Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Dinah86 le Mar 5 Juil 2016 - 15:29

Bonjour,

Ce post va me donner l'occasion de me présenter. Présentation que je pourrais d'ailleurs reprendre dans le salon dédié Smile
J'ai 30 ans, 15 d'AD suite à des épisodes que je pourrais appeler des burn outs émotionnelles, où mon mental se fixait sur situation où jétais émotionnement impliqué, couple, travail, étude. Ces boucles mentales de questionnement sans fin me rendaient folles, d'où les AD. Je ne suis mise en retrait du monde pendant 3-4 ans, célibataire, vie routinière, ennuyeuse mais calme, trop calme puisque j'ai décidé de changer de vie en montant à Paris me reconvertir professionnellement il y a un an.
Une fois à Paris je me dis que mon célibat (et mon abstinence :p ) a assez duré. Je tente les sites de rencotnre sans trop y croire...Un homme auquel vu le profil je n'aurais jamais parlém'aborde. On échange pendant 15 jours énormément, surtout des traits d'humour plus que des discussions sérieuses, personnelles, ou même intellectuelles vraiment Smile On fini par se rencontrer. On se plait. ON passe trois mois magiques, c'est facile, évident, drole, doux, et super au lit ! Parfait quoi. Jusqu'au jour où grain de sable dans l'engrenage, un soir, il refuse mes avances. Je pete un cable. Et la machine à penser infernale se met en branle. Je doute, me sens rejeter, "c'est peut être pas le bon", "c'est pas normal qu'il veuille pas", pendant plusieurs semaines je suis perdu, je frise le burn out mental. Je vais voir une psy, le diagnostique tombe...HP. Nouvelle boulversante mais j'encaisse et lis toute ce qu'il y a lire sur le sujet et je découvre au fil de mes lectures que pour qu'un HP soit épanouie dans un couple et qu'il dure, il lui faut un autre HP....Je me mets à analyser mon compagnon sous tousles angles. Il est intelligent, drôle, vif, curieux,sensible, se sent assez décalé en société, pas sur de lui mais pas non plus très émotif, ne verbalise que très peu, bon et j'en passe. Pour moi il n'est pas HP. Dans ma tête c'est clair, ça ne pourra donc pas marcher...J'en fais des fixette, des débordements émotionnelles. Chaque petites vexations du quotidien (ou les autres fois où il ne veut pas faire l'amour par ex) sont autant d'indices que mon mental ajoutent à l'argument implacable : "pas HP donc echec". Depuis 6 mois je passe de semaines où je lache prise et tout va bien, je l'aime, c'est une évidence, à des semaines de doutes, de paniques, de débordements émotionnelles très flippants pour nous deux où je remets notre relation en cause. Je lui ai parlé de tout ça, de mon hptude. Pour lui il m'aime plus que tout, il n'a pas peur et ce n'est pas à moins de m'en faire s'il gère ou non la situation, notre décalage éventuelle. Donc régulièrement je rentre dans une analyse exacerbé de nos différences de fonctionnement, lui plutôt linéaire, et sur de lui, moi dans des ascenseurs émotionnels et de doutes constants. Il est très intelligent mais je sens comme un niveau de conscience différent que je ne saurais exprimer sans doute lié à ma quette insatiable d'absolu, de transcendance, et mon esprit d'analyse. J'aimerais redescendre, lui faire confiance, nous faire confiance dans nos différences mais j'ai tellement peur. Peur de la routine, peur de ne pas assumer ma différence, mes sautes émotionnelles, mes quêtes intellectuelles. J'ai peur que cette différence empêche la fusion même si on est très très complice, qu'il est toujours partant pour apprendre, faire des choses, s'amuser, rire, sortir, vivre, sans doute encore même plus que moi où ces envies sont souvent freinés par la peur. Il y a des sujets dont il est difficile de parle. La mort par exemples est un sujet que j'essaye de dépasser, sans doute parce que j'ai un besoin de spiritualité en ce moment qu'il ne partage pas du tout. Après c'est une ancre pour moi, une ancre dans le présent, la vie, moi qui suit toujours prête à m'envoler et me perdre. C'est une force. Il m'aime follement, cela me faire peur possible. Moi qui analyse tout à l'échelle du temps et du cosmos comme vivre cet amour ajourd'hui et maintenant alors que j'aimerais qu'il soit toujours et à jamais. bon et sans compter sur ma libido explosive et la sienne beaucoup plus sage, mais si nos moments d'intimité sont vraiment géniaux. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser et ça me bouffe, et si tout ce qu'on vit était encore plus avec un HP, si on pouvait vivre sur cette montagne russe à deux.

J'aimerais vos témoignages. Evidemment je rève secrétement que l'on me dise que c'est possible de vivre une vie avec un non HP sans se créer petit à petit un faux self pour tromper l'ennui. Je ne m'ennuie pas avec lui et je l'aime même si j'ai des périodes où je sombre dans le doute à force d'analyser, mais c'est l'avenir qui me fait peur, la routine, et surtout c'est moi même qui me fait le plus peur. Parfois je me dis que mes périodes de doute sont des intuitions, d'autres fois que ce sont justes des peurs et une envie de fuite. Merci d'avoir lu mon pavé Smile

Dinah86
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Lainie le Mar 5 Juil 2016 - 15:47

Bonjour,

Déjà quel imbécile à décrété que pour un zèbre sortir avec un non-zèbre est impossible? Sérieux?

Que les choses soient dites; que certains zèbres pensent que pour leur cas à eux perso ça ne pourrait pas marcher avec un non-zèbre oui pourquoi pas, c'est peut-être même mon cas d'ailleurs. Mais décréter cela pour tout le monde... Non!

Il y a autant de façon de vivre le surdon que de surdoué. Donc zen, calme-toi, ouvre une bière Laughing Et surtout on arrête d'écouter des bêtises et on s'écoute SOIT.

Que reproches-tu à ton compagnon précisément? Un niveau de conscience différent. Bon ok, effectivement cela pourrait changer avec un zèbre. Une quête de spiritualité? HP ou pas ce sujet est je pense abordé par tous à un moment de sa vie. Pas sur que cela ce produise obligatoirement avec un HP (même si je pense que potentiellement c'est plus probable). La libido bon... Cela dépend des hommes :p (et des femmes!)

Personnellement j'ai testé les deux... Et il y a du bon comme du mauvais dans les deux cas. Le fait d'être pareil que l'autre, tant dans le fonctionnement que dans les défauts peut être très énervant (déjà ça nous oblige à voir nos défauts en face, et quelque part faut avoir ce courage Embarassed )
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1983
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Dinah86 le Mar 5 Juil 2016 - 15:57

Déjà quel imbécile à décrété que pour un zèbre sortir avec un non-zèbre est impossible? Sérieux?
Les livres des psy reconnus le sujet, des videos youtube, des forums, etc....

Que les choses soient dites; que certains zèbres pensent que pour leur cas à eux perso ça ne pourrait pas marcher avec un non-zèbre oui pourquoi pas, c'est peut-être même mon cas d'ailleurs. Mais décréter cela pour tout le monde... Non!
Détecté depuis peu suite justement à un petage de plomb lié à mon couple, je le rationalise en pensant que cela vient de notre différence...oserais je le dire...de QI

Il y a autant de façon de vivre le surdon que de surdoué. Donc zen, calme-toi, ouvre une bière Laughing Et surtout on arrête d'écouter des bêtises et on s'écoute SOIT.
c'est très difficile pour moi de voir clairs dans les moments de doute car je rationnalise trop, m'éloigne de mes émoitions, n'arrive plus à vivre le moment présent sans analyser ses comportements, interactions. Mais je suis d'accord avec toi, j'y arrive entre les mots dedoute, mais qui sont relativement fréquents et douleurs alors que cela fait que 6 mois que nous sommes ensemble

Que reproches-tu à ton compagnon précisément? Un niveau de conscience différent. Bon ok, effectivement cela pourrait changer avec un zèbre. Une quête de spiritualité? HP ou pas ce sujet est je pense abordé par tous à un moment de sa vie. Pas sur que cela ce produise obligatoirement avec un HP (même si je pense que potentiellement c'est plus probable). La libido bon... Cela dépend des hommes :p (et des femmes!)
oui un niveau de conscience sans doute. on a des discussions super sur la culture, la vie, mais il manque peut être de sagesse, de recul. J'ai conscience que peut être que ce que je recherche ça serait comme un maître à penser, quelqu'un qui m'éleverait sous tous les plans par sa brillance, son esprit d'analyse. Je ne sais pas, je cherche...

Personnellement j'ai testé les deux... Et il y a du bon comme du mauvais dans les deux cas. Le fait d'être pareil que l'autre, tant dans le fonctionnement que dans les défauts peut être très énervant (déjà ça nous oblige à voir nos défauts en face, et quelque part faut avoir ce courage Embarassed ) être avec un non hp justement me permet de voir mes défauts bien en face. Après j'essaye de faire le tri entre ce qui relève bien de défauts, ou des caractéristiques HP que je pourrais juger comme des défauts...

merci de ta réponse !!




Dinah86
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Dinah86 le Mar 5 Juil 2016 - 16:03

En fait je ne suis pas sur d'être déjà sorti avec un hp...Peut être mon ex était hpi, absolument pas dans l'émotion, très froid, mais dans la boulimie de lecture, d'apprentissage donc très cultivé; J'étais en admiration tôtale et notre relation était complètement desequilibré.
Mais quand je vois des témoignages de couples HP qui sont vivre à l'unisson ça me laisse réveuse...J'ai peur que cette envie juste de "tester" avec un autre HP me pousse à partir un jour même si encore une fois, la relation que je vis - en dehors de me périodes de masturbations mentale qui me font douter - est jouissive car simple, drôle, douce et dans un cocoon de confiance.

Dinah86
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Lainie le Mar 5 Juil 2016 - 16:13

J'allais y venir d'ailleurs avec le coup des ex hp ou pas... A priori tant que nous ne faisons pas passer de test à tout les hommes (ou femmes) avec qui nous couchons, nous ne sommes sûr de rien! J'abuse un peu bien-sur, il y a des signes.

Après je ne sais pas si c'est pour tout les zèbres pareil mais au fil du temps (je dirais une dizaine de mos après mon test) on commence à ce reconnaitre. A chaque fois que j'ai dis a quelqu'un qu'il me faisait penser à un zèbre, cela s'est révélé exacte (bon, ce n'est pas arrivé très fréquemment, il faut quand même en arriver à un stade assez proche d'intimité pour supposer une telle chose).

Je comprends aussi ton envie d'"herbe plus vert ailleurs", ton envie de symbiose... Le problème réside dans le fait que l'on sait ce qu'on perd, pas ce qu'on gagne. Personnellement j'ai souvent perdu à ce petit jeu (en amour ou autre) , mais ça ne m'empêche pas de toujours recommencer car je suis comme ça. Et j'essaie de toujours retenir une leçon (je dis ça après quelques mois de recul, pas dans le drame de l'instant présent bien sur...!)

Il faudrait que tu fasses le point sur ce que tu as, et ce dont tu as envie. Il faut que les enjeux soient le plus clairs possible pour prendre une décision la plus raisonnable possible. Peut-être partir en vacances? Faire un break mental d'une quelconque façon? Un psy?
Ou un(e) ami(e) zèbre à qui parler?

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1983
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Dinah86 le Mar 5 Juil 2016 - 17:30

[color=#0033ff]C'est cette video notamment qui m'a dévastée..
J'ai pas le droit de mettre des liens mais c'est une video de Raymonde Hazan, psy et surdoué qui engros dit que Hp/non HP = impasse. Mais je suis pas toujours d'accord avec ses videos alors je doute.

Il faudrait que tu fasses le point sur ce que tu as, et ce dont tu as envie. Il faut que les enjeux soient le plus clairs possible pour prendre une décision la plus raisonnable possible. Peut-être partir en vacances? Faire un break mental d'une quelconque façon? Un psy?
Ce que je veux c'est ne pas m'ennuyer, assumer qui je suis dans mes débordements mais arrivé à ce qu'ils restent positifs pas qu'ils me fassent sombrer. Je ne veux pas me brider par amour, surtout pas, je veux etre moi mais je suis en pleine construction et j'ai peur que devenir moi, fasse peur à mon ami, qu'il se sente dévaloriser d'une façon ou d'une autre. J'adore le quotitien avec lui car il a un humour et une poesie qui rend la vie plus belle mais je vois aussi avec lucidité ses défauts, son manque de confiance, sa difficulté à verbaliser surtout sur lui, à trouver sa voix, à s'exprimer tout simplement par le travail, une passion ou autre. J'aimerais qu'il ouvre ses ailes car je sens un grand potentiel en lui. Mais il a été longrtemps très seul, peu d'amis ou pas très inspirants. Je ne veux pas le changer mais j'aimerais que notre relation lui fasse prendre confiance et le fasse grandir, assumer et trouver sa place. J'aimerais qu'on arrive à évoluer ensemble mais ça parait un peu utopique à dire comme ça

Ou un(e) ami(e) zèbre à qui parler?
J'en ai parlé à mes trois amis (et seuls d'ailleurs) HP. 3 réactions différentes. Le premier, que je soupçonne avoir une attirance pour moi plus ou moins consciente a été très dure en me disant que j'allais forcément m'ennuyer, qui me fallait plus, que je ne voulais pas avoir la même vie de couple pepere que mes parents, bref son hyper intuition m'a annoncé l'échec... Il est en plein divorce d'une non HP avec qui il était en faux self depuis 15 ans. Mais j'ai du mal à pas le croire car il est toujours tres persuasive et je connais son hyperintuition. Le second est beaucoup plus pudique et parle difficilement de ces sujets. Il est en couple et se fout de savoir si sa copine est HP ou pas, ce qu'elle pourrait être d'ailleurs mais mon radar est loin d'être performant. Pour lui son intelligence est un outil dont il se sert pour apprendre et faire des trucs, mais il ne considère juste comme un outil au ^même titre qu'un tournevis. Il est entier et assume à 100/100 sa douance. Sa copine par contre pour elle c'est pas facile tous les jours car il vit à l'instinct et de façon assez peu pragmatique. Quand on 3e, le plus récent dans mes amis, c'est une sorte de sage, très spirituel, qui croit énorement en l'amour. Pour lui c'est une évidence qu'on est complémentaire avec mon ami et que la question Hp/pas HP est une fausse question. Bref tout ça ne m'avance guère

Dinah86
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Mily_Moheori le Mar 5 Juil 2016 - 18:04

Bonjour Dinah.
Pourrais tu STP d'éviter d'écrire en bleu, cette couleur servant à repérer les interventions de la modération ?

Merci.
A part cela, je te souhaite de trouver les réponses à tes questions.
Tchao
avatar
Mily_Moheori
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 908
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Dinah86 le Mar 5 Juil 2016 - 18:30

Opus pardon je ne savais pas !

Dinah86
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Carla de Miltraize IV le Mar 5 Juil 2016 - 18:41

Very Happy :
Ah mais si Raymonde Hazan le dit  c'est surement vrai, je ne vois pas ce qui peut faire douter de ses assertions... c'est une surdouée intuitive, elle communique même avec l’électro-ménager par télépathie quantique !

Editation corrective : Je suis amusée, t'as pas vu mon smiley qui sourit ?


Bref, je te souhaite de trouver tes réponses.


Dernière édition par Carla de Miltraize II le Mer 6 Juil 2016 - 9:54, édité 2 fois (Raison : Raymonde Hazan c'est pas vraiment scientifique (il parait qu'elle est dangereuse pour les gens en état de faiblesse) mais bon quand il s'agit de courrier du coeur, après tout pourquoi vouloir y mêler de la science et de la raison)
avatar
Carla de Miltraize IV
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4279
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Dinah86 le Mar 5 Juil 2016 - 19:58

C'est ironique ?

Dinah86
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Omnia vanitas le Mar 5 Juil 2016 - 23:03

À mon avis essaie de raisonner en évitant la question "est il hp ou pas". Parfois, les gens ont une façon de montrer leur douance aux antipodes de la nôtre... Sur quoi te bases-tu pour dire ça ?

Ce qui est important, c'est de savoir ce que vous vous apportez. Et HP ou pas, il faut aussi accepter le fait de ne pas avoir le contrôle déterministe ou la compréhension parfaite de l'être aimé.. Tout n'est pas toujours parfaitement synchrone, au diapason, y compris sur les questions de libido. C'est bien d'en parler, c'est mieux de le faire sans exiger, mais juste en verbalisant ses ressentis. Si l'autre est futé, il apprendra à naviguer avec ça. Les violons doivent s'accorder, mais encore faut-il qu'ils se donnent l'un l'autre le la avant de se demander si l'autre aussi est bien un Stradivarius (sinon rien).
avatar
Omnia vanitas
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 131
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Rit-pas, ville riante (ou pas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par isa78 le Mer 6 Juil 2016 - 9:36

Et tu ne peux pas tout simplement discuter de tout ça avec lui ?
avatar
isa78
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 37
Date d'inscription : 23/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Dinah86 le Mer 6 Juil 2016 - 12:45

Idiosyncracy ce que tu me dis me parle beaucoup. Je me rends contre que tout cela est lié à ma piètre estime de moi mêlé à un désir d'absolu, de fusion. Et de peurs, de tellement de peurs. Peur que ça s'arrête mais égalemnet que ça dure toute la vie, peur de des déceptions, de l'abandon, de la routine. Peut d'arriver à m'accepter enfin, être moi et que ça ne colle plus. Quand je vais bien j'ai "l'impression" que c'est parfait, queje suis moi et à la moindre vexation/deception/frustration plus rien n'a de sens je le trouve médiocre et humain. Et je m'en veux tellement.

Oui j'en ai parlé un peu avec lui. De façon un peu plus édulcoré qu'ici. Mais des peurs oui je lui en parle. J'ai besoin d'être rassuré mais ce besoin me dégoute de moi encore plus.

Dinah86
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par nanaille le Mer 6 Juil 2016 - 13:03

Dinah,

Le vrai travail sur soi, c'est d'apprendre à vivre avec soi-même et pour soi-même.
Que l'autre soit HP ou pas, si tu penses qu'il doit t'apporter quelque chose d'essentiel pour que tu puisses vivre, alors c'est l'impasse.
Si tu crains l'ennui dans une relation, alors une relation longue est vouée à l'échec (HP ou pas HP).
Si tu penses que l'autre doit être là pour nourrir ton intellect, même chose.

La bonne question serait plutôt : comment je peux, par moi-même, m'apporter ce dont j'ai besoin ?

L'autre n'est là que pour faire un bout de chemin avec toi. Il ne peut être autre chose qu'un compagnon, dans le premier sens du terme.

nanaille
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 116
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Dinah86 le Mer 6 Juil 2016 - 13:20

Je comprends et apprécie ce que tu dis. J'ai vécu 4 ans seule avant, ou j'étais très bien avec ma solitude. Enfin relativement bien. Je m'ennuyais certes mais aucun effort à faire, aucun risque, aucune vague émotionnelle. Le néant.

Je ne veux pas avoir besoin de l'autre. Je te rejoins totalement. Pourtant avec mes crises c'est ce que implicitement je lui demande et je ne comprends pas pourquoi je fais/suis comme ça.
Je crains l'ennui dans tous les aspects de ma vie. Sauf quand j'arrive à m'ancrer avec lui ou en dehors d'aileurs, ou le temps cesse d'être une question et disparait.

Vivre juste un quotidien simple, agréable ou parfois frustrant, me semble tellement insurmontable. Cela me rassure de voir ou supposer que des HP ont réussi à faire le deuil de l'absolu, ou le dépasser. Ou l'atteindre ? Wink

Le travail sur soi je suis bien d'accord mais je ne sais pas ce qu'il signifie. C'est renoncer à l'absolu, accepter qu'il n'y a pas de sens autre que le fameux "carpe diem", jouir d'une vie forcément perfectible. Je ne sais pas je ne comprends pas.

Dinah86
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Firemane le Mer 6 Juil 2016 - 15:01

Personnellement, je pense qu'un couple de ce genre est possible à plusieurs conditions;

1°) ils s'aiment vraiment (classique)
2°) la personne "normale" fait attention aux besoins spécifiques de la personne "non normale", et est patiente à ce sujet
3°) la personne "non normale" n'a pas de difficultés qui sont trop difficile à gérer, pour elle et son entourage

Si ces 3 conditions sont réunies ça ira bien, d'ailleurs je pense que cette équation est valable pour beaucoup de cas.
avatar
Firemane
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 594
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par JCVD le Mer 6 Juil 2016 - 15:13

Dinah86C'est cette video notamment qui m'a dévastée..
J'ai pas le droit de mettre des liens mais c'est une video de Raymonde Hazan, psy et surdoué qui engros dit que Hp/non HP = impasse. Mais je suis pas toujours d'accord avec ses videos alors je doute.


Laisse béton ! Hazan, elle raconte n'im-por-te-quoi !!!!!!

Je ne sais pas si elle est psychanalyste ou quoi, mais ce qu'elle raconte c'est débile ! Mélange de fantasmes à la noix ! Oublie ! Elle est totalement out !

avatar
JCVD
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5696
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 99

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Omnia vanitas le Jeu 7 Juil 2016 - 13:20

Dinah86, en fait à te lire, ne serait-ce pas contre toi seule (et non pas contre lui) que se dirige ta colère ? Ne pas oublier que lorsqu'on arrive pas trop à verbaliser ses griefs envers autrui, c'est souvent après soi qu'on en a. Mais colère de quoi : d'avoir des émotions, de ne pas être parfaite et autosuffisante ? Personne ne l'est jamais : et heureusement, sinon on traverserait tous la vie comme des navires parfaitement clos sur eux-mêmes (et parfaitement chiants). Et les HP n'ont pas à être des super-robots dans l'ultra-contrôle d'eux-mêmes, ils sont eux aussi - et eux surtout - humains, trop humains (comme disait l'autre moustachu).

Donc lâche un peu de lest Wink et autorise-toi. A éprouver, à demander, à être imparfaite. A lâcher le contrôle aussi. A accueillir la parcelle d'inconnu qui peut (éventuellement) affleurer dans les échanges avec autrui, ou avec ton copain.
avatar
Omnia vanitas
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 131
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Rit-pas, ville riante (ou pas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Mama M le Jeu 25 Aoû 2016 - 15:32

Salut,
Je suis en couple avec un "non" "hp" a priori.
la relation est complexe en effet mais je ne sais en fait pas si ces difficultés sont provoquées par cette différence. Je pense que ce sont essentiellement des facteurs intra et extrapersonnels qui court-circuitent la tranquillité de notre couple. Nos caractères à proprement dit. (surdoués ou pas)
Nos besoins psycho-affectifs, nos constructions d'ego, nos autonomies, nos visions de la vie induit par nos expériences de vie plus ou moins profondes, douloureuses et/ou complexes.
Je rejoins Nanaille sur l'importance de l'autonomie dans un couple.
Parfois se mettre en couple, allume un besoin latent dans nos cerveaux du genre : oh le messie !! génial !!
Et dans ce cas, on se risque à exiger le bonheur parfait comme dû. Comme avec tout messie, tout roule parfaitement naturellement sans aucun effort. Je ne suis statistiquement pas sure qu'il soit sage de penser avoir rencontrer notre messie. C'est peut-être "statistiquement plus probable" Smile de trouver notre messie en nous même effectivement.
Donc comme dans tout couple (il me semble) HP ou non, l'important est le respect de soi-même en passant par celui de l'autre, le respect de l'autre en passant par celui de soi-même. le compromis sain, le recul, ne pas s'oublier en n'oubliant pas l'autre. ça n'est pas facile mais c'est important.
Parfois, je me dis qu'avec un HP ( plus proche de ma nature profonde, curiosité, contemplation, broderie intellectuelle et sensuelle, etc. ) ça serai mieux, plus simple, etc. Mais je n'en suis pas sûre du-tout, avec tout le respect que je nous dois.
ps: La capacité de muti-point de vue (se mettre à la place de) dans la vie est une arme lourde mais aussi un puissant bouclier. Wink
avatar
Mama M
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 55
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par claireteteenlair le Sam 12 Aoû 2017 - 5:16

Bonjour,

Jusque la plus lectrice qu'active sur les forums je me lance, j'ai découvert ma zebritude il y trois et suis en couple mixte dans tous les sens du terme : zèbre/non-zebre, langue culture et couleur radicalement différente. Nous sommes mariés depuis sept ans et avons une zebrionne de 5ans . au début avec tous nos contrastes et différences nous parlions énormément pour nous comprendre tant sur la forme du a la différence de langue maternelle, que sur le fond en raison de notre différence de culture (la place de chacun dans le couple) . aujourd'hui nous nous comprenons mieux sur la forme mais les difficultés sur le fond ont écoulé: mon mari me reproche régulièrement ma sensibilité. Je me pose des question même si je ne suis pas d'accord non plus à avec la vidéo de Raymonde hazan non plus. Je me dis que quelque soit le couple la pérennité des sentiments repose avant tout sur l'écoute de soi et de l'autre le respect et le renouvellement ( rien n'est acquis, l'autre ne nous appartient pas) l'amour est complexe mais ne repose la sur la raison mais bien sur les émotions et liens que nous tissons dans le couples et l'intensité de l'investissement de chacun ce n'est pas réservéqu'aux HP...

claireteteenlair
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 32
Localisation : Romans sur Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par lilithmauve le Ven 17 Nov 2017 - 23:23

Dinah86, si ça peut te rassurer, je suis comme toi, une soif d'absolu, et même si tout va bien, je peux bloquer sur des petits trucs, et passer des jours à analyser "ce qui ne va pas". La différence de libido n'est pas un détail pour moi, c'est frustrant et dévalorisant. A la longue, je ne peux pas imaginer que je puisse m'épanouir de cette manière.
J'ai fait le choix de suivre mon instinct, c'est à dire si il y a un truc qui me semble contraignant, j'arrête. J'ai conscience aujourd'hui que je cherche une aiguille dans une botte de foin, mais je préfère être seule que mal accompagnée, c'est à dire juste avoir un compagnon. Perso j'ai envie que l'amour soit une fête ou un challenge tous les jours, que ce soit quelque chose qui me fasse grandir (au sens de l'âme). J'ai décidé d'assumer mes idéaux.
J'ai cru un jour enfin rencontrer l'homme parfait pour moi (la 1ere fois de ma vie à 45 balais), et j'ai même eu peur de ne pas être à la hauteur ou être folle. Hé bien cet homme était un HP détecté dans l'enfance. Je ne voudrais pas faire de déduction trop hâtive mais j'ai reconnu en lui les mêmes exigences. Et puis il a fuit, il m'a expliqué qu'il était paumé, qu'il avait peur, ect. Alors peut être il y a eu trop d'intensité, pour moi ça a été vertigineux comme rencontre mais sur le moment j'ai décidé d'avancer et ne pas céder à la peur.
Ce que je voulais te dire, c'est que tu peux être heureuse avec cet homme, faire un beau bout de chemin avec lui, mais qu'au fond peut être tu sens bien qu'il ne te comble pas parfaitement et je pense que lorsqu'on a ce genre d'aspiration, même si on la raisonne un moment, on l'endort dans du bien être, elle ne disparaît jamais. Je ne suis pas sûre que cela ait avoir avec l'indépendance, je suis moi même très indépendante, c'est une idée de l'amour et tu as le droit de vouloir trouver Le Grand Amour.

lilithmauve
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marronnier...couple HP / non HP, quelle viabilité ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum