Aux occasions manquées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux occasions manquées

Message par Simao le Jeu 28 Avr 2011 - 18:18

"L'étoile filante a filé et disparu au fond du ciel noir, mais il y en aura bien d'autres ; les étoiles traceuses pleuvront par milliers dans la prochaine nuit d'été. [...] Le bonheur ressemble aux étoiles filantes : lui aussi a filé, mais sans doute retrouverai-je, sous d'autres formes, le favorable présent. Pour un printemps manqué, pour une occasion perdue, que d'occasions et de printemps s'offriront encore à celui qui se laisse porter par la futurition et par l'aventure!"

V. Jankélévitch, "L'irréversible et la nostalgie"

Il n'y a rien à regretter, et même si ce qui est fait peut être défait ou déconstruit par la force de l'esprit et pour l'esprit (et non dans les faits), les occasions manquées, ratées, ne réapparaissent pas. De nouvelles oui se présenteront. Mais seul celui qui se tient prêt pour les saisir les saisira. Celui qui vit dans le passé les ratera, puisque trop occupé à regretter les occasions manquées et perdues. Et ainsi condamné à toujours regretter.
En avant toute, l'esprit et les sens alertes ! Smile

Simao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 32
Localisation : Near of Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Fata Morgana le Jeu 28 Avr 2011 - 18:24

La citation de jankélevitch est superbe, et illustre à merveille les tourments de la nostalgie.
Tu sais quoi ? L'âge entre en ligne de compte ! Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Simao le Jeu 28 Avr 2011 - 18:30

Certainement ! Plus on vieillit et plus le passé est lourd par rapport à ce qu'il nous reste à vivre. Il faut donc pouvoir en profiter pleinement !

Simao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 32
Localisation : Near of Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Invitée le Jeu 28 Avr 2011 - 19:13

Bonsoir

Je connaissais "le je ne sais quoi et le presque rien" du Sieur Vladimir J.

Le regret a aussi des partisans, j'en ai été une fervente pour ensuite renier ce que j'ai adoré, considérant que l'évanouissement des sensations permet d'en cerner d'autres.

Par exemple, un nez emprisonné de fragrances n'est plus en mesure de sentir, d'où la nécessité de l'évanescence des perceptions pour reprendre une intensité renouvelée.

Juger du temps présent, oblige à une perte de l'immédiateté, un recul par rapport au passé.

Jeune, on ne sait comment trancher dans le vif du passé, on garde tout. Puis on apprend à garder l'essentiel, la substantifique moelle de l'existence.

Alors le passé ne pèse pas si lourd si on l'élague rudement, une vie ne se décrit en tout et pour tout que dans les quelques lignes d'un curriculum vite fait.

On peut ne pas garder ni les cahier d'école, ni les dessins d'enfants, pas plus que les poèmes d'autrefois, voire la plupart de ses photographies personnelles et bien sûr aucun jouet, pas le moindre vêtement, et il est loisible d'offrir à d'autres des bijoux reçus.
Sa correspondance passe à la trappe, les cartes postales du passé aussi.

Une vie, presque rien, si elle doit se résumer au contenu d'un sac en plastique d'un rescapé de Fukushima.

Envisager le futur, exige l'ascèse. Et puis l'on rend service à ceux qui vous succèderont. Car il faut laisser la place, bien en avance, même si cela ne présente pas de caractère d'urgence.

Tant sont partis en ne laissant derrière que l'étiquette de leur nom. Prétendre que l'on vaut mieux qu'eux, serait exagéré.

Ainsi le passé devient extrêmement léger, il suffit de se débarrasser de tout narcissisme... Qu'en pensez-vous?
Evanescence




Invitée
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Fata Morgana le Jeu 28 Avr 2011 - 19:22

Simao a écrit:Certainement ! Plus on vieillit et plus le passé est lourd par rapport à ce qu'il nous reste à vivre. Il faut donc pouvoir en profiter pleinement !

A titre purement personnel, c'est le présent qui compte le plus. Le passé est bon à oublier, et à dire vrai, l'avenir aussi... What a Face Du coup, je me rends compte de la richesse de l'instant. Ça n'a probablement d'ailleurs pas grand-chose à voir avec la zébritude, sauf sans doute que la perception de ce présent est plus intense.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Simao le Ven 29 Avr 2011 - 13:49

Je pense que le passé fait ce que nous sommes. On ne peut pas tout à fait l'oublier. Un amnésique par exemple perd son identité. On a besoin de se retourner pour comprendre ce que nous ressentons, etc... Mais nul besoin de le regretter pour le faire. C'est simplement pour mieux vivre au présent, et à l'avenir.

Le seul moment où j'arrive à me libérer du temps c'est quand je voyage. Le passé disparaît, l'avenir a moins d'importance, compte l'instant présent. C'est le type d'occasion ou j'arrive à vraiment vivre au présent... Sensation délicate, de liberté.

Simao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 32
Localisation : Near of Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Link le Sam 7 Mai 2011 - 10:03

"La nostalgie, c'est comme les coups de soleil. Ca fait pas mal pendant, ça fait mal le soir"

P. Desproges

Link
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 172
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Fata Morgana le Dim 8 Mai 2011 - 19:13

Quand même, il faut distinguer entre regrets et nostalgie.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Bliss le Lun 9 Mai 2011 - 20:09

Simao a écrit: Le seul moment où j'arrive à me libérer du temps c'est quand je voyage. Le passé disparaît, l'avenir a moins d'importance, compte l'instant présent. C'est le type d'occasion ou j'arrive à vraiment vivre au présent... Sensation délicate, de liberté.
C'est exactement la même chose pour moi. C'est pour ça que j'adore les voyages... drunken


@Evanescence: Mon Dieu que j'aimerais avoir cette sagesse à laquelle tu fais référence...

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Dark Feu-Nixe le Mar 14 Juin 2011 - 15:36

Aux occasions manquées

Gémir n'est pas de mise, aux Marquises ou ailleurs. Haut les cœurs! flower

Dark Feu-Nixe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux occasions manquées

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum