Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par muscadin le Mar 7 Juil 2015 - 0:55

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été "rapide", dès la première semaine en maternelle mon institutrice m'avait envoyé dans la classe supérieure après avoir réalisé que je savais déjà lire, écrire, et compter…
J'ai souvenir de m'être retrouvé seul dans le coin d'une salle de classe en attendant que celle qui devait être ma nouvelle maîtresse décide quoi faire de moi, et elle ne paraissait pas très contente de devoir s'occuper de moi.
Bref, il a été envisagé de me faire sauter d'autres classes par la suite, mais ma mère qui en était passée par là au même âge ne voulait pas me faire subir ce qu'elle considérait être une expérience traumatisante.

Je dois préciser que j'ai été dès mes 7 ans, élève d'un établissement privé américain très exigeant, et même si je n'avais qu'un an d'avance mon potentiel n'était probablement pas trop sous-exploité.
Tout s'est relativement bien passé pour moi jusqu'à ce que mes parents se séparent quand j'avais 13 ans, que ma mère et moi rentrions en France, et que sa situation financière difficile ne me conduise dans un établissement public tout aussi difficile. L'aventure n'a duré qu'un an, mais sans rien laisser paraître, je me suis effondré à l'intérieur, tout comme mes notes passées d'excellentes à médiocres, mon amour propre et ma confiance en moi.

Je ne peux pas tout mettre sur le compte de ce virage qui s'est imposé à moi, déjà à cette époque j'avais toujours été "à part", se faire des amis n'avait jamais été facile et ma vie n'avait jamais été très heureuse.
Toujours est-il que si dans mon enfance j'avais pu être "un peu surdoué" comme le disait mon père, j'étais "devenu un glandeur" à ses yeux dans lesquels je pouvais lire mépris et déception.
Il est vrai qu'à 14 ans, fraîchement arrivé à Lyon, j'étais plus intéressé par la guitare et le groupe de rock que quelques amis m'avaient demandé d'intégrer comme chanteur, que par les cours de maths, aussi mon 15 de moyenne fît scandale à la maison et il m'était interdit d'acheter une guitare, fût-ce avec mon propre argent.

Mon rejet absolu des mathématiques (chères au cœur de mon père) ne m'a pas trop aidé au lycée, mais j'ai tout de même décroché une mention "assez bien" au bac ES avec pourtant un 3 dans la matière en question (le double de ma moyenne habituelle!). Je n'étais pas un mauvais élève et pourtant dans ma tête j'étais le pire des cancres et parmi les plus grandes déceptions de mon père.

La question de mon orientation était à la fois simple et terriblement épineuse, je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire ou ne pas faire, et comme mis à part en maths, j'étais bon à peu près en tout (surtout en langues), impossible de laisser décider les notes.
Finalement, les choses se sont passées de la manière suivante: j'étais un bon élève, les bons élèves font de grandes études dans des domaines prestigieux, mon niveau en maths m'interdisait les études scientifiques, l'étude des langues ne mène à rien (sic), c'est donc vers le droit que je me suis tourné.

S'est alors ouverte la période la plus difficile de ma vie, non pas que je n'aime pas le droit, intellectuellement c'est un domaine qui selon les spécialités peut être très stimulant, mais c'est le moment que mon père a choisi pour disparaître de ma vie (je ne lui ai pas trop couru après non plus…), je déprimais énormément et ne travaillais que dans les quelques matières qui m'intéressaient.
Dans ces matières mes notes étaient excellentes, mais les notes ne se compensant pas entre elles, j'ai essuyé un premier redoublement en première année et un second en deuxième année.
Je me suis ensuite trouvé extrêmement seul en troisième année, complètement déprimé au milieu d'amphis où je ne connaissais personne, l'esprit harcelé par des pensées confuses et désordonnées, j'avais tout pour réussir et je m'étais arrangé pour tout rater, quelque chose ne tournait pas rond chez moi. C'est là que les ennuis de santé assez sérieux se sont ajoutés à la déprime.
J'ai encore redoublé deux fois pour raisons de santé avant de boucler mes études avec un Master II, et en poche une tripotée de diplômes de langues.

Je regrette d'avoir attendu si longtemps avant de consulter une psy, mais ce n'est qu'il y a trois ans, juste avant de finir mes études que je me suis décidé. Pendant trois ans elle a tenté de regonfler mon ego en me faisant ouvrir les yeux sur tout un tas de mes qualités:
Peu de gens apprennent une langue étrangère en deux mois, peu d'occidentaux prononcent directement le chinois et l'arabe sans difficulté, peu de gens savent accorder une guitare à l'oreille sans savoir jouer d'aucun instrument et encore moins visualisent les sons. Peu de juristes d'entreprise sont aussi administrateurs réseau dans leurs boîtes… etc.
J'ai pensé pendant des années que j'étais le dernier des débiles, un imposteur persévérant arrivé en master de droit sans rien dans la tête et c'est un pli difficile à perdre. À vrai dire en l'écrivant, j'y crois encore un peu…

À force de persuasion, ma psy a fini par me convaincre de laisser s'exprimer les aspects plus créatifs de ma personnalité, c'est ainsi que je me suis mis à l'écriture d'un roman, remis à la photo, et surtout inscrit à des cours de chant.
D'abord j'ai cru que mon prof de chant cherchait à flatter mon ego lorsqu'à la fin du premier cour d'essai il m'a dit que j'étais remarquablement doué et qu'il fallait absolument que je continue de travailler ma voix.
Ce n'est qu'un peu plus tard lorsqu'il m'a invité à un cours en groupe (habituellement je prends des cours particuliers), que j'ai pu constater à quel point les choses qui sont faciles pour moi sont difficiles pour ses autres élèves, même les meilleurs et les plus confirmés.

Enfin, dernièrement j'ai consulté une graphothérapeute pour réparer mon écriture, qui devenue absolument illisible en fac de droit me faisait honte. À notre premier RDV, je devais apporter des écrits de mon enfance, tous ceux que j'aurai trouvés.
Après avoir observé mon écriture actuelle, mon écriture à cinq ans et montré pour comparaison celle d'un enfant de douze ans, elle m'a tendu un livre intitulé "Trop intelligent pour être heureux", et pour la première fois depuis près de 20 ans, le mot était lâché, je n'avais pas été "un peu surdoué à l'époque", j'étais encore, toujours, carrément surdoué.

Peut-être ma psy aurait-elle dû me dire en termes clairs que j'étais "surdoué/zèbre/HQI, je ne sais pas s'il valait vraiment mieux me conduire en douceur à cette conclusion. À vrai dire je lui ai demandé pourquoi elle avait pris ce parti, elle m'a répondu que l'étiquette à généralement des effets pervers sur ceux qui la portent, et cela que je conçois parfaitement.

Bref, moi qui voulais faire une présentation rapide, c'est raté et je ne suis pas sûr que beaucoup auront pris la peine de tout lire, toujours est-il qu'à 29 ans, je suis hanté par le caractère éphémère de l'existence et j'ai l'impression d'avoir perdu tellement de temps…  Ma vie, à la fois professionnelle et personnelle est un bazar sans nom dans lequel je commence à peine à remettre de l'ordre aussi je serais ravi de parler à des gens dont les particularités sont du même genre que les miennes pour ne pas faire ça totalement tout seul et si possible apprendre de leur exemple.


Dernière édition par muscadin le Mar 7 Juil 2015 - 10:00, édité 1 fois

muscadin
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par Ardel le Mar 7 Juil 2015 - 1:40

Bienvenue, Muscadin ! cheers (ça sonne comme un mélange de musca(de)t et de Saladin dans mon cerveau fatigué ... plutôt agréable, comme pseudo).

En effet, sinon "tout" tu cumules pas mal d'atouts ... content de te lire, et content d'espérer pouvoir te lire plus.

A bientôt !

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3839
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par Néfertiti le Mar 7 Juil 2015 - 3:19

Bienvenue ici, muscadin ! Smile Very Happy

Néfertiti
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 680
Date d'inscription : 16/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par Lyanah le Mar 7 Juil 2015 - 8:06

Bienvenue par ici !

je suis hanté par le caractère éphémère de l'existence et j'ai l'impression d'avoir perdu tellement de temps…

Tu n'es vraiment, vraiment pas le seul ! Very Happy

Tu trouveras de quoi te réconforter sur le forum, et des gens qui fonctionnent comme toi Wink Certains plus, certains moins, chacun a sa manière de voir les choses, mais on a tous un truc en commun : on fonctionne pas pareil ! Very Happy

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par mrs doubtfull le Mar 7 Juil 2015 - 9:06

Et en même temps tu es tellement, tellement encore jeune:)

C'est à peine croyable le talent que l'on a pour se sous estimer et ne voir que ce qui nous manque ou ce que l'on ne sait pas .... 

Bienvenue!

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par Doom666 le Mar 7 Juil 2015 - 9:07

Bonjour à tous,
Bienvenue parmi nous. Ici, il me semble bien que nous lisons les longues présentations sans aucun souci. Voire même que nous les lisons vite... Wink
Très très riche cette présentation, mon impression est que tu cherches encore et toujours à ce que ton père soit fier de toi. Ca finira peut être par venir.
Quant au temps perdu...je pense que tu te trompes. Certains ici, et j'en fais partie, ont compris ce qu'ils étaient tardivement.
A 29 ans, tu as la vie devant toi. Smile
Cordialement.
Alain.
PS: de mémoire, il me semble que les muscadins étaient ces jeunes gens qui cherchaient à s'amuser dans l’excès pendant la période révolutionnaire.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par Phierd'ars le Mar 7 Juil 2015 - 10:41

Bonjour Muscadin,

Imagine la même histoire mais avec une réponse à 42 ans.
Alors finalement tu as du temps.

Je crois que le nom n'a pas d'importance. J'ai mis 3 ans à vraiment accepter cette possibilité.
Même si je doute encore de faire partie de cette famille de zébre.
Mais il faut se rendre à l'évidence, nos histoires à tous sont tellement proches.

Moi j'y rajoute un probable syndrome d'Asperger que je suspecte depuis cette année.

Et c'est vrai que cela permet de répondre à pas mal de question. Et surtout d'arrêter de culpabiliser.
En effet, ne pas avoir d'amis paraît aux autres anormal, alors que si je fais le point avec moi-même, cela ne me manque pas vraiment.

Au plaisir d'échanger.
Philippe

Phierd'ars
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 306
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 46
Localisation : banlieue Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par ShineFlower le Mar 7 Juil 2015 - 11:05

Bienvenue muscadin cheers

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par muscadin le Mar 7 Juil 2015 - 16:45

Je n'avais pas tellement visité le forum avant de rédiger ma présentation, c'est encore mieux que ce que je pensais!
Merci beaucoup pour l'accueil, le simple fait d'avoir un endroit où parler de tout ça fait chaud au cœur.

P.-S. Certains m'ont envoyé des messages privés auxquels il semble que je ne pourrais pas répondre avant d'avoir suffisamment posté sur le forum.

muscadin
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que j'ai tout pour réussir…

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum