Petite présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite présentation

Message par souricette le Lun 20 Fév 2012 - 23:09

Bonsoir à tous,
J'ai 32 ans et suis maman d'une petite fille de 6 ans diagnostiquée précoce il y a 2 ans. C'est précisément cet état de fait qui me fait douter de la possibilité que je sois moi aussi une HP qui s'ignore... Je vais passer les tests fin mars chez la psy de ma fille, non pour assoir une quelconque supériorité mais juste, si c'est bien le cas, pour lever le doute et éclaircir certains points de ma personnalité, de mon rapport aux autres et au monde en général.
Je parcours ce forum depuis un moment déjà sans jamais oser m'inscrire, mais voilà, c'est fait. Nombres de vos écrits m'ont fait réagir, je me suis un peu reconnue au travers de certains d'entre vous.
Je suis particulièrement sensibilisée à ce sujet car j'ai pressenti le potentiel de ma fille sans avoir jamais lu le moindre ouvrage à ce sujet auparavant (depuis je me suis bien rattrapée!!! lol). J'avais pour ainsi dire ce sempiternel cliché du surdoué comme premier de la classe, je me souviens d'un petit surdoué de 12 ans qui arpentait courageusement les couloirs de mon lycée quand j'étais en 1ere: ce petit chinois avec son gros sac à dos qui suivait déjà des cours de Seconde, un petit "intello" qui inspirait de "gentilles " moqueries, qui nous faisait sourire tant sa silhouette paraissait insolite au milieu de tous ces grands. Aujourd'hui, j'en garde un souvenir ému, un peu de honte aussi quand je repense à nos réactions débiles de ceux qui ne savent pas et surtout combien cet enfant a dû prendre sur lui et probablement souffrir alors qu'être là lui nécessitait très certainement beaucoup de courage et de persévérance.
D'ailleurs, lorsque j'ai évoqué cette possibilité pour ma fille, même son papa était dubitatif. J'ai eu beaucoup de mal à le convaincre comme on a du mal à persuader les personnes qui n'en ont pas entendu parler ou du moins ne se sont pas penchées sur le sujet. Même après que le diagnostic a été posé, l'entourage scolaire de ma fille ne nous a pas crus, elle est maintenant dans une nouvelle école où elle va mieux d'un point de vue scolaire mais ce n'est pas encore le top socialement en raison des incompréhensions avec les autres enfants et les adultes parfois (mais ils jouent le jeu il faut bien l'admettre). Bref, depuis je n'ai de cesse de tout mettre en œuvre pour qu'elle fasse de sa particularité un atout et surtout qu'elle soit heureuse et épanouie.
Pour en revenir à moi, puisqu'il s'agit de ma présentation, mes lectures ont commencé à semer le trouble dès le départ mais comme de façon inconsciente. jusqu'à ce que la curiosité me pousse à me documenter davantage sur ces adultes zébrés (soit non diagnostiqués, soit EIP devenus grands).
J'ai été une enfant sans histoire, plutôt très bien élevée, agréable et appréciée de mes professeurs. Plutôt bonne voir très bonne élève au primaire mais pas particulièrement travailleuse. A la maison, j'étais toujours dans mon monde, avec une imagination foisonnante, des personnages imaginaires, j'avais beaucoup de mal à rester inactive, il fallait toujours que je fasse quelque chose, voire plusieurs à la fois (et c'est toujours le cas: capable par exemple de regarder la tv tous en lisant un bouquin ou en écrivant). Pas du tout agitée, plutôt discrète et en retrait à l'école, je n’était pas du style à me mettre en avant, je n'avais pas une très haute estime de moi-même, peu de confiance en moi mais sans que cela ne me pose problème. J'ai grandi au sein d'une famille très aimante, démonstrative et protectrice (voire trop). Dès petite j'avais un grand sens de l'humour et du jeu de mots.
J'ai toujours beaucoup aimé la lecture, le dessin, la musique, le chant, les langues étrangères (je parlais couramment italien dès 3 ans avec une grande aisance), la nature, l'équitation, les animaux et l'élevage en général (ma grande passion de toujours qui est devenue, tardivement, mon métier), puis plus tard la philo et le social.
J'ai toujours détesté les maths (j'ai un profil plutôt littéraire), l'injustice, la méchanceté gratuite, la violence, la trahison... et j'ai une très grande peur de la mort en général.
Au collège puis au lycée, je n'avais pas de nombreux amis (en général je suis sélective, je préfère la qualité de la relation au nombre), bien que très entourée tout de même mais j'ai toujours donné aux mots leur définition de base (pour moi un ami est un être cher, les autres sont des connaissances). J'avais et j'ai toujours une vision très idéalisée de l'amitié et de l'amour, des relations humaines en général qui fait que j'ai été extrêmement blessée par des ruptures amicales comme sentimentales. Je donne tout sauf que je n'ai pas toujours le change et parfois la déception est grande quand la relation n'est pas à la hauteur de mes attentes. J'ai passé ces années avec la perspective de réaliser mon rêve de devenir vétérinaire jusqu'à ce qu'une conseillère d'orientation me conseille des études littéraire car j'étais trop médiocre en maths... Et en l'espace d'une minute, je ne me suis plus sentie capable de persévérer, je me suis de suite dit que je n'y arriverait pas et c'est encore aujourd'hui un grand regret.
Je n'avais pas besoin de fournir beaucoup d'efforts pour avoir de bonnes notes (et tant que j'étais dans une correcte moyenne cela me suffisait de toute façon). C'est vraiment en philo, en terminale, que je me suis éclatée parce qu'enfin on pouvait "divaguer", cette matière sortait du cadre et laissait cette merveilleuse possibilité de s'exprimer, de débattre et de confronter des points de vue. J'ai passé mon bac que j'ai eu avec une petite mention, je n'ai pas bachoté.
Je me suis orientée vers la fac de lettres (choix de facilité avec le recul car j'étais bilingue italien) où j'ai eu mon Deug d'Italien avec mention aussi puis j'ai continué sur une licence d'italien que j'ai laissé tomber aux premiers partiels, du jour au lendemain, au grand désespoir de mes parents (en fait je ne comprenais pas le module de didactique et çà m'a bloqué) . Je travaillais déjà parallèlement à mes études, non par nécessité, mais parce que j'en avais envie et je me suis donc lancée dans la vie active, dans le secteur du tourisme, puis du secrétariat, mais je ne m'y sentais pas à ma place (j'avais en plus de gros soucis d'organisation et beaucoup de mal à supporter la hiérarchie, je me sentais prisonnière). J'ai donc passé plusieurs concours (en touriste) et j'ai été reçue partout. J'ai choisi le secteur social et là je me suis épanouie quelques temps, jusqu'à ce que je parte pour suivre mon conjoint. Ce fût une mini dépression, la perte de ce travail car j'aimais profondément conseiller, guider, aider ces personnes pour lesquelles j'éprouvais de l'empathie. J'ai fait quelques autres jobs, dans des associations, puis j'ai tenté le concours d'entrée à l'école d'assistante sociale que j'ai réussi avec un 16/20 (la fleur au fusil aussi! lol). Je suis tombée enceinte de ma fille et j'ai dû renoncer.
Depuis 2006, je suis à mon compte, revenue à ma passion première: je suis éleveur... j'ai élevé des chiens, puis finalement des chats de race et là je crois qu'enfin je vais essayer de ne plus changer (bien que l'envie soit très forte de tout abandonner lorsque je rencontre de trop grosses difficultés). Mais j'arrive à me maintenir car c'est ma passion de toujours et surtout, j'ai une très grande capacité de mémorisation pour tout ce qui concerne les domaines qui me plaisent ce qui me donne le sentiment d’appendre toujours plus tant le sujet est vaste (je suis à fond dans la génétique des couleurs), de me perfectionner et du coup de m’épanouir.
Je suis perçue comme une originale par mon entourage, en particulier mes parents qui ont toujours pensé que j'avais des facilités et des possibilités. Au départ, très déçus que je ne sois "que" éleveur (autodidacte qui plus est), ils ont finalement renoncé à me dissuader, ils ont fini par accepter mon métier (mais avaient-ils le choix?).
Bref, je vois que j'ai déjà beaucoup écrit et pas encore tout dit! Donc pour finir, j'ai eu un parcours très chaotique, j'ai des goûts éclectiques, la solitude m'angoisse, je suis un peu "caméléon", je m’adapte au gens, je suis de nature diplomate et je suis très désorganisée dans ma vie de tous les jours. Mon cerveau est en constante ébullition, au point me rendre parfois insomniaque et cette activité cérébrale me fatigue.J'ai un grand besoin de sécurité affective. Je suis aussi très intuitive et j'anticipe énormément les situations, j'imagine tous les scénarios possibles même les plus improbables, ce qui provoque bien évidement des angoisses que j'ai bien du mal à canaliser. Je suis une idéaliste déçue, une éternelle insatisfaite et je suis toujours très indécise. Je voudrais faire tant de choses mais une vie n'y suffirait pas et en aurais-je au moins la capacité?!
J'attends de ce test une réponse, j'espère qu'il pourra m"aider à mettre de l'ordre dans ma vie et me permettre de me connaître un peu mieux et de comprendre.
Et si je ne suis pas zébrée à l'issue du test, au moins j'aurais découvert une chose nouvelle!
Au plaisir de vous lire...

souricette
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 37
Localisation : Gers

http://de-gardia-altissima.chats-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Invité le Lun 20 Fév 2012 - 23:32

Jolie histoire...

A bientôt

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par kutya le Mar 21 Fév 2012 - 0:12


Quand j'étais jeune, on m'a demandé ce que je voulais faire, j'ai répondu "Vétérinaire en Afrique!", en retour la réponse a été "Cela n’existe pas!"
Je pense que cela m'a coupé toute envie d'un autre métier.... Et toutes envies
d'apprendre d'ailleurs !!!

Bienvenue !

kutya
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 262
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 55
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Invité le Mar 21 Fév 2012 - 8:03

Bienvenue chez toi.

Pas trop le temps de causer ce matin, mais au hasard des fils de discussion nous ferons connaissance, j'espère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Fata Morgana le Mar 21 Fév 2012 - 8:27

Puisque tu ne le cites pas peut-être n'as-tu pas lu "Trop intelligent pour être heureux" de Jeanne Siaud Facchin ou "Différence et souffrance de l'adulte surdoué" de Cécile Bost que je t'indique au cas où.
En tout cas une chose est sûre, tu as le profil, et même assez typique. Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Saphodane le Mar 21 Fév 2012 - 8:51

La peur de la mort, ne pas aimer les maths, trouver des réponses... Ouais, ça résonne, ça résonne ! Et d'autres choses résonnent aussi avec d'autres, c'est certain.

Bienvenue ici ! :3

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Gasta le Mar 21 Fév 2012 - 9:27

souricette a écrit: j'ai des goûts éclectiques, la solitude m'angoisse, je suis un peu "caméléon", je m’adapte aux gens, je suis de nature diplomate. Mon cerveau est en constante ébullition, au point me rendre parfois insomniaque et cette activité cérébrale me fatigue. J'ai un grand besoin de sécurité affective. Je suis aussi très intuitive et j'anticipe énormément les situations, j'imagine tous les scénarios possibles même les plus improbables, ce qui provoque bien évidement des angoisses que j'ai bien du mal à canaliser. Je suis une idéaliste déçue, une éternelle insatisfaite. Je voudrais faire tant de choses mais une vie n'y suffirait pas et en aurais-je au moins la capacité?!

Beaucoup de tes traits de caractère, je pourrais les mettre à mon compte
Bienvenue sur ce forum, Souricette

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par souricette le Mar 21 Fév 2012 - 9:57

Merci beaucoup pour votre accueil, nous ferons plus ample connaissance au fil du temps, j'en suis sûre.
Fata Morgana, je n'ai pas encore lu ces deux ouvrages car je me suis pas mal focalisée sur ma fille depuis tout ce temps, et les doutes me concernant sont récents. Je vais donc les commander de ce pas!

souricette
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 37
Localisation : Gers

http://de-gardia-altissima.chats-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par souricette le Mer 28 Mar 2012 - 11:03

Bon bah voilà c'est fait, j'ai passé les tests (le Wais III) et... je suis bien "zébrée". J'y suis allée sans stress, je me suis dit que je ne jouais pas ma vie et je n'ai pas été tellement étonnée du résultat puisque suite à mes lectures beaucoup de points correspondaient bien à mon parcours et à ma personnalité. Ce qui m'a surprise par contre, ce sont mes résultats en arithmétique et en résolution de problèmes (17/19 alors que je me suis toujours crue très hermétique aux maths! çà m'a bien fait rigoler). Par contre en culture générale et tout ce qui se rapportait de près où de loin à la littérature, alors que j'ai suivi des études littéraires, et bien là, sur le moment, impossible de me souvenir de choses très basiques... Le grand flou et beaucoup de confusion! Et là de me dire, punaise mais je le savais!!!! lol Je me serais donnée des claques! Razz

souricette
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 37
Localisation : Gers

http://de-gardia-altissima.chats-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par isidorlebleu le Mer 28 Mar 2012 - 11:28

Bonjour Souricette,
Content de te rencontrer et de t'avoir lu. Merci pour le descriptif qui peut me correspondre sur quelques points.
Tu as l'air de bien prendre le fait que tu sois sûre à 100% de ta zèbritude. Moi, je ne le sais pas et j'ai peur de le savoir, car si c'est pas cela qu'est-ce ?
Te sens-tu libérée ? plus calme ?
Merci pour ta réponse.

isidorlebleu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 74
Date d'inscription : 09/03/2012
Age : 39
Localisation : Fribourg / Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par hommebleu le Mer 28 Mar 2012 - 12:40

Bonjour souricette.

Comme toi j'ai parcouru ce forum sans jamais osez m'y inscrire. Je n'aime pas trop en général les "rassemblements", les personnes qui s'aditionnent en groupe au nom de leurs points communs. Trés souvent, les gens s'y complesent et recréent une forme de dogme.
Mais sur ce forum, j'ai trouvé pleins d'écrits sensibles et variés mais surtout quelquechose d'encore aéré, pluriel et amical. En surfant sur internet, j'ai souvent lu des réactions d'internautes trés sûres d'elles, voir agréssives et tenant peu compte de la difficulté de l'écrit pour faire comprendre une idée ou son émotion, cela vallant aussi pour des forums de zèbres.
Ici le ton me semble plus doux, plus compréhensif. Pourtant, comme tu le racontais également, je ne viens que maintenant de m'inscrire...tu es mon deuxième e-mail Wink
Je voulais aussi me présenter un petit peu et je suis tombé sur ton message. Dans le bon sens du terme, il m'a "coupé l'herbe sous le pied" et je ne ressens (pour aujourd'hui en tous cas;O) plus le besoin de parler de moi tellement ton histoire, tes mots ressemblent aux miens. C'est marrant, de te lire ca m'a "déchargé" comme on le dirait d'une pile ou d'un condensateur.
J'ai 36 ans, un fils de 5 ans et demi, je vis en Allemagne et je cherche à passer "le test" sur Paris dans les mois qui arrivent, pour "mettre un nom sur ma maladie" Smile.
Cela me panique souvent, pourtant les livres que je lis sur le sujet et ma propre intuition ont déjà tranché. Je mets le pied à l'étrier, tout ca est trés nouveau pour moi alors j'essaye de rester lucide et d'avancer pas à pas. Je fais la démarche en cachette de ma famille et de mes amis et le fait de ne pas être, ici, entouré de ma langue et mentalité maternelles ne simplifient les choses. Mais bon, de lire certains, de te lire me fait du bien car je vois que nous passons souvent par les mêmes phases émotionnelles et doutes un peu idiots. Alors je peux anticiper et apprendre de vos expériences, c'est plutôt cool.
Allez, aujourd'hui sera définitivement une bonne journée pour moi, je te souhaite la même chose ainsi qu'à ceux qui me liront.
A+

hommebleu
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 41
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum