William Blake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

William Blake

Message par oyans le Ven 9 Oct 2015 - 20:00


j'ai acheté un livre pour passer mon heure de train agréablement, un très bon petit livre dans la veine de conseils aux jeunes littérateurs, il s'ensuit dans mes lectures Confessions d'un jeune romancier D'Umberto Eco, et mon gros problème sur ma banquette au proche de la glace c'est de lire lorsque je ne suis pas dans l'isolement, la concentration se fixe moins bien et ce qui est lu devra être encore relu pour bien mémoriser plein de choses d'intérêts, de plus une belle brune à pris place sur l'autre fauteuil et j'hésitais entre lire convenablement où la regarder...Enfin c'est Blake le sujet ici, car il est noté dans Confessions d'un jeune romancier, que les poètes ne vivent guère vieux et que de produire de la poésie à un âge avancé tirerait plutôt du contraint,du forcé et ce n'est pas faux, presque, Baudelaire poète symboliste, mais surtout découvreur d'une façon de penser la poésie " la poésie symboliste", disons que lorsque un poète produit des effets inattendus, il serait amené comme Poe ou Byron, le tasse, Rimbaud etc... à mourir indubitablement à un tout jeune âge... houellebecq lui pense que l'âge amène des processus mentaux différents et qu'ils seraient idiot de les méconnaitre, il n'est alors plus valable d'introduire d'anciens concepts faux n'étant plus en correspondance avec ce siècle et que l'analogie ne puisse être représenté comme une constante, rend ceci faux, je pourrais dire Hugo, Saint John Perse ou bien William Blake qui vécut assez âgé poète et peintre, alors qu'il modulait radicalement la compréhension théologienne des textes bibliques dans une Angleterre pudibonde, créa de nouvelles idées et n'en est pas mort pour autant... ces poètes romantiques, surréalistes eurent des places aisées pour constater par eux-mêmes la véracité de leurs oeuvres ou d'un changement évident de paradigme...

https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Blake.

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Blake

Message par oyans le Jeu 15 Oct 2015 - 0:54

William Blake fut inspiré directement voire radicalement par un très grand poète anglais Johan Milton "le paradis perdu" excellent bouquin œuvre poétique impressionnante, mais je n'en ai plus que de vagues souvenirs, c'est une façon pragmatique d'aborder la littérature, c'est l'une des meilleures à ma connaissance, son côté lyrique rend ce livre imposant, Prométhéen au sens divin juste, la chute de l'ange est et restera...
le prénom de Milton je sais plus si c'est exact...
Disons que Milton met en évidence l'échec de la chrétienté sous sa forme originelle, ne dépareillant en rien avec la création d'Adam et de Eve, il suit le prédicat des textes bibliques à la lettre, alors que Blake lui, déforme la représentation de la croyance dans ses fondements, c'est à dire accepter sa nature car c'est la chose la plus sensée.
je crois que, bien qu'il soit marié, il était polygame, libre de moeurs.

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum