Groupe Besancon

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Jeu 10 Jan 2019 - 18:32

Et bien si personne ne se manifeste d'ici la tampi, mais ce serait dommage d'annuler seulement parce-qu'on est deux

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par sly25 le Jeu 10 Jan 2019 - 19:35

je suis un petit peu malade et comme c'est que depuis hier soir, je ne sais pas si ça va s'améliorer ou empirer. Je ne peux donc pas me prononcer ce soir.

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Jeu 10 Jan 2019 - 19:41

Bon.. D'accord

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par sly25 le Ven 11 Jan 2019 - 16:42

bonjour et désolé mais ce coup la c'est sur ça sera sans moi pour demain

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par Segolene25 le Ven 11 Jan 2019 - 16:47

Bon bah tant pis une autre fois Smile

Segolene25

Messages : 33
Date d'inscription : 06/09/2018
Age : 25
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Ven 11 Jan 2019 - 17:21

Donc personne demain ?

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par PuceZébré le Sam 12 Jan 2019 - 18:40

Mince je n'avais pas vu les messages ! Je suis dispo si jamais !
PuceZébré
PuceZébré

Messages : 24
Date d'inscription : 11/10/2018
Age : 20
Localisation : Besancon/Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Sam 12 Jan 2019 - 19:35

Bon, et bien nous nous en tiendrons au sondages pour la date

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par PuceZébré le Lun 14 Jan 2019 - 8:39

Bonjour à vous !
je propose de s'arrêter sur le 19 janvier ! reste à définir l'heure et le lieu de rendez vous !
PuceZébré
PuceZébré

Messages : 24
Date d'inscription : 11/10/2018
Age : 20
Localisation : Besancon/Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Lun 14 Jan 2019 - 8:51

Pour moi c'est bon pas de soucis

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par Segolene25 le Lun 14 Jan 2019 - 15:56

Coucou ! J'organise un café philo ce samedi finalement, plus une rando en soirée, du coup je suis un peu blindée. Vous pouvez peut-être vous joindre à moi (je le fais sur le site OVS mais je peux vous incruster), sinon bah tant pis je pourrais pas cette fois ci. Désolée ^^

Segolene25

Messages : 33
Date d'inscription : 06/09/2018
Age : 25
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par sly25 le Lun 14 Jan 2019 - 16:15

coucou Ségolène. j'ai vu le café philo, je verrai si motivé

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par perenico le Lun 14 Jan 2019 - 16:20

Bonjour/bonsoir

Je reviens de temps en temps, je n'ai pas perdu tout espoir de rencontrer mes pairs et pouvoir échanger/partager quelque chose.
Ma moitié n'est que peu motivée par ce type de rencontre, mais si je peux, j'aimerais renouveler l'expérience.

Je préfère en semaine pour réserver mon week-end à ma famille, mais après tout, si la proposition est sympa, je pourrais reconsidérer la chose. Pour moi le top c'est une rencontre limitée en temps et lieu, genre un midi entre 12h et 14h, mais je suis souple (non, pas physiquement...)

C'est quoi le café philo ?
perenico
perenico

Messages : 295
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 40
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par Segolene25 le Lun 14 Jan 2019 - 16:30

Bah en gros j'aimerais bien pouvoir échanger sur des thèmes qui me tiennent à coeur, en l'occurence pour ce samedi c'est la souffrance. J'enverrais quelques références aux participants d'ici là, et puis l'idée c'est de discuter à partir de là. Mais j'ai jamais fait donc c'est un peu expérimental. Pour ceux que ça intéresse c'est 14h au café Chez ma cousine rue des Granges. Mais si vous venez je dois le savoir car cette sortie est référencée sur un site donc je dois prévenir si il y a des gens hors site qui viennent. Voilà.

Segolene25

Messages : 33
Date d'inscription : 06/09/2018
Age : 25
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par Segolene25 le Lun 14 Jan 2019 - 16:31

Et café car c'est dans un café et qu'on peut siroter en même temps, voilà Smile


Segolene25

Messages : 33
Date d'inscription : 06/09/2018
Age : 25
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par sly25 le Lun 14 Jan 2019 - 16:53

je suis sur ovs également donc je m'inscrirai sur le site si je viens
par contre pour la souffrance, tu voudrais aborder laquelle?

physique, morale, animale…
théorique ou vécue?
c'est vaste comme sujet?


sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par perenico le Lun 14 Jan 2019 - 16:55

Samedi 14h, je pourrais être intéressé effectivement...
Peux-tu me donner les infos du site si je dois m'inscrire "officiellement" s'il te plait (ou faire comme tu as dis précédemment) ?
perenico
perenico

Messages : 295
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 40
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par perenico le Lun 14 Jan 2019 - 17:08

Trop tard, je me suis inscrit sur OnVaSortir, j'ai trouvé le truc et je me suis inscrit à la sortie. J'aime faire les choses dans les règles et paraître 'normal', c'est pour compenser mon esprit tordu Smile
perenico
perenico

Messages : 295
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 40
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Lun 14 Jan 2019 - 17:10

Je marche, je serais là

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par Segolene25 le Lun 14 Jan 2019 - 17:26

Cool ! Oui c'est super vaste ! C'est parce que j'ai pas encore fini mon travail préparatoire, j'en ai fait exprès d'être vague, pour me laisser du temps ^^ Oups
Après ça dépendra aussi des gens j'imagine. Je vais préparer plusieurs axes je pense.

Segolene25

Messages : 33
Date d'inscription : 06/09/2018
Age : 25
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

:)

Message par Segolene25 le Lun 14 Jan 2019 - 17:32

indefini a écrit:Je marche, je serais là

Je te mets en +1 pour moi ça te va ?

Segolene25

Messages : 33
Date d'inscription : 06/09/2018
Age : 25
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Lun 14 Jan 2019 - 19:02

Segolene25 a écrit:
indefini a écrit:Je marche, je serais là

Je te mets en +1 pour moi ça te va ?


ouais pas de soucis, on se retrouve avant ou on rejoint direct le café ?

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par Segolene25 le Lun 14 Jan 2019 - 21:34

Comme vous voulez Smile

Segolene25

Messages : 33
Date d'inscription : 06/09/2018
Age : 25
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Lun 14 Jan 2019 - 22:09

Dans l'idéale avant

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par Segolene25 le Jeu 17 Jan 2019 - 18:59

Salut,

Je vous mets le descriptif plus détaillé que j'ai envoyé aux participants de la sortie que je propose comme ça tout le monde l'aura:


Pour ce samedi je vous propose de répondre à la question: Doit-on accepter ou combattre la souffrance ?

Je vous mets quelques extraits de ce que j’ai pu trouver intéressant pendant mes recherches, et qui pourront nous servir si on manque d’inspiration et de références, mais libre à vous d’amener tout support à la réflexion. Ils n’ont pas forcément de rapport avec la question posée. Les textes que j’ai trouvé portent plutôt sur la souffrance psychique mais je pense qu’il serait intéressant de les mettre en perspective avec tout type de souffrance.


1) Extrait d’une réponse à la question « La souffrance a-t-elle un sens ? » par Daniel Mercier.

« Ce que Clément Rosset appelle le « tragique de l’existence » réside dans cette nécessité insurmontable de la vie et de la mort, de la souffrance, de l’amour déçu, de la bassesse humaine, de la solitude. La grandeur du héros tragique est dans sa capacité à relever ce défi avec allégresse et sans plaintes, à dire un « oui » inconditionnel  à cette existence : « Amor fati ».
C’est-à-dire l’affirmation d’une allégeance sans restrictions à « la simple et nue expérience du réel » (Clément Rosset), et ceci en connaissance de cause, c’est-à-dire accompagnée d’une connaissance lucide et exigeante du tragique. »

En savoir plus : https://www.cafephilosophia.fr/sujets/la-souffrance-a-t-elle-un-sens/


2) Pour les définitions de base: https://fr.wikipedia.org/wiki/Souffrance (oui je sais je suis pas allée chercher bien loin).

3) J’ai voulu aussi voir ce qu’avait à dire l’évolution sur le sujet (là encore pas de grande littérature) https://fr.wikipedia.org/wiki/Évolution_de_la_souffrance

« Le fait que les états de douleur soient associés à des expériences dommageables est le résultat de la sélection naturelle. La douleur est un trait adaptatif si elle augmente la probabilité de reproduction de cet organisme. Dans d'autres cas, la douleur n'est qu'un sous-produit de la sélection naturelle. Des modifications du code génétique peuvent engendrer suivant les cas une douleur dénuée de sens ou donner une supériorité adaptative. C'est-à-dire que la variabilité génétique produit des individus handicapés ou avantagés en ce qui concerne la condition physique biologique. Si le résultat est un avantage reproducteur net, alors le matériel génétique concerné aura tendance à augmenter en fréquence dans la population. Dès que la douleur améliore la capacité de survie, elle commence à avoir un impact sur l'évolution.
Les capacités à ressentir la souffrance physique et mentale semblent avoir augmenté dans certaines branches de l'évolution parallèlement à une augmentation des capacités cognitives. La capacité de ressentir des états de satisfaction comme le plaisir augmente conjointement. La douleur n’est pas compensée ou contrebalancée par le plaisir chez ces individus.
Cette augmentation des capacités croissantes à ressentir la douleur est également corrélée avec l'importance croissante des mécanismes d'apprentissage dont l’importance croît avec la durée de vie des créatures et la complexité de leur environnement. Le comportement des créatures possédant une grande espérance de vie est façonné par des expériences douloureuses agissant sur ces mécanismes d'apprentissage. Un large éventail d'émotions améliore la capacité de répondre à l'environnement. Un large éventail d'émotions implique un degré élevé en intensité et en durée de la souffrance. Certains types de douleur (par exemple, la douleur de mourir de faim ou d'être attaqué par des prédateurs) sont empêchés ou atténués par l'altruisme1.
Il existe des personnes souffrant d'une insensibilité à la douleur congénitale2. Ces individus ont une espérance de vie réduite. En effet, ils ne peuvent pas sentir la douleur ni même l'inconfort de rester, par exemple, dans la même position pendant de longues périodes. Leur immobilité anormale empêche l'approvisionnement en sang de leurs articulations, qui se détériorent plus rapidement. De telles personnes insensibles à la douleur meurent habituellement au début de l'âge adulte en raison de lésions tissulaires et d’infections3.
Une sensibilité à la douleur disproportionnée peut sembler avoir été favorisée par la sélection naturelle. La pénalité pour une seule alarme manquée pouvant être la mort, la sélection a donc tendance à favoriser un plus grand nombre de « fausses alarmes » plutôt que pas assez3. »

4) Une petite citation de Robert Wright: « Le plaisir est désigné par la sélection naturelle à s’évaporer pour que l’insatisfaction qui s’ensuit nous pousse à rechercher plus de plaisir . »

5) Last but not least et là j’ai vraiment cherché: Extrait du Onzième entretien de J. KRISHNAMURTI avec Allan W. ANDERSON, 25 Février 1974, http://legacy.jkrishnamurti.org/fr/krishnamurti-teachings/view-video/being-hurt-and-hurting-others.php


« K : Non, nous ne sommes pas, M., entrain de nous préoccuper de savoir quelle est la nature et la structure d’un esprit et par conséquent sa qualité qui n’est pas seulement intrinsèquement sacré et saint mais encore capable de voir quelque chose d’immense ? Nous parlions l’autre jour de la souffrance personnelle et la souffrance du monde ; ce n’est pas qu’il faille souffrir, mais la souffrance est là. Chaque être humain la subit terriblement. Et il y a la souffrance du monde. Non que l’on doive l’endurer, mais comme elle est là, il faut la comprendre et la dépasser. C’est là une des qualités d’un esprit religieux - dans le sens où nous utilisons ce mot - qui est incapable de souffrir. Car il a dépassé cela. Ce qui ne signifie pas pour autant qu’il soit devenu insensible. Au contraire, c’est un esprit passionné.

A : Pendant nos entretiens, j’ai beaucoup pensé à la question du langage. D’une part, nous disons qu’un esprit tel que celui que vous avez décrit, est présent à la souffrance. Il ne fait rien pour la repousser et, pourtant, il est capable de la contenir d’une certaine façon, non pas, en la plaçant dans un vase ou un tonneau pour la contenir dans ce sens-là. D’autre part, le mot souffrir suppose la notion de supporter qui se rapproche de comprendre. Pendant nos conversations, j’ai été conscient de ce que l’usage habituel que nous faisons du langage nous prive en réalité de la merveilleuse perception de la substance même des mots. Prenons le mot « religion » dont nous parlions tout à l’heure. Les savants sont en désaccord sur son origine. Certains avancent qu’il signifie « relier ».

[…]

K: Si nous pouvons pour un instant nous en tenir au mot attention, nous devrions alors nous informer sur la qualité d’un esprit tellement attentif qu’il a compris, qu’il vit, qu’il agit dans la relation avec un comportement responsable et psychologiquement sans peur - nous en avons parlé -. Par conséquent, il comprend le mouvement du plaisir. Dès lors, nous en venons à ceci : qu’est-ce qu’un tel esprit ? Je pense qu’il vaudrait la peine de discuter ici, de la nature de la blessure.
A : De la blessure ? Oui.
K : Pourquoi les êtres humains sont-ils blessés ? Tout le monde l’est !
A : Physiquement et psychologiquement ?
K : Surtout psychologiquement.
A : Tout spécialement.
K : Physiquement, on peut supporter une douleur et dire : « je ne la laisse pas agir sur ma pensée, je ne vais pas la laisser corrompre la qualité psychologique de mon esprit ». L’esprit peut veiller à cela. Mais les blessures psychologiques sont bien plus importantes et difficiles à cerner et comprendre. Je pense que c’est nécessaire, car un esprit blessé n’est pas un esprit innocent. Le mot « innocent » vient de « innocere ». Ne pas blesser. Un esprit qui ne peut pas être blessé. Quelle beauté !

[…]

K : Alors, un enfant peut-il être éduqué de façon à ne jamais être blessé ? J’ai entendu un professeur dire qu’un enfant doit être blessé afin d’apprendre à vivre dans le monde. Quand j’ai demandé s’il voulait que son enfant soit blessé, il est resté silencieux. Il ne faisait que parler théoriquement. De nos jours, malheureusement, l’éducation, la structure et la nature de la société dans laquelle nous vivons, nous amène à nous construire des images de soi qui seront blessées. Alors, est-il possible de ne pas créer la moindre image ? Je ne sais pas si je suis clair ?
A : Vous l’êtes.
K : Ainsi, supposons que j’ai une image de moi. Je n’en ai pas, heureusement. Si j’ai une image, est-il possible de la balayer, de la comprendre et par conséquent de la dissoudre pour ne plus jamais en créer une nouvelle ? N’est-ce pas ? Vivant dans une société y étant éduqué, j’ai inévitablement construit cette image. Alors, cette image ne peut-elle être balayée ?
A. : Disparaîtrait-elle par cet acte d’attention totale ?
K : J’y viens graduellement. Elle disparaîtrait complètement. Mais je dois comprendre comment cette image est née. Je ne peux me contenter de dire « je la balaie ».
A : Oui. Il faut ...
K : ... user de l’attention pour la balayer. Cela ne marche pas ainsi. C’est en comprenant l’image, les blessures, l’éducation que nous avons reçue de la famille, de la société, c’est par la compréhension de cela que vient l’attention, pas en commençant par l’attention, puis en balayant l’image. On ne peut être attentif en étant blessé. Comment puis-je prêter attention si je suis blessé ? Cette blessure va m’écarter, consciemment ou inconsciemment, de cette attention totale. »



A bientôt



Segolene25

Messages : 33
Date d'inscription : 06/09/2018
Age : 25
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Groupe Besancon

Message par indefini le Sam 19 Jan 2019 - 8:38

Bonjour amis zébrés, un dress code pour nous reconnaître aujourd'hui ? Histoire de ne pas geuler "LES ZÈBRES SVP?" au milieu du café ?

indefini

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum