Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par craig SP le Mer 26 Oct 2016 - 12:36

Bonjour à tous,


Pas toujours évident de décrire sa situation et les raisons qui font qu'on se retrouve sur un tel forum. L'histoire de chacun permet certes de mieux comprendre et appréhender ces raisons souvent complexes et personnelles, mais je trouve que parfois l'accumulation des témoignages dans cette rubrique a tendance à virer à une certaine redondance.
Logique me diront certains...Et ils ont raison....Qu'importe.

En ce qui me concerne l'histoire de ma vie peut se résumer en un terme générique : différent et différences....

En effet ma petite existence débute de manière quelque peu difficile. Une maman biologique qui tombe enceinte hors mariage et qui décide d'abandonner son bébé à la naissance...Bon...Ca n'est malheureusement pas si rare au début des années 70 et je me retrouve donc à la DDASS jusqu'à mes 15 mois : "bébé charmant et souriant qui aime jouer seul dans son coin, n'apprécie pas trop d'être dérangé par d'autres bébés mais qui adore l'attention qu'on lui porte"...
Finalement adopté par des parents issus d'un "bon milieu" je me révèle comme étant le petit garçon idéal, intelligent et bien élevé. A 4 ans et demi je demande à apprendre à lire et la question se pose de me faire sauter une classe à mon entrée au CP. Petit de taille, ma mère refuse et je débute une scolarité brillante avec une mère "juive" très présente et normalisatrice. En classe j'ai tendance au bavardage car je comprends très vite et je m'ennuie rapidement. Je recherche instinctivement la compagnie des adultes qui me valorisent et je me sens déjà décalé par rapport à mes semblables et suis persuadé au fond de moi d'avoir des origines extra terrestres. Facile quand on sait qu'on est né dans le ventre d'une autre dame...
Deuxième drame : mon papa décède subitement peu avant mes 9 ans. Ma tendance à être un petit adulte prend alors des proportions qui auraient du poser questions mais comme cela était valorisant aux yeux de ma mère c'est plutôt encouragé. Et mon décalage augmente encore....A l'école je suis toujours premier ou deuxième donc cela convient jusqu'au lycée sans me poser trop de questions.
L'adolescence va mettre en lumière ma relative non intégration. Mon humour sauve les apparences mais je sens bien que je ne représente pas une personnalité valorisante à cet âge là. Et mes résultats scolaires deviennent peu à peu normaux. Avec à la clé une terminale scientifique et un bac C sans mention. Avec des super notes en matières littéraires et des notes juste passables en matières scientifiques...Mais voilà...A l'époque les bons élèves étaient adressés en sections scientifiques et mon souci était que j'étais bon partout sans être excellent quelque part.
Me voilà finalement en médecine. Etudes passées avec un choc humain devant la bassesse de la nature humaine révélée en première année. Puis ma fâcheuse habitude à toujours me projeter dans le futur ou me réfugier dans le passé pour éviter de faire face à un présent où je ressens de plus en plus ma différence et ma solitude. Mes relations avec les femmes sont également différentes...Besoin de parler, d'apprendre à connaitre la personne. Un sentiment de révolte devant ces soirées médecine où les flirts et autres relations sexuelles débridées se multiplient et sont encensées. Je ne comprends pas vraiment les autres et ce qu'ils/elles recherchent.
En fait dès mes 15 ans j'ai eu des relations longues et matures avec les femmes et mon premier gros choc amoureux arrive à mes 25 ans après 4 ans de relations. Une dépression et une forte baisse de l'estime de soi....Une prise de poids. Et la révélation que je suis bien seul au monde alors que mon ex a opté pour un compagnon avec de multiples ami(e)s qui le valorisent bien plus que ma solitude.
J'essaye pendant un an d'être comme tout le monde. Je me force, sors beaucoup et voit beaucoup de gens. Pour finalement me sentir encore plus seul et abandonné...
Finalement après quelques années de remplacements et collaborations dans des cabinets médicaux je reprends un cabinet et je retrouve une relation stable avec ma future épouse. Tout se présente pour le mieux aux yeux normalisateurs de la société et de ma mère entre autres...Et puis au bout de 4 ans révélations sur une machination entre la secrétaire médicale et mon associé qui ont fait en sorte de couler ma clientèle. Je me retrouve peu à peu dans une situation financière difficile et je dois revendre à perte à ce cher associé. Enormes tensions et juste sauvé par la revente de mon appartement...Une période où je me rends compte du rejet dont je peux faire preuve essentiellement par jalousie et mon incapacité à gérer ce genre de situation.
Finalement mon épouse et moi décidons de tout quitter et partons 5 ans à Tahiti : période de repos. Mais l'ennui prend le dessus et on décide de revenir en Europe. Direction la Suisse....
Le choc....et la véritable révélation de ma surefficience....Ici tout est normalisé, balisé et codifié : je décide de m'adapter au maximum....Je ne veux pas être un de ces français arrogants et trop sûrs d'eux. Je prends beaucoup sur moi et j'accepte d'essayer de "jouer" un personnage que je ne suis pas. Mais avec le temps je m'enfonce....Je me retrouve dans un cercle vicieux où à force de me taire une révolte s'installe peu à peu en moi. Je réalise peu à peu mes différences et une souffrance interne prend une ampleur sans précédent....Cela me renvoie à nouveau à ma solitude, au fait que malgré ma gentillesse et ma prévenance peu de gens interagissent avec moi. Mon exercice professionnel est faussé par des assistantes auxquelles j'essaye de m'adapter en permanence mais qui restent coincées dans leurs certitudes et regardent d'un mauvais oeil le fait que je sois un docteur "décalé" dans mon rapport à mes jeunes patients et qui vont (je ne le saurai que plus tard) s'en épancher à la direction. L'apothéose arrive cet été 2016 où je me retrouve sans emploi malgré une promesse écrite de renouvellement de mon contrat. J'ai deux heures pour quitter mon poste de travail et rendre les clés. Entre temps mon couple avait battu de l'aile avec à la clé une séparation de 6 mois car je ne pouvais plus gérer mes soucis internes et ceux de mon couple. Et voilà comment tout perdre en quelques semaines...Le chômage se présente à moi désormais avec une épouse revenue quand même...
L'urgence de la situation m'a fait prendre conscience du besoin de comprendre les raisons de ce gâchis....Une forte introspection s'est imposée par elle même et ce que je subodorais depuis longtemps s'est imposée de manière nette et précise : je suis bien une personne sureffciente et j'ai atteint le point de rupture totale par méconnaissance et déni de ma nature profonde.
Oui j'ai toujours été décalé depuis ma petite enfance...Les rapports de la DDASS me décrivaient déjà comme solitaire et tranquille mais très demandeur d'attention des adultes. Ensuite j'ai souffert de cette différence mais mon côté petit soldat au service de ma maman m'a masqué cela pendant longtemps. J'ai été formaté pour être félicité et attendre la récompense alors j'ai fait ce qu'il était le plus facile pour l'obtenir. Toujours curieux de tout avec un langage trop en avance et des questionnements complètement hors de propos par rapport à me semblables. Un enfant de 6 ans qui s'étonne que son papa aille devant la tombe de son propre père car au bout de 15 ans " il ne reste rien dans le cercueil non papa?" Et puis les cicatrices qui s'accumulent avec le temps, cette lassitude de ne pas fonctionner comme les autres de n'avoir personne avec qui interagir et qui ne se vexera pas devant mon humour décalé ou mes pensées fulgurantes mais parfois non politiquement correctes.
Tellement l'impression que les gens sont enfermés dans des schémas stéréotypés dans lesquels je refuse de rentrer par angoisse et impossibilité de plier devant des volontés extérieures....
Oui je suis à un stade où ma souffrance est réelle et profonde. Mon couple me renvoie désormais à ce décalage et je n'ai pas de solution miracle.
Je me suis lancé dans une formation de coaching qui me permet de m'évader un peu mais je suis persuadé que je dois me faire accompagner.
Mais en Suisse les tarifs des praticiens refroidissent vite maintenant que je suis au chômage et puis qui choisir? Psychiatre? Psychologue? Coach spécialisé? En tout cas une personne ouverte sur la surefficience évidement.....
J'ai passé des tests de qi sans réelle valeur mais qui donnent des valeurs en moyenne entre 127 et 143 : cela me permet juste de me conforter dans mon diagnostic mais ensuite?....

Voilà....L'impression d'en avoir trop dit et d'avoir tant oublié en même temps. Un témoignage parmi d'autres mais dont le but est de mettre en évidence cette réelle souffrance qui peut déboucher sur des situations de vie à priori improbables et inimaginables pour beaucoup.
D'où l'interêt de partager si cela peut aider certains à mieux comprendre et anticiper que je ne l'ai pu....

craig SP
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 42
Localisation : Swiss

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par Gasta le Jeu 27 Oct 2016 - 23:11

Bienvenue Craig
Merci pour ton témoignage
Je te souhaite de trouver ici des réponses à tes questions et des partages constructifs.

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3384
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par craig SP le Ven 28 Oct 2016 - 9:49

Merci pour ton accueil bienveillant sunny

craig SP
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 42
Localisation : Swiss

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Ven 28 Oct 2016 - 11:51

Bienvenue à toi sur le site !

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16926
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par craig SP le Ven 28 Oct 2016 - 22:44

Merci à toi Darth Lord Tiger Kalthu Approuve

craig SP
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 42
Localisation : Swiss

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par Yoda300 le Mar 1 Nov 2016 - 0:53

Bienvenue !

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par Zebra4 le Mar 1 Nov 2016 - 19:55

Bienvenue Craig !

Zebra4
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 22/10/2016
Age : 44
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par Firemane le Mar 1 Nov 2016 - 20:10

Craig t'es qu'un connard.

Firemane
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 572
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par schmetterling le Mar 1 Nov 2016 - 21:50

J'espère que les choses vont s'arranger pour toi. J'ai eu la révélation la semaine dernière…

Suite à la lecture du livre "Trop intelligent pour être heureux ?", j'ai pensé « psy » aussi. Mais j'habite en Allemagne, et je ne pratique pas très couramment la langue, alors ça paraît un peu compliqué dans mon cas. En parcourant un peu le forum, j'ai eu l'impression qu'il est difficile de trouver un psychologue/psychiatre pour aider les gens comme nous. À la réflexion, Jeanne Siaud-Facchin (l'auteure du livre) critique à plusieurs reprises une partie d'entre eux, qui a l'air assez grosse. Nous ne souffrons pas d'une pathologie, si j'ai bien compris, mais d'une inadaptation… et ça ne figure pas dans la grille d'analyse psychanalytique. En plus, si j'ai bien lu, il y a du gros appât à psychanalyste dans ton parcours, dans ton rapport aux parents.

Mon plan pour le moment, c'est de parcourir le forum, et puis d'ouvrir un sujet quand j'aurais mûri ma réflexion… J'ai la sensation que le fait de connaître les schémas type des « zèbres » peut permettre de prendre du recul dans certaines situations, pour canaliser ses émotions, ou contenir la panique. Il va falloir aussi que je travaille sur ma tendance à vouloir être extra-ordinaire (souvent nous sommes trop exigeants avec nous-mêmes) et mes angoisses quant à l'avenir et ma tendance à rejouer le passé sous fond de regrets.


Dernière édition par schmetterling le Mar 1 Nov 2016 - 21:51, édité 1 fois (Raison : fignolage)

schmetterling
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 31/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous....Me voici me voilà!

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum