Un enfant qui me fait peur...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enfant qui me fait peur...

Message par Violette31 le Sam 15 Fév 2014 - 16:30

Chaton-Lion a écrit:Un enfant = une personne

Ce qui marche avec un enfant ne marchera pas forcément avec un autre, ce qui fait du bien à un enfant n'en fera pas forcément à un autre. L'école a tout faux, et depuis longtemps. Les psys qui n'apportent que des recettes toutes faites sans prendre en compte l'individu qu'ils ont en face d'eux et ses particularités propres ont tout faux aussi.

On a reconnu il y a peu que la maltraitance recouvrait bien plus d'aspects que le seul physique. On avance (?) maintenant vers un concept encore trop peu connu : celui de bientraitance.

Petite apartée: moi, je veux bien qu'on me parle de ce sujet (bientraitance)=> jamais entendu Sad

Violette31
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Banlieue Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui me fait peur...

Message par Invité le Sam 15 Fév 2014 - 17:22

Définition wikipédia :

La bientraitance est une notion utilisée dans le domaine de l'éthique. Elle peut s'appliquer aux enfants, aux personnes âgées, aux personnes handicapées, aux victimes d'accidents et de catastrophe, à des prisonniers, à des animaux domestiques, d'élevage, de zoos ou cirques…

Cette notion recouvre un ensemble d'attitudes et de comportements positifs et constants de respect, de bons soins, de marques et manifestations de confiance, d'encouragement et d'aide envers des personnes ou des groupes en situation de vulnérabilité ou de dépendance (tout particulièrement les enfants, les personnes âgées, les personnes handicapées, les malades patients n'ayant plus toute leur faculté de compréhension[1]).

La bientraitance peut être de type physique, moral, financier, sexuel et psychoaffective.

Éléments de définition[modifier | modifier le code]La bientraitance est une attitude (des parents ou proches ou tuteurs, du personnel d'encadrement d'une structure à vocation médicale, sociale ou psychosociale), qui - au-delà d'actes matériels et affectifs inclut à l'égard d'un individu ou d'un groupe l'autonomisation des personnes ou groupes concernés

le respect de la personne (de l'animal le cas échéant) dans sa dignité, sa singularité, ses besoins physiques et affectifs, ses rythmes et de son histoire (y compris carences affectives, blessures narcissiques, traumatisme de viol, etc.)[2].
une attention portée au refus et à la non-adhésion de l'interlocuteur considéré ou du groupe considéré
la valorisation de l’expression et de l'autonomisation des personnes ou groupes concernés
une démarche proactive et continue d’adaptation à l'autre, malgré les variations éventuelles du contexte
une volonté et des actes créant et entretenant un environnement et des conditions de vie favorisant le bien-être et l'enrichissement de la personne, notamment en favorisant et sollicitant respectueusement et régulièrement la participation, l'expression des souhaits des usagers[3].
une attention portée à la sécurité et au sentiment de sécurité de l'autre, à sa santé physique et morale, ce qui implique d'intervenir en cas de violence (pour — dans le cas des services sociaux et médico-sociaux — « contenir la personne qui l’exerce envers les autres (...) et interroger les passages à l’acte violents à la lumière de la vie de l’institution et du parcours de l’usager » (...) en restant « neutres et sans jugement de valeur à l’égard des relations entre l’usager et ses proches » (Voir page 27 du guide[3] déjà cité).
une volonté et des actes créant et entretenant un environnement et des conditions de vie favorisant le bien-être et l'enrichissement de la personne, notamment en favorisant et sollicitant respectueusement et régulièrement la participation, l'expression des souhaits des usagers et des professionnel(le)s.
Ceci requiert aussi un soutien aux professionnels dans leur démarche de bientraitance (écoute, formation, promotion d'une réflexion éthique, soutien matériel, gouvernance adaptée...)

La Bientraitance est une attitude qui a pour particularité de partir des besoins et des désirs de l'autre dont on s'occupe et qui est en position de vulnérabilité. La Bientraitance amène donc les professionnels, et donc les institutions à s'adapter aux personnes vulnérables et non l'inverse. Cette dynamique demande donc aux institutions d'être suffisamment Claires, Cohérentes, Congruentes et Conséquentes afin de sécuriser les personnes qu'elles accueillent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui me fait peur...

Message par Violette31 le Sam 15 Fév 2014 - 22:59

@ Chaton-lion: merci Smile

Violette31
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Banlieue Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui me fait peur...

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 0:01

J'ai surtout vu des sites de professionnels dédiés à la santé, aux crèches, maisons de retraite... et le concept est bien plus vieux que je ne pensais, mais c'est depuis peu qu'il dépasse ces cadres pro pour s'étendre, lentement, dans d'autres sphères...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant qui me fait peur...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum