Les yeux dans les yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les yeux dans les yeux

Message par eukl le Ven 19 Nov 2010 - 13:12

Bonjour à tous,

J'ai 21 ans, j'ai été récemment diagnostiqué HP et je dois dire que, depuis, j'écume les ouvrages et les sites dédiés aux adultes partageant les mêmes caractéristiques. Inutile de vous dire que je vais de révélations en révélations sur tous ces moments de vie qui me faisaient me sentir tellement différent. Parmi eux, l'un me dérange toujours et je n'arrive pas à faire la lumière dessus.

Vous arrive-t-il, lorsqu'il s'agit de discuter avec quelqu'un en tête-à-tête, de vous sentir incapable de regarder la personne dans les yeux sans ressentir un étrange malaise? Je dois bien avouer que ça n'est pas un problème essentiel, mais qui malgré tout, me dérange toujours autant lorsque je me retrouve dans de telles situations.
Je commence à me demander si ce malaise ne provient pas en fait de celui que je ressens dans les yeux d'un interlocuteur soumis à mon regard scrutateur...

Bref, si certains d'entre vous se sentent concernés et souhaitent partager leurs impressions, j'attends vos réponses!

Bon courage à vous tous!



eukl
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 19/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par aliceb le Ven 19 Nov 2010 - 13:27

Bonjour!

J'ai exactement le même problème que toi, par contre j'en fais un problème essentiel parce que fuir le regard des gens doit sûrement traduire chez la personne un sentiment de non-confiance en soi. Ce qui est le cas, dans l'absolu, mais j'ai passé des années à m'entraîner pour pas que cela se voit et j'y arrive plutôt bien.. sauf quand il s'agit de regarder quelqu'un dans les yeux.
C'est très particulier, surtout que quand j'y réfléchis et que je me "force" à maintenir mon regard, j'ai l'impression de réfléchir au ralenti, j'arrête pas de penser à ça, du coup je n'écoute plus rien de ce que la personne raconte, et plus j'y pense, plus je suis mal à l'aise.
Et, en même temps, à force de réfléchir à ce regard, je ne me rends absolument pas compte que je fixe intensément (et certainement bizarrement) la personne pendant de longues secondes.

Je n'avais jamais fait de lien avec le fait d'être zèbre mais maintenant que tu en parles je serais curieuse de voir si quelqu'un a une explication.
Smile

aliceb
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par prjevalski le Ven 19 Nov 2010 - 14:31

Bonjour Luc, et bienvenue,


Dernière édition par prj. nu sous sa toge le Ven 19 Nov 2010 - 15:49, édité 1 fois

prjevalski
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 245
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Invité le Ven 19 Nov 2010 - 14:51

Je déplace dans la section "présentation" si tu veux bien luc.

Et sois le bienvenu parmi nous Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Black Swan le Ven 19 Nov 2010 - 15:33

Bonjour luc (sa fait drole nous avons un modo qui porte se pseudo Smile ) et bienvenue!

Black Swan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Lanza le Ven 19 Nov 2010 - 18:28

Bonjour Luc Smile

Et merci de condamner involontairement notre autre Luc à garder son tutu ! What a Face cheers

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Invité le Ven 19 Nov 2010 - 18:31

Du coup,t'as enlevé ton slip avant qu'il t'arrive la même chose Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Lanza le Ven 19 Nov 2010 - 18:42

Twisted Evil

Qu'il m'arrive le même chose est improbable, sauf si un malveillant créait un double compte exprès. Mais ça n'arrive jamais ici, les modérateurs veillent au grain. Rolling Eyes

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Bliss le Ven 19 Nov 2010 - 18:56

Bonsoir et bienvenue à toi Luc ! Smile

Tu vois, ta venue a déjà eu des conséquences rocambolesques sur les membres de ce forum ! L'un se voit dans l'obligation de garder son tutu, d'autres préfèrent vite enlever leur slip...
Comme tu peux t'en apercevoir, nous sommes tous de drôles de farfelus et tu ne t'ennuieras pas parmi nous ! Very Happy

(je prépare une réponse à la question que tu te poses sur le regard...)

A tout'


Dernière édition par Bliss le Jeu 5 Jan 2012 - 23:48, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Invité le Ven 19 Nov 2010 - 19:02

Lanza a écrit: Twisted Evil

Qu'il m'arrive le même chose est improbable, sauf si un malveillant créait un double compte exprès. Mais ça n'arrive jamais ici, les modérateurs veillent au grain. Rolling Eyes
sauf si les modérateurs étaient malveillants Twisted Evil Twisted Evil
J'avoue, j'y ai pensé Rolling Eyes Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Bliss le Ven 19 Nov 2010 - 20:46

Re-bonsoir Luc !

Alors, je reviens vers toi pour essayer de te faire part de ma propre expérience par rapport au regard et au poids que celui-ci peut avoir... et j'émaillerai mon témoignage perso de quelques connaissances que j'ai là-dessus, aussi bien de par mon métier que de par mon intérêt personnel pour tout ce qui concerne la bioénergétique...

Tout d'abord en ce qui me concerne, je me retrouve tout à fait dans ce que Alice et toi décrivez... En fait ça me le fait surtout lorsque je suis face à une personne que je ne connais pas et que je suis stressée (par ex, la dernière fois que ça me l'a fait, c'était lors d'un entretien d'embauche) : je regarde la personne dans les yeux pendant qu'elle me parle... Ok, au début tout va bien... mais au bout d'un moment, je sens un p'tit malaise : c'est comme si ma vision se rétrécissait et que je ne voyais plus que les yeux de la personne... et là, je ne parviens plus trop à me concentrer sur ce qu'elle me dit parce que j'ai des pensées parasites qui envahissent mon esprit, du genre "ah mais là ça fait trop longtemps que tu la regardes dans les yeux sans ciller, ça va finir par l'agresser... essaie de regarder ailleurs vite fait, juste pendant une seconde..." > ce que je fais, je détourne mon regard sur mes mains par exemple, mais là un autre doute m'assaille : "ah mince, elle va croire que tu fléchis au niveau de l'écoute, que tu pars ailleurs et elle va se vexer", etc., etc.
Et bon, on se passerait bien de ce genre de pensées "débiles" qui ne servent à rien, surtout pendant un entretien d'embauche !! pale

En fait, c'est comme si le fait de regarder une personne dans les yeux pendant qu'elle nous parle, devenait tout à coup quelque chose de pas naturel, qui ne va pas de de soi... On intellectualise une attitude qui normalement se fait naturellement et sans y penser... et du coup on ne pense plus qu'à ça !! Genre la grosse fixette ! Suspect

Alors qu'avec les gens en qui on a confiance (famille, amis), personnellement il m'arrive beaucoup plus rarement ce genre de trucs ! Tout simplement parce qu'on a confiance en eux, en leurs intentions envers nous, etc.
Car c'est bien de ça qu'il s'agit : on ne peut se sentir agressé que par le regard de quelqu'un qu'on ne connaît pas, qui nous impressionne et/ou dont on ne sait pas si les intentions sont bonnes ou mauvaises...
Et d'agressé à agresseur, il n'y a qu'un pas : envie d'agresser l'autre pour ne plus se sentir agressé par lui, ce qui entraîne la crainte plus ou moins consciente d'agresser cette personne dont on craint une agression (euh... tu m'suis ? scratch).
Autrement dit, comme le regard d'autrui peut être une source d'agression (car le regard perce, met à nu, etc.), on finit par craindre de devenir agresseur à notre tour, avec notre propre regard...

J'ai d'ailleurs été longtemps dans l'obsession du regard, des yeux, etc. Et lorsque j'étais ado, ça tournait tellement à l'obsession que je sublimais cette angoisse en dessinant régulièrement des yeux aux iris multicolores, aux cils recourbés et enroulés et aux veines rouges et tortueuses, un peu comme de beaux poissons tropicaux (je m'en étais même dessiné un sur un jean et j'aimais voir les réactions des gens dans la rue lorsqu'ils apercevaient cet œil coloré sur le haut de ma cuisse... Même ma psychanalyste, censée être dans la neutralité bienveillante, n'avait pas pu s'empêcher de manifester un grand intérêt pour cet œil, héhé... Wink). C'était en fait ma manière de contrer mes angoisses par rapport au regard de l'autre...

Et c'est bien plus tard que j'ai découvert une similitude chez les enfants autistes (chez qui je retrouve beaucoup de caractéristiques des zèbres) : ils sont incapables de regarder les gens dans les yeux, tant ils se sentent persécutés par leur regard !
Des observations d'enfants autistes ont même révélé qu'ils perçoivent le regard comme quelque chose de perçant au sens littéral du terme, comme s'il s'agissait de ciseaux ou de becs d'oiseaux qui menacent de crever leurs yeux !

D'ailleurs, je fais une autre digression : mon petit frère, que je soupçonne d'être zèbre comme moi, est lui aussi affecté par cette question du regard et il me parle souvent de sa difficulté de regarder les gens dans les yeux sans se sentir mal à l'aise pour eux... et même avec moi, alors que l'on se connaît très bien et que nous sommes complètement en confiance l'un avec l'autre, je remarque (mais je ne le lui dis pas, pour ne pas le mettre mal à l'aise) que lorsque je lui parle et que ça fait un moment qu'il m'écoute, il finit par ne plus me regarder dans LES yeux, mais dans UN œil > ses yeux se fixent sur mon œil gauche... et j'avoue que ça fait un peu bizarre, hihihi... (alors après, est-ce que ça a un rapport avec le fait qu'il tente de se mettre en connexion avec mon hémisphère gauche, siège de la logique, du langage et de la pensée analytique... mais ça c'est un autre thème !)

Quant à l'interprétation que je donne à tout cela, pour en revenir à la situation où l'on est face à quelqu'un que l'on regarde dans les yeux et que notre pensée finit par être déviée là-dessus (sur notre regard, notre crainte d'agresser l'autre, etc), je pense que le fait d'être zèbre y est pour quelque chose :
_ en effet, un zèbre est hypersensible, donc il est très sensible à tout ce qui l'entoure, à autrui, à la qualité de ses relations, aux ressentis qu'il provoque chez autrui, etc. Donc c'est normal qu'il soit sensible à cette question du regard (le sien, celui des autres), et qu'il gamberge sur tout ce que la question du regard implique (quelle image l'autre a de moi ? Me juge-t-il négativement ? Me perce-t-il a jour ? Et inversement : est-ce que l'autre est dérangé par mon regard ?, etc.)
_ mais le zèbre est aussi multi-tâches, donc il est tout à fait capable d'écouter attentivement quelqu'un, tout en se détachant de la situation et en quelque sorte "sortir de lui" pour s'observer lui-même. D'où ensuite les doutes, les questionnements et les pensées parasites que l'on peut avoir dans ces situations de face à face.

Je terminerai (heureusement que j'avais décidé de faire court!! Laughing) sur l'énergie du corps humain et sur une émission TV* que j'ai vue il n'y a pas très longtemps, très bien faite, sérieuse et super intéressante (comme quoi il n'y a pas que de la daube à la TV!), traitant des phénomènes inexpliqués et tentant de les expliquer le plus objectivement possible.
Un jour, le thème de cette émission était les énergies du corps et quelqu'un expliquait que les yeux sont des vecteurs (ou canaux) d'énergie très puissants, d'où le fait que nous puissions sentir lorsque quelqu'un nous regarde alors qu'on ne le voit pas (ajouté au fait que l'on aurait semble-t-il des récepteurs d'énergie dans le dos au niveau des omoplates > d'où l'expression avoir des yeux dans le dos > d'où aussi le fait que les gens se retournent souvent d'un air inquiet lorsque vous les regardez fixement à ce niveau... Faites l'expérience, vous verrez !).
Bref, suite à cette émission, nous avons fait quelques expériences avec une amie zèbre : elle fermait les yeux et je regardais fixement une partie précise de son corps, sans ciller des yeux... et au bout d'un moment, elle ressentait des picotements ou un échauffement pile au niveau de l'endroit où je regardais (et elle ne trichait pas hein !) et cet endroit était très précis (genre, si je fixais son index, elle le ressentait sur l'index et pas sur la main en général). Et quand on inversait les rôles (elle qui fixe des yeux et moi qui ferme les yeux et accueille les sensations), les résultats étaient aussi concluants ! On a fait l'exercice plusieurs fois, sur plein de parties du corps différentes, et pas une seule fois celle qui fermait les yeux ne s'est trompée en indiquant l'endroit qu'elle sentait picoter, chauffer, etc.

Ah oui, et j'oubliais aussi cela : le regard véhicule une symbolique très importante car il est le 1er vecteur de communication de l'être humain > c'est ce qui unit le bébé à sa mère et leur permet de communiquer en se passant de mots. Donc en fonction de ce que ressent la mère et de comment elle perçoit son bébé, son regard va être différent et le bébé va se sentir plus ou moins en sécurité (bon, là je développe pas, sinon je sens que je vais partir dans un truc sans fin !! lol! )

Bref, j'ai essayé de t'apporter une réponse en allant puiser un peu partout, pour tenter de rendre cette réponse la plus multidimensionnelle et complète possible... J'espère surtout avoir pu t'éclairer un peu et ne pas t'avoir ennuyé !Rolling Eyes

Bonne soirée Luc !

*Enquêtes extraordinaires sur M6


Dernière édition par Bliss le Mar 7 Déc 2010 - 2:49, édité 3 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Bliss le Ven 19 Nov 2010 - 20:56

Ah oui, et j'oubliais la phrase à la Miss France (pour rendre ma réponse encore plus complète) > "les yeux sont les hublots de l'âme" queen

Bé quoi ? silent

lol! lol!

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Bliss le Ven 19 Nov 2010 - 21:16

Un dernier truc, j'ai oublié l'explication purement biologique : as-tu remarqué que lorsque tu regardes dans les yeux un chat ou un chien, il finit par cligner des yeux en signe de soumission ? (et au contraire, s'il ne le fait pas c'est qu'il ne veut pas se soumettre et qu'il compte peut-être même t'agresser).
Car dans le règne animal, cat monkey pig elephant albino, regarder fixement dans les yeux d'un congénère est un signe de domination, voire d'agression...


Dernière édition par Bliss le Jeu 5 Jan 2012 - 23:49, édité 2 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Invité le Ven 19 Nov 2010 - 21:20

Le clignement des yeux, comme le baillement, est un signal d'apaisement, indiquant un malaise de sa part et le fait qu'il cherche à apaiser la situation qu'il comprend comme conflictuelle.
Ce n'est pas forcément un signal de soumission.
tiens, si ça vous intéresse:



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par augenblick le Ven 19 Nov 2010 - 21:25

Je proteste lol!

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Invité le Sam 20 Nov 2010 - 0:05

bienvenue Luc sans tutu Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par kid Pharaon le Sam 20 Nov 2010 - 0:38

augenblick a écrit:Je proteste lol!

Pourquoi, pour toi c'est par goût de la soumission et rien d'autre que tu clignes de l'œil à tour de paupière ? What a Face
(ça doit être pour ça aussi que je retenais mes bâillements la dernière fois, réflexe de non soumission inconscient ... Like a Star @ heaven )

Et bienvenue luc sans tutu cheers

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Nicoco le Sam 20 Nov 2010 - 1:56


Very Happy Bienvenue, luc. Suspect

Nicoco
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3434
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 52
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Invité le Dim 21 Nov 2010 - 19:24

Bonsoir Luc, et bienvenue,
même souci que toi, ça passe généralement pour (et c'est) de la timidité. J'ai bien aimé l'explication de Bliss (ainsi que les conséquences vestimentaires de ton pseudo). Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Bliss le Dim 21 Nov 2010 - 22:06

Very Happy

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Invité le Dim 21 Nov 2010 - 23:53

Bienvenue Luc,

perso, j'ai du mal à fixer les gens dans les yeux, car me sais vulnérable sur ce point : si je regarde en eux, je les lis, mais il peuvent également me découvrir, et je ne le souhaite pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Invité le Dim 11 Sep 2011 - 14:19

Tout pareil, mais ça le fait aussi avec des gens en qui j'ai confiance pourtant, que j'apprécie. Jamais compris pourquoi, mais oui, ce n'est pas naturel chez moi, ni chez mes parents, ni ma fille.
Tous on évite le regard, même parfois entre nous.
Ou alors peu de temps en regardant les yeux.

Lien autiste, oui, je sais. Parfois je me reconnais dans des enquêtes récentes Asperger, ou je remarque que je suis bien plus sensible à des productions de gens identifiés Asperger.
Le livre en anglais Aspergirls est très bien fait à ce sujet. C'était l'une de vous qui en avait parlé.


Idées persos:
* télépathie dans ces cas, surtout pour les inconnus croisés dans la rue. Heureusement je peux vite rompre le lien quand il se crée involontairement, et la personne cherche dans ma direction sans trouver l'origine. Cela marche très bien avec les chats dans mon cas. D'autres animaux seraient aussi sensible, voire tous, je n'ai aps exploré, mais j'imagine que oui.

* pour identifier la zone regardée sur le corps, expérience citée plus haut... Lien avec la possibilité de soigner à distance, en visualisant. Cela ne marche pas toujours, et met en jeu d'autres procédés supplémentaires que le simple "regard". En les ajoutant, cela devient un accès au soin ou soulagement. Au moins à identifier si quelqu'un est vraiment malade physiquement ou non, et en ce cas quelle est la zone malade. Avec de l'entraînement, si le regard est déjà "lecteur", cela viendra assez vite. Je ne me suis jamais trompée en tout cas depuis que j'ai essayé de trouver moi aussi, en voulant imiter ce que racontait un guérisseur. Pratique pour déjouer des simulateurs. ^^



Par contre, pour le regard, inné dès l'enfance si on ne peut le croiser sans le prix d'un effort à faire, je ne sais pas d'où vient ce malaise. Avec ceux que je vois tous les jours, que j'apprécie très fortement, ça va. Mais sinon, si je n'ai pas cette combo vu tous les jours / respecté et très proche, alors ce n'est absolument pas naturel pour moi de regarder les gens dans les yeux.
L'impression de les dénuder, ou de voir ce que je ne dois pas voir. Sauf que je ne vois rien en fait. Mais ça me fait cette impression de "mauvaise chose", ou "faite sans permission". Tout comme de manière inné, je ne vais frapper un autre sans raison, ou frapper tout court, je le vis de la même manière.

Sans parler des fois où le regard donne le contraire, l'intonation aussi, de ce que dit ou fait la personne... Là, c'est vraiment pas drôle. Avec le temps et l'âge, j'ai appris à différencier les deux, mais autrefois je me souviens que je mêlais les infos obtenues, et ça m'embrouillait tout dans les relations, et ni moi ni les gens en face n'y comprenaient plus grand-chose. Je vois aujourd'hui que cela gêne ma fille, qui du coup ne sait parfois plus comment se comporter dans ces situations, ou bien va agir avec les données "non-visibles" que personne ne voit. Si je suis là pour voir comme elle, je comprends de suite le souci, mais les autres ne pigent pas son comportement (puisqu'ils ne voient pas comme elle les autres infos). Et lui expliquer ou lui apprendre à gérer ça, c'est pas simple... Apprendre à agir comme si on ne savait pas, du moins en réseau collectif.
Ou bien à dire bonjour quand même, à ceux qui ont de mauvaises pensées à ce moment, ou qui s'attendent à ne pas avoir de réponse... Cela fait alors deux signaux opposés: le code social ou la phrase de bonjour, qui attend une réponse de sa part style "bonjour". Doublé d'un message invisible comme quoi elle ne dirait pas bonjour en retour... Pas évident de comprendre alors ce qui est attendu, ou ce qui doit se faire en réponse selon les données.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yeux dans les yeux

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum