Jeune âme (plus) en peine

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeune âme (plus) en peine

Message par Marley le Ven 11 Juil 2014 - 9:58

Bonjour (bonsoir) à tous les zèbres!

... combien de temps n'ai-je pas attendu avant de me lancer : l'inscription sur ce forum!
D'un coté, cela me brulait le bout des doigts; passer à l'action, tapoter les touches de mon clavier pour encoder mes données et hop; me voilà inscrite ! Mais bon... d'un autre coté, je ne peux m’empêcher de me sentir comme un imposteur, éprouver une sorte de culpabilité (sentiment familier) maintenant que cela est fait.

Voyez-vous, je ne suis pas testée, en réalité, je ne fais que soupçonner une forme de "douance" chez moi, ou plutôt, je me réfère à l'avis de certains proches et de deux psy avec lesquels j'ai suivi une thérapie soupçonnant chez moi une "surdouance" (est-ce que ça se dit?)
Ce qu'il y a c'est que, intellectuellement, je ne me sens pas différente. Je pense être dans la moyenne des QI et j'irai même jusqu'à dire que je ne suis pas toujours une fille très intellectuelle... j'échoue dans les études (qui pourtant sont axées sur ma passion) car je n'y trouve aucun intérêt et mes objectifs de fin d'étude n’exercent en aucun cas une quelconque forme de motivation, l'étude m'ennuie et me pousse à la dépression.
Je ne peux en fait me concentrer et m’intéresser qu'à ce qui émane de ma propre volonté de savoir et de connaître au moment où cela me plaît...

D'où est né ce questionnement : existe-t-il différentes formes de douance? J'entends par là intelligence émotionnelle par ex., du raisonnement, du juste (ce qui est bien et/ou mal), etc...

Depuis petite, aussi loin que je puisse me souvenir, m'ont été attribuées des caractéristiques diverses, leur point commun étant qu'elles aient à chaque fois été précédées d'un "trop" : trop anxieuse, trop sensible, trop gentille, trop caractérielle, trop empathique, trop ceci, trop cela. Et je dois avouer que je ne peux aujourd'hui encore gérer et calmer mes émotions qui surgissent sans prévenir et s'expriment de manière disproportionnée!

L'année de mes 14 ans, j'ai cessé de fréquenter l'école ou tout autre type d'enseignement (à domicile, par correspondance...) et j'ai passé 3 années à ne rien faire. L’oisiveté totale. J'étais au plus bas, et j'ai d'ailleurs préféré effacer de ma mémoire certains de ces moments. Cela pour dire que la raison qui m'a poussée à quitter l'enseignement a été la suite logique de mon débordement habituel : de nature renfermée, j'ai eu énormément de mal durant mon enfance car les autres enfants me trouvaient trop "pas assez" ceci et cela... pour leur défense, je dois avouer être quelqu'un de très difficile également dans ma tolérance envers l'autre, c'est pour cela que j'ai décidé de façon consciente et assumée que pour m'intégrer, j'allais non seulement tolérer tout ce que l'autre pourrait me faire et être en général, mais aussi devenir l'autre puisque je n'étais définitivement que "trop" ou "pas assez".

C'est donc ce que j'ai fais. Et je crois que durant environs une année, pour plaire et être reçue, acceptée, je suis allée à l'encontre total de ce que je suis au plus profond de moi-même et que je l'ai fait d'une manière qui m'a grandement heurté. Lorsque j'ai pris conscience de ma bêtise, ça c'est passé comme s'il y avait deux moi-même; celle qui avait œuvré à tout briser et celle incarnant la voix de la conscience. La deuxième (qui est la moi d'aujourd'hui encore) a alors pris à cœur de punir cette autre partie de moi qui en agissant ainsi avait juste eu le mérite de rendre un mal-être lié au manque d'appartenance bien plus profond, plus encré encore.

Pourquoi un tel condensé sur ce forum? Eh bien, cela fait un bout de temps que je survole en quelque sorte ZC et, dans chacun des fil que j'ai pu suivre, lire, j'ai eu la chance, à tous les coups d'être enrichie, interpellée, amusée, surprise par l'une ou l'autre idée, l'un ou l'autre poste, de l'un ou l'autre d'entre vous  Smile et j'ai à chaque fois pu retenir quelque chose qui m'a aidé à avancer, à différents niveaux de ma vie.

J'espère avoir ma place ici, je perçois ce forum comme une sorte de refuge.
Maintenant que je me suis bien étalée, je m'excuse s'il y à de désagréables et flagrantes fautes d'orthographe, de syntaxe ou autre, je me décharge de toute responsabilité : je n'ai plus le temps de me relire !  Razz (alors déjà que j'ai dis que je n'étais pas trop intellectuelle... les fautes vont m'enfoncer!!!)
Le travail n'attend pas.
Cela dit, je m'excuse pour la longueur de ma présentation, si elle fait votre malheur, sachez au moins que cela m'a fait un grand bien de m'exprimer, je pars au travail le coeur un peu plus léger.

Marley  afro


Dernière édition par Marley le Ven 11 Juil 2014 - 10:01, édité 1 fois (Raison : faute d'orthographe repérée!)

Marley
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 21
Localisation : Localisation mentale: à mille lieues d'ici. Localisation réelle: ici et maintenant!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Ven 11 Juil 2014 - 11:11

Je pense être dans la moyenne des QI et j'irai même jusqu'à dire que je ne suis pas toujours une fille très intellectuelle... j'échoue dans les études (qui pourtant sont axées sur ma passion)

Taper Marley si Marley redire ça.


Bienvenue sur le forum ! Smile

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Yul le Ven 11 Juil 2014 - 11:19

Bienvenue Smile

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Chat Bleu le Ven 11 Juil 2014 - 12:04

Bienvenue à toi ! Smile

Chat Bleu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 844
Date d'inscription : 28/03/2014
Age : 23
Localisation : au gré des vents

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Tosse le Ven 11 Juil 2014 - 13:06

Marley a écrit:j'échoue dans les études (qui pourtant sont axées sur ma passion) car je n'y trouve aucun intérêt et mes objectifs de fin d'étude n’exercent en aucun cas une quelconque forme de motivation, l'étude m'ennuie et me pousse à la dépression.
Je ne peux en fait me concentrer et m’intéresser qu'à ce qui émane de ma propre volonté de savoir et de connaître au moment où cela me plaît...

tu n'es pas la seule, loin de là je dirais même ! Je me considère en échec scolaire, du fait de mon parcours et mes pseudo objectif de bac S, cette année je redouble une deuxième fois, j'envisage déjà, avant même que l'année de commence, un troisième redoublement pour pouvoir entré en filière S (je suis en techno là). Mais, en réalité, ce bac S où je vais sacrifié une année ne m’intéresse pas du tout, je ne vois pas la suite, ce n'est qu'un bout de papier sans grande valeur réelle mais que tout le monde adule comme une sorte de divinité absurde...

Marley a écrit:D'où est né ce questionnement : existe-t-il différentes formes de douance? J'entends par là intelligence émotionnelle par ex., du raisonnement, du juste (ce qui est bien et/ou mal), etc...

à ma connaissance, il y a actuellement 8types d'intelligence qui sont reconnu, seul 2 sont pris en compte pour les test de QI, l'émotionnelle fait partis de ses types oublier dans le test Wink

Marley a écrit:Depuis petite, aussi loin que je puisse me souvenir, m'ont été attribuées des caractéristiques diverses, leur point commun étant qu'elles aient à chaque fois été précédées d'un "trop" : trop anxieuse, trop sensible, trop gentille, trop caractérielle, trop empathique, trop ceci, trop cela.

c'est dingue, quand je passais un entretien avec un prof de l'école où je veux aller à Paris, il a dit "avec les précoces, c'est toujours trop, c'est pareil que les autres mais avec deux crans en plus, s'ils n'aiment pas quelqu'un c'est plus que les autres, s'ils ont des difficultés c'est plus, idem pour les facilitées, etc etc.

Marley a écrit:L'année de mes 14 ans, j'ai cessé de fréquenter l'école ou tout autre type d'enseignement (à domicile, par correspondance...) et j'ai passé 3 années à ne rien faire. L’oisiveté totale. J'étais au plus bas, et j'ai d'ailleurs préféré effacer de ma mémoire certains de ces moments. Cela pour dire que la raison qui m'a poussée à quitter l'enseignement a été la suite logique de mon débordement habituel : de nature renfermée, j'ai eu énormément de mal durant mon enfance car les autres enfants me trouvaient trop "pas assez" ceci et cela... pour leur défense, je dois avouer être quelqu'un de très difficile également dans ma tolérance envers l'autre, c'est pour cela que j'ai décidé de façon consciente et assumée que pour m'intégrer, j'allais non seulement tolérer tout ce que l'autre pourrait me faire et être en général, mais aussi devenir l'autre puisque je n'étais définitivement que "trop" ou "pas assez".

14ans... ça équivaut à la 4ème non ? c'est aussi à cette période que j'ai craqué, phobie scolaire, dépression, et du coup presque 2ans à ne rien faire chez moi avec la déscolarisation. Pendant cette période j'ai vu beaucoup de psy, je suis rester muer devant chacun d'eux, le résultat de toute cette solitude et souffrance aurait pu être dramatique.
Au final, pour ce qui est de la relation aux autres, j'ai jamais vraiment eux de problème étant petit, mais après ma re-scolarisation, j'ai mit du temps avant de supporter mes camarades, j'ai rapidement du revoir mes exigences à la baisse.

Marley a écrit:J'espère avoir ma place ici, je perçois ce forum comme une sorte de refuge.
Maintenant que je me suis bien étalée, je m'excuse s'il y à de désagréables et flagrantes fautes d'orthographe, de syntaxe ou autre, je me décharge de toute responsabilité : je n'ai plus le temps de me relire !  Razz (alors déjà que j'ai dis que je n'étais pas trop intellectuelle... les fautes vont m'enfoncer!!!)

Tu as ta place ici, comme toute les personnes qui passent sur ce petit coin du net Wink (sauf peut être les PNs Smile )
Beaucoup ici sont dyslexique (moi y compris), donc il y a des fautes, un peu partout, donc pas de panique sur ce point !

Marley a écrit:Le travail n'attend pas.

Tu fais quoi de beau ? Smile

Et bienvenue sur le forum Wink

Tosse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 676
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 20
Localisation : Yvelines ou St-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Marley le Sam 12 Juil 2014 - 20:40

D'abord, merci à chacun pour l'intérêt porté à mon post et vos messages de bienvenue !

@Lencoll: je ne m'y risquerai plus  Embarassed Peut-être est-ce un conditionnement de l'esprit qui me pousse à penser ainsi? En tout cas, je me sens parfois limitée, depuis que j'ai cessé de fréquenter les cours, c'est comme si j'avais perdu certaines capacités...

Tosse a écrit:tu n'es pas la seule, loin de là je dirais même ! Je me considère en échec scolaire, du fait de mon parcours et mes pseudo objectif de bac S, cette année je redouble une deuxième fois, j'envisage déjà, avant même que l'année de commence, un troisième redoublement pour pouvoir entré en filière S (je suis en techno là). Mais, en réalité, ce bac S où je vais sacrifié une année ne m’intéresse pas du tout, je ne vois pas la suite, ce n'est qu'un bout de papier sans grande valeur réelle mais que tout le monde adule comme une sorte de divinité absurde...

Donc, si je comprends bien, tu souhaite davantage faire cette filière pour les autres que pour toi même?
Plus loin dans ton message tu parles d'une école sur Paris où tu souhaite aller, c'est pour suivre cette filière justement?
Je pense comprendre ton ressenti... cette dernière année à été assez pénible pour moi, je n'en voyais pas le bout car j'ai été obligée d'y passer pour "avoir un papier à la fin", et je l'ai eu, avec une certaine chance. En tous cas, même si je ne sais pas vraiment ce que je veux, je sais au moins ce que je ne veux plus: me forcer à passer par un chemin qui n'est définitivement pas le mien car les autres me disent/me laissent penser que c'est ce qu'il y a de mieux et que ça donne l’opportunité d'une "suite".
Comme tu le dis, tu ne vois pas de suite après cette filière, et j'en suis là aussi.

Tosse a écrit:à ma connaissance, il y a actuellement 8types d'intelligence qui sont reconnu, seul 2 sont pris en compte pour les test de QI, l'émotionnelle fait partis de ses types oublier dans le test Wink

Sait-tu m'éclairer sur ces deux types d'intelligence pris en compte?... Je trouve ça dommage même si j'imagine qu'il faut bien mettre quelques restrictions pour éviter que ça parte en cacahuète...

Tosse a écrit:c'est dingue, quand je passais un entretien avec un prof de l'école où je veux aller à Paris, il a dit "avec les précoces, c'est toujours trop, c'est pareil que les autres mais avec deux crans en plus, s'ils n'aiment pas quelqu'un c'est plus que les autres, s'ils ont des difficultés c'est plus, idem pour les facilitées, etc etc.

Je ne sais pas pour toi, mais c'est parfois handicapant... je me demande s'il s'agit d'une richesse ou d'un frein...

Alors, oui 14 ans équivaut à la 4ème (en réalité, j'ai triché  Twisted Evil je suis en Belgique, du coup j'ai fais les équivalences du système Français ! ici, on appelle cette année la 2ème)
Je me retrouve bien dans ce que tu écris là, ça me fait vraiment plaisir de savoir que je ne suis pas seule à avoir vécu ce type d'expérience (ne pas imaginer par là que je suis contente de te savoir avoir vécu cela bien sur!)  

Je suis contente de savoir par contre que ça ne s'est pas fini de façon dramatique pour toi, et que tu as pu sortir la tête de l'eau après avoir vécu cela ! J'espere que cette souffrance a pu se résorber depuis?
Quant à tes exigences envers les autres, comment t'en sors-tu aujourd'hui? Est-ce que cela devient "de plus en plus facile" avec le temps d'être tolérant envers l'autre? (j'ai encore un bout de chemin à faire, j'exige l'impossible!)

Tosse a écrit:
Tu as ta place ici, comme toute les personnes qui passent sur ce petit coin du net Wink (sauf peut être les PNs Smile )

Au risque de paraître stupide... qui sont les PNs?  Rougit 

Et merci bcp d'avoir partagé ceci avec moi, c'est la première fois que je rencontre une personne qui a vécu une déscolarisation également!  Smile


Dernière édition par Marley le Lun 14 Juil 2014 - 19:28, édité 1 fois

Marley
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 21
Localisation : Localisation mentale: à mille lieues d'ici. Localisation réelle: ici et maintenant!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Invité le Sam 12 Juil 2014 - 20:57

bonsoir (BOB) Marley....hahaha...

Very Happy

comment ca va ti ?
bienvenue sur ZC.

pourquoi tu dis que tu es intolerante ? dans quel sens ?

sinon pour les etudes etc ya toujours moyen de se rattrapper .il faut prendre son temps reflechir et faire le bon choix ==> bon choix = ce qui TE plait . qui te procure du positif
jdis ca parce qu'il y a bcp de gens ds le monde qui font leur choix par defaut , bon de passage ca peut aller mais quand c'est permanent ca peut etre lourd.


tosse: tu veux faireu ne S .....pr...un bout de papier ?
dsl pr la digression Marley mais tosse si tu n'aimes pas la S alors ne le fait pas.
tu peux continuer en techno et avoir de bonnes notes qui te permettront de passer a autre chose.
tu vas aller encore tef aire ch*** en s ce qui est une mauvaise idée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Tosse le Sam 12 Juil 2014 - 21:14

Marley a écrit: Donc, si je comprends bien, tu souhaite davantage faire cette filière pour les autres que pour toi même?
Plus loin dans ton message tu parles d'une école sur Paris où tu souhaite aller, c'est pour suivre cette filière justement?

Disons que je suis cette filière pour moi à cause des autres Very Happy je connais l'importance du papier pour vivre dans notre monde, mais je n'en ai pas conscience pour me mettre à bosser avec un peu de sérieux.
Oui, l'école à Paris me propose le BAC S.

Marley a écrit: Sait-tu m'éclairer sur ces deux types d'intelligence pris en compte?

Voilà un pdf pour te documenter un peu sur le sujet (je ne le maitrise pas super bien pour ma part) : ici

Marley a écrit: Je ne sais pas pour toi, mais c'est parfois handicapant... je me demande s'il s'agit d'une richesse ou d'un frein...

Une richesse quand il s'agit de choses positive qui peuvent être partager par d'autre (un amour réciproque par exemple) ou dans le "ressentis du monde", mais c'est rapidement un frein dans les choses négative ou positive non partagées (qui peut devenir envahissant). Par exemple cette année, j'avais un prof d'option SIN (système informatique et numérique), c'était une matière qui aurait dû me plaire, mais au final j'ai détesté et je ne suis pratiquement jamais aller dans ses cours...

Marley a écrit: J'espere que cette souffrance a pu se résorber depuis?

Un peu oui, mais j'ai surtout le recul qu'il faut pour surmonter et supporter cette souffrance maintenant.


Marley a écrit: Quant à tes exigences envers les autres, comment t'en sors-tu aujourd'hui? Est-ce que cela devient "de plus en plus facile" avec le temps d'être tolérant envers l'autre?

Je ne saurai pas trop dire si c'est "plus facile" maintenant car l'évolution est surtout dû à mon changement d'environnement, le passage de filière PRO à techno' est vraiment très impressionnant, la population dans les deux filières est très différente et au final, j'ai trouver beaucoup de précoce dans ma classe à côté de gens très sympa avec de bons délires.
là où je vois une évolution pour moi, c'est la manière dont je suis vue par les autres, plutôt que d'être le "mec métalleux qui traine tout seul en broyant du noir et qui parle pas" je suis devenu le "philosophe" de ma classe (ce sont leur mots Very Happy ), et je trouve ça plutôt marrant dans une certaine mesure Smile 

Marley a écrit: Au risque de paraître stupide... qui sont les PNs?

Il faut mieux être former à ça tout de suite avant de continuer sur le forum Very Happy les PNs ce sont les Pervers Narcissiques, des vilains manipulateurs particulièrement destructeur pour nous autres pauvres petits zèbres Wink

Marley a écrit: J'ai un petit job étudiant qui consiste à travailler en usine (plastique) qui me fait beaucoup de bien !

Tu travailles avec les grosses machines à injection et tout ? Very Happy c'est trop bien ça !



Tosse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 676
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 20
Localisation : Yvelines ou St-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Tosse le Sam 12 Juil 2014 - 21:16

tzinpaf a écrit:
tosse: tu veux faireu ne S .....pr...un bout de papier ?
dsl pr la digression Marley mais tosse si tu n'aimes pas la S alors ne le fait pas.
tu peux continuer en techno et avoir de bonnes notes qui te permettront de passer a autre chose.
tu vas aller encore tef aire ch*** en s ce qui est une mauvaise idée

je prends la S car c'est ce qui me plait le plus dans ce qui est proposer, la techno c'est pas pour moi, pas comme l'éducation le propose en tout cas.

Tosse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 676
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 20
Localisation : Yvelines ou St-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Sam 12 Juil 2014 - 21:22


@Lencoll: je ne m'y risquerai plus Embarassed Peut-être est-ce un conditionnement de l'esprit qui me pousse à penser ainsi? En tout cas, je me sens parfois limitée, depuis que j'ai cessé de fréquenter les cours, c'est comme si j'avais perdu certaines capacités...

Bah, associer intellectuel à études c'est foireux, surtout chez les zèbres Very Happy
Cependant je comprends un peu ce que tu ressens... Je sais pas, peut-être que tu as perdu l'état d'esprit scolaire simplement ? Les capacités ne se perdent pas comme ça.

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Marley le Sam 12 Juil 2014 - 21:53

coucou tzinpaf, et merci pour ton accueil !  Smile 

eh non! je n'ai pas une once de sang Jamaïquain dans les veines!rabbit   je peux juste prétendre être dans la vibe moi aussi Cool (un peu... parfois)

Donc, je me trouve intolérante dans le sens ou j'attends de l'autre d'être tel que je me le représente, c'est-à-dire "parfait"... à mon sens bien sur... Je ne parviens pas à prendre les personnes pour ce qu'elles sont, le moindre défaut, faux pas, travers (ce qui l'est à mes yeux du moins) décelé chez autrui va prendre une ampleur disproportionnée dans ma vie, parce que justement je suis super intolérante et cela me prend réellement à coeur.

Mais dans ce cas, je parle des personnes proches avec qui j'entretiens des liens assez fort malgré tout. Pour des connaissances, imaginons des camarades de classe, c'est plutôt que si je m'ennuie parfois en leur compagnie parce qu'ils parlent ou font des choses qui me semblent parfaitement futiles par exemple... je ne peux pas les supporter, ce trait de leur personnalité prend le pied sur tous les autres.

Maintenant, j'ai l'impression en écrivant cela d'être une vraie peste qui n'aime personne sous prétexte que celles-ci ne sont pas assez bien... C'est pas du tout le cas, je suis ulta intolérante envers moi aussi, et parfois je pense que je réagis de cette façon avec les gens parce que je ne suis pas satisfaite de la place que je me fais (ou non) au sein de mes relations

Marley
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 21
Localisation : Localisation mentale: à mille lieues d'ici. Localisation réelle: ici et maintenant!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Sam 12 Juil 2014 - 21:55

Maintenant, j'ai l'impression en écrivant cela d'être une vraie peste qui n'aime personne sous prétexte que celles-ci ne sont pas assez bien... C'est pas du tout le cas, je suis ulta intolérante envers moi aussi, et parfois je pense que je réagis de cette façon avec les gens parce que je ne suis pas satisfaite de la place que je me fais (ou non) au sein de mes relations

Je me reconnais dans cette description telle que j'étais il y a trois ans. Mais si tu n'as jamais rencontré de personne comme toi, si tu n'as pas d'ami qui te ressemble un peu, c'est très dur de s'apprécier et d'apprécier les autres. Fin je pense. Après il y en a qui y arrivent mais moi c'est allé nettement mieux quand j'ai eu une amie

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Marley le Sam 12 Juil 2014 - 22:26

Tosse a écrit:
Disons que je suis cette filière pour moi à cause des autres Very Happy je connais l'importance du papier pour vivre dans notre monde, mais je n'en ai pas conscience pour me mettre à bosser avec un peu de sérieux.

Oui je te comprends ! Maintenant j'ai lu dans ton autre post que tu choisissait cette filière car c'est ce qui te plait le plus, sans être ta passion non plus, mais sais-tu ce que tu souhaite faire après? Ca pourrait te servir de motivation... ou te donner une sorte d'"objectif-récompense", un truc ou l'autre que tu adorerais vraiment vraiment et que tu ne t’autoriserais qu'en réussissant?

Tosse a écrit:
Je ne saurai pas trop dire si c'est "plus facile" maintenant car l'évolution est surtout dû à mon changement d'environnement, le passage de filière PRO à techno' est vraiment très impressionnant, la population dans les deux filières est très différente et au final, j'ai trouver beaucoup de précoce dans ma classe à côté de gens très sympa avec de bons délires.
là où je vois une évolution pour moi, c'est la manière dont je suis vue par les autres, plutôt que d'être le "mec métalleux qui traine tout seul en broyant du noir et qui parle pas" je suis devenu le "philosophe" de ma classe (ce sont leur mots Very Happy ), et je trouve ça plutôt marrant dans une certaine mesure Smile 

Je suis super enchantée de lire la deuxième partie de ce paragraphe  Very Happy Je suis aussi passée par ce statut (si si, la "metalleuse") sauf que j'ai quitté l'école avant d'être acceptée!
Si non, j'adhère à la première partie, elle me rappel le changement que j'ai vu s’opérer en changeant d'école à l'époque déjà.

Tosse a écrit:les PNs ce sont les Pervers Narcissiques, des vilains manipulateurs particulièrement destructeur pour nous autres pauvres petits zèbres Wink

Merci pour l'info ! Je les connais de par un cours de psycho suivi cette année mais pas fais de lien avec l'abréviation ! Je serais bien attentives  Wink 

Tosse a écrit:Tu travailles avec les grosses machines à injection et tout ? Very Happy c'est trop bien ça !

Ah mais trop que c'est bien Very Happy !!! Machines à injection et tout le reste, j'aime vraiment beaucoup, on me prend pour un extraterrestre quand je dis ça... mais oui, c'est peut-être bien ma nature profonde !!!

Et merci beaucoup pour le pdf!

Lencoll a écrit:Bah, associer intellectuel à études c'est foireux, surtout chez les zèbres Very Happy
Cependant je comprends un peu ce que tu ressens... Je sais pas, peut-être que tu as perdu l'état d'esprit scolaire simplement ? Les capacités ne se perdent pas comme ça.

Tu as probablement raison, pour la perte de l'état d'esprit scolaire (si on considère que je l'ai possédé un jour!) En effet, la première année de primaire déjà, les professeurs me reprochaient de bouder constamment leur cours: "il faudrait dessiner un petit sourire sur ce visage!"
Et plus sérieusement, c'est vrai qu'une perte de capacité, juste comme ça semble peu probable... c'est peut-être un blocage par peur de ne pas être capable justement! Je ne sais pas...

Lencoll a écrit:Je me reconnais dans cette description telle que j'étais il y a trois ans. Mais si tu n'as jamais rencontré de personne comme toi, si tu n'as pas d'ami qui te ressemble un peu, c'est très dur de s'apprécier et d'apprécier les autres. Fin je pense. Après il y en a qui y arrivent mais moi c'est allé nettement mieux quand j'ai eu une amie

En effet, je pense ne pas avoir d'amis en fait. De bon(nes) copains/copines et pas un seul dans lequel je me retrouve réellement. Maintenant, tu dis que certains y arrivent, mais sans doutes ont-ils une bonne confiance en eux? Si non j'ai du mal à m'imaginer comment s'y prendre car j'ai un petit travers de ce coté là!
Mais j'ai effectivement bcp de mal à m'apprécier, je ne sais pas vraiment qui je suis et je me "redéfinis" constamment

Marley
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 21
Localisation : Localisation mentale: à mille lieues d'ici. Localisation réelle: ici et maintenant!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Dim 13 Juil 2014 - 13:26

"il faudrait dessiner un petit sourire sur ce visage!"

OMG le nombre de fois qu'on m'a dit ça... Mais quand j'essayais de sourire ça ressemblait plus à une grimace qu'autre chose... bwef

Peut-être qu'à force de ne pas t'exercer tu as pu perdre effectivement, mais dans ce cas c'est facilement rattrapable. Il me semble qu'on ne perd pas des capacités aussi rapidement.

Il y en a qui arrivent à accepter les autres et à se rendre serviables sans avoir de vrai ami un peu comme eux, j'avoue, je ne sais pas non plus comment ils font ! Perso je me trouvais inhumaine, un peu monstrueuse, avant d'avoir ma première amie. Mais vouala. Ce n'est pas parce que d'autres y arrivent que ce n'est pas une vraie difficulté pour nous.
Quant à savoir qui tu es... si tu n'as jamais rencontré de personne dans laquelle te retrouver, tout ce qui constitue ta vraie personnalité est resté enfoui. Il y a certaines choses que tu peux sentir, qui font vraiment partie de toi, mais d'autres qui se réveilleront plus tard, après avoir fait une vraie rencontre.



affraid  je raconte que de la merde)

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Yul le Dim 13 Juil 2014 - 13:57

Lencoll a écrit:
"il faudrait dessiner un petit sourire sur ce visage!"

OMG le nombre de fois qu'on m'a dit ça... Mais quand j'essayais de sourire ça ressemblait plus à une grimace qu'autre chose... bwef


Non, il est plutôt joli, ça va.  Smile 

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Marley le Dim 13 Juil 2014 - 14:01

Lencoll a écrit:OMG le nombre de fois qu'on m'a dit ça... Mais quand j'essayais de sourire ça ressemblait plus à une grimace qu'autre chose... bwef
Mouahaha! Je suis sure que c'était une perception erronée de ton esprit Smile Ma tite maman a gardé une photo de moi en 1ère primaire (et ne se cache pas de la remettre sur la tapis assez souvent!) où je tire la tronche jusqu'à terre! Mais vraiment, je pense que les fleures autour de moi ont du faner ce jour là...

Mais enfin, je suis d'accord avec ce que tu dis dans ton post. En tout cas j'ai beaucoup entendu dire que certaines rencontres peuvent vraiment faire changer la façon dont on se perçoit. Je suppose qu'avec de la patience et un peu d'ouverture d'esprit par rapport aux autres je pourrais faire d'agréables rencontres  Smile 
Eh ! Moi je suis contente de te lire et c'est pas le cas quand on écrit de la merde  Very Happy

Marley
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 21
Localisation : Localisation mentale: à mille lieues d'ici. Localisation réelle: ici et maintenant!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Dim 13 Juil 2014 - 14:45

Je ne les compte plus les photos comme ça ! Razz J'ai le net souvenir d'instits qui se foutaient de moi après m'avoir demandé de sourire...

Non, il est plutôt joli, ça va. Smile

Zêtes trop bon mon cher.

1ère primaire

Mouahahah, ta reconversion au système français n'a pas été totale !

Namé j'ai l'impression de dire que des lieux communs. En vrai je ne sais pas comment tu communiques avec les autres donc ça va être dur. En tout cas ce que j'ai dit était vrai pour moi, voili voilou.

En tout cas j'ai beaucoup entendu dire que certaines rencontres peuvent vraiment faire changer la façon dont on se perçoit.

Disons que ce qui fait ta personnalité ne pourra pas être compris par quelqu'un qui ne peut pas te comprendre ou qui ne te ressemble pas au moins un peu.
Mais ouaip, sinon beaucoup de patience ! Moi ça fait deux ans que je travaille sur ça, et il me reste encore du boulot.

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Marley le Dim 13 Juil 2014 - 15:22

Mouais bon CP quoi!  Very Happy je crois du moins  scratch 

Alala, c'est dur à assumer ce qui nous rend unique  Cool personne pour te comprendre et personne qui ne te ressemble!  Razz 
Je plaisante of course.
J'ai remarqué que pour une amélioration efficace, je devais voir des personnes tout le temps. Càd ne pas laisser passer un jour sans avoir de contact humain si non, le lendemain c'est à nouveau aussi compliqué d'être tolérante... bizarre.

Marley
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 21
Localisation : Localisation mentale: à mille lieues d'ici. Localisation réelle: ici et maintenant!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Dim 13 Juil 2014 - 15:36

Il faut faire de cette particularité un avantage (tadaaaam c'est très profond). Mais pour ça il faut communiquer. Donc caca.

C'est plutôt l'inverse pour moi, j'ai besoin de me reposer entre chaque personne.

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Yul le Dim 13 Juil 2014 - 15:37

Lencoll a écrit:

Non, il est plutôt joli, ça va.  Smile

Zêtes trop bon mon cher.

Ben je minimise quoi  Neutral 

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Dim 13 Juil 2014 - 15:42

Minimise ? Ca fait pourtant figure d'hyperbole, étant donné que je fais tout le temps la gueule en société.
Mais bon c'est gentil Smile

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Yul le Dim 13 Juil 2014 - 15:44

Nooooon! T'as réussi à presque rigoler, une fraction de seconde, quand j'ai fait une bague devant ton lycée l'autre jour. J'ai bien vu! Very Happy
T'es une pince-sans-rire, rien de bien vilain Wink

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Dim 13 Juil 2014 - 15:49

Me souviens plus de la blague o_O (en revanche c'était une coïncidence de malade de se croiser) Beuh, pince-sans-rire, c'est même pas ça

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Yul le Dim 13 Juil 2014 - 15:56

study 
Ah? Tiens, effectivement...>>>

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Dim 13 Juil 2014 - 16:05

Vala, moi c'est juste que j'ai un humour de merde, problème résolu Razz

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune âme (plus) en peine

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum