besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Wise le Lun 12 Mar 2012 - 2:11

L'acceptation,
le besoin de savoir que l'on est accepté par les gens auxquels on tient.

puis... l'absence de réponse. à un mail par exemple...

et le silence devient torture.


ça m'est arrivé de façon tres récurente dans ma vie. et ça m'arrive encore...
surtout avec plein de z.

Solitude, on veut rencontrer des gens qui nous plaisent, on veut se faire des amis, des vrais, solides, durables...
on trouve quelqu'un d'intéressant sur le net, on prend contact, on se dit que l'on pourrait se voir en vrai,
on essaye de trouver un moment correspondant dans nos agendas,
non, cette semaine ce n'est pas possible, peut être ce jour ci la semaine prochaine,
ah non finalement ce ne sera pas possible, on repousse...
doute, c'est louche, a t-il des préjugés ?
avant même de m'avoir rencontré en vrai peut-on se faire un avis ?
on finit enfin par se rencontrer (souvent au bout de plusieurs mois d'hésitation et d'annulations).
(ah enfin il m'a pris en considération, il a été curieux il accepte de me rencontrer).
on fait connaissance,
on discute de sujets variés, on espère qu'on va bien s'entendre... ah enfin quelqu'un de super, tres intéressant, j'ai trouvé une perle rare. puis il repart.
on ne sait pas vraiment si ça s'est bien passé, ais-je eu assez de conversation ? si oui, la bonne ?

ah les rencontres ZC.
merci à tous ceux avec qui j'ai gardé contact, je sais que vous m'avez acceptés. je tiens à vous et vous tenez à moi.
et les autres... sentiment de grande perte. zut. c'est si rare d'en trouver des spécimens comme ça...

le doute, l'imagination, le sentiment d'être rejetté, sentiment de ne pas être à la hauteur, crainte de déçevoir les autres...

j'ai été mal perçu ? je n'ai pas été à la hauteur ? est ce qu'il m'a mal considéré ? je suis juste petit hqi lui il est thqi. qu'est ce que j'ai du lui parraitre con, il a du s'ennuyer avec moi...
je suis un minable insignifiant.

besoin d'être rassuré.

pour la plupart des gens... non, pourquoi ? ce n'est pas la peine. je suis occupé, je pense à autre chose, qu'est ce qui ne va pas ?
ils ne savent pas. et nous on se prend la tête parce que 5 jours apres il n'a toujours pas répondu à notre mail. dans lequel j'avais dit que j'était tres content d'avoir fait sa connaissance...


besoin de ne pas rester dans l'incertitude. que les choses soient claires.
mes grandes valeurs dans les relations : sincérité et franchise.

Avez vous aussi ce problême ?

certains disent : "estime de soi". beaucoup m'ont dit "dépendance affective"...
non, je crois qu'il s'agit simplement de la nécessité de communiquer pour se comprendre. il ne faut pas jouer aux devinettes. je ne lis pas dans les pensées, et que comme je n'ai jamais eu un sentiment de confiance envers l'humanité (n'ayant jamais eu confiance en mes parents), eh bien il faut qu'on me le dise.


allez envoyez les compliments Long hug tongue lol sinon je vais pas dormir cette nuit.


(un peu plus serieusement, j'ai 4 ou 5 pseudos en tête, de gens sur ce forum que j'ai rencontrés et qui ont disparus, sans aucun mail suite à notre unique rencontre. ainsi j'ai des questions qui resteront sans réponses, je ne saurais pas. pourquoi ? quel a été le point de vue de l'autre ? ça me rend triste).

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Invité le Lun 12 Mar 2012 - 2:32

Je ne te connais pas et je ne sais pas faire semblant donc pour les compliments ça ne va pas le faire. Wink
Par contre autant je comprends ton besoin de savoir le ressentis de l'autre après une rencontre autant il faut bien admettre que l'on est tous différend.
Je dis ce que je pense comme je le pense sans réfléchir et mon ressentis pour une personne je me dois de le partager, alors comme toi je vais l'écrire ou le dire mais je n'attends pas de réponse, car je n'ai pas formulé de question.
Si dans ton mail tu lui disais :'' j'étais content de t'avoir fait ta connaissance.'' Alors qu'au fond de toi tu voulais savoir si la personne avait ce ressentis là, tu n'as pas clairement communiqué ta demande.
D'ailleurs tu parles de jouer aux devinettes mais en formulant ainsi ta demande tu le fais...un peu.

Parfois faut savoir aller a l'essentiel, si tu veux vraiment le savoir tu leurs demandes.
Mais ils ne seront pas obligé de te répondre ( sincèrement non plus )

Faut aussi accepter que les gens ( z ou autres fonctionnements) ne ressentent pas le besoin de dire, ou n'y arrive tout simplement pas.

Mais bon, c'est pas toujours aussi simple je te l'accorde.
Pas évident d'être en demande de reconnaissance pourtant sur ce forum ce besoin transpire...






Dernière édition par diana le Lun 12 Mar 2012 - 3:05, édité 2 fois (Raison : Because, je prends jamais le temps de relire mes bourdes avant de poster...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par !Lucian! le Lun 12 Mar 2012 - 2:39

Hello Wise !

Nous ne nous connaissons pas non plus mais j'ai, dans mon entourage, quelqu'un comme toi, et je vois quelle souffrance cela peut engendrer.

Voilà pour toi Long hug

!Lucian!
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 09/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par GaiaXIX le Lun 12 Mar 2012 - 2:40

Salut, Wise, on ne se connait pas même si je t'ai déjà aperçu sur le forum. Néanmoins, je me sent un peu responsable de ton insomnie du fait que j'ai lu ton post. Et je voudrais te dire que ce qui t'arrive est l'un des plus grands problèmes de ma vie. À chaque fois que j'envoie par exemple un sms à quelqu'un (si déjà je trouve le courage de l'envoyer) je reste figée devant mon portable attendant une réponse et à chaque seconde qui passe à attendre je me pose plus de question et je trouve des raisons en disant que c'est forcément ma faute. Je pensais être la seule dans ce cas mais.ton post prouve le contraire alors j'en déduis que c'est normal et sue ça ne vient pas de toi, surtout qu'en lisant ton message je me doute que tu dois être quelqu'un de formidable. Je sais que cela doit t'être difficile car je sais mieux que personne ô combien la solitude peut être pesante alors j'espère, à ce titre t'avoir apporté un peu de réconfort. Bonne nuit ami zébré.

GaiaXIX
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 22
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Lysange le Lun 12 Mar 2012 - 9:57

Je ressens à peu près la même chose.

Toujours le besoin d'une confirmation que je n'ai pas été minable. Besoin qui se heurte souvent au silence.

Alors qu'en insistant un peu je me retrouve souvent avec un "je ne pensais pas qu'il y avait à répondre".

Si dans ton mail tu lui disais :'' j'étais content de t'avoir fait ta connaissance.'' Alors qu'au fond de toi tu voulais savoir si la personne avait ce ressentis là, tu n'as pas clairement communiqué ta demande.
D'ailleurs tu parles de jouer aux devinettes mais en formulant ainsi ta demande tu le fais...un peu.

Et je suis d'accord avec ça. Le principal problème venant du fait qu'on a du mal à évaluer ce que l'autre peut deviner "entre les lignes". Souvent, pas dans le même esprit que soi-même, il ne comprendra pas une demande implicite. C'est ça à mon avis qui fait l'incompréhension.

Pour ce qui est des autres, ceux qui ne donnent plus de nouvelles je comprends aussi comme cela peut être frustrant pour le vivre. Pourtant parfois c'est pareil, ce n'est pas délibéré. Comme mon frère, ou cette amie, qui ne me donnent jamais de nouvelles. Pourtant quand je vais vers eux ils sont super contents de me voir. Seulement ils sont comme ça...

Et puis il reste peut être des personnes avec qui ça n'a juste pas collé. Ou pour qui ça n'avait pas la même importance? Dans ce cas peut être qu'il faut se dire que ce n'est pas forcément une remise en cause, mais juste que les deux personnalités ne pouvaient pas coller. Ça se passera mieux avec quelqu'un d'autre!

Dans tous les cas je partage cette frustration devant un silence, une impossibilité de comprendre qui parait injuste, et qui est dévalorisante.

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Invité le Lun 12 Mar 2012 - 12:22

Oui le silence comme réponse a une attente est limite cruel et il laisse la part belle a toute sorte de remise en question ( facile de se laisser a la dévalorisation )
Mais cela voudrait dire que l'autre a toute prise sur nous et nôtre bien être, que l'on se sent vivre qu'a travers les autres...
Enfin tout un tas de prise de conscience peuvent en découler et si on est fin analyste ça aide aussi a se comprendre. Puisque le silence nous renvois a nous même.

M'enfin Wise ton appel a t il été entendu ?




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par the-Art-of-Falling-Apart le Lun 12 Mar 2012 - 13:24

Salut Wise,

Intéressant post dans lequel beaucoup de nous doivent se reconnaître...

Sache que je me reconnais totalement dans ce que tu as écrit, même si pour moi, c'est un peu différent. J'ai au moins la chance de n'avoir jamais eu de problèmes sur le plan amical, ça se fait tout seul.

Je ne suis donc pas du genre à piaffer parce que je n'ai pas eu de réponse à un mail ou un Texto et, surtout, j'ai une solution bête comme chou : faire pareil. Quand je reçois un mail ou un Texto d'un(e) ami(e), si j'ai pas le temps ou autre chose à faire, je ne réponds pas. Ou plus tard. Ou du moins pas dans la seconde. Le téléphone sonne, je n'ai pas le temps ou l'envie ? Je laisse sonner.

Mais après, je fais en sorte de "rattraper" le coup : j'explique pourquoi, ou si j'ai annulé un truc, je le reporte à plus tard. "Désolé, j'ai pas pu venir, mais la semaine prochaine, sans faute !". Ou si on a besoin de moi et que j'ai pas été présent, je reviens à la charge : "Maintenant j'ai le temps et le moral, tu peux me parler, vas-y".

En revanche, là où je vis la même chose, c'est sur le plan sentimental. Je persiste à ne pas comprendre pourquoi, parfois (pour ne pas dire tout le temps...), certaines occasions commencent sous les meilleurs auspices : une fille enthousiaste, démonstrative, tout ce qu'on veut. Les petits papillons dans le ventre, la sensation que "enfin !"...

...et puis, la plupart du temps (là encore, pour ne pas dire tout le temps), ça tombe à l'eau. Pas de réponse à un mail ou à un Texto (ironique, hein ?). C'est ce que je trouve le plus odieux : silence radio. Des exemples comme ça, j'en ai mille !

Et moi aussi, je ne comprends pas, je me questionne, je doute, j'angoisse, je me mets dans des états pas possibles... Ça m'arrive tout le temps et ça se termine tout le temps comme ça. Plus de nouvelles du jour au lendemain, sans explication, sans rien.

Et là aussi, je plonge dans le : j'ai fait quoi ? j'ai dit quoi ? il s'est passé quoi ? pourquoi ? Pourquoi hier c'était tout beau tout rose et aujourd'hui j'existe déjà plus ? Va comprendre...

En essayant de faire une parallèle, j'imagine que l'amitié et l'amour (même si je trouve ce terme un peu trop vague) sont deux choses similaires : on peut se tromper, on peut changer d'avis. Croire que telle personne ferait un bon ami ou une charmante compagne... et puis non, finalement.

Dans ces cas-là, il n'y a pas grand'chose à dire, sinon que de conclure que c'est dans leur droit et que ça ne fait pas d'eux des personnes mauvaises...

Ce que je fais toujours, c'est me la faire en reverse : moi aussi, il m'arrive de "laisser tomber" un contact. Un pseudo-ami avec qui on sait que l'amitié n'ira pas plus loin que le bout de l'année scolaire/relation de boulot. Une fille qui nous drague mais qui ne nous plaît pas...

Alors oui, dans ces cas-là, même si c'est moche, le silence reste la solution la plus viable. Après tout, on ne va pas dire : "on sera pas de grands amis, on n'a rien en commun" ou "t'es gentille mais tu me plais pas donc laisse tomber". Non, on reste dans le silence en espérant que l'autre comprendra par lui-même...

Faut la faire en reverse et ça devient plus clair. Mais c'est sûr que quand vient notre tour d'être "dans l'attente", c'est rageant...

Mais bon, encore une fois, mes paroles sont à prendre avec des pincettes. J'ai pigé le truc sur le plan amical, mais sur le plan sentimental, c'est désastreux (alors qu'ironiquement ça doit être très similaire comme processus !).

Bon courage pour la suite et vois positif : si sur 10 rencontres, tu gagnes 3 vrais amis, c'est toujours mieux que zéro et ça vaudra toujours mieux que les 7 autres qui coupent les ponts.


the-Art-of-Falling-Apart
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 142
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 27
Localisation : Lille

http://newgolddream.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Granny le Lun 12 Mar 2012 - 18:59

Wise a écrit:
l'absence de réponse. à un mail par exemple... et le silence devient torture.
on fait connaissance, on discute puis il repart on ne sait pas vraiment si ça s'est bien passé
le doute, l'imagination, le sentiment d'être rejetté, sentiment de ne pas être à la hauteur, crainte de déçevoir les autres...
j'ai été mal perçu ? je n'ai pas été à la hauteur ? est ce qu'il m'a mal considéré ?
je suis juste petit hqi lui il est thqi. qu'est ce que j'ai du lui parraitre con, il a du s'ennuyer avec moi... besoin d'être rassuré.
on se prend la tête parce que 5 jours apres il n'a toujours pas répondu à notre mail. dans lequel j'avais dit que j'était tres content d'avoir fait sa connaissance...
certains disent : "estime de soi". beaucoup m'ont dit "dépendance affective"...
non, je crois qu'il s'agit simplement de la nécessité de communiquer pour se comprendre.
j'ai 4 ou 5 pseudos en tête, de gens sur ce forum que j'ai rencontrés et qui ont disparus, je ne saurais pas. pourquoi ?
quel a été le point de vue de l'autre ? ça me rend triste).
Tu te poses les bonnes questions de quelqu'un d'hypersensible (normal : les Z sont toujours "trop ceci et trop cela" n'est-ce pas).

Accepte le fait qu'on ne peut pas plaire à tout le monde (la réciproque existe évidemment), qu'une rencontre par mail est moins naturelle qu' "en vrai" (les messages trop longs
découragent souvent les destinataires pressés ; je ferme la parenthèse), que certains voisinages temporaires laissent chez les plus sensibles un grand sentiment de solitude.

Interroge par exemple les intermittents du spectacle . Je pense à ces troupes qui rassemblent les comédiens le temps de répéter et de jouer une pièce de théâtre, je pense aux
acteurs le temps d'un film voire seulement de certaines scènes de film).

Et aussi les condisciples (le temps d'un parcours scolaire), les camarades d'un mouvement (de jeunesse, d'un syndicat...), les stagiaires, les rencontres de vacances... les Z qui ne font que
traverser ZC (le temps d'apprendre à vivre avec leur différence).

Ne demande pas à la vie plus qu'elle ne peut t'apporter : déceptions, frustrations s'encaissent parfois à la volée pendant des années.
Ne sois pas pressé Evil or Very Mad Ne te dévalorise pas (tu es capable de positiver quand tu écris : ""les rencontres ZC. merci à tous ceux avec qui j'ai gardé contact, je sais que vous m'avez acceptés")
mais accepte aussi les limites qu'inflige la vie, et tu en souffriras moins.

A mon humble avis la zébritude (comme d'autres microcosmes) n'est pas une caractéristique suffisante pour s'y faire plein de vrais amis. Ce serait trop facile.
Par contre je crois plus à l'un ou l'autre heureux hasard possible pendant les rencontres Z.





Granny
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 583
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par isidorlebleu le Lun 12 Mar 2012 - 20:13

Bonjour à vous,
Je suis tout aussi dans l'attente d'une réponse, et même par moment un peu stressant. Du coup, elle ne me réponde pas, je m'angoisse et je lui dit que je coupe les ponts car cela me fait trop mal.
J'ai eu une explication d'une fille que j'ai dragué mais avec qui rien ne s'est passé. D'après elle, je mets trop de pression. Car ne rencontrant pas beaucoup de gens avec qui je me sens tout de suite bien et avec qui j'ai de la conversation, lorsque je la croise, je veux pas la perdre. Alors souvent soit je veux la revoir tout de suite et cela n'est pas toujours possible, soit j'écris un sms et j'attends un retour. Ce retour pour moi me semble naturelle alors qu'en fait non. Et je récris un sms puis à nouveau l'attente. Donc du coup, elle prenne un peu peur... car je crois que les sentiments font peur aux gens et que les gens ont peur de vivre leur sentiment.
Alors maintenant j'essaie de ne pas répondre de suite, je freine mes envies de communications... mais cela me pèse car je me sens tellement en fusion, les énergies sont là alors quel est le problème ?
Personnellement je préfèrerai qu'on me dise que la soirée était bien mais qu'on en reste là que le silence. Avec le silence, c'est toujours le point d'interrogation tandis que la vérité, blesse sur le moment, mais au final les choses sont claires.

isidorlebleu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 74
Date d'inscription : 09/03/2012
Age : 39
Localisation : Fribourg / Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Invité le Lun 12 Mar 2012 - 20:47

Mon dieu mon dieu ... à nouveau un miroir !!! Long hug
Rien de plus à dire que ce que je lis ici plus haut ... juste "et surtout surtout surtout (pour ma part) pas de cet instrument diabolique qu'est le gsm quand je bois un verre (... de trop ;-) .... loin de moi cette chose :-)" :-)

Pfff je vais vraiment finir par penser que je ne suis plus unique ... aïe aïe aië Rolling Eyes Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par enzèbrée le Mar 13 Mar 2012 - 17:34

idem... j'aurais pu écrire quasi les mêmes mots. Et ça rassure de voir que d'autres le vivent de la même façon !! Mais je pense aussi que c'est dû, en plus de l'hypersensibilité des zèbres, à une assez mauvaise estime de soi (c'est clair que c'est souvent le cas chez les zèbres aussi). Trop de déceptions en amitié peut-être ? Pour moi, c'est sûr. Mais ça reste une supposition. Wink

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Invité le Mer 14 Mar 2012 - 22:17

Wise a écrit:Avez vous aussi ce problème ?

Je n'ai pas lu les réponses précédant la mienne.

Mais, la solitude : oui. Je soupire encore ces temps-ci en pensant aux jours de solitude qui m'attendent...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par isidorlebleu le Jeu 15 Mar 2012 - 8:39

enzèbrée a écrit:idem... j'aurais pu écrire quasi les mêmes mots. Et ça rassure de voir que d'autres le vivent de la même façon !! Mais je pense aussi que c'est dû, en plus de l'hypersensibilité des zèbres, à une assez mauvaise estime de soi (c'est clair que c'est souvent le cas chez les zèbres aussi). Trop de déceptions en amitié peut-être ? Pour moi, c'est sûr. Mais ça reste une supposition. Wink


C'est possible concernant la déception en amitié, mais peut-être nous en demandons trop en amitié autant que ce que nous pouvons donner... mais les normaux-penseurs, eux, n'y arrrivent pas... alors déception....

Remarque personnelle : comment peux-tu être sûr et en même temps une supposition ? Désolé, c'est mon côté perfectionniste...

isidorlebleu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 74
Date d'inscription : 09/03/2012
Age : 39
Localisation : Fribourg / Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par isidorlebleu le Jeu 15 Mar 2012 - 8:40

kasha a écrit:Mon dieu mon dieu ... à nouveau un miroir !!! Long hug
Rien de plus à dire que ce que je lis ici plus haut ... juste "et surtout surtout surtout (pour ma part) pas de cet instrument diabolique qu'est le gsm quand je bois un verre (... de trop ;-) .... loin de moi cette chose :-)" :-)

Pfff je vais vraiment finir par penser que je ne suis plus unique ... aïe aïe aië Rolling Eyes Very Happy


Pas unique, mon Dieu que cela fait du bien de savoir qu'on est pas seul mais tout de même différent.

isidorlebleu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 74
Date d'inscription : 09/03/2012
Age : 39
Localisation : Fribourg / Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par enzèbrée le Jeu 15 Mar 2012 - 8:51

isidorlebleu a écrit:
enzèbrée a écrit:idem... j'aurais pu écrire quasi les mêmes mots. Et ça rassure de voir que d'autres le vivent de la même façon !! Mais je pense aussi que c'est dû, en plus de l'hypersensibilité des zèbres, à une assez mauvaise estime de soi (c'est clair que c'est souvent le cas chez les zèbres aussi). Trop de déceptions en amitié peut-être ? Pour moi, c'est sûr. Mais ça reste une supposition. Wink


C'est possible concernant la déception en amitié, mais peut-être nous en demandons trop en amitié autant que ce que nous pouvons donner... mais les normaux-penseurs, eux, n'y arrrivent pas... alors déception....

Remarque personnelle : comment peux-tu être sûr et en même temps une supposition ? Désolé, c'est mon côté perfectionniste...

je te réponds, c'est tout simple, je suis sûre que j'ai eu beaucoup (trop) de déceptions en amitié, mais est-ce pour cela que je ressens les choses de cette façon, je ne sais pas, c'était une idée comme ça. Et sûrement d'ailleurs qu'il y a plusieurs raisons. Wink Ta proposition se tient aussi, mais pas pour les rencontres entre zèbres alors. Wink

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Invité le Jeu 15 Mar 2012 - 9:58

isidorlebleu a écrit:Personnellement je préfèrerai qu'on me dise que la soirée était bien mais qu'on en reste là que le silence. Avec le silence, c'est toujours le point d'interrogation tandis que la vérité, blesse sur le moment, mais au final les choses sont claires.

Ben oui, pareil. Mais, je crois que dans une certaine mesure, il faut qu'on s'habitue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin d'être rassuré sur le jugement des autres. apres les avoir rencontrés. l'acceptation...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum