Hi there

Aller en bas

Hi there Empty Hi there

Message par Ninajee le Sam 26 Aoû 2017 - 23:56

Hp, surdouée, zèbre, alien, lama à écailles ou éléphant à plumes bleues... n'ayant pas été testée, je ne sais pas à quel groupe j'appartiens. Peut-être à aucun, peut-être à tous !  Laughing
Non attirée par l'idée de passer un bilan intellectuel (et bien sûr, ça n'engage que moi), je me contente de ce que 42 ans d'émerveillements, de contemplations, de questionnements, de relativisations, de questionnements, de désenchantements, de questionnements, de désintégrations d'idéaux, de délaçage social, de questionnements, de déconfitures (sans sucre, et parfois, franchement amères) affectives, de solitude esseulée et, évidemment, de questionnements m'ont appris :
- Je suis un caméléon dans la peau d'un métamorphe, un peu "kelpie" sur les bords. Je n'assume pas toujours, mais mon idée de la liberté c'est justement d'essayer de concilier avec ma dizaine de visages et d'écouter ma ribambelle d'envies contraires.
- Je fonctionne sous un mode intensif : hypersensible, hyper-sensitive, hyper-empathique, hyper-intuitive, hyper-créative, tantôt hyperactive, tantôt hyper-flemmarde, hyper-stressée, hyper-lucide avec vue sur vague à l'âme, hyper-optimiste quand je ne me sens pas, c'est certain, hyper-due dans ce monde de faux-semblant...
- La déprime n'est pas une fatalité. Rien ne vaut une bonne séance d'hypnose pour dégommer ses vieux démons perfides et gueulards, ou tout du moins, les neutraliser quelques temps en leur retirant cornes et fourches. Pour se débarrasser de la crasse qu'ils laissent en nous. Pour reprendre son souffle, pour ne pas séjourner trop longtemps hors de soi-même, pour ré-intégrer son centre.

Je me suis inscrite sur le site un peu par curiosité, beaucoup pour les IRL en Bretagne. Et pour le reste, on verra bien.

Smile



Ninajee
Ninajee

Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Hi there Empty Re: Hi there

Message par offset le Dim 27 Aoû 2017 - 10:27

J'aime beaucoup ta présentation I love you

Bienvenue Pour Toi
offset
offset

Messages : 7535
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Hi there Empty Re: Hi there

Message par Ninajee le Mar 29 Aoû 2017 - 0:51

Merci, merci so much, Offset ! Very Happy Pour Toi
Ninajee
Ninajee

Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Hi there Empty Re: Hi there

Message par tieutieu le Mar 29 Aoû 2017 - 8:18

Bienvenue Ninajee,  Very Happy

Sympa ta présentation.
Tu peux en dire plus sur l'hypnose, ça m'intéresse ?
Je te souhaite de rencontrer des gens intéressants en Bretagne.


Dernière édition par tieutieu le Jeu 31 Aoû 2017 - 8:36, édité 1 fois (Raison : orthographe)
tieutieu
tieutieu

Messages : 951
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 42
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Hi there Empty Re: Hi there

Message par Ninajee le Mer 30 Aoû 2017 - 21:44

Merci, merci, Tieutieu. Courbette
L'hypnothérapie est vaste un sujet. Précise-moi ce que tu veux savoir, si je peux t'aider ce sera avec plaisir. Very Happy
Ninajee
Ninajee

Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Hi there Empty Re: Hi there

Message par tieutieu le Jeu 31 Aoû 2017 - 8:56

Ninajee a écrit:L'hypnothérapie est vaste un sujet. Précise-moi ce que tu veux savoir, si je peux t'aider ce sera avec plaisir. Very Happy
Je veux tout savoir avec précision.Razz

Pour ma part, j'ai découvert avec un psy. Si j'étais d'abord curieux, j'ai été agréablement étonné par certains résultats.
Mon problème d'origine a été réglé rapidement et à partir de là je me suis intéressé à l'autohypnose.
Les résultats me semblent plus contrastés qu'avec un pro et je suis moins assidu dans ma pratique aujourd'hui, néanmoins ça aide régulièrement à la 'maintenance' de mon cerveau et je trouve le sujet passionnant.

Mes questions :
- Quel est ton parcours avec l'hypnose thérapeutique ?
- As-tu des pistes pour progresser ?
tieutieu
tieutieu

Messages : 951
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 42
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Hi there Empty Re: Hi there

Message par Ninajee le Ven 1 Sep 2017 - 23:42

Je ne suis pas une experte, juste une "chercheuse". Je teste des choses et je conserve ce qui marche. Very Happy
La seule façon de progresser c'est de pratiquer, y'a pas de secret.  Smile

Mon parcours
Comme beaucoup de gens, j’ai essayé la psychothérapie, toute remplie d’optimisme. Autant dire que ça a été largement décevant. Je crois toujours en cette démarche, mais comme partout, il y a de bons praticiens et des «flippés-flippants ». J’ai eu droit à 2 transferts, un psy franchement hostile, un radin de la parole (« Bonjour », « De quoi voulez-vous parler ? », « On s’arrête là pour aujourd’hui », « Fixons-nous, un autre rdv ? », « ça fera tant », « Au revoir »), un autre qui s’endormait pendant les séances (avant lui je n’avais pas clairement pris conscience que ma vie était soporifique !  Pété de rire ), une nana qui ramenait tout à la dépendance affective (vous avez des soucis au boulot ? Attention ! Dépendance affective ! Shocked ). Bref, au bout d’un moment, on finit par dire stop !

J’ai mis de côté l’idée de psychothérapie et j’ai commencé à chercher d’autres outils possibles. C’est comme ça que j’ai découvert l’hypnothérapie. Après quelques séances avec un praticien, comme toi, j’ai été surprise des résultats. Seulement, une hypnothérapie, ça a un coût qui peut fait mal au porte-monnaie ! Sûre d’avoir trouvé le saint graal, j’ai décidée d’expérimenter à la maison. Je pratique depuis 4 ans, maintenant, et je ne suis pas prête de m’arrêter.

Plutôt que te donner des « pistes pour progresser », je t’explique comment je fais.

Avant ma séance
D’abord, j’isole une problématique passé, présente ou à venir. Sur une feuille de papier, je liste ce que je ressens, en terme de colère (contrariété, mécontentement, agacement, frustration, indignation, rancune, rage…), de tristesse (déception, renoncement, peine, manque, remords, regrets…) et de peur (dégoût, frayeur, sidération…). Cette étape permet de débroussailler la pensée et de se rendre compte qu’on ressent plusieurs émotions et sentiments pour un même problème.

Exemple : je me suis disputée avec un proche. Je suis triste, en colère et j'ai peur. Je suis triste qu'il aie pu me blesser, de l'avoir blessé, je lui en veux de m’avoir blessée… je m’en veux de l'avoir blessé, d’avoir fait confiance, de m’être fait avoir… Je suis déçue de son attitude, déçue de moi... j’ai peur qu’il me blesse à nouveau, peur de redonner ma confiance, peur du manque… Notre complicité me manque, avoir de ses nouvelles me manque…

Après cette étape, sur ¼ de feuille, je note ce sur quoi j’ai envie de travailler en priorité (par exemple : Je suis triste de ne plus pouvoir lui faire confiance). Je développe en quelques mots, de manière à bien porter mon attention sur ce point et lui seul. Je conserve ma liste, évidemment, pour travailler les autres aspects plus tard.

Là, je suis prête pour ma séance.

Le lieu : je m’installe là où je me sens à l’aise et en sécurité. Donc surtout dans ma chambre. Sinon, dans mon salon sur une chaise où le canapé. Mais aussi dans le bus, sur des trajets de 20 minutes et plus. Je coupe mes téléphones, je crée une pénombre, je mets des bouchons d’oreilles. Au besoin, je prends une couverture.

La position : Je préfère être allongée, je place un coussin sous mes jambes pour former un angle droit. Histoire de libérer mon diaphragme plus rapidement et respirer par le ventre plus efficacement (truc de kiné). La respiration joue un rôle capital, puisqu’elle va apporter la détente dont on a besoin avant la seconde phase (celle de suggestion). Si je pratique sur une chaise, je me cale bien au dossier, le dos droit, les mains sur les cuisses.

Phase 1 : état de transe (le mot peut faire peur, mais il s’agit tout simplement d’un état de relaxation très profond. Un peu comme quand on rêvasse ou qu’on somnole).
Je me concentre sur ma respiration (bien gonfler le ventre à l’inspiration et le rentrer à l’expiration).
Ensuite, j’utilise la visualisation :
- une bulle de lumière qui pénètre mon crâne et se balade dans chaque membre. Une sensation de chaleur, de vent…
- Je m’imagine en train de descendre un escalier « intérieur »…
- Je me concentre sur les différents points de contacts entre mon corps et le matelas, sur les odeurs, l’air, la température dans la pièce…

Phase 2  : autosuggestion
Quand je me sens parfaitement détendue, que mes muscles sont totalement relâchés,  je commence à me répéter 2 ou 3 phrases positives très simples, en boucle.
Exemple : Je suis parfaitement sereine. J’ai confiance en mon jugement. J'accepte de ne plus vouloir faire confiance à X...

Phase 3 : Sortie de transe
Le plus simple c'est de prendre son "escalier" intérieur en sens inverse. Par exemple de 10 à 1. A 1, j'ouvre les yeux, je m'étire et je baille. Fin de la séance. Je n'oublie pas de balancer mon 1/4 de feuille à la poubelle pour la symbolique. Laughing

Ma réponse est un peu longue, désolée. Pour terminer :  Laughing
1. N'hésite pas à utiliser de la musique de relaxation en phase 1.
2. Tu peux noter ton autosuggestion avant ta séance, pour mieux avoir ton objectif en tête.
3. Il existe de très bonnes vidéos d'hypnose sur you tube. Elles ne sont pas personnalisées, mais elles peuvent aider. Tu pourrais être agréablement surpris. (Chris Kal, instant calme, hypnose évolution...)

En espérant t'avoir aidé

Nina Very Happy
Ninajee
Ninajee

Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Hi there Empty Re: Hi there

Message par tieutieu le Lun 4 Sep 2017 - 11:59

Merci beaucoup Ninajee d'avoir pris le temps de détailler autant. Very Happy

Avec la pratique l'entrée en transe et sa sortie me sont devenues beaucoup plus faciles, plus rapides aussi. Généralement je me concentre sur ma respiration qui ralentit, puis sur le sens du toucher (zone de contact avec la peau) et enfin sur un son. Je ressens quelques sensations spécifiques qui m'indiquent que la transe débute (paupières qui papillonnent dans mon cas).
La première fois avec le psy, je me suis dit que c'était dommage de parler de "transe" parce que dans mon esprit ça reflétait un état beaucoup plus dissocié (genre exorcisme ou vaudou  Laughing ).
Pour ça, je trouve que c'est bien de ne pas avoir débuté directement par l'autohypnose.

Avant la séance, j'ai définit l'objectif qui peut être vraiment basique, genre se défaire de maux de tête ou plus orienté développement de capacités, remplacement de comportements inadaptés.
En écrivant, je prends conscience que pour les maux de tête ça fonctionne très bien. C'est peut-être lié à la définition de l'objectif qui est très simple et très clair dans ce cas.
C'est peut-être sur la définition de l'objectif que je dois faire attention.
tieutieu
tieutieu

Messages : 951
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 42
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum