Tether, peut-être

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tether, peut-être

Message par tether le Lun 14 Sep 2009 - 14:50

Le pseudo se veut neutre (et sans lien avec le mot qui s'écrit pareil, que j'ai découvert après coup), mais pour couper court, je suis un homme.
Un homme qui voit le quart de siècle se précipiter sur lui à toute vitesse, et cherche à le retenir encore un peu.

J'ai débarqué ici il y a quelques jours, par un enchaînement qui a commencé au hasard d'une interpellation dans un rayon de la FNAC : -hep, viens voir là ! - quoi ? - oui ici, regarde mon titre... - adulte surdoué, c'est quoi ces conneries encore ?

Un parcours simple dans les faits, compliqué en arrière boutique, je me protège depuis... eh bien soit j'ai oublié soit c'est depuis toujours. J'ai compris assez tôt que j'avais quelque chose de différent. Les deux passages de classe et le 20 de moyenne y ont sans doute été pour quelque chose. J'ai compris tout aussi rapidement que au mieux c'était passablement accepté, au pire... Vous avez déjà voulu vous excuser auprès de la classe lorsqu'un prof rend les copies à voix haute ? Je me suis protégé en rompant tout lien social, en refusant de parler de cours pendant mes vacances en colonie, et en falsifiant le pseudo-test de qi qu'on a essayé de me faire passer.
Surdoué, un mot qui sonne comme une insulte. Un peu un genre d'autiste, l'ego en plus.

Encore un bouquin foireux où un de ces journalistes à la noix va vouloir nous en mettre plein la vue avec ces trous du cul prétentieux dans une école spécialisée qui préparent leur thèse de physique nucléaire à 9 ans et demie, et un testez votre QI en carton en conclusion : vous aussi rêvez d'avoir des superpouvoirs vous garantissant un poste de directeur d'une multinationale avec l'hôtel particulier, la Cadillac et le jet privé.

Hum, le titre est original, on va lui accorder la lecture du quatrième de couverture.

Ma lecture a peu ou prou coïncidé avec mon arrivée sur Paris depuis mon trou paumé, il y a dix mois. Environnement neuf, propice aux rencontres, et qui a surtout contribué à faire voler en éclats un mur d'excuses : avant je ne sortais pas parce que je n'en avais pas la possibilité, après eh bien... force était de constater que j'étais totalement inepte socialement. J'ai fait des efforts, et j'ai réalisé progressivement ce que je viens d'écrire. Et j'ai également réalisé les conséquences : après 20 ans d'isolement et d'autoprotection, j'ai perdu toute spontanéité. J'ai réalisé que le moindre de mes gestes est passé au crible avant d'être réalisé, puis qu'une cohorte d'inspecteurs font le debriefing après coup. J'ai également réalisé la totale absence de langage corporel : aucun mouvement, aucun contact physique, voix neutre. Ce genre de choses doit être spontané pour ne pas rendre faux.
Et puis... est-il socialement acceptable de poser une main sur l'épaule d'un bon ami ? d'un ami ? d'une connaissance ? d'un collègue ? en fait j'en sais rien.

J'y travaille depuis, j'ai amélioré les choses, j'ai retrouvé un langage corporel partiel, j'ai réalisé que mon estime de moi était dans les choux et j'ai bien redressé la barre (soit dit en passant j'ai des tuyaux si ça intéresse quelqu'un). Mais c'est une tache titanesque de devoir apprendre, réfléchir et adapter manuellement les milliers de codes sociaux régissant les interactions entre personnes.
Tiens, vous saviez que la question "t'habites dans le coin ?" appelle à une réponse du style "- oui, du côté de ...". J'avais toujours répondu juste "oui" jusqu'à ce que quelqu'un se vexe récemment et m'explique ^^

Vous avez remarqué le mot en italique du paragraphe ci dessus ? C'est la clef : quand on travaille trop un objet, il casse.
Après ces 10 mois d'efforts je me pose beaucoup de questions : plus j'en fais et plus j'ai l'impression d'être loin.
Et puis est-ce que je ne serais pas en train de construire une nouvelle façade artificielle, certes plus colorée que la précédente mais tout autant cloisonnée ? Et si c'est le cas, pourrai-je m'en rendre compte ?


Voilà, c'est un peu bizarre de faire une présentation quand, au fond, on ne sait pas réellement qui on est mais qu'on sait qu'on ne le sait pas. Pour faire peut-être plus factuel, j'ai 24 ans, ingénieur en informatique, et je bosse depuis 4 ans comme consultant. Mais j'espère changer de métier prochainement pour un truc plus dans la communication (ie avec des personnes non techniques).

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par éden le Lun 14 Sep 2009 - 14:57

bienvenu sur le chemin des pèlerins vers la connaissance Smile

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par Morgane le Lun 14 Sep 2009 - 15:13

Hello Tether Wink Il se dégage une telle lassitude de tes mots-mélodie, comme une barque qui ne se déplacerait sur un lac que grâce à la force du vent... Je me trompe sans doute, mais c'est ce que je ressens Crying or Very sad Excuse-moi si ma perception est décalée de ta réalité, mais il ne s'agit, de toute façon, nullement d'un quelconque jugement de qui tu es Wink
D'autant qu'en filigrane de cette mélodie, je sens une partition originale pleine d'énergie, de volonté et de persévérance (...) mais rabotée, ciselée, hachée, burinée (...) par la vitale nécessité de "coller" au monde dans lequel on vit.

J'espère que tu trouveras, ici, un tant soit peu de réconfort Wink (edit: si toutefois, c'est ce que tu recherches...)

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Lun 14 Sep 2009 - 17:31

J'ignore où va le chemin, éden mais je sais d'où il vient et c'est déjà ça. Wink

Morgane> disons que j'ai attaqué sur deux flancs. Le premier déjà décrit au dessus, et le second, qui est une série de trahisons. Sans m'étaler dessus outre mesure, la dernière en date vient de quelqu'un que je considérais comme un ami proche depuis deux ans, qui a subitement coupé tout contact et fait son possible pour s'accaparer 3 ans de travail et ruiner ce qu'il ne pouvait prendre. A posteriori, il est évident qu'il avait préparé son coup depuis au moins quelques mois... voire même tout au long des 2 ans. J'ai sauvé le truc de justesse, et il doit se mordre les doigts d'avoir raté de si peu Very Happy.

Je n'écris pas ça pour raconter ma vie ou me plaindre, mais pour prévenir ceux qui vont lire : n'y voyez rien de personnel, mais je m'attends à ce que vous me fassiez une crasse, ce soir, demain, dans un mois ou dans un an. Ce n'est pas une menace ni une insulte, mais une synthèse introspective. Le pessimiste ne peut avoir que des bonnes surprises.

Ton edit est intéressant. Ce n'est en effet pas ce que je recherche Wink

En tous cas, merci pour l'accueil Smile

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par Morgane le Lun 14 Sep 2009 - 18:01

n'y voyez rien de personnel, mais je m'attends à ce que vous me fassiez une crasse, ce soir, demain, dans un mois ou dans un an.

Mais fallait pas nous prévenir Tether!!! affraid lol!

Remarque, comme tentative de désamorçage anticipé d'une situation de crise hypothétique, ça peut p't'être marcher Razz
Hmmm... Rolling Eyes non, ça doit pas non plus être ça que tu recherches, à bien y réfléchir scratch Razz Tu confirmes? Very Happy

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par lilipop le Lun 14 Sep 2009 - 22:27

La voix neutre, le visage neutre avec un léger sourire même lorsque que derrière c'est un vaste chantier je connais bien.
Ce n'est vraiment pas facile de mettre de la mélodie dans sa voix quand on cherché à se couper de tout pour ne plus ressentir si vivement le monde.

J'envie ceux qui savent exprimer leurs émotions.

Avec le chant parfois, la trouille au ventre, nue devant l'autre, j'ose. Alors entre deux notes pas toujours bien placées, l'émotion me happe. Ma voix transpire. Je me sens impudique.

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par soleil300 le Mar 15 Sep 2009 - 0:41

Bonjour Tether, le pessimiste est un optimiste calculateur, alors ? cyclops

Je crois bien que je n'ai jamais rien eu ou fait qui ait valu la peine que quelqu'un se casse la tête à préparer un coup pour me le piquer (ah, si, peut-être la seule fois où j'ai joué à Risk au lycée, mais là ils étaient plusieurs et ils voulaient m'empêcher de devenir le maître du monde scratch ). Je pense que si c'était arrivé, je n'aurais pas aimé...

Comme dit un gars ou une fille que je me limiterai ce soir à dénommer untel* "seuls les paranoïaques survivent"...(à moins que ce soit juste le sous-titre d'un jeu de rôle d'il y a une vingtaine d'année).

Et sinon, la question "t'habites dans le coin...", j'ai cru comprendre que ça appelait en effet la réponse que tu cites. Chez moi, elle arrive à sortir, mais c'est pas naturel (du coup, je force et je bave beaucoup en répondant ; en général l'échange qui suit demeure très bref Smile )

@Lilipop : c'est où donc, ces cours auxquels tu vas et où on chante tout nu tous ensemble lol! ?
_____
*désolé, y'a pas moyen, because grosse flemme, de rechercher ; si quelqu'un sait, merci de dénoncer ce untel qui se cache si bien

soleil300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 49
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par éden le Mar 15 Sep 2009 - 1:09

Que les gens retournent leurs veste je connais Sad . A force on perd notre croyance en ce que l'autre peut nous apporter. D'ailleurs à la fin aux questions que l'on nous posent on ne prend même plus la peine de répondre... Trop d'énergie envoyer dans un sac vide. Si chaque chose que nous faisons pouvais être inscrit dans du marbre... m' enfin...

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par JK le Mar 15 Sep 2009 - 14:21

b'jour Tether (pas fâché de ne pas être le seul à avoir un tas de trucs à réapprendre Smile)

puisses-tu trouver ici la possibilité de t'exprimer sans crainte de, etc. Rolling Eyes

JK
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 148
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par Syïlis le Mer 16 Sep 2009 - 22:49

Salutations Tether !

albino


Dernière édition par Syïlis le Mer 16 Déc 2009 - 13:50, édité 1 fois

Syïlis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 25

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Jeu 17 Sep 2009 - 11:13

Eh bien Syïlis, tu seras bannie pour ta contradiction ! Nan, c'est plutôt bien et ça fait plaisir de voir que tout le monde ne traverse pas forcément les mêmes interrogations. Par contre j'ai du mal à comprendre ce qui fait que tu ne sois pas quelqu'un de très entouré ? Des déceptions ? Une distance volontaire ?
Ne t'en fais pas, la place dans les posts n'est pas facturée Wink


Merci à tout ce petit monde pour l'accueil.
Soit dit en passant, ceux qui passent sur Paris, même en dehors de la date du 25 (voir dans la partie sorties), n'hésitez pas à venir boire un verre dans le quartier - je suis dans le 5ème.

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par éden le Jeu 17 Sep 2009 - 11:42

tether a écrit:
Soit dit en passant, ceux qui passent sur Paris, même en dehors de la date du 25 (voir dans la partie sorties), n'hésitez pas à venir boire un verre dans le quartier - je suis dans le 5ème.

tu veux dire que si demain j'ai envie de boire un bonne bière tu la payes ? Razz

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par bepo le Jeu 17 Sep 2009 - 12:29

theter a écrit:Mais j'espère changer de métier prochainement pour un truc plus dans la communication (ie avec des personnes non techniques).
Étonnant ! (pour moi, qui n'ai pas la certitude d'être Zèbre=> donc relativise mes propos).
Je suis allergique au domaine de la communication qui devient trop vite encombré de stéréotypes, de pensée de groupe, d'entrave à la libertée. Chose insuportable dans la vie réelle (càd vie affective et non matérielle).
Le technique a cet avantage : on ne s'y engage pas.
En plus on fait "concrètement" dans le technique. Ca ne peux pas être incompris : c'est ou ce n'est pas.
Un programme informatique il marche ou pas, aucun acharné de pouvoir ne pourra venir te dire que ton code ne marche pas si c'est le cas. Quoique ??!!

Le domaine de la communication m'a toujours paru être celui de la manipulation volontaire dans l'unique but de se faire une place au soleil. Cela m'a toujours aussi semblé le domaine de l'usurpation permanente des idées d'autrui. Autrement dit la dictature imposée sous couvert et par la démocratie.
Marrant comme il peut y avoir des façons différentes de concevoir les choses.
Tu pourrais nous/me/leur dire ce que tu trouve attirant dans la communication ?(et quelle communication ?)

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par Syïlis le Jeu 17 Sep 2009 - 13:13

albino


Dernière édition par Syïlis le Mer 16 Déc 2009 - 13:50, édité 1 fois

Syïlis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 25

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Jeu 17 Sep 2009 - 14:06

notonecte> on voit que tu ne connais pas ce milieu, ça apporte un peu de fraîcheur, j'aime bien :p
Ca fait bien longtemps qu'on ne fait plus de développement en Europe, à part quelques pays où la main d'œuvre est bon marché. Les problèmes liés aux infrastructures d'information que l'on résout en France de nos jours sont des problèmes de deux ordres :
=> des problèmes d'architecture : les interactions extrêmement complexes entre des couche, des surcouches, des sur-surcouches, des composants abstraits composés de composants communiquant avec des composants, le tout avec des contraintes que personne ne sait plus quantifier proprement. Concrètement dans la technique aujourd'hui je ne vois même plus les éléments pour lesquels je fais du conseil. Moi je rencontre des éditeurs, des constructeurs, je fais des présentations et du suivi de projet
=> des problèmes de communication : enjeux politiques internes, enjeux contractuels, répartition des rôles, définition des responsabilités, savoir qui prévenir quand un incident est détecté, etc.

Dans les deux cas, la complexité monstrueuse fait que tu parles à des gens qui ont au mieux une vision fragmentaire de leur domaine, absolument aucune vision de ce qu'il y a autour et encore moins de comment tout ça interagit. Le plus souvent, plus tu fais des trucs intelligents et plus tu pisses dans un violon.
Sans compter que je suis pas sûr que tu aimes la chose suivante : la meilleure solution technique (quand elle existe) est rarement la meilleure, parce qu'elle coute cher.


Voilà. Tout ça commence à me gonfler. Certes ça fait parler à des gens, mais toujours les mêmes, des mêmes milieux, avec tout un ensemble de private jokes qu'on est seuls à comprendre. Je veux sortir de ça. Et puis en passant, j'aurais rien contre un milieu un peu plus mixte, parce que l'informatique de gestion si tu veux... j'ai dû croiser une seule femme en 4 ans au boulot ^^

Syïlis>
Oh, je comprends. Je vois ce qui a pu te titiller dans le post.
Le truc c'est que comme j'ai expliqué dans le 4ème post un peu plus haut, même en faisant gaffe, plusieurs personnes ont trahi ma confiance après de nombreux mois. Maintenant je ne l'accorde plus. Du tout. Et je vois ce que tu veux dire par involontaire Smile
J'imagine que tu ne veux pas détailler un peu la déception qui t'a conduit là ?

(ceci dit, j'aime bien le vent mais c'était juste pour l'image)
Ce besoin de préciser m'a fait sourire Wink

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par Syïlis le Jeu 17 Sep 2009 - 16:40

Bonsoir !

albino


Dernière édition par Syïlis le Mer 16 Déc 2009 - 13:51, édité 1 fois

Syïlis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 25

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Ven 18 Sep 2009 - 10:04

Dire que je ne l'accorde plus est en réalité un peu exagéré. Disons que c'est une forme moins "pure" de confiance, dans le sens où j'évalue et j'ai une conscience aiguë de ce que je suis prêt à perdre en cas d'abus. Et je considère ça comme déjà à moitié perdu. Finalement la traîtrise ne fait pas si mal parce que c'est ce à quoi je m'attends. En terme de relations humaines, j'ai aboli toute forme d'attachement, autant que faire se peut.
Il y a quand même quelque chose d'amusant dans ces posts : j'ignore comment tu fonctionnes, mais pour ma part tout ce que je viens de dire est le fait de mécanismes que je comprends mais sur lesquels je n'ai pas d'influence. Je ne peux pas me *forcer* à accorder ma confiance à quelqu'un.

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par Syïlis le Ven 18 Sep 2009 - 10:11

albino


Dernière édition par Syïlis le Mer 16 Déc 2009 - 13:51, édité 1 fois

Syïlis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 25

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Lun 28 Sep 2009 - 1:29

Fugaces idées bridées, pensées étouffées, fondues dans l'ombre. Cachées.
Enfuies.

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Lun 28 Sep 2009 - 14:25

Tic, tac, tic, tac.
S'égrennent les secondes et passent les minutes. L'heure tourne, les téléphones sonnent.
Mais au milieu du bruit, le silence questionne.
Pause café, je reste. Hébété, livré à des interrogations funestes.
Qu'ils parlent, qu'ils rient. Il me croient travailler, j'attends sans les détromper.
Et je compte les minutes en effaçant mes cris.

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Dim 4 Oct 2009 - 3:09

Néant.

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Ven 9 Oct 2009 - 2:25

La nuit attend, le sommeil me réclame
Mais dans la pénombre, je veille sur un sifflement
C'est l'incessant cliquetis des rouages de mon âme.

Un monde arrêté, le cri d'un silence poignant
Les pensées hurlent, les chaînes s'enflamment
La nuit réclame et le sommeil m'attend.

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par tether le Mar 13 Oct 2009 - 11:07

Si j'évoquais le triste murmure d'une forêt sauvage par un crépuscule d'automne. Un souffle frais qui y balaie doucement les feuilles mortes, redoublant et retombant, comme s'il était las d'avoir trop soufflé. Comme s'il soupirait devant l'hiver approchant, fatigué de porter année après année le poids du parfum de la mélancolie. Au dessus, accrochés aux branches dénudées, les nuages gris défilent lentement, traînant leur regard indifférent sur un monde qui s'endort déjà.
Bientôt, l'hiver sera là.

tether
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par Invité le Jeu 15 Oct 2009 - 12:00

tes mots font écho au fond de mon ventre... sauf qu'ici l'hiver est déjà là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par steve82 le Lun 19 Oct 2009 - 22:55

tether a écrit:Le pseudo se veut neutre (et sans lien avec le mot qui s'écrit pareil, que j'ai découvert après coup), mais pour couper court, je suis un homme.
Un homme qui voit le quart de siècle se précipiter sur lui à toute vitesse, et cherche à le retenir encore un peu.

J'ai débarqué ici il y a quelques jours, par un enchaînement qui a commencé au hasard d'une interpellation dans un rayon de la FNAC : -hep, viens voir là ! - quoi ? - oui ici, regarde mon titre... - adulte surdoué, c'est quoi ces conneries encore ?

Un parcours simple dans les faits, compliqué en arrière boutique, je me protège depuis... eh bien soit j'ai oublié soit c'est depuis toujours. J'ai compris assez tôt que j'avais quelque chose de différent. Les deux passages de classe et le 20 de moyenne y ont sans doute été pour quelque chose. J'ai compris tout aussi rapidement que au mieux c'était passablement accepté, au pire... Vous avez déjà voulu vous excuser auprès de la classe lorsqu'un prof rend les copies à voix haute ? Je me suis protégé en rompant tout lien social, en refusant de parler de cours pendant mes vacances en colonie, et en falsifiant le pseudo-test de qi qu'on a essayé de me faire passer.
Surdoué, un mot qui sonne comme une insulte. Un peu un genre d'autiste, l'ego en plus.

Encore un bouquin foireux où un de ces journalistes à la noix va vouloir nous en mettre plein la vue avec ces trous du cul prétentieux dans une école spécialisée qui préparent leur thèse de physique nucléaire à 9 ans et demie, et un testez votre QI en carton en conclusion : vous aussi rêvez d'avoir des superpouvoirs vous garantissant un poste de directeur d'une multinationale avec l'hôtel particulier, la Cadillac et le jet privé.

Hum, le titre est original, on va lui accorder la lecture du quatrième de couverture.

Ma lecture a peu ou prou coïncidé avec mon arrivée sur Paris depuis mon trou paumé, il y a dix mois. Environnement neuf, propice aux rencontres, et qui a surtout contribué à faire voler en éclats un mur d'excuses : avant je ne sortais pas parce que je n'en avais pas la possibilité, après eh bien... force était de constater que j'étais totalement inepte socialement. J'ai fait des efforts, et j'ai réalisé progressivement ce que je viens d'écrire. Et j'ai également réalisé les conséquences : après 20 ans d'isolement et d'autoprotection, j'ai perdu toute spontanéité. J'ai réalisé que le moindre de mes gestes est passé au crible avant d'être réalisé, puis qu'une cohorte d'inspecteurs font le debriefing après coup. J'ai également réalisé la totale absence de langage corporel : aucun mouvement, aucun contact physique, voix neutre. Ce genre de choses doit être spontané pour ne pas rendre faux.
Et puis... est-il socialement acceptable de poser une main sur l'épaule d'un bon ami ? d'un ami ? d'une connaissance ? d'un collègue ? en fait j'en sais rien.

J'y travaille depuis, j'ai amélioré les choses, j'ai retrouvé un langage corporel partiel, j'ai réalisé que mon estime de moi était dans les choux et j'ai bien redressé la barre (soit dit en passant j'ai des tuyaux si ça intéresse quelqu'un). Mais c'est une tache titanesque de devoir apprendre, réfléchir et adapter manuellement les milliers de codes sociaux régissant les interactions entre personnes.
Tiens, vous saviez que la question "t'habites dans le coin ?" appelle à une réponse du style "- oui, du côté de ...". J'avais toujours répondu juste "oui" jusqu'à ce que quelqu'un se vexe récemment et m'explique ^^

bienvenue Tether
je me suis retrouvé dans beaucoup de tes propos...
moi aussi Le livre de JSF m'a appelé dans une librairie
j'ai un travail technique, mais qui me convient
je fais très peu de réunions... ça ne me dérange pas d'en faire de temps en temps pour essayer de conserver un peu de sociabilité...
je me sens bien dans une petite équipe, mais dès que je suis dans un groupe avec des gens que je connais moins, je me sens complètement isolé et vulnérable... comme toi les sous-entendus sociaux restent pour la plupart pour moi une énigme
j'ai tendance a être très concis et à parler peu de moi
lorsque je rencontre uine personne, je me force à recracher des phrases bateaux pour sembler normal, mais je sais que cela ne fait pas illusion... je n'ai aucune spontanéité, toutes mes phrases sont réfléchies à l'avance; j'essaie de m'intéresser à l'interlocuteur, mais j'ai du mal
et je trouve la plupart des conversations banales, ennuyantes, trop terre-à-terre.. non pas que je me trouve intéressant, au contraire ;-)
les gens parlent trop de leurs petits tracas quotidiens
comme toi, quand j'ai habité Paris, je n'avais plus d'excuses, j'avais l'embarras du choix pour sortir, mais je ne l'ai pas fait très souvent, je préférais rester à l'écart de l'agitation générale, dans mon cocon et ne sortir que pour des choses qui m'intéressaient vraiment
heureusement, je n'ai jamais été trahi, mais être ignoré par d'autres, ce n'est guère mieux, voir pire
toute relation implique un risque, mais plus nous prenons des revers et plus nous nous enfermons sur nous-mêmes; comment rompre ce cercle vicieux???
j'essaie de m'insérer dans des groupes qui traitent de ce qui me passionne, comme l'art, la lecture, la photographie, mais ce n'est pas évident

tu es un poète à tes heures aussi Tether, comme moi (cf mes poèmes sur ma page de présentation :-) )ça doit être lié à notre humeur mélancolique
ah oui j'oubliais, je suis aussi pessimiste, mais comme ça, je pense aussi que l'on ne peut qu'être surpris agréablement dans ce cas; je déteste les imprévus, j'aime tout planifier...
et aussi insomniaque, on a trop de choses à faire et la vie est trop courte... je ne m'ennuie jamais, trop de projets (souvent inachevés), mais j'aimerais faire plus d'activités de groupe

steve82
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 34
Localisation : Luxembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tether, peut-être

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum