Camarades, bonsoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Camarades, bonsoir

Message par Lewissa le Dim 4 Mai 2014 - 6:54

J'avoue que vu l'heure, je ne sais trop si le "bonsoir" est toujours de rigueur, m'enfin. Quoi qu'il en soit, je suis extrêmement heureuse de m'adresser à vous, et de pouvoir espérer une réponse, du moins une certaine attention.
Tout d'abord, je viens à l'instant de m'inscrire, après avoir parcouru avec avidité, et ce depuis quelques jours, plusieurs topics du forum extrêmement riches et denses, qui m'ont à la fois ému, touché, fait rire à plusieurs reprises, pincé le cœur à d'autres, et qui surtout ont impulsé en moi cette délicieuse onde lumineuse et réconfortante qui se rapproche, je crois, de ce que l'on appelle le "sentiment d'appartenance".
C'est extraordinaire de se reconnaître à ce point dans vos témoignages, dans les réflexions profondes que vous menez et qui ne sont jamais abordées par les personnes de mon entourage, ou vite esquivées lorsque je tente de les aborder (ce qui a toujours été une grande souffrance pour moi).

Il est 6h20 et je n'ai toujours pas fermé l’œil, aussi je vous prie d'avance d'être indulgent envers la forme (et peut-être même le fond d'ailleurs) de mon message ; mes insomnies me rendent folle lorsqu'elles tombent mal, et là à J-1 des partiels je crains que ça ne soit pas l'instant rêvé.

Bref, ce post a vocation à introduire ma petite personne, et vu que c'est quelque chose qui me passionne à peu près autant que l'humeur du Pape, je vais essayer de faire vite. Je n'ai jamais été testée, je ne peux donc pas vous certifier à 100% que je suis un joli zèbre comme vous, mais a priori tout porte à le croire. Je sais déjà avec une entière certitude que je suis TDA/H (l'hyperactivité étant essentiellement cérébrale chez moi).
Cette découverte du TDA/H (en novembre dernier) a tout simplement bouleversé les représentations mentales que j'ai toujours eu de moi-même, mais aussi par effet de miroir, des autres, du monde, etc. J'ai découvert que je n'étais pas juste "folle dans le fond", car j'ai toujours cru que c'était ça le secret, que la démence me guettait et que le profond sentiment de décalage qui a toujours caractérisé mes relations avec les autres n'était jamais qu'un des symptômes, une sorte de préfiguration de ce qui m'attendait, à savoir la folie, le fou, seul, définitivement isolé, hors de la foule.
(Très jeune, je devais avoir 13 ans, j'avais écrit au gros feutre noir et directement sur les murs de ma chambre -ma mère en fut ravie- une citation de Robert Frost qui, sans que je ne me l'explique vraiment, me touchait profondément. Il s'agissait de ceci : "I have a lover's quarrel with the world". C'était exactement ce que je ressentais, ce que j'ai toujours ressenti envers ce monde étrange, cette ambivalence schizophrénique qui passe d'un amour inconditionnel pour lui et un désir viscéral de le rendre plus bon et plus beau, à une haine atroce issue de la souffrance qu'il m'inflige).

J'avais déjà vu évoqués des liens entre TDA/H et HPI, mais je n'y avait jamais vraiment prêté attention, trop certaine que cela ne pouvait me concerner puisque je n'ai jamais été qualifiée de surdouée, et n'ai jamais particulièrement brillé en cours bien qu'il a toujours été évident que j'ai de grandes facilités. J'ai détesté l'apprentissage scolaire jusqu'en première/terminale où j'ai enfin commencé à travailler pour moi et non plus pour satisfaire les exigences de mon cher père ; je me suis battue contre lui pour qu'il me laisse entrer en filière littéraire, et ai notamment volontairement saboté mes notes en mathématiques en secondes pour être sûre de ne pas pouvoir être acceptée en ES (ça ne m'a pas demandé beaucoup d'effort, j'étais déjà bien nulle dans les matières scientifiques, n'ayant jamais compris l'intérêt de raisonner à partir de données et formules prémâchées sans que l'on nous explique le pourquoi du comment mais juste : tais toi et applique).
Après une mention TB au bac un peu surprise, une hypokhâgne parisienne avortée (la pire expérience de ma vie, j'ai failli y laisser ma peau je crois), j'en suis maintenant à ma deuxième année dans un des Sciences Po de France. Ce qui est loin d'être un long fleuve tranquille comme vous pouvez l'imaginer, dans la mesure où la justice et le respect ont toujours été les valeurs les plus fondamentales, essentielles à mon être, ce qui est très très très loin d'être le cas de nos futur politiciens et autres journalistes et universitaires à venir que j'ai le plaisir de côtoyer... J'ai de ce fait beaucoup de mal à avoir des débats constructifs avec les autres, qui me semblent systématiquement cloisonnés dans des schémas de pensée tout faits, et dont l'argumentaire est bien souvent davantage guidé par le théorique et le pragmatisme que par la morale et l'éthique.
Qui plus est, les gens évitent généralement l'affrontement avec moi, il paraîtrait que je sois intimidante. J'ai toujours été assez entourée, mais peu m'aimaient vraiment d'un amour véritable, seuls ceux qui avaient réussi à percer l'apparence glaciale qui me caractérise. On a souvent dit de moi que j'avais mauvais caractère, était très intolérante, ce qui est absolument faux, il est difficile de faire plus tolérant que moi. En revanche je suis extrêmement exigeante et cela nuit énormément à mes relations sociales, j'attends à la fois respect de l'autre et rigueur dans son comportement et ses paroles ; j'ai beaucoup de mal par exemple à ne pas m'irriter face aux mauvaises utilisations de certains mots, aux approximations, aux idées ou théories fumeuses un peu floues et ras le plancher dont s’enorgueillissent certains. Je travaille dessus, notamment pour mon couple, mais c'est si difficile d'intégrer, d'accepter que l'autre ne réfléchit pas de la même manière que moi, ni n'exige la même "perfection" verbale...

Bon, j'ai déjà beaucoup (trop) parlé contrairement à ce que j'avais annoncé. J'espère que ça ne vous aura pas découragé, voire même que vous vous y retrouverez un peu.

Bien à vous.

Lewissa
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 04/05/2014
Age : 23
Localisation : Detroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par Petitagore le Dim 4 Mai 2014 - 9:31

Bienvenue. Ça fait toujours plaisir de rencontrer des gens intelligents qui se posent des questions: la relève est assurée...  Very Happy 

Et ça tombe bien parce que du côté des quinquas, j'en connais un qui commence à fatiguer.

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par offset le Dim 4 Mai 2014 - 10:49

Bonjour et Bienvenue

 Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par Invité le Dim 4 Mai 2014 - 12:53

Bienvenue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par L'ange le Dim 4 Mai 2014 - 14:13

Bonjour Laura,

Ton message est à la fois très structuré, impersonnel sur une partie, et touchant dans sa globalité. Je ne sais pourquoi je ressens ceci, mais plus je lisais tes mots, plus le sourire me montait aux lèvres. Smile

Je voulais te répondre certaines choses mais au fur et à mesure de la lecture, mes mots se sont échappés, mes idées également. J'avoue être un peu perdu, certainement parce que certains de tes mots me rappellent les miens, parce que certains passages me ressemblent, ou que ton message dans sa globalité m'a choqué, perturbé, touché.
Je ne saurais expliquer pourquoi réellement.

En tout cas, je te souhaite la bienvenu sur ce forum, et si tu es en quête de réponses, je pense que tu les trouveras ici.
Bon séjour parmi nous et bonne journée. Smile

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par Lewissa le Dim 4 Mai 2014 - 15:49

Merci pour vos réponses chaleureuses, c'est peut-être excessif mais ça m'a terriblement émue.

Particulièrement celle de L4ange, certes énigmatique mais je te comprends je crois, c'est une impression qui m'a parcourue à quelques reprises sur ce forum. J'en suis d'autant plus heureuse que l'on puisse ressentir la même chose envers moi.
J'aimerais bien cependant savoir plus en détails les raisons pour lesquelles mes mots t'ont "choqué, perturbé, touché", si toutefois tu parviens à te l'expliquer et si un jour le cœur t'en dit.

Lewissa
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 04/05/2014
Age : 23
Localisation : Detroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par L'ange le Dim 4 Mai 2014 - 15:51

Je dois partir là, mais je t'enverrais un petit MP ce soir si cela t'intéresse, en essayant de m'expliquer comme je le peux. ^^
(Pas certain que j'y arrive cependant.)

Bonne journée ! Smile

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

bienvenue !

Message par David le Lun 5 Mai 2014 - 0:24

bienvenue !

David
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par Lewissa le Mer 7 Mai 2014 - 18:20

Merci !

L4ange, mon nombre insuffisant de messages postés sur le forum pour le moment ne me permet apparemment pas de répondre à ton message... donc ne t'inquiète pas, je ne t'ignore pas ostensiblement. De toute façon je compte m'investir davantage sur le forum une fois mes partiels terminés, je te répondrai donc quand le modérateur m'accordera cette noble fonction... A bientôt !

Lewissa
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 04/05/2014
Age : 23
Localisation : Detroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par Sylmarwen le Mer 7 Mai 2014 - 18:51

Bienvenue !  Very Happy 

La longueur du message n'est absolument pas décourageante, tu t'exprimes très clairement !
Tes mots m'ont émue Embarassed , et j'espère que tu trouvera ce que tu cherches dans ce forum.

Sylmarwen
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 294
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par L'ange le Mer 7 Mai 2014 - 20:13

Lauratown a écrit:Merci !

L4ange, mon nombre insuffisant de messages postés sur le forum pour le moment ne me permet apparemment pas de répondre à ton message... donc ne t'inquiète pas, je ne t'ignore pas ostensiblement. De toute façon je compte m'investir davantage sur le forum une fois mes partiels terminés, je te répondrai donc quand le modérateur m'accordera cette noble fonction... A bientôt !

Pour répondre aux messages privés il faut dix messages postés sur le forum il me semble.

Non mais toutes façons j'ai compris que tu me snobais, c'est bon... Sad

Bon courage et bonne chance pour tes partiels. Smile
A bientôt ^^

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camarades, bonsoir

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum