Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par poulette63 le Dim 12 Mar 2017 - 12:47

Bonjour à vous tous,

Premier post sur ce forum : j’ai découvert ma précocité il y a 1 an, en faisant passer le test à mon aîné de 8 ans.
Je me suis alors beaucoup renseignée et j'ai compris pas mal de choses sur moi aussi.

Un tsunami, une révélation mais aussi des tas de questions…
J’ai toujours senti et assumé d’être différente, d’être trop : trop perfectionniste, trop directe, trop sensible, trop bavarde, trop exigeante avec mes enfants/mon conjoint/mes amis/chefs/collègues et surtout trop décalée ! Je ne fais jamais les choses à moitié, vous savez ce que c’est !

Le fait de poser le diagnostic pour mon fils m’a encore plus rapprochée de lui : je le comprends et j’ai l’impression d’être souvent la seule à le cerner, à lui faire exprimer ce qu’il ressent, ce qui lui fait peur…Je vais essayer de lui transmettre de la force et lui apprendre qu’être différent c’est un atout et pas une tare. Mais aussi, que bien souvent, il aura la solution avant les autres, plus vite que les autres, plus logique que les autres mais que, çà, en société, c'est difficile à gérer sans heurter, déranger, être jugé.

En ce qui me concerne, depuis cette révélation sur ma propre précocité, je suis tiraillée et en train de changer.
En positif : je sais pourquoi je suis comme cela ; je ne suis pas une rebelle, une marginale ou une névrosée ! Donc je m’assume encore plus.
En négatif : je m’assume plus donc je refuse encore plus de rentrer dans le moule/le cadre, je suis moins indulgente avec les autres en me disant « Pourquoi je devrais m’adapter à eux ? Ils n’ont qu’à s’adapter à moi pour une fois ! ». Du coup, je suis en train de m’isoler, je regarde de plus en plus les autres avec dédain, dégoût car je trouve qu’ils perdent du temps sur des sujets futiles, qu’ils se prennent la tête sur des bêtises, qu’ils se noient dans un verre d’eau, qu’ils se contentent du médiocre….
Heureusement, pas au sein de ma cellule familiale (enfants/conjoint) mais au sein de la famille (parents/beaux-parents/soeur/cousins), des amis et surtout du travail.

Je me dis que si je n’arrête pas cet engrenage infernal, je vais, un jour, tout envoyé péter et me retrouver ermite, sans amis et peut-être même sans boulot !!!  affraid

J’en ai parlé avec ma plus vieille amie qui me dit que c’est normal (elle est médecin et a lu pas mal de choses sur la douance quand le double diag est tombé) et que je devrais rencontrer des adultes comme moi ; que je suis vouée à être insatisfaite à vivre au milieu des « autres ». J’ai trouvé cela dur et je refuse cette fatalité.

Bref, êtes-vous passés par cette étape ?
Devrai-je consulter un psycho ou psychiatre pour canaliser ce questionnement ?
Est-ce que la solution est de rencontrer d'autres zèbres, pour moi et pour mon fils ?

Merci de vos réponses et partages d'expérience.

poulette63
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 11/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par poulette63 le Mer 15 Mar 2017 - 11:41

Bon, et bien, mon message vous laisse pantois... Question

Dommage pour moi ; j'aurais bien voulu partager avec des zèbres car impossible pour moi d'en parler autour de moi de peur que mes amis non-zèbres ne comprennent pas, ne soit vexés ou me jugent prétentieuse ou torturée.

poulette63
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 11/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par -Olivier- le Mer 15 Mar 2017 - 12:58

Et bien écoute je suis un peu dans le même cas (sans l'enfant).
Ceci dit, ton côté négatif je l'avais déjà avant même d'avoir été testé ; et je me sens tomber dans le côté obscur de plus en plus depuis quelques années.
Je n'ai plus la patience, je n'arrive plus à faire semblant. Sauf quand je joue, quand je joue avec les gens, mais je n'ai pas envie d'être un pervers narcissique.
Le plus dur c'est l'ennui, la sensation de mourir sur place qui me prend quand je suis avec 99% de la population. Heureusement que je suis un geek et que je peux m'évader dans des jeux, sur le web etc, sinon je ne sais pas ce que je deviendrais.

Donc je n'ai pas la solution :X

Je suis venu ici comme toi je suppose, le salut viendrait des autres zèbres?
avatar
-Olivier-
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 97
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 39
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par poulette63 le Mer 15 Mar 2017 - 13:23

Merci Olivier pour ta réponse ! bounce

C'est sympa de pouvoir parler de ces choses avec quelqu'un qui comprend et ne juge pas !
Et rassurant de savoir que je ne suis pas la seule à me sentir basculer du côté obscur, comme tu dis !
Bien que, fondamentalement, je sais que je suis un Jedi, même un Maître Jedi ; c'est les autres les Sith, pas moi !!!! La Force est avec moi, je la sens, tout autour de moi, cet espèce de 6eme sens (voir 7-8-9) qui me fait sentir, comprendre les choses, avec intensité, émotions, connections multiples...contrairement à la plupart des gens.

Es-tu motivé pour faire des rencontres inter-zèbres pour voir si cela te ferait du bien, te "nourrirait" ?
J'avoue que de mon côté je ne suis pas encore convaincue....
Oui, cela nous fait du bien de pouvoir partager mais cela souligne aussi cette fameuse différence...

Quand tu parles de jouer avec les gens, mon dieu, c'est affreux, mais c'est exactement cela ; suis-je en train de devenir une perverse narcissique ?

Au boulot, comment fais-tu ?
Et avec tes amis, comment gères-tu ?
Et la famille ?

Je ne veux pas te forcer à me répondre ; ne te sens pas obligé d'étaler des trucs sur le net si tu ne le veux pas ; ne t’inquiète pas, je ne me vexerai pas !!!! sunny

Comprendre comment on fonctionne est, pour moi, une des voies pour mieux gérer (cette fameuse maîtrise qui ne nous lâche pas) et partager avec des zèbres aide forcement. On se renforce mutuellement !
Le salut, peut être pas, mais un mieux, c'est déjà çà !!! flower

poulette63
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 11/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par -Olivier- le Mer 15 Mar 2017 - 13:57



Je te réponds par MP je préfère, ça va aborder des trucs très perso ^^
avatar
-Olivier-
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 97
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 39
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par Mark Larx le Mer 15 Mar 2017 - 14:06

Idem pour moi.
Alors j'utilise les masques qui me servent si souvent pour être avec les autres et paraître adapté... Ce n'est pas toujours évident surtout quand tu préférai être seul que mal accompagné... Et puis, j'essaie de me dire que cette façon de vivre moins souciante, plus superficielle (à mon sens) doit aussi être plus simple... alors parfois j'aurai envie d'être comme eux...
avatar
Mark Larx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 194
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 36
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par poulette63 le Mer 15 Mar 2017 - 14:19

Mark Larx a écrit:Idem pour moi.
j'essaie de me dire que cette façon de vivre moins souciante, plus superficielle (à mon sens) doit aussi être plus simple... alors parfois j'aurai envie d'être comme eux...

Porter un masque, Ok, passage obligé pour se fondre dans la masse (bien que cela nous asphyxie au final) ; par contre, pourquoi voudrais-tu être comme "eux" ?
Ta lucidité sur le monde, ta facilité à comprendre et ressentir est un atout et pas une tare ; Ok, cela torture et prend la tête de toujours tout analyser mais nos vies ne sont-elles pas plus riches au final ????


poulette63
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 11/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par Invité le Mer 15 Mar 2017 - 14:22

Coucou poulette !

Je me suis inscrite suite à la découverte de la précocité de mon fils aîné. C'était en 2013 (oui j'ai un nouveau compte depuis peu ^^).
Bref. Je m'étais dis qu'ici je pourrais rencontré d'autres parents d'enfants précoces. Ca été fait mais pas forcément concluant. Je sais juste que chacun fait comme il veut voire comme il peut. 
Concernant ma petite personne, comme toi, j'ai toujours très bien acceptée ma façon de vivre parce que celle ci était acceptée par ceux qui m'aiment. 
Côté boulot, j'ai évolué dans un milieu où être «différent» était plutôt bien venu et quand j'ai changé de métier, je suis tombée sur un boss en or.

Les gens t'énervent ? Moi aussi... sauf que j'ai appris et je continue d'apprendre d'ailleurs que vivre toujours sous micro chocs, c'est mauvais pour les artères donc je m'oblige à en avoir rien à f....
Je dis pas que des fois je pousse pas une gueulante. Mais bon, c'est mieux que m'énerver à propos de tout et surtout de rien.
Ce petit parcours je l'ai fait parfois seule, parfois aidé d'un psy. 

Enfin, j'ai grâce à ZC fait de super rencontres ! 

Bienvenue dans la savane.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par poulette63 le Mer 15 Mar 2017 - 15:53

Coucou Patate !

Merci à toi pour ce partage d'expériences !
Sympa encore une fois de découvrir que l'on n'est pas seul !

Je découvre effectivement cette savane ; elle est très bigarrée !!!
Même troupeau mais je me demande si nous avons bien tous les rayures dans le même sens en lisant certains posts !!!!! Shocked

Nous avons nos caractères propres et gérons notre précocité chacun à notre façon ; certains de façon plus maîtrisée et plus sereine que d'autres...

Tu témoignes d'un support par un psy et apparemment, tu es satisfaite.
De mon côté, soit je ne suis pas prête, soit je n'ai pas confiance/peur d'être déçue, ou encore de perdre du temps et de l'argent avec quelqu'un qui va accentuer mes questions au lieu de les apaiser....
Sans indiscrétion : comment as-tu fait pour trouver un bon pro qui a su t'aider ?

poulette63
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 11/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par Invité le Mer 15 Mar 2017 - 16:33

Comment ?
Ahahah à ma façon bien à moi !
J'ai vu sa tête, qui m'a bien plu et j'ai demandé à mon médecin ce qu'il en pensait : il m'a dit «go go go».
Après, je ne l'a consulte pas pour une quelconque précocité mais pour des problèmes de «famille» et de reconstruction après tsunami dû à un gros c....ard ! 
Elle bosse avec la méthode EMDR et en psy «classique», ce qui me convient farpaitement. Elle a des astuces de visualisation qui collent bien avec ma plastique cérébrale. Bref, choix sur conseil suivi de confiance au praticien et SURTOUT, je constate que ça marche !!! 
Mais ce n'est pas la seule personne qui m'a aidé, faut pas croire que seul un psy peut t'aider à te remettre dans les rails du «vivre mieux».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par ShineFlower le Mer 15 Mar 2017 - 17:19

poulette63 a écrit:Bonjour à vous tous,

Premier post sur ce forum : j’ai découvert ma précocité il y a 1 an, en faisant passer le test à mon aîné de 8 ans.
Je me suis alors beaucoup renseignée et j'ai compris pas mal de choses sur moi aussi.

Un tsunami, une révélation mais aussi des tas de questions…
J’ai toujours senti et assumé d’être différente, d’être trop : trop perfectionniste, trop directe, trop sensible, trop bavarde, trop exigeante avec mes enfants/mon conjoint/mes amis/chefs/collègues et surtout trop décalée ! Je ne fais jamais les choses à moitié, vous savez ce que c’est !

Le fait de poser le diagnostic pour mon fils m’a encore plus rapprochée de lui : je le comprends et j’ai l’impression d’être souvent la seule à le cerner, à lui faire exprimer ce qu’il ressent, ce qui lui fait peur…Je vais essayer de lui transmettre de la force et lui apprendre qu’être différent c’est un atout et pas une tare. Mais aussi, que bien souvent, il aura la solution avant les autres, plus vite que les autres, plus logique que les autres mais que, çà, en société, c'est difficile à gérer sans heurter, déranger, être jugé.

En ce qui me concerne, depuis cette révélation sur ma propre précocité, je suis tiraillée et en train de changer.
En positif : je sais pourquoi je suis comme cela ; je ne suis pas une rebelle, une marginale ou une névrosée ! Donc je m’assume encore plus.
En négatif : je m’assume plus donc je refuse encore plus de rentrer dans le moule/le cadre, je suis moins indulgente avec les autres en me disant « Pourquoi je devrais m’adapter à eux ? Ils n’ont qu’à s’adapter à moi pour une fois ! ». Du coup, je suis en train de m’isoler, je regarde de plus en plus les autres avec dédain, dégoût car je trouve qu’ils perdent du temps sur des sujets futiles, qu’ils se prennent la tête sur des bêtises, qu’ils se noient dans un verre d’eau, qu’ils se contentent du médiocre….
Heureusement, pas au sein de ma cellule familiale (enfants/conjoint) mais au sein de la famille (parents/beaux-parents/soeur/cousins), des amis et surtout du travail.

Je me dis que si je n’arrête pas cet engrenage infernal, je vais, un jour, tout envoyé péter et me retrouver ermite, sans amis et peut-être même sans boulot !!!  affraid


J’en ai parlé avec ma plus vieille amie qui me dit que c’est normal (elle est médecin et a lu pas mal de choses sur la douance quand le double diag est tombé) et que je devrais rencontrer des adultes comme moi ; que je suis vouée à être insatisfaite à vivre au milieu des « autres ». J’ai trouvé cela dur et je refuse cette fatalité.

Bref, êtes-vous passés par cette étape ?
Devrai-je consulter un psycho ou psychiatre pour canaliser ce questionnement ?
Est-ce que la solution est de rencontrer d'autres zèbres, pour moi et pour mon fils ?


Merci de vos réponses et partages d'expérience.
Bonjour poulette
Tu es dessinée de façon différente des neuro typiques. Tu ne peux donc pas leur ressembler. Si les conversations des neuro typiques t'ennuient, tu rencontres des zèbres.  C'est mieux d'être avec des gens qui te ressemblent.
Quant à voir un psychiatre, la zebrité, le surdon ce n'est pas une
maladie. Tu peux toujours voir un psychologue pour une thérapie si tu veux. Voilà j'espère que j'ai
pu t'aider au moins un peu. Au plaisir de te lire.  Very Happy
avatar
ShineFlower
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3538
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 58
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par Sâdhanâ le Mer 22 Mar 2017 - 21:58

bonsoir
j'ai peut être un petit truc pour t'aider: être superhéroine. Littéralement.
Tu ressens tout avec force, trouves la société brutale, injuste, individualiste?
Agis en elle pour elle et pour toi!
En cercle urbain large et inconnu, est idéal: protéger une personne âgée qui travers la rue, arrêter une bagarre, aider une personne surchargée à porter ses courses, rassurer une personne visiblement angoissée, sourire et nourrir aoccasionnellement un sdf ( à Marseille, plein emploi garanti), échanger quelques mots avec une personne triste, seule, SOURIRE avec un regard franc.
Tu seras un souvenir de fée pour qui tu as touché, sans entrer plus dans son intimité, ses limites, ce qui pourrait t'agacer.
Si on a la chance d'être HP, il faut je pense servir le monde et l'enchanter.
Et tu repars avec en tête un slip rouge et une couronne dorée!
Mon fils (je ne le pense pas HP, même si il a des phases d'exploration dragqueen et aime organiser son petit autel, je l'ai vu faire une priere rapidement devant une fois, c'était tres emouvant) en prend l'habitude.
Je ne sais pas si il est fier de moi, il a surtout hâte de ne plus être dans son école, le fils de l'instit qui fait chanter son bol tibétain lors de ses cours de yoga.
bisou
avatar
Sâdhanâ
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 128
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 46
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par poulette63 le Jeu 23 Mar 2017 - 9:11

Merci Shine Flower et Sâdhanâ pour vos réponses ! Very Happy

Si je prends vos 2 conseils, les zèbres pour me "nourrir" et la superhéroïne avec les non-zèbres, c'est peut-être ça le bon équilibre.... cat


poulette63
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 11/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par Alaintuitif le Jeu 23 Mar 2017 - 10:05

Je me demande si les zèbres vont effectivement te "nourrir". Sans doute, en effet, les échanges que tu liras sur ce forum, te permettront ils de découvrir certaines ressemblances avec ta façon de penser et d'agir mais ils te permettront aussi (surtout?) de te rendre compte de leur variété. Peut-être même feras tu l'amer constat de prendre conscience que la zébritude, c'est chouette et terrible à la fois et donc que les zèbres sont des êtres riches et attachants mais dont le génie est surtout de se prendre les pieds dans le tapis.
La plupart sont en effet des être inadaptés par une trop grande susceptibilité, une méticulosité excessive, une rigueur qui flirte avec la rigidité,... bref que les zèbres sont porteurs d'une spécificité qui est loin d'être un cadeau.
Le vrai cadeau, c'est qu'ils possèdent en eux la possibilité d'exploiter plus facilement leur capacité de concevoir d'autres paramètres, de ne pas subir leur réalité mais de la créer. A ce sujet, plusieurs fils de discussion existent sur les tigres.

Pour ma part, je me sens plus "éléphant", c'est à dire accepter de nous voir tous sous des aspects spécifiques. Plutôt que d'être un superhéros pour les autres, autant commencer à l'être pour soi.
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par Sâdhanâ le Jeu 23 Mar 2017 - 12:29

l'être pour soi, l'être pour les autres.
Etant nouvelle ici, je vois beaucoup de personnes en souffrance dans un grand sentiment d'isolement.
Etant un (e) dans le maillage immense de l'humain, agir à petite échelle pour autrui, sans rien de spectaculaire, mais dans la volonté de donner du bien, nourrit l'autre et me nourrit aussi. Nous sommes en interaction en permanence, de façon passive ou active.
Une personne nourrit propage autour d'elle des ondes différentes et agit de façon humble à la transformation lente d'une mégastructure.
exemple simple: quelqu'un porteur d'agressivité qui entre dans une pièce va " contaminer" les autres présents. Ils repartent porteurs d'une agressivité subie qui rejaillira sous plusieurs formes possibles sur leur entourage, ou active en devenant à leur tour agressifs envers l'agresseur ou d'autres personnes, porteurs de la charge émotionnelle intacte de l'agresseur initial ( qui lui mm l'a subie, ou la reproduit d'un agresseur antérieur).
Si je suis bien nourrie émotionnellement, je suis sur un chemin de transformation positif qui aura la même expansion, mais bienveillante cette fois ci.
C'est donc une démarche de feedback permanent: faire du bien autour de soi revoie à recevoir une image positive de ses capacités d'action, et pousse à aller plus loin: à construire son héroïsme du quotidien, loin des feux de la rampe, en quelque sorte.

J'espère avoir été plus claire.
bonne journée! Passionné
avatar
Sâdhanâ
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 128
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 46
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par Sâdhanâ le Jeu 23 Mar 2017 - 12:32

et à construire de la joie, de la compassion pour des NP, pour ceux qui nous ont blessé (beaaaaauuuuuucoup de boulot ici pour moi)
XX
avatar
Sâdhanâ
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 128
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 46
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tsunami : je découvre ma précocité via mon enfant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum