Présentation par divagations nocturnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation par divagations nocturnes

Message par Nanouche le Ven 20 Jan 2012 - 14:17

Depuis quelques temps que je fréquente ce forum, je n'ai encore pris le temps de me présenter. Je vais le faire au travers de cet épisode qui me définit très bien...

Hier soir, 21h30. Je sens la fatigue m'envahir, alors je vais au lit. Chouette, pour une fois que j'ai sommeil. Mais une fois au lit, non, je ne dors pas. Je pense. Et c'est bien là le problème. Je pense, je rêve éveillé, je pense à ma vie. Non mais quel égoïsme. J'aimerais dormir et mettre sur off, mais non. Je dors pas, je pense. A quoi? Tout. Je ne saurais même pas reconnaître le début de mes pensées, tant une en emporte une autre. Et je me dis que c'est quand même hallucinant. Je pense, et si je veux voir les mots dans ma tête, je les vois. Si je veux pas les voir, je les vois pas, je les entends. Et si je veux pas les entendre? Ah ben non cocotte, ça tu peux pas. Et je pense. Et je me dis que c'est quand même pas chouette. J'ai envie de réaliser de grands trucs, pas que pour moi. Changer le monde comme on dit, faire des choses visionnaires, améliorer ce monde parce que JE SAIS qu'il court à la mer** comme il va. Faire partie de ces anonymes qui veulent faire quelque chose de grand en ce monde. Et c'est quand même trop con, parce que la seule chose que je fais pour le moment c'est d'essayer de m'y adapter. Non mais c'est quand même complétement crétin quand on y pense. Je dois faire partie des rares gens qui veulent sincèrement faire quelque chose, et la seule chose qui soit c'est que j'essaie de comprendre les gens et le monde tel qu'il fonctionne. Non mais c'est ridicule. Et en plus c'est égoïste, moi je veux aider les autres, faire du bien au monde, alors que la grande majorité s'en fout. Et je fais quoi? Faudrait déjà que je comprenne cette grande majorité pour pouvoir l'aider. Non mais quelle ironie.

Remarque, normalement je m'adapte plutôt bien. Enfin je crois. Extérieurement j'ai l'air normale. Mais c'est juste que les gens, je les comprends pas. Ni leur manière de vivre, ni leur manière de penser. Pourtant je suis pas extraterrestre. J'ai même fait psycho pour essayer de les comprendre. Mais là aussi, tu veux comprendre quoi quand tu vas jamais aux cours et tu révises pas parce que c'est tellement logique, tu réussis brillamment, et tu apprends que les autres ils ont ramé juste pour passer. Ah bon?
Pourtant je comprends très bien les choses. A tel point qu'entre 10 et 13 ans j'allais discrètement dormir dans le lit de mes parents au milieu de la nuit et je repartais avant qu'ils se lèvent. Pourquoi? Ben parce que quand t'es mort, c'est pour TOUJOURS. Alors imaginer ce toujours, ça donne le tournis quand tu sais pas comment le nommer. Après ça allait mieux. Je restais dans mon lit entre 13 et 16 ans. Mais là je dormais pas, parce que prise de passion pour les serials killers, je comprenais tellement bien leur mode de pensée que je passais mes nuits à m'analyser, être sure que moi j'en étais pas une en puissance. Non mais t'hallucines.

Et hier pourquoi je dormais pas déjà? Sûrement pour un truc méga grave que mon cerveau a crée, mais bon.
Résultat? Je suis fatiguée.

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation par divagations nocturnes

Message par Invité le Ven 20 Jan 2012 - 15:11

Moi d'est pareil. A 21h30 je m'endormais sur le canapé. Sachant que si je m'endromais je me réveillerais à 00h maxi je me suis collé sur le Pc. A 23h je me suis foutu au lits pour prendre le train de 23h30. J'ai mater 2 épisode de Police judiciaire. Le second était sympa. Un gosse de 6 ans qui se fait tuer par un gosse de douze complètement sociopathe lui-même flingué par le père du petit. Pub. Je baille et me dit qu'il faut pas que je rate le train d'1h. J'éteins avant de voir la fin. Et beh à 3h j'étais encore à me demander si phillipe risoli allait sortir un second album ou pas.

Bienvenue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation par divagations nocturnes

Message par Nanouche le Ven 20 Jan 2012 - 15:20

Merci.

Et là je pleure parce que j'ai reçu un sms sympa de mon mec, qui me dit que ce soir il joue à la play chez un ami. Et je pleure parce que ça me fait mal. Quoi me fait mal? Je sais pas.
Bienvenue dans mon monde!

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation par divagations nocturnes

Message par Fata Morgana le Ven 20 Jan 2012 - 16:04

Il y a deux jours j'ai pensé à deux choses en même temps. Les deux phrases se mélangeaient. C'était chaotique comme truc. What a Face

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation par divagations nocturnes

Message par Nanouche le Ven 20 Jan 2012 - 16:06

être zèbre EST chaotique Cool

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation par divagations nocturnes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum