance), je n'arrivais pas à me décider à écrire une réponse...

Je suis plus que jamais perdue et ça commence à se voir physiquement... Je deviens folle, je crois... J'ai besoin de réponses et n'arrive pas à en trouver... Mais je ne vais pas m'étendre trop ici (je pense poster quelque chose sur mon état d'esprit, mes doutes... si j'arrive à organiser ma pensée).

ptitJésus, ces rencontres IRL me semblent très intéressantes mais je dois encore y réfléchir je crois, enfin, je ne sais pas... J'ai un peu peur de me trouver en décalage face aux gens... Je ne suis pas du tout sûre d'être surdouée voire de plus en plus sûre que je ne le suis pas...

Lophophora, j'ai bien dans l'esprit de lire le livre de JSF, voire d'autres... Wink

Au final, je ne sais trop que dire... Je vais essayer de coucher sur papier euh pc mon état d'esprit et de le poster... Tout ce que je sais, c'est que j'ai besoin de réponses aujourd'hui et que celles-ci se trouvent, je pense, en majorité dans mon enfance, enfance dont je peine à me souvenir. Je n'y ai pas été heureuse ( sans avoir subi non plus de profonds traumatismes) et je crois que ma mémoire sélective a volontairement oublié plein de choses...

CarpeDiem
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mar 1 Jan 2013 - 0:30

salut CarpeDiem,
je te souhaite la bienvenue!

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par CarpeDiem le Mar 1 Jan 2013 - 0:45

Bonjour Encre sombre et bonne année 2013! Wink Merci pour ton message! Smile

CarpeDiem
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par ptitJésus le Mar 1 Jan 2013 - 1:27

Pas de souci sur le délai de réponse. Wink

Je crois que "Je deviens folle [fou]" est la phrase fétiche du zèbre qui s'ignore quand il va mal, donc tu sais... Razz
J'espère que si tu couches ça sur le papier, tu pourras te rendre compte quand ça ira mieux que c'était majoritairement une perception d'un cerveau qui a décidé de péter son câble et de voir tout en noir (et quand on pense en arborescence, ça part vite très loin, pour ressembler à un bon gros tas d'idées sombres).

Pour les réponses, lire les livres dont on parle un peu partout sur le forum peut en effet être un bon début ("Trop intelligent pour être heureux ?" et autres).
Si ça t'intéresse, je peux également te faire suivre des adresses de psys spécialisés, en thérapie ou en tests, sur Nantes.

Ok pour les rencontres, encore une fois je voulais juste m'assurer que tu étais au courant. Smile
Pour moi, il s'agit du meilleur des tests, même si c'est stressant la première fois, et qu'il y a forcément une part de "et si je n'avais rien à faire là ?".
Mais commence déjà par le forum. Discuter avec des "semblables" est une bonne façon de comprendre à quel point c'est le fonctionnement différent des autres qui nous pèsent, et que certains de nos défauts ou bizarreries d'avant n'en sont en fait pas (notamment ton hypersensibilité qui, je te cite, "empire" : à mon avis, elle se rebelle juste parce que tu veux trop l'étouffer).

À mon avis, c'est la compréhension et l'acceptation de ton fonctionnement qui vont t'aider à "refaire les légendes des tableaux de ton enfance", comme le dit bien JSF. Et même si tu doutes, tu sembles déjà avoir pas mal de réponses. Smile

C'est normal que tu sois perdue, c'est quand même une découverte très importante dans une vie la douance (ça n'engage que moi, mais je pense que tu l'es) !
Est-ce que ce sentiment d'être perdue ne serait pas justement dû au fait que tu es en train de trouver une bonne partie de toi que tu ignorais ?

Accroche-toi à cet intérêt que tu éprouves pour la douance, et tu devrais trouver des réponses.
Essaie aussi d'écouter davantage ton intuition que la petite voix qui dit "je cherche des excuses", "je me fais des idées", etc. Même si c'est pas forcément facile.

Bref, j'ai toujours peur de m'être mal exprimé à l'écrit, mais j'espère que ce que j'ai tenté de dire t'aidera.

Ah oui, et la fréquentation exagérée du commun des mortels m'a formatée pour que je dise "bonne année !" en janvier, donc... bonne année ! Dent pétée

ptitJésus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 202
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par CarpeDiem le Mer 2 Jan 2013 - 3:52

ptitJésus a écrit:Pas de souci sur le délai de réponse. Wink

Je crois que "Je deviens folle [fou]" est la phrase fétiche du zèbre qui s'ignore quand il va mal, donc tu sais... Razz
J'espère que si tu couches ça sur le papier, tu pourras te rendre compte quand ça ira mieux que c'était majoritairement une perception d'un cerveau qui a décidé de péter son câble et de voir tout en noir (et quand on pense en arborescence, ça part vite très loin, pour ressembler à un bon gros tas d'idées sombres).

Pour les réponses, lire les livres dont on parle un peu partout sur le forum peut en effet être un bon début ("Trop intelligent pour être heureux ?" et autres).
Si ça t'intéresse, je peux également te faire suivre des adresses de psys spécialisés, en thérapie ou en tests, sur Nantes.

Ok pour les rencontres, encore une fois je voulais juste m'assurer que tu étais au courant. Smile
Pour moi, il s'agit du meilleur des tests, même si c'est stressant la première fois, et qu'il y a forcément une part de "et si je n'avais rien à faire là ?".
Mais commence déjà par le forum. Discuter avec des "semblables" est une bonne façon de comprendre à quel point c'est le fonctionnement différent des autres qui nous pèsent, et que certains de nos défauts ou bizarreries d'avant n'en sont en fait pas (notamment ton hypersensibilité qui, je te cite, "empire" : à mon avis, elle se rebelle juste parce que tu veux trop l'étouffer).

À mon avis, c'est la compréhension et l'acceptation de ton fonctionnement qui vont t'aider à "refaire les légendes des tableaux de ton enfance", comme le dit bien JSF. Et même si tu doutes, tu sembles déjà avoir pas mal de réponses. Smile

C'est normal que tu sois perdue, c'est quand même une découverte très importante dans une vie la douance (ça n'engage que moi, mais je pense que tu l'es) !
Est-ce que ce sentiment d'être perdue ne serait pas justement dû au fait que tu es en train de trouver une bonne partie de toi que tu ignorais ?

Accroche-toi à cet intérêt que tu éprouves pour la douance, et tu devrais trouver des réponses.
Essaie aussi d'écouter davantage ton intuition que la petite voix qui dit "je cherche des excuses", "je me fais des idées", etc. Même si c'est pas forcément facile.

Bref, j'ai toujours peur de m'être mal exprimé à l'écrit, mais j'espère que ce que j'ai tenté de dire t'aidera.

Ah oui, et la fréquentation exagérée du commun des mortels m'a formatée pour que je dise "bonne année !" en janvier, donc... bonne année ! Dent pétée

Déjà, bonne année 2013! Même si, comme toi, je me sens formatée à dire ça... j'ai d'ailleurs eu mille peines à le sortir à mes parents, qui ont bien critiqué ce comportement ensuite... même après leurs avoir expliqué que ça n'était pas contre eux mais que ça me paraissait désuet et que je n'y trouvais pas beaucoup d'intérêt... Shocked erreur bip bip Laughing

Alors, ne t'inquiète pas, je t'ai très bien suivi, tu t'exprimes très bien!

Vu l'heure, je vais évité le pâté... le pavé pardon! Hihi!

Pour résumer, j'ai commandé le livre de JSF et je vais le lire ce week-end ( je ne suis pas chez moi actuellement et n'ai pas le livre) et je vais... voir... lol. Je pense que je vais essayer d'analyser un peu mon comportement au quotidien car je suis actuellement incapable de me positionner... même si j'ai peur que ça me rende folle ( je me pose encore plus de questions que d'habitude mais bon, j'aime ça, au fond...lol)...

Ensuite, je vais continuer de parcourir le forum mais en me calmant (enfin, je l'espère) car j'en suis au stade de l'addiction et je ne plaisante pas... Et le fait est que je suis en vacances et que je ne vais pas pouvoir tenir ce rythme-là très longtemps! cyclops Exclamation

Pour les sorties IRL, je pense que je vais essayer de franchir le pas, à voir... car je suis trop perdue et j'ai trop de choses à faire en ce moment (choses que je ne fais pas: procrastination bonjour!).

Pour mon hypersensibilité, tu as sûrement raison, le truc? J'ai des parents qui ne comprennent rien à mon comportement: "tu penses trop", "tu te poses trop de questions!", etc... et puis, je me sens plus rabaissée qu'autre chose alors... même si, je ne suis pas sûre que ça soit le cas, c'est compliqué ( c'est l'histoire de ma vie)...

Pour les psys, je veux bien des numéros/adresses stp Smile, que ce soit comme ça ou pour les tests, je manque de sous-sous mais bon... à terme... peut-être, bref...

Merci pour tout en tout cas, il est vrai que je me sens vraiment bien ici! Smile

CarpeDiem
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: To be or not to be...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum