Appréhension quand aux rencontres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Appréhension quand aux rencontres

Message par karabalasorciere le Mer 29 Juin 2016 - 0:09

Bonsoir à tous, il est 00h10 lorsque j'écris ce message.

Je me suis inscrite sur ce forum au début du mois, et j'y reviens seulement aujourd'hui car j'ai été très occupée. De ce fait, je n'ai pas eu l'occasion d'échanger avec beaucoup de zèbres et encore moins d'en rencontrer et, de ce fait, j'appréhende un peu le moment ou cela devra arriver.

Déjà, l'idée de rencontrer un/une inconnu(e), une personne avec qui on a seulement échangé sur le net, m'effraie un peu : je ne sais pas qui je vais avoir en face de moi, au final je ne connais pas du tout la personne.

De plus, et si avec cette dite personne nous n'avons rien à nous dire. Si la zébritude ne suffit pas comme point commun, si je suis mal à l'aise ? Une fois, j'ai rencontré un couple de zèbres, la rencontre s'est bien passée mais m'a effrayée : leur vie semblait horrible, morose, difficiles, elles se disaient zèbres et asperger toutes les deux, ne sortaient pas l'une sans l'autre, elles m'ont clairement fait peur, elles m'ont dit me voir comme une asperger alors que, j'ai demandé à la psy qui me suis, ce n'est absolument pas le cas. Suite à cette rencontre, j'ai déchiré mon test et j'ai voulu enterrer mon haut potentiel. Evidemment, je n'ai pas réussi. Mais j'avoue avoir eu peur.

J'ai aussi peur de la différence d'âge car les conventions sociales nous enseignent toujours un peu qu'il est bon de rester avec des gens de son âge. Pourtant, je me sens plus à l'aise avec les gens plus âgés mais aussi, souvent, inférieure, je me dis que je suis forcément moins intéressante parce que je n'ai rien connu dans ma vie (à part le fait d'avoir atteint un niveau d'introspection particulièrement élevé, mais ça n'intéresse personne).

En bref, c'est à cause de toutes ces appréhensions que je suis réticente à poster, échanger, rencontrer.. Alors que je n'attends que ça ! Des tuyaux pour être moins angoissée et commencer à rencontrer mon troupeau ?
avatar
karabalasorciere
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 55
Date d'inscription : 29/05/2016
Age : 21
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par Lainie le Mar 5 Juil 2016 - 11:19

Comme dirais une célèbre reine, à un moment on a beau expliquer comment monter à cheval, pour savoir monter à cheval, il faut le faire.

Je suis une paniquée sociale. J'ai peur des gens, de ce qu'ils pensent, de la façon (erronée dans 98% des cas) dont ils me perçoive. Du coup j'évite de rencontrer de nouvelle personne dans la "vraie vie".

J'ai finalement prit mon courage a deux mains après presque 8/9 mois inscrite ici et j'ai fais une IRL. J'étais d'assez loin la plus jeune. C'était franchement génial. Alors certes, les vécus et les horizons son différents mais c'est justement ça qui fait la richesse d'un échange. Si c'est pour sortir avec des gens comme soit... Autant ce parler tout seul :p. J'ai eu des conversations super intéressantes, comme c'est très rarement le cas. Je ne peux que t'encourager à le faire. Et au pire si cela ne te plait pas bah... Tu aura perdu quelques heures et tu n'aura pas de regrets.

Quant à ton couple d'amis qui distribue les diagnostics comme des sucettes.. No coment!
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1375
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par Alaintuitif le Mar 5 Juil 2016 - 12:27

Une rencontre implique (au moins) deux personnes, ce qui signifie (au moins) deux motivations, (au moins) deux personnalités, (au moins) deux expériences de vie.
Par conséquent, on peut évaluer plus précisément les chances de réussite AVANT la rencontre (grâce à des éléments factuels inhérents aux échanges via ZC ou encore grâce à son intuition)

Par ailleurs, pour avoir travaillé 5 années dans un réseau d'échanges de savoirs, j'ai mis en relation des centaines de personnes, parfois très différentes afin qu'elles puissent s'échanger des savoirs (l'un demandant à acquérir un savoir que l'autre était susceptible de lui offrir). Il pouvait arriver (rarement) que les deux protagonistes soient "timides", qu'une phase d'observation leur soit nécessaire, etc… Dans ce cas, j'ai constaté que la médiation est bienvenue pour éviter un malaise relationnel.
Le savoir, l'activité à partager est elle-même "médiatrice" de la relation : si tu as convenu d'échanger sur l'apprentissage de l'italien (par exemple), il sera possible de revenir à ce thème qui vous rassemble pour éviter une trop grande proximité éventuelle.

La relation consiste bien souvent à trouver la part d'humanité que l'on partage avec l'autre. Si parfois, il faut un ajustement provisoire, nous sommes tous en mesure de trouver cette humanité chez autrui.


avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par nikoku74 le Mar 5 Juil 2016 - 15:14

on a tous ici tendance à intellectualiser tout, vérifier des trucs avant la rencontre réelle...
et en fait il ne faut surtout pas le faire : écouter juste son cœur, ses sensations et non pas se poser la question si ça va bien se passer. Accepter l'anxiété car ça n'implique pas grand chose finalement.
avatar
nikoku74
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1048
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 42
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par bleu et blanc le Dim 7 Aoû 2016 - 17:24

Hello! Karabalasorcière.
Je trouve merveilleux ce que tu as écrit; une telle franchise, une telle ouverture!...Tu es déjà ouverte. Tu as déjà ça. Oui, tu vas dire " c est parce que je suis couverte par l'anonymat". N'empêche, tout le monde, même sous couvert de l'anonymat, ne parvient pas à se dévoiler autant. Ca me fait très plaisir de lire ton post, et ça m'émeut. C'est magnifique!
SI tu lis mes postes, tu verras que j'ai également cette appréhension. Et la solution, tu l'as déjà écrite en fin de texte : "poster, échanger, rencontrer". Dans cet ordre. C'est ainsi que moi aussi j'ai l'intention de procéder. Pour l'instant, je poste. Plus tard, après avoir échangé par téléphone, je rencontrerai.
Rester avec ceux de son âge, oui, bien sûr, pour s'amuser, s'éclater, également grandir, pour tout. Et aller avec des personnes plus âgées, aussi, pour les mêmes raisons. ALors, on se sent "moins interessante parce que je n'ai rien connu dans ma vie". Ca dépendra de ton interlocut.eur.rice. Pour un supporter de l'Olympique de Marseille qui est tous les soirs devant sa tv à suivre un match, bières et pastis avec ses copains, sûr! je ne suis pas quelqu'un d'intéressant. Bon. C'est vrai que je prends un exemple extrême. :-) Il est vrai que même avec des zèbres, tu pourras te sentir ininteressante. Ca ne viendra pas de ton âge. Plutôt de ton manque de confiance en toi. J'ai vécu ça toute ma vie. Et je le vis encore. Tu rencontreras aussi, comme tu as déjà rencontré, des gens qui, pour te rabaisser, te diront - plus ou moins clairement- que puisque tu es plus jeune , tu es inférieure à eux. Ils manquent eux-mêmes de confiance en eux, et ils pensent que rabaisser les autres peut les rassurer. SI tu le peux, raye-les de ta liste; s'ils travaillent avec toi, faudra trouver une bonne réponse.
Enfin, ton "niveau élevé d'introspection" peut intéresser beaucoup de monde, à commencer par les zèbres, puisqu'ils sont comme toi, eux aussi sondeurs chevronnés de l'esprit.
Moi aussi, j'ai beaucoup de difficultés à avoir des échanges intéressants, c'est pourquoi je suis ici.
Au fait, retour sur la différence d'âge. Il y a deux ans, réunion de famille, à Nice, avec cousins et conjoints de ma génération. Premier dîner dans un resto avec ceux qui sont arrivés. LE lendemain, la rencontre proprement dite, tous les participants étant arrivés. Après le dîner, j'ai dit à mon frère qui organisait tout ça que je souhaitais être à la table des jeunes, c'est-à-dire mes neveux et nièces. Et il en a été ainsi. AU dîner, j'ai été mal, je trouvais pas la distance, impossible de dialoguer, d'échanger vraiment. Au déjeuner, le lendemain, du velours! J'étais détendu, et mes neveux aussi. Ils m'apprécient. MEs neveux de 20 à 30 ans m'apprécient, réellement. JE le vois, je le sens. Et c'est réciproque.
J'espère te lire très bientôt.
Je te souhaite bon courage.


bleu et blanc
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 63
Localisation : AIX EN PROVENCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par Stauk le Sam 22 Oct 2016 - 21:04

Bravo d'avoir sauté le pas.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5465
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par -Benoit- le Mer 2 Nov 2016 - 13:38

Ouah, j'adore ! Quelle idée d'avoir lancé cette discution ? Merci Cool J'ai aussi la même appréhension évidemment.
Le truc, c'est qu'on se construit avec "les autres" qui nous entoure.
Les apréhensions sur la différence d'âge etc, on passe tous par là. Mais au bout d'un moment, après une petite reprise de confiance en soi, on fini par accepter qu'on est comme ça, et qu'on est plus mature que les autres sur certains points, et carrément à la ramasse sur d'autres points.
Personnellement , comme beaucoup d'entre vous, j'ai aussi souffert du jugement des autres, de harcèlement scolaire, etc. J'ai appris à pardonner, ça m'a pris du temps. Mais le fait est que j'ai développé une certaine méfiance, j'ai l'habitude d'être très taciturne, et quelque part, je pense que j'aurais du mal à quitter mes habitudes, mes codes sociaux, mes méfiances, que j'ai développé pour me fondre dans la masse.  On a l'habitude de porter un masque, et par moment, on oublie qu'on a la possibilité de l'enlever, et d'autre part, on ne se rend pas compte que les autres en portent aussi, des masques. Donc oui , c'est vraiment énorme d'avoir ouvert cette discussion, parce que c'est une grande question. Je pense que je serais capable de "snober" un zèbre aussi durement que je snob les gens normaux. Parce que je suis dans ma bulle et que j'arrive pas à déterminer du premier coup , si la personne en face de moi est une menace , si c'est une personne intéressante, ou si je peux lier une amitié avec. J'en suis incapable au premier abord. On analyse trop, et il faut vraiment mettre le cerveau sur off, et écouter son instinct, ses émotions, son coeur ...

Je suis inscrit sur ce forum depuis 3 jours. j'ai "accepté" ma zébritude il y a 2 semaines. J'ai décidé de changer mon approche avec la vie.  Savoir qu'on n'est pas seuls, ça change énormément la donne. Mais la zébritude n'est, à mon sens, pas suffisante pour créer des liens. Comme tu le dis, on peut très bien ne pas être à l'aise avec la personne qu'on a en face de soi.

Je comprends que tu "n'oses pas", écrire sur ce forum , ou organiser une rencontre IRL. C'est clair que la marche est assez haute , la première fois qu'on se lance.

Disons que quand on l'a fait plusieurs fois, on sait à quoi s'attendre. Mais ça n'empêche pas que je suis toujours très excité et à la fois réticent, à l'idée de rencontrer des gens à travers un forum.
Bien avant cela, j'étais inscrit sur d'autres forums / tchat concernant mes passions (modélisme , mécanique, musique, nature etc etc ... mon caractère introverti  m'a poussé à me servir d'internet pour lier des amitiés...)
Une chose est sure : parfois, on peut discuter avec quelqu'un longuement sur internet, s'entendre très bien avec...  mais plus on passe de temps "derrière l'écran", plus le choc sera violent, lors de la rencontre IRL / en vrai.
Mais bon, après quelques échanges par tel, on voit tout de suite si le courant passe ou pas.
Et puis , le risque n'est pas si grand. Il faut laisser la possibilité de pouvoir s'en aller si jamais on s'aperçoit que le courant ne passe pas. Les RDV c'est pas mon truc, et les rencontres avec "un groupe" ça ne me plait pas non plus. Mais bon, parfois il faut se faire mal, et se lancer . Une "mauvaise" rencontre reste, à mon avis, enrichissante. Ce qui ne tue pas rend plus fort I love you
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 613
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 24
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par Flom le Mer 25 Jan 2017 - 22:07

Merci pour cette idée de sujet, car j'ai un peu cette même appréhension.. du coup vos messages sont d'une grande aide !

Flom
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par L'individu le Mer 25 Jan 2017 - 22:15

J'ai un réel problème de phobie sociale. Mais à plusieurs reprises, j'ai franchi le pas, et en ce qui me concerne, je n'ai que des raisons de m'en féliciter. Cela dit ma dernière rencontre commence vraiment à dater.
avatar
L'individu
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18352
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appréhension quand aux rencontres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum