Patinage sur le tard

Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Patinage sur le tard

Message par Invité le Lun 22 Jan 2018 - 20:26

Bonsoir,

je me pose une question concernant le patinage. J'ai toujours aimé le patinage, que je considère avec un respect immense, surtout dans sa discipline artistique solo, où il faut savoir patiner, danser, être gracieux, sourire, être fluide...etc...

Je n'en ai jamais fait car je me suis perdu dans des années d'athlétisme à haut niveau, et m'interdisait le patin pour éviter les blessures. Mais puisque j'ai désormais quitté les stades, je voulais me mettre au patinage, modestement.

Du coup, je me suis demandé si ce n'était pas trop tard 30 ans? Si je vais en club niveau débutant, pour apprendre à me déplacer, pourquoi pas à danser un peu, ne vais-je pas me retrouver uniquement avec des jeunes? Est-ce traumatisant pour un corps qui a déjà 2 pincements discaux, même bénin?

Voilà, si on parle d'une pratique 1 fois par semaine minimum, pour glisser, tourner un peu sur soi-même, danser pourquoi pas. Pas de saut, pas de compétition, finit tout cela! merci pour votre aide Very Happy !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 1:54

Eh bien, le patinage ne semble pas intéresser beaucoup de monde ici. C'est pas un truc de zèbre albino ?

Pourtant moi quand je vois cela, j'ai envie de glisser modestement sur la glace :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 2:16

Ah mais si !

Le plus beau patinage pour moi c'est en couple. Là c'est en danse.



Des lyonnais Smile Ils ont porté haut les couleurs de la ville et du pays.



Sur la musique du Parrain signée Nino Rota. Ma BO de film préférée. Fabuleux.



Les nouvelles coqueluches tricolores. Sur l'Adagio de Mozart. Mon morceau classique. J'adore.

On en a eu des grands champions ! Du Lutz, de l'Axel, du Salchow etc...même des quadruples ! Et des back flips de Bonaly ! Mais ma figure préférée...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 13:22

Franchement c'est magnifique. C'est clair que la danse en couple, c'est dingue, c'est déjà dur de danser en couple sans se marcher dessus, alors avec des figures et sur la glace!
Et c'est vrai qu'on a toujours eu des gens forts en France au patinage finalement, on a toujours des représentants bien classés.

Sur la spirale, c'est génial, feindre une telle décontraction, alors que tout est basé sur les forces qui s'opposent et l'équilibre. En plus ce sport, je l'aime car il fait de beaux athlètes, dans l'esprit grec. Pas de types bodybuildés ou hors normes dans leur physique.

J'ai regardé les championnats d'Europe le weekend dernier, et c'était vraiment trop bien. Bon surtout pour la médaille française, mais même les programmes solo étaient costauds. On sent que les jeux arrivent!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par minord le Jeu 25 Jan 2018 - 13:36

30 ans ? Vous êtes jeune et sportif. Le plus simple c'est d'essayer Wink
Avec éventuellement les conseils d'un médecin du sport si vous avez des craintes.
J'ai fait de la randonnée en rollers pendant des années, du vtt et je suis à fond dans la danse.
J'ai 48 ans et je ne vois pas de raisons d'arrêter. Alors à 30 ans... n'hésitez pas !

minord

Messages : 62
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 14:10

davidabricot a écrit:Franchement c'est magnifique. C'est clair que la danse en couple, c'est dingue, c'est déjà dur de danser en couple sans se marcher dessus, alors avec des figures et sur la glace!
Et c'est vrai qu'on a toujours eu des gens forts en France au patinage finalement, on a toujours des représentants bien classés.

Sur la spirale, c'est génial, feindre une telle décontraction, alors que tout est basé sur les forces qui s'opposent et l'équilibre. En plus ce sport, je l'aime car il fait de beaux athlètes, dans l'esprit grec. Pas de types bodybuildés ou hors normes dans leur physique.

J'ai regardé les championnats d'Europe le weekend dernier, et c'était vraiment trop bien. Bon surtout pour la médaille française, mais même les programmes solo étaient costauds. On sent que les jeux arrivent!

Ce que je trouve dingue en plus de l'espace de la patinoire qui doit être géré, la maîtrise des patins, les sauts, les figures etc...c'est surtout ce travail de mémoire pour réunir les éléments de la chorégraphie et pour les couples, le synchronisme en plus !... Pas seulement avec la musique mais avec son/sa partenaire ! Comment font-ils ?! Et tout ceci en gardant une élégance et un sourire même après une chute dans un programme de 3-4 minutes, ça va vite sur la glace mais aussi dans les têtes... Pas de place pour l'hésitation. C'est vraiment un sport très exigeant psychologiquement...plus que physiquement je pense.

T'imagines la natation synchronisée où il faut maîtriser l'élément aquatique...la force qu'il doit falloir pour avoir une telle vivacité des gestes dans l'eau qui les ralentit ! Et puis l'apnée etc...Voilà des sports que je ne regarde qu'en période de championnats du monde ou JO, mais c'est toujours un plaisir. Ils méritent une exposition dans la lumière pour un travail dans l'ombre.

Pour le patinage, Annick Dumont fait depuis des années du grand travail de coach, à n'en rien envier les maîtres de la chorégraphie russe ! En tant que consultante France TV, elle est très bien.

Mais j'avoue que le duo improbable Candeloro (grand séducteur devant l'Éternel, macho, au franc-parler qui dépasse assez souvent le politiquement correct) et Monfort (Le style British, gentleman, diplomate...un peu trop parfois...), ça m'a toujours fait marrer ^^

Candeloro, l'homme qui faisait vibrer le coeur fanatique des japonaises Courbette

"Ici ou là, Philippe Candeloro soulève encore l'enthousiasme. Mais Tokyo en a fait un phénomène. Là-bas, la moindre des apparitions du latine lover suscite l'hystérie: patinoires bourrées, chambre d'hôtel assiégée. Naomi, 25 ans, raconte ça dans un français aussi appliqué que son vernis à ongles carmin. Les jeunes Japonaises, dit-elle, écrasées par les rites d'une société trop introvertie, adorent les signes extérieurs de débordement, sexuels ou de violence. Elles raffolent des personnages paradoxaux, violents-doux, bons-méchants, héros éphémères. Et Candeloro, «son sex-appeal, son côté méchant dans un monde de gentils», colle bien au cliché"


Moi je retiens le souvenir d'un showman passionné, qui savait mettre de la folie pour séduire le public...mais aussi les jurys ! Il donnait avec le coeur ce qu'il ne donne pas avec son porte-monnaie (anecdote bien connue de son avarice !)


Son autre grand programme... Ces petits pas pour "croiser le fer et toucher"...Magistral.



Dans un style complètement opposé et qui donne de l'eau au moulin sur l'argument du "patinage sport de gonzesse", j'aimais bien l'androgyne américain Johnny Weir...qui avait des tenues excentriques à faire pâlir de jalousie une Lady Gaga ! Parce que l'esthétisme de l'apparence vestimentaire dans ce sport est aussi une donnée importante dans l'envie de se mettre en valeur (bien que ça ne donne pas de points pour la note artistique ^^). Ben justement tiens...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 15:00

Candeloro c'est clair qu'il a une personnalité bien insolite, mais il est assez attachant finalement. J'adore les commentaires, parce que lui est drôle, Monfort aussi mais plus pro, on sent que c'est sa profession. Et Annick Dumont, elle est géniale, vraiment pro, et elle sait très bien mettre à la portée du grand public le patinage. On sent leur passion.
Et c'est pas si courant d'avoir de bons commentateurs sportifs à la TV (voir le rugby, l'athlétisme).

C'est complet le patinage car ça laisse carrément la place au style, au caractère du patineur. Pour Johnny Weir, disons que pour ceux qui en doutaient, le patinage possède une grosse concentration de LGBT. Mais c'est ce que j'aime bien, c'est la dépossession du genre. Quand on voit Hanyu avec ses Winnie l'ourson partout, c'est pareil, on peut pas dire qu'il n'alimente pas les clichés. Mais bon...

Moi je trouve ça hyper masculin, ils ont dépassé la course effrénée à la virilité, celle-là même après laquelle courent plein d'hommes depuis des années.

Patinage sur le tard Weir.Johnny


@minord
tu as raison, merci de ton encouragement! J'espère pouvoir m'y mettre bientôt. J'ai vu qu'il y avait quand même pas mal de clubs qui prenaient les adultes en loisir, juste pour apprendre à patiner avec un minimum de classe. Va falloir que je m'y mette Very Happy !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 15:33

Pour en revenir à ta réflexion (qui finalement a servi pour parler du patinage de compétition professionnelle), si tu n'as pas de problèmes majeurs d'équilibre, ne crains pas la vitesse, possèdes suffisamment de patience pour te relever et recommencer après multitude de chutes...Fonce ! Tant que tu fais pas de pirouettes ou sauts, tu ne mets pas trop à contribution le dos. L'âge n'a pas d'importance. C'est plus un apprentissage du corps que du cerveau. D'une certaine manière, ce serait le sport idéal pour moi, mais totalement contre nature. J'ai marché très tard (le moindre souffle du Mistral pourrait me faire tomber malgré mon poids !), la vitesse me fait peur, j'ai le vertige aussi (les deux sont étroitement liés). Quand j'étais gosse, dès la toute première fois que je tombais d'un trotteur, plus tard d'un skate ou d'une paire de skis...Je n'ai pas persévéré. Y'a une part de phobie et une autre de propension à abandonner ce que j'entreprends. Le permis de conduire résume bien cela. Je suis du genre à vouloir savoir/faire avant même d'avoir appris ! Très réfractaire à la scolarité malgré un fort potentiel jusqu'au lycée, tu t'en doutes...Puis à l'apprentissage d'un métier. Pour ça notamment que malgré ma grande attirance pour le piano, je ne me suis pas lancé et ne le ferais sans doute jamais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 17:55

Ah c'est dommage sebraz de pas avoir réussi à dépasser tes appréhensions! Moi j'ai toujours aimé les sensations liées à l'équilibre, le gainage que cela nécessite. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours marché sur les bordures de mon jardin, comme les chats. Sur les trottoirs, je marche sur le bord en général.

Et je me suis naturellement tourné vers le lancer de marteau, sport d'équilibre, s'apparentant à une patinoire, puisque l'aire de lancer est lisse, et l'on y glisse dessus avec des chaussures lisses et glissantes. A la différence d'avoir l'équilibre par la boule en rotation.

Et cela partage un autre point commun avec le patinage, c'est que ce n'est pas du tout naturel, et infaisable sans le contre poids du marteau.

Pour illustrer : une vidéo de mon poulain, qui a décroché une médaille d'argent au championnat de France comme ça.


Bon pour la grâce, autant durant le geste on peut en trouver, autant pour la fin, on vire dans le bourrin, je le concède lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 18:42

Moi c'est plutôt le tennis de table et le badminton que j'ai pratiqué, vois-tu lol!

Tu as dû suivre Manuela Montebrun alors ! C'est sûr qu'en terme de grâce féminine, de part leur gabarit, y'a mieux comme sport Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 18:56

Je suis allé la chercher une fois à l'aéroport pour une compétition. Elle est super sympathique, très insolite (elle serait HP que je ne serais pas étonné). Après elle avait mon gabarit et les mêmes performances que moi en musculation. Remarque j'ai lancé une fois le marteau de 4kg, le poids des féminines et j'ai fait 73.50m, elle a établie le record de France à 74m!

J'ai fais du badminton en marge de tout cela, c'est une excellente préparation physique. Et je comptais m'y remettre, mais j'ai qu'entre ça, le patinage, des cours de théâtres et un boulot prenant, ça commence à faire beaucoup!

Et c'est là qu'intervient le patinage. Disons qu'on arrive plus vite dans l'émotion, la sensation de glisse, la fluidité renvoie à l'artistique. Peut-être je me trompe, mais j'ai l'impression qu'une heure de patin nourrie un besoin sportif mais aussi artistique voire onirique.

Mais le badminton du coup, c'est un défouloir génial, comme le tennis de table, même si ça me mets le stress tellement que c'est excitant. J'aurais aimé avoir plus jeune les filets faciles à déplier qu'on trouve maintenant. A l'époque ça aurait été bien, puisqu'on trouvait des tables plus facilement que maintenant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018 - 19:26

L'avantage pour moi du tennis de table, c'était le peu d'endurance que ça nécessitait. Les efforts courts et peu intense (juste des petits pas de côté dans un périmètre limité, une petite raquette, un impact de balle pesant seulement quelques grammes...), quand tu fais de la tachycardie, que tu mets 15 minutes à reprendre ton souffle après 1 minute de montée de cardio...Tu te doutes du coup qu'en athlétisme ou natation, les deux sports rois imposés en scolarité, ça m'a posé un gros problème...Là ça me permettait de pouvoir pratiquer au moins un sport. 5 ans en club. J'aime la variation des coups (plus qu'en tennis), le côté "réflexe" (parce que ça revient vite), le côté stratégique. Le badminton seulement 2 ans...mais là c'était mon genou droit qui a commencé à me poser souci à force de "démarrages", "stops", "changements de direction" etc...Ça sollicite beaucoup les appuis. Des bruits de bulle d'air sous le ménisque, plus que de l'arthrose certainement, car aucune douleur. Mais du coup, j'avais une appréhension.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Mar 6 Fév 2018 - 0:31

Bon ben vendredi de la semaine prochaine, c'est patinoire pour moi! Je m'y met!! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Invité le Ven 23 Fév 2018 - 1:23

Ptit update, j'ai fait 2 séances publiques, extase totale. J'ai perdu 30 ans dans quelques secondes (merde 29-30, ça fait -1 an). Super sensation, j'ai complètement déconnecté, plus aucune pensée, plus aucun souci, généralissime.
Après la première séance, j'attendais avec impatience les douleurs du lendemain : mais que de la courbature normale, rien d'inquiétant.

Plus mal au dos, l'impression que la recherche d'équilibre constante gaine énormément et fait du bien à tout le corps. Je commence déjà à patiner comme un chauffard, bon reste que le freine approximativement. Vais encore me perfectionner avant d'apprendre en arrière et tout.

Bref, j'ai trouvé une nouvelle passion, après avoir vécu une carrière de sport de haut niveau, la dépression post-sport de haut niveau, ça laisse un vide, et là ça transforme la vie de retrouver quelque chose qui fait vibrer le corps Very Happy !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Patinage sur le tard Empty Re: Patinage sur le tard

Message par Lucas38000 le Mar 27 Mar 2018 - 13:39

Il n'y a pas d'âge pour commencer le patinage artistique.
Bien sur la pratique devra être plus ou moins intensive et plus ou moins accompagnée en fonction du niveau visé. Smile
Vous avez la possibilité de me contacter en mp si vous souhaitez plus d'informations sur le sujet, je suis patineur depuis de nombreuses années.
Lucas38000
Lucas38000

Messages : 8
Date d'inscription : 12/12/2012
Age : 30
Localisation : Sillans

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum