PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 15:11

Bonjour à tous,

je viens d'avoir le médecin solaire au téléphone et elle m'a parlé d'un PAP pour mon loulou (HP, sinon je ne serais pas là Laughing ) et peut être d'un saut de classe.

Je lui ai dit que pour le saut de classe, je ne suis pas franchement pour (en fait je suis même contre pour le moment), mais le PAP je ne sais pas ce que c'est.
Certains d'entre vous ont eu ça pour leur petit zébrillon ?
J'ai fouiné à gauche et à droite sur internet et ça m'a l'air pas si mal, mais bon ...

Bref, si vous avez des retours je suis preneuse. Smile
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Confiteor le Lun 25 Juin 2018 - 15:47

Les PAP c'est une blague inventée par l'EN pour rassurer les parents d'enfants possédant des particularités (aujourd'hui 3 à 7 par classe ...!).

En dehors de quelques enseignants obsédés par les procédures ou n'ayant pas de vie en dehors de leur métier la plupart ne le respecte pas (ou se contente de le prétendre, ou le suive à la marge et dans les apparences).
Et c'est légitime.
En collège un prof a en charge 150 élèves dont au mini 15 ou 20 PAP avec des mesures diverses et variées allant du type de police, de la couleur du papier, du type de questions qu'on a "le droit" de lui poser à l'écrit ou à l'oral, des modalités d'évaluation (allant jusqu'à préconiser de lui lire les questions en devoir sur table, de les reformuler individuellement etc.), les tiers temps et autres aides méthodologiques, etc.
C'est sans fin et souvent très imaginatif, 2 à 4 pages (non normalisées ce serait trop simple) de consignes diverses.

Suivre vraiment ces reco implique une charge de travail insurmontable (par ailleurs les élèves "ordinaires" ont aussi droit à un peu de temps !)

L'idée théorique est l'intégration de tous dans un système individualisé afin que tous s’épanouissent harmonieusement et apprennent le "vivre ensemble".
Idéalement on met en place un "parrainage par les pairs" (comme, si quand j'avais 14 ans, j'avais envie de me taper un voisin psychotique ou déficient cognitif et EN PLUS de l'aider. J'avais qu'une envie : qu'on me lâche et qu'on me laisse vivre ma vie tranquille et c'était me semble-t-il légitime, mais j'étais déjà méchant et égoïste à l'époque)

C'est très rigolo le vivre ensemble : côte à côte un môme avec 65 de QI et son voisin avec 150.
Ça peut donner lieu à des situations loufoques (j'adore ce mot et j'imagine d'ici la bestiole ... alors que l'étymologie est tout autre !)

En pratique il s'agit de diminuer les budgets de l'éducation spécialisée et de faire prendre en charge des enfants avec déficits cognitifs, des troubles sévères du comportement ou des apprentissages etc. à moindre coût en se donnant bonne conscience.
On est prié de leur mettre des bonnes notes afin que l'illusion de succès du dispositif soit parfaite.
Parfois ça dure jusqu'à bac +2.

Accessoirement, ça permet de légitimer les méthodes pédagogiques délirantes qui ont souvent cours en primaire et qui conduisent le quart des élèves (stats en main) à ne savoir ni lire ni écrire ni calculer en fin de CM2.

A ceux-là, on fait un diag sauvage de "dys" (tout et le reste, y sont imaginatifs dans ce domaine aussi) on établit un PAP et comme ça on est dispensé de leur apprendre ces savoirs de base qu'ils ne maitriseront donc jamais puisqu'ils sont au milieu d'enfants "ordinaires" et que le programme et la progression sont conçus pour ceux-là (ce qui est tout de même normal !).
Une ou deux fois par heure on est prié de leur poser une question à l'oral niveau CE2 alors qu'ils sont en 4ème afin qu'ils se sentent concernés et intégrés à la classe.
Ils ne savent en général pas répondre et on explique vaguement que 5+5+5+5 c'est pareil que 4x5.
Et on a alors la conscience tranquille puisqu'on a fait de la "pédagogie différentiée"

Et après, dommage, y'a plus de PAP chez les patrons ou à pôle emploi.

Si ton môme est HQI le mieux est de lui apprendre à fermer sa gueule et à passer inaperçu.
C'est accessible : si on est intelligent on peut comprendre son environnement surtout si on est entouré par une famille qui aide à le décoder.
Et on en tire alors la conclusion qui s'impose : faut faire avec, ils sont les plus nombreux et les plus forts !

S'il était besoin de le préciser beaucoup de profs haïssent de type de différence car elle les renvoie à leur médiocrité.

Tu trouves que ça sent le vécu ?
Normal chuis aussi prof (mais avant j'ai eu un vrai métier ...)


Sauf ça, ton loupiot il est en quelle classe et dans quel état dons son rapport à l'école ?
Confiteor
Confiteor

Messages : 2181
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par izo le Lun 25 Juin 2018 - 16:46

Confiteor a écrit:Les PAP c'est une blague inventée par l'EN pour rassurer les parents d'enfants possédant des particularités (aujourd'hui 3 à 7 par classe ...!).

En dehors de quelques enseignants obsédés par les procédures ou n'ayant pas de vie en dehors de leur métier la plupart ne le respecte pas (ou se contente de le prétendre, ou le suive à la marge et dans les apparences).
Et c'est légitime.
En collège un prof a en charge 150 élèves dont au mini 15 ou 20 PAP avec des mesures diverses et variées allant du type de police, de la couleur du papier, du type de questions qu'on a "le droit" de lui poser à l'écrit ou à l'oral, des modalités d'évaluation (allant jusqu'à préconiser de lui lire les questions en devoir sur table, de les reformuler individuellement etc.), les tiers temps et autres aides méthodologiques, etc.
C'est sans fin et souvent très imaginatif, 2 à 4 pages (non normalisées ce serait trop simple) de consignes diverses.

Suivre vraiment ces reco implique une charge de travail insurmontable (par ailleurs les élèves "ordinaires" ont aussi droit à un peu de temps !)

L'idée théorique est l'intégration de tous dans un système individualisé afin que tous s’épanouissent harmonieusement et apprennent le "vivre ensemble".
Idéalement on met en place un "parrainage par les pairs" (comme, si quand j'avais 14 ans, j'avais envie de me taper un voisin psychotique ou déficient cognitif et EN PLUS de l'aider. J'avais qu'une envie : qu'on me lâche et qu'on me laisse vivre ma vie tranquille et c'était me semble-t-il légitime, mais j'étais déjà méchant et égoïste à l'époque)

C'est très rigolo le vivre ensemble : côte à côte un môme avec 65 de QI et son voisin avec 150.
Ça peut donner lieu à des situations loufoques (j'adore ce mot et j'imagine d'ici la bestiole ... alors que l'étymologie est tout autre !)

En pratique il s'agit de diminuer les budgets de l'éducation spécialisée et de faire prendre en charge des enfants avec déficits cognitifs, des troubles sévères du comportement ou des apprentissages etc. à moindre coût en se donnant bonne conscience.
On est prié de leur mettre des bonnes notes afin que l'illusion de succès du dispositif soit parfaite.
Parfois ça dure jusqu'à bac +2.

Accessoirement, ça permet de légitimer les méthodes pédagogiques délirantes qui ont souvent cours en primaire et qui conduisent le quart des élèves (stats en main) à ne savoir ni lire ni écrire ni calculer en fin de CM2.

A ceux-là, on fait un diag sauvage de "dys" (tout et le reste, y sont imaginatifs dans ce domaine aussi) on établit un PAP et comme ça on est dispensé de leur apprendre ces savoirs de base qu'ils ne maitriseront donc jamais puisqu'ils sont au milieu d'enfants "ordinaires" et que le programme et la progression sont conçus pour ceux-là (ce qui est tout de même normal !).
Une ou deux fois par heure on est prié de leur poser une question à l'oral niveau CE2 alors qu'ils sont en 4ème afin qu'ils se sentent concernés et intégrés à la classe.
Ils ne savent en général pas répondre et on explique vaguement que 5+5+5+5 c'est pareil que 4x5.
Et on a alors la conscience tranquille puisqu'on a fait de la "pédagogie différentiée"

Et après, dommage, y'a plus de PAP chez les patrons ou à pôle emploi.

Si ton môme est HQI le mieux est de lui apprendre à fermer sa gueule et à passer inaperçu.
C'est accessible : si on est intelligent on peut comprendre son environnement surtout si on est entouré par une famille qui aide à le décoder.
Et on en tire alors la conclusion qui s'impose : faut faire avec, ils sont les plus nombreux et les plus forts !

S'il était besoin de le préciser beaucoup de profs haïssent de type de différence car elle les renvoie à leur médiocrité.

Tu trouves que ça sent le vécu ?
Normal chuis aussi prof (mais avant j'ai eu un vrai métier ...)


Sauf ça, ton loupiot il est en quelle classe et dans quel état dons son rapport à l'école ?

Netteté, clairvoyance, bon décodage. Merci Confiteor Courbette
izo
izo

Messages : 2957
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par fift le Lun 25 Juin 2018 - 16:51

Je vas poser une question bête, mais pourquoi pas le saut de classe ?

(il peut y avoir d'excellentes raisons, hein, l'une d'entre elle étant que le zébrillon se sent bien dans sa classe avec ses copains et ne souhaite pas changer).

fift

Messages : 4048
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Patate le Lun 25 Juin 2018 - 17:00

Ça va Confiteor ? Tu penses changer bientôt de profession ?

Pour répondre à ta question kerlutinhoec, je vais te parler de la seule expérience que j'ai eu avec un PAP : mon minot.
En CE2 c'est la maîtresse qui a proposé de mettre en place un PAP pour lui.
Il était déjà connu dans l'école qu'il est THQI.
Il commençait à s'ennuyer, enfin à le faire savoir ++
Il n'était pas question de lui faire sauter une classe, manque de maturité. Voilà pour le contexte.
Plus concrètement, nous avons eu un rdv avec psyscolaire, directeur et instit' pour orienter le PAP, soit étayer les manques et s'aider des forces.
Ensuite, l'instit a organisé plusieurs classeurs/outils de travail pour qu'il puisse aborder toutes les notions de l'année mais différemment. Ex : les maths où il excelle (^^) était vu sous forme de dessins/pixels (chui pas sûre...)
En francais : il devait faire fiche de lecture avec dessin. Il adore lire mais bcp de difficultés à l'écrit par manque de confiance.

Résultat : même s'il a finalement peu utilisé le dispositif mis en place, il ne s'ennuyait plus ou n'avait plus d'excuses... et il a commencé à prendre confiance pour la production écrite.

A noter : son instit' était particulièrement bienveillante et investie. C'est loin d'être toujours le cas. Genre cette année, c'est la mort ! Et là, je rejoins Confiteor : je lui demande de faire profil bas. Pas la peine de se faire mettre à mal par une instit' à la noix.
Il aurait dû sauter la classe de CM1 mais refus l'an dernier de l'instit. Résultat cette année il s'est fait gravement ch..er ! Et aucune souplesse de la maîtresse. J'ai hâte, comme lui, d'être en vacances !

Bon courage à vous deux (trois avec le papa).

N'hésite pas à me poser des questions ici ou en mp.

Bisous
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Confiteor le Lun 25 Juin 2018 - 17:22

@patate
Dans deux ans et pour longtemps !

Et du coup ça va super bien ...
Confiteor
Confiteor

Messages : 2181
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Patate le Lun 25 Juin 2018 - 17:29

Confiteor a écrit:@patate
Dans deux ans et pour longtemps !

Et du coup ça va super bien ...

Dans ce cas, tu as toute ma sympathie parce que, je t'avoue, que je trouve absolument détestable ces «gens» qui bossent en direction des autres et qui ne supportent plus leur métier. Trop souvent, ils font de la m.... (cf fil «une expression qui vous horripile».)
Je dis ça, d'autant plus que je comprends parfaitement que certains métiers, tels les enseignants, soient épuisants.
Et je comprends encore moins quand on sait que dans la FP, il y a la possibilité de se mettre en dispo pendant 10 ans ! (Sauf erreur de ma part pour la durée).
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 18:34

Confiteor a écrit:Si ton môme est HQI le mieux est de lui apprendre à fermer sa gueule et à passer inaperçu.
Houlàlà, c'est pas gagné ça, avec le loulou ...

Confiteor a écrit:Sauf ça, ton loupiot il est en quelle classe et dans quel état dons son rapport à l'école ?
Il est en CP et va donc passer en CE1.
En fait, il a eu quelques soucis de comportement en GS de maternelle. Il avait appris à lire (seul, je précise. Avec son père on ne l'a pas du tout aidé) en début d'année. Et je pense qu'il s'est un peu ennuyé.
A cause de ses problèmes de comportement, la maîtresse avait demandé une AVS pour le CP.
On a eu la réponse au 2/3 du CP: pas d'AVS car il est HP (super ! Un HP ne peut donc pas avoir de problèmes !).
En CP, même problème qu'en GS: c'est une classe où on apprend à lire et comme lui ça faisait un an quail savait lire en début d'année, il s'est un peu fait suer encore cette année.
Par contre niveau comportement ça a l'air d'aller un peu mieux. Et puis sa maîtresse est super: elle le laisse aller lire dans le fond de la classe de temps en temps et lui trouve des bouquins sur des thématiques qui l'intéressent.
Le souci c'est qu'il commence à me dire qu'il en a marre de l'école et qu'il ne veut plus y aller.
Il n'a pas trop de potes même si ça s'arrange un peu, et puis je crois qu'il ne voit pas l'intérêt.
En plus de ça, il a un GROS problème avec l'écriture, là il est vraiment à la rame par rapport aux autres.

Parallèlement à tout ça, en moyenne section, sa psychologue avait soupçonné un syndrome d'Asperger. Deux ans plus tard (donc au milieu de CP), on a eu le diagnostic du CRA: pas d'Asperger. Il est bêtement HP.

Voilà en gros pour le loupiot.
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Confiteor le Lun 25 Juin 2018 - 18:44

patate:
Tu sais, c'est un métier comme un autre avec ses vertus et ses nuisances.
Faut profiter des unes et supporter les autres !
C'est mon cas.
Je me marre bien avec la plupart des élèves (les autres me craignent assez pour simuler le respect et c'est suffisant pour qu'ils ne soient pas une nuisance pour moi ou leurs camarades)
Je continue à tenter d'enseigner ceux qui le veulent-peuvent en gérant le moins mal possible l'hétérogénéité incroyable que j'évoquais tantôt.

Ce qui est usant c'est le sentiment d'impuissance face aux gosses qui présentent des troubles sévères de l'apprentissage.
Les causes sont très diverses :
* déficits cognitifs (de plus en plus),
* troubles de l'attention (plus que banal),
* troubles psy divers liés à la maltraitance ou au délaissement (ordinaire : les parents s'occupent plus de facebook et twitter que de leurs mômes.),
* excès d'écrans,
* hygiène de vie déplorable (malbouffe, télé dans la chambre, sommeil insuffisant, absence d'activité physique, etc.),
* absence d'acquisition du sens de l'effort ou de la persévérance dans des familles de chômeurs de 3ème génération n'ayant aucune idée de ce que veut dire éducation
* démotivation et fatalisme voir ci-dessus.
(* stupidité d'une partie importante des méthodes pédagogiques et des objectifs fixés aux enseignants qui par conformisme, sottise et soumission à l'autorité, s'y plient volontiers voire surjouent leur mise en application)

Et qu'y peut-on ?
Comment pourraient-ils apprendre ceux-là (pas loin de la moitié ...) ?
Si on est réaliste, y'aura de toute façon pas de boulot pour eux et un jour ou l'autre on leur filera le "revenu universel" (plus chic que le RSA)  + came gratos ou presque + rézosocio + séries télé.

Je ne suis pas un héros.
Comme (presque) tout le monde si j'avais une fortune de famille je n'exercerais pas le métier qui est le mien et qui a comme tous les autres un côté bullshit job !
Si j'avais pu choisir je serais célèbre beau intelligent bien marié riche membre de la jetset etc. (nan j'déconne ... trop flemmard) et j'aurais une Rolex.



Disponibilité : le plus souvent refusées pour nécessité de service, on ne trouve plus de profs et quand ils en ont un sous la main ils ne le lâchent pas si facilement !
Je vais demander un mi-temps annualisé en 2019.
Je sais déjà qu'il risque d'être refusé et qu'il faudra que je fasse du chantage au congé de maladie pour qu'ils me l'accordent !
(et pas certain que ça suffise, ils préfèrent se mettre dans la merde par incurie administrative et devoir gérer une situation ingérable que se bouger le cul pour trouver un remplaçant pour 6 mois.)
Confiteor
Confiteor

Messages : 2181
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par plusdidee le Lun 25 Juin 2018 - 18:51

Parenthèse:

kerlutinhoec a écrit:
En plus de ça, il a un GROS problème avec l'écriture, là il est vraiment à la rame par rapport aux autres.


"Bah ! pourquoi écrire? il suffit de me demander, c'est plus rapide...."
Je connais ce problème que trop bien. Bon courage pour lui faire comprendre que le pb ce n'est pas lui. Je n'ai pas de conseil ni de recette magique sur ce poit.


PS : Pour les adultes qui doivent rédiger dans le milieu pro : c'est plus facile : Demander aux aurtes de faire les compte rendus de réunions/conférences/etc afin qu vous puissiez "évaluer"/"comprendre" es points de blogage/diffcultés que vos interlocuteurs ont pu rencontrer

(Aucune relecture, pour vous donner le niveau d'écriture et l'effort nécessaire pour un résultat....au moins accelbtable)


Dernière édition par plusdidee le Lun 25 Juin 2018 - 18:57, édité 1 fois
plusdidee
plusdidee

Messages : 1765
Date d'inscription : 24/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Patate le Lun 25 Juin 2018 - 18:53

Confiteor:
non je ne pense pas que cela soit un métier comme les autres, justement. Et démissionner, c'est possible à l'EN ? Regarde, les parents démissionnent bien ! Pourquoi pas le corps enseignant ??
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Confiteor le Lun 25 Juin 2018 - 18:59

Bon, il est encore petit !

Pour l'écriture, fais lui travailler la motricité fine avec des jeux.
Veille à une bonne tenue de crayon + position de la main et du corps la moitié des instits ne l'enseigne plus (hum ...)
Repart des bases de tracé des lettres avec la bonne gestuelle (avec des bouquins type Léo et Léa ou autre)
Très important pour passer inaperçu de bien écrire !

Comportement : compense en dehors avec activités physique idéalement dans la nature ça apaise
Pas trop de sport institutionnel souvent c'est speedant à cause du côté compet'
Méthodes de relaxation training autogène de Schultz ou autre truc de ce type (y'en a plein mais faut à mon avis éviter ce qui est connoté mystique à la con - new age ou autre délire)
Lui parler plein, cash, et frontal.
Être HQI c'est aussi avoir un potentiel d'autocontrôle et ça se travaille !
Ça passe par la "prise de conscience de soi" et ça peut s'acquérir dès le plus jeune âge

On critique beaucoup le faux self (et on a raison s'il devient envahissant et inhibant) mais faut jamais oublier que c'est un moyen d'avoir la paix et que ce n'est pas si toxique si on l'utilise de manière délibérée.

Nourrit sa curiosité, lance-le sur des activités à découvrir et pratiquer en autonomie n'importe quoi (regarder les oiseaux à la jumelle et les identifier par exple)
Ce seront des sujets de préoccupation et de rêverie lorsqu'ils s'emmerdera trop à l'école ou en public !
Confiteor
Confiteor

Messages : 2181
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Confiteor le Lun 25 Juin 2018 - 19:24

patate (mais tout le monde peut lire ... Laughing :
Prof : pas un métier comme les autres ?

Ah ??
Ce devrait-être un sacerdoce ? Comme les curés ?
Et pourquoi ?

Et on demanderait à 800 000 personnes en France de se "sacrifier pour le bien commun" pour 1300  € par mois en début de carrière ?
Et on espèrerait trouver tous ces gens ?

On ajoutera aussi les professions de santé (et aussi celles de la justice et les pompiers, les assistantes sociales, les flics ...) etc.

Et toutes ces métiers devraient déroger au droit commun et nécessiter une "vocation" ?

On va les trouver où toutes ces bonnes âmes corvéables à merci, assez mal payées et sur lesquelles en général on bave au café du commerce ?
C'est pas un peu déloyal de demander à une partie de la société de se comporter en héros quand tous les autres s'en branlent de tout ?
Et que souvent les mêmes ont une attitude de plus en plus consumériste et exigeante face à autrui (prof, infirmière, AS, éduc spé, etc), tout en se foutant de leur gueule parce qu'ils sont mal rémunérés, considérés, et en plus des branleurs notoires ...

On taffe tous pour gagner sa vie ce qui n'empêche absolument pas de le faire correctement.
C'est aux conditions d'exercice des professions à s'adapter aux exigences des divers métiers pas aux individus !
On ne peut pas vivre 45 ans comme un héros, ça n'existe pas (ou alors on sera sanctifié) !

Je le répète : je vis TRÈS bien mon métier et ne souffre pas du tout.
C'est d'un rapport qualité prix qui me satisfait dans les circonstances actuelles (de ma vie, du réel, de la société, de mon histoire etc.)
J'y consacre de l'énergie et un temps raisonnable MAIS lorsque j'ai donné une contrepartie qui me semble honnête à l'argent que je reçois de la collectivité je revendique le droit légitime de penser à autre chose et de me sentir dispensé de porter la misère humaine et éducative de mon pays !

Je ne peux (et veux ...) pas adopter tous les kévin du monde
J'y peux rien si Marvin a été trop secoué lorsqu'il était bébé, c'est pas de ma faute si la mère de Samantha a trop picolé durant sa grossesse ou que Lou se fait tripoter par son oncle, etc.
Confiteor
Confiteor

Messages : 2181
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par mrs doubtfull le Lun 25 Juin 2018 - 19:54

izo a écrit:
Confiteor a écrit:Les PAP c'est une blague inventée par l'EN pour rassurer les parents d'enfants possédant des particularités (aujourd'hui 3 à 7 par classe ...!).
et pour d'évidentes raisons économiques, désengorger les MDPH qui ne peuvent plus fournir d'aides humaines derrière chaque élève avec troubles des apprentissages ou autres.
En dehors de quelques enseignants obsédés par les procédures ou n'ayant pas de vie en dehors de leur métier la plupart ne le respecte pas (ou se contente de le prétendre, ou le suive à la marge et dans les apparences).
Et c'est légitime.
En collège un prof a en charge 150 élèves dont au mini 15 ou 20 PAP avec des mesures diverses et variées allant du type de police, de la couleur du papier, du type de questions qu'on a "le droit" de lui poser à l'écrit ou à l'oral, des modalités d'évaluation (allant jusqu'à préconiser de lui lire les questions en devoir sur table, de les reformuler individuellement etc.), les tiers temps et autres aides méthodologiques, etc.
C'est sans fin et souvent très imaginatif, 2 à 4 pages (non normalisées ce serait trop simple) de consignes diverses.
A l'école primaire, c'est tout à fait possible d'aménager au sein d'une classe la scolarité d'un élève . Il y a rarement plusieurs PAP , et même si... Même en REP+ où se superposent les difficultés, cela reste possible, tout dépend de la volonté de l'équipe et de l'enseignant...

Suivre vraiment ces reco implique une charge de travail insurmontable (par ailleurs les élèves "ordinaires" ont aussi droit à un peu de temps !)
non. Je parle toujours pour le primaire. Les PAP de 4 pages, c'est évident que ce n'est pas possible à mettre en place. On privilégie donc peu de mesures, mais que l'on va pouvoir mettre en pratique.

L'idée théorique est l'intégration de tous dans un système individualisé afin que tous s’épanouissent harmonieusement et apprennent le "vivre ensemble".
Idéalement on met en place un "parrainage par les pairs" (comme, si quand j'avais 14 ans, j'avais envie de me taper un voisin psychotique ou déficient cognitif et EN PLUS de l'aider. J'avais qu'une envie : qu'on me lâche et qu'on me laisse vivre ma vie tranquille et c'était me semble-t-il légitime, mais j'étais déjà méchant et égoïste à l'époque)

C'est très rigolo le vivre ensemble : côte à côte un môme avec 65 de QI et son voisin avec 150.
Ça peut donner lieu à des situations loufoques (j'adore ce mot et j'imagine d'ici la bestiole ... alors que l'étymologie est tout autre !)

En pratique il s'agit de diminuer les budgets de l'éducation spécialisée et de faire prendre en charge des enfants avec déficits cognitifs, des troubles sévères du comportement ou des apprentissages etc. à moindre coût en se donnant bonne conscience.
On est prié de leur mettre des bonnes notes afin que l'illusion de succès du dispositif soit parfaite.
Parfois ça dure jusqu'à bac +2.

Accessoirement, ça permet de légitimer les méthodes pédagogiques délirantes qui ont souvent cours en primaire et qui conduisent le quart des élèves (stats en main) à ne savoir ni lire ni écrire ni calculer en fin de CM2.
c'est quoi les méthodes pédagogiques délirantes? A ce que je peux constater, au moins il y a de la pedagogie ( ou parfois seulement des tentatives) en primaire. C'est au collège et au lycée que les choses se gâtent: pas de pédagogie dans les formations, seulement de la didactique ( j'ai mené des dizaines d'interviews de profs, je n'invente rien ) les profs qui tiennent la route à ce niveau se forment bien souvent tout seuls. C'est aussi le cas en primaire où les équipes peuvent jouer un rôle essentiel à ce niveau.

A ceux-là, on fait un diag sauvage de "dys" (tout et le reste, y sont imaginatifs dans ce domaine aussi) on établit un PAP et comme ça on est dispensé de leur apprendre ces savoirs de base qu'ils ne maitriseront donc jamais puisqu'ils sont au milieu d'enfants "ordinaires" et que le programme et la progression sont conçus pour ceux-là (ce qui est tout de même normal !).
Une ou deux fois par heure on est prié de leur poser une question à l'oral niveau CE2 alors qu'ils sont en 4ème afin qu'ils se sentent concernés et intégrés à la classe.
Ils ne savent en général pas répondre et on explique vaguement que 5+5+5+5 c'est pareil que 4x5.
Et on a alors la conscience tranquille puisqu'on a fait de la "pédagogie différentiée"

Et après, dommage, y'a plus de PAP chez les patrons ou à pôle emploi.

Si ton môme est HQI le mieux est de lui apprendre à fermer sa gueule et à passer inaperçu.
C'est accessible : si on est intelligent on peut comprendre son environnement surtout si on est entouré par une famille qui aide à le décoder.
Et on en tire alors la conclusion qui s'impose : faut faire avec, ils sont les plus nombreux et les plus forts !

S'il était besoin de le préciser beaucoup de profs haïssent de type de différence car elle les renvoie à leur médiocrité.

Tu trouves que ça sent le vécu ?
Normal chuis aussi prof (mais avant j'ai eu un vrai métier ...)


Sauf ça, ton loupiot il est en quelle classe et dans quel état dons son rapport à l'école ?

Netteté, clairvoyance, bon décodage. Merci Confiteor Courbette
mrs doubtfull
mrs doubtfull

Messages : 773
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Patate le Lun 25 Juin 2018 - 20:21

Mon cher Confiteor ! :

Tout d'abord je tiens à m'excuser car j'ai sciemment piqué la bête...
Je partage en quasi tous points ton avis sur la question, bien que je sente que tu as pensé le contraire Wink
Tu n'exerces pas une profession comme les autres pour toutes les raisons que tu as cité.
Tant le ministère de merde l'éducation nationale, que les parents, et la société plus largement, vous demande un investissement maximal pour une reconnaissance minimale ! Énorme quand même !!
Il y a bien une réelle responsabilité des enseignants dans l'éducation des élèves (note, je fais distinguo élève/enfant -
Ecole/famille) mais il faut voir avec quels moyens vous bosser.
Il est bien là le problème.
Pas de moyens matériels, pas de salaires en rapport avec le temps et l'investissement demandé (exigé ??). Parallèle avec toutes professions en direction des personnes, comme tu l'as souligné.
Cette profession d'enseignant était respecté et respectable dans un passé pas si lointain. Aujourd'hui, on consomme l'école comme une denrée périssable.
L'école est aujourd'hui, le premier.socle des inégalités sociales. Là aussi beaucoup à dire. Comme tu dis y'a les Kevin/Samantha,
les Marie-Charlotte/CharlesHenri et n'oublions pas la descendance qui se veut mixité sociale... peut-être la plus marrante dans le fond ! Tous ces gamins poussés au cul jusqu'au bac (80% de bacheliers... mouhahaha) pour mieux masquer une discrimination bien dégueu qui crée encore et toujours plus de clivages.
Le seul truc qui me.gêné c'est la gestion des grèves. Parce que selon moi, elle ne sert à rien. Un jour par-ci un jour par-là... bon. Ça ne pénalise que les enfants et le salaire des enseignants mais ça ne fait rien bougé !

Pour finir (faut qu'on passe à table bon sang) je voudrais revenir sur ton premier post ici et ce qui m'a gêné.
Ce que tu dis est vrai ET faux. Parce que un PAP pour un enfant qui a de grosses difficultés extra scolaire, ok je te suis mais :
- ça ne semble pas le cas ici
Donc :
- mets toi à la place de cette mère ... C'est anxiogène à mort ta réponse !
- tout dépend aussi des enseignants en face - de la capacité à l'enfant à utiliser l'outil que l'on va lui mettre en main

Enfin :
- rester positif, c'est une voie de réussite phénoménale !

Enfin de chez enfin (merde c'est tout cramé !!) Oui ouiiiii pour la motricité fine chez les petits gars !!

La suite au prochain épisode. Pas le tps de relire, les foteuh !

J'allais oublié le point de désaccord !!
Si c'est une profession de foi ! Savoir enseigner c'est pas donner à tout le monde. Voilà pourquoi à l'école comme ailleurs tout est question d'individu ! Et pourquoi, je disais «arrêter d'enseigner quand on aime pas/plus ça»
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Confiteor le Lun 25 Juin 2018 - 20:57

ça mériterait un fil en soi cette conversation ... :
Même pas mal, le cuir si épais !
Pas facile à travers 3 msg de se comprendre !

Les moyens mais pas seulement !

Un état d'esprit que je trouve contreproductif trop souvent :
* le compassionnel gnangnan et la bienveillance dégoulinante qui dans le fond tourne au mépris puisqu'elle finit par ne plus exiger de chacun le maximum sous le prétexte qu'il a des excuses à ses insuffisances !
* le cirque de "l'enfant au centre du système" pour moi c'est le savoir et par malheur celui-ci est très dévalorisé dans la société au profit des apparences ou de la réussite sociale acquise quel que soient les moyens
* les méthodes inductives et constructivistes chronophages et très inefficaces sauf pour les mômes à bon ou très bon potentiel mais c'est une minorité qui s'en sort presque toujours donc ... par rapport aux pédagogies explicites et frontales (le magistral strict n'existe plus depuis longtemps) qui permettent aux humbles de s'accrocher à des structures de pensée qu'ils ne seraient pas à même d'élaborer par eux-même
* des profs souvent déconnectés de la vie économique ordinaire et des relations sociales qui vont avec faute d'avoir bossé dans le privé
* etc.

Je ne peux pas "éduquer" 150 mômes par contre je pourrais les enseigner s'ils l'étaient !

Sinon, jamais grève sauf si y'a du beau temps et de la belle neige  Laughing ...

Oui ma réponse est très anxiogène, mais la vie ne l'est-elle pas ?
Vaut mieux savoir que son pioupiou va en chier dans le système scolaire tel qu'il est s'il n'apprend pas à se cacher un minimum et à respecter quelques codes incontournables.
Et ce sera un peu la même par la suite, non ? Lorsqu'on devient un vieux crocodile, ce qui est mon cas, on peut transgresser mais en toute connaissance de cause et en assumant les conséquences !

Savoir enseigner c'est avoir à l'intérieur de soi une sincère volonté de faire progresser l'autre, de partager la joie du savoir et de la connaissance, la jubilation de la découverte, etc.
Avec le prérequis d'une bonne maîtrise de sa discipline qui était autrefois évident et qui hélas ne l'est plus à cause de la crise du recrutement.

Même en dehors du boulot, j'ai toujours été animé par ce moteur.
Parce que rien ne m'a autant ravi dans ma vie que d'avoir été l'élève de grands maîtres (certains étaient bouchers, paysans, féticheurs malinké, trafiquants de bagnole, etc. ou grands intellos peu importe), parce que je viens du sous-prolétariat et que ce sont ces gens et l'école qui m'ont permis au final de bien me marrer dans la vie, j'ai une forme de dette à payer.

Bon appétit néanmoins !
Nous plus simple diverses salades donc moins de risque ..
Confiteor
Confiteor

Messages : 2181
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Patate le Lun 25 Juin 2018 - 21:20

Vaut mieux savoir que son pioupiou va en chier dans le système scolaire tel qu'il est s'il n'apprend pas à se cacher un minimum et à respecter quelques codes incontournables.

Chaque chose en son temps, que diable !
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 21:28

fift a écrit:Je vas poser une question bête, mais pourquoi pas le saut de classe ?

(il peut y avoir d'excellentes raisons, hein, l'une d'entre elle étant que le zébrillon se sent bien dans sa classe avec ses copains et ne souhaite pas changer).
Ben en fait il est de la fin de l'année, donc déjà je trouve qu'il y a une certaine différence dans le développement affectif. Je trouve même qu'il est un peu à la traîne à ce niveau là geek Alors avec des encore plus grands, j'ai peur que ça fasse un trop grand décalage.
Ajoute à ça qu'il est petit pour son âge (courbe basse sur le carnet de santé), tous les autres ont une demi tête de plus que lui déjà dans sa classe, avec d'autres qui ont un an de plus, ce sera pire, et il ne pourra plus du tout se fondre dans la masse.

Pour en avoir parlé avec sa maîtresse, elle était ennuyée car elle trouve que malgré son avance en classe (elle m'a dit qu'il est niveau CM1 en lecture), il est à la ramasse totale au niveau de l'autonomie, et puis surtout il y a son problème de comportement ... qui passe encore plus ou moins en CP mais après je ne sais pas.

Après, les raisons plus "personnelles": en lui faisant sauter une classe, j'aurais l'impression de lui voler une année de son enfance. Ca peut paraître idiot, mais pour moi l'enfance est une période bénie où on n'a pas trop de soucis, on se repose sur les grands et on n'a pas trop à s'inquiéter. Lui faire sauter une classe c'est faire en sorte qu'il sorte plus vite de cette période et ça me rendrait très triste. Il a beau être HP, c'est un enfant avant tout, et on lui doit de le laisser vivre son enfance sereinement.

Et en tout dernier; je fais partie des commissions de recrutement de certains étudiants et je sais qu'on ne regarde pas du tout les années d'avance. On regarde les NOTES. Le gars qui a un an d'avance et qui a 12 on le prend pas, celui qui n'a pas un an d'avance mais qui a 13 on le prend. Et c'est aussi comme ça que fonctionne post-bac. Du coup, la valeur ajoutée de l'année d'avance est inexistante si celui qui saute une classe se retrouve dans le "ventre mou'.
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 21:34

Patate a écrit:Pour répondre à ta question kerlutinhoec, je vais te parler de la seule expérience que j'ai eu avec un PAP : mon minot.
En CE2 c'est la maîtresse qui a proposé de mettre en place un PAP pour lui.
Il était déjà connu dans l'école qu'il est THQI.
Il commençait à s'ennuyer, enfin à le faire savoir ++
Mon loupiot n'est pas loin de cette situation je crois Crying or Very sad

Patate a écrit:n'était pas question de lui faire sauter une classe, manque de maturité. Voilà pour le contexte.
Idem ici, manque de maturité !!

Patate a écrit:En francais : il devait faire fiche de lecture avec dessin. Il adore lire mais bcp de difficultés à l'écrit par manque de confiance.
J'ai l'impression que tu parles de mon loulou !
Impossible de lui faire écrire proprement !!

Patate a écrit:Résultat : même s'il a finalement peu utilisé le dispositif mis en place, il ne s'ennuyait plus ou n'avait plus d'excuses... et il a commencé à prendre confiance pour la production écrite.
Ca me remonte le moral ce que tu dis !
Si on passe par le PAP, j'espère que ça se passera aussi bien pour le mien !

Patate a écrit:A noter : son instit' était particulièrement bienveillante et investie. C'est loin d'être toujours le cas. Genre cette année, c'est la mort ! Et là, je rejoins Confiteor : je lui demande de faire profil bas. Pas la peine de se faire mettre à mal par une instit' à la noix.
Jusqu'à présent, toutes ses instits ont été au top !
L'année prochaine je ne sais pas. Il me semble qu'elles sont plus sévères et cela me fait très peur car je sais que ça va clasher avec le loupiot si c'est le cas.
On verra ...

Patate a écrit:N'hésite pas à me poser des questions ici ou en mp.
Merci beaucoup patate, je reviendrai certainement vers toi !!
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 21:43

Confiteor a écrit:Bon, il est encore petit !

Pour l'écriture, fais lui travailler la motricité fine avec des jeux.
Veille à une bonne tenue de crayon + position de la main et du corps la moitié des instits ne l'enseigne plus (hum ...)
Repart des bases de tracé des lettres avec la bonne gestuelle (avec des bouquins type Léo et Léa ou autre)
Très important pour passer inaperçu de bien écrire !
On avait décidé de s'y atteler cet été.
Mais sans sa collaboration c'était impossible.
J'ai parlé avec lui et il est d'accord pour bosser son écriture un peu tous les jours pendant les grandes vacances ! Ouf !!
En parallèle, il voit une graphothérapeute toutes les semaines. On voit que ça va mieux: chez elle il écrit vraiment pas mal. Mais à l'école on dirait qu'il oublie tout Sad


Confiteor a écrit:Comportement : compense en dehors avec activités physique idéalement dans la nature ça apaise
Pas trop de sport institutionnel souvent c'est speedant à cause du côté compet'
Il fait du judo et du roller.
Le Judo c'est pas si mal car il doit apprendre à respecter des règles (et ça lui fait vraiment défaut !!).
Et au roller il n'a pas trop de règles, c'est super cool donc il s'éclate.
On essaye de sortir, mais bon, on habite Brest, je te fais pas un dessin sur le climat ... Du coup on fait pas mal de piscine.

Confiteor a écrit:Méthodes de relaxation training autogène de Schultz ou autre truc de ce type (y'en a plein mais faut à mon avis éviter ce qui est connoté mystique à la con - new age ou autre délire)
Pour cela, on avait acheté "calme et attentif comme un grenouille", mais il n'y est réceptif que depuis peu. Cela dit, ça a l'air de fonctionner.

Confiteor a écrit:Lui parler plein, cash, et frontal.
Être HQI c'est aussi avoir un potentiel d'autocontrôle et ça se travaille !
Ça passe par la "prise de conscience de soi" et ça peut s'acquérir dès le plus jeune âge
Je pense que tu as raison, mais que pour lui c'est vraiment difficile, il faudra qu'on y travaille.

Confiteor a écrit:Nourrit sa curiosité, lance-le sur des activités à découvrir et pratiquer en autonomie n'importe quoi (regarder les oiseaux à la jumelle et les identifier par exple)
Ce seront des sujets de préoccupation et de rêverie lorsqu'ils s'emmerdera trop à l'école ou en public !
Jusqu'à présent, sa maîtresse l'aidait à ne pas trop s'ennuyer en lui donnant des livres sur l'Egypte, la Grèce, les volcans etc etc
J'espère que celle de l'année prochaine fera pareil ...
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 21:48

mrs doubtfull a écrit:A l'école primaire, c'est tout à fait possible d'aménager au sein d'une classe la scolarité d'un élève . Il y a rarement plusieurs PAP , et même si... Même en REP+ où se superposent les difficultés, cela reste possible, tout dépend de la volonté de l'équipe et de l'enseignant...
Merci de l'écrire, ça me rassure énormément !!


mrs doubtfull a écrit:non. Je parle toujours pour le primaire. Les PAP de 4 pages, c'est évident que ce n'est pas possible à mettre en place. On privilégie donc peu de mesures, mais que l'on va pouvoir mettre en pratique.
Normalement on aura une réunion à la rentrée prochaine.
On verra ce qu'on met en plus important par rapport au reste.

L'idée c'est qu'il soit bien dans ses pompes au final !
Moi mon rêve c'est qu'il se fasse des potes et qu'il s'amuse à l'école.
Evidemment je voudrais aussi qu'il réussisse, mais je ne lui demande pas d'être le premier ! Pour moi ce qui prime c'est vraiment son bien être !
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 21:50

Patate a écrit:Vaut mieux savoir que son pioupiou va en chier dans le système scolaire tel qu'il est s'il n'apprend pas à se cacher un minimum et à respecter quelques codes incontournables.

Chaque chose en son temps, que diable !
J'ai bien peur que tu aies raison.

Il faudrait que je te retrouve les deux citations de profs qui m'ont fait réfléchir BEAUCOUP BEAUCOUP
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 25 Juin 2018 - 21:56

Prof de Lycée pro, je tente de suivre les PAP (et surtout les PPS évidemment) et j'ai une vie...

Cela dit pour la douance, en général le saut de classe n'est plus recommandé. Pendant ma formation on a eu une demi journée (c'est toujours mieux que rien) sur la douance, et l'esprit n'est plus le saut de classe.

Si tu es nouvelle, tu ne connais peut être pas encore le rapport Delaumier, qui est (à défaut de mieux) la référence pour l'instant sur le douance. Beaucoup de doc sont mis à la disposition des profs et là où je rejoins à fond Confitéor c'est que ça devient un calvaire de suivre chaque particularité. L'an dernier en cumulant j'avais 4 élèves avec un pps et 12 avec un pap. Ça allait d'aspi, à dysphasique en passant par épiléptique et problème de vue... Et du coup j'avoue que même moi (dysortho et THQI) je ne peux plus tout suivre. Donc bien sûr je vais suivre les recommandations des pap, agrandir ou suivre la police d'orthographe... mais un moment donné, les demande concernant la douance sont difficile à mettre en place et, j'ai envie de dire, les bons profs n'en n'ont pas besoin et les mauvais ça ne changera rien.
J'allais écrire que Confitéor avait une vision négative, mais je dois me ranger (un peu différemment quand même Wink ) de son avis...
Le saut de classe à voir avec l'instit'.

Moi l'Education Nationale m'avait testé, mes instit' dans les années 80's pourtant, sans PAP ont su accompagner ma douance et me faire aimer l'école (et apprendre à révasser dans mon coin).

Ce que je veux dire, c'est que à côté de l'école il y a surtout les parents, il y a des instit' et des profs à l'écoute ou non. Le fait que Confitéor n'aille pas dans le sens de suivre le chemin ne veut pas dire que si demain il a ton enfant il ne sera pas meilleur pour l'accompagner qu'un prof qui va suivre bêtement une consigne sans la comprendre.

Mes élèves, bac pro, la plupart devrait en avoir un de PAP si on veut, il y a beaucoup de surdoué qui sont passé à travers les mailles du filet (et peut être pas ceux que je crois voir Wink ). On cherche des idées, des solutions, mais on ne peut pas suivre à la lettre les pap sans prendre le risque de perdre une autre partie de la classe. J'ai eu une classe avec 3 avs présents en même temps cette année... (des gens géniaux soit dit en passant). Je n'ai eu que 2 fois des surdoués avec un PAP, mais vu ce qu'il y avait dessus... c'est déjà ce que je fais à ma classe en général "stimuler" "enseigner de manière inversée" "proposer des activités variées différentes".... J'ai aussi eu le cas d'une mère qui a retiré son enfant du lycée, nous expliquant qu'il était surdoué (sans en avoir discuté avec nous avant) et quand on a tenté d'en savoir plus pour l'aider, elle m'avait répondu qu'on ne pouvait pas comprendre...

Je n'ai pas tout lu les échanges, mais si personne ne t'en a parlé, vu ce que tu mets, documente toi sur la dysynchronie aussi.

http://media.education.gouv.fr/file/01/1/4011.pdf

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20348
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 39
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 22:37

Merci pour les infos et le document !
Je vais le lire attentivement.

Pour le saut de classe, comme je le mettais plus haut, je ne suis pas pour.
De mon côté, je suis aussi HP (je l'ai découvert très récemment), et mes parents, qui avaient vu que je n'étais pas dans la norme, m'ont toujours fait faire plein de choses: danse, tennis, voile, musique ...
En terminale j'avais 8h de musique par semaine !!! Et j'en étais ravie !! Je sais que si j'avais voulu arrêter, cela n'aurais pas posé de problème à mes parents.
Mais pas de saut de classe pour moi: mes parents pensaient que la valeur ajoutée des enfants ce n'est pas tant les résultats scolaires que ce qu'ils font à côté pour se cultiver.
Je crois que dans le fond, je pense comme eux: quand un enfant s'ennuie, autant lui ouvrir l'esprit avec d'autres choses non scolaires mais aussi intéressantes.
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Lun 25 Juin 2018 - 23:33

kerlutinhoec a écrit:Il faudrait que je te retrouve les deux citations de profs qui m'ont fait réfléchir BEAUCOUP BEAUCOUP
J'ai retrouvé:
Une directrice d'école primaire: "On ne fait sauter une classe à une enfant que si on est persuadé qu'il sera et restera parmi les meilleurs élèves de la classe de niveau supérieur".
La principale d'un collège: "Ici on mesure la performance scolaire, pas l'intelligence".

La deuxième citation m'a fait énormément réfléchir car je trouve qu'elle met le doigt sur le drame de l'école ...
Malheureusement il faut faire avec car ce n'est pas prêt de changer !
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Kuduz le Mer 1 Aoû 2018 - 23:39

Bonsoir.

Désolé si ma question ne suit pas exactement le sujet. Mais, si j'ai bien compris, on parle d'un enfant HP qui n'a pas de soucis en ce qui concerne ses résultats scolaires, n'est-ce pas ? Alors, on ne parle pas d'un PAP, il s'agit plutôt d'un PPEIP (Parcours Personnalisé Pour les EIP). Je suis très intéressé à bien maitriser la terminologie.
Kuduz
Kuduz

Messages : 19
Date d'inscription : 01/08/2018
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Jeu 2 Aoû 2018 - 11:25

Arf, moi on m'a parlé d'un PAP.
En fait j'ai eu le médecin scolaire au téléphone et c'est elle qui m'a parlé de ça.
Je n'étais pas au courant qu'il y avait des PPEIP. Peut être que ce n'est pas encore arrivé dans le Finistère Laughing Laughing
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Jeu 11 Oct 2018 - 10:00

Coucou,

un petit retour d'expérience au cas où certains seraient dans le même cas que nous dans le futur.

J'ai vu la maîtresse lundi et on est restées une bonne heure à discuter du loupiot. Comme dans l'école les maîtresses se parlent entre elles et font des réunions, elle était bien au courant des particularités de mon loulou.
Elle a déjà commencé à mettre en place des adaptations pour lui et tout roule ... dans la mesure où il a une AVS tous les matins (l'AVS est dans l'école en partie pour un de Petite Section qui ne fera sa rentrée qu'en janvier, donc en attendant ils ont assigné l'AVS au loupiot tous les matins).
Elle m'a dit que le PAP ne servirait à rien vu qu'elle sait déjà tout, mais qu'il faudra le faire par contre en CM2 avant l'entrée au collège.

Elle m'a redit qu'il fallait absolument une AVS pour le loulou car il a constamment besoin d'être motivé pour les maths (pas le français) et surtout il bouge beaucoup.

Bref, on fera certainement une redemande d'AVS cette année ... en espérant que cette fois ça aboutisse.

Et elle n'était pas au courant du PPEIP ...
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par ressac le Mer 17 Oct 2018 - 9:53

http://cache.media.education.gouv.fr/file/Sante-besoins_particuliers/78/0/protocole_PPEIP_majavril2017_753780.pdf

http://www.onisep.fr/Choisir-mes-etudes/College/Collegiens-a-besoins-specifiques/Les-eleves-intellectuellement-precoces

Bonjour,
ce fil m'interpelle.

ressac

Messages : 24
Date d'inscription : 22/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Patate le Jeu 18 Oct 2018 - 10:54

Rhoooo j'ai la mémoire qui flanche !!
C'était pas un PAP mais un PPRE "élargi" dont mon fiston a bénéficié.
La rectification est faite, je peux dormir tranquille.
Patate
Patate

Messages : 2374
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Mer 5 Juin 2019 - 14:27

Merci à tous pour vos retours !

Bon, je continue ici le suivi du loupiot. c'est génial en fin de compte ce forum, car on y retrouve toutes les infos précédentes Very Happy

Alors toujours rien d'officiel pour loulou. Il n'a plus son AVS depuis janvier car le petit est entré à l'école.
La maîtresse est "coupée en deux" d'après ses propres paroles. Elle me dit que c'est très très dur pour le loulou de se prendre en charge seul au niveau du cartable et de tout ce qui est matériel. Par contre, sans AVS il arrive depuis février à travailler seul en français sans souci, et en maths ... c'est plus aléatoire mais il s'en sort plus de 50% du temps.
(quand je dis "il s'en sort" cela veut dire qu'l fait son travail seul sans filouter en bouquinant en cachette sur ses genoux ou en rêvassant).
Du coup, elle me dit que le fait qu'il n'ait plus d'AVS l'oblige à se prendre en main, et même si c'est difficile pour lui, il progresse pas mal de ce côté là. Etant donné que notre objectif (parents et enseignants) c'est de faire en sorte qu'il soit complètement autonome, ne pas avoir d'AVS ça l'aide à atteindre ce but. Mais cela le fatigue pas mal car il puise dans ses ressources à fond.
Bref, comme m'a dit la maîtresse, l'AVS ce serait bien pour ELLE (car plus le loulou a gérer et à tirer pour les maths) mais pour le loulou elle ne sais pas si c'est mieux de le laisser se reposer sur l'AVS ou de faire en sorte qu'il se débrouille. Donc elle ne sais plus si elle me conseille une AVS ou non.
Du coup je la revoir le 17 pour refaire un point.

En parallèle, on a rendez-vous (ENFIN) à l'hôpital chez une spécialiste des troubles de l'apprentissage et des HP. Oui, ici ils ont poolé les deux ... Bref, j'espère qu'on en saura un peu plus en Juillet.
En tous cas, quelle galère, il faut vraiment ne rien lâcher.

Ah oui, j'oubliais: les séances de psychomotricité et de graphothérapie ont largement porté leurs fruits !
Loulou était grave en retard en graphisme et écriture, et la maîtresse a été contente de me dire que maintenant, il fait partie du groupe de ceux qui écrivent mal, mais il est dans la norme ! Alors qu'en début d'année il avait plus d'un an de retard en écriture et il ne pouvait pas écrire ses poésies.

On progresse les amis on progresse ... suite au prochaine épisode !
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par Confiteor le Mer 5 Juin 2019 - 14:49

Super.

Continue de l'aider à "s'accoutumer" au monde ordinaire tout en conservant ses singularités et en cultivant ce qu'elles peuvent lui apporter.
Confiteor
Confiteor

Messages : 2181
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) Empty Re: PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé)

Message par kerlutinhoec le Mer 5 Juin 2019 - 15:59

On essaye de faire au mieux Confiteor.

Mais c'est parfois compliqué ...

On espère juste faire en sorte qu'il s'épanouisse et qu'il soit heureux.
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 164
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum