Vanitas vanitatum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vanitas vanitatum

Message par Valserine le Mer 27 Nov 2013 - 0:05

Délire nocturne bien vain. Délire nocturne qui tourne en rond et qui n'avance pas. Tous ces mots que j'ai déjà dit et qui sonnent creux. Tout ce dont je rêve et que je ne sais pas exprimer. Des rêves trop grands face à une réalité trop forte. L'envie d'un ailleurs inaccessible et inatteignable. Envie d'un partage, profond et vrai.

Il parait qu'il faut croire en ses rêves mais au fil des expériences, moi j'y crois de moins en moins. Rêver c'est dangereux, croire ça peut faire mal, faire confiance n'en parlons même pas.

Le réel, je l'aime pas. Il finit toujours par ressurgir quand je regarde ailleurs et par percuter mes idéaux. Vivre plus grand, je veux bien, mais dans ce monde là c'est trop difficile. De toute manière je ne suis pas de ce monde, je suis d'ailleurs. Ce n'est pas possible autrement, on ne se comprend pas assez le monde et moi pour que j'en fasse partie.

Tout est vain et plus rien n'a de sens. Plus rien n'a de sens et il faudra bien que je crie, même si cela ne doit servir à rien. Crier, hurler, baiser, n'importe quoi pour faire sortir de moi tout ce que je ne sais pas lâcher, tout ce qui reste inexprimé et douloureux.

Je reste et je demeure seule. Personne avec qui partager ma tornade intérieure. Le temps d'un été, j'ai cru pouvoir ne plus l'être, j'ai cru pouvoir partager des sentiments en profondeur, comprendre et être comprise, mais là encore la réalité s'est bien vite chargée de me détromper. Je reste et je demeure seule, donc, avec des rêves trop grand et une réalité douloureuse à porter.

Je finirai par m'y habituer, par retourner à mon quotidien tiède et confortable. Je noierai qui je suis dans la banalité et la routine et dans quelques années, dans une dizaine ou deux de plus, à 40 ou 50 ans, je choisirai une fuite définitive : alcoolisme, folie ou mort, pour ne plus penser à tout ce à quoi j'aurai renoncé.

Valserine
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 26/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vanitas vanitatum

Message par Invité le Lun 2 Déc 2013 - 13:30

.


Dernière édition par Seb le Mer 19 Fév 2014 - 2:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vanitas vanitatum

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 2 Déc 2013 - 15:35

Depuis tout à l'heure je cherche une réponse à te donner qui aille plus loin qu'un simple "je t'ai lu" mais qui ne devienne pas une réponse bien pensante genre "mode d'emploi c'est trop facile tu n'as qu'à faire ça". Evidemment dans les deux cas tu trouveras ça bidon ou tu te diras "tu crois que tu es le premier à me le dire, garde tes évidences mon gars !" et je n'aurais rien à répondre.
Je pourrais te dire "mais non arrête ça va changer tu vas voir", mais je n'en sais rien, je ne te connais pas, je ne sais pas ce qui fait tes doutes, ce qui fait que tu as peur de vivre tes rêves. Alors te dire ça, ça serait te mentir.
Je pourrais te dire "ben moi je le fais, tous les jours je vis mes rêves", mais peut être qu'ils ne sont pas aussi grand que les tient (ce qui serait surprenant cela dit), surtout nous n'avons pas le même vécu.
Je pourrais te dire "vas y racontes nous donc, on est là", mais nous ne serions là que derrière un écran et on te donnerait à tour de rôle nos conseils aussi plein de bon sentiments que de réalités qui te seraient abstraites.
Alors que te dire ? Bon courage ? Que de condescendance en deux tu avoueras !
Alors, tu vas me dire, pourquoi tu réponds un si long message pour finalement ne rien dire ? Parce que ça me rappelle des choses que j'aurais pu dire si j'avais su bien écrire à une époque ! Du coup petit sentiment solidaire d'un ancien camarade de lutte qui te dit juste que tout est possible !

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vanitas vanitatum

Message par Ise le Lun 2 Déc 2013 - 17:33

Me trompé-je ... Ces mots me font penser à quelqu'un. Je l'imagine avec exactement ces pensées. Ce serait un jeune homme d'environ 20 ans.

Une pensée à toi/lui

Je ne peux rien faire, qu'assister au spectacle des posts

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vanitas vanitatum

Message par Valserine le Dim 22 Déc 2013 - 14:54

Merci à tous pour vos messages qui m'ont fait du bien.
Je ne savais pas moi même ce que je cherchais en postant ce message. Peut être juste à vider un sac devenu trop lourd. Vos réponses me montrent que j'ai au moins réussi à communiquer et à vous toucher. Je me sens parfois si transparente et mes mots si vains !

Darth Lord, ton 'Je t'ai lu" m'a suffit. Finalement, ni les bons conseils ni les déclarations de bons sentiments (genre "ça va aller, tu verras") ne m'ont jamais paru utiles.

Seb, j'ai lu avec attention les liens vers la théorie de la désintégration positive. Je dois avouer que je ne m'y suis pas retrouvée. Mais je garde ça dans un coin de ma tête pour un jour prochain.

Ise, si tu croises le jeune homme de 20 ans à qui tu penses, envoie lui toute ma sympathie. Je suis une femme de 10 ans de plus que lui mais ces critères ne rentrent pas en ligne de compte quand les pensées deviennent trop lourdes à porter.

Valserine
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 26/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vanitas vanitatum

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum