témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par nitchevo35 le Jeu 31 Aoû 2017 - 17:03

j'ai découvert mz zébritude à 50 ans. Depuis j'ai quitté mon poste où j'étais en très grande souffrance mais assurée d'avoir un emploi garanti mais sans intérêt, dans une grosse institution censée aider les gens en recherches d'emploi. (devinez , :-).. En plus du harcèlement moral, d'un travail sans intérêt et des valeurs auxquelles je n'adhérais pas, je me retrouve à 53 ans au chomage... et je ne sais que faire de ma vie maintenant. J'ai beau chercher je ne vois pas ni comment ni dans quoi je pourrais m'investir et même si j'en aurais la force.
En tant qu'HP, cela m'a permis de relire mon parcours mais cela ne m'a pas donnée de clefs pour aller mieux. Depuis je végète. J'ai tenté différentes pistes dont chef de projet multimédia et même monté ma boite, mais après un premier client, je n'arrive plus à me motiver pour continuer... en fait j'aimerais faire quelque chose d'utile pour les autres mais quoi ? Je trouve qu'il n'y a pas ou très peu de portraits de personnes qui se sont découvertes HP adultes et j'aimerais recueillir des témoignages des diffcultés que rencontrent les HP dans leur vie professionnelle mais aussi relationnelle et amoureuse. Avez vous pu trouver une place dans la société ? si oui comment ? si non pourquoi, quelles difficultés, avez vous trouvé l'âme soeur (est il ou elle HP, comment le vivez vous), avez vous l'occasion de rencontrer d'autres HP, comment les rencontrer ... avez vous trouvé un psy, qui prenant en compte notre zébritude, sache vous aider ? quels sont vos projets, avez vous eu des envies ou fait des TS ? comment est votre entourage, avez vous des amis ??
J'aimerais recueillir ces témoignages (anonymes bien sûr), d'une part pour me sentir moins seule et isolée, garder à distance une très forte envie de TS et peut être pourquoi pas, si j'en ai la force, l'envie ... faire partager ces expériences à travers un livre. Je m'intéresse plus aux HP adultes qui comme moi en milieu de vie, vers 40 ans ou plus, ont découvert qu'ils étaient zèbres. Comment l'avez vous vécu ? cela a t'il changé quelque chose pour vous ?
Un grand merci à tous ceux d'entre vous qui voudront bien me répondre. J'ai cherché sur internet et je trouve peu de choses sur cela. Notre souffrance je trouve n'est pas entendue. Autant les jeunes zèbres peuvent être pris en charge, autant il n'y a rien pour les zèbres qui découvrent sur le tard leur zébritude qui rime pour moi avec solitude.
Merci encore
si vous n'avez pas envie d'écrire, de raconter tout ça ici, vous pouvez m'écrire par mail: nepivent@free.fr

nitchevo35

Messages : 38
Date d'inscription : 03/08/2014
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty Re: témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par hohenheim le Sam 2 Sep 2017 - 9:45

Bonjour,

J'ai aussi découvert ma zébritude tard. Vers 32 ans.
Après le choc de la découverte et les quelques semaines de creux qui s'en sont suivies, je suis dans une phase de remise en question qui est encore en cours.

Je vais toutefois répondre à tes questions^^:
Avez vous pu trouver une place dans la société ?
Non, pas du tout. Même pire, je supporte de moins en moins les gens. Maintenant que je sais que j'ai un masque, je m'en sers plus (+). Mais, du coup, ma vie est incroyablement vide.

avez vous trouvé l'âme sœur (est il ou elle HP, comment le vivez vous)
Malheureusement, non
avez vous l'occasion de rencontrer d'autres HP
Oui, via les différents discord nés du discord officiel. Malheureusement, on habite pas au même endroit. On se "voit" donc surtout en ligne. Pour les rencontrer, tu peux aussi utiliser la section rencontre du fofo correspondant à ta région.

avez vous trouvé un psy, qui prenant en compte notre zébritude, sache vous aider ?
Oui et non. Dans ma quête de vouloir passer le WAIS, j'ai trouvé la seule spécialiste en HP adulte de ma ville, qui est donc surbookée^^. 6 mois de d'attente^^. J'ai abandonné.

quels sont vos projets
Me sortir de ce merdier^^.
avez vous eu des envies ou fait des TS
Des envies, oui, mais plus jeunes, vers 18 ans. Là, moins, même si j'ai pas forcément envie de la prolonger.

comment est votre entourage, avez vous des amis ??
Ma famille est pas au courant, et est peu présente de toute façon. J'ai peu d'amis. Ils ne sont pas au courant non plus (sauf ceux qui sont zèbres aussi).
hohenheim
hohenheim

Messages : 196
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 36
Localisation : Annecy le vieux (74)

Revenir en haut Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty Re: témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par fleurdesel le Lun 4 Sep 2017 - 3:28

Non testée et approuvée, je te laisse néanmoins mon témoignage
Avez vous pu trouver une place dans la société ?
J'ai du mal avec la question, dans laquelle je comprends plusieurs sens. Je travaille, je suis mère, je suis "compagne de", "fille de" etc, plein d'étiquettes qui font que j'ai une place dans la société. Si la question est plus de l'ordre de me sentir à ma place, il y a des moments où oui (comme ce WE durant lequel j'ai suivi une formation intéressante avec des animateurs et un groupe bienveillants, du coup la sensation de pouvoir simplement être soi). D'autres moments sont plus pénibles, quand je me focalise sur les choses qui ne vont pas ou que j'y suis directement confrontée. Mais avec le temps, j'ai appris et continue d'apprendre à y faire face (beaucoup de travail sur moi que ce soit avec l'analyse transactionnelle, la PRI et actuellement plus la méditation de pleine conscience)

avez vous trouvé l'âme sœur (est il ou elle HP, comment le vivez vous)
Eh bien j'ai trouvé l'âme soeur mais je ne vis pas avec lui pour diverses raisons. De mon analyse, il est HQI et schizophrène.
Aujourd'hui j'ai un compagnon THQI, avec lequel ça se passait bien, mais certains traits HP (qui ne sont pas communs chez tous les HP mais qui font parti des siens) deviennent insupportables pour moi (perfectionnisme, vouloir les résultats sans faire le chemin pour / procrastination, peur de l'échec...)
avez vous l'occasion de rencontrer d'autres HP
Oui, depuis que j'ai travaillé sur moi je rencontre plus de HP, je pense simplement que je perçois plus les gens avec lesquels je peux avoir des affinités et me dirige vers eux, alors qu'avant j'allais vers ce que je connaissais.

avez vous trouvé un psy, qui prenant en compte notre zébritude, sache vous aider ?
Non, pas cherché, j'ai été trop frustrée dans les relations d'aide que j'ai pu avoir et les livres m'apportent beaucoup (bon, moi aussi parce que je mets en application leur contenu quand je le trouve pertinent Razz ).

quels sont vos projets
Trouver un équilibre professionnel : un métier qui me permette de vivre mes valeurs, d'avoir assez de temps pour mes enfants et les autres actvités qui m'interessent, et qui soit également "nourrissant" pour moi. Je suis en cours de formation Wink
avez vous eu des envies ou fait des TS
Envie oui. Plusieurs fois y compris récemment. Dans les périodes où je perdais espoir en général, quelquefois en cas de surcharge émotionnelle et impossibilité d'accompagner cela, que ce soit par manque de ressource personnelle ou par manque de soutien de mon entourage. Pas de TS.
comment est votre entourage, avez vous des amis ??
Mon entourage s'est longtemps limité à mon 1er compagnon, pour plusieurs raisons : difficultés à créer et entretenir un lien, manque de modèle familial, et jalousie de mon compagnon de l'époque. Après la rupture avec celui-ci, la souffrance de cette séparation m'a amené à beaucoup travailler sur moi, et j'ai commencé à me constituer un cercle relationnel, pas forcément des personnes que je vois régulièrement, mais des personnes avec lesquelles même si on se voit une fois par an, il y a une grande liberté de parole et des valeurs communes.
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 956
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty Re: témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par Belena le Dim 10 Sep 2017 - 13:09

Salut,
J'ai fait le pas l'année dernière, je suis allée voir une psy, et oui je suis surdouée. Je n'ai pas eu une vie facile non plus, pas mal d'échecs avec les gens, les ami(es)… J'ai été aussi harcelée il y a trois ans…
Pour moi, découvrir ma surdouance a changé ma vie, m'a conforté dans mes choix ( des choix intellectuels - des projets- des amis - ) - m'a aidé à éliminer des toxiques, à les démasquer … Je suis plus sûre de moi… je contrôle plus ma pensée ( car je sais que je ne suis pas bizarre ni névrosée). Ça a changé ma vie.
Je suis plus sûre de moi au travail- je suis professeur- j'adore mon travail.
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty Re: témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par Plume25 le Sam 23 Déc 2017 - 19:40

Je pense qu'un psychologue spécialisé dans la douance est presque nécessaire pour trouver une écoute adaptée mais aussi une vision globale de notre mode de fonctionnement. Depuis que j ai trouvé un zèbre qui accompagne les zèbres le changement est notable. Tout va plus vite, elle comprend exactement et rapidement le mirroir et le recadrage dont j ai besoin. Bcp de zèbres proposent aussi des programmes de coaching professionnel et de confiance en soi. Il faut juste trouver l accompagnant en qui tu auras confiance. On va toujours plus loin avec de l aide et malgré notre intelligence nous ne pouvons tout comprendre sur nous même. Être juge et partie c'est difficilement possible je crois Wink
Dixit la nana qui a attendu 35 ans pour demander un coup de main et arrêter de porter le monde seule sur ses épaules hein !
Plume25
Plume25

Messages : 12
Date d'inscription : 20/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty Re: témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par Invité le Dim 4 Fév 2018 - 20:27

=> Avez vous pu trouver une place dans la société ? si oui comment ? si non pourquoi, quelles difficultés ?
J'ai eu un parcours universitaire erratique, et je suis finalement devenue prof de français en collège. Est-ce une place dans la société ? Oui, on peut le dire comme ça. Pour moi, ça l'est quand je me sens utile, et ça, c'est selon mes doutes, le creux ou la crête de la vague. Ca me fait penser que quand on surfe, on est dans le tube, au milieu de la vague. Le juste milieu, quoi : j'y arrive rarement.

=> avez vous trouvé l'âme soeur (est il ou elle HP, comment le vivez vous) ?
Je l'ai trouvé, et à nouveau perdu. D'après ses dires, il est HP, même THQI, mais je n'ai pas vu son bilan. Il fonctionnait comme moi et avait la même hypersensibilité, le même humour. On se comprenait au quart de tour. Mais on n'a pas la même famille : lui, très entouré, voire cerné par sa mère, qui l'aide à assumer ses deux enfants, moi qui ai appris à assumer la garde de mes filles quasiment seule et à la dure, donc indépendante. On ne s'est pas compris du tout à ce niveau-là, et quand je l'ai rejoint ici, avec sa mère dans la résidence d'à côté, je n'ai pas pu. Lui m'en voulait aussi, car, comme je l'ai rejoint pour vivre avec lui, mes filles sont loin de leur père, et je les ai tous les WE - il était donc nostalgique de nos WE à deux, ce qui m'a semblé une profonde injustice. J'ajoute que je n'ai pas de famille pour garder les enfants, ma mère n'est pas en bonne santé. Bref, la vie réelle a rattrapé nos rêves...

=> avez vous l'occasion de rencontrer d'autres HP, comment les rencontrer ...
J'espère rencontrer des HP par le forum, avec les soirées rencontres proposées.

=> avez vous trouvé un psy, qui prenant en compte notre zébritude, sache vous aider ? Oui, j'ai une psy, spécialiste du handicap et neuro-psychologue. Je ne sais pas si elle est zèbre, mais en tout cas elle est intelligente et carrée, cash aussi, parfaite pour moi. Un seul hic : je ne la vois qu'une fois par mois, c'est un peu juste quand je suis en difficulté.

=> quels sont vos projets, avez vous eu des envies ou fait des TS ? comment est votre entourage, avez vous des amis ??
Faire une TS n'est pas un projet. Laughing J'en ai fait une à 20 ans, et ensuite toujours vécu plus ou moins avec cet horizon (l'idée que si j'ai ça, je ne suis pas obligée de subir). Mais je ne tiens pas du tout à abandonner mes filles, d'où la psy...

J'aimerais recueillir ces témoignages (anonymes bien sûr), d'une part pour me sentir moins seule et isolée, garder à distance une très forte envie de TS et peut être pourquoi pas, si j'en ai la force, l'envie ... faire partager ces expériences à travers un livre. Je m'intéresse plus aux HP adultes qui comme moi en milieu de vie, vers 40 ans ou plus, ont découvert qu'ils étaient zèbres. Comment l'avez vous vécu ? cela a t'il changé quelque chose pour vous ?
J'ai appris que j'étais HP il y a deux ans, en faisant tester mes filles, enfin d'abord la cadette qui faisait de la phobie scolaire. Sur le coup ça a été une illumination : ah, mais je ne suis pas une Alien !! Il y en a d'autres... Puis différents stades : sentiment d'incompréhension exacerbé (de la part des autres), agacement face à certaines valeurs qui ne sont pas les miennes, rigidification, alors que je suis plutôt ouverte et souple. Bref, ça ne m'a pas tant aidée, et j'essaie de m'en détacher, maintenant que je l'ai intégré. Mais la solitude me pèse parfois aussi, et j'ai envie de voir si je pourrais lier des liens amicaux avec d'autres zèbres, et entrer dans des conversations qui m'intéressent plus vite que dans d'autres circonstances. Et puis j'ai des ami(e)s, mais loi, géographiquement, et je n'ai pas un budget mirobolant pour me déplacer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty Re: témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par MiniVoodoo le Lun 19 Fév 2018 - 10:12

=> Avez vous pu trouver une place dans la société ? si oui comment ? si non pourquoi, quelles difficultés ?
Non, pas vraiment. Détectée l'année dernière, à mes 33 ans, j'ai aussi passé ma vie à essayer de trouver comment vivre/réagir/être comme tous les autres pour avoir cette sacro-sainte place dans la société. J'y suis jamais arrivé. Maintenant, je m'en fiche un peu de trouver une place, car au fond, je n'ai pas envie de vivre comme le reste de la société. Et j'ai mes propres règles, ma façon de vivre, je n'ai besoin de personne pour me dire comment faire ceci/cela.
C'est pas facile, le jugement des autres quand on vit selon ses propres règles. Mais c'est plus enrichissant et réconfortant d'être en phase avec soi-même.

=> avez vous trouvé l'âme soeur (est il ou elle HP, comment le vivez vous) ?
Oui. Il n'est pas HP.
Nous avons eu des moments très difficiles avant que je sois détectée, nous avions du mal à nous comprendre, malgré une complicité, entente, attraction... Maintenant, nous avons le mode d'emploi et c'est plus stable.
Mais il y a peu de personnes, de manière générale, patientes et ouvertes, dans cette société du "tout jetable". Cela rend très dur les véritables "matchs".

=> avez vous l'occasion de rencontrer d'autres HP, comment les rencontrer ...
J'ai des amis HP rencontrés avant de le savoir pour moi-mm. Elles sont magiques et intenses ces amitiés, mais beaucoup trop intenses. J'ai tendance à m'en éloigner après un certain temps car trop douloureux. Mais je suis également souvent déçue en amitié de manière générale, la solitude étant ce qu'il y a de plus stable pour moi jusqu'à aujourd'hui.
Il y a les IRL organisés sur ce forum, je n'ai jamais testé.

=> avez vous trouvé un psy, qui prenant en compte notre zébritude, sache vous aider ?
Oui, celle qui m'a détectée. Je dirais que c'est très important. J'étais suivie par 2 psys pendant 2 ans suite à un PST et je voyais vraiment la différence pour le coup.
C'est essentiel pour l'écoute mais aussi pour les conseils qu'elle peut donner face aux difficultés.

=> quels sont vos projets?
J'ai créé ma boite, ça se lance doucement... J'aimerais retravailler dans le privé le temps que ça se fasse, mais j'ai beaucoup souffert auparavant. En revanche, maintenant je sais pourquoi, j'espère que je serai plus forte. C'est important pour moi d'arriver à trouver ma place professionnellement à défaut de la trouver socialement. Après, des projets j'en ai plein, terminer mon second roman, terminer ma série de dessins... La créativité que nous donne notre cerveau est hors norme. C'est une chance qui m'a permis de ne jamais m'ennuyer et de ne souffrir que peu de la solitude.

=>avez vous eu des envies ou fait des TS ?
Jamais, mm ds l'adversité, j'ai une joie de vivre constante.

=>comment est votre entourage, avez vous des amis ??
Entourage très divers. J'aimerais être plus proche de certains amis, mais je n'ai ps l'impression que ce soit un réel besoin de leur part. J'aimerais leur parler de toutes mes pensées, mais comme l'ultra-émotivité, je crains qu'ils n'aient pas la recevabilité pour comprendre mon univers. (j'ai peur des railleries du coup). Alors je prends ce qu'il y a à prendre, mais toujours avec ce poids de la déception. Ca a toujours été comme ça. C'est un peu triste mais bon. Il y a des périodes où je ne vois personne (à part mon mari).
En fait, il m'est difficile de trouver des gens intéressants sur la longueur. Et en général, je le sens rapidement donc oui, c'est dur de ne pas parler de toutes les choses qui m'exaltent au quotidien, dans la vie etc.
MiniVoodoo
MiniVoodoo

Messages : 42
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 35
Localisation : Chez les Bisounours

Revenir en haut Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty Re: témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par kouignaman le Jeu 6 Sep 2018 - 4:57

Bjr minivoo tu peux m’appeler entre 9 h et 17h aujourd’hui ou quand tu veux les autres jours. 0770872179
kouignaman
kouignaman

Messages : 84
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 44
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule Empty Re: témoignages et aides pour zèbre adultes : une bouée à la mer pour me sentir moins seule

Message par MiniVoodoo le Ven 7 Sep 2018 - 11:35

Hello Kouignaman,
Bien noté pour le numéro! Merci. Je suis en plein déménagement, je serai plus au calme à partir de mercredi pro. Je te tiens au courant en début de semaine afin que nous trouvions un créneau qui passe pour les deux.
MiniVoodoo
MiniVoodoo

Messages : 42
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 35
Localisation : Chez les Bisounours

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum