Histoire VS Pré-histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire VS Pré-histoire.

Message par Angeal le Ven 27 Jan 2012 - 23:01

J'ai souvent entendu ou lu sur divers sites ou forums que les zèbres étaient très souvent intéressé par l'histoire !

Personnellement je trouve cela barbant au possible, pour moi il n'y a pas vraiment matière à réfléchir puisque c'est une vérité passé donc inéchangeable, bon c'est toujours marrant de se demander et si ça avait été autrement et de se refaire l'histoire à sa sauce mais ça ne fait pas avancer le shmilblick, de plus l'histoire en elle-même ne me dérange pas mais devoir apprendre par coeur des dates et des discours, des conventions et tout un tas de noms de généraux et autres je trouve ça d'un ennui monstre et d'un intérêt restreint...

Mais à contrario je trouve la Pré-histoire passionnante, comprendre les origines de l'homme, voir comment s'est développé ses facultés cognitives et facultés sociales pour ensuite émettre des hypothèses sur le devenir de l'homme actuel, pouvoir comprendre si une évolution est encore possible. Je vais souvent sur le site du CNRS qui explique des tas de choses, le dernier article en date que j'ai lu expliquer qu'il y'avait possibilité que justement il n'y ai pas eu évolution de l'homme néandertalien en homo sapiens mais bien deux espèces distincts, ce qui peut nous faire nous interrogés sur la théorie de l'évolution, on peut à partir de ça se demander si l'homo sapiens de la préhistoire à aujourd'hui ne serait en fait que le même homme n'ayant pas subi une évolution mais une amélioration, grâce aux savoirs accumulés.

Enfin bon je m'égare farao


Donc je voulais savoir si vous vous préfériez l'histoire ou la pré-histoire ?

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par odei le Ven 27 Jan 2012 - 23:29

Inéchangeable ?

Tape "Robert Faurisson" sur Internet, tu vas vite avoir une idée des enjeux ! Après, je suis tout à fait d'accord, la façon dont c'est enseigné au lycée est proprement scandaleuse.

Pour Neandertal et sapiens, c'est l'inverse : on pensait au départ qu'il s'agissait de deux espèces différentes, qui ne pouvaient donc pas se reproduire entre elles ou au prix d'un brassage qui aurait rendu la reproduction de la génération suivante impossible (comme les mules, en gros), d'autant plus qu'on avait beaucoup de mal à situer la disparition de Néandertal, et on se rend compte qu'il est plus que probable que les deux se soient mélangées.

La division entre Histoire et Préhistoire ne fait pas réellement sens. Par exemple, j'aime beaucoup la préhistoire, et je déteste la protohistoire (parce que bon, recréer un habitat à partir de six trous de poteau et deux latrines, j'admire le procédé intellectuel, mais ça s'arrête là).

Concrètement, il y a différents types d'Histoire. A l'école, on ne fait quasiment pas d'histoire culturelle, qui est ce que j'affectionne le plus. On fait essentiellement de l'histoire politique, économique et militaire, parce que l'utilité de l'Histoire, en France, est de construire le roman national. Et ça conditionne un peu tout. Au niveau du boulot, c'est très différent. En Histoire ancienne, tu as un nombre très limité de sources, a partir desquelles tu vas devoir extrapoler, sans jamais pouvoir être sûr de rien. De ce point de vue là, ça se rapproche beaucoup de la protohistoire. En histoire moderne et contemporaine, tu as énormément de sources (et paradoxalement moins de vestiges archéo, parce qu'on a tendance à tout bazarder pour aller directement aux niveaux antiques quand on est sur un site). Le but est plus de réussir à déterminer un raisonnement à partir du foisonnement, de la masse, et pas à partir de sources lacunaires. Et ça change absolument tout.

L'Histoire, c'est vraiment quelque chose en mouvement constant, et son évolution est étroitement liée à l'actualité. Par exemple, l'histoire des pratiques sexuelles, c'est extrêmement récent (et c'est ce qui fait qu'on entend souvent beaucoup d'absurdités dessus). Pour te donner un exemple d'altérité en histoire, et non en préhistoire, un bon article sur . la sexualité dans le monde romain. On donne l'illusion, à l'école, que les sociétés anciennes ressemblaient à la nôtre parce qu'elles ont donné la nôtre. Faire de l'Histoire, ce n'est pas s'imaginer ce que ça aurait pu donner d'autre, mais bien sortir des schémas mentaux qu'on se connaît pour essayer de comprendre ce qui, de fait, était autre.

Enfin voilà, je prêche pour ma paroisse Smile.

odei
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 19/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par odei le Ven 27 Jan 2012 - 23:33

Ah, et si tu aimes l'archéologie, je te conseille un joli groupe Facebook délicieusement intitulé : Alors, vous trouvez des fouilles ?

odei
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 19/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par paela le Sam 28 Jan 2012 - 8:45

L'intéret pour l'histoire peut dépendre fortement des profs qu'on a, comme d'hab si eux sont passionnés...


Je préfère l'histoire à la pré-histoire et je les trouve bien différentes. Après je précise tout de suite, je suis tout le contraire d'un expert, et l'histoire ça me passionne autant que ça me saoule.

Il y a tout de meme quelque chose de fascinant et d'important dans l'histoire: elle répond directement à notre curiosité sur l'identité de l'humanité. Ca maintient une sorte d'unité et l'explorer permet d'alimenter une sorte de richesse de l'identité de chacun et de nous enraciner dans ce qui se passe et ce qui s'est passé.

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par Angeal le Sam 28 Jan 2012 - 9:28

Merci pour vos réponses. ^^

Disons que ce que je reproche à l'histoire ce n'est pas la matière en elle-même car oui comprendre l'identité de l'humanité comme je le disais je trouve cela très intéressant mais, impression que l'on tombe vite sur la réponse...il n'y a pas besoin d'une réflexion longue et fastidieuse si je puis dire et personnellement j'ai besoin de ça pour aimer les choses.

Par exemple à propos de Robert Faurisson comme tu me l'a prescrit, Odei, son négationisme d'après ce que j'ai compris repose uniquement sur le témoignage d'un "soi-disant" ancien déporté disant qu'il n'y avait ni chambre à gaz ni autre horreurs du genre...mais c'est le genre de chose que l'on peut facilement démontrer grâce au film tel que Nuit et Brouillard par exemple, je doute fortement qu'en 1942 ils aient eu les moyens technique pour faire un montage vidéo de champs de cadavres ramassés à la pelleteuse (désolé c'est très cru dit comme ça No ).

Idem l'autre jour je me demandais si Hitler n'avais pas vécu, actuellement les gens auraient-ils la même vision vis-à-vis du racisme et de l'antisémitisme ? Assurément non, nous serions moins tolérant à mon avis. C'est le genre de chose que je relis au béhaviorisme du conditionnement opérant, c'est à dire d'après la boîte de Skinner le stimuli immoraux (ici les horreurs des camps) renvoi l'individu à un comportement réponse (l'horreur et le dégoût) pour ensuite le faire prendre une attitude logique dans une généralisation du stimulus, c'est à dire en situation d'antisémitisme la personne auras la même réaction que ce qu'elle a enregistré auparavant. Personnellement "Nuit et brouillard" et à mon avis comme tout ceux l'ayant vu nous permet réellement de prendre conscience de l'ampleur que peut prendre le racisme et l'antisémitisme. Si ça n'avait pas eu lieu, les gens n'auraient pas adopté de conditionnement opérant et serait à mon sens bien plus raciste aujourd'hui.

Pour le cas Robert Faurisson, il est en revanche difficile de savoir, si cet homme est un fasciste d'extrême droite masqué ou si c'est un homme ayant de telle valeur morale qu'il ne s'autorise à accepter que l'homme ai pu faire de telles atrocités.

En tout cas cet exemple voulait juste montrer que mes questionnements je trouve facilement mes réponses en histoire alors que la pré-histoire me demande beaucoup plus de réflexions. Donc I like it Smile

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par paela le Sam 28 Jan 2012 - 9:57

Oui, il y a une approche différente en Histoire et en Préhistoire, la première est plus contemplative ("histoire"), la seconde est plus dans la recherche de fondements ou un truc du genre.

Mais tu préfères quoi, un bon livre ou un bon problème de maths? Wink

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par Angeal le Sam 28 Jan 2012 - 10:13

Un bon livre traitant d'un problème de maths =P

Je suis une littéraire au départ, pas doué pour calculer mais une féru de logique, j'envisage de faire une fac de philosophie et ensuite m'orienter soit en LOPHISC soit en LOPHISS pour pouvoir avoir une transdisciplinarité.

Mais oui j'aime contempler mais mon but finale c'est d'avancer Smile

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par bepo le Sam 28 Jan 2012 - 11:36

Témoignage: idem Angeal. L'histoire me laisse de marbre, la préhistoire ou la paleontologie exhument ma fascination.
Jamais trop su vraiment pourquoi.
Aversion et faible capacité a mémoriser des dates et des faits que je préférait résumer après élagage du superflu.
Fascination pour le mythe originel et rejet du présent trop pragmatique (+/- faible compétence dans ce dernier domaine)
Apparition des partis pris pour envisager/relater l'histoire très connectée a nos référentiels idéologiques.
Absence de vrais mystères, au profit de mythes artificiels. Ex le saint suaire. Même si le coté mystérieux rajoute un peu d’intérêt (PS pour les cathos, je ne parles pas ici de la transcendance religieuse mais des formes concrètes que la religion a revêtu), ainsi que la lutte de certains contre l'obscurantisme.
Parfois je me dis aussi que c'est juste u ionterêt pour les histoires, sauf que les contes et autres romans ne sont souvent que des fictions, alors que la préhistoire ou la paléontologie gardent une connotation réelle.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par paela le Sam 28 Jan 2012 - 11:57

@Angeal: Tu ne vas pas t'ennuyer! (ou alors, énormément Wink)
A un moment, ces formations étaient pour moi l'enseignement parfait.

Je suis d'accord avec toi, la Science ne contemple pas autant qu'elle avance, mais justement en Histoire il y une partie "avancer, comprendre les choses, tirer des leçons du passé", et une partie supplémentaire consistant à s'imprégner du passé.
Je ne devrais vraiment pas parler autant d'Histoire vu mon implication nulle dans la chose.

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire VS Pré-histoire.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum