La différence...

Aller en bas

La différence...

Message par Ophélia le Sam 10 Mar 2018 - 15:25

Edit : trop de trolls sur ce forum, pas l'envie d'y rester.


Dernière édition par Ophélia le Lun 12 Mar 2018 - 21:15, édité 1 fois

Ophélia
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 28/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: La différence...

Message par izo le Sam 10 Mar 2018 - 16:00

Je ne courrais pas les autres courraient, j'avais besoin d'être seule, ils avaient besoin de s'accoler les uns aux autres. Je me racontais des histoires, ils ne s'en racontaient pas. Faire ne m'était pas nécessaire, faire leur était vital. Je riais après qu'ils aient ri. Là, à force j'ai senti que je ne fonctionnais pas pareil. J'avais quoi 4 ou 5 ans, mais cela n'a eu aucune conséquence, je les aimais bien ainsi, ravie de frotter mon monde au leur, de tenter de m'y mêler. Je pensais que c'était là le lot de chacun.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2386
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: La différence...

Message par Nuanceleste le Lun 12 Mar 2018 - 17:59

Je ne me souviens pas m’être dit concrètement, enfant, que j’étais différente. Je me sentais moi et ce moi n’avait pas tant d’importance. J’étais entourée d’enfants qui étaient, à mon sens, tous uniques. La différence me semblait être quelque chose de normal. Partant de là, elle ne devait (pouvait) pas être source d’isolement. Lorsqu’un camarade se retrouvait seul, je le rejoignais pour le comprendre, l’inclure ou passer du temps avec lui selon ses envies.
J’étais à la fois un peu « à part » et bien intégrée. Quoi qu’il en soit, la différence (dans toutes ses formes) ne m’indisposait pas — bien au contraire.
Je me souviens en revanche avoir verbalisé mon sentiment de différence la première fois en début d’adolescence. Mon père m’avait assuré que c’était le lot de tous les adolescents. Je lui avais répondu oui, mais là c’était encore autre chose. Je suis depuis devenue égotiste autant que je suis restée dans le souci des autres.

izo a écrit:(...) je les aimais bien ainsi, ravie de frotter mon monde au leur, de tenter de m'y mêler. Je pensais que c'était là le lot de chacun.
Izo, <3 !
avatar
Nuanceleste
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum