perdu dans la savane

Aller en bas

 perdu dans la savane Empty  perdu dans la savane

Message par Frère TOC le Jeu 4 Juil 2019 - 5:11

Salut les cousin(e)s,

Si je me réfère aux normes des étalons et autres purs-sangs vous devez être les "bipolaires" de la famille dans vos belles robes à rayures. ^^
Pour ma part j'ai toujours eu la sensation d'être un âne et un "âne".
Lent et bête en somme.
(J'ai par ailleurs beaucoup de compassion pour ces animaux qui supportent le poids bien douloureux et erroné de leur singularité)

Mais l'âne en question est aujourd'hui quelque peu chamboulé.
(traduire par panique existentielle)

Aucune connaissance des sujets abordés ici il y a 2/3 mois de cela encore.
J'y suis arrivé en me renseignant sur la perversion narcissique de laquelle je m'accusais potentiellement.
Évidemment, lent et bête (voire fainéant), ça explique pas mal de choses.
Peut-être pas tout mais satisfaisant pour se résigner à vivre "seul".
(Comme je l'écrivais hier dans un autre topic cela peut paraître paradoxal car je ne suis pas à proprement parler seul - boulot, famille, sport...
Voici ce que j'ai pu trouver de plus ressemblant à la sensation qui m'habite et que je n'ai jamais réussi à nommer:
"Il manque quelqu'un près de moi,
Je me retourne, tout le monde est là.
D'où vient ce sentiment bizarre, que je suis seul (...)"
Quelques Mots d'Amour, Michel Berger)
Bref.

Une recherche en amenant une suivante, puis une nouvelle (voire deux, trois, etc. - signe de la désorganisation de l'âne), je découvre la neuropsychologie, la pédopsychologie, je me renseigne sur l'état de la recherche sur les sciences cognitives.
Je ne me suis pas senti bête pendant ces heures de lecture/visionnage.
J'ai même trouver ça très "stimulant" - au niveau excitation/curiosité je pense.
Bref.

J'ai donc les 20-25 dernières années à penser en moi même (en résumé):
- "tu dois bosser 2 fois plus que les autres pour arriver au même résultat. C'est comme ça. Tu dois être bête."
- "tu finiras ta vie seul sans amour et avec pas (ou peu d'amis). C'est comme ça. Et puis (vient avec le temps), c'est pas si mal, regarde ces livres/magazines/films... Entre ça et les routines sociales/obligations professionnelles ça devrait pas être si terrible".

Dans la lignée de mes précédentes "lubies" j'ai fini par acheter aujourd'hui L'Adulte Sur**** Apprendre à faire simple quand on est compliqué de Monique DE KERMADEC.
Pouvez-vous me dire, ceux que cela intéresse, s'il est fondé sur données fiables?
S'agit-il d'une auteure reconnue (en terme de sérieux)?

C'est extrêmement perturbant de lire une description "de soi" (dans beaucoup d'aspect - l'âne le concède) par une inconnue.

J'ai toujours cru être c** comme un balai, TDA, "douance", folie...
J'ai un peu honte de l'écrire (l'impression de me mettre à poil) mais je suis paumé.

Equidément,

Frère
TOC
Frère TOC
Frère TOC

Messages : 2
Date d'inscription : 03/07/2019
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

 perdu dans la savane Empty Re:  perdu dans la savane

Message par LaArchiMadOldR le Jeu 4 Juil 2019 - 8:24

Bienvenue Frère TOC,

Pour faire une boutade, tout en répondant,
"De Kermadec n'est pas une inconnue,
elle est même reconnue comme (très) bien."

Tu trouveras des défenseurs d'autres auteurs
(par exemple plus médiatisé, plus théoricien,...)
mais des détracteurs de de Kermadec, pas trop.
Et pourtant, elle est psychanalyste, c'est dire.

Elle a écrit d'autres ouvrages, dont deux prolongements:
-L'adulte surdoué à la conquête du bonheur (2016)
-Un sentiment de solitude: comment en sortir (2017)
Je n'avais pas trouvé transcendant celui de 2016,
et je n'ai pas lu celui de 2017, peut-être pertinent ici.

Elle est aussi très bien comme conférencière,
j'ai eu le plaisir d'assister à une de ses présentations,
en salle comble, et comblée, à une journée Mensa.

Bref, va en confiance, Frère TOC.

 perdu dans la savane Sign_welcome
LaArchiMadOldR
LaArchiMadOldR

Messages : 817
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 43
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

 perdu dans la savane Empty Re:  perdu dans la savane

Message par Pango le Jeu 4 Juil 2019 - 13:57

Bienvenue au Cosmo Canyon frère TOC (ça fait un peu sectaire dis comme ça  Smile )! Là où, enfin, on apprend les origines de ce personnage si charismatique. (Nanaki powwwaaa !Yahoo ! )
Bon ok, je me calme silent Désolé FF7, c'est ma madeleine de Proust...

Chaque auteurs possèdent une petite part, un prisme de lecture différent sur le sujet. Je ne connais de Kermadec que de nom, elle revient souvent sur le forum. Mais, je pense, que croiser les domaines et les auteurs est une bonne chose si tu souhaites approfondir.

Cet instant, où l'on se découvre, absorbé par une passion, est grisant (balance ta limite !), comme un pied de nez au bonnet d'âne que l'on s'est vu trop longtemps et injustement affublé...

Et puis, il y a l'instant où l'on ose les rencontres IRL... mais ça, c'est une autre histoire.

Bon, je pleure encore un bon coup sur cette musique et j'y vais... Pleure
Pango
Pango

Messages : 317
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 30
Localisation : Châtellerault, là où les rêves........ viennent pour crever

Revenir en haut Aller en bas

 perdu dans la savane Empty Re:  perdu dans la savane

Message par camdav le Jeu 4 Juil 2019 - 14:41

Bienvenue ici ! Very Happy

J'ai pas mal lu de Kermadec pour ma part, ça a été pour moi un peu la base. Je la préfère de loin par rapport à Siaud Facchin par exemple, qui est plus médiatisée (trop?) mais qui grossit trop le trait à mon goût. Ca devient trop démocratisé...

Si jamais tu as besoin un jour de pousser un peu plus le sujet, tu trouveras ton bonheur dans le travail d'Olivier Revol et Fanny Nusbaum. Dominic Sappey-Marinier est également très calé côté neurosciences.

Zèbrement vôtre
camdav
camdav

Messages : 109
Date d'inscription : 15/07/2012
Age : 24
Localisation : Moselle

https://www.camilledavidauteur.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum