[Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Pieyre le Lun 1 Oct 2012 - 2:59

J'en reviens pour le moment à ma liste de dix mots, en donnant juste quelques exemples à chaque fois. Ce serait trop de travail de structurer comme un dictionnaire de traduction, avec tous les emplois courants. Mais je me réserve d'en ajouter par la suite en éditant. Pour plus de facilité, je choisis des expressions ne comportant, hormis le mot à traduire, que des mots du tri.

dans

    en général : en
    en particulier : à, au, sur

    dans la vie : en la vie
    dans un an : à un an de là / d'ici un an
    dans le cas de : sur le cas de

pour

    en particulier : à, sur

    pour la vie : à la vie
    un mot pour toi : un mot qui va à toi
    mot pour mot : mot sur mot

elle

    en général : âme, mie, une
    en particulier : bru, fée, pie, [initiale]
    en combinaison : fin nez, fin bec, bon gré

    elle est ici : ma mie est ici
    je n'ai qu'elle : je n'en ai qu'une

plus

    en particulier : si, tel

    de plus en plus : qui va et va
    il est plus vif : il est si vif / il en est vif
    plus il est : tel il est

mais

    en particulier : et, or

    c'est ça mais c'est là : c'est ça et c'est là / c'est ça or c'est là
    mais non : (or) ça non

nous

    en général : on
    en particulier : toi et moi, lui et moi, eux et moi

    c'est à nous : c'est à toi et moi / c'est à toi et à moi
    nous, nés ici : eux et moi, nés ici

était

    en général : fut

    il était tôt : là, tôt / il fut tôt
    qui était là : qui fut là

avec

    en particulier : et

    avec moi, il y a lui : il y a lui et moi
    la vie avec lui : la vie qu'on a lui et moi

comme

    en général : tel (que)

    lui comme moi : lui tel que moi
    comme si : en l'air de

tout

    en particulier : si

    c'est tout lui : c'est lui, ça
    il est tout net : il est si net / il est d'un net

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 12:26

L’en do n’est que tri en ton.
Si rai mit fat sol là.
Ire due au dur taf
Duo d’udu de l’eau à l’air.
J’ai l’Oud à led
Jet de mot à Lou.

zèbres lancez vous Wink:
Il suffit de se jeter dans ce bain ludique !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Pieyre le Jeu 29 Mai 2014 - 12:33

Il y va de son gré, qui d'un jet ira à l'eau du jeu !

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 13:10

la clé à vie : nos tés au fil de l'eau des moi.
cet ace, c'est son set, son je à lui
si peu d'eau ici que mon jeu est à sec

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Pieyre le Jeu 29 Mai 2014 - 15:01

Mon jeu, sûr ? Le jeu de mon je ? Bah, le jeu de tu, d'il... bon, d'un et d'une qui va ici. Est-ce si dur ? On a un mot en soi, et... non, ce n'est pas ça. Eh ! Il y en a des cas où un mot va ici et un là, on en a en tri ! Un mot, un mot, un mot... et on dit. De l'eau, de l'eau... que d'eau, oui ! Qui va à sec a-t-il vu les us du jeu ? Je te dis : va ça et là, et toi, à ma loi, au fil du mot qui va au vol, ça ira !

Bon, c'est le troisième forum où je propose ce jeu (et je ne compte pas AS, où on me l'a refusé), et à chaque fois il est vrai qu'on me fait le reproche plaisant d'y trouver de la difficulté à s'exprimer. De mon côté, alors que l'expression écrite, comme l'expression orale, m'est si difficile, la contrainte ne me gêne pas plus que cela. J'aurais donc enfin un don, moi qui m'en trouvait guère parmi tous ces surdoués ! Non, à part s'il s'agit de mathématique, de philosophie ou de poésie, enfin en toutes sortes de domaines inutiles, je me sens tellement gauche !
Pour moi écrire en cette forme que j'ai appelée tri, c'est comme lorsqu'on compose un poème, je veux dire un poème avec une métrique définie, nombre de syllabes et rimes précises. C'est même plus simple, parce qu'il n'y a pas à réfléchir sur le bon équilibre des parties, la progression, la symétrie, etc. Mais c'est de nature assez semblable. Il faut à chaque fois se retenir d'écrire pour dire ce qu'on voudrait, en disant autre chose au besoin.

Alors à vos claviers ! De la prose, de la poésie, du conte, tout ce que vous voudrez !

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 15:16

Pieyre a écrit:Mon jeu, sûr ? Le jeu de mon je ? Bah, le jeu de tu, d'il... bon, d'un et d'une qui va ici. Est-ce si dur ? On a un mot en soi, et... non, ce n'est pas ça. Eh ! Il y en a des cas où un mot va ici et un là, on en a en tri ! Un mot, un mot, un mot... et on dit. De l'eau, de l'eau... que d'eau, oui ! Qui va à sec a-t-il vu les us du jeu ? Je te dis : va ça et là, et toi, à ma loi, au fil du mot qui va au vol, ça ira !

Bon, c'est le troisième forum où je propose ce jeu (et je ne compte pas AS, où on me l'a refusé), et à chaque fois il est vrai qu'on me fait le reproche plaisant d'y trouver de la difficulté à s'exprimer. De mon côté, alors que l'expression écrite, comme l'expression orale, m'est si difficile, la contrainte ne me gêne pas plus que cela. J'aurais donc enfin un don, moi qui m'en trouvait guère parmi tous ces surdoués ! Non, à part s'il s'agit de mathématique, de philosophie ou de poésie, enfin en toutes sortes de domaines inutiles, je me sens tellement gauche !
Pour moi écrire en cette forme que j'ai appelée tri, c'est comme lorsqu'on compose un poème, je veux dire un poème avec une métrique définie, nombre de syllabes et rimes précises. C'est même plus simple, parce qu'il n'y a pas à réfléchir sur le bon équilibre des parties, la progression, la symétrie, etc. Mais c'est de nature assez semblable. Il faut à chaque fois se retenir d'écrire pour dire ce qu'on voudrait, en disant autre chose au besoin.

Alors à vos claviers ! De la prose, de la poésie, du conte, tout ce que vous voudrez !

je suis au combien d'accord avec tout ce que tu dis, si ce n'est ton auto-analyse que je ne peux que simplement croire, (sous réserve de l'aisance que tu déploies ici) ne te connaissant pas. Mais comme en jazz, il est aussi agréable de s'appuyer sur un cadre rythmique strict pour ensuite pouvoir exprimer sa liberté. Ecrire ce que l'on croit vouloir, car sans contraintes, on est vite piégé par les conventions Wink

eh bien oui, j'ai déjà mis à profit le jeu oulipien en m'en écartant à partir de l'un de mes vers posté ci-dessus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Pieyre le Jeu 29 Mai 2014 - 16:03

On retrouve toujours cette réalité d'une contrainte libératrice, oui.

Par ailleurs, j'ai dit que l'exercice n'était pas comparable à la traduction d'une langue à l'autre. En effet, on transcrit plutôt sa pensée, presque directement, sinon qu'on a des précurseurs de mots en tête, et même des mots tout faits parfois qui comportent trop de lettres...
Et pourtant il y a une variante qui s'apparente à la traduction; c'est de transformer un texte déjà existant en tri, que ce soit prose ou poème. Il s'agit de rendre au plus près le sens initial dans la prose, ce qui est quasiment impossible en poésie, si l'on doit en plus respecter une métrique comparable à celle du modèle. On s'aperçoit donc dans ce second cas, plus nettement que s'il s'agit de traduire d'une langue à une autre, qu'il est souhaitable d'adapter pour retrouver non le sens mais du sens comparable, avec aussi une mélodie de forme comparable.
J'avais envisagé aussi l'exercice inverse bien sûr. Encore faut-il se souvenir de ce qu'on a voulu dire en assemblant au plus près des mots courts. J'ai l'impression qu'on oublie rapidement tout ce qu'on y a mis, comme dans d'autres jeux littéraires, où l'on n'est pas complètement maître de ce qu'on écrit, sans savoir bien dans quelle mesure.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 16:18

je n'ai pas remonté le fil, je me suis simplement fiée à la contrainte de départ sans me poser de question. A ce propos, nul clin d'oeil subliminal dans mes suites de mots, plus un jeu stylistique à partir d'un mot ou d'une combinaison de mots (avec l'appui arbitraire des 3 lettres) qui en appellent d'autres ;)Je me suis rendue compte que partir d'une intention précise, d'un projet(y compris sous la contrainte) donne peu souvent lieu aux textes les plus riches et les plus personnels. Paradoxe du lâcher prise dans la contrainte, qui au final ne nous éloigne pas de nous-mêmes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Pieyre le Jeu 29 Mai 2014 - 17:51

C'est vrai. Si je n'écris plus de poèmes, c'est sans doute parce que j'ai des projets de poèmes, et que je les note et commence à les développer comme des projets. La plupart de mes poèmes sont venus d'une situation d'interaction, notamment sur les forum. Une idée de réponse comme ça, et puis ça vient. Je travaille bien sûr mais les choses s'organisent comme par elles-mêmes au fur et à mesure.
L'interaction, c'est aussi une contrainte, que ce soit avec des personnes réelles ou de façon plus distante. La contrainte n'est pas aussi précise que dans le cas d'un jeu littéraire comme celui de ce sujet; aussi nous n'en percevons pas un contour global, mais nous rencontrons des pans de murs symboliques qui agissent comme des miroirs en nous renvoyant ce que nous sommes.


Dernière édition par Pieyre le Jeu 29 Mai 2014 - 20:05, édité 2 fois (Raison : orthographe)

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 18:07

Poésie non oulipienne:
Nul ne sait, combien ce qu’il refuse,

L’Invisible, nous domine, quand

Notre vie à l’invisible ruse

Cède, invisiblement.

Lentement, au gré des attirances

Notre centre se déplace pour

Que le cœur s’y rende à son tour :

Lui, enfin Grand Maître des absences.

RM Rilke

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 20:22

Bon j'essaie:

Art du thé,
Ode à l'ami qui oit ce cri.
J'ai bu ce thé d'eau et d'or, au feu de son art est née la fin du gel.
Ci-gît le fer qui a lié au sol la vie.
ici, ami, un fil à moi m'uni, à toi t'uni, de ce pas, je dis que j'ai osé un si...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Pieyre le Jeu 29 Mai 2014 - 20:51

Bravo à toi ! C'est très expressif. On pourrait même en faire un poème en rimes.

C'est d'ailleurs la première fois qu'on utilise la forme conjuguée du verbe ouïr me semble-t-il.

Pour ceux qui voudraient trouver un peu plus de latitude au jeu, voici quelques listes bien utiles :

Définition des mots de deux lettres
Définition des mots de trois lettres
Liste des mots de deux et trois lettres valables au Scrabble

Et merci à Guillemette pour le poème. La poésie et l'Oulipo ont bien sûr des liens. On pourrait même dire que toute poésie classique est oulipienne dans son principe.


Dernière édition par Pieyre le Jeu 29 Mai 2014 - 21:25, édité 1 fois (Raison : correction)

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 21:09

vrai, on pourrait en faire un poème.

L'art du thé
L'art du thé bu si l'on est vus est une ode à l'ami qui oit ce cri.
J'ai bu ce thé d'eau et d'or, au feu de son art est née la fin du gel.
Ci-gît le fer qui a lié au sol la vie. Dés cet âge là j'ai bu son sel
ici, ami, un fil à moi m'uni, à toi t'uni, de ce pas, je dis que j'ai osé un si...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 21:55

Spoiler:
Retour au prosaïque après tes belles strophes Miss P, je ne suis pas responsable de la liste de mots soumise par Pieyre, nous prierons pour racheter l'âme du joueur de scrabble...
qui ose salir la dignité de l'âne Wink

Ere de rut

Au pas du bai de Mir,

Nez au cul de l’âne de Fez

Sur un are nul api

L’arc axe son tir sur l’épi de blé

Au gré de l’air, le jet est dru

Tel va le pur au vil


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ou-Li-Po] Z, où va-tu de ton gré, si tu n'as qu'un peu de jeu sur le fil qui dit de mot en mot ta vie ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum